Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Économie marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 13:18

Amgala Winner a écrit:
2006 c'était pour les divers privatisations et une bonne année agricole ( la méme année , la mauritanie avait fait 11.5% )

le truc c'est pour étre considéré dans le club des émergents il faut enchaîner au moins plus de 6% pour au moins 5 ans , et surtout accompagner avec une émigration massives de centaines de milliers de famille de la class pauvre à la classe moyenne.

Le défaut dans notre économie c'est que le taux de croissance ne profite pas à tout le monde.

Je n'arrive pas à en croire mes yeux. Tant de bétise en si peu de mots!

Donc tu veux de la croissance du PIB grace à une réduction de la population... Qui va consommer?

Revenons à l'ecole: GDP= Investment + Government spending + Consumption + Export - Import.

Tu reduis ta population et ton GDP en patira. Regardes l'Afrique du Sud et les autres pays d'Afrique Australe ou compare le taux de croissance de l'Europe avec celui des US (Qui prennent tout ce qui vient comme immigrés.... meme si ils se plaignent).

Ensuite, IL N'Y A AUCUNE DEFINITION DE L'EMERGENCE ECONOMIQUE. Trouves-moi 5 années où le Brésil a fait plus que 5% de croissance de suite?

Vous etes tous en train de confondre emergence et BRIC. Encore une fois (car je l'ai expliqué souvent), Le terme BRIC est du marketing de Goldman Sachs. Il n'y a aucun point commun entre la Russie (mourante, vieillissante et avec une economie de rente) et l'Inde (jeune, en boom demograaphique permanent et sans ressources naturelles). De meme, on ne peut pas comparer les tigres (Taiwan, Coree, Singapoure) dont le developement est industriel à ce qui se passe au Brésil ou en Argentine (agriculture extensive et intensive).

Enfin, dis-moi quelle privatisation a eu lieu en 2006?

En 2006, on a profité de bonnes exportations. Mais surtout, le marché immobilier etait en plein boom ce qui a boosté le PIB (les gens achetent des maisons). Les programmes de logement economiques venaient d'etre lancés et d'une année à l'autre le nombre de transactions a explosé et la valeur de ces transaction est montée en fleche.

Pourquoi pensez-vous que, aux Etats Unis, une des statistiques les plus importantes soit le Nombre de nouvelles maisons construites? Quand le batiment va... Tout VA!

Depuis plusieurs années le secteur de l'immobilier ne se porte pas bien au Maroc. Le logement economique souffre du "noir" (un logement qui est officiellement à 250,000Dh est en fait à 250,000+ 100,000 en noir), les banques pretent moins facilement, le moyen de gamme est peu existant et le haut de gamme ne trouve pas d'acheteurs (les Europeens n'ont pas de fric).

Et toujours, le GDP du Maroc est extremement sous estimé. Le "noir", l'economie informel font que nous ne pouvons pas nous y fier. Quand Boussaid dit que le PIB dépasse USD 100bn il est judicieux de multiplier ce chiffre par 2... voir plus.

Prenons l'exemple du Brésil: Jusqu'en 2004, l'immobilier ne bougeait pas. Les prix etaient tres stables car les gens preferaient louer et les banques refusaient de preter. En 2004, les lois changent et les banques se mettent à offrir des prets hypothécaire. En meme temps, les entreprises locales se lancent dans le logement économique (25,000$ pour un appart) un peu comme ce que nous avons eu au Maroc au meme moment. Le nombre de transaction explose, les prix explosent aussi et le GDP fait un saut de dingue.


Dans le cas du Maroc, tant que l'immobilier est en crise, on ne peut pas avoir de forte croissance. D'un autre coté, il est bon de laisser le marché se restructurer pour eviter un crash comme en Espagne ou en Chine.


Donc 2 conclusions: Laissez l'économie à ceux qui l'on étudié et n'ecrivez sur ce forum que lorsque vous pouvez vous defendre avec des données. 2. La croissance vient en fin de compte de la démographie.... car il faut bien remplir ces apparts et maisons que nous construisont!
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 13:27

arsenik a écrit:
juba2 a écrit:
Hddou, notre gouvernement sans colonne vertebrale doit faire comme tous les pays de droit et appliquer la loi ,ici si une companie ne paye pas les impots ils l'a prennent et la vende aux enchere ils prennent ce qui est de droit avec interet et le reste au proprietaire mais the owner est ksa alors la on arrette si non ils mettront dehors le fils de benki de jeddah pu il trvaille penards grace a papa. bon c'est HS.at qu'on ne me vient pas que benki n'y peut il faut qu'il arrtte de pleurnicher,un homme si on le laisse pas faire son travail comme il dit toujours au sujet de hlima et M6 qu'il demissionne.

j'ai toujours dis que si benki ne peux rien faire comme il dit qu'il demissionne

Juba, cites-moi une compagnie Americaine qui paye ses impots? Google a un taux d'imposition pour 2014 de moins de 2% (DEUX %). General Motors a été renfloué par le gouvernement Américain lorsqu'elle ne pouvait pas payer ses dettes.

Le Chapter 11 de la Corporate law americaine protege l'entreprise contre ses credditeurs. Il n'y a JAMAIS eu de vente aux encheres ou de saisie aux Etats Unis contre une entreprise en arriéré de paiement d'impots. C'est juste IMPOSSIBLE du fait de la protection que leur offre la mise sous Chapter 11.

Ta haine contre Benkirane et les Saoudiens voile ton raisonnement.

Dans le cas de la SAMIR comme dans celui de Maghreb Steel avant, le gouvernement considere l'aspect strategique de l'entreprise. C'est à chaque fois des solutions ad hoc. Nous devrions changer nos lois sur les faillites (systeme français) qui ne protegent pas la société (productrice de valeur) mais les crediteurs (qui n'ajoutent pas de valeur).

Il nous faut un Chapter 7 et un Chapter 11 dans le droit commercial Marocain.
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 14:06

@alphatango toi qui parle de consomation quand on a l'armée des misérable qui ont une vie brisé dans leurs propres pays et qui arrive au maroc alors qu'il ont du mal a ce payé un morceau de pain je vois pas le + de consomation dont tu parle

moin d'immigré pauvre = plus d'argent pour les autres et donc plus de consomation de la part des marocain

pour que ton calcul soit exact il faudrait que l'on soit comme les pays européen ou quand un immiogré virn on peux l'intégrer lui trouver un logement et un travail ce qui est pas notre cas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 15:17

[quote="alphatango"]
Amgala Winner a écrit:

Ensuite, IL N'Y A AUCUNE DEFINITION DE L'EMERGENCE ECONOMIQUE. Trouves-moi 5 années où le Brésil a fait plus que 5% de croissance de suite?



brézil une moyenne de croissance constante de 2004 jusqu'a 2011. L'inde a enchainé plus de 6 % de croissance pendant plus de 10 ans. On parle de grand pays largement plus peuplé que le Maroc. La croissance de l'inde n'a rien à voir avec le secteur immobilier que tu es entrain de le lier coute que coute avec la croissance mais à totalement d'autres raison.

SI tu parles de la bule immobiliére de 2006, ca n'a rien à voir avec le lancement des logements sociaux ( Doha et El Omrane ) , c'était surtout que le Maroc avait lancer le programme du départ volontaire et a donné du cash a des milliers de fonctionnaires qui ont quasi majoritairement investit dans l'immobiliers et l'achat des terres, 2005-2006 est l'année que le maroc a connu pas mal de FDI et de privatisation (67 milliards de dirhams fin 2006) , sinon pour le noir ca a toujours exister ce n'est pas récent.

Ne me sort pas les US et les pays occidentaux qui sont des marchés mature avec de faible taux de croissance, parle moi des pays émérgents , des pays jadis introuvable dans la carte économique et qui sont entrain de fleurir car tout simplement ils ont fait tant de travail dans leur système bancaire et le financement des projets ( PME inclus) ainsi ils ont fait tant de travail dans la facilité d'investissement et la bureaucratie , pourquoi on ne décolle pas dans notre croissance , pourquoi on attend une bonne année de pluie pour souffler. Ca n'a rien à voir ni avec l'immobilier ni rien du tout.


_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 15:41

Tant que tu ne comprends pas ce qui intervient dans le calcul du PIB, je ne te repondrai pas. Le fait que tu pense que les departs volontaires aient causé un boost de croissance est une preuve d'ignorance.

Pour l'autre qui croit que des pauvres ne consomment pas... ben soit riche et laisses-nous avec les pauvres. On verra qui creera le plus de valeur en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 17:25

Non mais sérieux tu es fier de connaitre l'équation du PIB de ECO101 ? tu sais au moins qu'il y a d'autre équation pour calculer le GDP ?

J'ai jamais dit que le départ volontaire a donné un booste au croissance, mais plutot il a donné un grand coup de pouce dans les achats immobiliers et du fonciers , juste à titre d'exemple les prix dans la région rabat ont augmenté par 40% malgré l'offre économique que tu as mentioné tout cela parce qu'il y avait des milliers de fonctionnaires retraité payé à coup de millions de centimes par l'état qui ont décidé d'investir leur argent dans le foncier , ça augmente naturellement le prix immobilier, je vais te poster le soir des liens pour te cultiver un peu sur ce sujet.
Again, les prix immobiliers n'ont peu d'influence sur des pays en grande croissance tel que l'inde, d'autres facteurs tel que facilité d'investissement production de la valeur ajouté.


_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6921
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 17:51

Alphatango.

Juba, cites-moi une compagnie Americaine qui paye ses impots? Google a un taux d'imposition pour 2014 de moins de 2% (DEUX %). General Motors a été renfloué par le gouvernement Américain lorsqu'elle ne pouvait pas payer ses dettes.
Google depense presque 3 milliards de dollars chaque trimestre dans le R&D un peu pres 12 milliards sur un revenue de 66 milliars un taux R&D de presque de 20% aux USA si tu nele sais plus les entreprise font de l'inovation plus de break ils ont,ce genre de strategies et de comprehensions sont faite pour des gens qui  connaissent profondement comment un pays se develope et une connaissance en expertise du macro ,micro economics ainsi que finance engineering  mais pas des academiciens ou des gens de hobbies derriere leur clavier entrain de surfer le web. GM l'etat a 45% de share GM est maintenant une companie qui est sorti du chapter 11 . C'est pou cela que l'etat US a emerger encore l'economie US. un peu d'etudes fera du bien.

Citation :
[size=14]The company has reported annual profits since 2010. It can carry forward previous losses to reduce tax liability on future earnings. It earned $4.7 billion in 2010. The Wall Street Journal estimated the tax break, including credits for costs related to pensions and other expenses can be worth as much as $45 billion over the next 20 years.[size=11][30][/size]
In 2010, General Motors ranked second on the list with 8.5 million units produced globally.[size=11][31] In 2011, GM returned to the first place with 9.025 million units sold worldwide, corresponding to 11.9% market share of the global motor vehicle industry. The top two markets in 2011 were China, with 2,547,203 units, and the United States, with 2,503,820 vehicles sold. The Chevrolet brand was the main contributor to GM performance, with 4.76 million vehicles sold around the world in 2011, a global sales record.[32][/size]
In May 2013 during a commencement speech, CEO Dan Akerson suggested that GM was on the cusp of rejoining the S&P 500 index. GM was removed from the index as it approached bankruptcy in 2009.[size=11][33][/size]
On April 24, 2014, CNNMoney reported that GM profits fell to $108 million for the first three months of 2014. GM now estimates the cost of their 2014 recall due to faulty ignition switches, which have been linked to at least 13 deaths, at $1.3 billion. Shares of GM were down 16% for the year before the new announcement of GM's lower profits.[size=11][34][/size][/size]


Le Chapter 11 de la Corporate law americaine protege l'entreprise contre ses credditeurs. Il n'y a JAMAIS eu de vente aux encheres ou de saisie aux Etats Unis contre une entreprise en arriéré de paiement d'impots. C'est juste IMPOSSIBLE du fait de la protection que leur offre la mise sous Chapter 1

Oui tu as raison mais l'etat te fais prendre un avocat une companie de comptabilite pour former une receivership ce qui signifie ce n'est pas toi qui prendra en charge la gerence de ton argent de companie ou personel mais ce sont ses deux qui te donneront le necessaire pour vivre et le reste payer les dettes, mon chere ami, le chapter eleven ou seven tu ne l'as pas comme cela et comme tu le penses a la maniere du bled c'est tout un process.

Ta haine contre Benkirane et les Saoudiens voile ton raisonnement.

Avant d'ouvrir la conserve des verres j'ai appuye benki avant et si tu lis bien mes commentaires mois je ne et je ne vais jamais soutenir quelqu'un inconditionellemt je ne suis pas un mouton comme les autres,j'ai un cerveau et je l'utilise.

Dans le cas de la SAMIR comme dans celui de Maghreb Steel avant, le gouvernement considere l'aspect strategique de l'entreprise. C'est à chaque fois des solutions ad hoc. Nous devrions changer nos lois sur les faillites (systeme français) qui ne protegent pas la société (productrice de valeur) mais les crediteurs (qui n'ajoutent pas de valeur).

Lire au dessous.

Il nous faut un Chapter 7 et un Chapter 11 dans le droit commercial Marocain.

Et maintenant on veut suivre les USA??
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6921
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 18:03

Pour Alphatango,comment Google suit les loopholes.

Google Inc. cut its taxes by $3.1 billion in the last three years using a technique that moves most of its foreign profits through Ireland and the Netherlands to Bermuda.
Citation :
Google’s income shifting -- involving strategies known to lawyers as the “Double Irish” and the “Dutch Sandwich” -- helped reduce its overseas tax rate to 2.4 percent, the lowest of the top five U.S. technology companies by market capitalization, according to regulatory filings in six countries.
“It’s remarkable that Google’s effective rate is that low,” said Martin A. Sullivan, a tax economist who formerly worked for the U.S. Treasury Department. “We know this company operates throughout the world mostly in high-tax countries where the average corporate rate is well over 20 percent.”

The U.S. corporate income-tax rate is 35 percent. In the U.K., Google’s second-biggest market by revenue, it’s 28 percent.
Google, the owner of the world’s most popular search engine, uses a strategy that has gained favor among such companies as Facebook Inc. and Microsoft Corp. The method takes advantage of Irish tax law to legally shuttle profits into and out of subsidiaries there, largely escaping the country’s 12.5 percent income tax. (See an interactive graphic on Google’s tax strategy here.)
The earnings wind up in island havens that levy no corporate income taxes at all. Companies that use the Double Irish arrangement avoid taxes at home and abroad as the U.S. government struggles to close a projected $1.4 trillion budget gap and European Union countries face a collective projected deficit of 868 billion euros.

Countless Companies

Google, the third-largest U.S. technology company by market capitalization, hasn’t been accused of breaking tax laws. “Google’s practices are very similar to those at countless other global companies operating across a wide range of industries,” said Jane Penner, a spokeswoman for the Mountain View, California-based company. Penner declined to address the particulars of its tax strategies.
Facebook, the world’s biggest social network, is preparing a structure similar to Google’s that will send earnings from Ireland to the Cayman Islands, according to the company’s filings in Ireland and the Caymans and to a person familiar with its plans. A spokesman for the Palo Alto, California-based company declined to comment.

Transfer Pricing

The tactics of Google and Facebook depend on “transfer pricing,” paper transactions among corporate subsidiaries that allow for allocating income to tax havens while attributing expenses to higher-tax countries. Such income shifting costs the U.S. government as much as $60 billion in annual revenue, according to Kimberly A. Clausing, an economics professor at Reed College in Portland, Oregon.
U.S. Representative Dave Camp of Michigan, the ranking Republican on the House Ways and Means Committee, and other politicians say the 35 percent U.S. statutory rate is too high relative to foreign countries. International income-shifting, which helped cut Google’s overall effective tax rate to 22.2 percent last year, shows one way that loopholes undermine that top U.S. rate.
Two thousand U.S. companies paid a median effective cash rate of 28.3 percent in federal, state and foreign income taxes in a 2005 study by academics at the University of Michigan and the University of North Carolina. The combined national-local statutory rate is 34.4 percent in France, 30.2 percent in Germany and 39.5 percent in Japan, according to the Paris-based Organization for Economic Cooperation and Development.

The Double Irish

As a strategy for limiting taxes, the Double Irish method is “very common at the moment, particularly with companies with intellectual property,” said Richard Murphy, director of U.K.- based Tax Research LLP. Murphy, who has worked on similar transactions, estimates that hundreds of multinationals use some version of the method.
The high corporate tax rate in the U.S. motivates companies to move activities and related income to lower-tax countries, said Irving H. Plotkin, a senior managing director at PricewaterhouseCoopers LLP’s national tax practice in Boston. He delivered a presentation in Washington, D.C. this year titled “Transfer Pricing is Not a Four Letter Word.”
“A company’s obligation to its shareholders is to try to minimize its taxes and all costs, but to do so legally,” Plotkin said in an interview.

Boosting Earnings

Google’s transfer pricing contributed to international tax benefits that boosted its earnings by 26 percent last year, company filings show. Based on a rough analysis, if the company paid taxes at the 35 percent rate on all its earnings, its share price might be reduced by about $100, said Clayton Moran, an analyst at Benchmark Co. in Boca Raton, Florida. He recommends buying Google stock, which closed yesterday at $607.98.
The company, which tells employees “don’t be evil” in its code of conduct, has cut its effective tax rate abroad more than its peers in the technology sector: Apple Inc., the maker of the iPhone; Microsoft, the largest software company; International Business Machines Corp., the biggest computer-services provider; and Oracle Corp., the second-biggest software company. Those companies reported rates that ranged between 4.5 percent and 25.8 percent for 2007 through 2009.
Google is “flying a banner of doing no evil, and then they’re perpetrating evil under our noses,” said Abraham J. Briloff, a professor emeritus of accounting at Baruch College in New York who has examined Google’s tax disclosures.
“Who is it that paid for the underlying concept on which they built these billions of dollars of revenues?” Briloff said. “It was paid for by the United States citizenry.”

Taxpayer Funding

The U.S. National Science Foundation funded the mid-1990s research at Stanford University that helped lead to Google’s creation. Taxpayers also paid for a scholarship for the company’s cofounder, Sergey Brin, while he worked on that research. Google now has a stock market value of $194.2 billion.
Google’s annual reports from 2007 to 2009 ascribe a cumulative $3.1 billion tax savings to the “foreign rate differential.” Such entries typically describe how much tax U.S. companies save from profits earned overseas.
In February, the Obama administration proposed measures to curb shifting profits offshore, part of a package intended to raise $12 billion a year over the coming decade. While the key proposals largely haven’t advanced in Congress, the IRS said in April it would devote additional agents and lawyers to focus on five large transfer pricing arrangements.

Arm’s Length

Income shifting commonly begins when companies like Google sell or license the foreign rights to intellectual property developed in the U.S. to a subsidiary in a low-tax country. That means foreign profits based on the technology get attributed to the offshore unit, not the parent. Under U.S. tax rules, subsidiaries must pay “arm’s length” prices for the rights -- or the amount an unrelated company would.
Because the payments contribute to taxable income, the parent company has an incentive to set them as low as possible. Cutting the foreign subsidiary’s expenses effectively shifts profits overseas.
After three years of negotiations, Google received approval from the IRS in 2006 for its transfer pricing arrangement, according to filings with the Securities and Exchange Commission.
The IRS gave its consent in a secret pact known as an advanced pricing agreement. Google wouldn’t discuss the price set under the arrangement, which licensed the rights to its search and advertising technology and other intangible property for Europe, the Middle East and Africa to a unit called Google Ireland Holdings, according to a person familiar with the matter.

Dublin Office

That licensee in turn owns Google Ireland Limited, which employs almost 2,000 people in a silvery glass office building in central Dublin, a block from the city’s Grand Canal. The Dublin subsidiary sells advertising globally and was credited by Google with 88 percent of its $12.5 billion in non-U.S. sales in 2009.
Allocating the revenue to Ireland helps Google avoid income taxes in the U.S., where most of its technology was developed. The arrangement also reduces the company’s liabilities in relatively high-tax European countries where many of its customers are located.
The profits don’t stay with the Dublin subsidiary, which reported pretax income of less than 1 percent of sales in 2008, according to Irish records. That’s largely because it paid $5.4 billion in royalties to Google Ireland Holdings, which has its “effective centre of management” in Bermuda, according to company filings.

Law Firm Directors

This Bermuda-managed entity is owned by a pair of Google subsidiaries that list as their directors two attorneys and a manager at Conyers Dill & Pearman, a Hamilton, Bermuda law firm.
Tax planners call such an arrangement a Double Irish because it relies on two Irish companies. One pays royalties to use intellectual property, generating expenses that reduce Irish taxable income. The second collects the royalties in a tax haven like Bermuda, avoiding Irish taxes.
To steer clear of an Irish withholding tax, payments from Google’s Dublin unit don’t go directly to Bermuda. A brief detour to the Netherlands avoids that liability, because Irish tax law exempts certain royalties to companies in other EU-member nations. The fees first go to a Dutch unit, Google Netherlands Holdings B.V., which pays out about 99.8 percent of what it collects to the Bermuda entity, company filings show. The Amsterdam-based subsidiary lists no employees.

The Dutch Sandwich

Inserting the Netherlands stopover between two other units gives rise to the “Dutch Sandwich” nickname.
“The sandwich leaves no tax behind to taste,” said Murphy of Tax Research LLP.
Microsoft, based in Redmond, Washington, has also used a Double Irish structure, according to company filings overseas. Forest Laboratories Inc., maker of the antidepressant Lexapro, does as well, Bloomberg News reported in May. The New York-based drug manufacturer claims that most of its profits are earned overseas even though its sales are almost entirely in the U.S. Forest later disclosed that its transfer pricing was being audited by the IRS.
Since the 1960s, Ireland has pursued a strategy of offering tax incentives to attract multinationals. A lesser-appreciated aspect of Ireland’s appeal is that it allows companies to shift income out of the country with minimal tax consequences, said Jim Stewart, a senior lecturer in finance at Trinity College’s school of business in Dublin.

Getting Profits Out

“You accumulate profits within Ireland, but then you get them out of the country relatively easily,” Stewart said. “And you do it by using Bermuda.”
Eoin Dorgan, a spokesman for the Irish Department of Finance, declined to comment on Google’s strategies specifically. “Ireland always seeks to ensure that the profits charged in Ireland fully reflect the functions, assets and risks located here by multinational groups,” he said.
Once Google’s non-U.S. profits hit Bermuda, they become difficult to track. The subsidiary managed there changed its legal form of organization in 2006 to become a so-called unlimited liability company. Under Irish rules, that means it’s not required to disclose such financial information as income statements or balance sheets.
“Sticking an unlimited company in the group structure has become more common in Ireland, largely to prevent disclosure,” Stewart said.

Deferred Indefinitely

Technically, multinationals that shift profits overseas are deferring U.S. income taxes, not avoiding them permanently. The deferral lasts until companies decide to bring the earnings back to the U.S. In practice, they rarely repatriate significant portions, thus avoiding the taxes indefinitely, said Michelle Hanlon, an accounting professor at the Massachusetts Institute of Technology.
U.S. policy makers, meanwhile, have taken halting steps to address concerns about transfer pricing. In 2009, the Treasury Department proposed levying taxes on certain payments between U.S. companies’ foreign subsidiaries.
Treasury officials, who estimated the policy change would raise $86.5 billion in new revenue over the next decade, dropped it after Congress and Treasury were lobbied by companies, including manufacturing and media conglomerate General Electric Co., health-product maker Johnson & Johnson and coffee giant Starbucks Corp., according to federal disclosures compiled by the non-profit Center for Responsive Politics.

Administration Concerned

While the administration “remains concerned” about potential abuses, officials decided “to defer consideration of how to reform those rules until they can be studied more broadly,” said Sandra Salstrom, a Treasury spokeswoman. The White House still proposes to tax excessive profits of offshore subsidiaries as a curb on income shifting, she said.
The rules for transfer pricing should be replaced with a system that allocates profits among countries the way most U.S. states with a corporate income tax do -- based on such aspects as sales or number of employees in each jurisdiction, said Reuven S. Avi-Yonah, director of the international tax program at the University of Michigan Law School.
“The system is broken and I think it needs to be scrapped,” said Avi-Yonah, also a special counsel at law firm Steptoe & Johnson LLP in Washington D.C. “Companies are getting away with murder.”

http://www.bloomberg.com/news/articles/2010-10-21/google-2-4-rate-shows-how-60-billion-u-s-revenue-lost-to-tax-loopholes
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 22 Aoû 2015 - 23:56

alphatango a écrit:
Tant que tu ne comprends pas ce qui intervient dans le calcul du PIB, je ne te repondrai pas. Le fait que tu pense que les departs volontaires aient causé un boost de croissance est une preuve d'ignorance.

Pour l'autre qui croit que des pauvres ne consomment pas... ben soit riche et laisses-nous avec les pauvres. On verra qui creera le plus de valeur en fin de compte.

l'autre il te dis que un pauvre au maroc c'est pas un pauvre français ou un pauvre americain ou un pauvre britanique qui peux s'acheter un televiseur une voiture une maison consommer de l'essence etc


un pauvre au maroc sa lutte pour manger on est pas du tt dans la mme categorie tu trouve pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 0:22

Hddou a écrit:
un pauvre français, touche le RMI et RSA, il achéte des bières rien de plus!

Ce n'est pas tout, un pauvre Français on lui paye en grande partie ou en totalité son loyer, il y a des tarifs sociaux pour l'eau-l’électricité et il perçoit des aides financières pour s'équiper s'il a besoin d'un réfrigérateur, d'une armoire, d'un four etc...

Bon nombre peuvent se permettre de consommer, d'acheter un gros téléviseur, une playstation, le dernier smartphone a la mode etc... sans parler du gros électroménager qui lui est acheté grâce à l'aide de l'état.
Revenir en haut Aller en bas
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 0:27

un pauvre français, touche le RMI et RSA, il achéte des bières rien de plus! la pauvreté en europe est à l'ordre de 700 euros. avec ça tu peux que manger rien de plus! la plus part des pauvre s'achétent des bières pour oublier leurs sort. en allemagne y'a que des petit boulot de 500 euros!

ce qui tire une économie vers le haut c'est la classe moyenne. on peux subventionner les pauvre pour consommer par un salaire minimum de survie comme en France pour faire bouger la consommation interne de produits de base, mais pas plus.

mais une croissance économique aide les pauvre a avoir un salaire digne, donc de monter dans une classe moyenne.

@Badman, on lui achéte rien, s'il veux quelque choses il part aux associations pour acheter des produits de second main ramassaer par des association. et trouchera des prix de l'ordre de 50 et 40 euros. et ça ne fait pas bouger une économie, c'est juste du recyclage, et assurer un minimum de dignité.

_________________
"Si l'on est compréhensif, on sera tourmenté."
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 0:31

Hddou a écrit:
un pauvre français, touche le RMI et RSA, il achéte des bières rien de plus! la pauvreté en europe est à l'ordre de 700 euros. avec ça tu peux que manger rien de plus! la plus part des pauvre s'achétent des bières pour oublier leurs sort. en allemagne y'a que des petit boulot de 500 euros!

ce qui tire une économie vers le haut c'est la classe moyenne. on peux subventionner les pauvre pour consommer par un salaire minimum de survie comme en France pour faire bouger la consommation interne de produits de base, mais pas plus.

mais une croissance économique aide les pauvre a avoir un salaire digne, donc de monter dans une classe moyenne.

@Badman, on lui achéte rien, s'il veux quelque choses il part aux associations pour acheter des produits de second main ramassaer par des association. et trouchera des prix de l'ordre de 50 et 40 euros. et ça ne fait pas bouger une économie, c'est juste du recyclage, et assurer un minimum de dignité.

Tu es mal renseigné Hddou... j'ai travaillé dans une Mairie à Paris, je suis bien placé pour savoir de quoi je parle.
Il y a beaucoup d'aide qui sont attribuées pour acheter de l'électroménager neuf, on leur demande des devis dans des magasins comme Darty/But/Conforama.

Ce n'est pas un modèle économique, c'est surtout un gouffre financier pour l'état... mais ils n’achètent pas que des bières, ça je peux te le garantir.
Revenir en haut Aller en bas
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 0:48

un modéle économique basé sur la croissance démographique

il faut les nourrir ses gens, il y'a des milliers de petits boulot mal payé que peut absorber une économie, mais le vrais secteur en génèrale requière ce genre de main d'oeuvre, c'est le batiment. c'est une secteur qui peut faire monter toute une main non qualifié donc pauvre, vers le haut. cependant, nous avons remarquer que ce secteur a ses limites et peut aussi entrainé toute l'économie nationale à travers les banques et les spèculateur, vers la ruine d'une économie.

Cependant c'est que intervient un Etat pour dynamiser et controler ce secteur. les français ont fait une bonne gestion de ce secteur, à travers des régles plus strictes au niveau bancaire, des normes d'environnements subventionné qui requière donc une rénovation, des encouragement au premier logement, etc donc la France maintient une survie de ce secteur.

l'Etat marocain doit changer de GAP, il faut arrêter cette obsession avec des régles de FMI qui ont échoué partout, le FMI n'a jamais aidé à l'émergence d'un pays, ces régles pérpètue la dépendance et la marasme d'une économie.

nous avons une grande base de population non qualifié urbaine et autres agricole dans le monde rurale. nous devons créer des projet sociaux pour encourager la croissance par le bas. créer des logements sociaux, maroc vert vers le petit agricole (et non vers les grandes propriétés et domaines!), continuer la politique des infrastructure, il faut un minimum social pour des familles trés pauvres, prise en charges de l'éducation des enfants ruraux pauvre.

l'économie marocaine peut jamais se développer c'est des riches payent la douane et font rentrer ce qu'ils veulent, et les grandes familles payent pas des impot sur leur revenue à travers une corruption! donc une grande masse d'argent échappe à l'Etat ce qui l'oblige à faire une politique FMIste.

_________________
"Si l'on est compréhensif, on sera tourmenté."
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 0:53

Badman a écrit:
Hddou a écrit:
un pauvre français, touche le RMI et RSA, il achéte des bières rien de plus!

Ce n'est pas tout, un pauvre Français on lui paye en grande partie ou en totalité son loyer, il y a des tarifs sociaux pour l'eau-l’électricité et il perçoit des aides financières pour s'équiper s'il a besoin d'un réfrigérateur, d'une armoire, d'un four etc...

Bon nombre peuvent se permettre de consommer, d'acheter un gros téléviseur, une playstation, le dernier smartphone a la mode etc... sans parler du gros électroménager qui lui est acheté grâce à l'aide de l'état.

ta bien compris la ou je voulais en venir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 1:12

arsenik a écrit:
Badman a écrit:
Hddou a écrit:
un pauvre français, touche le RMI et RSA, il achéte des bières rien de plus!

Ce n'est pas tout, un pauvre Français on lui paye en grande partie ou en totalité son loyer, il y a des tarifs sociaux pour l'eau-l’électricité et il perçoit des aides financières pour s'équiper s'il a besoin d'un réfrigérateur, d'une armoire, d'un four etc...

Bon nombre peuvent se permettre de consommer, d'acheter un gros téléviseur, une playstation, le dernier smartphone a la mode etc... sans parler du gros électroménager qui lui est acheté grâce à l'aide de l'état.

ta bien compris la ou je voulais en venir

ça c'est une politique que peux se permettre un pays riche, qui fabrique la plus part des bien chez lui. nous devons parler des initiatives ou politiques que nous pouvons mener en étant ce qu'on est, un pays en voix de développement, sous l'oeil du FMI.

par exemple, les grands groupes marocains du BTP et les grands cimentiers marocains, qui se sont fait des milliard sur le dos des marocains, doivent payer un 2% de leurs bénèfice pour aider dans des politiques sociales qui leurs reviendrons à travers la consommation des citoyens. ceci vas pour les biens de bases tel l'huile, le sucre etc, Ceci vas pour les banques aussi. encourager la consommation nationale etc

protéger les petits agriculteurs des intermédiaires, et les aider à vendre leurs récoltes.

l'économie de libre marché est un grand mensonge que même les USA et la GB ne pratique pas. c'est une arnaque rien de plus. il faut un capitalisme sociale pour le bien du capitalisme. le capitalisme sauvage ne crée pas la richesse, il l'absorbe pour la gaspiller sur de beaux yacht, gros cylindré, et voyage à l'étrangers, acheter du YSL, Dior etc

_________________
"Si l'on est compréhensif, on sera tourmenté."
Revenir en haut Aller en bas
zaki333
2eme classe
2eme classe


messages : 37
Inscrit le : 11/08/2012
Localisation : paris
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 11:31

Bonjour

Si on parle de développement économique par la croissance démographique, il ne faut pas oublier l’éducation et la formation professionnel.

En effet, il faut créer des agents économique qui créent plus de richesses qu'ils en consomment et ça passe par la formation et l'éducation!! La croissance économique est une force si elle s'accompagne d'un système éducatif sinon c'est une faiblesse pour l'économie du pays.

Je suis largement pour les aides sociales et les subventions à conditions que notre économies produit la majeur partie de ses biens de consommation sinon nos aides sociales et subventions iront surtout vers les pays dont nous importons (c'est le pb en france).

A mon humble avis, l'état doit encourager les entrepreneures qui investissent dans la création d'entreprise (surtout dans les industries auto, aéro, éléctro etc) , le but étant que ce soit les agents privés qui investissent et tirent la croissance vers le haut ainsi que l'emploi car aujourd'hui c'est l'état qui fait tout ça!

Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 15:35

Ce qu'il faudrait surtout dans un premier temps, c'est déplacer les emplois vers les régions où il a peu d'industrie.

Aujourd'hui tout se concentre vers l'axe Rabat-Casa-Tanger, il faut développer d'autres pôles.
Et surtout décentraliser aujourd'hui c'est Rabat qui dirige partout... il faut accorder plus d'autonomie aux régions, notamment dans la gestion des affaires locales pour tout ce qui concerne les projets d'infrastructures, les incitations et les dispositions pour attirer les investisseurs etc...
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6040
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 15:48

Toi tu as rater l'épisode de la régionalisation avancée et des agences de developpement ( agence du Nord, du Sud , de l'Oriental)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 16:25

RED BISHOP a écrit:
Toi tu as rater l'épisode de la régionalisation avancée et des agences de developpement ( agence du Nord, du Sud , de l'Oriental)

Qui n'est toujours pas effective il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2097
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 23 Aoû 2015 - 16:54

ça le sera au soir du 4 septembre
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1067
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 24 Aoû 2015 - 23:08

Pour certaines régions il faut faire vite même très vite sinon ça n'augure pas d'un avenir serein car je rejoins bad Man et il a parfaitement raison on concentre sur 300 km et surtout le pourtour rabat casa toute l'industrie et donc la locomotive de développement laissant tomber vraiment négligeant des zones sensibles très sensibles qui s'enlisent et qui se "favélas" fes meknes taza taounat nada rien même l'immobilier est mort rien rien n'oubliant pas aussi marrakech et j'en passe tout en sachant que marrakech a une débouchée sur l'océan chose que certaines régions n'ont et entre nous ce n'est pas un prétexte pour dire ne pas développer l'industrie la République tchèque n'est ni sur l'Atlantique ni sur le pacifique pitisti en Roumanie est à l'intérieur du pays Toulouse le centre névralgique de l'aéronautique européenne n'est pas sur la mer et j'en passe ça urge grave attention il n'y a pas de Maroc utile et inutile attention
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9593
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 26 Aoû 2015 - 13:46

SAMIR: le PDG saoudien qui s'est vu refuser une audience par le souverain KSA, s'est vu intimer l'ordre d'honorer ses engagements par ce dernier. Le PDG souhaitait que le gardien des lieux saint intercède en sa faveur pour éviter de régler le 1,2 mds $ qu'il doit aux douanes.
Revenir en haut Aller en bas
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 26 Aoû 2015 - 15:45

PGM a écrit:
SAMIR: le PDG saoudien qui s'est vu refuser une audience par le souverain KSA, s'est vu intimer l'ordre d'honorer ses engagements par ce dernier. Le PDG souhaitait que le gardien des lieux saint intercède en sa faveur pour éviter de régler le 1,2 mds $ qu'il doit aux douanes.

Juba regardera ailleurs surement! il aime pas ses nouvelles Twisted Evil

_________________
"Si l'on est compréhensif, on sera tourmenté."
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6921
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 26 Aoû 2015 - 16:20

Ces zeros sur la tete ont le culot de faire ce genre de demandes.ils croivent que salman est le roi de tous les musulmans alors qu'il n'est meme pas le roi des sauds mais de puits de petrole.Le gouvernement marocain avec benki ou pluttot sans benki qui lui a peut etre peur que son et certains membres de sa famille qui ont des hauts postes a ksa de perdre leur travail,doit faire un manadt international d'arret contre ce jahili ainsi que geles ses avoirs cat le droit international sous WTO protege et protect le Maroc.
Revenir en haut Aller en bas
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 26 Aoû 2015 - 16:36

sacré Juba, no way! toujours de la munitions dans le chargeur! allergique intraitables aux arabes du GCC, aux saouds, et à la religion!

_________________
"Si l'on est compréhensif, on sera tourmenté."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Économie marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Économie marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» harira ( Soupe marocaine )
» Fajitas à la marocaine
» Sites gratuits proposant des cours en bibliothéconomie
» Comprendre qu'est-ce que c'est la biblioéconomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: