Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Indienne / Indian Armed Forces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24475
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Dim 8 Juil 2018 - 22:53



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24475
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Ven 13 Juil 2018 - 23:52

Citation :
Indian Air Force Fans

Chetak Z407 is one of the few helicopters in the IAF equipped with floatation skids. This helicopter takes part in Search and Rescue operations.

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24475
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Mar 17 Juil 2018 - 18:05

Citation :
Indian Army to resume test firings of M777 howitzer after 10-month gap

Rahul Bedi, New Delhi - IHS Jane's Defence Weekly

17 July 2018



The Indian Army (IA) is to resume firing tests of the BAE Systems M777 155 mm/39-calibre lightweight howitzer after they were suspended in September 2017 when one of the guns malfunctioned.

IA sources told Jane’s that four M777s are set to fire about 150 rounds of locally-made ammunition over a four-week period until late August at Pokhran – located in India’s north-western desert region – to complete compilation of the howitzer’s ‘firing tables’ under the supervision of US Army personnel.

Once testing is completed, five of the 145 air-mobile M777s that India acquired in November 2016 for USD737 million under the US Foreign Military Sales (FMS) programme are expected to be formally inducted into the IA, possibly by the end of the year.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24475
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Ven 27 Juil 2018 - 17:33

Citation :
First AH-64E Apache, CH-47F Chinook helicopters for India makes maiden flight

Jul 27, 2018



Photo by Boeing India


On July 27, 2018, the head of Boeing India, Pratyush Kumar, reported that the first aircraft Apache AH-64E attack and CH-47F Chinook helicopters of the Indian Air Force made its maiden flight in Arizona, USA.

“First flight of India’s Apache and Chinook helicopters are important milestones towards strengthening Indian armed forces capabilities,” Boeing India President Pratyush Kumar was quoted as saying in a statement.

Mr. Kumar noted that the first flight of Indian helicopters is an important milestone in strengthening the capabilities of the armed forces of India.

“India will receive the most advanced versions of both the AH-64E Apache and the CH-47F Chinook.”

“Indian industry partners such as Dynamatics is building large sections of Chinook, and the Tata Boeing joint venture in Hyderabad is building the complete fuselage of the Apache,” it said.

In 2015, India ordered 22 Apache Guardian combat helicopters and 15 Chinook transport helicopters. The amount of the transaction was about $ 3 billion.

In 2017, the Government of India agreed to purchase another batch of 6 AH-64E Apache attack helicopters for a total of $ 654.6 million.


Photo by Boeing India

The AH-64E attack helicopter is the latest version of the AH-64, used by the US Army. It is also known as Apache Guardian. The AH-64 Apache is the world’s most advanced multi-role combat helicopter and is used by the U.S. Army and a growing number of international defense forces. Boeing has delivered more than 2,200 Apaches to customers around the world since the aircraft entered production.


Photo by Boeing India

The CH-47F is an advanced multi-mission helicopter for the U.S. Army and international defense forces. It contains a fully integrated, digital cockpit management system, Common Aviation Architecture Cockpit and advanced cargo-handling capabilities that complement the aircraft’s mission performance and handling characteristics.

https://defence-blog.com/aviation/first-ah-64e-apache-for-india-makes-maiden-flight.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24475
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Ven 27 Juil 2018 - 21:36

Citation :
L’Inde cherche des pièces détachées pour faire voler ses vieux avions Jaguar

Posté dans Asie-Pacifique, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 27-07-2018




Depuis 2011, le constructeur aéronautique indien Hindustan Aeronautics Limited [HAL] est engagé dans le programme Darin III, qui vise à améliorer la capacité de frappe des avions Jaguar (ou « Shamsher ») actuellement en service au sein de l’Indian Air Force.

Cette modernisation prévoit également une nouvelle motorisation ainsi que l’intégration d’une avionique améliorée et des systèmes de communications et autres capteurs dernier cri, comme le radar EL / M-2052 à balayage électronique de l’israélien Elta.

Ce programme prévoit « une utilisation optimale des fonds […] pour donner une nouvelle vie opérationnelle » à ces avions « pour 20 autres années », a expliqué un haut responsable du ministère indien de la Défense, dont les propos ont été rapportés par Defense News. Il est question d’investir 3 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, a-t-il ajouté.

Le problème est que, les chaînes d’assemblage des Jaguar ayant été fermées depuis longtemps, y compris en Inde où cet appareil a été produit sous licence, l’approvisionnement en pièces détachées est compliqué. D’où l’appel à d’anciens utilisateurs de cet avion.

L’an passé, l’on apprenait que New Delhi négociait l’achat de 31 cellule de Jaguar ayant volé sous les couleurs françaises. Finalement, d’après un fonctionnaire indien, ces dernières ont été cédées gratuitement par Paris. Même chose pour Oman, qui fournira deux avions déclassés. En revanche, le Royaume-Uni a demandé un « prix dérisoire » (407.000 dollars) pour deux cellules de Jaguar biplace et des pièces de rechange.

Cela étant, modernisation ou pas, la recherche de pièces détachées est un impératif pour l’IAF, qui, pour le moment, ne peut pas se permettre de se passer de ses Jaguar afin de maintenir le nombre de ses escadrons à 31 (contre 42 requis). Toutefois, elle recevra prochainement 36 Rafale et un appel d’offre pour acquérir 111 autres avions de combat devrait être lancé bientôt. En outre, le programme HAL Tejas se poursuit.

La remise à niveau des Jaguar indiens passe également par leur remotorisation. L’Inde finalise actuellement l’achat de 200 réacteurs F-125IN de Honeywell afin de remplacer les Adour Mk811. De quoi faire voler 80 appareils et de garder 40 moteurs en réserve.

Cela veut dire que sur les 118 Jaguar encore en service au sein de l’IAF, 38 devraient être « cannibalisés » pour récupérer les pièces en bon état pour faire voler les 80 qui seront chacun dotés de moteurs F-125IN.

Cependant, et alors que le rythme de la modernisation des Jaguar est déjà lent, l’intégration de nouveaux moteurs va demander des travaux d’adaptation importants, ce qui risque de retarder davantage ce programme.

http://www.opex360.com/2018/07/27/linde-cherche-pieces-detachees-faire-voler-vieux-avions-jaguar/
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 9066
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Sam 28 Juil 2018 - 3:39


_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24475
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Jeu 9 Aoû 2018 - 21:31

Citation :
09/08/2018

Inde, le Rafale au cœur de la bataille politique !




New Dehli, rien n’est simple en Inde et le feuilleton de l’acquisition de l’avion de combat Dassault Rafale se retrouve au milieu d’une bataille politicienne en vue des prochaines élections générales. En effet, l’accord signé de gouvernement à gouvernement en 2016, portant sur 36 avions Rafales attire l'attention du Parlement indien alors que les partis politiques de l'opposition se disputent le contrat qu'ils qualifient de "fraude et de corruption".

Les accusations portées contre l’accord de gouvernement à gouvernement comprennent un manque de transparence sur les détails et un coût qui serait beaucoup plus élevé que ce qui a été négocié début 2012. Cette année-là, le Rafale est devenu le vainqueur du programme d'avions de combat MMRCA. Les négociations par le congrès n'ont pas été poursuivies en raison de problèmes non résolus concernant le transfert de technologie et les compensations entre Dassault et Hindustan Aeronautics Ltd.

Pourtant les frais des appareils fournis par Dassault Aviation sont désormais inférieurs à ceux négociés il y a six ans, mais pour les politiciens indiens le problème vient des missiles. En effet, selon eux, les missiles Meteor et Scalp ainsi que l’adaptation aux spécifications nucléaires indiennes ont faits grimpé les prix. Cette différence est devenue, ces dernières semaines, un sujet de controverse en Inde.

De son côté, le chef des forces aériennes indiennes (IAF), le Général Birender Singh Dhanoa, a constamment défendu l'accord comme "n'étant ni trop cher ni controversé" et tient compte des adaptations voulues et négociées par l’Inde. En effet, L’Inde aura mis Paris et Dassault aviation au pied du mur pour obtenir une forte réduction du prix. La transaction s’élève à environ 7,87 milliards d'euros (8,6 milliards de francs suisses) pour 36 avions Rafale.

L'Inde a également négocié un accord de compensation de 50% et la livraison des Rafale dans les cinq ans. La phase de compensation commence une fois que le contrat a été signé et que les compensations doivent être honorées sur une base annuelle et doivent être achevées dans un délai de sept ans, selon les termes du contrat.

L'opposition a accusé la société privée Reliance Infrastructure, connue du Premier ministre, d'avoir été choisie par le gouvernement indien pour être le partenaire compensateur de Dassault. "C'est l'OEM et non le gouvernement qui choisit le partenaire de compensation indien qui peut être une entreprise publique ou privée selon la politique d'approvisionnement de défense 2016", a déclaré un responsable de la défense indien pour justifier la décision.

De fait, il n’y pas de problème avec le contrat « Rafale » en Inde, mais l’enjeu politique est tel que celui-ci pourrait faire basculer le choix des urnes. Il n’est pas sûr pour l’instant qu’en cas de victoire de l’opposition un report du contrat puisse être possible. Mais du côté de l’IAF, on se montre inquiet, car un nouveau retard serait une véritable catastrophe pour la modernisation de celle-ci.

Photo : Rafale aux couleurs indiennes @ Dassault Aviation

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/08/09/inde-le-rafale-au-coeur-de-la-bataille-politique-866074.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24475
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   Ven 10 Aoû 2018 - 19:29

Citation :
L’achat d’avions américains de patrouille maritime P-8 Poseidon mis sur la sellette en Inde

Posté dans Asie-Pacifique, Forces navales, Industrie par Laurent Lagneau Le 10-08-2018




La commande de 36 Rafale pour les besoins de l’Indian Air Force fait l’objet, à New Delhi, de passes d’armes entre le gouvernement et son opposition, la seconde, incarnée par le Parti du Congrès, reprochant au premier de cacher les détails sur le coût de cette commande et d’avoir favorisé une entreprise « amie », en l’occurrence Reliance Defence, pour l’exécution des compensations industrielles relative au contrat signé avec la France.

Cette polémique au sujet de l’achat de ces Rafale est liée à la tenue prochaine de nouvelles élections législatives. Sous-entendre que le parti au pouvoir, en l’occurrence le Bharatiya Janata Party [Parti du peuple indien] est corrompu est une façon de gagner quelques voix. En outre, l’on notera que certains n’hésitent pas à saisir la balle au bond, à l’image du site Sputnik, qui fait campagne contre l’avion de combat français pour favoriser les appareils russes, comme le Su-30 MKI… dont le trop faible taux de disponibilité avait été critiqué, en 2015, par le « Comptroller and Auditor General » (CAG, l’équivalent indien de la Cour des comptes française).

Justement, et pendant que majorité et opposition s’envoient des amabilités au sujet de l’achat des Rafale, le CAG s’est récemment intéressé aux conditions dans lesquelles un contrat a été attribué en 2009, au constructeur américain Boeing, par la coalition gouvernementale UPI, dont le Parti du Congrès était membre.

À l’époque, le ministère indien de la Défense avait choisi le P-8I Poseidon aux dépens de l’A-319 MPA [Maritime Patrol Aircraft] proposé par EADS/Casa [Airbus]. La valeur du contrat était de 2,16 milliards de dollars pour 8 appareils.

Seulement, d’après le CAG, il avait été demandé au constructeur européen d’inclure les coûts relatifs au soutien sur 20 ans des avions de patrouille maritime qu’il proposait… Une exigence dont Boeing fut affranchi. Résultat : l’avionneur américain ne pouvait que soumettre l’offre la plus compétitive.

« Si la méthode de détermination des prix avait été suivie, l’offre de l’A-319 soumise par EADS/Casa aurait été la meilleure marché », soutient le CAG.

Par ailleurs, le contrôleur financier indien affirme que le P-8I Poseidon ne répond « pas pleinement aux exigences de la marine indienne en raison de limites imposées à la capacité de ses radars embarqués ». Cependant, si tel était le cas, alors pourquoi le gouvernement actuel aurait-il levé, en 2016, une option pour acquérir quatre appareils supplémentaires?

En tout cas, le ministère indien de la Défense a annoncé l’ouverture d’une « enquête interne » pour faire la lumière sur les conditions d’attribution du contrat en question à Boeing, lequel doit en outre livrer 22 hélicoptères AH-64D à l’armée indienne à partir de 2019 (montant de la commande : 1,4 milliards de dollars). Et si jamais l’affaire prend de l’ampleur, alors le constructeur américain pourrait se trouver en fâcheuse posture pour deux autres procédures lancées par New Delhi afin de fournir 57 chasseurs embarqués à la marine indienne et 110 avions de combat supplémentaires à l’Indian Air Force.

Reste que, depuis la publication du rapport du CAG, les responsables de la majorité indienne s’en donnent à coeur joie, sur les réseaux sociaux, contre leurs opposants, qui étaient aux affaires au moment de la signature du contrat des P-8I Poseidon. De quoi calmer la polémique sur la commande de Rafale?

http://www.opex360.com/2018/08/10/lachat-davions-americains-de-patrouille-maritime-p-8-poseidon-mis-sellette-inde/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Indienne / Indian Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Indienne / Indian Armed Forces
Revenir en haut 
Page 23 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23
 Sujets similaires
-
» Armée Indienne / Indian Armed Forces
» Armée Indienne / Indian Armed Forces
» Forces Armées Nigeriennes / Niger Armed Forces ( FAN )
» Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri
» Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: