Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 20 Juin 2015 - 15:08

Les amis, challengeons nous avec meilleurs que nous. Regarder dans le rétroviseur n'est pas la meilleur chose à faire quand on avance. Ce que nous faisons, nous ne le faisons pas vis à vis des voisins, cette maladie, c'est eux qui en souffrent.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 20 Juin 2015 - 17:08

+1 un PGM, nous devons regarder vers meilleurs que nous afin de se hisser et progresser encore plus, je pense à la Turquie et l'Afrique du Sud qui sont des exemple en terme de développment économique.

Regarder derrière nous fera stagner. No Laissons à nos voisins le désir Inch'Allah un jour de nous rattraper si ils le peuvent et le veulent Like a Star @ heaven

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 20 Juin 2015 - 17:22

Citation :
Peugeot : quelle usine pour l’Algérie ?

Le marché automobile au Maroc a enregistré, en 2014, plus de 122 000 ventes, soit une hausse de 1,09%. Sur ce marché, Peugeot occupe la 6e place avec 8 901 unités. En Algérie, pas moins de 339 094 véhicules ont été écoulés en 2014, malgré une baisse de 19,65%. Sur notre marché, Peugeot occupe la seconde place avec 41 802 unités.

Le groupe automobile français PSA Peugeot-Citroën a officialisé, hier, l’ouverture prochaine d’une usine au Maroc. L’annonce aurait été faite, lors d’une conférence de presse, par le patron de la marque au lion, Carlos Tavares.
Le projet qui était, dans un passé récent, à l’état embryonnaire, s’est finalement concrétisé chez nos voisins de l’Ouest qui semblent attirer au mieux les investisseurs, avec cette valeur ajoutée liée à la création d’emplois et un taux d’intégration très appréciable.
L’information relayée par l’AFP faisait état du lancement d’une usine de fabrication au Maroc en 2019 pour produire des véhicules destinés au marché nord-africain.
Les médias français ont également révélé que cette unité produira 90 000 véhicules avant de passer au double à moyen terme avec un investissement estimé entre 500 et 750 millions d’euros. Une semaine avant l’annonce de M. Tavares, le président français, François Hollande, en visite éclair à Alger, avait annoncé que la France était le premier partenaire économique de l’Algérie et entendait développer sa présence après l’installation de très importantes entreprises comme Renault, Sanofi, Alstom et bientôt Peugeot. Interrogé à ce propos, un porte-parole du groupe a répondu que PSA étudiait les opportunités de développement dans la région Afrique et au Moyen-Orient, et en Algérie en particulier. “L’optimisation d’un projet industriel dans le pays est à l’étude”, a-t-il indiqué sans livrer plus de détails. Sachant que la représentation de Peugeot en Algérie est astreinte à l’obligation de réserve et que seul PSA peut se prononcer sur ce projet. Nous apprenons d’une source bien informée que “Peugeot va lancer également une très grande usine en Algérie”.   Laughing  Laughing
Notre source ne dira pas plus et seul le porte-parole de PSA Peugeot-Citroën pourrait infirmer ou confirmer l’information. Il faut savoir que le marché automobile au Maroc a enregistré, en 2014, plus de 122 000 ventes, soit une hausse de 1,09%. Sur ce marché, Peugeot occupe la 6e place avec 8 901 unités, derrière Dacia, Renault Ford, Hyundai et Fiat.
En Algérie, pas moins de 339 094 véhicules ont été écoulés en 2014, malgré une baisse de 19,65%. En Algérie, Peugeot occupe la seconde place avec 41 802 unités, derrière le leader du marché, en l’occurrence Renault.
Malgré une conjoncture qualifiée de difficile par la presse marocaine, PSA Peugeot-Citroën a choisi d’implanter un mégaprojet chez nos voisins qui ont investi plus de 10 milliards de dirhams dans l’automobile et l’aéronautique pour attirer les investisseurs.
Cet état de fait soulève plusieurs interrogations : le gouvernement algérien a-t-il tiré les leçons avec le projet Renault qui, après avoir soulevé un tollé général a fini par se concrétiser ? L’État algérien a-t-il une stratégie et une politique industrielle à mener avec ses partenaires pour négocier de manière aussi gauche la teneur de ces importants projets ? Même si, pour le moment, PSA Peugeot-Citroën fabriquera, au Maroc, trois modèles de véhicules, à savoir les C1, 301 et C-Elysée, il n’en demeure pas moins que l’Algérie reste à la traîne devant plusieurs pays où l’industrie automobile est florissante.
En attendant les révélations sur le projet de Peugeot chez nous, “l’Algérie est une aire de stationnement à ciel ouvert”, pour paraphraser le ministre du Commerce, Amara Benyounès.

Liberté Algérie


Citation :
Les projets de PSA au Maghreb

PSA Peugeot-Citroën devait officialiser, hier, son implantation au Maroc, plus précisément dans la zone franche de Kénitra. Ce sera le premier site de production de cette marque française sur le continent africain.


Un comité stratégique paritaire devait se réunir, hier, à Paris. Un seul point à l’ordre du jour : entériner l’ouverture d’une nouvelle usine de PSA au Maroc. Le projet serait déjà ficelé et l’appareil de production devrait commencer à vrombir dès 2019, tandis que la mise au point du projet devrait être parachevé en 2018, conformément au calendrier du constructeur automobile français. Les exigences financières de ce nouvel investissement de PSA sont estimées entre 500 et 750 millions d’euros.

L’usine marocaine produirait 90 000 unités par an, essentiellement des C1, des 301 et des C-Elysée dans un premier temps. La future usine PSA de Kénitra préfigure les nouvelles ambitions du groupe pour le marché Afrique et Moyen-Orient. Ce site marque une étape vers ce que les responsables de PSA appellent une tentative de rééditer les succès de PSA en Chine.

Les responsables du groupe français sont convaincus que la région Afrique et Moyen-Orient est à même de doper, à terme, les ventes et la croissance de la marque. Renault-Nissan est passé par là. La marque au losange dispose déjà de deux sites de production au Maghreb, au Maroc et en Algérie. PSA n’exclut pas l’aboutissement des conciliabules lancés en Algérie autour d’un second projet maghrébin.


40 000 véhicules écoulés en Algérie

Au lendemain de l’annonce faite par le président français, François Hollande, au sujet de l’implantation, bientôt, de Peugeot-Citroën en Algérie, jeudi dernier, un porte-parole du groupe français a partiellement confirmé les propos de Hollande, précisant à l’AFP qu’un «projet industriel» était à l’étude en Algérie.

Lundi dernier, des sources du ministère de l’Industrie ont confirmé à El Watan que la marque au lion avait, en effet, officiellement soumis aux autorités algériennes un dossier en ce sens, lors de la tenue du comité mixte économique algéro-français en mai dernier. Le projet proposé par PSA serait au niveau du ministère de l’Industrie et des Mines.

Des pourparlers devaient être engagés avec des responsables de PSA. Mais on ne connaît pas, pour le moment, la suite qui a été donnée au projet de PSA pour l’Algérie. Une chose est sûre, les Marocains ont déjà pris le large. Selon des indiscrétions, PSA aurait proposé aux autorités algériennes un site de production de 75 000 unités/an. Il s’agit d’une gamme de quatre modèles, à raison de deux modèles pour chacune des deux marques du groupe PSA, Peugeot et Citroën en l’occurrence.

La troisième marque du groupe, la DS, elle, s’adresse à la catégorie premium et rivalise avec les poids lourds mondiaux du luxe. Durant l’exercice 2014, PSA a vendu 169 391 véhicules en Afrique et au Moyen-Orient, soit 6% de la production globale du groupe. Durant le même exercice PSA a écoulé 40 000 véhicules rien qu’en Algérie. A terme, le constructeur français prévoit de porter ses ventes à environ un million d’unités en Afrique et au Moyen-Orient à l’horizon 2025, soit 12,5% de sa production.

Ali Titouche

http://www.elwatan.com/economie/les-projets-de-psa-au-maghreb-20-06-2015-297770_111.php

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant


messages : 503
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 20 Juin 2015 - 17:29

Ce n'est pas une histoire de challenge, ou de comparaison... car il n'y a pas de comparaison possible entre une mini somaca et un pays qui a 3 usines automobile et d'autres dans le pipe !
C'est juste qu'il faut remettre les gens en place, j'ai lu plusieurs fois que le Maroc faisait des concessions pour attirer les constructeurs, alors qu'en algérie ce n'était pas le cas... la vidéo plus haut nous montre bien le contraire, ils ont accordé plus de concessions que le Maroc, pour un résultat médiocre 300 emplois et 10 millions d'€ d'investissement Laughing
Voilà tout, ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 20 Juin 2015 - 19:06

Revenir en haut Aller en bas
moulay ismaiil
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1477
Inscrit le : 28/04/2014
Localisation : moyen orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 20 Juin 2015 - 21:32

PGM a écrit:
Les amis, challengeons nous avec meilleurs que nous. Regarder dans le rétroviseur n'est pas la meilleur chose à faire quand on avance. Ce que nous faisons, nous ne le faisons pas vis à vis des voisins, cette maladie, c'est eux qui en souffrent.

Wallahé que tu me l'as enlever de la bouche ou dire-je plutôt des doigts ,faut arrêté de se comparer a eux ,c'est bon quoi !! nous en dois regarder devant ,pas vers celui qui se trouve au coin de la classe avec son bonnet d’âne

_________________
...... إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُرْكُمْ .......

(...si vous secourez Allah alors il vous secourra....) S. Mohamed V.47
Revenir en haut Aller en bas
HassanAlMaghribi
Caporal
Caporal


messages : 108
Inscrit le : 03/11/2013
Localisation : Ard Al Watan
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 12:29


Economia - L'Algérie peut-elle vivre sans pétrole ? www.lepointeco.com

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 15:45

Citation :
Pourquoi les investisseurs préfèrent le Maroc à l'algerie

11:09 dimanche 21 juin 2015 | Par Tewfik Abdelbari @Tewfikabdelbari | tsa-algerie

Le constructeur automobile PSA (Peugeot-Citroën) a officialisé, vendredi 19 juin, son installation au Maroc. Une usine importante (90 000 véhicules) qui prévoit même la fabrication de moteurs sur place, un élément clé. Le taux d’intégration devrait atteindre dès le départ 60% puis, à terme, les 80%, proche des taux réalisés dans les pays développés. C’est le deuxième projet d’envergure au Maroc après celui de l’autre constructeur français, Renault.

Cela peut paraître paradoxal au moment où les relations entre le Maroc et la France peinent à se réchauffer depuis une brouille diplomatique. De l’autre côté, la lune de miel entre Alger et Paris dure, mais tarde à porter ses fruits sur le plan économique : les investisseurs français semblent très peu sensibles au contextes politique et diplomatique.

Mais au-delà du cas le plus récent de Peugeot, de nombreux investisseurs étrangers – et non seulement français – privilégient le Maroc à l’Algérie. L’Américain Ford dans l’automobile ou le géant chinois des télécommunications Huawei sont des exemples sur une longue liste. L’enjeu est de comprendre pourquoi ces capitaux étrangers s’orientent davantage vers notre voisin de l’Ouest. Éléments de réponse en six points.

Stabilité et fonctionnement politique

Début 2011, après le vent de révoltes ayant soufflé sur le monde arabe, le roi du Maroc avait promis des réformes politiques. Et il les a menées très rapidement, avec beaucoup d’effacité : révision de la Constitution, élections législatives qui ont porté les opposants islamistes au pouvoir. Un changement ordonné qui a rassuré sur la stabilité et le bon fonctionnement politique du Royaume et qui a amené de nombreuses réformes sur le plan économique et social, menées par le nouveau gouvernement.

En face, les réformes politiques tardent à se concrétiser en Algérie. Illustration de ce blocage politique : la révision de la Constitution, promise par le président Bouteflika en même temps que le roi du Maroc en 2011, n’a toujours pas vu le jour.

Aujourd’hui, le Maroc est perçu par les investisseurs comme un pays stable. C’est un élément primordial pour la confiance des investisseurs et ainsi pour l’attrait d’un pays. Le Maroc jouit d’une meilleure perception et d’une image plus accueillante que l’Algérie.

Incitations fiscales et économiques

Les investisseurs étrangers jouissent d’avantages fiscaux et parafiscaux conséquents. À titre d’exemple, le statut Casablanca Finance City comprend des incitations fiscales, des facilités de change et des facilités sur le « doing business », c’est-à-dire, l’environnement des affaires.

Ensuite, les entreprises étrangères peuvent s’installer en zones franches dont Tanger Med et Kenitra. Ces espaces sont soustraits aux réglementations douanières, de change etc. et surtout, ces zones ouvrent droit à des exemptions d’impôts, taxes et droits de douanes.

Par ailleurs, le Maroc jouit d’un partenariat avec l’Union européenne à un stade plus avancé que l’Algérie. Ainsi, les entreprises européennes qui délocalisent leur production ou s’installent au Maroc, trouveront plus de facilités pour exporter leurs produits vers l’UE.


Des infrastructures mieux développées

En ce qui concerne les infrastructures, le Maroc a privilégié la qualité à la quantité : des lignes de trains performantes sur des axes stratégiques (Tanger-Casablanca), des plateformes portuaires et logistiques comme Tanger Med, dignes des plus importants ports méditerranéens, des services de télécommunication et d’Internet très performants…

Ces infrastructures bien pensées permettent au pays de tirer profit de son positionnement stratégique (méditerranée, océan atlantique, Afrique) et d’être une plateforme d’exportation prisée.

Un tissu de PME performant

Pour développer une industrie automobile (ou autre), le pays doit être doté d’un tissu performant de petites et moyennes entreprises (PME). Les grands groupes peuvent ainsi développer la sous-traitance.

Au Maroc, malgré des retards dans le domaine de l’éducation, l’État a misé sur la formation des élites. Celles-ci INVESTISSENT dans le pays et développent des entreprises compétitives, même à l’International. C’est ainsi que plusieurs entreprises marocaines se sont lancées avec succès à l’assaut des marchés africains, pendant que les entreprises algériennes peinent à être compétitives sur le sol.

Une administration efficace

L’administration marocaine dispose, en nombre suffisant, de cadres compétents, formés dans de grandes universités et écoles internationales. Et ils sont mis en valeur à des postes clés.

Ainsi, le pays dispose de sérieuses capacités de négociations, à même de « challenger » les plus grandes multinationales et obtenir de réels projets, bénéfiques pour leur Royaume, comme l’illustrent les usines automobiles Renault et Peugeot. En Algérie, les négociateurs sont souvent d’un niveau très faible, de l’aveu même des partenaires étrangers qui s’expriment en privé.

Un modèle économique plus diversifié

Une question de survie. Ne disposant pas de recettes tirées de l’exportation d’hydrocarbures – le Maroc est un importateur d’énergie – le Royaume est forcé de trouver les bons mécanismes et le bon modèle pour diversifier son économie.

L’agriculture (exportations), le tourisme, les services (télécommunications, finances) et l’industrie (dont l’automobile) figurent parmi les secteurs les plus porteurs de l’économie marocaine.

En 2012, l’industrie automobile a dégagé des recettes d’exportations de plus de 2,6 milliards de dollars. Ce chiffre est amené à augmenter sensiblement dans les années à venir.

Par ailleurs, le secteur bancaire marocain joue pleinement son rôle de financement de l’économie et les banques marocaines, à l’image de l’établissement Attijariwafa Bank, s’internationalisent et sont présentes dans plusieurs pays africains.

http://www.tsa-algerie.com/20150621/pourquoi-les-investisseurs-preferent-le-maroc-a-lalgerie/

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 16:31

analyse pertinene : tsa a eu un moment illumination et a dit les choses vraies c'est suffisamment rare pour être relevé
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 16:34

kurahee a écrit:
analyse pertinene : tsa a eu un moment illumination et a dit les choses vraies c'est suffisamment rare pour être relevé

Voir ça demontre l'état de délabrement du pouvoir algérien qui n'arrive plus a faire illlusion

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6031
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 16:49

chaque pays a ses spécificités.
Si nous avons l'automobile, eux ont les hydrocarbures.
D'ailleurs en ce qui concernent les véhicules industrielles ( véhicules militaires, agricoles, etc) ils sont en avance sur nous

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel


messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 17:06

L'algérie produisait des tracteurs et des véhicules agricoles et de l'éléctro ménagers, des camions, dans les années , ils étaient très en avance dans ce domaine (politique d’industrialisation de boumedienne), ils exportaient à pas mal de pays.

Mais depuis que Chadli benjdid est venu au pouvoir , il a commencé à s'ouvrir et favoriser l'importation. Puis l'arrivé de beaukaroussa , le pays s'est ouvert complètement à l'importation et avec l'augmentation du prix du pétrole et l'aisance financière , les principaux points industriel ont régressé, du au manque de compétitivité.

_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 17:30

Ils ont été mystifié

Citation :
Amara Benyounes à propos du projet Peugeot : « Je ne sais pas de quoi il s’agit » (Actualisé)

Le gouvernement algérien n’est pas au courant du contenu du projet d’implantation d’une usine Peugeot en Algérie. « Il n’a pas été traité. On ne l’a pas encore vu. Il n’est pas sur la table du gouvernement. Je ne sais pas du tout de quoi il s’agit », a affirmé Amara Benyounes, ce dimanche 21 juin.

Le ministre du Commerce, en visite de travail à Oran, répondait à une question de TSA sur l’annonce d’un projet d’usine automobile de Peugeot en Algérie, faite la semaine dernière par François Hollande à Alger, puis confirmée à demi-mot par les responsables du groupe automobile français.

Vendredi, Peugeot et le gouvernement marocain ont signé un accord pour un projet de grande envergure dans le Royaume. La marque au lion va investir 557 millions d’euros dans ce projet pour la construction d’une véritable usine qui sera implantée près de Kenitra, sur la côte ouest du pays. Cette dernière entrera en production en 2019, avec une capacité de production initiale de 90 000 moteurs et véhicules par an. À terme, la production devrait atteindre 200 000 unités par an, avec un taux d’intégration de 80%.

Concessionnaires : des mesures seront prises

Interrogé sur le rapport du gouvernement concernant les concessionnaires automobiles, Amara Benyounes a répondu : « La mise en application se verra dans l’attribution des licences d’importation (…) Une fois le texte sur les licences d’importation sera voté (par le Conseil de la Nation), il y aura une discussion avec le ministre de l’Industrie pour le problème de l’importation des voitures et il soumettra ses propositions au comité (chargé de délivrer les licences, NDLR) qui tranchera ».

Questionné sur les mesures qui pourraient être décidées à l’encontre des concessionnaires pointés du doigt dans l’étude, M. Benyounes a indiqué que « le rapport est actuellement au niveau du gouvernement qui prendra les mesures qu’il faut ».

http://www.tsa-algerie.com/20150621/amara-benyounes-a-ropos-du-projet-peugeot-je-ne-sais-pas-de-quoi-il-sagit/

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6031
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 19:10

Je voulais pas revenir la dessus mais la c'est emblématiques...

Aujourd'hui le Torchon algérien l'Expréssion n'as pas sortir non pas 1, ni 2, ni 3...mais 5 articles sur le sujet !!!!!

Citation :
USINE FANTÔME ET TOUR DE MAGIE FISCALE

Citation :
GONFLANT LES FACTURES ET FUYANT LE FISC
Quand Peugeot nargue les Algériens

Citation :

PEUGEOT PRÉFÈRE LE MAROC À L'ALGÉRIE POUR INSTALLER SON USINE DE VÉHICULES
La "provocation" de trop!

Citation :
La fable du Lion

Citation :
La classe politique réagit

On touche le fond




_________________
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 19:42

On commence  a dire la vérité a l'est il n'y a jamais eu de projet avant la visite d'hollande
Citation :


Amara Benyounes à propos du projet Peugeot : « Je ne sais pas de quoi il s’agit »
http://www.tsa-algerie.com/20150621/amara-benyouns-a-ropos-du-projet-peugeot-je-ne-sais-pas-de-quoi-il-sagit/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1618
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 20:06

Citation :
Algérie : lune de miel avec un moribond

La presse Algérienne titre "Lune de miel". Le Monde parle de relations "au beau fixe". Du jamais vu. La tonalité qui accompagne le voyage du président de la République François Hollande en Algérie illustre à quel point les relations avec ce pays se sont améliorées. Considérablement améliorées. Et dans un dossier aussi délicat, épineux, douloureux et complexe, on ne peut que tirer son chapeau à l’Elysée.
L’attachement particulier de François Hollande à ce pays, qu’il a connu jeune stagiaire de l’ENA à l’ambassade de France à Alger, est à mon sens la première des explications. Là où les formules traditionnelles n’étaient plus entendues, Hollande a su trouver les mots pour refermer les plaies algériennes. En 2012, devant le Parlement, il pointe "la colonisation, système profondément injuste et brutal", souligne "les souffrances infligées au peuple algérien" et va même jusqu’à évoquer Sétif, 8 mai 1945, le massacre d’une manifestation qui dans la liesse de la libération arbore des drapeaux algériens. Répression sanglante où l’on demandera à un navire de guerre au large de canonner la foule. 10 000 ou 45 000 morts ? La France nouvellement libre patauge dans le sang de ses concitoyens d’alors, habitants d’un département français. Drame tristement prémonitoire. Cette histoire, Hollande la connait, et il la regarde en face froidement, a su l’assumer sans distance inutile. Le mot juste pour un juste positionnement. Il aura fallu attendre 50 ans à la France pour y parvenir.
Ensuite, il y a eu le Mali. Là où la guerre avait séparé les deux pays, la guerre les a rapprochés. Celle contre AQMI (al-Qaida au Maghreb islamique), reliquat des GIA, les groupes islamiques armés qui ont ensanglanté l’Algérie. Le même ennemi. La vengeance qui se mange froide et se partage. Pour la première fois, l’Algérie autorise des avions de l’armée française, l’ancienne ennemie, à survoler son sol pour aller frapper au Mali. Les services algériens jouent le jeu, partagent leurs infos et aident les Français dans leur traque dans le Sahel. Ce sont eux qui hébergent et encadrent dans un grand hôtel d’Alger les tractations sans fin entre autorités maliennes et Touaregs pour trouver un accord qui stabiliserait le pays et permettrait à la France de dire "mission accomplie". Dans ce régime, qui fonctionne encore comme la bonne vieille URSS, quand les chefs ont le sourire tout le monde a le sourire. Alors tout suit. Les contrats, les projets économiques, les partenariats.
On pourrait se réjouir et battre des mains en voyant cette lune de miel. On pourrait, si on ne voyait l’état de délabrement de cette Algérie que l’on étreint comme une bonne amie. C’est un pays moribond qui nous ouvre ses bras. À l’image de son président Abdel Aziz Bouteflika, malade, tout juste capable de travailler quelques heures par jour et qui le reste du temps laisse son frère Saïd, sans aucune légitimité, exercer le pouvoir. Préserver serait plus juste qu’exercer. Car plus rien ne se passe dans la machine de l’état algérien. En un an, le Conseil des ministres s’est réuni 5 fois seulement. Le parlement siège mais ne légifère plus. Il n’était déjà pas un contrepouvoir, il n’est même plus une salle d’enregistrement. Parce qu’il n’y a plus rien à enregistrer. Tout le monde est tétanisé à l’idée que demain, "Boutef" peut s’éteindre et que dans l’heure suivante les couteaux seront tirés. En attendant, rien ne bouge.
L’économie de rente du gaz contribue à 60% du budget de l’État et fait rentrer 98 de ses devises. Elle a permis pendant 30 ans à ce pays de n’avoir ni idée, ni projet, ni créativité industrielle, là où même avec une économie socialiste la force de frappe de l’État aurait pu engendrer une modernité à faire pâlir d’envie les pays du Golfe. Et bien non. Alger n’est pas Doha et ne le sera sans doute jamais. Le coche a été raté par des élites toutes issues du FLN qui n’ont jamais réussi à faire évoluer leur pays et à mettre de côté les mentalités de maquisards orgueilleux et belliqueux. Trop tard. Le prix du pétrole s’effondre, l’Algérie puise dans ses réserves financières pour maintenir un système condamné à moyen terme et la seule réaction des autorités est de chercher fébrilement du gaz de schiste sans comprendre que le monde de demain ne voudra plus entendre parler de ces énergies "sales". L’Algérie est un Titanic sur lequel un orchestre dirigé par un président malade joue encore une musique d’un autre âge à une population déprimée : l’air de la fierté nationale d’un pays arabe émergent.
Le tableau est triste et inquiétant. Heureusement, l’Algérie a des amis persévérants comme la France. Pas désintéressés mais quand même très persévérants. Espérons pour elle qu’elle sache accepter de l’aide le jour venu, sans en prendre ombrage, comme entre deux amis...

https://fr.news.yahoo.com/blogs/ravanello/algerie-lune-de-miel-avec-un-moribond-134917596.html
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel


messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 21:56

Préparez vous à un fou rire :

http://www.lexpressiondz.com/actualite/218495-la-provocation-de-trop.html

_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 22:15

Le meilleur c'est celui la avec la fameuse expérience marocain raté qui attire un autre constructeur et l'expérience de Renault Oran un triomphe


http://www.lexpressiondz.com/actualite/218468-la-fable-du-lion.html

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 21 Juin 2015 - 23:00

Fah j'ai lu l'article,cela me donne pitie dans ce mois sacre de Ramadan.Vraiment la maree est haute.La hawla wala kowata illa billah
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1474
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 22 Juin 2015 - 1:38

Citation :
USINE FANTÔME ET TOUR DE MAGIE FISCALE
Comment siphonner le crédit à la consommation

Avec la baisse significative des ventes de voitures dans le très juteux marché algérien, Peugeot veut continuer à se sucrer via cette formule de crédit bancaire, son cousin lui a montré la voie, alors pourquoi se priver de créer une usine fantoche que le lobbying politique emballera comme de l'investissement fructueux...?


Article complet : http://www.lexpressiondz.com/actualite/218504-comment-siphonner-le-credit-a-la-consommation.html

_________________
“L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.”. Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel


messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 22 Juin 2015 - 2:00

Fahed64 a écrit:
Le meilleur c'est celui la avec la fameuse expérience marocain raté qui attire un autre constructeur et l'expérience de Renault Oran un triomphe  


http://www.lexpressiondz.com/actualite/218468-la-fable-du-lion.html

une press soviétique communiste avec comme modèle la corée du nord. Puré meskine le peuple algérien il est noyé dans les mensonges quotidien qu'on lui injecte elephant

_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6031
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 22 Juin 2015 - 22:31

Le ministre a recouvré la mémoire

Citation :
Usine Peugeot en Algérie : les précisions de Bouchouareb

http://www.tsa-algerie.com/20150622/abdeslam-bouchouar-minite-de-lindustrie-peugeot-lancera-son-usine-en-algerie-en-201/
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4884
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 22 Juin 2015 - 22:56

c est pas tres logique que peugeot fabrique la meme choses au Maroc et en algerie sauf si alger donne des garantie d'acheter les vehicules non vendus et aussi si alger refuse d'etre approvisionnée depuis kenitra
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1618
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 23 Juin 2015 - 1:26

Il est clair que Peugeot ne peut pas se permettre de perdre le juteux marché algérien, quitte pour ça à y construire une usine sur mesure pour les besoins internes de l'algérie
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1618
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 23 Juin 2015 - 1:57

Citation :
Algérie: Sonatrach résilie un contrat d'1 md de dollars avec Technip
AFP

Le groupe algérien Sonatrach a résilié un contrat d'un milliard de dollars (880 millions d'euros) conclu en 2010 avec le groupe d?ingénierie français Technip, a indiqué dimanche à l'AFP une source du ministère algérien de l?Energie.
"Le contrat a été résilié début juin", après plusieurs mises en demeure, a ajouté cette source sous le couvert de l'anonymat, confirmant une information du quotidien El Watan.
Technip avait remporté en décembre 2010 le contrat pour la réhabilitation de la raffinerie de Sidi Arcine, dans la banlieue sud-est d?Alger.
D?une durée de 38 mois et d?un montant d?environ 963 millions de dollars hors taxes, il prévoyait que le groupe français réhabilite en partie l'installation pour augmenter de 35% sa capacité de production et lui permettre de produire des carburants aux normes internationales, selon le site internet de Sonatrach.
Mais, selon El Watan, Technip s'est rendu compte après la signature du contrat que les canalisations devaient être totalement refaites, et non juste réhabilitées.
S'est alors engagé une bataille de procédures entre la Sonatrach et le groupe français, qui s'est conclue par la résiliation du contrat.
"Technip n?a pas respecté les termes du contrat", selon la source au sein du ministère, précisant que le dossier avait "été transmis à l?arbitrage international".
Une autre source au ministère de l'Energie a affirmé à l'AFP que Sonatrach allait demander des dédommagements équivalent au montant du contrat, révisé à la hausse, soit 1,5 milliard de dollars.
Dans la raffinerie, les employés recrutés par Technip ont observé des sit-in pour réclamer des dédommagements.
Construite en 1964, la raffinerie de Sidi Arcine produit 2.700.000 tonnes de pétrole par an.

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/alg%C3%A9rie-sonatrach-r%C3%A9silie-contrat-d1-md-dollars-technip-113059271--finance.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Aujourd'hui à 3:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: