Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Indienne / Indian Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 29 Déc 2016 - 12:52

Ben quoi.....on peut réver ....non !!!! Laughing
http://www.opex360.com/2016/12/29/la-force-aerienne-indienne-aurait-besoin-dau-moins-200-rafale-de-plus/
Revenir en haut Aller en bas
Vortex10
1ere classe
1ere classe


messages : 99
Inscrit le : 03/10/2015
Localisation : Planete Terre
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 29 Déc 2016 - 14:05

Ouiiii !!! Encore du rafale pour nos amis indiens!!!
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Mar 10 Jan 2017 - 21:34

Citation :
Le 2è sous-marin Scorpène indien sera lancé le 12 janvier


Par Rédacteur en chef.
Publié le 10 janvier 2017, dernière mise à jour le 10 janvier 2017.



Le Khanderi, le 2è sous-marin Scorpène indien, sera lancé le 12 janvier au chantier Mazagon Dock Shipbuilders Limited (MDL) de Mumbai. La cérémonie sera présidée par le ministre indien de la défense, Subhash Bhamre.


Le Khanderi porte le nom d’un fort des forces Maratha, qui a joué un rôle vital pour leur permettre d’atteindre la suprématie en mer à la fin du 17è siècle.

Le contrôle de l’étanchéité de la coque, étape importante pour la sécurité, ou “essai de dépression” a été effectué le 5 janvier dernier. Le contrôle était bon dès la première tentative, comme pour le Kalvari.

Jusqu’au mois de décembre prochain, le sous-marin va subir des essais rigoureux, à quai puis en mer, d’abord en surface puis en plongée. Ces essais sont destinés à vérifier chaque système au maximum de ses capacités.

Référence : Indian Express

http://www.corlobe.tk/spip.php?article42626
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Dim 15 Jan 2017 - 15:14

Citation :
L’Inde envisagerait de commander 36 avions Rafale supplémentaires


Posté dans Asie-Pacifique, Forces aériennes, Industrie par Laurent Lagneau Le 14-01-2017




Au moment de partir en retraite, le chef d’état-major de la force aérienne indienne (Indian Air Force, IAF), l’Air Chief Marshal Arup Raha estima que l’Inde avait besoin d’au moins 200 avions de combat de catégorie « poids moyens », comme celle du Rafale, afin de pouvoir aligner 42 escadrons de chasse pour répondre au contrat opérationnel de ses forces armées.

Le Rafale « est un avion multi-rôle qui peut être utilisé de façon très efficace. Il peut prouver sa valeur en toute situation [...] Mais nous venons d’en commander 36 et nous avons besoin de plus d’avions dans cette catégorie ‘poids moyen’ pour disposer de tout le spectre de la capacité », avait en effet affirmé l’Air Chief Marshal Raha lors de sa dernière conférence de presse, en décembre.

Seulement, le gouvernement indien a également le projet de lancer un nouvel appel d’offres portant sur 200 exemplaires d’un avion de combat monomoteur, en partie assemblés en Inde. Comme elle entre dans le cadre de la politique « Make in India », cette initiative vise aussi à obtenir d’importants transferts de technologie de la part de l’industriel qui serait retenu par New Delhi. Deux sont susceptibles de répondre à cette procédure : Saab avec le Gripen E/F et Lockheed-Martin, qui pourrait proposer le F-16, voire le F-35 (ce qui est peu probable).

Le 3 janvier, soit quelques jours après l’ultime conférence de presse donnée par l’Air Chief Marshal Raha, le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar, a confirmé ce projet et précisé que le prix unitaire des avions susceptibles d’être commandés ne devrait pas dépasser les 45 millions de dollars.

Toutefois, ce programme ne commencerait pas avant 2021, ce qui ne le met pas à l’abri de rebondissements. En tout cas, d’après Aviation International News (AIN), il ne remettrait pas en cause l’achat de Rafale supplémentaire. Et, d’après un responsable de haut rang du ministère indien de la Défense, New Delhi envisagerait même de commander 36 exemplaires supplémentaires.

« Le contrat est susceptible d’être signé en 2019, pour des livraisons qui commenceront en 2022, quand la commande en cours de 36 Rafale pour 8,8 milliards de dollars sera achevée », a confié cette source à AIN. Le magazine précise que cela permettrait à l’Indian Air Force d’équiper 5 escadrons.

Par ailleurs, il y aurait une autre opportunité à saisir en Inde pour Dassault Aviation. En effet, la marine indienne entend se doter d’un porte-avions en configuration CATOBAR (Catapult Assisted Take Off But Arrested Recovery), comme ceux mis en oeuvre par la France et les États-Unis. Or, les appareils susceptibles d’être mis en oeuvre depuis un tel bâtiment ne sont pas nombreux : l’on compte le F-18, le F-35 et… le Rafale Marine.

http://www.opex360.com/2017/01/14/linde-envisagerait-de-commander-36-avions-rafale-supplementaires/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 26 Jan 2017 - 19:51

Citation :
26/01/2017

L’Inde présente son Hawk 132 amélioré !





New Delhi, l'entreprise indienne Hindustan Aeronautics (HAL) a présenté une version améliorée de l’avion école Hawk Mk132 de BAE Systems. L’avion nommé « Hawk i » sera présenté officiellement lors du Salon aéronautique Aero India qui se tiendra les 14 au 18 février prochain à Bangalore.

Le 100ème Hawk :

Ce hawk Mk132 amélioré est également le 100ème appareil à être produit en Inde par HAL dans le cadre du programme « Make in India ». Au total se sont 123 appareils qui ont été commandés par le gouvernement indien.

Le Hawk i MK132 comporte un ordinateur de mission développé de manière indigène et introduit un système de génération de cartes numériques (DMG) qui fournit une meilleure connaissance de la situation. Un système de formation virtuel intégré (EVTS) offrant une capacité de formation améliorée par rapport au système existant, des communications vocales sécurisées Softnet et des capacités de liaison de données ont également été incorporés. Les pilotes pourront configurer et sélectionner l'interface homme-machine (IHM) du poste de pilotage pour différentes plates-formes d'avions. L’ensemble de ces améliorations doivent contribuer à renforcer les capacités opérationnelles et d'entraînement de l'aéronef.

A noter que la modernisation a été réalisée de façon à être indépendante en ce qui concerne l'intégration de nouveaux sous-systèmes ou de modifications, la gestion de l'obsolescence des systèmes avioniques. HAL a déployé son propre avion avec les mises à niveau en un temps record selon les déclarations du porte-parole de HAL.



Photos : le Hawk i MK132 de HAL @ HAL

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/01/26/l-inde-presente-son-hawk-132-ameliore-862951.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 26 Jan 2017 - 22:25

Citation :
26 jan. 2017 | Par Guillaume Belan

L'Inde veut des chasseurs embarqués



L'INS Viraat a été retiré du service en 2015. © Marine Nationale



Un mois après avoir recalé son chasseur national le Tejas de toute application navale (voir Air & Cosmos N° 2527), la marine indienne vient d’émettre une demande d'information (Request For Information) pour 57 chasseurs embarqués Multi Role Carrier Borne Fighters (MRCBF).

L'avion doit être polyvalent, pouvoir opérer de jour comme de nuit, et être capable de mener des opérations de défense aérienne, d'attaque anti-surface, de ravitaillement, reconnaissance, guerre électronique.... Le tout bien sûr en étant mis en œuvre depuis un porte-avions.

Les livraisons devront intervenir trois ans suivant la conclusion du contrat et les 57 chasseurs livrés au cours des trois années suivantes, soit un calendrier de livraison tendu. Le contrat doit comporter un volet de transfert de technologies, voir une production sous licence.

L'Inde dispose actuellement d'un seul porte-avions opérationnel : l 'INS Vikramaditya, acquis auprès de la Russie et à bord duquel opèrent des MiG-29K. Le second bâtiment, l'INS Vikrant, de conception indienne, est en cours de construction. Aucun de ces deux navires ne disposent de catapultes.

Aujourd'hui, très peu d'avions répondant à ces exigences existent sur le marché. Il faut aller chez les russes voire les chinois. Le Rafale français ou le F-18 américain sont conçus pour être mis en œuvre depuis des bâtiments dotés de catapultes. Le Rafale aurait par contre, l'avantage de la mutualisation de la maintenance avec les appareils qui vont entrer en service dans l'armée de l'air indienne.

http://www.air-cosmos.com/l-inde-veut-des-chasseurs-embarques-89153
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Mer 8 Fév 2017 - 20:19

Citation :
07/02/2017

Inde : le HAL LCH bientôt en service !





Inde, le Light Combat Helicopter (LCH) de l’avionneur indien HAL sera bientôt certifié et la production initiale à taux faible devrait débuter à la fin de cette année. Puis, progressivement le LCH devrait être livré à l’Indian Army et à l’Indian Air Force.

L’armement en test :

Actuellement les ingénieurs et pilotes d’essais de HAL ont entamé les essais des systèmes d’armes du LCH. Les premiers essais concernaient l’engagement du canon de 20 millimètres français Nexter en tourelle. Actuellement la phase d’engagement des roquettes d’origines belges de 70 mm arrive à son terme. Ce printemps, une seconde phase débutera avec les missiles MBDA Mistral-2 air-air et l’engagement du nouveau missile « Helina » développé par l’Inde en collaboration avec l’Afrique-du Sud. Ce missile est un dérivé de l’actuel « MOKOPA » sud-africain. Saab fournit de son côté la suite de guerre électronique.

Choix du simulateur :

L’avionneur indien HAL est actuellement en discussion en ce qui concerne l’appel d’offre pour la fourniture du simulateur du LCH. Aux dernières nouvelles, le canadien CAE semble bien placé pour remporter le contrat.

Le programme LCH :

Le LCH est basé sur des technologies développées pour le « Dhruv » premier hélicoptère d'attaque développé par une entreprise indienne, le projet LCH a été lancé en 2006, les investissements réalisés dans le projet sont actuellement estimés à 3,76 milliards de roupies soit environ 6 milliards d'euros. Surnommé de "Dhruv" armé et bien que transportant les mêmes armes balistiques, le LCH se distingue cependant par son fuselage proche du RAH-66 « Comanche » américain, la disposition des sièges est alignés comme sur les d’hélicoptères de modèles occidentaux et dispose d’une ossature entièrement nouvelle pour accueillir un blindage lourd et l'ensemble des systèmes spécifiques à l'appareil. Le premier prototype a commencé à réaliser plusieurs vols d'essai en mars 2009, pour tester les systèmes de vol en juillet 2009, une seconde série de tests permit de tester les senseurs électroniques et les systèmes d'armes, enfin une troisième série de tests fut menée en décembre 2009 sous la direction de l'armée de l'air indienne. La société Hindustrian Aeronautics annonça alors que la production pourrait démarrer dès décembre 2010, cependant, des retards dans le projet ont conduit à un report de la délivrance de l'autorisation finale de vol, repoussant ainsi l'intégration du LCH dans l'armée de l'air.

La plupart des technologies du LCH sont déjà en fonction sur le Dhruv, tels, le moteur Shakti, les rotors et la boîte de transmission principale. En parallèle, les armes du LCH et les capteurs sont testés sur une version armée du Dhruv. L’Indian Army a commandé 114 appareils et 65 iront rejoindre l’Indian Air Force


Photo : HAL LCH @ Vishl Jolapara

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/02/07/inde-le-hal-lch-bientot-en-service-863019.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Mar 14 Fév 2017 - 17:53

Citation :
Saab propose à la marine indienne une version navale de son avion de combat Gripen E/F


Posté dans Asie-Pacifique, Forces navales, Industrie par Laurent Lagneau Le 14-02-2017




Dans le cadre de son programme Multi Role Carrier Borne Fighters (MRCBF), la marine indienne a émis, en janvier, une demande d’informations (RFI) visant à acquérir 57 avions de combat embarqués, capables d’assurer des missions de défense aérienne, de frappe, de reconnaissance, de ravitaillement en vol (configuration « nounou ») et de guerre électronique.

Déjà que la liste de candidats potentiels n’est pas longue, la marine indienne a une autre exigence : l’avion qu’elle souhaite devra pourvoir être mis en oeuvre depuis un porte-avions en configuration STOBAR (Short Take-Off But Arrested Recovery) ou CATOBAR (Catapult Assisted Take-Off Barrier Arrested Recovery).

Peu d’avions sont susceptibles de cocher toutes les cases. Côté russe, il y aurait bien le MiG-29K et le Su-33 Flanker. Mais, a priori, ils ne correspondent pas aux besoins exprimés par la marine indienne. Le J-15 « Flying Shark » chinois peut être écarté sans peine. Il reste donc le F-35C de Lockheed-Martin, la famille des F/A-18 (Super Hornet et Advanced) de Boeing et le Rafale M de Dassault Aviation. Dans le lot, seuls les deux derniers sont « combat proven », c’est à dire qu’ils ont déjà démontrer toute leur efficacité au combat.

Seulement, un autre constructeur a bien l’intention de se faire une place sur ce marché : le suédois Saab, très offensif en Inde, a en effet proposé à la marine indienne une version navale de son JAS-39 Gripen E, appelée « Gripen M ». Du moins, c’est ce qu’a affirmé, le 10 février, Tony Ogilvy, un directeur du marketing chez l’industriel.

Ce Gripen M (autrefois appelé Sea Gripen) sera capable d’être embarqué à bord d’un porte-avions en configuration STOBAR ou CATOBAR. « C’est une exigence spécifiée par la marine » indienne, a insisté M. Ogilvy. En outre, cet avion aura un « faible encombrement », similaire à celui d’un « Sea Harrier », ce qui signifie qu’un escadron complet peut facilement embarquer sur un porte-avions de taille moyenne », a-t-il aussi fait valoir.

Cela commence à faire longtemps que Saab parle d’une variante navale de son Gripen. Il en était déjà question en 2010, au Brésil, dont la marine met en oeuvre le Sao Paulo (ex-Foch). Pour autant, aucun démonstrateur n’a pris l’air depuis… Toutefois, M. Ogilvy a assuré que ça ne saurait tarder. « Nous avons un modèle homologué pour le Gripen-M. Nous devons aller maintenant vers la construction d’un prototype », a-t-il dit.

Si la candidature de Saab pour le programme indien visant à acquérir 200-250 exemplaires d’un avion de combat monomoteur est sérieuse (notamment en raison de l’étendue des transferts industriels et technologiques consentis), l’on ne peut être que dubitatif sur ce projet de Gripen M.

D’une part, parce que la Suède n’a pas d’expérience en matière de capacités aéronavales. D’autre part, parce qu’il ne suffit pas de dire que la cellule d’un avion est « robuste » pour en faire un chasseur embarqué. Pour cela, il faut modifier 80% de l’appareil, à commencer par son train avant, qui obligatoirement être renforcé pour la phase de catapultage (et c’est plus simple à dire qu’à faire!).

http://www.opex360.com/2017/02/14/saab-propose-la-marine-indienne-version-navale-de-son-avion-de-combat-gripen-ef/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Mar 14 Fév 2017 - 21:53

Citation :
14 fév. 2017 | Par Guillaume Belan

L'Inde intercepte un missile balistique



Tir du missile intercepteur © DR



L'Inde déclare avoir mené avec succès un test dans lequel un missile évoluant dans l'exo-atmosphérique a intercepté un missile balistique. La déclaration a été faite par le ministère indien de la Défense.
La cible avait été conçu pour imiter un missile balistique hostile lancé à partir d'un navire L'intercepteur a été lancé depuis l'île de Kalam.

Il s'agit d'une étape importante dans la constitution d'une défense antimissile.

"Le missile PDV (Prithvi Defense Vehicle) serait ainsi capable d'engager les cibles exo-atmosphérique à une altitude supérieure à 50 km au dessus de l'atmosphère terrestre. L'intercepteur PDV et le missile cible à deux niveaux ont été engagés avec succès" a commenté le DRDO (Defence Research Development Organisation).

Le développement d'une telle capacité vise bien sûr la Chine et le Pakistan voisin.

http://www.air-cosmos.com/l-inde-intercepte-un-missile-balistique-89865
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Sam 18 Fév 2017 - 19:19

Citation :
Confusion autour des futurs avions embarqués de la marine indienne


Posté dans Asie-Pacifique, Forces navales par Laurent Lagneau Le 18-02-2017




Cette semaine, Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, a indiqué que le Rafale Marine serait proposé à la marine indienne dans le cadre de son programme Multi Role Carrier Borne Fighters (MRCBF), qui vise à acquérir 57 avions de combat multirôles embarqués.

« Nous sommes les seuls à avoir proposé strictement le même avion pour notre armée de l’Air et notre marine », a souligné M. Trappier. Un argument susceptible de séduire l’état-major indien après la commande de 36 Rafale pour les besoins de l’Indian Air Force. Qui plus est, Dassault Aviation n’exclurait pas de produire son avion en Inde dans le cas de nouvelles commandes.

Le programme MRCBF n’en est pour l’instant qu’au stade d’une demande d’informations (RFI) adressée aux constructeurs susceptibles de répondre aux spécifications définies par la marine indienne. Voire plus étant donné que Saab, qui n’a pas d’expérience en matière d’avions embarqués, a l’intention de proposer une version navale de son JAS 39 Gripen E/F, ce qui a de quoi laisser dubitatif…

La procédure a été lancée par la marine indienne après sa décision d’arrêter le projet visant à mettre au point une version navale du HAL Tejas, un appareil de conception locale dont le développement a commencé il y a plus de 30 ans.

En décembre, l’amiral Sunil Lanba, le chef d’état-major de la marine indienne, avait expliqué que le développement de la version navale du HAL Tejas ne respectait pas l’échéancier et que l’appareil de répondait pas aux exigences exprimées par ses services. « Nous devons chercher un avion de remplacement pour garder notre capacité de combat », avait-il dit. Toutefois, « nous allons continuer à soutenir l’Agence de développement aéronautique (ADA) pour la mise au point d’un chasseur embarqué indigène », avait-il ajouté.

Plus tard, l’on apprenait que la marine indienne ne voulait plus du HAL Tejas, jugé trop lourd pour opérer depuis le pont d’un porte-avions. Ce qu’a contesté le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar. « Il est faux de dire que la marine ne supporte pas le LCA [autre nom du Tejas, ndlr]. Elle le soutient vivement. Et le gouvernement aussi. Vous avez été mal informés par un lobby interne », a-t-il lancé lors du salon AeroIndia 2017.

« Ce que la marine veut, c’est un modèle différent et elle pense qu’un avion bimoteur sera meilleur. Si nous allons dans le sens de ce que veut la marine, la version navale du LCA [monomoteur, ndlr] devra être testée avec succès, ce qu’elle a accepté », a continué M. Parrikar, évoquant, entre autres, la nécessité de renforcer le train d’atterrissage du Tejas. La « marine est en faveur du programme LCA, elle y a apporté une contribution financière », a-t-il insisté. Étant donné qu’il est très compliqué de faire une version navale d’un avion classique (il vaut mieux faire l’inverse), on voit mal comment le HAL Tejas pourrait, un jour, être mis en oeuvre depuis un porte-avions….

http://www.opex360.com/2017/02/18/confusion-autour-des-futurs-avions-embarques-de-la-marine-indienne/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Dim 19 Fév 2017 - 20:18

Citation :
19/02/2017

L’Inde modernise ses Mi-17 !





L’Indian Air Force (IAF) a mandaté la société privée indienne Alpha Design Technologies Limited (ADTL) et l’équipementier israélien Elbit Systems pour moderniser conjointement les hélicoptères Mil Mi-17 « Hip » en service. Un contrat de 800 millions de dollars a été signé pour cette réalisation.

Elbit Systems sera le maître d'œuvre du programme. L’entreprise aura la responsabilité de la mise à niveau de 90 hélicoptères de type Mi-17 en collaboration avec ADTL. La modernisation se fera au sein des installations d’Alpha Design Technologies Limited à Bangalore. Les hélicoptères Mi-17 concernés sont les modèles les plus anciens en service dans l’IAF. Les versions les plus modernes ne sont pas concernées.

La mise à niveau des anciens Mil Mi-17 comprend des récepteurs d'alerte radar couplé à un système de distribution de leurres, un système de détection de lancement de missiles (MILDS), ainsi qu’un nouvel IFF. En ce qui concerne l’avionique, les appareils recevront un système de positionnement par GPS, des écrans couleurs multifonctions, nouveau radar météorologique, des radioaltimètres et un nouveau capteur de vitesse Doppler. Pour terminer les Mi-17 seront dotés du système d’alerte de trafic et d’évitement de collision (TCAS).

Photo : Mil Mi-17 de première génération concerné par la modernisation. @ IAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/02/19/l-inde-modernise-ses-mi-17-863077.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Lun 6 Mar 2017 - 15:36

Citation :
India test-fires anti-ship missile from lead Kalvari-class submarine

Ridzwan Rahmat, Singapore - IHS Jane's Defence Weekly
03 March 2017



The Indian Navy has successfully conducted the first test-firing of an anti-ship missile from its lead Kalvari (Scorpène)-class submarine, the country's defence ministry announced on 2 March.

The firing, believed to have been conducted with an MBDA Exocet SM39 Block 2 missile based on information of the platform's weapons in Jane's Fighting Ships, was carried out in the Arabian Sea. "The missile successfully hit a surface target at extended ranges during the trial firing," the ministry said in its statement.

According Jane's Weapons: Naval, the SM39 Block 2 has a maximum range of 38 n miles (70.4 km) and can carry warheads of up to 165 kg (363 lb).



http://www.janes.com/article/68442/india-test-fires-anti-ship-missile-from-lead-kalvari-class-submarine

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Mer 8 Mar 2017 - 19:05

Citation :
Dassault Aviation a bon espoir de vendre 57 Rafale Marine à l’Inde


Posté dans Forces aériennes, Industrie par Laurent Lagneau Le 08-03-2017




Le choix du Rafale en Belgique et en Finlande paraît incertain, dans la mesure où le F-35A Lightning II de Lockheed-Martin et le F/A-18 Super Hornet de Boeing font figure de favoris pour moderniser l’aviation de combat de ces deux pays.

Pour le cas belge, il s’agirait éventuellement de mutualiser le maintien en condition opérationnelle avec les Pays-Bas, qui ont déjà commandé 37 F-35A. Quant à la Finlande, dont la force aérienne dispose déjà du F/A-18 Hornet, retenir Boeing paraît logique, même si le Super Hornet est très différent de son aîné. Ainsi, le Canada a fait ce choix en présentant l’affaire comme étant une solution « temporaire » visant à éviter un déficit capacitaire.

Aussi, Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, ne semble pas faire trop d’illusions. Comme il a répété lors de la conférence de presse donnée ce 8 mars pour présenter les résultats de son groupe, en matière de défense, il y a une « préférence américaine » en Europe.

Cela étant, si le Rafale ne se vend pas sur le Vieux Continent, il séduit ailleurs. En particulier au Moyen-Orient et en Asie. C’est en effet dans ces régions que l’avion de Dassault Aviation a le plus de chances de s’imposer.

Après avoir signé un premier contrat, en septembre 2016, pour la livraison de 36 Rafale, l’Inde pourrait passer une nouvelle commande. En janvier, un responsable du ministère indien de la Défense avait en effet confié au magazine Aviation International News (AIN) que New Delhi envisageait d’acquérir 36 appareils supplémentaires.

Ce qu’a confirmé Dassault Aviation ce 8 mars, en évoquant des « discussions sur une nouvelle tranche de Rafale », lesquels seraient cette fois construits en Inde. Déjà, en février dernier, l’industriel français a créé une co-entreprise avec le groupe indien Reliance afin de « piloter les offset [compensations industrielles, ndlr] liés » au premier contrat Rafale.

En outre, M. Trappier a aussi confirmé que Dassault Aviation proposerait le Rafale M à la marine indienne, qui a lancé une demande d’informations en janvier afin d’acquérir 57 chasseurs embarqués dans le cadre de son programme « Multi Role Carrier Borne Fighters » (MRCBF).

L’une des exigences exprimées par l’Indian Navy est que son futur chasseur embarqué devra être en mesure d’être mis en oeuvre à partir de porte-avions en configuration STOBAR (Short Take-Off But Arrested Recovery) et CATOBAR (Catapult Assisted Take-Off Barrier Arrested Recovery). Or, ce n’est a priori pas un problème pour M. Trappier, pour qui le Rafale M a de « bonnes chances » de s’imposer.

En effet, cet avion, qui n’a jusqu’à présent opéré que sur des bâtiments en configuration CATOBAR, « peut être embarqué sur le porte-avions indien actuel », c’est à dire l’INS Vikramaditya, cédé à l’Inde par la Russie. En outre, il a fait valoir qu’il est « plus efficace » que le MiG-29K », qui est loin d’apporter pleinement satisfaction à la marine indienne.

Pour le programme MRCBF, quatre avions seraient en lice. Outre le Rafale M, il faudrait compter sur une version navale de l’appareil suédois JAS-39 Gripen E/F, qui reste à développer, le F/A-18 Super Hornet, dont imagine mal qu’il puisse décoller d’un porte-avions STOBAR, et le MiG-29K.

Par ailleurs, M. Trappier croit toujours aux chances du Rafale aux Émirats arabes unies (mais le dossier traîne maintenant depuis près de 9 ans) et en Malaisie, qui a exprimé le besoin de 18 nouveaux avions de combat.

À ce sujet, dans un entretien donné à Ouest France en septembre 2016, M. Trappier avait dit croire davantage à un contrat Rafale en Malaisie qu’au Canada, où Dassault Aviation se voulait, il y a encore peu, « très volontariste » sur le dossier du remplacement des CF-18 de l’aviation royale canadienne.

Cela étant, Éric Trappier a évoqué des « questions complémentaires » émanant de nouveaux prospects, notamment en Asie. Et cela, grâce à la « stabilité » du Rafale par rapport à ses concurrents. « Au même moment où il peut y avoir des difficultés rencontrées par les avions américains ou par nos concurrents américains, on voit bien que le Rafale (…) continue sa vie », a-t-il dit.

http://www.opex360.com/2017/03/08/dassault-aviation-bon-espoir-de-vendre-57-rafale-marine-linde/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Sam 11 Mar 2017 - 12:48

Citation :
L’Inde teste un nouveau missile russo-indien BrahMos



© AFP 2017 RAVEENDRAN

International
11:43 11.03.2017(mis à jour 11:48 11.03.2017)



Suite à la décision prise au sommet russo-indien en 2016, la portée du missile de croisière BrahMos a été augmentée et atteint désormais 400 km.


L'agence gouvernementale indienne responsable du développement des technologies militaires (DRDO) a effectué samedi un tir d'essai réussi d'un missile sol-sol BrahMos, a annoncé à Sputnik le directeur exécutif de BrahMos, Sudhir Mishra.

« Nous avons testé avec succès la modification avec une portée de 400 km », a-t-il détaillé.

La précédente modification avait une portée maximale de 290 km. La décision concernant l'amélioration de ses capacités a été prise dans le cadre d'un sommet russo-indien en 2016.

Le BrahMos est un missile de croisière à deux étages avec un premier étage à propergol solide qui le propulse à une vitesse supersonique, puis se détache. Durant tout son vol, le missile maintient une vitesse supersonique. L'altitude de vol est comprise dans une fourchette allant de 10 à 15 km.

Doté d'une ogive conventionnelle dont le poids est compris entre 200 et 300 kg, le missile BrahMos est baptisé en hommage au fleuve Brahmapoutre et à la rivière Moskova. La coentreprise russo-indienne BrahMos Aerospace qui produit ce missile a été fondée en 1998 par l'agence indienne Defence Research and Development Organisation (DRDO) et la société russe NPO Mashinostroenia (filiale du groupe Armement balistique tactique).

https://fr.sputniknews.com/international/201703111030413004-inde-brahmos-missile/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Dim 12 Mar 2017 - 15:05

Citation :
11/03/2017

La Marine indienne va se séparer de ses Tu-142MKE !




La Marine indienne retirera à la fin du mois de mars ses Tupolev Tu-142MKE "Albatross" de patrouille à longue portée. New Delhi a été le seul client d'exportation pour ce type d’appareil, qui a été utilisé principalement dans la guerre anti-sous-marine et les patrouilles maritimes, en plus d'effectuer des missions de reconnaissance et de photographique.

A ce jour, trois des huit Tupoloev Tu-142MKE « Albatross » commandé en 1988 sont encore opérationnels. Ils sont exploités au sein au 312ème escadron de la Marine indienne à Rajali. L’arrivée des premiers Boeing P-8I rende le Tu-142ME obsolète. De plus, l'augmentation des coûts d'entretien en constante augmentation des dernières années ne justifie plus l’emploi de l’avion d’origine russe.

Le Tu-142MKE :

Le Tupolev Tu-142 est un avion de lutte anti-sous-marine (ASW) et de reconnaissance dérivé du bombardier stratégique Tu-95 « Bear ». Le Tu-142 a été conçu par le bureau de conception de Tupolev et fabriqué par en Russie par l’usine Kuibyxhev et en Inde par Taganrog de 1968 à 1994.

Développé en réponse au programme américain Polaris, le Tu-142 est né de la nécessité d'une plateforme soviétique viable de lutte ASW. Le Tu-142 se distingue du Tu-95 par son fuselage étiré pour accueillir des équipements spécialisés pour ses rôles ASW et de surveillance, un châssis renforcé pour supporter les capacités en terrain accidenté, l'avionique et les armes améliorées et des améliorations aux performances générales. La capacité du Tu-142 a été améliorée progressivement alors que le type était en service, aboutissant finalement au Tu-142MZ, le dernier Tu-142 à longue portée avec avionique de combat hautement sophistiquée et une grande charge utile. Les Tu-143MKE disposent d’un étirement de 30 centimètres (12 po) sur le fuselage avant, un cockpit redessiné et des bogies de train d'atterrissage principaux à deux essieux. Construit par Taganrog.



Photos : Tu-142MKE de la marine indienne @ INS

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/11/la-marine-indienne-va-se-separer-de-ses-tu-142mke-863204.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Mar 14 Mar 2017 - 17:47

Citation :
En Inde, le ministre des Finances est aussi celui de la Défense


Posté dans Asie-Pacifique par Laurent Lagneau Le 14-03-2017




Comment améliorer le dialogue entre le ministère de la Défense et celui du Budget? La méthode indienne est simple : confier ces deux portefeuilles à un même ministre. C’est ce que vient de décider Pranab Mukherjee, le président de l’Inde, pour remplacer Manohar Parrikar, qui vient d’être nommé ministre de l’État de Goa, après les élections du 11 mars.

Ce dernier, qui était ministre de la Défense depuis novembre 2014, a été remplacé par Arun Jaitley, qui aura donc aussi à diriger le ministère des Finances.

Cette situation n’est cependant pas inédite : Arun Jaitley avait déjà porté la double-casquette (finances et défense) entre mai et novembre 2014. Là, il pourra faire appliquer le budget de la Défense qu’il récemment a proposé. Cette année, les dépenses militaires indiennes devraient s’élever à 40,29 milliards de dollars (contre 37,76 milliards pour le précédent exercice). Pour autant, certains analystes ont estimé qu’elle n’était pas suffisante au regard de l’inflation.

Par ailleurs, on retiendra de Manohar Parrikar qu’il aurait été le ministre qui a signé la commande de 36 avions Rafale en septembre 2016, après des mois d’âpres négociations. En outre, la presse indienne souligne qu’il a fait avancer des dossiers qui étaient enlisés depuis longtemps (notamment ceux concernant le renouvellement de l’artillerie indienne) et qu’il a mis en place une nouvelle politique d’approvisionnement, visant à assurer une meilleure transparence et à accélérer les procédures.

Quoi qu’il en soit, M. Parrikar a quitté son ministère avec de nombreux dossiers en souffrance. Aussi, des analystes estiment que la proximité entre le Premier ministre indien, Narendra Modi, avec Arun Jaitley, permettra de les débloquer plus facilement. C’est le cas de la production et de l’acquisition d’un avion de combat monomoteur pour l’Indian Air Force, la modernisation de l’aéronavale indienne (57 chasseurs embarqués sont envisagés) ou encore l’achat de 6 sous-marins classiques supplémentaires. Enfin, il est aussi question d’une nouvelle tranche d’avions Rafale, qui seraient cette fois assemblées en Inde.

http://www.opex360.com/2017/03/14/en-inde-le-ministre-des-finances-aussi-celui-de-la-defense/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Mer 29 Mar 2017 - 22:39

Citation :
Indian Navy inducts first Mk IV LCU

Ridzwan Rahmat, Singapore - IHS Jane's Defence Weekly

29 March 2017


The Indian Navy commissioned its first Mk IV LCU on 28 March 2017. Source: GRSE



Key Points
•The Indian Navy has commissioned its first Mk IV LCU vessel
•Platform will strengthen the service's presence in India's Andaman and Nicobar Islands territory

The Indian Navy has commissioned the first of eight Mk IV Landing Craft Utility (LCU) vessels designed and manufactured by state-owned shipyard Garden Reach Shipbuilders and Engineers (GRSE).

The vessel was commissioned on 28 March at Port Blair in a ceremony officiated by the country's Commander-in-Chief of the Andaman and Nicobar Command, Vice Admiral Bimal Verma, the Indian defence ministry announced on the same day.

The platform, which was delivered by GRSE in September 2016, is referred to by the service as INLCU L51.

According to specifications provided by the ministry, the vessel has an overall length of 62.8 m and a breadth of 11 m. Powered by two MTU 16V 4000 M53 diesel engines with a power rating of 1840 kW, the LCU can attain a top speed of 15 kt and a standard range of 1,500 n miles at 12 kt.

The platform has been equipped with a hydraulic bow ramp, and features military lift capacity for 145 tonnes of military equipment in addition to 165 troops, according to a Jane's report from October 2016.

"The ship will also play a key role in carrying out maritime surveillance of Andaman and Nicobar Islands for preventing anti-poaching, illegal fishing, drug trafficking, human trafficking, poaching, and other illegal activities", said the ministry.

"It will also enhance the capabilities of the Andaman and Nicobar Command in humanitarian assistance and disaster relief (HADR) operations", it added.

The LCU's main weapon system consist of two 30 mm CRN -91 naval guns manufactured by Ordnance Factory Medak, complemented by an electro-optical fire control system supplied by Bharat Electronics Limited. The vessel has also been equipped with 12.7 mm and 7.62 mm machine guns for point defence.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 30 Mar 2017 - 20:53

Citation :
India's acquisition of 100 K9 SPHs approved

Rahul Bedi, New Delhi - IHS Jane's Defence Weekly

30 March 2017



India's Cabinet Committee on Security (CCS) approved the INR42 billion (USD646 million) procurement of 100 modified South Korean Hanwa Techwin K9 Vajra-T 155 mm/52-calibre tracked self-propelled howitzers (SPHs) for the Indian Army on 29 March.


Indian industry officials have said the country's INR42 billion tender for 100 South Korean K9 SPHs would be the largest ever signed with
India's private sector for a large military platform. (IHS Markit/Patrick Allen)


Officials said the contract for the K9 Vajra (Thunderbolt) SPHs to be built by Techwin's joint venture (JV) with Larsen & Toubro (L&T) at the latter's Telegaon plant near Pune, western India, was to be signed by 31 March: the close of financial year 2016-17.

The SPHs are being procured under the 'Buy Global' category of India's Defence Procurement Procedure (DPP) and will comprise 50% indigenous content.

http://www.janes.com/article/69168/india-s-acquisition-of-100-k9-sphs-approved  
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1850
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 6 Avr 2017 - 19:49

Citation :
In Its Biggest Security Deal Ever, Israel to Sell India Missile Defense Systems for $2 Billion
Order, which includes Rafael as subcontractor, is for advanced medium-range surface-to-air missile systems
read more: http://www.haaretz.com/israel-news/business/.premium-1.782048
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Ven 7 Avr 2017 - 23:11

Citation :
L’Inde commande le système de défense aérienne MRSAM à Israël


Posté dans Asie-Pacifique, Industrie par Laurent Lagneau Le 07-04-2017




C’est sans doute le plus important contrat d’armement jamais obtenu par l’industrie israélienne de l’armement. Ce 7 avril, l’entreprise publique Israel Aerospace Industries (IAI) a indiqué qu’elle allait fournir à l’Inde les systèmes « Advanced MRSAM » (Medium-Range Surface-to-Air Missile) et LRSAM (Long-Range Surface-to-Air Missile) pour un montant total de 2 milliards de dollars.

Basé sur le missile surface air Barak-8, le MRSAM est le résultat d’une coopération entre IAI et l’agence de recherche et de développement du ministère indien de la Défense (DRDO). Il s’agit d’une version terrestre du LRSAM, qui équipera quant à lui le futur porte-avions de conception indienne.

Le système MRSAM comprend également un système de commande et de contrôle, d’un radar de poursuite et d’un lanceur mobile. Il a été conçu pour engager simultanément plusieurs objectifs dans un rayon de 70 km.

Selon les plans de New Delhi, le MRSAM devait équiper 5 régiments d’ici 2023. D’après la presse indienne, Bharat Dynamics Limited produirait les missiles tandis que Bharat Electronics Limited, Larsen and Toubro et Tata Group seraient sollicités pour produire les sous-systèmes.

« Ce contrat reconnaît […] le professionnalisme de toutes les industries de défense d’Israël. Nous sommes fiers à IAI de diriger ce projet phare, après un long processus conjoint de développement », a commenté Joseph Weiss, le Pdg de l’entreprise publique israélienne.

L’an passé, l’industrie israélienne de l’armement a enregistré pour près de 6,5 milliards de dollars de prises de commandes, soit une hausse de 800 millions par rapport à 2015. Son principal débouché est l’Asie (2,6 milliards de contrat).

http://www.opex360.com/2017/04/07/linde-commande-le-systeme-de-defense-aerienne-mrsam-israel/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Ven 14 Avr 2017 - 20:02

Citation :
L’Inde prévoit de construire 3 sous-marins Scorpène supplémentaires

Dernière mise à jour le 14 avril 2017.



Le 1er sous-marin Scorpène indien, l’INS Kalvari
Photo : Marine indienne


L’Inde et la France vont lancer, après les élections présidentielles, des négociations pour augmenter le contrat des sous-marins Scorpène. L’Inde souhaite intégrer plusieurs améliorations à la proposition pour 3 nouveaux sous-marins que les 2 parties discuteraient, a indiqué un haut responsable indien de la défense.

« Nous étudierons le coût des modifications, en nous basant sur cela, nous prendrons la décision de construire les sous-marins supplémentaires ou de poursuivre l’achat d’un nouveau type de sous-marins comme prévu, » a expliqué le responsable.

Le chantier naval indien de Mazgaon Docks Ltd. (MDL), à Mumbai, construit 6 sous-marins classiques de la classe Scorpène dans le cadre d’un accord de transfert de technologies signé en octobre 2005.

Après une série de retards, le premier exemplaire, le Kalvari, effectue actuellement ses essais à la mer et devrait être opérationnel d’ici quelques mois. Le 2è, le Khanderi, a été lancé en janvier et a commencé ses essais à la mer.

Un autre responsable a précisé que des discussions approfondies se dérouleraient dans le cadre du dialogue stratégique France-Inde, prévu vers le mois de décembre.

D’après le programme actuel, les 6 sous-marins déjà commandés doivent être lancés vers 2020. Les 2 parties souhaitent donc conclure un accord avant cette date afin de maintenir la ligne de production en fonction et de préserver l’expertise acquise.


Référence : The Hindu (Inde)

https://www.corlobe.tk/article43179.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 18 Mai 2017 - 19:27

Citation :
17/05/2017

Le missile Derby qualifié sur le Tejas !





L'avion de combat léger indien Tejas (HAL) de Hindustan Aernautics (HAL) a tiré avec succès le missile de israélien Rafael « Derby » au-delà de la gamme visuelle (BVR). Ce dernier tir qualifie l’arme sur l’avion de combat indien.

L'avion a libéré l'arme en mode "lock-on after launch", et a détruit avec succès une cible aérienne, a déclaré le ministère indien de la Défense dans un communiqué. L'objectif du test était d'évaluer l'intégration de missile « Derby » avec les systèmes de bord de l'aéronef y compris l'avionique de l’avion et le radar. Le test a été effectué dans une zone d'essai près de Chandipur, sur la côte est de l'Inde. Le test de tir ayant atteint tous ses objectifs prévus avec ce type de missile permet ainsi au Tejas de se rapprocher un peu plus de la capacité opérationnelle finale. L'autorisation d'opération initiale (IOC) pour Tejas Mk1, dont 40 exemplaires seront acquis, a été obtenue en décembre 2013.



Les Tejas au standard Mk1 doivent être livrés en 2017, pour atteindre pleinement la capacité IOC en 2018. Les 20 avions restants seront livré au standard FOC et livrés d'ici à 2020. La montée en puissance de la production est essentielle pour répondre aux besoins de l’Indian Air Force.

Le Rafael Derby :

Le Derby est un missile air-air israélien produit par la société Rafale Advanced Defense Systems de moyenne portée à guidage radar actif. Il est issu de la famille des missiles « Python ». Pour l'exportation, ce missile est systématiquement proposé comme alternative à l'AIM-120 américin, et surtout en Amérique du Sud. Le Derby est un missile à guidage actif, pouvant être utilisé en deux modes : l’un lui permettant d’accrocher la cible avant le tir, le second après le tir. Il dispose d’une capacité lock-down, shoot-down. Il est conçu pour être employé aussi bien à courte portée > 4 km qu’à moyenne portée < 50 km.



Photos : 1 Tejas @ Arnav Pai 2 Tir du Derby @ IAF 3 Tejas et missiles Derby et Python @ Shiv Aroor

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/05/17/le-missile-derby-qualifie-sur-le-tejas-863662.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Dim 21 Mai 2017 - 20:57

Citation :
Israël annonce un nouveau contrat de livraison de systèmes anti-aériens à l'Inde
     

Jérusalem, 21 mai 2017 (AFP) -

Israël a annoncé dimanche un nouveau contrat de 630 millions de dollars pour la fourniture à la marine indienne de systèmes de missiles anti-aériens.

Le mois dernier, Israël avait vendu à l'Inde des missiles et technologies militaires pour la somme record de 1,6 milliard d'euros, une transaction considérée comme "le plus gros contrat" d'exportation d'armes d'Israël.

Le contrat annoncé dimanche pour la livraison de systèmes LRSAM sera mené à bien par l'entreprise publique Israel Aerospace Industries (IAI) avec la société publique indienne Bharat Electronics Limited, qui sera le principal contractant dans le projet, a indiqué IAI dans un communiqué.

"Ce nouveau contrat s'ajoute aux accords signés par IAI depuis 10 ans avec les forces de défense indiennes et renforce la position de notre société dans le domaine de la défense aérienne", a déclaré Avi Weiss, le directeur d'IAI, dans une vidéo diffusée à la presse.

Le contrat porte sur la version marine du LRSAM, un missile sol-air développé en coopération avec le ministère de la Défense indien, qui doit donner des réponses à toutes menaces aériennes, terrestres ou marines contre des bateaux et bâtiments de la marine, selon M.Weiss.

Les missiles en question ont été testés avec succès la semaine dernière en Inde, selon le communiqué de l'IAI.

Les contrats conclus par les entreprises israéliennes d'armement ont atteint 6,5 milliards de dollars en 2016, une hausse de 14% par rapport à l'année précédente.

Premier importateur d'armes au monde, l'Inde est engagée dans un important programme de modernisation de son arsenal, datant souvent de l'époque soviétique, pour faire face à la montée en puissance de la Chine en Asie.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14673-israel-annonce-un-nouveau-contrat-de-livraison-de-systemes-anti-aeriens-a-linde
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 1 Juin 2017 - 21:20


Citation :
IAF confirms both Su-30 MKI pilots died in crash

Rahul Bedi, New Delhi - IHS Jane's Defence Weekly

01 June 2017



The Indian Air Force (IAF) has confirmed that the two pilots aboard a Sukhoi Su-30MKI fighter that crashed in northeastern India on 23 May died in the accident.

An analysis of the fighter's flight data recorder and other objects recovered from the crash site - located 60 km north of Tezpur Air Station - revealed the pilots "could not initiate ejection before the crash", according to a 31 May statement by India's Press Information Bureau.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Ven 2 Juin 2017 - 19:43

Citation :
L’Inde achètera plusieurs systèmes S-400 à la Russie


© Sputnik. Maxim Blinov

Défense
12:28 02.06.2017(mis à jour 12:52 02.06.2017)


Moscou et New Delhi ont confirmé leur intention de signer un contrat sur la livraison à l’Inde de systèmes russes de défense antiaérienne S-400.


L'Inde envisage d'acheter plusieurs unités de systèmes antiaériens russes S-400, a annoncé aux journalistes le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF).

Auparavant, le responsable a indiqué que les deux pays menaient des travaux précontractuels qui devraient s'achever cette année.

Un régiment de S-400 est composé de deux brigades, chacune comportant de 8 à 12 lance-missiles.

Moscou et New Delhi ont signé un accord intergouvernemental sur les livraisons des systèmes S-400 en octobre 2016 lors du sommet Russie-Inde.

Le S-400 Triumph (désignation Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles qu'il détecte à une distance de 600 km.

Conçu par le bureau d'études Almaz-Anteï, le système S-400 Triumph est en dotation dans l'armée russe depuis 2007. Parmi les pays étrangers ayant manifesté leur intérêt pour les S-400 russes figurent, outre l'Inde, la Chine et la Turquie.

Actuellement, le seul contrat d'exportation a été signé avec la Chine.

https://fr.sputniknews.com/defense/201706021031653851-inde-systemes-russie/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Indienne / Indian Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise
» Armée de terre , 102.000 hommes d’ici 2015
» Armée Indienne
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: