Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 7 Avr - 13:46

Citation :
Groupe aéronaval : frapper et régénérer
Dans Actualité Défense
Publié le 07/04/2016 à 14h17, par Justine BOQUET

Le groupe aéronaval du « Charles de Gaulle » est un outil de projection de puissance, mais aussi une base aéronavale mobile capable de soutenir ses appareils et de former continuellement de nouveaux pilotes.

Si les frappes contre Daech sont terminées depuis plusieurs jours, l'activité à bord n'a pas cessé et jusqu'à la fin de la mission le « Charles de Gaulle » a poursuivi ses missions organiques en préparation des futurs déploiements. Le commandant du « Charles de Gaulle » a ainsi exprimé sa satisfaction d'avoir contribué avec son équipage à la préparation du groupe aérien embarqué de 2018...

… Pour en savoir plus, rendez-vous dans vos kiosques et kiosques numériques le vendredi 8 avril 2016.



http://www.air-cosmos.com/groupe-aeronaval-frapper-et-regenerer-68549

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 8 Avr - 9:37

Citation :
Le livre du général Soubelet fait un tabac
Posté dans Gendarmerie par Laurent Lagneau Le 07-04-2016




Alors directeur des opérations et de l’emploi de la Gendarmerie nationale, le général Bertrand Soubelet fit parler de lui en décembre 2013 en déplorant une politique pénale qui « permet » aux « auteurs d’atteintes aux biens » de « continuer à exercer leurs activités ». Et d’insister : « Les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs (d’actes délictueux) que des victimes ».

Qu’un général de la Gendarmerie nationale critique la politique pénale du gouvernemenent ne pouvait que faire « tousser » en haut lieu. Et devait arriver ce qui arriva : le général Soubelet changea de fonctions : de numéro trois de la gendarmerie, il fut nommé commandant de la Gendarmerie d’outre-mer (CGOM). Et cela fut même présenté comme une promotion en raison du « prestige » de ce poste.

D’où le livre écrit par le général Soubelet, publié aux éditions Plon. Son titre, « Tout ce qu’il ne faut dire », en donne le ton. « Des pressions ont été exercées sur moi pour me faire quitter la gendarmerie qui a été ma vie pendant 35 ans. Désormais personne ne peut m’opposer un pseudo devoir de réserve », se justifie-t-il.

Et visiblement, le livre du général Soubelet est vite devenu un phénomène de librairie, en se classant second des meilleures ventes à la FNAC (et 4e chez Amazon). Selon Edistat, « Tout ce qu’il ne faut dire » est arrivé au 9e rang des ventes lors de la semaine du 21 au 27 mars. Et selon Plon, déjà 18.000 exemplaires ont été vendus, 20.000 autres sont en cours d’impression.

Il est rare de voir un ouvrage écrit par un militaire atteindre de tels niveaux. D’où la question : les gendarmes l’achètent-ils en masse? Son succès dépasse les rangs de la gendarmerie? Les deux?

En tout cas, le général Denis Favier, le directeur de la Gendarmerie nationale (DGGN) a une partie de la réponse. On sait qu’il n’avait que très peu apprécié l’initiative de son subordonné avec la publication de ce livre. « Vendre une polémique, instrumentaliser la gendarmerie et ceux qui la servent, c’est tout ce qu’il ne faut pas faire », avait-il écrit sur son blog.

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, dont le sujet était « le rôle de la gendarmerie nationale en matière de lutte contre le terrorisme et de sécurité du territoire national, le général Favier a été interrogé au sujet du général Soubelet par quelques députés.

« Pour ma part, je n’ai pas le temps d’écrire grand-chose d’autre que des notes opérationnelles… Je suis donc surpris qu’un général ‘quatre étoiles’ ait le temps d’écrire des livres », a commencé par répondre le général Favier.

« Le problème n’est pas la liberté d’expression c’est le devoir de réserve, qui s’impose particulièrement à un général de corps d’armée dans un contexte où le pays est en crise et où toutes les énergies doivent être orientées vers la gestion de cette crise », a poursuivi le DGGN.

Enfin, le général Favier a admis que les interventions du général Soubelet sont aujourd’hui « pondérées, mesurées » et qu’elles « ne comprennent pas d’attaque contre la politique du gouvernement actuel ou des gouvernements précédents ». Pour lui, il « s’agit de points de vue très généraux sur des sujets variés (…) qui n’apportent d’ailleurs rien de nouveau au débat public mais qui risquent en effet d’être instrumentalisés. » Et de conclure : « La parution de cet ouvrage ne suscite pas d’émotion particulière à l’intérieur de la gendarmerie. »




http://www.opex360.com/2016/04/07/le-livre-du-general-soubelet-fait-tabac/


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 8 Avr - 10:09

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 8 Avr - 15:25

Citation :
08.04.2016


Les Elephants ont vu le jour ce matin, au 2e RIMa




Le 2e RIMa du Mans a désormais sa 5e compagnie de combat, baptisée les Elephants; compagnie d'active, elle a reçu son fanion ce vendredi. La compagnie de réserve, les Hérissons, devient la 6e compagnie.

Mon camarade Eric de Grandmaison était sur place; il raconte:
Après des années de déflation d'effectifs, le 2e RIMa a vécu ce matin un moment fort avec la création d'une 5e compagnie de combat d'active. La première section a reçu son fanion et ses fourragères.
L'évolution de la menace a entrainé une augmentation des effectifs de la force opérationnelle terrestre (FOT) de 11 000 hommes. Le 2e RIMa voit ses effectifs augmenter de 150 hommes, et la création d'une nouvelle compagnie.
La cérémonie s'est déroulée sous les ordres du colonel Pascal Georgin, chef de corps du 2e RIMa. Ce matin, seuls les hommes de la première section du sergent-chef Damien étaient présents. Une seconde section est en cours de formation.
43 volontaires au départ, 28 au final.
Le Capitaine David, qui commande cette 5e compagnie, souligne que les Troupes de Marine, troupe d'élite, recrutent trés bien mais que le niveau demandé exige des efforts des recrues: elles ont terminé leur formation par une marche de 110 km dans le secteur de Verdun, où le régiment s'est illustré pendant la première guerre mondiale.


http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/04/08/les-elephants-ont-vu-le-jour-ce-matin-au-2e-rima-15986.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 9 Avr - 9:14

Citation :
Sangaris : Les VBCI quittent la Centrafrique
Posté dans Forces terrestres, Opérations par Laurent Lagneau Le 08-04-2016

Maintenant que la République centrafricaine a un nouveau président (Faustin-Archange Touadéra, ndlr), que le processus de normalisation politique suit son cours et que la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation de la Centrafrique (MINUSCA) continue sa montée en puissance, l’opération française « Sangaris » va progressivement s’éteindre dans le courant de cette année.

Pour le moment, il s’agit pour les forces françaises encore présentes dans le pays d’adapter leurs moyens à la situation qui prévaut actuellement. D’où la décision de retirer les 16 Véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI) de ce théatre extérieur.

Ces blindés de 28 tonnes, armés d’un canon de 25 mm, avaient été envoyés en Centrafrique en août 2014, à une époque où des milices tentaient toujours de semer le chaos à Bangui.

« Le rapatriement des 16 VBCI présents à Bangui marque la volonté de la France d’adapter les moyens de combat de Sangaris à la réalité de la situation sécuritaire de la Centrafrique », explique ainsi l’État-major des armées.

Les premiers VBCI ont commencé à être remplacés par des VAB (Véhicules de l’avant blindé). Leur retour se fera en deux temps. En effet, ils seront d’abord transportés par des avions Iliouchine 76 jusqu’à Douala, au Cameroun, avant d’être embarqués à bord d’un roulier qui les acheminera en France.

« Les VBCI étaient particulièrement adaptés à la mission de stabilisation et d’appui de la MINUSCA : ils permettaient à la force Sangaris d’agir de manière dissuasive face à un contexte difficile, marqué par un environnement d’une extrême violence. Mobilité, rapidité, protection, observation et appui feu, tels étaient les caractéristiques des VBCI. Ces véhicules de dernière génération étaient en mesure de faire face, grâce à son blindage, à différents types de menaces, allant du simple jet de pierres aux grenades offensives », a encore souligné l’EMA.

La même chose devrait se produire dans le domaine de l’aéromobilité, la MINUSCA comptant déjà 11 hélicoptères, dont 2 d’attaque (Mi-35).

La fin annoncée de Sangaris ne mettra pas pour autant un terme à la présence militaire française en Centrafrique : des militaires français participeront à la Mission européenne de formation de l’armée centrafricaine (EUTM RCA), qui sera en principe active à compter de juillet prochain tandis que d’autres resteront affectés à la protection de l’aéroport M’Poko de Bangui.




http://www.opex360.com/2016/04/08/sangaris-les-vbci-quittent-la-centrafrique/




Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 9 Avr - 10:58

Citation :
La qualité du recrutement des militaires du rang reste un point de vigilance pour les arméesPosté dans Forces, Politique de défense par Laurent Lagneau Le 09-04-2016






Le 6 avril, le président Hollande a confirmé l’engagement qu’il avait pris devant les parlementaires réunis en Congrès, au lendemain des attentats de Paris et de Saint-Denis, à savoir des déflations d’effectifs au sein du ministère de la Défense pour la période 2017-2019. Au total, les armées auront un gain net de 800 postes.

Pour autant, la « manoeuvre RH » du ministère va se poursuivre, en insistant notamment sur le « dépyramidage infra-catégoriel », qui concerne essentiellement les colonels et les lieutenants-colonels.

« Cet effort vise à respecter nos objectifs de maîtrise de la masse salariale » et aussi « à permettre le recrutement de jeunes officiers sous contrat, nécessaires en particulier pour l’encadrement de contact de la force opérationnelle terrestre (FOT) comme pour les nouvelles missions de défense », comme l’a expliqué Anne-Sophie Avé, la directrice des ressources humaines du ministère de la Défense (DRH-MD), lors d’un audition à l’Assemblée nationale.

Cet effort sur les officiers supérieurs vise à « ce que l’on appelle de façon peu élégante des ‘stocks’ de personnels qui ne progresseront plus en grade : à l’évidence, on ne créera pas autant de généraux que nous avons de colonels », a précisé Mme Avé. « Il vaut donc mieux qu’on aide le plus tôt possible les personnels concernés à valoriser leurs compétences », a-t-elle ajouté.

Cela étant, la fin annoncée des suppressions de postes au sein du ministère de la Défense suppose évidemment un recrutement massif. Et là, la manoeuvre est compliquée.

« Au plan quantitatif car, sur la période 2017-2019, il nous faut augmenter les effectifs de près de 6 800 militaires du rang et sous-officiers de plus que ce qui était prévu par la LPM [Loi de programmation militaire, ndlr], pour assurer les missions opérationnelles et leur soutien. Ce sont aussi plus de 700 officiers et 400 civils de catégorie A de plus que prévu qui seront nécessaires au bon fonctionnement de services spécialisés et des unités de haute technologie dans le domaine de l’armement, de la cyberdéfense, du renseignement, de la conception des opérations terrestres, navales ou aériennes », a résumé Anne-Sophie Avé.

Recruter beaucoup est une chose… S’assurer d’un recrutement de qualité en est une autre. S’agissant des officiers et des sous-officiers, cela ne pose pas de problème particulier, tant leur processus de sélection « est rigoureux, que ce soit au regard de leur niveau de recrutement dans les écoles ou à la suite de la sélection exigeante dont ils font l’objet, au titre de leurs états de service, des formations qu’ils suivent ou de la validation de leurs acquis de l’expérience », a souligné Mme Avé.

En revanche, pour les militaires du rang, qui sont les plus recrutés, « il faut rester vigilant », a prévenu la DRH-MD.

« Rester vigilant, d’abord, parce que les restrictions du statut militaire peuvent apparaître contraignantes au regard des attentes des jeunes générations et des évolutions de la société. Rester vigilant, ensuite, parce qu’être militaire du rang aujourd’hui, c’est faire preuve d’une totale disponibilité, d’un engagement qui ne permet pas toujours un équilibre entre vie privée et vie professionnelle tel que cette génération s’estime en droit de l’attendre, et ce malgré les efforts que nous faisons », a expliqué Anne-Sophie Avé.

En clair, il faut être en mesure de garder au sein de l’institution de jeunes gens recrutés en tant que militaire du rang. Or, les contingences du métier militaire, éloignées de celles du monde civils, risquent de susciter des déceptions et, in fine, des ruptures de contrat. Et tout est à refaire par la suite… Pour éviter d’en arriver là

« Le taux de sélection d’environ deux dossiers ‘utiles’ pour un recrutement est un seuil en deçà duquel il ne faut pas descendre, même si ce taux est très variable selon les armées et selon les armes », a par ailleurs souligé la DRH-MD.


http://www.opex360.com/2016/04/09/la-qualite-des-personnels-recrutes-reste-point-de-vigilance-pour-les-armees/


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 11 Avr - 10:05

Citation :
Surprise transalpine
Publié le 06 janvier 2016 par





Les Renault C n’ont pas encore fait beaucoup parler d’eux sur les marchés militaires. Il est vrai qu’il ne s’agit pas de camions « tactiques » à haute mobilité. Mais les forces armées utilisent aussi, pour leur logistique, d’énormes flottes de véhicules plus conventionnels, donc issus des gammes commerciales civiles.

C’est ainsi que nous avons découvert (fortuitement) ce tracteur C 4×2 à cabine courte portant livrée de l’armée… italienne. Il est ici attelé à une semi-remorque porte-engins De Angelis, photographiée lors de la réception d’une petite série de quatre unités. L’histoire ne dit pas si ce Renault est actuellement en test en Italie ou s’il a déjà fait l’objet d’une commande, en tout cas il apparaît d’autant mieux adapté à cette mission, mi-routière, mi-tout chemin, qu’il est doté du système OptiTrack permettant d’entraîner les roues avant au moyen de moteurs hydrauliques pour le franchissement de passages difficiles. On appréciera aussi la finition de cet ensemble, plutôt inhabituelle chez les militaires, équipé de jantes Alcoa sur toute les roues.

Un mot encore sur De Angelis, totalement méconnu en France, mais qui est un constructeur de porte-engins très ancien et apprécié en Italie. Pays d’où il sort parfois, comme le prouve cette grosse semi de 96 t de charge utile qui en est à son troisième hiver en Sibérie.


http://www.franceroutes.fr/actualites/surprise-transalpine/



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 11 Avr - 13:46

Citation :
Un motard de la Gendarmerie perd la vie lors d’une course-poursuite
Posté dans Gendarmerie par Laurent Lagneau Le 11-04-2016



Un gendarme de la brigade motorisée de Beaune (Côte d’Or) a perdu la vie, le 10 avril, lors d’un contrôle de vitesse sur la route départementale 973.

Le drame s’est joué aux environ de 10H30. Ayant repéré un motard roulant à une vitesse manifestement excessive, le militaire a alors pris la décision de le prendre en chasse. Malheureusement, lors de cette course-poursuite, le gendarme a percuté une voiture qui venait de s’engager dans une intersection située avant le pont d’autoroute de Beaune.

« Le conducteur du véhicule n’a pas vu arriver notre collègue qui poursuivait ce motard dangereux. Les secours sont arrivés immédiatement et ils ont tout fait pour ramener notre collègue à la vie. Malheureusement, notre collègue est décédé sur place vers 12 heures », a expliqué le colonel Olivier Kim, le commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté.

« Toute la gendarmerie bourguignonne est endeuillée. Nous avons une pensée pour lui, sa compagne et sa famille, ainsi que pour l’automobiliste blessé dans l’accident », a ajouté le colonel Kim.

Pour le moment, le motard à l’origine de cette course-poursuite n’a pas encore été identifié. L’enquête a été confiée à la police.


http://www.opex360.com/2016/04/11/motard-de-la-gendarmerie-perd-la-vie-lors-dune-course-poursuite/


toutes mes sincères condoléances à la famille

RIP
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 11 Avr - 13:56

Citation :
French armored vehicles arrive in UK to deploy on Exercise Griffin Strike
Apr 11, 2016




More than 5,000 personnel from the UK and France will take part in Exercise Griffin Strike, which will test the Combined UK and French Joint Expeditionary Force (CJEF).

The exercise will see a UK-French headquarters planning and executing major land, sea and air activity for the first time in a demonstration of the force’s ‘full validation of concept’. This marks a significant milestone in the generation of a rapidly deployable force for bilateral operations ahead of any coalition action.

The CJEF has been developed since 2010 as a product of the bilateral Lancaster House Treaty and will enable the UK and France to deploy forces rapidly to conflict zones ahead of a wider NATO or coalition operation, or to meet peace-keeping, disaster relief or humanitarian assistance requirements.

Defence Secretary Michael Fallon said:

This joint force will combine the might of two of the world’s biggest militaries, backed by our rising defence budget. It will enable us to deploy rapidly with our French allies, helping to keep Britain safe while contributing to security in the world.

This exercise will demonstrate the sending of a tri-service force into an area of operations. Aircraft including Typhoon and Rafale jets will operate from RAF Leeming in North Yorkshire, while at sea warships including HMS Ocean, Bulwark and Duncan will work off the south and west coast of England with French ships including FS Dixmude, FS Cassard and FF La Motte Piquet. On Salisbury Plain elements of the Army’s 3(UK) Division and French 7th Mechanised Brigade including paratroopers, armoured units and infantrymen, will work together.

Standing Joint Force Commander Maj Gen Skeates CBE said:

Exercise Griffin Strike marks a key milestone in the development of the Combined Joint Expeditionary Force, the embodiment of our military relationship with France. The next two weeks will see French and British servicemen and women training side by side on the sea, on land and in the air. Together with Admiral Laurent Isnard, my French counterpart, we are anxious to demonstrate that our military partnership is now on a new level and show how the combined UK-France Combined Joint Task Force in the most testing of circumstances, stands shoulder to shoulder. This is an immensely exciting prospect and one which will put our sailors, soldiers and airmen through their paces.

Simultaneously, over 3,400 more NATO troops will exercise by land, sea and air during the two weeks of Exercise Joint Warrior.

During Joint Warrior, much of which will take place off the coast of Scotland, 22 ships, four submarines and more than 40 aircraft from 12 NATO nations and three partner nations will take part. Around 1,500 personnel from the Royal Navy, British Army and Royal Air Force will participate. Other countries taking part include Belgium, Canada, Denmark, Finland, France, Germany, the Netherlands, New Zealand, Norway, Poland, Spain, Sweden, Turkey and the US.


Last year, following a UK offer, Joint Warrior was linked to the NATO military exercise programme. That allowed the alliance to send specific groups to participate, including Standing Maritime Groups, Maritime Counter-Measures Groups and NATO Airborne Early Warning Aircraft. Joint Warrior is an example of the UK and NATO allies working together as a coalition on land, sea and in the air. This includes training in anti-submarine warfare, anti-surface warfare, submarine training, mine countermeasure training and maritime security operations. On land and in the air the exercise will offer the UK and its allies training in air operations, close air support, tactical intelligence surveillance target acquisition and reconnaissance, electronic warfare training, jamming operations and joint firing.

Captain Andrew Stacey, Royal Navy, responsible for the planning and delivery of Joint Warrior said:

Joint Warrior remains a unique opportunity for UK, NATO and Partner Nations’ forces to train alongside each other and test their capabilities in an operationally realistic and challenging environment. The complexity of the exercise, which is always evolving, supports maritime, land and air training at large scale and delivers intense scenarios that drive our combined warfighting capabilities.

www.gov.uk

http://defence-blog.com/army/12857.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 12 Avr - 7:36

Citation :
Visite suprise de M. Le Drian à Bagdad pour évoquer l’EI
Posté dans Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 11-04-2016

Quelques heures après John Kerry, le chef de la diplomatie américaine, Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, a aussi fait le voyage à Bagdad pour y rencontrer son homologue irakien, Khalid al-Obeidi, le président Fouad Massoum et le Premier ministre Haider al-Abadi.

Selon des sources irakiennes, le but de ce voyage, qui n’avait pas été annoncé, a été d’évoquer le combat contre l’État islamique (EI ou Daesh), à l’heure où les opérations visant à reconquérir la ville de Mossoul, tombée aux mains de l’organisation jihadiste en juin 2014, ont commencé.

Le déplacement de M. Le Drian en Irak n’a donné lieu, du moins pour le moment, à aucun commentaire officiel côté français. Et aucune annonce n’a été faite à l’issue des entretiens du ministres avec les responsables irakiens.

Pour rappel, l’opération Chammal, qui est le nom de la participation française à la coalition anti-Daesh emmenée par les États-Unis, mobilise environ un millier de militaires. Ainsi, la Task Force Narvik, armée par la 11e Brigade parachutiste, forme actuellement une centaine de commandos des forces spéciales irakiennes au combat urbain, en vue de combattre les jihadistes très bientôt.

Dans le même temps, l’aviation française, forte de 8 Mirage 2000D basés en Jordanie, de 6 Rafale (+2 en réserve) stationnés aux Emirats arabes unis, d’un Atlantique 2 et d’un avion radar E-3F AWACS, appuie actuellement les forces irakiennes au contact dans la province d’al-Anbar ainsi que dans les secteurs de Sinjar/Mossoul/Qayyarah.

Au total, l’aviation française a effectué 3.642 sorties aériennes pouur 582 frappes qui ont permis de détruire 1.028 objectifs, essentiellement en Irak.

Enfin, la frégate anti-aérienne Jean Bart, déployée en Méditerranée orientale, complète le dispositif.




http://www.opex360.com/2016/04/11/visite-suprise-de-m-le-drian-bagdad-pour-evoquer-lei/






Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 12 Avr - 16:43

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 12 Avr - 17:00

Citation :
Photos of UK-French military exercise Griffin Strike 2016
Apr 12, 2016


Exercise Griffin Strike 2016 is a live exercise by joint UK and French forces known as the Combined Joint Expeditionary Force (CJEF).

The large exercise being held in April on the Salisbury Plain Training Area (SPTA) is the culmination of six years of UK-French military cooperation and will demonstrate the CJEF’s potential high-readiness to deploy.

French military units, equipment and vehicles will join forces with those of the Royal Navy, Army and RAF. Interoperability training will include ground close combat, mechanized movements and air assault insertions. Maritime activities will include amphibious assault, aviation and combat logistics patrols.








http://defence-blog.com/army/photos-of-uk-french-military-exercise-griffin-strike-2016.html


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 12 Avr - 17:08

Citation :
Chammal : Pour la première fois, un Atlantique 2 a effectué une illumination laser d’une ciblePosté dans Forces navales, Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 12-04-2016


Selon l’État-major des armées (EMA), jamais l’avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) n’avait jusqu’à présent utilisé un tel procédé en opération.

Ainsi, le 3 avril dernier, l’ATL2 engagé dans l’opération Chammal, a, grâce à sa caméra Wescam, effectué une illumination laser d’une cible afin de s’assurer de sa destruction par chasseur-bombardier de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis.

La cible en question était un groupe de jihadistes de l’EI qui combattaient des forces irakiennes dans la région de Hit. Ce dernier a été répéré par l’équipage de l’ATL 2 alors qu’il progressait rapidement vers l’Euphrate, tout en cherchant à se soustraire aux observations aériennes.

Peine perdue! Le Forward Air Controller Airborne (FAC-A, observateur embarqué) de l’avion de patrouille français a pu transmettre la position du groupe jihadiste à un contrôleur aérien avancé (Joint Terminal Attack Controller, JTAC). Dans le même temps, des chasseurs-bombardiers de la coalition, alors en patrouille, se sont rapprochés de la zone.

La progression des jihadistes a alors fait l’objet d’un suivi contant entre l’ATL 2 et le JTAC.

« Arrivés en bordure de l’Euphrate, les combattants se sont regroupés à couvert, de sorte que seul l’ATL2 pouvait parvenir à les suivre de visu. Les conditions favorables étant réunies et répondant à l’ordre du JTAC, l’ATL2 a conduit une désignation laser des cibles pour permettre à la frappe d’un chasseur allié d’être guidée sur l’objectif », raconte l’EMA dans le compte-rendu de cette action.

Jusqu’à présent, l’Atlantique 2, doté d’une grande autonomie, est surtout utilisé pour des missions d’évaluation des frappes aériennes (Battle Damage Assessment), de renseignement et de coordination de l’action des avions de coalition (SCAR-C pour Strike coordination and reconnaissance – coordinator). Il est également en mesure d’effectuer des frappes, comme cela a été le cas en août 2015, en larguant une bombe guidée laser GBU-12 sur un bâtiment utilisé par l’EI dans le nord de l’Irak. Il avait déjà montré cette capacité lors de l’opération Serval, au Mali.

http://www.opex360.com/2016/04/12/chammal-pour-la-premiere-fois-atlantique-2-effectue-illumination-laser-dune-cible/




Citation :
Un militaire du 511e Régiment du Train tué par l’explosion d’une mine au Mali
Posté dans Afrique, Forces terrestres, Opérations par Laurent Lagneau Le 12-04-2016



Un militaire appartenant au 511e Régiment du Train a été tué, ce 12 avril, vers 9h30, par une mine qui a explosé au passage de son véhicule de l’avant blindé (VAB), lors d’une opération menée dans le nord du Mali, vers Tessalit. Trois autres soldats français ont été blessés, le pronoctic vital étant engagé pour deux d’entre eux.

Le militaire qui a perdu la vie était le soldat de première classe Mickaël Poo-Sing, âgé de seulement 19 ans. Il se trouvait à bord d’un VAB situé à la tête d’un convoi composé d’une soixantaine de véhicules parti de Gao pour rejoindre Tessalit. Il a été tué sur le coup.

Le soldat de 1ère classe Poo-Sing avait rejoint l’armée de Terre en février 2015 en qualité d’engagé volontaire au sein du 511e Régiment du Train. À l’issue de sa formation initiale d’agent de circulation routière, au cours de laquelle il obtint d’excellents résultats, il avait été projeté au Mali en janvier dernier.

Ses trois camarades blessés ont immédiatement été pris en charge par les équipes médicales de la force Barkhane et ont été transportés à la structure chirurgicale militaire de Gao.

Dans un communiqué, le président Hollande a exprimé « son profond respect pour le sacrifice de ce jeune soldat au service de notre pays » et assuré qu’il restera « attentif au sort de ses frères d’armes blessés dans l’explosion. »

En outre, le chef de l’État a aussi salué le « courage et la ténacité des soldats français qui poursuivent leur mission aux côtés de l’armée malienne et des forces des Nations Unies pour conforter la souveraineté du Mali et réduire les groupes armés terroristes dont la menace pèse sur l’ensemble des pays du Sahel. »

« Le soldat Mickaël Poo-Sing est mort pour la France en défendant nos valeurs et notre sécurité dans le cadre de sa mission dans l’opération Barkhane. Je m’associe à ses frères d’armes pour saluer son engagement et son courage exemplaires et pour adresser à sa famille et ses proches toutes mes condoléances. Je souhaite également à nos trois autres militaires blessés, un prompt rétablissement », a, de son côté, réagi Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense.

Actuellement, le 511e Régiment du Train arme, avec le 4e Régiment du matériel et le Régiment de soutien du combattant, le bataillon logistique (BATLOG) « Bourgogne », déployé sur le fuseau ouest de l’opération Barkhane.




http://www.opex360.com/2016/04/12/militaire-du-511e-regiment-du-train-tue-par-lexplosion-dune-mine-au-mali/


Revenir en haut Aller en bas
silent eagle
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1249
Inscrit le : 17/04/2012
Localisation : somewhere
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 12 Avr - 22:08

Citation :
WASHINGTON, Apr. 12, 2016 - The State Department has made a determination approving a possible Foreign Military Sale to France for Guided Multiple Launch Rocket System (GMLRS) Unitary Rocket Pods and related support. The estimated cost is $90 million. The Defense Security Cooperation Agency delivered the required certification notifying Congress of this possible sale today.
The Government of France has requested a possible sale of twenty-one (21) GMLRS Unitary Rocket Pods. Also included are a GMLRS Quality Assurance Team (QAT), GMLRS publications, live fire data, software updates, and technical assistance. The total estimated value of MDE is $60 million. The overall total estimated value is $90 million.


http://www.dsca.mil/major-arms-sales/france-guided-multiple-launch-rocket-system-gmlrs-unitary-rocket-pods-and-related

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arabic-army.com/
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 13 Avr - 9:11

Citation :
French Navy, US Marines in Amphibious Exercise in Djibouti with Mistral class and LCAT

In late March 2016, the French Navy (Marine Nationale), the French forces based in Djibouti (FFDJ) and U.S. Marines units conducted a combined amphibious exercise named WAKRI 16. The exercise simulated the evacuation of nationals of a fictitious country following infiltration by separatist militias. The exercise involved several assets including Mistral-class LHD Tonnerre of the French Navy as well as the LCAT landing catamaran (designated EDAR in the French Navy).




http://worlddefencenews.blogspot.com/




Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 13 Avr - 11:08

Citation :
Deux militaires français gravement touchés par une mine à Tessalit ont succombé à leurs blessures
Posté dans Afrique, Forces terrestres, Opérations par Laurent Lagneau Le 13-04-2016




Gravement touchés par l’explosion d’une mine alors qu’ils se trouvaient à la tête d’un convoi logistique parti de Gao pour rejoindre Tessalit (Nord-Mali) à bord d’un véhicule de l’avant blindé (VAB), deux militaires du 511e Régiment du Train ont succombé à leurs blessures dans la nuit du 12 au 13 avril. Cet incident avait été fatal au soldat de première classe Mickaël Poo-Sing, 19 ans.

« Le président de la République a appris avec une grande tristesse le décès de deux militaires du 511ème régiment du train d’Auxonne des suites de leurs blessures après l’explosion d’une mine contre leur véhicule blindé le 12 avril, qui avait déjà tué un de leurs camarades au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane dont l’objet est la stabilité dans le Sahel et la lutte contre le terrorisme. Il salue avec émotion la mémoire de ces deux soldats français morts pour notre pays », a fait savoir l’Élysée, via un communiqué.

Immédiatement pris en charge par les équipes médicales, les deux militaires avaient été évacués vers l’antenne chirurgicale de Gao. Malheureusement, et malgré les soins prodigués par le personnel du Service de Santé des Armées, ils n’ont donc pas survécu à leurs blessures.

L’un de ces deux militaires est le maréchal des logis Damien Noblet. Ce sous-officier expérimenté s’était engagé comme volontaire de l’armée de Terre il y a près de 12 ans. En tant qu’agent de circulation routière, il avait participé à plusieurs opérations extérieures (Kosovo en 2005 et en 2006, Côte d’Ivoire en 2007, Liban en 2008, Sénégal, Émirats arabes unis) au sein du 515e Régiment du Train (RT). Il avait été déployé une première fois au Mali en 2013, au titre de l’opération Serval. Il avait été affecté au 511e RT en août 2014, en tant que chef de patrouille de circulation routière.

Le maréchal des logis Noblet était titulaire de la médaille d’outre-mer avec agrafes « République de Côte-d’Ivoire », « Liban » et »Sahel », de la médaille commémorative française avec agrafe Ex-Yougoslavie, et de la médaille d’argent de la Défense nationale. Âgé de 31 ans, il était père d’un enfant et vivait en concubinage.

Le second militaire ayant succombé à ses blessures est le brigadier Michael Chauwin. Engagé volontaire de l’armée de Terre en février 2014, il avait intégré l’escadron de circulation routière du 511e Régiment du Train. Puis, en septembre de la même année, il avait élevé à la distinction de conducteur de 1re classe. L’an passé, il avait obtenu le certificat technique élémentaire de la spécialité appui-mouvement. L’opération Barkhane aura été sa première mission extérieure. Àgé de 20 ans, il était titulaire titulaire de la médaille de bronze de la Défense nationale avec agrafe « Train »

« Avec leurs compagnons d’armes, je souhaite rendre hommage à nos trois soldats dont la valeur, la motivation et le dévouement étaient reconnus de tous. Ils accomplissaient une mission essentielle dans la lutte globale que notre pays mène contre le terrorisme au Sahel (…). J’adresse mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de ces trois soldats, morts pour la France », a déclaré Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, qui, dans son communiqué, a rappelé que 7 militaires français ont perdu la vie depuis le lancement de l’opération Barkhane, en août 2014.

Photo : le soldat de 1ère classe Mickaël Poo-Sing, le maréchal des logis Damien Noblet et le brigadier Michael Chauwin, morts pour la France (c) armée de Terre

http://www.opex360.com/2016/04/13/deux-militaires-francais-gravement-touches-par-mine-tessalit-ont-succombe-leurs-blessures/


-------

http://far-maroc.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=4189
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Forces de sécurités Française RAID,BRI-PP-BRI,GIPN,GIGN
» Forces navales : L’offre française en matière d’unités de surface
» La Marine Française
» Et la Normandie devint française!
» La marine française en 1720

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: