Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Shugan188
Aspirant
Aspirant


messages : 566
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 22 Juil 2016 - 23:21

Video
https://twitter.com/LucidHurricane_/status/756541534326104064

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1300
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 23 Juil 2016 - 0:29

L'État d'Urgence décrété en Allemagne .......
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 23 Juil 2016 - 1:15

Bilan provisoire de 9 morts. Les suspects (peut être au nombre de 3 ) serait dans la nature...

RIP pour les victimes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 23 Juil 2016 - 1:17

Citation :
La police de Munich confime dans un tweet la découverte d’un corps qui pourrait être celui d’un complice éventuel qui se serait suicidé. Elle examine cette possibilité. Selon le site du Bild, le corps aurait été trouvé à un kilomètre du centre commercial. Il y aurait donc huit victimes plus le corps d’un homme supplémentaire, résume un tweet du quotidien populaire.
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 23 Juil 2016 - 1:20

effet de boules: à mon avis après Nice et Munich plusieurs cellules dormantes vont se réveiller un peu partout en Europe
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 23 Juil 2016 - 2:50

En fait un seul tireur selon la police, il se serait suicidé. 10 morts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fulcrum
Victime
Victime


messages : 650
Inscrit le : 03/09/2015
Localisation : Algerien
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 23 Juil 2016 - 3:00

C'est un néonazi un daechien ne se serait suicider
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 23 Juil 2016 - 3:54

Citation :
L'auteur de la fusillade est un germano-iranien de 18 ans

L'auteur de la fusillade qui a eu lieu vendredi soir à Munich est un germano-iranien âgé de 18 ans, a indiqué le chef de la police locale Hubertus Andrä. Neuf personnes sont mortes dans la tuerie, selon le dernier bilan.

Le suspect n'était pas connu des services de police et vivait depuis déjà "longtemps" dans la capitale bavaroise avec la double nationalité allemande et iranienne, a déclaré Hubertus Andrä lors d'une conférence de presse.

Les motivations du tireur qui a été retrouvé mort à proximité du centre commercial n'ont pas encore été "élucidées", a-t-il ajouté. Il a indiqué que l'auteur avait crié quelque chose au moment de passer à l'acte mais souligné que l'enquête n'avait pas encore permis d'identifier quoi exactement.

Il n'y a aucun signe de la présence d'agresseurs supplémentaires, a-t-il aussi précisé. Quant à l'arme, il s'agit, selon les premiers éléments d'un "pistolet", a détaillé le chef de la police.

Suicide

Le jeune homme a commencé à tirer en début de soirée avec un pistolet sur des gens à la sortie d'un restaurant McDonald's, avant de continuer la fusillade dans le centre commercial voisin. Il a ensuite pris la fuite.

Une patrouille de police l'a alors blessé à l'arme à feu mais le jeune homme a réussi à prendre la fuite. Son corps sans vie n'a été retrouvé que plus tard, vers 20h30, par la police. Cette dernière a constaté qu'il s'était donné la mort.

Les forces de l'ordre ont pensé dans un premier temps avoir affaire à trois auteurs car une voiture suspecte avec deux hommes à bord avait été aperçue par des témoins en train de fuir à vive allure près de l'endroit des faits. "Il s'est avéré que les deux hommes n'avaient absolument rien à voir avec les faits", a dit M. Andrä.

Le bilan de la fusillade s'établit à 9 personnes tuées par le jeune homme, auquel s'ajoute l'auteur lui-même qui s'est suicidé. Par ailleurs, 21 personnes ont été transportées vers des hôpitaux. Seize d'entre elles sont toujours prises en charge et parmi elles, trois sont très grièvement blessées, selon M. Andrä.

http://www.romandie.com/news/Lauteur-de-la-fusillade-est-un-germanoiranien-de-18-ans/723052.rom
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1300
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 24 Juil 2016 - 5:04

Les racistes islamophobe ont trouver leur nouveau Godefroy de Bouillon .....


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 24 Juil 2016 - 11:28

Bof. Le pays de Vladimir devient de plus en plus Musulman.
Revenir en haut Aller en bas
Fulcrum
Victime
Victime


messages : 650
Inscrit le : 03/09/2015
Localisation : Algerien
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 24 Juil 2016 - 11:29

Phrase qui date de 2015, ton poste à juste comme but de t'allier les anti russe musulmans tes idées nauséabonde . si un musulman dit que la foie musulman sauvera le monde c'est raciste ?? Si les propos de Poutine sont sortie de leur contexte par des raciste ou est le problème ? Tu le fais bien toi aussi pour créer des sentiment anti russe ou anti chiit c'est les gens comme toi qui ne devrait pas avoir droit de citer
Revenir en haut Aller en bas
Barsdz
sergent chef
sergent chef


messages : 283
Inscrit le : 12/08/2014
Localisation : in the water
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 24 Juil 2016 - 12:26

D'ailleurs Dieu Tout Puissant nous la bien révéler que ceux qui sont les plus à même d'être proche de nous ce sont les Chrétiens(Sourate 5 V82),pour ma part je préfère voire un Poutine croyant que des dirigeants non croyants (occident).
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 24 Juil 2016 - 19:30

Allemagne un réfugié syrien attaque à la machette  une passante la tue et blesse deux autres : pas d'éléments indiquant un attentat terroriste
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 25 Juil 2016 - 3:29

loi des series
Citation :
Allemagne : une explosion «volontaire» fait un mort et des blessés à Ansbach

Une explosion volontaire devant un restaurant du centre-ville d'Ansbach, dans le sud de l'Allemagne, a fait un mort et plusieurs blessés dimanche soir, ont indiqué à l'AFP les autorités locales.

Il s'agit d'une explosion provoquée de manière volontaire, a déclaré le porte-parole du ministère régional de l'Intérieur de Bavière, région dans laquelle se trouve la localité, Michael Siefener.

Interrogé pour savoir s'il s'agit d'une bombe, il a répondu: nous sommes en train de vérifier en ce moment. Il a ajouté qu'il était trop tôt pour dire s'il s'agit d'un attentat ou pas.

L'explosion s'est produite en fin de soirée devant un restaurant, non loin du lieu où devait se tenir un festival de musique en plein air rassemblant 2.500 personnes. Cette manifestation a été interrompue.

Tout le centre de cette localité de Bavière a été investi par les secours et ses accès bloqués par la police. Le ministre régional de l'Intérieur Joachim Herrmann doit se rendre sur place dans la nuit
.

http://www.romandie.com/news/Allemagne-une-explosion-volontaire-fait-un-mort-et-des-blesses-a-Ansbach/723325.rom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 25 Juil 2016 - 23:35

19 morts et une quarantaine de blessés à Tokyo au Japon après une attaque au couteau.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6215
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 26 Aoû 2016 - 23:41

Citation :
Séisme en Italie: le bilan monte à 278 morts
Rédaction en ligne
Mis en ligne il y a 1 heure

Près de 2.500 personnes sont désormais privées de toit.

L’Italie se préparait à une journée de deuil samedi pour les 278 morts du séisme de mercredi dans le centre de la péninsule où des centaines de secouristes fouillaient encore les décombres, sans grand espoir de retrouver des survivants.

Les drapeaux seront en berne samedi dans tout le pays pour les funérailles des victimes d’Arquata del Tronto, une des trois localités des Apennins les plus touchées.

La cérémonie, avec une trentaine de cercueils dont plusieurs d’enfants, aura lieu en fin de matinée à Ascoli Piceno, au pied des montagnes meurtries, en présence du président de la République, Sergio Mattarella et du chef du gouvernement Matteo Renzi.

Une autre cérémonie, sans les corps, est prévue la semaine prochaine pour les victimes d’Accumoli et surtout d’Amatrice, sur l’autre versant de la montagne.

388 blessés ont été hospitalisés

En attendant, certaines familles ont commencé à enterrer leurs morts. A Pomezia, au sud de Rome, l’évêque du diocèse a célébré vendredi après-midi les funérailles de six victimes, dont un garçon de 8 ans et deux adolescentes.

Selon un dernier bilan de la protection civile, le nombre de décès constatés s’élève désormais à 278 morts, dont 218 à Amatrice, tandis que 388 blessés ont été hospitalisés. Aucun survivant n’a été retrouvé depuis jeudi.

Les recherches continuent pour retrouver des survivants

Dans le froid de la nuit, à la lumière des projecteurs ou dans la chaleur étouffante du jour, les efforts se poursuivaient pourtant sans relâche, en particulier à Amatrice, avec un va-et-vient incessant de secouristes et maîtres-chiens dans des volutes de poussière.

«Nous allons continuer à fouiller et à creuser jusqu’à avoir la certitude qu’il ne reste plus personne», a assuré Luigi D’Angelo, responsable local de la protection civile.

Mais les secouristes ont commencé à déblayer les décombres avec des pelleteuses, signe que l’espoir de retrouver des survivants s’amenuise.

Dans le village, une longue file de voitures: les familles des victimes viennent reconnaître les corps, faute de quoi la justice interdit leur évacuation. Une démarche délicate et d’autant plus compliquée que ce village touristique accueillait aussi des étrangers dont les familles sont encore loin.

Au moins huit étrangers parmi les victimes

Un couple et un adolescent britanniques figurent parmi les victimes, selon un communiqué de leurs familles, ainsi qu’au moins cinq autres étrangers, selon la presse ou les autorités locales: deux Roumains, une Espagnole, un Canadien et une Salvadorienne.

Le travail des secouristes était aussi compliqué par les multiples répliques: plus d’un millier enregistrées depuis mercredi, en particulier une secousse d’une magnitude de 4,8 vendredi à l’aube.

A chaque réplique, un nouveau mur s’écroule, un autre se fissure... Ainsi, un pont menant à Amatrice est devenu inutilisable, obligeant les secours à aménager à la hâte une déviation.

Dans les bourgs aux alentours, la tension restait vive. A l’entrée du hameau de San Lorenzo et Flaviano, tout près d’Amatrice, la petite route serpentant dans la montagne était ainsi bloquée, une pelleteuse de l’armée tentant frénétiquement de déblayer les décombres d’une maison sur la chaussée.

2.500 sans-abris

«Les secours sont tous à Amatrice, ils oublient les hameaux autour», déplorait Marco Barba, arrivé dans la matinée de Rome pour apporter des vêtements et des provisions à ses proches, tandis qu’un homme chargé de livrer des toilettes chimiques se désespérait de parvenir à destination.

Des images aériennes de la région montraient d’ailleurs des villages et des hameaux aux ruines dégringolant sur les flanc de montagne, avec en contrebas les tentes bleues alignées pour héberger les rescapés.

De nombreux sinistrés étaient de passage, venus en touristes ou dans leur famille, et sont rentrés chez eux. Mais la protection civile a recensé près de 2.500 personnes désormais privées de toit, qui passeront vendredi soir une nouvelle nuit dans l’une des grandes tentes aménagées.

L’état d’urgence proclamé dans les régions touchées

Jeudi soir, le gouvernement a proclamé l’état d’urgence dans les régions touchées et débloqué une première enveloppe de 50 millions d’euros. Un nouveau plan de prévention antisismique a aussi été annoncé, après les interrogations sur le lourd bilan humain de ce séisme dans une zone clairement identifiée comme à risque.

En 2009, un autre séisme avait fait plus de 300 morts à L’Aquila, à une cinquantaine de kilomètres. Mais il s’agissait alors d’une ville de plusieurs dizaines de milliers d’habitants.

http://www.lesoir.be/1302063/article/actualite/monde/2016-08-26/seisme-en-italie-bilan-monte-278-morts


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6215
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 27 Aoû 2016 - 0:10

Citation :
Accord de paix historique entre gouvernement colombien et FARC
POLITIQUE
25. AOÛT 2016 - 02:28

Le gouvernement colombien et les FARC ont scellé mercredi à La Havane un accord de paix historique après près de quatre ans de négociations, ont annoncé des négociateurs. Il met fin à la plus ancienne insurrection d'Amérique latine et à 52 ans de guerre civile.

"Nous sommes parvenus à un accord de paix final, intégral et définitif", indique un texte signé par les deux parties et lu par le diplomate cubain Rodolfo Benitez à La Havane, siège des pourparlers colombiens depuis novembre 2012.

"Nous sommes arrivés à bon port. L'incertitude a pris fin", avait indiqué peu avant cette annonce le chef suprême des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) Timoleon Jiménez à l'organe de presse de la guérilla.

Un référendum

Avant de pouvoir déclarer la fin du conflit avec les FARC, le gouvernement du président Juan Manuel Santos devra soumettre le texte au peuple colombien lors d'un référendum prévu dans les prochaines semaines.

Une fois l'accord de paix final validé, la rébellion doit commencer à réunir ses troupes pour les désarmer, alors que le cessez-le-feu devra être contrôlé par un mécanisme tripartite comprenant le gouvernement, les FARC et une mission de l'ONU.

Le désarmement devra être bouclé en 180 jours et les armes seront fondues pour construire trois monuments. La guérilla entamera alors sa mue pour se transformer en mouvement politique.

Signature du Conseil fédéral

L'accord de paix doit également être paraphé par les autorités suisses pour assurer juridiquement le texte et l'inscrire dans le cadre des conventions de Genève.

"Les parties à l'accord de paix ont convenu de demander au Conseil fédéral de déposer l'original de l'accord aux Archives fédérales", avait précisé en juin dernier un porte-parole du DFAE, qui ajoutait que la Suisse est prête à accéder à cette demande. Le DFAE soulignait également que la Suisse avait "activement participé à l'élaboration de cet accord".

La paix avec les FARC ne garantira pas forcément la fin des violences en Colombie. Les discussions séparées entre les rebelles de l'autre groupe de guérilla marxiste, l'Armée de libération nationale (ELN), et le gouvernement colombien ont tendance à s'enliser.

Le conflit colombien a impliqué au fil des décennies guérillas d'extrême gauche, paramilitaires d'extrême droite et armée, et a officiellement fait quelque 260'000 morts, 45'000 disparus et 6,9 millions de déplacés.

http://www.swissinfo.ch/fre/accord-de-paix-historique-entre-gouvernement-colombien-et-farc/42397034

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1168
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 3 Sep 2016 - 0:14

"L’impératif démocratique a déstabilisé le Gabon"  Laughing

Bernard Lugan / RT a écrit:
Gabon : les deux crocodiles et le marigot

Vaste de 267 000 kilomètres carrés, le Gabon est peuplé par moins de deux millions d’habitants divisés en une multitude de tribus qu’il est possible de rattacher à huit principaux groupes linguistiques eux-mêmes subdivisés tout en étant régulièrement entrecroisés. Il s’agit des Fang 32%, des Mpongwe 15%, des Mbédé 14%, des Myéné 10%, des Shira-Punu 12%, des Kota, des Tsogo, des Njabi et des Bété qui totalisent environ 90% de la population du pays. Ce désert humain recèle des richesses pétrolières. Depuis 1967, elles profitent au clan présidentiel gravitant autour de la famille Bongo, d’origine téké (Batéké), une des plus petites ethnies du pays.

Lors des élections présidentielles du 27 août dernier, le président sortant, Ali Bongo Ondimba né en 1959 et qui avait succédé à son père en 2009, avait face à lui Jean Ping Okoka, né en 1942.Ce dernier, ancien haut fonctionnaire de l’ONU et de l’Union africaine est de père chinois et de mère Nkomi-Myéné de la région de Lambaréné. C’est un vieux cheval de retour pur produit du clan Bongo puisqu’il fut ministre d’Omar Bongo durant 18 ans, de 1990 à 2008, tout en étant le compagnon de sa fille Pascaline Bongo avec laquelle il eut 2 enfants. Or, paradoxalement, toute sa campagne qui fut d’une grande violence de ton et d’une rare vulgarité, fut orientée sur deux thèmes :

- La dénonciation du clan qu’il a si longtemps servi et grâce auquel il a bâti sa fortune.

- L’accusation portée contre Ali Bongo Ondimba de n’être pas le fils de son père, ni même d’être d‘origine gabonaise.

Qu’un fils de Chinois accuse le président sortant d’être étranger prêterait à rire si les thèmes de la campagne étaient oubliés au lendemain du scrutin ; or, il est à craindre que tel ne soit pas le cas…

Les principaux soutiens de Jean Ping étaient des caciques du clan Bongo qui, sentant le vent tourner, avaient décidé de trahir celui auquel ils devaient tout. Ainsi l’ancien Premier ministre fang, Casimir Oyé Mba. Comme à cet apport ethnique déterminant, s’est ajouté celui des Myéné, le candidat du «renouveau» et de la «rupture» était donc assuré d’obtenir au minimum 40% des suffrages.

Les résultats du scrutin étant contestés, force est donc de constater que l’impératif démocratique vient donc de déstabiliser un nouveau pays d’Afrique.

#Lien

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3147
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 3 Sep 2016 - 0:52

Adam a écrit:
"L’impératif démocratique a déstabilisé le Gabon"  Laughing

Bernard Lugan / RT a écrit:
Gabon : les deux crocodiles et le marigot

Vaste de 267 000 kilomètres carrés, le Gabon est peuplé par moins de deux millions d’habitants divisés en une multitude de tribus qu’il est possible de rattacher à huit principaux groupes linguistiques eux-mêmes subdivisés tout en étant régulièrement entrecroisés. Il s’agit des Fang 32%, des Mpongwe 15%, des Mbédé 14%, des Myéné 10%, des Shira-Punu 12%, des Kota, des Tsogo, des Njabi et des Bété qui totalisent environ 90% de la population du pays. Ce désert humain recèle des richesses pétrolières. Depuis 1967, elles profitent au clan présidentiel gravitant autour de la famille Bongo, d’origine téké (Batéké), une des plus petites ethnies du pays.

Lors des élections présidentielles du 27 août dernier, le président sortant, Ali Bongo Ondimba né en 1959 et qui avait succédé à son père en 2009, avait face à lui Jean Ping Okoka, né en 1942.Ce dernier, ancien haut fonctionnaire de l’ONU et de l’Union africaine est de père chinois et de mère Nkomi-Myéné de la région de Lambaréné. C’est un vieux cheval de retour pur produit du clan Bongo puisqu’il fut ministre d’Omar Bongo durant 18 ans, de 1990 à 2008, tout en étant le compagnon de sa fille Pascaline Bongo avec laquelle il eut 2 enfants. Or, paradoxalement, toute sa campagne qui fut d’une grande violence de ton et d’une rare vulgarité, fut orientée sur deux thèmes :

- La dénonciation du clan qu’il a si longtemps servi et grâce auquel il a bâti sa fortune.

- L’accusation portée contre Ali Bongo Ondimba de n’être pas le fils de son père, ni même d’être d‘origine gabonaise.

Qu’un fils de Chinois accuse le président sortant d’être étranger prêterait à rire si les thèmes de la campagne étaient oubliés au lendemain du scrutin ; or, il est à craindre que tel ne soit pas le cas…

Les principaux soutiens de Jean Ping étaient des caciques du clan Bongo qui, sentant le vent tourner, avaient décidé de trahir celui auquel ils devaient tout. Ainsi l’ancien Premier ministre fang, Casimir Oyé Mba. Comme à cet apport ethnique déterminant, s’est ajouté celui des Myéné, le candidat du «renouveau» et de la «rupture» était donc assuré d’obtenir au minimum 40% des suffrages.

Les résultats du scrutin étant contestés, force est donc de constater que l’impératif démocratique vient donc de déstabiliser un nouveau pays d’Afrique.

#Lien

500% que le DRS est pour quelque chose dans cette affaire, au moins financement de la déstabilisation. le Gabon est un allier certain pour le Maroc en Afrique et en UA. donc la faillite du régime signifie une alliance perdue pour notre cause.
je crois que l'algerie sent que l'affaire se corse pour son rejeton et cherche a détourner l'attention
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 3 Sep 2016 - 10:05

Intéressez vous aux écoutes téléphoniques qui ont pièges Ping et ses relations "internationales".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1168
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 3 Sep 2016 - 15:25



Mamadi Diané, un conseiller du président ivoirien, Alassane Ouattara et Jean Ping

– « Mon frère, comment va ? »
– « Oui, j’ai reçu le papier, on va l’envoyer »
– « Non, non, il y a autre chose, plus importante. Il faut que tu réussisses à avoir deux ou trois personnes de la commission électorale qui disent qu’il y a trop de tripatouillages et qui démissionnent »
– « Oui… »
– « Tu comprends, ça va mettre la pagaille totale. Si on peut faire ça ce soir (lundi, veille de la proclamation des résultats, ndlr) , ça va être extraordinaire »
– « OK, merci. »

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
sergent
sergent


messages : 216
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 4 Sep 2016 - 0:45

Le New York Times a compilé plus de mille témoignages recensant la souffrance quotidienne des femmes musulmanes en Europe, plus particulièrement en Belgique et en France.

Citation :



‘The Way People Look at Us Has Changed’: Muslim Women on Life in Europe

By LILLIE DREMEAUXSEPT. 2, 2016

Saima Ashraf, 39, at the Barking Town Hall in London, where she is a leader in the local government. She said such an achievement would not have been possible for her as a veiled woman in her home country, France. Credit Andrew Testa for The New York Times
The storm over bans on burkinis in more than 30 French beach towns has all but drowned out the voices of Muslim women, for whom the full-body swimsuits were designed. The New York Times solicited their perspective, and the responses — more than 1,000 comments from France, Belgium and beyond — went much deeper than the question of swimwear.

What emerged was a portrait of life as a Muslim woman, veiled or not, in parts of Europe where terrorism has put people on edge. One French term was used dozens of times: “un combat,” or “a struggle,” to live day to day. Many who were born and raised in France described confusion at being told to go home.

Courts have struck down some of the bans on burkinis — the one in Nice, the site of a horrific terror attack on Bastille Day, was overturned on Thursday — but the debate is far from over.

“For years, we have had to put up with dirty looks and threatening remarks,” wrote Taslima Amar, 30, a teacher in Pantin, a suburb of Paris. “I’ve been asked to go back home (even though I am home).” Now, Ms. Amar said, she and her husband were looking to leave France.

Laurie Abouzeir, 32, said she was considering starting a business caring for children in her home in Toulouse, southern France, because that would allow her to wear a head scarf, frowned upon and even banned in some workplaces.

Many women wrote that anti-Muslim bias had intensified after the attacks on Charlie Hebdo in Paris in January 2015, and in Brussels, Paris and Nice more recently. Halima Djalab Bouguerra, a 21-year-old student in Bourg-en-Bresse, France, dated the change further back, to the killings by Mohammed Merah in the southwest of the country in 2012.

“The way people look at us has changed,” Ms. Bouguerra wrote. “Tongues have loosened. No one is afraid of telling a Muslim to ‘go back home’ anymore.”

Here are some excerpts from the comments we received. They have been condensed and edited for clarity, and translated for those who wrote in French.

Dina Srouji, 23, of Lebbeke, Belgium, in her dorm room at the University of Gent. Credit Gael Turine for The New York Times
“When the burkini came out, I was happy for my sister, who was on vacation and could finally play with her children on the beach instead of sitting in the shadow. At the beginning of all the drama, I thought, ‘Never mind it, Dina, it’s just a couple of small-minded people who don’t have anything else to do than hate on everything.’ But this? Really? This is everything I thought Europe was against. … How is it possible that in a ‘modern’ world, tanning naked is accepted but keeping your clothes on at the beach is not?”

— Dina Srouji, 23, Lebbeke, Belgium. Student and student reporter at the University of Gent. Instagram: @dindinsr

“This reminds me of my first days in high school after French law banned the hijab in schools. My teacher forced me to take off my head scarf in front of all the other pupils. I was humiliated. ... Today, I felt my heart broken again. I just looked at this woman taking off her clothes and asked myself, when will it end?”

— Hajer Zennou, 27, Lyon, France. Designer. She was referring to a woman who was surrounded by police officers on a beach in Nice.

“I am insulted, spat on (literally) every day in the subway, on the bus, at school. Yet I have never insulted or hit someone. No, I am just Muslim. I am seriously thinking of going to live elsewhere, where other people’s looks won’t make me cry every night in my bed.

“I am afraid of having to wear a yellow crescent on my clothes one day, like the Star of David for Jews not so long ago.”

— Charlotte Monnier, 23, Toulouse, France. Architecture student.

“I was curious to see if, in the cities where they forbade women in burkinis, dogs could swim. The answer was yes for some of them. Personally, I am scandalized that dogs can have more rights than a scarfed woman.”

— Samia Fekih, 36, Paris. Digital project manager.

Nawal Afkir, 25, of Brussels. Her hobby is street photography. Credit Gael Turine for The New York Times
“I am a social worker and I do my best to strive for a fair and free society. To me, wearing the veil does not mean being enslaved by a man. On the contrary, it means reappropriating the body and femininity.”

— Nawal Afkir, 25, Brussels

“Every time I visit Morocco, I feel and see more freedom than here in the West.”

— Souad el Bouchihati, 26, Gouda, the Netherlands. Social worker.

“I don’t mind removing my veil to work. What bothers me is hiding it from my colleagues. ... Of course, I did not hide for very long. I ran into my colleague as I was shopping with a friend, and I was wearing my veil. We said hello, and I whispered to her I would explain. I felt so bad about lying to her all this time. It was hell! So I sent her a text message to tell her the truth. She told me that she understood, and that she wouldn’t repeat it.”

— Hadjira Skoundri, 22, Toulouse, France. Administrative agent in the local government.

Mira Hassine, 27, of Orléans, France, is an administrator at a construction company. Credit Ed Alcock for The New York Times
“Even if we make every effort and try to be ‘integrated,’ we are constantly reminded that to be properly and completely integrated, we must give up our principles and our religion. In our homes, at work, or among our friends, there is a kind of pressure. We don’t dare accept invitations from friends because we’re sick of having to say no to alcohol and to politely justify ourselves, walking on eggshells while making sure we don’t say anything that could be taken the wrong way. At work, there have been little jokes along the lines of ‘Did you help your cousins?’ after the terrorist attacks. And our families who curse the terrorists at mealtime are then insulted by these new laws.

“So then what? We isolate ourselves. And once you start isolating yourself, you’re no longer integrating.”

— Mira Hassine, 27, Orléans, France. Administrator at a construction company and a practicing Muslim who does not wear a veil.

“To be a Muslim woman in France is to live in an apartheid system of which the beach bans are just the latest incarnation. ... I think that French Muslim women would be justified to request asylum in the United States, for instance, given how many persecutions we are subjected to.”

— Karima Mondon, 37. French teacher who recently moved to Casablanca, Morocco, from Lyon, France.

“I am a Muslim French woman. I live in London. As a Frenchwoman, I would never have achieved what I have in London while wearing the veil. I am a politician in local government, deputy leader of my borough, and I wear the scarf. If I were in France, forget about it.”

— Saima Ashraf, 39, London. Twitter: @saimaashraf25

“I am a nurse and I wear the veil. At work, it is impossible for me to wear my veil. I remove it upon arrival. Nothing on the head, no long sleeves, nothing that might cover me up to adhere to my way of living. … We are denied the possibility of going to the pool and now to the beach. What is the next step? Are we going to wear crescents to be recognized?”

— Linda Alem, 27, Paris. Nurse at a dialysis center.

“I feel unwell to the point of becoming paranoid! As a student, I had a classmate call me a Salafist and make a death threat against me. Why? Because he saw me wearing a veil in the street. When I went to see the school’s assistant principal, the only solution she found was to expel both of us if we did not lessen the tensions that he had caused. A real nightmare, where all roads lead to injustice. ... I have tears in my eyes as I write these words, and while I don’t want to present us as victims, their relentlessness is such that I am going to leave this country sooner or later. They will surely have obtained what they wanted, but I don’t have the strength of Rosa Parks. One less engineer in France — that’s their punishment.”

— Nora Mahboub, 21, Paris. Engineering student.

Siam Ferhat-Basset, 29, near her home in Drancy, France. Credit Ed Alcock for The New York Times
“Even though I have a master’s degree, I couldn’t find a job related to my studies. … I see no hope for our future, and like many others, I intend to go abroad. My heart is 100 percent French, but it feels like I have to prove my ‘Frenchness,’ and with everything happening currently, I’m tired of justifying my identity.”

— Siam Ferhat-Basset, 29, Drancy, France. Former receptionist.

“During my studies, I was someone who worked hard. I loved to learn. But as I continued my schooling, I lost all motivation. I knew that as a veiled Muslim woman, I had no future in the professional world. We are being asked to integrate, but unfortunately, they don’t integrate us.”

— Saadia Akessour, 31, Liège, Belgium. Stay-at-home mother who had to remove her veil during a midwifery internship and has since abandoned her studies.

“This summer, I went swimming near Hendaye, in southwestern France. I was a bit of a local curiosity, but I found that people were kind. It seems that the news media and politicians are not in sync with what the people think.”

— Fadoua Hachimi, 41, Les Lilas, France. Purchasing assistant.

“I feel like an outlaw, a kind of criminal who is demanding something illegal, even though I am demanding nothing but the right to be free.”

— Nadia Lamarti, 35, Zellik, Belgium. Mother of four daughters who has trained as a social worker.

Assia Boukhelifa, 22, is a political science student in Lille, France. Credit Ed Alcock for The New York Times
“I find it crazy that the French appear to be discovering Islam and are still talking to us about integration, even though we are now in the third or even fourth generation of Muslims of North African descent living in France.”

— Assia Boukhelifa, 22, Lille. Political science student.

“I am a woman who wears this full-coverage swimsuit. (“Burkini” is a term that is too loaded.) I used to settle for watching others enjoy the pleasures of swimming — at most I would go into the water in my street clothes, which is absolutely impractical. This piece of clothing has broken my chains.”

— Ennaji Loubna, 30, Perpignan, France. Studying for a master’s in sociology.

“Thank you ever so much for viewing us as human beings and for taking into account our opinions. In Belgium, as in France for that matter, we never get the chance to speak, even though we Muslims (veiled or not) are the main people concerned by these recurrent controversies on Islam and women. We are seen as brainless bigots who are submissive to our husbands or fathers. I myself am a Muslim, a teacher, tolerant, feminist AND veiled.”

— Khadija Manouach, 29, Brussels. Teacher in an elementary school.

“As a Muslim young woman, I do not feel safe anymore. … I am preparing to go to the U.K., where I can work and live normally — which makes me sad, because I do love my country.”

— Sarah Nahal, 24, Grenoble, France. Student in economics and management.

“My father has lived in France since age 8, and he has been working since age 14, but despite everything, this isn’t enough for France to view us as ordinary fellow citizens, since my veil bothers them. … What can we do? Take courage into our own hands and fight with the weapons that we have at our disposal: knowledge, diplomas and willpower!”

Correction: September 2, 2016
An earlier version of this article erroneously included Paris in a list of cities attacked by terrorists this year. The attacks were in 2015, not 2016.

http://www.nytimes.com/2016/09/03/world/europe/burkini-ban-muslim-women.html?_r=0

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1168
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 4 Sep 2016 - 20:52

Jean Ping: "deux choix pour Ali Bongo: aller au Maroc, où on lui offre une retraite dorée, ou aller à La Haye à la Cour pénale internationale."

Source suisse #ici

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4884
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 4 Sep 2016 - 21:27

je ne pense pas que jean ping sera président mais ali bongo s'il arrive quand meme a avoir des pauvres avec tout ce que le pays possède comme richesses sur 1.8 millions de gabonais faut vraiment jouer avec son avenir politique

au passage maduro est dans de sales draps


pourchassé par la foules les fameux discours ou il tortille sa bouche dans tout les sens ne nourissent plus la foule il faut que notre diplomatie se prépare a un retour dans ce pays et une ejection du polz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6215
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 5 Sep 2016 - 3:15

Citation :
Venezuela: les généraux en mission papier toilette
Par RFI Publié le 04-09-2016

Le gouvernement vénézuélien a nommé dix-huit militaires hauts gradés pour superviser la production, la distribution et la commercialisation des biens de première nécessité qui manquent tant dans le pays. Ce rôle attribué aux militaires, lancé par le président Nicolas Maduro pour tenter d'enrayer la grogne sociale, a déjà plusieurs mois et se poursuit donc puisque la crise économique et alimentaire ne trouve pas d'issue.

L'armée vénézuélienne se met en ordre de bataille contre un ennemi et un seul : la pénurie de produits alimentaires, d'hygiène et de médicaments. C'est le ministre de la Défense en personne qui prend la tête d'une grande mission d'approvisionnement.

Généraux et contre-amiraux se partagent le terrain. L’un s'occupera de la chaine de production du riz, d'autres gradés se chargeront respectivement du riz, du sucre, des haricots et du maïs. Un général est assigné à l'approvisionnement en papier toilette, un autre prend la direction du secteur savon et dentifrice. Le secteur pharmaceutique revient à un général de division.

Le président Maduro, menacé par l'opposition d'un référendum révocatoire, accuse le secteur privé de lui livrer une guerre économique et d'entretenir la crise en favorisant la spéculation et le marché noir. Les industriels vénézuéliens mettent en cause la faible production liée au contrôle des prix, au manque de devises pour importer les matières premières nécessaires. Le Venezuela dont l'économie dépend pour l'essentiel du pétrole est sévèrement touché affecté par la chute des cours.

http://www.rfi.fr/ameriques/20160904-venezuela-generaux-mission-papier-toilette-crise-alimentation-penurie

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités internationales   Aujourd'hui à 23:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Master Relations Internationales
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: