Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités nationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
AuteurMessage
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8348
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 3 Aoû 2007 - 22:51

Bouaké (Côte d’Ivoire) .

Treize filles de Bouaké ont avoué avoir été manipulées par une Ong basée dans la ville, quartier général des ex-rebelles ivoiriens, « pour accuser les soldats marocains d’abus sexuels », indique un document de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Selon le texte, qui parle de « 13 filles de la ville de Bouaké auditionnées les 23 et 24 juillet dernier par la responsable du Bureau des droits de l’Homme du secteur Est de la mission onusienne », « les intéressées déclarent être victimes d’une manipulation de la part de la représentante d’une ONG locale moyennant aide et assistance « argent, draps, vêtement, savon », pour témoigner contre les soldats marocains.

Cette version a été confirmée à APA par certaines de ces filles, dont Marie Koffi, qui a indiqué : « une femme du nom de Viviane est venue pour nous faire des promesses pour qu’on mente sur les Marocains. Elle nous a dit que si on témoignait contre les soldats marocains son ONG nous donnerait de l’agent pour faire du commerce, des draps, du savon ».

« Quand elle (Viviane) te demande ton nom et que tu dis par exemple que tu as 24 ans, elle te demande d’annoncer 15 ans pour bénéficier de l’assistance et de l’aide. C’est comme ça qu’elle nous a eues » a précisé Marie Koffi, mère d’un garçon de 21 mois. Elle estime aujourd’hui que la manipulatrice « a atteint son objectif ».

En outre a ajouté Marie, dans l’entretien avec APA, « Viviane s’est acheté une voiture et deux portables de dernière génération, quand elle a eu fini sa bêtise ». On ne la voit plus dans ville de Bouaké, « mais nous l’a cherchons » prévient-elle.

Mariam Koné, 23 ans, renchérit : « je n’ai ni honte ni peur de parler avec les journalistes parce que je sais que, ce qui est dit est faux. Dieu aime la vérité, c’est vrai que les soldats marocains cherchent des femmes, mais nous que vous voyez, est ce que nous sommes des mineures ? ».

Selon elle, les Marocains ne sont pas les seuls soldats de l’ONU à Bouaké car il y a aussi les soldats français, les Ghanéens.

« C’est dans un bureau au quartier Air France que cette dame qui dit s’appeler Viviane nous a interrogé. Le nom de son ONG est bizarre donc je n’ai pas ça en tête. Quant tu as un enfant qui est noir, elle te demande de dire que c’est un soldat ghanéen qui en est le père. Quant l’enfant est bronzé, elle te dit de dire que c’est un marocain qui est son père » a encore affirmé Mariam Koné.

Au lendemain de la diffusion de l’information relative à des « harcèlements surs filles mineures » par le contingent marocain, l’ONUCI a annoncé dans un communiqué publié le samedi 21 juillet, la suspension des activités dudit contingent basé à Bouaké, pour « nécessité d’enquête interne sur des cas d’exploitation et d’abus sexuels ».

Le 6éme contingent marocain qui est déployé à Bouaké ( 379 km au Nord d’Abidjan) depuis décembre 2006, dans le cadre de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), est fort de 732 hommes, sur un total de 8.000 soldats onusiens.

Ce sixième contingent a été remplacé par le septième le 6 juin dernier. Après le Bangladesh, le Maroc est le deuxième pays qui fournit le plus grand nombre de soldats à l’ONUCI.

La liste des 13 filles auditionnées par la responsable des droits de l’homme au secteur Est à Bouaké. 1- Sandrine Affoué (19 ans) 2- Marie Koffi (20 ans) 3- Marie Kouakou (20) 4- Marie Ange (24 ans) 5- Konan Aya Viviane (22 ans) 6- Koné Ami (20 ans) 7- Diabaté Assétou (24ans) 8- Dimandé Massandjé (20 ans) 9- Touré Sarah (20 ans) 10- Touré Fatim (19 ans) 11- Zerbo Awa (18ans) 12- Cissé Fatim (29 ans) 13- Koné Mariam (23 ans).

LS/ib/APA

02-08-2007

Agence de Presse Africaine

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 7 Aoû 2007 - 4:08

non touts se que les soldats marocains aurait étaient accusé serait vrais ,
des femme ivoirienne sont tembé enceinte Shocked

Citation :
"Cela a commencé à poser des problèmes. Des familles qui auparavant poussaient leurs filles à fréquenter des Marocains se sont plaintes de se retrouver avec un enfant de plus à charge sans aucune aide", raconte Mme Zongo.

voila pour quoi les 13 femmes ont mentie pour protéger les soldats marocains mais le probléme le plus grave c'est les mineur

Citation :
Mais cette décision a semé la zizanie à Bouaké, où tous ceux qui faisaient commerce d'une manière ou d'une autre avec les Casques Bleus les défendent et crient au complot. Certaines filles accusent ainsi l'OIS de les avoir poussées à mentir sur leur âge et à se déclarer mineures pour accabler les Marocains.

l'article complét

Citation :
L'affaire des Casques Bleus marocains n'a guère surpris à Bouaké (centre), où leurs relations sexuelles payées avec des Ivoiriennes désoeuvrées et parfois mineures, un double abus au regard des règles de l'Onu, sont attestées par d'innombrables témoignages.

Une mission d'enquêteurs marocains et de l'Onu est actuellement en Côte d'Ivoire pour confirmer les "nombreux" abus sexuels dont sont accusés par l'Onu une partie des 734 Casques Bleus marocains de Bouaké et ses environs.

Sur place, les multiples témoignages recueillis par l'AFP aux abords des camps marocains, confirmés par plusieurs responsables de l'Onu et d'ONG, montrent l'existence d'un large système de prostitution autour de ces soldats.

Tous décrivent un commerce organisé, parfois même encouragé par certaines familles désireuses d'échapper à la pauvreté, dans cette région tenue par la rébellion, privée de revenus et désertée par la justice.

"Les Casques Bleus ont de l'argent. Et les filles se donnent en échange de 500, 1.000 ou 2.000 F FCFA (0,76, 1,5 ou 3 euros), d'une ration militaire ou autre", explique Suzanne Zongo, présidente de l'ONG locale Femmes face au sida.

"Les Marocains nous donnent tout ce dont on a besoin", explique Prisca Akissi Konan, 24 ans, qui les "suit" ainsi depuis plusieurs années.

Selon les divers témoignages, nombre de Casques Bleus Marocains louaient ainsi pour 5.000 FCFA par mois (7,62 euros) des chambres dans les villages tout proches de leurs camps, où leurs maîtresses les attendaient nuit et jour.

D'autres faisaient venir les filles dans leurs camps.

Le "business" est organisé, avec la complicité de certains chefs de villages et rabatteurs locaux, et des filles "pistonnées" par les plus anciennes.

"Les filles qui fréquentaient un régiment étaient même parfois +transférées+ au régiment qui lui succédait", selon un cadre de l'Onu.

Le présence de mineures, mentionnée par le rapport interne de l'Onu, ne semble pas faire de doute, de nombreux témoignages citant des filles parfois âgées de 13 ou 14 ans, même si l'ampleur du phénomène reste à déterminer.

Certains témoignages, non confirmés, citent des cas d'enfants plus jeunes.

Aucun ne fait en revanche état de cas de viols ou violences.

Nombre d'observateurs soulignent que la prostitution n'est pas nouvelle à Bouaké, tout comme dans de nombreux quartiers d'Abidjan, dont Port-Bouët, où est stationné le camp français du 43ème Bima.

Mais les Marocains semblent se distinguer par le nombre d'enfants que leurs ébats auraient engendrés: au moins une douzaine, selon une source onusienne.

Or chaque Casque bleu retourne au pays après six mois de mission.

"Cela a commencé à poser des problèmes. Des familles qui auparavant poussaient leurs filles à fréquenter des Marocains se sont plaintes de se retrouver avec un enfant de plus à charge sans aucune aide", raconte Mme Zongo.

Alertée par une ONG locale, l'OIS, l'Onu a mené début juillet une première enquête qui "a révélé une exploitation sexuelle de grande ampleur, avec des preuves, des photos", selon un diplomate.

Et jugé certaines violations de son code de conduite, qui interdit toute relation sexuelle payée ou avec des mineurs, suffisamment "avérées" pour décider le 20 juillet de confiner le contingent marocain jusqu'à nouvel ordre.

Mais cette décision a semé la zizanie à Bouaké, où tous ceux qui faisaient commerce d'une manière ou d'une autre avec les Casques Bleus les défendent et crient au complot. Certaines filles accusent ainsi l'OIS de les avoir poussées à mentir sur leur âge et à se déclarer mineures pour accabler les Marocains.

Autant de choses que les enquêteurs s'attachent aujourd'hui à vérifier, dans un contexte d'embarras diplomatique entre Abidjan et Rabat, d'autant plus que le contingent marocain est considéré par de nombreux observateurs militaires comme le meilleur de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire.
http://www.france24.com/france24Public/fr/administration/article-afp.html?id=070806095651.ff39w8sr&cat=afrique
les soldats marocains seront probablement rapel je pense confused
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 25 Sep 2007 - 23:24

je ne savais pas que nous étions la bétte noire des marocains elephant
es vrai ??
Citation :


L’Algérie est une menace pour la sécurité du Maroc, selon un sondage
Par sonia lyes le 25/09/2007 à 11:38

Les Marocains ont peur de l’Algérie. Selon un sondage réalisé par l’Institut Pew Research Center sur l’état de l’opinion publique marocaine, l’Algérie arrive en tête des menaces citées par les Marocains. Ils sont ainsi 15% à nous considérer comme une menace pour leur sécurité.

L’Algérie est placée loin devant le réseau Al-Qaïda, avec seulement 10% Laughing Laughing
des Marocains qui se sentent menacés par le réseau d’Oussama Ben Laden. Pourtant, ce dernier affiche clairement sa volonté de s’attaquer au royaume chérifien, obligeant le Maroc à mettre ses forces de sécurité en état d’alerte depuis le début de l’été.

Dans ce sondage, l’Algérie devance également l’Espagne (11%), un pays avec lequel le Maroc entretient pourtant parfois des relations tendues en raison du différend sur les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.

L’étude ne précise pas les raisons qui poussent les Marocains à avoir peur des Algériens.
Mais les récentes opérations d’achats d’armes par l’Algérie dans un contexte de tensions récurrentes entre les deux pays sur la question du Sahara occidental peuvent justifier en partie cette crainte que nous inspirons à nos voisins. Le Maroc, depuis l’annonce de ce renforcement militaire algérien, cherche à acquérir des armes auprès de la France et des États-Unis pour renforcer ses propres capacités de défense notamment aériennes. Mais ces tentatives semblent se heurter à une difficulté importante : Rabat peine à trouver les financements nécessaires pour effectuer ces achats.
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4558
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 27 Sep 2007 - 18:53

Arrete j'en fais des cauchemar...

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 27 Sep 2007 - 20:49

maverick a écrit:
scorpion-rouge35 a écrit:
je ne savais pas que nous étions la bétte noire des marocains elephant
es vrai ??
Citation :


L’Algérie est une menace pour la sécurité du Maroc, selon un sondage
Par sonia lyes le 25/09/2007 à 11:38

Les Marocains ont peur de l’Algérie. Selon un sondage réalisé par l’Institut Pew Research Center sur l’état de l’opinion publique marocaine, l’Algérie arrive en tête des menaces citées par les Marocains. Ils sont ainsi 15% à nous considérer comme une menace pour leur sécurité.

L’Algérie est placée loin devant le réseau Al-Qaïda, avec seulement 10% Laughing Laughing
des Marocains qui se sentent menacés par le réseau d’Oussama Ben Laden. Pourtant, ce dernier affiche clairement sa volonté de s’attaquer au royaume chérifien, obligeant le Maroc à mettre ses forces de sécurité en état d’alerte depuis le début de l’été.

Dans ce sondage, l’Algérie devance également l’Espagne (11%), un pays avec lequel le Maroc entretient pourtant parfois des relations tendues en raison du différend sur les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.

L’étude ne précise pas les raisons qui poussent les Marocains à avoir peur des Algériens.
Mais les récentes opérations d’achats d’armes par l’Algérie dans un contexte de tensions récurrentes entre les deux pays sur la question du Sahara occidental peuvent justifier en partie cette crainte que nous inspirons à nos voisins. Le Maroc, depuis l’annonce de ce renforcement militaire algérien, cherche à acquérir des armes auprès de la France et des États-Unis pour renforcer ses propres capacités de défense notamment aériennes. Mais ces tentatives semblent se heurter à une difficulté importante : Rabat peine à trouver les financements nécessaires pour effectuer ces achats.

sources ?
Wink
http://pewglobal.org/reports/display.php?PageID=814


http://www.come4news.com/2007-les-marocains-leurs-soucis-et-le-reste-du-monde-5.html
Revenir en haut Aller en bas
naourikh
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 453
Inscrit le : 19/03/2007
Localisation : Devant un PC
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 28 Sep 2007 - 14:38

Northrop a écrit:
Arrete j'en fais des cauchemar...

Ouais, moi aussi je tremble de peur. lol! Ils ne disent pas que le sondage à été réalisé sur un échantillon de 12 personnes dans un hopital psychiatrique. geek

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4558
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 28 Sep 2007 - 16:21

lol! lol!

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
yas-su-27
Caporal
Caporal
avatar

messages : 144
Inscrit le : 30/09/2007
Localisation : dans mon quartier general
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 23 Oct 2007 - 22:02

moulay omar a écrit:
http://i19.servimg.com/u/f19/10/08/04/74/tgv_ma10.jpg

TGV au couleur de l'ONCF
wè il va reliè tanger a casa
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yas-su-27.skyrock.com
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3508
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 24 Oct 2007 - 14:23

je viens de lire le journal al alam du 19/10/2007 (page 1 et page 10)
ils disent que un insectisside du nom "LEON ROKHO" est interdit de vente en europe mais il est en circulation et en vente au Maroc. cet insectisside contient une substance tres dangeureuse qui est responsable du cancer chez les enfants
entre 3 millions et 5 millions de bouteils de contrebande sont en libre vente dans les commerces en villes commes en compagnes
ce produit contient la substance appelee (DICHLORVOS DDVP) qui est directement liee au concer du cerveau chez les enfants ainsi que le cancer de sang. tout ca a ete tester et prouver par plusieurs laboratoires de recherches europeans.
il faudra ajouter que la societe espagnole qui produit cet insectisside, (IBIRIKO) produit 2 types d'insectissides, une version sans le poison destinée aux marchés europeans et espagnoles tres reglementes, et la version dangeureuse destinee exclusivement au marché Marocain.

source: journal alalam du 19/10/2007
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3508
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 24 Oct 2007 - 14:55

dans un premier temps il y'aura la ligne de TGV Tanger-Casablanca
dans une deuxieme phase Casablanca-marrakech-Essaouira-Agadir
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3508
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 24 Oct 2007 - 16:57

mais ne compte pas sur les 118 Dh que tu paye d'habitude entre tanger et casa en 2eme classe
il faut minim compter à 300 dh à 400dh même la place
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4558
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 25 Oct 2007 - 15:53

Du coup la centale russe pour 2015 est annulé...

Dans un document que j'ai lu ils disent que cela fait depuis 1977 que le Maroc est interressé au nucleaire et que il ya eu des accord avec la France "framatome" secondant l'accord avc les USA pour la fourtinure d'un reacteur "Tigra" mais les 2 ont été repoussé a maintes reprise.

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
naourikh
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 453
Inscrit le : 19/03/2007
Localisation : Devant un PC
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 6 Nov 2007 - 13:51

diablo-colorado a écrit:
maverick a écrit:
ALERTE

Rappel en consultation de l'ambassadeur du Maroc à Madrid

Rabat, 02/11/07-A la suite de l'annonce officielle vendredi de la visite regrettable de Sa Majesté le Roi Juan Carlos I, les 5 et 6 novembre dans les deux villes occupées de Sebta et Mellilia, il a été décidé sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, le rappel en consultation de M. Omar Azziman, ambassadeur de Sa Majesté le Roi en Espagne pour une période indéterminée, annonce un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération.
Le gouvernement, rappelle-t-on, avait exprimé, jeudi, son vif regret et sa nette réprobation de cette initiative regrettable quels qu'en soient les motivations et les objectifs.

MAP


on dois pas rappeler notre ambssadeur! c'est trés dangereux !

nos reletion avec l'espagne était éxcelente juste hiére!

C'est tres dangereux? n'exagéront rien, ils ne vont pas nous déclarer la guerre pour ca quant meme!
C'est eux qui l'ont cherché. Ils devaient bien savoir que cela allait irriter le Maroc d'organiser une telle visite à un tel endroit! Ils n'ont qu'a en assumer les conséquences diplomatiques.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
YAS
Administrateur
Administrateur


messages : 328
Inscrit le : 11/12/2006
Localisation : ici et labas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 6 Nov 2007 - 15:24

Le maroc a beaucoup patienté dans se problm de seuta et melilia mais
l'espagne se mefie et joue avec le feu, comme a dit naourikh c'est à
eux d'en assumer les conséquences
Revenir en haut Aller en bas
YAS
Administrateur
Administrateur


messages : 328
Inscrit le : 11/12/2006
Localisation : ici et labas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 22 Nov 2007 - 15:58

http://www.hespress.com/?browser=view&EgyxpID=3475
Revenir en haut Aller en bas
omar
Caporal
Caporal
avatar

messages : 139
Inscrit le : 06/04/2007
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 24 Nov 2007 - 15:39

Contre qui s'arme le Maroc ?

Abdelkarim Chankou - C'est le titre à la Une du quotidien algérien « L'Expression », un tabloïd proche des milieux sécuritaires, daté du 13 novembre dernier. Le journal qui n'a rien apporté de nouveau que l'on ne sait déjà à part une curieuse confession de l'ambassadeur du Polisario à Alger qui aurait déclaré à ce canard que l'Etat marocain consacre chaque jour la somme mirifique de 30 millions de dirhams à la propagande dans la presse!

Bref, revenons à ce qui importe. De quoi a peur Alger qui consacre l'essentiel de ses rentrées en devises tirées de la flambée des cours mondiaux du gaz et du pétrole à entretenir l'industrie militaire russe en lui achetant récemment pour 7 milliards de dollars des armes de tout genre ? C'est vrai que le Maroc s'arme également.

C'est son droit. Et comme chacun en conviendrait, un pays faible se fait toujours envahir. C'est une loi non écrite. La frontière Est a été toujours été une source de danger pour le Maroc. Quand ce ne sont pas les tempêtes de sable et les criquets pèlerins qui l'attaquent de ce côté-là, ce sont des essaims de polisariens aux yeux révulsés par les longues nuits d'endoctrinement à la Havane ou à Tindouf. Au XVIe c'étaient des hordes d'ottomans enturbannés qui essayaient sans jamais parvenir heureusement à franchir la frontière.

Mais depuis ces derniers temps le danger peut aussi venir de l'Ouest ou du Nord-Est. Les côté Ests et Sud-Est étant sécurisés par un long mur truffé de radars sophistiqués et par des armées de terre et de l'air aguerries, bien équipées et vigilantes, le risque de voir un jour des agressions venir par la côte atlantique ou est-méditerranéenne est bien réel*. Le Maroc comme chaque sait possède plus de 3 500 km de cotés poissonneuses mais aussi munies de ports vitaux et d'envergure sans oublier les grands complexes industriels comme celui en cours d'agrandissement à Jorf Lasfar, site situé El Jadida et Safi.

L'attaque-suicide contre le destroyer USS Cole qui a fait 17 morts le 12 octobre 2000 à Aden (Yémen) est encore dans les esprits. Imaginons des zodiaques bourrés d'explosifs qui partent furtivement de l'est d'Oujda pour détruire des bateaux commerciaux ou militaires en rade du futur port Tanger Med ; imaginons encore des barques suicides partent de la bande No Men's Land coincée entre la voire ferroviaire mauritanienne et la frontière marocaine pour exploser contre des cibles maritimes marocaines…

Bref, il est temps pour les vaillantes Forces armées royales de s'équiper en matériels modernes à même de prévenir ce type de danger.

En effet, selon des sources autorisées, la Marine royale a lancé une ambitieuse opération de modernisation d'une partie de sa flotte composée de plusieurs bâtiments de guerre. Le programme concerne dans un premier temps l'équipement en missiles air-mer et mer-mer de type Mica et Exocet** (versions navales très récentes) d'une dizaine de frégates et patrouilleurs. Ces missiles de haute technologie et de précision, fabriqués par le consortium européen MBDA (Italie, France, Allemagne et Grande-Bretagne) qui fait partie du conglomérat EADS, seront placés sur huit patrouilleurs de haute mer de type Osprey 55 ; deux patrouilleurs de haute mer de type B 200 et deux patrouilleurs de haute mer de type PR 72. Ainsi que sur d'autres unités telles les frégates Hassan II et Lieutenant-colonel Arrahmani ou le bâtiment de débarquement des chars Sidi Mohammed Ben Abdallah.

La meilleure façon de dissuader d'éventuels téméraires polisariens ou terroristes, l'un n'excluant pas l'autre, ça s'entend, de passer à l'acte.
Rappelons que la junte militaire qui squatte le pouvoir à Alger rêve toujours d'avoir un jour accès à l'Atlantique.

(*) Une version aérienne de l'exocet équipe notamment certains hélicoptères de combat ASM Panther de la Marine et de la Gendarmerie royale royales. Ainsi que des chasseurs Mirage des Forces Royales Air.

(**) Bien sûr, les missions humanitaires et de sauvetage en mer dans le cadre de la coopération bilatérale ou avec l'OTAN sont aussi l'une de raisons objectives de ce programme d'armemment des FAR.
Revenir en haut Aller en bas
kaidow
Caporal
Caporal


messages : 103
Inscrit le : 15/01/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 15 Fév 2008 - 6:54

Casablanca bientôt sous vidéosurveillance

· Ouverture, hier, des plis pour le choix du délégataire

· 52 nouvelles caméras à installer et 400 à terme



Casablancais, attention vous êtes filmés! Si ce n’est pas déjà fait, ce sera bientôt le cas. En effet, des caméras seront installées un peu partout dans la métropole. Hier, une commission de la Wilaya a procédé à l’examen des offres administratives. Dans les prochains jours, les offres techniques et financières des soumissionnaires retenus seront étudiées dans le détail. «Cette mesure est devenue urgente dans une métropole en pleine expansion», indique un responsable de la wilaya.
Déjà, dans les années 90, un projet similaire avait été initié. Des caméras ont même été placées dans différents carrefours de la capitale économique. En tout, 52 caméras mobiles ont été installées depuis 1994 et sont axées sur la circulation et les carrefours. En 2006, un schéma directeur de prévention de sûreté et de sécurité a été adopté dont le volet technique insiste sur la remise à niveau complète du système actuel de vidéosurveillance. Le projet comporte la mise en place de 52 nouvelles caméras et de nouvelles gestions et exploitation du système. A terme, Casablanca sera surveillée par 400 appareils. Dans un premier temps, c’est la Préfecture de police qui prendra en charge le réseau. Le système doit, en plus, être connecté avec les systèmes de vidéosurveillance de l’aéroport, du port et autres dispositifs futurs. L’adjudicataire aura aussi à créer trois PC annexes dans les locaux de la wilaya, dans le bureau du gouverneur de la DAG et celui du préfet de police.
Selon un responsable de la Wilaya, «c’est le ministère de l’Intérieur qui relance le projet». Un projet qui se justifie par la recrudescence des actes de vandalisme, agressions, cambriolages et menaces terroristes. L’adjudicataire final aura un délai de 6 mois pour achever tous les travaux et prestations demandés et devra s’en porter garant pendant une année au minimum. L’entreprise sera astreinte, selon les termes du CPS (cahier de prescriptions spéciales) à une obligation de résultat. Elle devra également élaborer des modules de formation pour le personnel qui aura la charge de l’exploitation. Une formation qui portera sur des thèmes aussi variés que l’acquisition de données de base, les fonctionnalités technologiques des équipements, leur manœuvre et l’utilisation des logiciels. L’entreprise devra enfin proposer un marché cadre de maintenance.

Ali JAFRY
Revenir en haut Aller en bas
kaidow
Caporal
Caporal


messages : 103
Inscrit le : 15/01/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 16 Fév 2008 - 10:20

Premier DG du Centre de télédétection spatiale, il a conçu Tubsat, le premier microsatellite marocain


Polytechnique Grenoble, Université de Laval au Canada, Harvard aux USA, Polytechnique Montréal, Ecole Hassania des Travaux publics..., une collection de diplômes prestigieux
En 2002, il crée son cabinet spécialisé dans l’accompagnement et le développement personnel des cadres dirigeants.

page_image Il est éloquent, soigne sa mise et ne cherche pas à cacher son côté séducteur. Au départ, il était ingénieur civil et conduisait des projets qui ont fait rêver le pays, comme le premier microsatellite du Maroc ou encore le concept des barrages compactés dont une dizaine a été construite. Aujourd’hui, Mouslime Mohammed Kabbaj s’est mué en «ingénieur de l’âme», coach accompagnateur des décideurs pour leur ouvrir les voies du savoir-faire dans la prise de parole ou de la reconquête d’une confiance en soi émoussée par le surmenage ou les conflits en entreprise.

Mouslime Mohammed Kabbaj, Slim pour les intimes, est né à Rabat en 1954, au quartier des Orangers. Il est le cinquième enfant d’une famille de six. C’est un garçon terriblement timide. Son parcours scolaire est en dents de scie. Tantôt brillant, tantôt effacé, il répond cependant présent au moment opportun. De l’école Cézanne au lycée Descartes, son parcours est couronné par un Bac mathématiques élémentaires en 1974. Il est admissible à l’Institut national des statistiques et d’économie appliquée (Insea) et à l’école Mohammédia des ingénieurs (EMI). Mais pour lui, comme pour les jeunes de son âge, ce n’est qu’à l’étranger que l’on peut obtenir un bon diplôme. Ce faisant, il accompagne en France son frère, alors inscrit à la fac de médecine de Lille. Mais ce sera à l’Institut national polytechnique de Grenoble (INPG) qu’il fera ses prépas entre 1974 et 1976. Plus tard, il suit un cursus d’ingénieur en mécanique civile et obtient son diplôme en 1980 avant d’y ajouter un DEA en mécanique des sols et des roches. Il découvre alors le monde de la recherche dont il ne sortira plus. Avide de savoir, il prend soin de passer un doctorat en mécanique «génie civil» en France. L’Université Laval, au Canada, lui fait une proposition pour une inscription en PhD avec obligation d’encadrer quelques thésards.

Barrage en béton compacté : une innovation primée aux USA
En 1985, Slim rentre au pays et devient maître de conférence à l’Ecole Hassania des travaux publics (EHTP). Il commence rapidement par monter des projets de recherche sur la construction de barrages en béton compacté, un procédé qui consiste à mélanger béton et remblais pour faire des économies, sans aucune concession sur la sécurité. Mais, comme il aime à le répéter, la recherche doit être orientée vers l’économie. Effectivement, non seulement le Maroc va commencer à appliquer le procédé dans un ouvrage d’une hauteur de 25 m baptisé barrage Al Koureimah, mais l’innovation va être primée au congrès des grands barrages à San Francisco. Le barrage Aoulouz sera aussi construit selon les nouvelles normes, se rappelle Mouslim Kabbaj.

Un autre projet de recherche, financé par les Canadiens, occupera notre chercheur. Il s’agit des moyens de lutte contre les glissements de terrain dans le nord marocain. Tout cela se passe entre 1985 et 1991, date à laquelle feu Hassan II le nomme à la tête du Centre de télédétection spatiale. Il dispose d’un budget de 20 MDH pour mettre sur pied cette institution et recruter une quarantaine de personnes. Mais les fonds vont vite affluer. Ainsi, le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) offre l’équivalent de 16 MDH pour le premier microsatellite construit par un pays arabe. Ce microsatellite, baptisé «Tubsat», devait servir, même s’il n’avait qu’une faible résolution, aussi bien dans la prévision météo qu’en matière d’océanographie ou encore dans l’exploration minière. Mais, Slim Kabbaj n’aura pas la chance d’assister à la réalisation de son projet. En 1998, il quittait la direction du centre et c’est en 2001 que son «bébé», Tubsat, sera lancé dans l’espace à partir de la station spatiale russe de Baïkonour.

Un parcours éclectique
Après une traversée du désert de quelques mois, il part aux Etats-Unis et s’inscrit, entre 1999 et 2001, à la prestigieuse université de Harvard. Il travaille en même temps pour différentes institutions et notamment sur un autre projet de microsatellite, initié cette fois-ci par l’école Polytechnique de Montréal. Il est aussi consultant du Pnud et de la Banque mondiale sur certains dossiers.

A son deuxième retour au bercail, en 2001, il entre au directoire de Moroccan Information technopark company (MITC) avec le poste de directeur d’exploitation en charge du lancement du projet. Un an plus tard, il le quitte pour créer son cabinet spécialisé dans le coaching «en capitalisant sur ses différentes expériences», et reprend son poste d’enseignant à l’Ecole Hassania des travaux publics, mais cette fois-ci, en management.

De son parcours éclectique, on retiendra également qu’il a animé pendant un peu plus d’une année l’émission Eclairage sur 2M. «De mon séjour aux Etats-Unis, j’ai retenu que les chercheurs renommés avaient tous une émission. Cela s’inscrivait dans une logique simple : pour faire de l’audience, les télévisions appelaient ceux qui avaient une grande maîtrise dans leur domaine respectif», explique-t-il.
Aujourd’hui, Slim Kabbaj, qui continue d’enseigner le management, travaille avec une dizaine de clients dont des multinationales pour un chiffre d’affaires qui a atteint 2 MDH. Sa démarche commerciale est réfléchie. «Je préfère n’avoir que quelques clients et m’inscrire dans un accompagnement durable», confie-t-il. Derrière ce choix, le souci d’offrir un service personnalisé et de qualité.



http://www.lavieeco.com/Economie/pere-du-premier-satellite-marocain-aujourdhui-coach-pour-decideurs/page_image
Revenir en haut Aller en bas
Al joundi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1437
Inscrit le : 12/02/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 16 Fév 2008 - 23:13

ah ça c'est bien comme idée ça. comme ça ça facilitera la trac des bondis et des voleurs ect....... j'aurais aimer meme voir ces camera de surveillance fixer un peu par tout dans les grades ville du royaum a meknes marrakech, fes, tanger ainssi de suite dans toute les grandes villes......
Revenir en haut Aller en bas
kaidow
Caporal
Caporal


messages : 103
Inscrit le : 15/01/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 18 Fév 2008 - 13:02

Prospection minière: Projets maroco-mauritaniens pour développer la coopération bilatérale (ministre)


Rabat, 17/02/08- Le Maroc et la Mauritanie mènent des études et des projets communs dans le domaine de la prospection minière et des hydrocarbures, de nature à promouvoir les relations bilatérales dans ces secteurs, a indiqué la ministre de l'énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Mme Amina Benkhadra.

La ministre a fait cette déclaration à la Première chaîne de télévision "Al-Oula" diffusée dans son journal du soir à l'issue d'une visite de travail qu'elle a effectuée samedi au complexe industriel de Jorf Lasfer (près d'El Jadida), en compagnie du ministre mauritanien du pétrole et des mines, M.Mokhtar Ould Mohamed El-Hassan.

Elle a notamment souligné l'importance de renforcer les liens de coopération entre les deux pays, particulièrement dans les domaines pétrolier et minier.

Dans une déclaration similaire, le ministre mauritanien s'est dit "très impressionné" par les installations de Jorf Lasfer ainsi que par le professionnalisme et la qualité de l'exploitation au niveau de ce complexe.
Revenir en haut Aller en bas
naourikh
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 453
Inscrit le : 19/03/2007
Localisation : Devant un PC
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 26 Fév 2008 - 16:47

Ca fait très peur de voir ca: les terroristes ne sont plus identifiables désormais: il peut s'agir de n'importe qui, respectable ou non, riche ou pauvre, instruit ou illetré,...

Quant je voit ca j'ai peur pour le Maroc.
Qu' Allah nous délivre des mécréants qui insultent Son nom et l'Islam pour commetre lmeur crimes et leur basses maneuvres politiques.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 26 Fév 2008 - 19:57

C'est moins simple que ca. Ce que tu vois comme blanchiment d'argent, certains le considerent comme des facilités fiscales.
Le choix est simple, veut on devenir un paradis fiscal ou pas?
Moi je n'y vois aucun inconvenient, ca ne peut que nous etre benefique.

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
naourikh
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 453
Inscrit le : 19/03/2007
Localisation : Devant un PC
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 27 Fév 2008 - 16:45

D'accord mais paradis fiscal ou pas, je refuse de voir le Maroc devenir le refuge de l'argent sale et des criminels. Ces touristes la on en veut pas au Maroc. On à assez de problemes avec nos propres bandits et maffieux sans se coltiner ceux des autres.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
kaidow
Caporal
Caporal


messages : 103
Inscrit le : 15/01/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 28 Fév 2008 - 21:00

Parlement: Un siège pour les conseillers

· Les locaux prêts pour la session d’automne du Parlement

· Près de 243 millions de DH d’investissement

· Equipements ultramodernes


Depuis la création de la deuxième chambre suite à la révision constitutionnelle de 1996, les conseillers se sont toujours sentis à l’étroit en étant hébergés par les députés. L’injustice sera bientôt réparée avec l’inauguration d’un nouveau siège. Le chantier est aux dernières finitions avant la livraison et le bâtiment devrait être opérationnel pour la session du printemps qui démarre le deuxième vendredi d’avril. Les employés de Primarios, entreprise de décoration intérieure, redoublent d’efforts pour livrer le bâtiment avant la date fatidique. Reste à déterminer la date de l’inauguration. En principe, c’est pour avril, avancent des parlementaires. Sauf qu’habituellement le Souverain ne se déplace au Parlement qu’à l’occasion de la session d’automne. S’il décide de le faire en avril, ce sera une première. «Le nouveau siège est doté d’une logistique moderne qui devrait assurer des conditions confortables de travail», confie à L’Economiste Saâd Alami, ministre chargé des Relations avec le Parlement. Les gros œuvres ont été réalisés par Sotravaux (entreprise de l’ancien patron des patrons Lahjouji». Le coût total du projet s’élève à 242,8 millions de DH, selon les estimations du ministère de l’Equipement et du Transport, en charge de la maîtrise d’ouvrage déléguée.
Le nouveau siège des conseillers est mitoyen à la Chambre des représentants. C’est feu Hassan II qui avait décidé d’implanter le site à la place de l’ancienne Cour d’appel. Cette dernière avait déménagé dans un premier temps à côté de Jammâ Assouna avant d’être transférée à Hay Riad, dans un bâtiment flambant neuf, destiné initialement au tribunal de commerce de Rabat.
Jallal Essaid, alors président du Parlement, avait lancé le projet du nouveau siège en initiant un concours d’architectes et présélectionnant 5 offres sur les 15 présentées à la compétition. Cinq maquettes avaient été proposées à feu Hassan II qui avait fini par choisir la meilleure.
Le projet avait ensuite quelque peu traîné. Les hésitations politiques sur le maintien ou pas de la deuxième chambre n’avaient pas arrangé les choses.
Le nouveau bâtiment dispose d’un nouvel hémicycle spacieux qui peut contenir jusqu’à 700 personnes. Les architectes ont veillé à ce que sa pente soit plus douce que la Chambre des députés qui sied mieux aux sénateurs, en théorie plus âgés que les députés. En outre, sa capacité doit permettre d’éviter certains désagréments habituels lors du démarrage de la session d’automne. Le personnel ne devra plus placer des chaises dans les rangées et dans les escaliers pour contenir l’ensemble des parlementaires des deux chambres dans le même espace. Ainsi, les 325 députés et 285 conseillers que comptent le Parlement peuvent s’installer dans les sièges, sans oublier les membres du gouvernement, les conseillers du Souverain.

· Marbre, fer forgé et... le tout numérique

La couleur dominante de l’hémicycle est le vert comme ce qui se fait dans les Sénats à travers le monde. Si les sièges des députés sont rouges (en référence au peuple) et ceux des ministres verts dans l’ancien hémicycle, ici, c’est l’inverse. Et le gouvernement dispose de deux demi-cercles de sièges rouges. Tout cela pour éviter l’image de redondance qui lui colle à la peau.
En outre, le nouveau bâtiment dispose d’une tribune officielle pour les invités de marque et d’un espace pour les journalistes. Sur le plan technique, c’est le tout numérique. «Nous avons opté pour le dernier cri au niveau de la cabine de traduction, de la salle audiovisuelle qui commande plusieurs caméras», précise une source proche du dossier. Il a fallu débourser 26,1 millions de DH pour l’acquisition des systèmes et des appareils de télévision. A cela s’ajoutent 4,2 millions de DH pour l’unité de production audiovisuelle. Chaque siège est équipé d’un micro, d’un écran TV, d’un haut-parleur et des techniques pour marquer la présence et procéder au vote. Les conseillers devront s’équiper de cartes magnétiques pour pouvoir utiliser ces techniques à partir de leur siège. Ce nouveau bâtiment comprend également un pavillon royal qui aura coûté 18,2 millions de DH. Quant aux installations des salles de conférences, il a fallu débourser 16,4 millions de DH. Le matériel de bureau aura absorbé 6,5 millions de DH pour les besoins de 300 employés que compte la Chambre des conseillers, y compris l’effectif affecté aux groupes parlementaires. Les escaliers sont en marbre et en fer forgé. Le président Mustapha Oukacha disposera d’un vaste bureau, tout en bois, qui donne sur une salle de réunion dans la même tendance.
Ce nouveau bâtiment devra abriter le personnel administratif aujourd’hui en grande partie dans un bâtiment en location. En effet, une annexe est installée sur quatre plateaux dans un bâtiment derrière l’hôtel Balima. Selon un responsable de la Chambre des conseillers, ces nouveaux locaux sont insuffisants pour contenir tout le personnel administratif. Il restera à peine 18 bureaux pour abriter un effectif de 300 personnes, y compris les employés des groupes parlementaires. Ce n’est pas le cas pour les conseillers. Ces équipements ultramodernes améliorent à coup sûr leurs conditions de travail. Cependant, une question reste posée: feront-ils disparaître leurs travers comme celui de l’absentéisme?

M. C.
Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 3 Mar 2008 - 21:55

kaidow a écrit:
Parlement: Un siège pour les conseillers

· Les locaux prêts pour la session d’automne du Parlement

· Près de 243 millions de DH d’investissement

· Equipements ultramodernes


Depuis la création de la deuxième chambre suite à la révision constitutionnelle de 1996, les conseillers se sont toujours sentis à l’étroit en étant hébergés par les députés. L’injustice sera bientôt réparée avec l’inauguration d’un nouveau siège. Le chantier est aux dernières finitions avant la livraison et le bâtiment devrait être opérationnel pour la session du printemps qui démarre le deuxième vendredi d’avril. Les employés de Primarios, entreprise de décoration intérieure, redoublent d’efforts pour livrer le bâtiment avant la date fatidique. Reste à déterminer la date de l’inauguration. En principe, c’est pour avril, avancent des parlementaires. Sauf qu’habituellement le Souverain ne se déplace au Parlement qu’à l’occasion de la session d’automne. S’il décide de le faire en avril, ce sera une première. «Le nouveau siège est doté d’une logistique moderne qui devrait assurer des conditions confortables de travail», confie à L’Economiste Saâd Alami, ministre chargé des Relations avec le Parlement. Les gros œuvres ont été réalisés par Sotravaux (entreprise de l’ancien patron des patrons Lahjouji». Le coût total du projet s’élève à 242,8 millions de DH, selon les estimations du ministère de l’Equipement et du Transport, en charge de la maîtrise d’ouvrage déléguée.
Le nouveau siège des conseillers est mitoyen à la Chambre des représentants. C’est feu Hassan II qui avait décidé d’implanter le site à la place de l’ancienne Cour d’appel. Cette dernière avait déménagé dans un premier temps à côté de Jammâ Assouna avant d’être transférée à Hay Riad, dans un bâtiment flambant neuf, destiné initialement au tribunal de commerce de Rabat.
Jallal Essaid, alors président du Parlement, avait lancé le projet du nouveau siège en initiant un concours d’architectes et présélectionnant 5 offres sur les 15 présentées à la compétition. Cinq maquettes avaient été proposées à feu Hassan II qui avait fini par choisir la meilleure.
Le projet avait ensuite quelque peu traîné. Les hésitations politiques sur le maintien ou pas de la deuxième chambre n’avaient pas arrangé les choses.
Le nouveau bâtiment dispose d’un nouvel hémicycle spacieux qui peut contenir jusqu’à 700 personnes. Les architectes ont veillé à ce que sa pente soit plus douce que la Chambre des députés qui sied mieux aux sénateurs, en théorie plus âgés que les députés. En outre, sa capacité doit permettre d’éviter certains désagréments habituels lors du démarrage de la session d’automne. Le personnel ne devra plus placer des chaises dans les rangées et dans les escaliers pour contenir l’ensemble des parlementaires des deux chambres dans le même espace. Ainsi, les 325 députés et 285 conseillers que comptent le Parlement peuvent s’installer dans les sièges, sans oublier les membres du gouvernement, les conseillers du Souverain.

· Marbre, fer forgé et... le tout numérique

La couleur dominante de l’hémicycle est le vert comme ce qui se fait dans les Sénats à travers le monde. Si les sièges des députés sont rouges (en référence au peuple) et ceux des ministres verts dans l’ancien hémicycle, ici, c’est l’inverse. Et le gouvernement dispose de deux demi-cercles de sièges rouges. Tout cela pour éviter l’image de redondance qui lui colle à la peau.
En outre, le nouveau bâtiment dispose d’une tribune officielle pour les invités de marque et d’un espace pour les journalistes. Sur le plan technique, c’est le tout numérique. «Nous avons opté pour le dernier cri au niveau de la cabine de traduction, de la salle audiovisuelle qui commande plusieurs caméras», précise une source proche du dossier. Il a fallu débourser 26,1 millions de DH pour l’acquisition des systèmes et des appareils de télévision. A cela s’ajoutent 4,2 millions de DH pour l’unité de production audiovisuelle. Chaque siège est équipé d’un micro, d’un écran TV, d’un haut-parleur et des techniques pour marquer la présence et procéder au vote. Les conseillers devront s’équiper de cartes magnétiques pour pouvoir utiliser ces techniques à partir de leur siège. Ce nouveau bâtiment comprend également un pavillon royal qui aura coûté 18,2 millions de DH. Quant aux installations des salles de conférences, il a fallu débourser 16,4 millions de DH. Le matériel de bureau aura absorbé 6,5 millions de DH pour les besoins de 300 employés que compte la Chambre des conseillers, y compris l’effectif affecté aux groupes parlementaires. Les escaliers sont en marbre et en fer forgé. Le président Mustapha Oukacha disposera d’un vaste bureau, tout en bois, qui donne sur une salle de réunion dans la même tendance.
Ce nouveau bâtiment devra abriter le personnel administratif aujourd’hui en grande partie dans un bâtiment en location. En effet, une annexe est installée sur quatre plateaux dans un bâtiment derrière l’hôtel Balima. Selon un responsable de la Chambre des conseillers, ces nouveaux locaux sont insuffisants pour contenir tout le personnel administratif. Il restera à peine 18 bureaux pour abriter un effectif de 300 personnes, y compris les employés des groupes parlementaires. Ce n’est pas le cas pour les conseillers. Ces équipements ultramodernes améliorent à coup sûr leurs conditions de travail. Cependant, une question reste posée: feront-ils disparaître leurs travers comme celui de l’absentéisme?

M. C.
on espère que ce nouveau batiment poussera nos representants a y venir de temps à autre.parce que c'est rarement qu'ils viennent.
"ils sont tres occupés par leur affaires personnelles les pauvres !!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités nationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités nationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 25Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: