Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Mar 16 Juin 2015 - 16:13

Citation :
Paris Air Show 2015: Antonov reveals An-188 strategic transport aircraft

Nicholas de Larrinaga, London - IHS Jane's Defence Weekly

16 June 2015


Antonov An-188 jet powered medium transport aircraft Source: Antonov/Nick de Larrinaga



Key Points
•Antonov have revealed plans to create the An-188, a four turbofan engine powered variant of the An-70
•The company is also planning an alternative variant of its An-178, the An-178-111, featuring western avionics and engines for export

Antonov is developing a jet-engined version of the An-70 strategic transport aircraft, the An-188, company officials announced on 15 June at the Paris Air Show 2015.

Dmytro Kiva, Antonov's president and general designer, said that following the acceptance of the turboprop powered An-70 into Ukrainian service in January, "this aircraft has become the basis of the new An-188 with jets."

The company is positioning the An-188 in a similar niche to the An-70 or the Airbus A400M, with its maximum take-off weight of 140 tonnes and maximum payload of 40 tonnes, sitting in between that of the Lockheed Martin C-130 (79/20 tonnes) and the Boeing C-17 (255/75 tonnes).

Kiva said that the "aircraft [will be] able to operate from unpaved airfields [and] short airfields" of 915 m in length. As the aircraft used turbofan engines it "would provide "high economic efficiency and small fuel consumption", he added. Antonov specifications state the aircraft will have a fuel consumption of 4,600 kg per flight hour.

With the Ukrainian firm keen to move away from its previous relationship with Russia, and to try to increase the export potential of the aircraft, the An-188 is intended to be fitted with "western avionics and equipment, including engines".

Asked by IHS Jane's if and when the company would begin building a prototype An-188, or when it might even be ready to fly, Kiva said the company was now working and negotiating, but "we are not ready to say exactly when it will be ready to produce. But it's fair to say we have changed the An-70 considerably, because it's not only another engine, it will be another construction of the aircraft including in particular an enlarged wing."

The An-188 will be powered by four turbofan engines and although Kiva mentioned possibly using a western engine on the An-188, current plans are to use a Ukrainian engine from Motor Sich. Kiva said, "As far as the An-188 [is concerned], we are at the negotiation stage and in particular we are considering the possibility to equip it with Ukrainian engines made in Zaporizhia", that is, Motor Sich. He added that "there are two possible variants of engine, the D-436-FM, the new one, or I-28". It is unclear what engine he referred to as the I-28, but the D-436-FM is a new version of the Ivchenko-Progress D-436 turbofan that powers the An-158 civil airliner. According to Kiva this new version "will be ready next year".

Antonov officials also revealed that the company is working on a new variant of the An-178 twin-engine turbofan transport aircraft, which made its airshow debut at Le Bourget.

Although the An-178 only had its maiden flight on 7 May at Kiev-Antonov Airport (Gostomel), having been first revealed in 2010, the type has since secured a launch customer (with Azerbaijan's Silk Airways having ordered 10 aircraft) and a new variant.

Called the An-178-111, the new version will feature western engines and western avionics and systems - rather than the Ukrainian/Russian standard systems on the An-178. Accordingly, instead of the current D-346 engine the An-178-111 will be offered with either General Electric CF34-10 or Pratt & Whitney PW1500 engines.

Antonov also revealed at the Paris Air Show that the An-178 should have completed civil type certification and seen the first aircraft delivered by the end of 2016. The An-178 is essentially an An-158 civilian transport/regional airliner fitted with a rear cargo bay door, for either the commercial freight or military markets.

Besides its general transport functions, Antonov said that the An-178 is planned to receive an air-to-air tanker (AAR) refuelling capability. For the AAR role, Antonov envisages the installation of a removable fuel tank within the cargo bay of the aircraft, providing a 15,000 kg fuel payload.

Antonov is pitching the An-178 as a replacement for the An-12 'Cub', the An-26 'Curl', and the An-32 'Cline' airlifters currently in service with various customers. With an 18-tonne payload, the An-178 sits amid various potential rivals on the export market, including the Lockheed Martin C-130J-30 Hercules (22 tonnes); the Embraer KC-390 (23 tonnes); and the United Aircraft Corporation-Hindustan Aeronautics Limited Multirole Transport Aircraft (15-20 tonnes).



http://www.janes.com/article/52287/paris-air-show-2015-antonov-reveals-an-188-strategic-transport-aircraft

Citation :
Paris Air Show 2015: Saab sees continued future for Gripen C/D combat aircraft

Gareth Jennings, Paris - IHS Jane's Defence Weekly


  Saab has laid out its plans for continued development and support of the Gripen C/D fighter (pictured), to run parallel with that of the
Gripen E.



Saab sees continued global sales opportunities for its Gripen C/D combat aircraft even though it is now actively marketing the more advanced E/F models, according to a senior company representative.

Speaking to reporters ahead of the Paris Air Show, the head of the Aeronautics division, Ulf Nilsson, said that Saab will carry on campaigning for the C/D aircraft, for which there will be a continuous upgrade programme to keep it at the forefront of military capabilities through to at least 2035.

"We won't stop promoting the C/D. It is still, and will continue to be, a very capable aircraft which will be in continuous development. It really doesn't matter if you join [the Gripen programme] with the C/D or with the E/F, there will always be a way for us to grow your capability through incremental upgrades," he said.

To date, Saab has sold 75 Gripen C and 25 Gripen D aircraft to Sweden (many of which were remanufactured from the 105 Gripen A and 13 Gripen B aircraft already in service), 17 C and 9 D aircraft to South Africa, 8 C and 4 D to Thailand; and has leased 12 C and 2 D to Hungary, 12 C and 2 D to the Czech Republic, and 1 D to the UK Empire Test Pilots School. As well, Slovakia recently selected the Gripen C/D for its new fighter aircraft.

With a contract now signed for 60 Gripen E fighters for Sweden (with a requirement for up to 80), as well as 28 E and 8 F platforms for Brazil, Saab told reporters that the company was keen to get across the message that it is not about to abandon the C/D to a gradual obsolescence.

Even though there are now no more C/D aircraft to deliver (the last one was handed over to the Swedish Air Force [SwAF] earlier in 2015), and the Linkoping production line has now begun work on the first E prototype (39-08), Nilsson said that there were options for potential new C/D customers.

"There are plenty of A/B airframes in storage that can be converted to C/D. I can't say precisely how many, as they belong to the SwAF and it's not my place to talk about its assets, but there is a significant number if required," he said.

According to Nilsson, there is very little price difference between a refurbished A/B to C/D or a new-build C/D aircraft, and that the airframe lives of the refurbished aircraft are very low. However, if a customer does not want refurbished A/B platforms then Saab could restart the C/D line, he said.

While the C/D will be cheaper to procure than the E/F, Nilsson said that the decision on which variant to pitch to which customer was being driven as much by timelines as it is by capabilities or costs.

"The first opportunity to accommodate orders on the E line beyond Sweden and Brazil will be in 2022. There are many near-term fighter requirements that won't wait until then, and so the C/D is a very viable proposal for those nations. Of course, just because they go for C/D now, does not mean they have to stay with it in the future - they can always go onto the E/F if they want to."

In terms of global opportunities, Nilsson said the company hoped to sell between 300 and 450 Gripen C/D/E/F platforms in the next 20 years (10 to 15% of the accessible market). Specifically, Saab sees potential in Austria (C/D or E/F as a Eurofighter Typhoon Tranche 1 replacement); Belgium, (E/F most likely); Botswana (C/D); Bulgaria (C/D); Colombia (C/D or E/F); the Czech Republic (additional C/Ds); Ecuador (C/D or E/F); Finland (most likely for the E/F, depending on programme timelines); Hungary (additional C/Ds); India (E/F); Indonesia (C/D); Kenya (C/D); Malaysia (C/D); Mexico (C/D or E/F); Namibia (C/D); Peru (C/D or E/F); Philippines (C/D); Portugal (C/D); Slovakia (has selected the C/D, with a contract expected later this year); and Uruguay (C/D or E/F).

While Argentina has been touted in the media as a possible customer, Saab officials discounted any near-term deal chiefly on account of the current poor relations between that country and the UK, which manufactures many of the aircraft's key components and systems.


http://www.janes.com/article/52239/paris-air-show-2015-saab-sees-continued-future-for-gripen-c-d-combat-aircraft
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Mar 16 Juin 2015 - 18:21

Citation :
In terms of global opportunities, Nilsson said the company hoped to sell between 300 and 450 Gripen C/D/E/F platforms in the next 20 years (10 to 15% of the accessible market). Specifically, Saab sees potential in Austria (C/D or E/F as a Eurofighter Typhoon Tranche 1 replacement); Belgium, (E/F most likely); Botswana (C/D); Bulgaria (C/D); Colombia (C/D or E/F); the Czech Republic (additional C/Ds); Ecuador (C/D or E/F); Finland (most likely for the E/F, depending on programme timelines); Hungary (additional C/Ds); India (E/F); Indonesia (C/D); Kenya (C/D); Malaysia (C/D); Mexico (C/D or E/F); Namibia (C/D); Peru (C/D or E/F); Philippines (C/D); Portugal (C/D); Slovakia (has selected the C/D, with a contract expected later this year); and Uruguay (C/D or E/F).
interessant la liste,y´a des pays ou je crois que la suede changerait peut etre sa politique restrictive in future,meme si je doute qu´ils pourraient tous se permettre des gripen
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Mar 16 Juin 2015 - 20:59

Citation :
Bourget 2015 : Avec Shape, Thales veut révolutionner le contrôle aérien


Publié le 16/06/2015 à 19h41, par François Déliac
Dans Bourget 2015


Shape est un prototype de console de contrôle aérien avec une interface homme-machine d'avant-garde. "Eye tracking", reconnaissance vocale et tablette tactile remplacent les traditionnels clavier et souris. Présentation par l'un de ses concepteurs, Cyril Layes.




http://www.air-cosmos.com/2015/06/16/37512-bourget-2015-avec-shape-thales-veut-revolutionner-le-controle-aerien
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Mer 17 Juin 2015 - 21:34

Citation :
Bourget 2015 : Mini-drone, IAI dévoile le Mini Panther


Publié le 17/06/2015 à 11h32, par Guillaume BELAN


A l'occasion du salon du Bourget, IAI a dévoilé son Mini Panther. © Guillaume BELAN



L'appel à candidatures s'est achevée il y a quelques jours. Le programme SMDR (Système de Mini-Drone de Reconnaissance) est donc lancé pour offrir un remplaçant au DRAC (Drone de Reconnaissance au Contact d'Airbus D&S), mis en œuvre par l'armée de terre.

IAI a dévoilé durant le salon du Bourget, ce que sera sa proposition, une solution étonnante : un mini-drone tilt-rotor à trois hélices! Version miniaturisée de son grand frère de 65 kg, le mini-Panther décolle et atterrit donc comme une voilure tournante puis bascule ses moteurs pour évoluer comme une voilure fixe ! Une manière originale de permettre un décollage aisé et stable et d'éviter les casses à l'atterrissage ou les contraintes souvent lourdes d'un parachute.

Les trois hélices permettent de s’affranchir du délicat moment de la bascule des moteurs, en maintenant le centre de gravité. Le moteur arrière ne sert qu'aux phases de décollage et atterrissage, restant inactif durant la phase de vol. Avec un poids de 11 kg, le drone est démontable / montable en moins de 2 minutes, tient dans un sac à dos et offre une charge utile de 2 kg. IAI s'est associé à une PME française pour la francisation du système, qui sera intégralement produit en France

http://www.air-cosmos.com/2015/06/17/37564-bourget-2015-mini-drone-iai-devoile-le-mini-panther

Citation :
DT26X : le drone multifonctions de Delair Tech


Publié le 17/06/2015 à 08h15, par François Déliac et Agnès Baritou d'Armagnac
Dans Bourget 2015, Drones, A&C TV



Au stand C143 du hall 4, la société Delair Tech expose son nouveau drone, le DT26X. Doué de 4 heures d'autonomie pour parcourir jusqu'à 200 kilomètres, ce drone, construit en composite est simple à mettre en oeuvre. Il peut aussi bien effectuer de la surveillance d'installations pour les civils que de la reconnaissance pour les militaires. Notre journaliste Agnès Baritou interroge Benjamin Benharrosh, directeur commercial de Delair Tech.
Reportage : Agnès Baritou et François Déliac



http://www.air-cosmos.com/2015/06/17/37549-dt26x-le-drone-multifonctions-de-delair-tech
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Mer 17 Juin 2015 - 22:07

Citation :
Bourget 2015 : Intégration du radar I-master sur le Scorpion


Publié le 17/06/2015 à 12h59, par Emmanuel Huberdeau


Le Scorpion est desormais équipé du radar I-Master de Thales © Textron Airland



Thales a annoncé le 17 juin 2015 l'intégration de son radar I-master sur le biréacteur léger Scorpion de Textron Air land.

L'I-master est un radar multimodes conçu pour la surveillance tactique tout-temps. Il permet la détection de cibles mobiles terrestres et peut être utilisé pour l'imagerie radar. Il s'agit donc à la fois d'un moyen de localisation et de classification des cibles terrestres et d'un système de renseignement. Le radar viendra compléter les moyens optroniques et infrarouge qui ont déjà été intégrés sur le Scorpion. Le nouveau radar étendra fortement les portées de détection du Scorpion.

L'intégration du radar a été réalisée dans des délais très courts. Selon Thales, en quinze jours seulement l'I-master a été monté et testé à bord du Scorpion.

http://www.air-cosmos.com/2015/06/17/37571-bourget-2015-integration-du-radar-i-master-sur-le-scorpion

Citation :
Bourget 2015 : 25 ans de drones et le cluster Patroller


Publié le 17/06/2015 à 11h21, par Guillaume BELAN


Le Patroller regroupe 25 entreprises différentes. © Cyrille Cosmao



Sagem a célébré hier, au cours d'un évènement sur son chalet au salon du Bourget, ses 25 ans d'activités dans le domaine des drones (Marula, Crecerelle, Sperwer). L'occasion pour Martin Sion, le nouveau PDG de Sagem défense, de débuter sa présidence et prendre connaissance des dossiers. L'occasion pour Sagem de présenter son cluster Patroller : 25 sociétés impliquées dans le programme Patroller


« Le Patroller prévoit une standardisation, tout est produit en série, sans aucun développement propre, y compris les senseurs » a précisé Frédéric Mazzanti, directeur général adjoint, division optronique et défense , lors de la cérémonie.

http://www.air-cosmos.com/2015/06/17/37557-bourget-2015-25-ans-de-drones-et-le-cluster-patroller
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Mer 17 Juin 2015 - 23:04



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Jeu 18 Juin 2015 - 19:54

Citation :
Bourget 2015 : Airborne Concept dévoile son drone aérolargable


Publié le 18/06/2015 à 11h41, par Agnès Baritou d'Armagnac


Arnaud Le Maout, président d’Airborne Concept présente son drone aérolargable. © Agnès Baritou d'Armagnac



L’équipe de la start-up toulousaine Airborne Concept (13 collaborateurs) créée début 2014 sur le site de Francazal profite du salon du Bourget pour présenter le prototype de son drone Drop n’ drone. Le principe : ce drone peut être largué d’un aéronef. « Lorsqu’on le jette en vol, une sangle d’ouverture automatique s’actionne et fait s’ouvrir le parachute accroché à la queue. Puis l’aile, qui est au départ alignée avec le fuselage, effectue une rotation jusqu’à ce qu’une butée mécanique la bloque et lâche en même temps le parachute. La mission du drone peut alors commencer. Pour atterrir, il se pose tout seul grâce à un petit parachute placé dans l’arrière du fuselage », détaille Arnaud Le Maout, président d’Airborne Concept (photo).

Les caractéristiques techniques ? 1 ,8 mètre d’envergure, 8 kg dont 1 kg pour le capteur, une autonomie de vol de 3 à 6 heures grâce à une batterie en lithium et une pile à combustible à hydrogène. L’absence de phases de décollage et de montée, consommatrices en énergie, joue évidemment en faveur de cette autonomie. L’ISAE-Supaero a collaboré à ce projet, apportant son expertise sur le design, la discrétion acoustique et la propulsion du drone, tandis qu’un autre partenaire, Pragma Industries à Biarritz, a développé la pile à combustible.

Applications.

« La Défense, Airbus Group et Orange ont déjà montré leur intérêt », confie Arnaud Le Maout. Les applications possibles relèvent du secteur de la défense (aéronef discret, projetable en altitude, bon moyen pour relayer la surveillance aérienne) et de la sécurité civile (adapté pour accéder à une zone sinistrée inaccessible, pour des applications de type modélisation 3D, relais radio, observation…). « Nous cherchons une licence d’exploitation pour être supporté sur la commercialisation », rajoute Alexandre Ricard, directeur financier d’Airborne Concept, qui espère susciter l’intérêt des industriels lors du salon du Bourget. Si la start-up peut fabriquer dans son atelier jusqu’à 50 modèle de drones, elle a déjà prévu de se rapprocher de la société parisienne RPAS Services pour l’industrialisation à grande échelle et les réponses aux appels d’offres.

Et ce n’est pas tout : la société toulousaine a également dévoilé un simulateur de drones développé avec l’entreprise 6MOUV, fabricant de simulateurs. Commercialisable dès aujourd’hui, « le premier simulateur de drones au monde » d’après Airborne Concept s’adresse aux apprentis pilotes mais aussi aux industriels et aux laboratoires désireux de modéliser le développement de drones


http://www.air-cosmos.com/2015/06/18/37712-bourget-2015-airborne-concept-devoile-son-drone-aerolargable

Citation :
Bourget 2015 : Caïman Marine, l'enjeux du soutien


Publié le 18/06/2015 à 12h03, par Emmanuel Huberdeau


Tir d'un Torpille MU90 par un NH90 NFH © Marine Nationale



Le début de l'année 2015 a été riche pour le Caïman Marine (NH90 NFH). Pour la première fois, le nouvel hélicoptère de la Marine Nationale a participé à une opération. Un appareil avait été embarqué à bord de la Frégate Chevalier Paul au sein du groupe aéronaval du porte-avions "Charles de Gaulle" déployé dans l'océan indien et le Golfe. Parallèlement, le développement des capacités suit son cours puisque la torpille MU-90 a été déclarée opérationnelle au mois de mars 2015.

NHIndustries a organisé sur le salon du Bourget une réception pour souligner ces premiers accomplissements. La montée en puissance du NH90 TTH au sein de la Marine Nationale n'a pas été un long fleuve tranquille mais l'appareil est désormais opérationnel sur tous le spectre de ses missions. Pour autant la machine n'a pas encore atteint sa pleine maturité.

Tous les senseurs fonctionnent et l'hélicoptère peut mettre en oeuvre son armement. Mais la Marine Nationale travail encore pour optimiser toutes ces capacités. Le système ESM par exemple n'est pas employé au maximum de ses capacités. Les marins travaillent également pour mieux maitriser le système de préparation et de restitution des missions. Des travaux sont également en cours pour optimiser l'utilisation des armes de sabord ou l'embarquement des tireurs d'élite. Le CEPA (Centre d'Expérimentation Pratique de l'Aéronautique Navale) se charge d'explorer ces différents domaines et d'établir la doctrine d'emploi de l'appareil.

Le Caïman Marine opérationnel, le principal enjeux concerne maintenant le maintien en condition opérationnel de l'appareil. NHIndustries affirme avoir fait de la disponibilité des appareils une priorité. Il faut que les marins puissent "voler autant qu'ils le veulent" a déclaré Vincent Dubrule, président de NHI. Pour cela il faut que moins de temps soit consacré à la maintenance et que les pièces détachées soient livrées plus rapidement. Lors du déploiement sur le Chevalier Paul, la disponibilité a été très bonne. Mais la machine déployée avait été préparée en conséquence. Les appareils restés en métropole n'ont pas bénéficié de ce "traitement de faveur" et se retrouvent régulièrement indisponibles pour des opérations de maintenance. Pour les équipes de la Marine, cette situation se traduit par une charge administrative très importante et de nombreuses heures passées à travailler sur la machine. Les mêmes types de problèmes ont été rencontrés par exemple avec le Rafale au début du programme. Il faut désormais optimiser les marges de sécurité qui ont été définies par chaque systèmes par les différents industriels.

Le Caïman est à l'image d'autres systèmes militaires modernes. La complexité des systèmes induit des délais avant d'atteindre la pleine maturité. Pour autant les équipages de l'aéronavale souligne déjà l'apport du NH90 qui présente un saut énorme par rapport au Lynx.

http://www.air-cosmos.com/2015/06/18/37714-bourget-2015-caiman-marine-l-enjeux-du-soutien  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Jeu 18 Juin 2015 - 20:11

Citation :
Bourget 2015 : E-Fan : la révolution électrique est en marche


Publié le 18/06/2015 à 18h40, par François Déliac
Dans Bourget 2015, Focus, A&C TV


L'une des attractions de ce 51ème SIAE du Bourget est l'E-Fan d'Airbus.
Entièrement construit en composite, ce petit biplace est entièrement propulsé
par deux moteurs électriques d'une puissance combinée maximale de 60 kW.
Un démonstrateur monoplace vole depuis mars 2014, et la version finale
de cet avion destiné à l'apprentissage des pilotes est présentée au Salon sous
forme de maquette. Explications de Yann Cochennec.
Reportage : François Déliac & Yann Cochennec.




http://www.air-cosmos.com/2015/06/18/37777-bourget-2015-e-fan-la-revolution-electrique-est-en-marche

Citation :
  Bourget 2015 : l'Airbus A320neo franchit le cap des 4 000 ventes


Publié le 18/06/2015 à 14h20, par Yann Cochennec


La famille Airbus A320neo vient de franchir le cap des 4 000 ventes et engagements d'achats avec le protocole d'accord de Wizz Air pour
110 A321neo. © Léo Barnier



La famille Airbus A320neo vient de franchir le cap symbolique des 4 000 ventes avec la décision de la compagnie aérienne à bas coûts Wizz Air de signer, le 18 juin, un protocole d'accord portant sur l'achat de 110 Airbus A321neo. Les appareils seront aménagés pour accueillir 239 passagers. Wizz Air est déjà cliente d'Airbus avec 61 A320ceo déjà en exploitation. La valeur du contrat à venir est de 13,7 Md$, prix catalogue.

Wizz Air est la "cerise sur le gâteau" puisque que le transporteur a été précédée par d'autres clients de la famille A320neo les jours précédents : Gecas (60 exemplaires), Korean Air (30), Synergy (62) et une compagnie aérienne asiatique encore non identifiée (60). Le carnet de commandes de la famille A320neo est donc passée de 3 797 ventes fermes à la veille du Salon du Bourget à 4 111 au 18 juin, intentions et engagements d'achats inclus.

Au final, Airbus aura dévoilé des ventes pour un total de 421 aircraft représentant une valeur globale de 57 Md$, toujours prix catalogue. Les ventes fermes portent sur 124 appareils pour un montant de 16,3 Md$ tandis que les commandes à confirmer s'élèvent à 297 avions pour une valeur de 40,7 Md$.

Si les ventes annoncées se transforment en contrats fermes d'ici à la fin de l'année, Airbus sera alors en mesure de vendre plus de 700 avions en 2015, annulations prises en compte.


http://www.air-cosmos.com/2015/06/18/37728-bourget-2015-l-airbus-a320neo-franchit-le-cap-des-4-000-ventes
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Jeu 18 Juin 2015 - 20:59

Citation :
Gerfaut : un gunship « made in France »

Industrie et matériels  18 juin 2015




S’il est clair que l’AASM (Armement Air Sol Modulaire) conçu par Sagem est une arme exceptionnelle, en termes d’efficacité opérationnelle, lorsqu’elle est employée sur Rafale, il est plus original d’imaginer son emploi sur avion de transport C-130.

C’est toutefois ce qui a été préparé par deux inventeurs, Fanny Turgis et Patrick Gaillard, associés au sein de la société AA/ROK dans un projet commun, lancé il y a trois ans, avec l’équipementier Rafaut — le spécialiste français des lance-bombes — et Sagem.

Baptisé SSA-1101 Gerfaut, ce système capable de transformer un quadrimoteur C-130H Hercules en bombardier à long rayon d’action — à l’instar des KC-130J Harvest Hawk de l’US Marine Corps — repose entièrement sur les capacités de la bombe propulsée AASM de 250 kg, une arme à précision métrique larguée en mode “stand off” et guidée par système inertiel hybridé GPS.

Exposé pour la première fois, sous forme d’une maquette sur le stand Rafaut au Salon du Bourget 2015, le SSA-1101 Gerfaut, qui se présente comme une semelle métallique dotée de deux lance-bombes AUF2 montés en tandem, a été conçu comme un système d’armement “stand alone” pouvant être monté en quelques heures sur un C-130 à la place de l’un ou des deux réservoirs externes de 1 140 US gallons, généralement emportés pour accroître le rayon d’action de l’avion.

L’intérêt du système est de ne requérir aucune modification du C-130, ce dernier conservant toute sa capacité de transport en soute en offrant la possibilité de larguer sur coordonnées entre 4 et 8 AASM (si les deux points d’attache des réservoirs pendulaires sont utilisés).

Ainsi, un seul C-130 mis en œuvre depuis un terrain sommaire est capable de délivrer un appui-feu efficace et discret à des troupes au sol durant une dizaine d’heures, tout en restant à distance de sécurité d’éventuels missiles sol-air. Larguée depuis une altitude de 25 000 pieds par C-130, une bombe AASM standard est, par exemple, capable d’atteindre une cible distante d’une trentaine de kilomètres, préalablement identifiée et aux coordonnées introduites dans le système de guidage de l’AASM.

Reste que le débat sur la pertinence de l’option missile (causant davantage de dégâts que ne le fait un canon) fait encore l’objet d’un débat au sein des forces, dont l’une des missions principales est de pouvoir recueillir un maximum d’informations exploitables sur le terrain (empreintes, GSM…). Affaire à suivre.

http://www.ttu.fr/gerfaut-un-gunship-made-in-france/
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Jeu 18 Juin 2015 - 21:04

Au bourget decollage verticale du Boeing 787-9

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Jeu 18 Juin 2015 - 23:52

Citation :
Paris Air Show 2015: French special forces look to modify NH90

Frédéric Lert, Paris - IHS Jane's Defence Weekly

18 June 2015

 
France's special forces are to begin operating the NH90 early than planned, after they were impressed with its performance in Mali.
They are expected to want some modifications to the helicopter for their needs. Source: Frederic Lert




France's special forces are poised to begin operating the NHIndustries NH90 Caïman sooner than expected, after the helicopter proved itself during Operation 'Barkhane' in Mali, French military sources told IHS Jane's at the Paris Air Show.

Personnel (pilots, flight engineers, and maintenance specialists) from the 4ème Régiment d'Hélicoptères des Forces Spéciales (HFS) will travel to the Gamstat (French army aviation test centre) in Valence in July to familiarise themselves with the NH90, a Gamstat officer said.

The 4ème RHFS is expected to customise the NH90 for the special forces role, and the familiarisation will play a key role in shaping their requirements. It is expected that the 4ème RHFS will want to add another electro-optic/infrared (EO/IR) system for observation, a datalink, and a rope system for extraction. A basic set of requirements for customising the NH90 to special forces' needs could be written before the year's end.

As well as several flights with the Gamstat's sole NH90, the 4ème RFSH delegation will also look at the helicopter's maintenance and logistic needs.

For the 4ème RHFS the NH90 will replace the Airbus Helicopters H225M Caracal. An entry into service with the Pau-based regiment could be attained in 2018, several years ahead of previous projections.

Compared with the H225 Caracal, the NH90 offers better range and speed, and notably has better engine efficiency in certain conditions.

Initial operational capability on the Caïman was declared before the 1er Régiment d'Hélicoptères de Combat (RHC) deployed to Mali in November 2014, although full operational capability will not be announced before mid-2016.

Within a few months, the Malian theatre should receive a third NH90 and a plan exists to send a fourth one in due course. Fifteen have been delivered so far, as the availability of the airframes is not an issue, but the French Army Light Aviation (ALAT) is struggling to train more crew and maintenance specialists.

http://www.janes.com/article/52408/paris-air-show-2015-french-special-forces-look-to-modify-nh90
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Sam 20 Juin 2015 - 16:18

Citation :
Bourget 2015 : Le NH90 "Caïman" vu par un pilote de l'ALAT


Publié le 19/06/2015 à 17h54, par François Déliac
Dans Bourget 2015, A&C TV



Le NH90 "Caïman" a été déployé au Sahel par l'ALAT dans le cadre de l'opération Barkhane. Le Capitaine David, l'un
des premiers pilotes arrivés au Mali, fait un rapide bilan de l'utilisation de sa machine à Guillaume Belan.
Reportage : François Déliac, Guuillaume Belan - Images : ECPAD



http://www.air-cosmos.com/2015/06/19/37882-bourget-2015-le-nh90-caiman-vu-par-un-pilote-de-l-alat
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Dim 21 Juin 2015 - 20:13

Citation :
Paris Air Show 2015: Saudis take delivery of final MRTT

Charles Hollosi, Paris - IHS Jane's Defence Weekly



The Royal Saudi Air Force has taken delivery of the final MRTT it had on order. Source: Airbus Defence and Space  



Airbus Defence and Space has delivered the sixth and final A330 Multi-Role Tanker Transport (MRTT) to Saudi Arabia, IHS Jane's was told by a company official at the Paris Air Show on 18 June.

This is the third aircraft in a second batch of three MRTTs ordered by the kingdom in 2009. The previous two aircraft in the batch were delivered from 2014. The first three MRTTs ordered under a 2008 contract were delivered between 2011 and 2013.

The Airbus official also provided details of the new version of the MRTT, six of which will be delivered to Singapore as the launch customer. The changes relate to the fact that the baseline commercial airliner airframe from which the MRTT will be converted is a new model of the A330, the main difference being upgrades to the aircraft's flight computer.

As well as Saudi Arabia, the A330 MRTT is operated by the UK's Royal Air Force as the Voyager (11 of 14 aircraft delivered under a long-lease arrangement), United Arab Emirates (three aircraft), and Australia as the KC-30A (five aircraft). India has selected the platform for a six-aircraft tanker requirement, while 12 of the type are to be supplied to the French Air Force from 2018 in a configuration specific to that operator. Qatar announced an order for two aircraft at DIMDEX 2014.

The Netherlands, Poland, and Norway are negotiating with Airbus over the pooled acquisition of a common fleet of MRTTs under an initiative facilitated by the European Defence Agency. The MRTT is also a candidate for South Korea's requirement for four tankers and a selection of the winning bid is expected at the end of this month.

Airbus is also talking to existing MRTT customers about potential extra sales of one or two aircraft each. Australia publically expressed an interest in acquiring additional KC-30A tankers in August 2014.

With the order book swelling there is available capacity for additional MRTT conversions should there need to be a ramp-up in production, according to Airbus. Two buildings are dedicated to the conversion work at the company's Getafe facility in Spain, the process taking between 9 and 10 months to complete.

Spanish airline Iberia was sub-contracted for the conversion of two aircraft in the initial batch for Saudi Arabia at its facility at Barajas, and this capacity can be called upon again if necessary.



http://www.janes.com/article/52437/paris-air-show-2015-saudis-take-delivery-of-final-mrtt
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Dim 21 Juin 2015 - 20:45

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Dim 21 Juin 2015 - 21:51

Citation :
Salon du Bourget: succès populaire et bonne santé de l'aéronautique

21 Juin 2015, 11h46


Des visiteurs au salon du Bourget, le 20 juin 2015 (AFP/ERIC PIERMONT)



L'industrie aéronautique a confirmé sa bonne santé malgré un léger affaissement des commandes à l'occasion du 51ème salon du Bourget, qui a battu son record de fréquentation, l'espace et l'environnement étant placés cette année au centre de l'attention.


"Nous battons pratiquement tous les records", s'est félicité Emeric d'Arcimoles, représentant du Gifas, la filière aéronautique en France, à l'occasion de la dernière journée de la biennale.
Le plus grand rendez-vous aérospatial au monde a accueilli 351.000 visiteurs (+11%) depuis lundi, et enregistré près de 130 milliards de dollars de commandes.
La précédente édition avait accueilli 315.000 visiteurs, entre professionnels et grand public, et permis de conclure pour 150 milliards de dollars de commandes, selon un bilan définitif rappelé par le Gifas.
Le grand public a marqué son attachement à l'événement: 200.000 personnes se sont déplacées entre vendredi et dimanche pour voir voler certains des avions les plus sophistiqués au monde aux côtés de modèles plus anciens, comme un magnifique DC-3 "Dakota" aux couleurs d'Air France.
Les politiques ont également déroulé leur traditionnel ballet cette semaine, depuis la visite inaugurale lundi du président de la République François Hollande, venu en A350 d'Airbus, au Premier ministre Manuel Valls vendredi.
"Je comprends pourquoi il y a autant de (responsables) politiques" qui font le déplacement, au vu du succès populaire que représente le salon, a plaisanté Emeric d'Arcimoles.
Sur le tarmac de l'aéroport du Bourget, parents et enfants ont admiré les acrobaties du Rafale, l'avion de combat de Dassault qui a connu la consécration avec trois premiers contrats à l'export cette année (Egypte, Qatar, Inde) et dont chaque sortie tonitruante faisait s'arrêter la foule.
Autres avions, même effet. La patrouille de France a présenté sa traditionnelle chorégraphie réglée au millimètre: des Alphajet au fuselage bleu-blanc-rouge qui évoluent jusqu'à seulement deux mètres de distance les uns des autres.
Les autres vedettes étaient les plus classiques long-courriers A380 et A350 d'Airbus, impressionnants d'agilité en dépit de leur taille imposante, ainsi que l'avion de transport militaire A400M, malgré le crash d'un exemplaire à Séville qui a fait quatre morts début mai.
"un nouveau chapitre de l'histoire spatiale"

Le "Dreamliner" de Boeing, qui a fait le "buzz" avec une vidéo montrant un impressionnant décollage en chandelle, diffusée pendant le salon, a cessé les démonstrations à la fin des journées pour "professionnels".
Côté industriel, la 51ème édition a fait le plein sans toutefois battre les records des précédentes éditions. Airbus et Boeing ont engrangé pour plus de 100 milliards de dollars de commandes, mais au match des commandes fermes, la firme de Seattle (145 appareils, 18,6 milliards de dollars) a coiffé au poteau l'avionneur européen (124 appareils, 16,3 milliards de dollars).
En comptant options et intentions d'achat, Airbus (421 appareils, 57 milliards de dollars) a terminé loin devant Boeing (331 avions, 50,2 milliards de dollars).
Il y a deux ans, Airbus avait enregistré pour 39,3 milliards de dollars de commandes fermes, contre 38 milliards pour Boeing.
"Nous savions que les commandes n'allaient pas battre les records de 2013 ou de 2011, mais elles sont conformes à nos prévisions, plus de 100 commandes d'avions par jour", a fait valoir Marwan Lahoud, numéro deux d'Airbus, dans le Journal du Dimanche.
Le Bourget a également rappelé sa vocation spatiale, avec l'annonce par Airbus d'une énorme commande de 900 petits satellites pour la constellation OneWeb de l'Américain Greg Wyler, dans l'objectif de diffuser de l'internet à prix abordable à tous les habitants de la Terre.
"Ce partenariat ouvre un nouveau chapitre de l'histoire spatiale", a commenté François Auque, le patron de la branche espace d'Airbus DS (Defence and Space). Il s'agit d'une première: construire près de 1.000 satellites en série, là où traditionnellement ils prennent des mois à être fabriqués à l'unité dans des salles blanches.
A quelques mois de la conférence COP 21 sur le climat, le Bourget a aussi mis l'accent sur l'environnement en présentant les initiatives du secteur pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.
Au niveau mondial, l'industrie s'est fixé une diminution de 50% des rejets de CO2 en 2050 par rapport à 2005, alors que le trafic aérien sera plus que multiplié par deux d'ici 2034, de 3,3 milliards de passagers en 2014 à 7,3 milliards.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/le-salon-du-bourget-bat-son-record-de-frequentation-avec-351-000-visiteurs-11-selon-les-organisateurs-21-06-2015-4880127.php#contentCommentaires
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Jeu 25 Juin 2015 - 0:57

Citation :
La moisson russe au salon du Bourget

http://forcesoperations.com/2015/06/22/la-moisson-russe-au-salon-du-bourget/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   Mer 8 Juil 2015 - 12:10

Citation :
Pégase prêt à l’envol


Industrie et matériels  7 juillet 2015  




Le Salon du Bourget a été l’occasion pour la PME française Vaylon de présenter son buggy volant Pégase à plusieurs clients et investisseurs potentiels.

Parmi les délégations étrangères intéressées par le concept : la Grèce (pour la surveillance des flux de migrants à ses frontières), les forces spéciales américaines et plusieurs pays africains, comme le Kenya (surveil­lance des frontières et sécuri­sation des safaris touristi­ques face à la menace islamiste du nord) et le Botswana (surveillance des parcs nationaux).

Pour Vaylon, le marché du Pégase va cependant bien au-delà des besoins militaires ou para­publics. Ainsi, la Turquie s’y inté­resse de près, non seulement pour ses forces spéciales, mais aussi comme alternative aux ballons pour les circuits touristiques en Cappadoce.

Mais le Salon du Bourget a surtout été l’occasion pour Vaylon de cibler de potentiels investisseurs, dans la perspective de la création de JV sur différents continents. Des partenaires qui pourraient, dans un second temps, entrer dans le capital de la PME : un “tour de table” investisseurs est actuellement en cours. Des contacts avancés existent ainsi avec l’industrie américaine, afin de pouvoir couvrir les marchés de l’ALENA, en fabriquant le Pégase au Mexique.

Les sud-africains Denel et Paramount, eux aussi investisseurs potentiels, pourraient permettre de couvrir les besoins du continent africain. Au Moyen-Orient, des contacts ont été pris avec Tawazun (EAU). Un apport de cash indispen­sable pour pouvoir continuer le déve­loppement du buggy et éviter, par exemple, que l’idée ne soit “reprise” par l’industrie chinoise.

Vaylon a déjà pu bénéficier, pour le développement d’une nouvelle version du Pégase en composite carbone plus légère pour le COS, d’un financement pour aide à l’export (article 90), dont les forces spéciales françaises, qui expéri­mentent le concept, pourront bénéficier.

http://www.ttu.fr/pegase-pret-a-lenvol/  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salon du Bourget 2015 / Paris air show 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Paris 13/11/2015
» CNAAG 10 - 2 & 3 décembre 2015, Paris
» ATTENTATS A PARIS Vendredi 13.11.2015
» Le salon des Seniors 9 au 12 Avril 2015 à PARIS
» ATTENTATS DE PARIS - 13 novembre 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Salons et expositions internationales-
Sauter vers: