Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre en Afghanistan - Statut spécial -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Lun 2 Fév 2015 - 16:32

Non, le probléme sérieux dans la région c'est les Taliban du Pakistan, qui sont qu'un création des services secrets pakistani, mais ils arrivent pas a les controlé comme tout groupe religieux, l'EI peut s'infiltré grave laba, mais saches que même les mujahidden arabes étaient mis à l'écart par les Taliban afghan, car ils les regarder avec suspicion et avaient des doutes sur leurs manipulation par des services secrets étrangers, en plus les Mujahidden arabes avaient des réves d'unification de tout les musulman alors que les taliban non.

Al Baghdad a demandé allégeance a Mullah Omar, et celui la lui a répondu que ce n'est pas la déclaration de la khilafa qui est une priorité mais une VRAI application de la sharia. parce que il savait que les mujahideen arabes étaient des nouveaux venu dans l'Islam et pratiquer une religion trés éxtrème. en afghanistan les groupes arabes et pashtun se mélanger pas, et eux étaient en désacord avec Ben Laden, le probléme c'est que c'était une question d'honneur chez eux, on livre pas un invité, c'est une honte et un affront a leurs loi le PASHTUNWALI

@Wrangler, les Pashtuns d'Afghanistan ont fait chutter Alexander le grand, que son empire a été démoli chez eux, y'a chez une fascination pour cette civilisation, y'a des manuscrit de lui qui détaille la psychologie pashtun. Puis y'avait l'empire britannique,puis les Russes et maintenant l'OTAN.

_________________
"Si l'on est compréhensif, on sera tourmenté."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Lun 2 Fév 2015 - 21:02

Hddou a écrit:
Non, le probléme sérieux dans la région c'est les Taliban du Pakistan, qui sont qu'un création des services secrets pakistani, mais ils arrivent pas a les controlé comme tout groupe religieux, l'EI peut s'infiltré grave laba, mais saches que même les mujahidden arabes étaient mis à l'écart par les Taliban afghan, car ils les regarder avec suspicion et avaient des doutes sur leurs manipulation par des services secrets étrangers, en plus les Mujahidden arabes avaient des réves d'unification de tout les musulman alors que les taliban non.

Al Baghdad a demandé allégeance a Mullah Omar, et celui la lui a répondu que ce n'est pas la déclaration de la khilafa qui est une priorité mais une VRAI application de la sharia. parce que il savait que les mujahideen arabes étaient des nouveaux venu dans l'Islam et pratiquer une religion trés éxtrème. en afghanistan les groupes arabes et pashtun se mélanger pas, et eux étaient en désacord avec Ben Laden, le probléme c'est que c'était une question d'honneur chez eux, on livre pas un invité, c'est une honte et un affront a leurs loi le PASHTUNWALI

@Wrangler, les Pashtuns d'Afghanistan ont fait chutter Alexander le grand, que son empire a été démoli chez eux, y'a chez une fascination pour cette civilisation, y'a des manuscrit de lui qui détaille la psychologie pashtun. Puis y'avait l'empire britannique,puis les Russes et maintenant l'OTAN.

Moi j'entends des rapports sur une montée de tension entre l'EI et les Talibans en Afghanistan.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20010
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Jeu 19 Mar 2015 - 16:40

Citation :
Afghanistan : retrait ralenti des troupes américaines et passage de témoin

Actualité des forces  18 mars 2015  



Alors que le président afghan, Ashraf Ghani, est attendu à Washington la semaine prochaine, le gouvernement Obama s’apprête à abandonner officiellement l’idée de réduire de moitié le nombre de troupes US présentes dans le pays avant la fin de l’année 2015. Cette décision fait suite à la demande pressante du commandement militaire US de conserver au-delà de cette date, exclusivement pour raison de sécurité, les quelque 10 000 soldats US actuellement déployés sur le théâtre afghan. Et alors que le Conseil de Sécurité de l’Onu vient de voter, le 16 mars dernier, l’extension du mandat de l’Isaf pour une année de plus, jusqu’au 17 mars 2016.

On sait le président Obama soucieux de respecter son engagement verbal de retirer tous les soldats US encore en Afghanistan (hormis un millier destinés à assurer la sécurité de l’ambassade US de Kaboul) avant la fin de son second mandat. Il reste, toutefois, que les Etats-Unis doivent adapter leur retrait aux réalités afghanes et qu’un «pull out» définitif est militairement inenvisageable à moins de vouloir redonner le pouvoir directement aux talibans. Cela suit la recommandation expresse du sénateur John McCain, à la tête de l’US Armed Services Committee, qui a dit en février dernier qu’un «retrait total des forces US créerait inéluctablement un vide propice aux terroristes et transformerait l’Afghanistan en un nouvel Irak». Selon Josh Earnest, porte-parole de la Maison-Blanche, l’idée en germe est de ne conserver en Afghanistan qu’une présence «Kabul-centric», propre à protéger l’ambassade ainsi que les missions de coopération US avec l’Armée nationale afghane (ANA). Un nombre vraiment fort éloigné des plus de 100 000 hommes de troupes engagés en 2011, au pic de l’effort militaire de Washington.

Pour succéder à la présence US, l’ANA sera seule mais certainement ni désarmée ni démotivée, comme certains aiment à le faire croire. Elle dispose pour cela d’une aviation militaire reconstituée et bien formée et en voie de renforcement. Si bon nombre de cadres, de pilotes et de mécaniciens de l’Afghanistan Air Force sont d’anciens quadragénaires et quinquagénaires de l’époque communiste connaisseurs des vieux matériels russes encore utilisés, le recrutement actuel ne vise désormais plus que les jeunes afghans qui sont assez nombreux à vouloir faire carrière dans l’aviation militaire, non seulement pour avoir un métier stable, mais aussi par patriotisme et du fait que l’aviation militaire afghane est une armée de fortes traditions — l’une des plus anciennes du monde, sa création remontant à 1924.

Avec le retrait programmé des aéronefs soviétiques (An-32, Mi-8 et Mi-24), l’heure est à former aux Etats-Unis les futurs cadres de l’ANA et surtout les pilotes et mécaniciens de la composante aérienne de la nouvelle Afghanistan Air Force. C’est le cas à Moody AFB, en Géorgie, au sein du 81th Fighter Squadron de l’US Air Force. Dotée de monomoteurs d’appui légers A-29 Super Tucano, cette unité a pour seule vocation d’assurer la formation et l’entraînement des personnels afghans destinés à prendre en main ces mêmes avions une fois leur séjour aux Etats-Unis terminé, c’est-à-dire fin 2015 pour les premiers brevetés.

Le premier vol d’un pilote afghan sur A-29 a eu lieu le 5 mars dernier à Moody AFB avec un instructeur américain en place arrière. Rappelons que c’est en février 2013, que l’Usaf a retenu le Super Tucano d’Embraer dans le cadre du programme LAS (Light Air Support), afin d’assurer le rééquipement de l’Afghanistan Air Force. Ces avions, commandés en 20 exemplaires pour l’instant, sont montés chez Sierra Nevada Corporation à Jacksonville, en Floride. Les premiers A-29 Tucano devraient rejoindre la base de Shindand en Afghanistan en 2016. Les derniers seront, eux, affectés à la base aérienne de Kandahar au plus tard en 2018.

Actuellement tous anglophones et issus de l’école de pilotage de Shindand, siège de la 3e Escadre de l’AAF, les jeunes pilotes afghans sont également presque tous nés après la chute du régime communiste de Mohammad Najibullah Ahmadzai en 1992 et l’irruption des talibans. Déjà deux promotions de sept pilotes chacune, y compris une jeune femme, ont été brevetées à Shindand, après une formation initiale sur Cessna 182T complétée par des vols sur Cessna 208B. Sur ce total, une dizaine, accompagnés de quarante mécaniciens, sont actuellement en stage à Moody AFB. Aux dernières nouvelles, l’Usaf est particulièrement satisfaite du niveau d’instruction de ces jeunes aviateurs afghans, qui s’intègrent bien aux méthodes de formation américaines grâce à leur bonne maîtrise de la langue anglaise. Les premiers lâchés de pilotes afghans sur Super Tucano devraient avoir lieu avant l’été.


http://www.ttu.fr/afghanistan-retrait-ralenti-des-troupes-americaines-et-passage-de-temoin/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Jeu 19 Mar 2015 - 18:56

Le chef de la police de la province d'Uruzgan tué par les Talibans, 20 000 membres des forces de sécurité tués ou blessés par les Talibans en 2014:



Un Afghan, Abdul Samad a perdu 32 membres de sa famille dont sa femme et ses enfants pendant un bombardement de l'aviation Américaine.

On se demande après d'ou vient les Talibans.. Rolling Eyes



Les cercueils des Chiites Hazaras reviennent en Afghanistan, tué en Syrie contre les rebelles.. Des mercenaires au service de l'Iran.



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20010
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Jeu 23 Avr 2015 - 14:57

Citation :
Afghanistan : Les talibans annoncent leur offensive de printemps


Posté dans Afghanistan, Terrorisme par Laurent Lagneau Le 22-04-2015



Le mouvement taleb afghan a annoncé, ce 22 avril, le lancement de sa traditionnelle offensive de printemps. Cette dernière coïncide généralement avec le retour de bonnes conditions météorologiques mais aussi et surtout avec la poussé de la végétation, laquelle permet aux combattants de se dissimuler quand il s’agit de tendre des embuscades.

Cette année, le nom de cette opération est « Azm », qui signifie « résolution ». Ce qui ne manque pas de faire penser à la mission « Resolute Support », lancée par l’Otan au début de cette année afin de continuer à fournir un soutien logistique aux forces de sécurité afghanes, après la fin de la sa mission de combat.

Les talibans ont ainsi prévenu que leurs cibles principales seraient « les occupants étrangers », en particulier leurs « bases militaires permanentes, leurs centres de renseignement et diplomatiques. Pour rappel, l’Otan compte encore 12.500 soldats en Afghanistan, dont les 3/4 sont fournis par les États-Unis. Ils comptent également s’en prendre aux responsables afghans ainsi qu’aux forces de sécurité. Enfin, ils ont assuré qu’il épargneraient les civils.

Rien de bien nouveau, donc. Si ce n’est qu’ils ont aussi mis en garde contre les « combattants négligents dont les opérations mèneront à la mort de civils ». Ces derniers seont « punis en vertu de la charia », a averti le mouvement taleb, qui se garde toujours de revendiquer des attentats quand ils ont touché des civils.

A priori, cet avertissement s’adresse surtout aux combattants tentés de rejoindre les rangs du groupe « l’État islamique » (EI), lequel cherche à s’implanter en Afghanistan et au Pakistan. Quelques commandants taliban ont d’ailleurs franchi le pas… Et l’organisation jihadiste a revendiqué l’attentat commis contre une banque à Jalalabab (au moins 33 civils tués, le 18 avril). Son premier sur le territoire afghan.

Quoi qu’il en soit, les forces de sécurité afghanes seront donc en première ligne, sans véritable appui opérationnel de l’Otan. En février, le renseignement militaire américain [ndlr, Defence Intelligence Agency] estimait que les « taliban, al-Qaïda et leurs alliés extrémistes allaient probablement chercher à exploiter le retrait de la coalition [l'ISAF, la force de l'Otan] dans les zones rurales, à mener des attaques très médiatisées dans les grands centres urbains et à étendre leurs refuges ». Le toute avec la crainte de voir al-Qaïda reconstituer ses sanctuaires afghans, détruits lors de l’intervention occidentale consécutive aux attaques du 11 septembre 2001


http://www.opex360.com/2015/04/22/afghanistan-les-talibans-annoncent-leur-offensive-de-printemps/#zWkr50pZY5u4YWHr.99
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2099
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Ven 24 Avr 2015 - 0:27

Citation :
Etats-Unis. L'armée américaine a tué accidentellement deux otages aux mains d'Al-Qaida

L'Américain Warren Weinstein lors de son apparition dans une vidéo publiée par Al-Qaida, le 26 décembre 2013.
Deux otages occidentaux détenus par Al-Qaida à la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan ont été tués par accident dans des frappes aériennes en janvier, a révélé cet après-midi la Maison-Blanche.

L'Américain Warren Weinstein et l'Italien Giovanni Lo Porto, retenus en otage par Al-Qaida depuis 2011 et 2012, ont été tués en janvier dernier, dans des frappes aériennes menées dans le cadre d'une action de contre-terrorisme, rapporte le New York Times. C'est ce qu'a reconnu ce 23 avril la Maison-Blanche dans un communiqué, après confirmation des agences de renseignement. Barack Obama a expliqué qu'il assumait la “pleine reponsabilité” de l'opération.

Tout en précisant que les autorités américaines “n'avaient aucune raison de croire que des otages étaient présents”, le communiqué assure que l'opération était “légale et correspondait aux objectifs des politiques anti-terroristes”. Le gouvernement américain a exprimé son “profond regret face à cette tragédie”, et insisté sur “l'importance de fournir au peuple américain autant d'informations que possible sur les opérations anti-terroristes, surtout quand elles mettent en jeu la vie de citoyens [américains]”.

Le quotidien rappelle l'itinéraire de deux otages décédés. Warren Weinstein, 73 ans, était parti travailler au Pakistan pour le compte de l'agence américaine pour le développement international, avant d'être kidnappé en août 2011 à Lahore. L'Italien Giovanni Lo Porto travaillait dans l'humanitaire au Pakistan. Il avait disparu en janvier 2012.

http://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-larmee-americaine-tue-accidentellement-deux-otages-aux-mains-dal-qaida



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20010
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Jeu 30 Avr 2015 - 23:11

Citation :
Talibans : une guerre pour rien


Stratégie et politique  30 avril 2015





La choura de Quetta réfugiée au Baloutchistan a lancé au travers de son site “Voice of Jihad” l’offensive de printemps des tali­bans contre les derniers combat­tants de l’Otan, mais surtout contre les forces de sécurité afghanes.

L’analyse du communi­qué révèle que les organes de renseignement étrangers sont la cible prioritaire des talibans. Trois jours plus tard, le 27 avril, plus de 2 000 talibans ont lancé une offen­sive de grande ampleur : l’attaque simultanée de plusieurs positions dans la province de Kunduz, pourtant acquise à l’alliance du nord historiquement opposée au mouve­ment islamiste. Les talibans contrô­leraient désormais les deux tiers de cette région. Cette occupation vient compléter celles acquises au cours de l’automne dernier dans les districts de Chahar Darah, Dasht-i-Archi et Jawzjan.

Le mouvement taliban a connu une croissance spectaculaire au cours des derniers mois au nord du pays, en établis­sant des camps d’entraînement dans les provinces réputées pacifi­ques de Samangan, Sar-i-Pul ou encore Faryab. Ce phénomène inédit résulterait de l’islamisation de la minorité ouzbèke, jadis totale­ment assujettie au général Dostom, fidèle vassal de Moscou, ancien allié de Massoud, et désormais vice-président afghan.

En effet, depuis 2009, le mouvement islamique d’Ouzbékistan a été intégré aux structures de commandement du mouvement taliban avec pour mission de déstabiliser les provinces du nord. Cette situation est d’autant plus préoccupante que l’autre composante de l’alliance du nord, les Tadjiks, montre elle aussi des signes inquiétants d’islamisation.

Après quatorze ans de présence, la stratégie américaine (contre-insurrection et assassinats ciblés) a donc non seulement échoué dans son ambition de neutraliser l’écosystème taliban, mais, pire, elle lui a permis de se réinventer en intégrant à sa lutte les ethnies non pachtounes, et ce jusqu’aux Ouighours de la Chine voisine, comme le démontre la présence de katibas du TIP (Turkistan Islamic Party) au sein des provinces tribales.

C’est dans ce contexte que vient s’insérer la «compétition» avec Daech, qui a ouvert un camp d’entraînement à Ustad Yasir, à l’est du pays, et qui cherche à s’ancrer localement, malgré la fatwa émise par le mollah Omar, qui a invité les talibans à refuser tout type de contact avec «le faux califat» et «son groupe de traitres».

Situation qui préoccupe les seigneurs de la guerre, qui contrôlent encore leur territoire, tel Ismail Kahn, leader incontesté de la province occidentale de Herat. Il a demandé à plusieurs reprises au président Ashraf Ghani, sans grand succès, d’intensifier les actions civilo-militaires dans la région, afin d’éviter de possibles infiltrations de Daech. «Les autorités de Kaboul semblent faire la sourde oreille», a confirmé à TTU un officier italien de retour d’Afghanistan. «En revanche, les talibans sont de plus en plus actifs auprès des populations locales, afin de les empêcher d’avoir tout contact avec les islamistes de Daech.»
 

http://www.ttu.fr/talibans-une-guerre-pour-rien/  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Jeu 30 Avr 2015 - 23:33

C'est la concurrence entre l'EI et les Talibans, les deux vont surement lancer des offensives super sanglants pour prendre le pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 16 Mai 2015 - 22:25

Combat très très violent entre EI et les Talibans dans l'est de l'Afghanistan, un haut commandant Taliban tué pendant les affrontements.

Ce que j'ai dis, il y a 16 jours devient réalité (post précédent).
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 16 Mai 2015 - 23:00

C'est l'Etat islamique du Khorasan ou un autre mouvement qui est aux prises avec les Talibans?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 16 Mai 2015 - 23:07

moro a écrit:
C'est l'Etat islamique du Khorasan ou un autre mouvement qui est aux prises avec les Talibans?

C'est la Wilayat du Khorassan, toute personne qui prête serment d'allégeance à l'EI intègre la Wilayat du Khorassan.

Sinon, les Talibans mènent des attaques sanglants contre l'armée Afghane dans presque toutes les provinces du pays.

Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 16 Mai 2015 - 23:17

Baybars a écrit:
moro a écrit:
C'est l'Etat islamique du Khorasan ou un autre mouvement qui est aux prises avec les Talibans?

C'est la Wilayat du Khorassan, toute personne qui prête serment d'allégeance à l'EI intègre la Wilayat du Khorassan.

Sinon, les Talibans mènent des attaques sanglants contre l'armée Afghane dans presque toutes les provinces du pays.


Non je parle de la coalition de groupuscules issus des talibans qui a été formé récemment et qui a fait allégeance à l'EI en se faisant appelé "l'Etat islamique du Khorasan", mais il me semble que de toute façon ça ne pourrait s'agir que d'eux vu que ce sont les seuls représentants de Daech dans cette région.... mais je demandais au cas ou ce serait des nouveaux membres ou une autre mouvance qui aurait prêter allégeance..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 16 Mai 2015 - 23:25

moro a écrit:


Non je parle de la coalition de groupuscules issus des talibans qui a été formé récemment et qui a fait allégeance à l'EI en se faisant appelé "l'Etat islamique du Khorasan", mais il me semble que de toute façon ça ne pourrait s'agir que d'eux vu que ce sont les seuls représentants de Daech dans cette région.... mais je demandais au cas ou ce serait des nouveaux membres ou une autre mouvance qui aurait prêter allégeance..  

Récemment, c'est un des alliés les plus fidèles des Talibans qui ont prêté serment d'allégeance à l'EI. Il s'agit du groupe MIO (Mouvement islamique d'Ouzbékistan) qui a prêté serment d'allégeance et qui a intégré la Wilayat du Khorassan (EI).

De plus en plus de Talibans rejoignent l'EI. L'EI recrute chez les non-Pachtouns, ce qui fait sa force par rapport aux Talibans.

Citation :
Des insurgés venus d'Asie centrale portent des bandeaux au signe de l'EI

"La ville de Kunduz, au nord de l’Afghanistan, est le théâtre d’une offensive des insurgés qui marque un tournant dans le conflit afghan. Car les insurgés ne se revendiquent pas uniquement des talibans, mais bien de l’Etat islamique (EI) ou Daech en arabe.

Interrogé par la BBC, le gouverneur de la province de Kunduz, Mohammed Omer Safi a en tout cas indiqué que dix-huit corps d’insurgés d’origine étrangère, dont deux femmes, avaient été retrouvés par l’armée afghane. Ils venaient des pays voisins d’Asie centrale (Tadjikistan, Ouzbékistan, Kirghizistan) mais aussi de Tchétchénie et de Turquie. Ils portaient des bandeaux noirs avec les mêmes versets du Coran que revendique l’Etat islamique en Syrie et en Irak.

Au nord, Daech "entraîne" les talibans

Contrairement au sud de l’Afghanistan, où Daech se pose parfois en rival des talibans, la situation est différente dans le nord, estime le gouverneur. Ici, les combattants de l’Etat islamique "soutiennent les talibans, les entraînent et essaient de bâtir une capacité pour un combat plus grand".

La région de Kunduz a déjà été dans le passé une zone d’infiltration pour des combattants affiliés au Mouvement islamique d’Ouzbékistan (MIO), qui se sont mêlés aux talibans locaux, mais si les informations de Kunduz se confirment, cela signifierait qu’un nouveau front important s’ouvrirait dans le nord afghan, moins de deux ans après le départ des troupes de l’Otan.

L’Iran craint une extension du conflit dans le nord afghan, où son influence est grande sur les Tadjiks. "Daech recrute en Afghanistan en s’appuyant sur d’anciens membres d’Al Qaïda , nous dit Kazem Jalali, chef d’une délégation parlementaire iranienne en visite pour le moment à Bruxelles. Si cela continue, l’instabilité en Afghanistan va déborder sur les républiques d’Asie centrale. Nous ne sommes pas en faveur de négociations avec les talibans car si vous parvenez à convaincre le leadership des talibans, le gros des troupes s’alliera à Daech."

Les insurgés ont lancé l’offensive sur Kunduz à la fin avril et ont été difficilement repoussés par l’armée et la police afghanes. Des milliers de familles ont fui ces combats, qui se concentrent pour le moment au sud de la ville, dans le district de Gul Tepa, où une ONG allemande avait construit une école en 2005.

La fin de la tranquillité

Car jusqu’à la fin de 2013, cette ville symbole était protégée par un détachement de l’armée allemande dans le cadre de la force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf). Le camp hébergea également un détachement belge de 2004 à 2013, qui culmina à 125 soldats. Les militaires belges y ont entraîné des bataillons afghans et procédé à des missions civiles, de type Cimic.

Avant la chute des talibans en 2001, Kunduz était leur ville fétiche du nord du pays. Non loin de là, à l’est dans la plaine de Taloqan, se trouvait le front les séparant des troupes du commandant Ahmed Shah Massoud.

Quand les premiers soldats de la Bundeswehr sont arrivés à Kunduz en 2003, ils pensaient tomber dans une des régions les plus calmes du pays. Et de fait, Kunduz resta calme quelques années. Les soldats allemands reconstruisirent des routes, investirent dans des projets de développement, suivant en cela le concept de PRT (Provincial Reconstruction Team) qui avait pour but de gagner "les cœurs et esprits" de la population.

Tribunaux fantômes

La situation était si calme à Kunduz que les soldats allemands parlaient de "Bad Kunduz" , en référence aux villes thermales allemandes. Mais la situation s’est dégradée lentement et plus encore quand un kamikaze a tué trois soldats allemands en 2007. Prudents, les soldats belges ne sortaient plus qu’en colonne de blindés, avec gilet pare-balles et armes. Les talibans ont progressivement pris le contrôle de certains villages des alentours, installant des autorités "fantômes" et des tribunaux de la charia.

La percée de Daech au Moyen-Orient a des conséquences sur le conflit afghan. Là aussi l’EI et Al Qaïda se font concurrence. Dix commandants talibans pakistanais et afghans ont fait allégeance au chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi en janvier dernier. Ils avaient été fédérés par Shadidullah Shahid, un ancien porte-parole des talibans limogé en octobre 2014.

http://www.lalibre.be/actu/international/des-insurges-venus-d-asie-centrale-portent-des-bandeaux-au-signe-de-l-ei-554b9d5335704bb01c2df41d
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Dim 17 Mai 2015 - 2:31

Baybars a écrit:
Combat très très violent entre EI et les Talibans dans l'est de l'Afghanistan, un haut commandant Taliban tué pendant les affrontements.

Ce que j'ai dis, il y a 16 jours devient réalité (post précédent).

une erreur de perception

Citation :
La prophétie qui se réalise, effet Pygmalion ou effet Rosenthal est la propension à susciter
ou à découvrir ce à quoi on s’attend chez quelqu’un ou dans une situation donnée


regarde comment tu viens annoncer tout enthousiaste la mort d'un ennemie et EI et comment tu minimise la mort et les pertes chez EI .... tu tellement dans l'erreur de perception que tu n'arrive pas à analyser pourquoi tu ne nous dit pas combien de personnes sont morte du coté de EI quelle est leurs rangs , mais bon quand on est parti prenante pour EI on n'est plus crédible ... on est comme tu dis dans le sentimentalisme sauf du mauvais coté.

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Dim 17 Mai 2015 - 11:32

Sinon, l'offensive des Talibans se poursuit avec vigueur dans presque toutes les provinces du pays.

Ici, à Badakhshan, les Talibans ont prient la totalité de la localité..







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Lun 25 Mai 2015 - 22:13

Les Talibans continuent leur offensive, 17 policiers et 9 soldats Afghans tués cette nuit dans la province d'Helmand.
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2099
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Lun 25 Mai 2015 - 22:20

la classique et annuelle offensive du printemps
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Lun 25 Mai 2015 - 22:28

kurahee a écrit:
la classique et annuelle offensive du printemps

Cette fois-ci, ils ont mit le paquet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Mar 26 Mai 2015 - 22:45

Plus de 20 explosions entendu à Kaboul cette nuit ainsi que des bruits de combat dans plusieurs secteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 6 Juin 2015 - 12:34

La situation devient critique en Afghanistan, les Talibans progressent partout, surtout dans le nord du pays, qui était un bastion de l'alliance du nord (anti-Taliban) qui tombe peu à peu sous contrôle des Talibans.

Sans parlé de l'EI. 500 Talibans ont rejoint l'EI ces derniers jours, dont le commandant Mahmoud Housayn, le Shaykh Salafi Aminullah (connu pour être pro-Saoudien)..

http://www.aljazeera.com/news/2015/06/taliban-captures-district-northeast-afghanistan-150606085850568.html

http://www.nytimes.com/2015/06/05/world/asia/afghanistan-taliban-face-insurgent-threat-from-isis.html?_r=0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 6 Juin 2015 - 16:22

Baybars a écrit:
La situation devient critique en Afghanistan, les Talibans progressent partout, surtout dans le nord du pays, qui était un bastion de l'alliance du nord (anti-Taliban) qui tombe peu à peu sous contrôle des Talibans.

Sans parlé de l'EI. 500 Talibans ont rejoint l'EI ces derniers jours, dont le commandant Mahmoud Housayn, le Shaykh Salafi Aminullah (connu pour être pro-Saoudien)..

http://www.aljazeera.com/news/2015/06/taliban-captures-district-northeast-afghanistan-150606085850568.html

http://www.nytimes.com/2015/06/05/world/asia/afghanistan-taliban-face-insurgent-threat-from-isis.html?_r=0

A Pechawar, plusieurs commandants Talibans viennent de rejoindre l'EI, dont un commandant de haut rang, le Mollah Mawlawi Abdulqadir Bashir.

Les Américains ont voulu retourner les 5 prisonniers haut rang des Talibans pour retiré des informations, échec total, ils ont étaient relâché au Qatar:

http://www.washingtontimes.com/news/2015/jun/6/obama-admin-tried-to-flip-taliban-five-efforts-a-t/



Les photos de la prise totale du district de Yamgan dans la province Badakhshan par les Talibans:





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Ven 19 Juin 2015 - 18:59

Plusieurs tribus et haut commandant des Talibans ont rejoint l'EI en Afghanistan récemment.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 20 Juin 2015 - 18:56

Les Talibans viennent de prendre la totalité de la localité de Char Dar..

Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Sam 20 Juin 2015 - 19:15

la Bundeswehr va apprecier

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   Dim 21 Juin 2015 - 0:13

Yakuza a écrit:
la Bundeswehr va apprecier

Apparemment, ils avancent fortement vers Kunduz (la capitale provinciale). Leur objectif est Kunduz.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre en Afghanistan - Statut spécial -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre en Afghanistan - Statut spécial -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» "L'armée n'aime pas les gens blessés"‎
» Guerre d'Afghanistan
» Police scientifique. Les syndicats réclament un "statut spécial".
» Constat sur la guerre en Afghanistan
» En Afghanistan on utilise des enfants pour poser des bombes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: