Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'industrie automobile au Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
silent eagle
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1239
Inscrit le : 17/04/2012
Localisation : somewhere
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Mar 4 Juil 2017 - 15:52

L’équipementier américain Adient s’implante à Kénitra

Citation :
Le cluster automobile marocain s’étoffe au fil des semaines. En effet, quelques jours à peine après l’annonce par le japonais JTEKT du lancement de son usine tangéroise de fabrication de composants pour directions automobiles pour un investissement de 15 millions d’euros (plus de 160 millions de DH), c’est au tour de l’équipementier américain Adient corporation de créer une filiale à Atlantic Free Zone à Kénitra. 

Dénommée Lamination Automotive Fabrics (LAF), la première filiale africaine de ce groupe américain (en dehors de l’Afrique du Sud) devra entamer ses premières livraisons de systèmes de sièges complets et composants intérieurs à partir de 2019 et ce, concomitamment à l’entrée en service de la locomotive d’Atlantic Free Zone à savoir la future usine de production de véhicules de marques Peugeot et Citroën du groupe PSA. Mais le second constructeur français ne devrait pas être le seul client de LAF qui compte aussi produire pour le compte de différents clients d’Adient, notamment ceux à forte présence industrielle européenne tels Renault, Mercedes et Volvo. L’investissement envisagé par LAF devra dépasser la barre de 100 millions de DH pour une première phase. 

Rappelons qu’Adient est le leader mondial du segment des sièges automobiles avec une part de marché mondiale de 34%, loin devant Faurecia et Lear (tous deux déjà présents au Maroc). En 2016, le groupe basé à Detroit a réalisé un chiffre d’affaires de 17 milliards de dollars (près de 170 milliards de DH) avec un effectif de 75.000 salariés répartis sur les 230 usines à travers 33 pays (dont cinq unités industrielles en Afrique du Sud et le Lesotho). Jusqu’en octobre 2016, Adient corporation était une division du géant Johnson Controls International mais depuis cette date, le groupe a finalisé sa séparation avec son ex-maison mère à travers un spin off réalisé par cotation à la bourse de New York et ayant donné à l’entité cotée une entière autonomie.

http://www.challenge.ma/lequipementier-americain-adient-simplante-a-kenitra-85677/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arabic-army.com/
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 930
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Jeu 6 Juil 2017 - 21:24

https://www.medias24.com/MAROC/ECONOMIE/ECONOMIE/174852-Industrie-17-conventions-d-investissement-pour-un-montant-de-24-milliards-de-DH.html

Citation :

Industrie: 17 conventions d'investissement pour un montant de 2,4 milliards de DH

Les projets d’investissement d’un montant global de 2,4 milliards de DH participertont à la création de 14.230 emplois et génèreront un chiffre d’affaires de 7,62 milliards de DH. Les conventions ont été signées ce jeudi après midi à Rabat.

Signées le 6 juillet 2017, à Rabat, par le Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, le Ministre de l’Economie et des Finances, Mohammed Boussaid, et par les dirigeants des entreprises concernées, ces conventions s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des écosystèmes industriels lancés dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique.

Sur les 17 projets d’investissement, 14 concernent le secteur de l’automobile et 3 se déploieront dans l’industrie aéronautique. Ce sont des investissements qui "introduisent de nouvelles spécialisations. Ils renforcent l’intégration locale, densifient le tissu productif et répondent à un besoin jusque-là comblé par l’import", a souligné M. Elalamy en ajoutant que "les projets lancés témoignent de l’intérêt grandissant perçu chez les opérateurs nationaux pour les filières industrielles émergentes. Ils sont plus nombreux à vouloir y investir".

Dans l’automobile, des projets pionniers et étoffant les chaînes de valeur locales se concrétisent avec:

-le chinois Xiezhong qui fabriquera des systèmes de conditionnement d’air,

-Electroplast qui sera spécialisé dans le traitement de surface

-et Lear Corporation Automotive, déjà présent au Maroc et qui développe de nouvelles technologies dans l’électronique embarquée.

-Knauf et Hispamoldes qui vont opérer dans l’injection plastique.

-La joint-venture entre Dolidol et l’espagnol Jobelsa, sera, elle, spécialisée dans la fabrication de coiffes de sièges et de sièges complets.

Autre investissement important, celui de Leoni qui s’inscrit dans le cadre d’un plan de développement global du groupe au Maroc portant sur la création de 11.000 nouveaux emplois directs sur l’ensemble de ses sites au Maroc. Le groupe entreprend dans ce cadre, la mise en place dans le Royaume d’un centre de R&D world wide.

Les autres projets lancés dans l’automobile concernent des filières en pleine expansion à l’exemple, du vitrage trempé, des structures métalliques ou encore des sous-ensembles hydrauliques.

Ils sont appelés à développer les capacitaires des industriels pour répondre à la demande grandissante en équipements qui s’est fortement accrue avec la dynamique de croissance que connaît le secteur et avec l’arrivée du deuxième constructeur, en particulier.

Dans l’aéronautique, Figeac Aero Maroc s’implante pour la première fois au Maroc et se spécialise dans l’usinage et l’assemblage de pièces aéronautiques et le traitement de surface pour servir Airbus et Bombardier, notamment.

Les investissements d’ADF Technologie Morocco et de Tecaero Maroc porteront, quant à eux, sur la conception et la fabrication d’outillages et de canalisations.

En 2016, les emplois engagés et opérationnels dans le secteur de l’automobile se chiffrent à près de 150.000 postes, soit un accroissement de l’ordre de 80% par rapport à 2014, selon les chiffres du ministère.

Le chiffre d’affaires généré est passé de 40 à 60 milliards de DH durant la même période, enregistrant une augmentation de 50%.

Les performances du secteur de l’aéronautique sont tout aussi remarquables.

En 2016, le chiffre d’affaires du secteur se chiffre à 9,2 milliards de DH, réalisant une hausse de 12,5% par rapport à 2015. L’effectif employé par le secteur a connu un accroissement de 19% , entre 2014 et 2016, passant de 12.600 à 15.000 salariés.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4421
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 7 Juil 2017 - 18:22

http://www.agenceecofin.com/investissement/0707-48670-le-japonais-jtekt-corporation-sannonce-au-maroc-avec-un-projet-dusine-de-production-de-composants-automobiles a écrit:

Le japonais JTEKT Corporation s'annonce au Maroc, avec un projet d'usine de production de composants automobiles

(Agence Ecofin) - JTEKT Corporation, une société filiale du groupe Toyota, et qui est coté sur la bourse de Tokyo, débutera dès 2020 avec la production de composantes automobiles au Maroc.

Elle a annoncé la construction de sa première usine qui sera construite dans la localité industrielle de Tanger sous l’appellation de JTEKT Automotive Morroco (JAMO)

« En réponse aux attentes de croissance de l'industrie automobile au Maroc, JAMO débutera avec la fabrication des systèmes de direction assistée électrique. Cela nous permet de répondre rapidement et adéquatement aux exigences de notre client au Maroc », a fait savoir l'entreprise japonaise dans un communiqué, dont Ecofin a eu une copie.

L'investissement initial de 15 millions d'euros, sera effectué totalement par la filiale européenne du groupe JTEKT. Le début des travaux est prévu pour septembre 2017 et le Japonais espère entrer, au-delà du marché marocain, sur le Maghreb et le Moyen Orient.

Le royaume chérifien devient une véritable plateforme de l'industrie automobile en Afrique. L'arrivée de grand groupe européens, comme PSA, Mercedes, Volvo ou encore Renault, attirent d'autres acteurs de la chaîne de valeur du secteur, notamment ceux de l'industrie des composants.

Après JTEKT, c'est l'américain Adient qui a annoncé un investissement initial de 10 millions $ pour l'ouverture de sa première filiale africaine hors Afrique du sud, dans l'Atlantic Free Zone située à Kenitra. Par ailleurs, l'équipementier automobile Faurecia, qui est présent au Maroc depuis 2008 a annoncé l'ouverture d'une deuxième usine.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1083
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 7 Juil 2017 - 23:07

Lmerd c'est flippant tanger kenitra casa le reste du bled zbel merde j'en ai ma claque
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4726
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 7 Juil 2017 - 23:32

lemay a écrit:
Lmerd c'est flippant tanger kenitra casa le reste du bled zbel merde j'en ai ma claque

C'est vrai c'est frustrant, mais cest la dure loi des affaires et des investissements. Comment argumenter face a un investisseur qui veut mettre 500 millions d'euros dzns l'industrie auto, pour le persuader d'investir son argent a Zagora ou Ahfir ou mrme Asfi par exemple. Impossible, le mec veut des débouchés rapide vers l'export, donc il voudra Tanger ou Kenitra, pas loin de Casa et Rabat, pas de transport routier a faire , il a 30 km max à faire pour charger son bateau et exporter, time is money.

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6079
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 0:09

C'est la meme problematique qu'on retrouve en Chine par exemple entre une Chine de la Cote super developper et une Chine interieur sous-developper.

Mais bon l'important c'est que la situation socio-economique avance...

Au Moyen Age, alors que Londres était un petit village, Cordoue était éclairer la nuit. Nous étions Grand, il n'y a pas de raison que l'on ne redevienne pas Grand de nouveau.

Nous verrons fleurir a nouveau les jardins de Cordoue...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1083
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 9:40

Les gars je donne juste l'exemple de la région fes Meknes qui était la deuxième zone industrielle du pays ça marchait top !!!! Le République tchèque est enclavée pas de débouchés sur un port pitisti en Roumanie est à plus de 400 km d'un port désolé mais faux faux prétexte et c'est grave très grave le peuple regarde et comment à se poser des questions trop c'est trop en plus question régionalisation hhhhhhhhh comment développer des villes comme azrou Taza etc si la région n'attire que l'exode rurale et les mouches pourquoi pas des usines à fes Meknes jdida Taza bengrir et j'en passe ils sont reliés aux chemins de fer il faut juste les rendre attractif sur le plan impôt et foncier comme ça se faisait jusqu'en 90 et puis safi a un port oú son problème.
Non avec tout mes respects les gars vos argumentations j'en suis pas convaincu certes il s'agit de mon point de vue en continuant à travailler avec 10% du pays en délaissant 90% car profit garantie sur Axel tanger casa et sans prendre de risque on fait le lit de voir apparaître plusieurs 7irak à cause 7ogra vraiment 7ogra imagine un Meknassi un tazi un mellali regardant les informations entendant projets sur projets ouvrant les oreilles les yeux attendant leur site avec cet espoir d'entendre sa région oú sa ville et bim si ce n'est pas tanger c'est kenitra bien sûr sans parler de casa mais c'est hallucinant hallucinant même se comparant à la Chine notre superficie n'est même pas égale à une de leur province bref c'est démoralisant et ce genre de comportement est dangereux nass fa9ou oú 3a9ou baraka men t9oulib
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 495
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 10:22

Le Maroc pourrait supporter les frais de transport des grosses industries (pout export) s'ils s'installent dans les regions un peu reculer avec une baisse des impôts et des charges pendant 5 ans. Bien sûr, il faut que l'infrastructure suit ce mouvement. Créé des zones franches à Meknès ou Fès pour attirer les investisseurs tout en investissant dans l'infrastructure (routes et rails). Et bien sûr la formation des jeunes.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1752
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 14:00

Kursad2 a écrit:
Le Maroc pourrait supporter les frais de transport des grosses industries (pout export) s'ils s'installent dans les regions un peu reculer avec une baisse des impôts et des charges pendant 5 ans. Bien sûr, il faut que l'infrastructure suit ce mouvement. Créé des zones franches à Meknès ou Fès pour attirer les investisseurs tout en investissant dans l'infrastructure (routes et rails). Et bien sûr la formation des jeunes.

Pour la région Fes Meknès y a déjà l autoroute le rail et l aéroport. il faut seulement penser a cette région...

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1083
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 16:55

Cher kursad merci pour ton avis qui va dans le sens de ma pensée avant plusieurs régions comme fes et Meknes avaient une attractivité sur le plan Impots et foncier maintenant que tu fasses ton projet à Meknes ouarzazate ou tanger tu payeras les mêmes Impots donc tu tues les autres régions car elles n'ont rien à offrir si si des larmes hhhhh et regarder le 10% qui avance et le reste qui recule
Revenir en haut Aller en bas
Silent Urban SERE
Caporal
Caporal
avatar

messages : 106
Inscrit le : 04/03/2017
Localisation : Barcelone
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 17:20

lemay a écrit:
Cher kursad merci pour ton avis qui va dans le sens de ma pensée avant plusieurs régions comme fes et Meknes avaient une attractivité sur le plan Impots et foncier maintenant que tu fasses ton projet à Meknes ouarzazate ou tanger tu payeras les mêmes Impots donc tu tues les autres régions car elles n'ont rien à offrir si si des larmes hhhhh et regarder le 10% qui avance et le reste qui recule

Surtout que l'écosystème de l'industrie automobile a atteint une taille critique dense, de l'avis même du ministre du commerce et de l'industrie M. El Alami, la destination Maroc se vend toute seul avec beaucoup de prétendants.

Ce qui est incompréhensible, c'est qu'on continue à ne même pas orienté d'autres industries vers des régions à la porte de l'Atlas, notamment Fés-Meknès et autres....
Même tisser des tapis artisanaux se fait dans les grandes villes !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1083
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 19:12

Oui même le tapis atlas se fait à rabat oulja comme je dis il y a urgence je répète pitisti la capitale de dacia se trouve à plus de 400 km de la mer Turin n'est pas côtière sochaux aussi Detroit aussi bref c'est très frustrant et rageant
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 984
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 21:37

Les comparaisons dans ce genre de questions ne sont pas valides. La République Tchèque s'est développée au 18eme siècle (la Bohème à l'époque) grâce à la maîtrise exclusive du verre de crystal. Ce monopole à permis la mise en place d'un cluster qui a rendu la région riche et amené d'autres industries.
Pour Dacia, les marchés étaient tous en Europe de l'est. Ce qu'il fallait c'était un noeud ferroviaire.
Pour Détroit, les grands lacs étaient la zone de l'acier et un noeud ferroviaire majeur.

Ceci juste pour rétablir la comparaison.

Ceci étant dit, nous en avons parlé avant et Lemay et moi sommes de fervents défenseurs de la région Fes Meknès qui a été oublié par les autorités (bien plus que le Rif).
On ne peut pas obliger des investisseurs à aller dans telle ou telle région mais l'état (ou les régions) peuvent donner des avantages fiscaux aux compagnies qui s'installent dans ces régions laissées pour compte.
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1083
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 23:09

Voilà Alpha tango tu as tout résumé
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1083
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 23:12

Et la région de fes Meknes est un noeud stratégique depuis des siècles
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 984
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 8 Juil 2017 - 23:38

Oui mais sur une route économique que le colonialisme à tué. La route du sel et de l'or n'existe plus... Nous essayons d'en recréer une mais il n'est pas évident que l'axe économique vers l'Afrique de l'ouest profite à la région Fes Meknès.
Pour en revenir à l'industrie automobile, le fait est que le pool humain des régions favorisés (Casa, Kenitra, Tanger) n'est pas extensible à l'infini et notre infrastructure urbaine ne permet pas de fournir un cadre de vie acceptable aux banlieues... Donc, naturellement, il y aura un transfert de capacité de production vers les régions périphériques (ce que Fes est devenue). D'autant plus que Fes et Meknès disposent d'un pôle universitaire conséquent... Et sous utilisé.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4421
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Dim 9 Juil 2017 - 1:21

Ne pas oublier la dimension gestion du territoire...
Qui dit industrie dit ouvriers/proletariat et ce qui va avec...
Il est bon de garder des Provinces préservées, en contrepoids des zones industrialisées.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1157
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Dim 9 Juil 2017 - 2:37

lemay a écrit:
Et la région de fes Meknes est un noeud stratégique depuis des siècles

c'est dernieres 60 année

EST --- la Frontière EST fermée au moins 50 année/60, une situation qui n'existe qu'entre les 2 Corées

Nord----- Badis pres de Houceima été le port historique de FES, la coupure avec le RIF dure depuis 70 ans au moins a cause du colonialisme Francais et espagnol et ensuite a cause de KIF, l'etat a délaissé ce pont au trafiquant et au fonctionnaires. y a que dernièrement qu'ils ont commencé a construire une voie express vers Taounate



.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 875
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Dim 9 Juil 2017 - 21:22

Si ma mémoire est bonne, il s'agit de la première usine dans le secteur de l'industrie automobile qui s'installe à Salé!!

Citation :


Industrie automobile: Salé abritera la nouvelle usine Faurecia


Florissante, l’industrie automobile au Maroc continue d’aimanter les grands professionnels du secteur.

En effet, la zone franche de Technopolis de Rabat-Salé abritera, jeudi 13 juillet, la cérémonie d’inauguration de la nouvelle usine de Faurecia et qui sera présidée par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, et Patrick Koller, directeur général du Groupe Faurecia.

Cet évènement, qui consacre le Maroc comme région stratégique pour l’industrie automobile mondiale en général et pour Faurecia en particulier couronne les efforts consentis par le Royaume pour attirer les grands investisseurs.

Rappelons que Faurecia est un groupe français d’ingénierie et de production d’équipements automobiles. L’entreprise développe, fabrique et commercialise des équipements destinés aux constructeurs automobiles : sièges, systèmes d’intérieur, technologies de contrôle des émissions, extérieurs d’automobile, etc.


http://aujourdhui.ma/automobile/industrie-automobile-sale-abritera-la-nouvelle-usine-faurecia


_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 760
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Lun 10 Juil 2017 - 1:42

De casa, 3ayn 7arouda jusqu'à berchide voir les terres les plus fertiles du Maroc se transformer en bloc de béton qui ne se fondent même pas dans le paysage m'attriste. Mais en plus de ça l'industrialisation se fait au détriment de plus en plus de terres cultivables.
Faut expliquer aux nôtres que la désertification et la sécheresse vont réduire de plus en plus nos champs cultivables.

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 875
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Lun 10 Juil 2017 - 23:30

bens.othman a écrit:
De casa, 3ayn 7arouda jusqu'à berchide voir les terres les plus fertiles du Maroc se transformer en bloc de béton qui ne se fondent même pas dans le paysage m'attriste. Mais en plus de ça l'industrialisation se fait au détriment de plus en plus de terres cultivables.
Faut expliquer aux nôtres que la désertification et la sécheresse vont réduire de plus en plus nos champs cultivables.

C'est déjà le cas dans la région de Souss que je connais un peu mieux. L'eau commence à se faire rare. Depuis des années les agriculteurs ne cessent d'approfondir leurs puits, mais ce n'est plus rentable aujourd'hui étant donnée les couts très élevés. Certains ont creusé jusqu'à plus de 200 mètres de profondeur!! Mais la quantité d'eau remontée reste insuffisante. Beaucoup abandonnent leurs fermes pour d'autres activités.

Alors, si l'industrialisation prend la place de l'agriculture dans le nord, et la sécheresse la tue dans le sud, on risque à l'avenir de produire des voitures et des avions mais importer des légumes et des fruits!!

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Silent Urban SERE
Caporal
Caporal
avatar

messages : 106
Inscrit le : 04/03/2017
Localisation : Barcelone
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Mar 11 Juil 2017 - 1:14






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 495
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Jeu 13 Juil 2017 - 12:04

docleo a écrit:
Kursad2 a écrit:
Le Maroc pourrait supporter les frais de transport des grosses industries (pout export) s'ils s'installent dans les regions un peu reculer avec une baisse des impôts et des charges pendant 5 ans. Bien sûr, il faut que l'infrastructure suit ce mouvement. Créé des zones franches à Meknès ou Fès pour attirer les investisseurs tout en investissant dans l'infrastructure (routes et rails). Et bien sûr la formation des jeunes.

Pour la région Fes Meknès y a déjà l autoroute le rail et l aéroport. il faut seulement penser a cette région...

Et les avantages fiscaux? Le terrain prêté pour 0 dirham? Les cotisations libérées? L'eau et l'électricité gratuit? (pendant déjà 5 ans) Ils vont se bousculer.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
ScorpionDuDesert
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 464
Inscrit le : 15/08/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Jeu 13 Juil 2017 - 20:20

Kursad2 a écrit:
docleo a écrit:
Kursad2 a écrit:
Le Maroc pourrait supporter les frais de transport des grosses industries (pout export) s'ils s'installent dans les regions un peu reculer avec une baisse des impôts et des charges pendant 5 ans. Bien sûr, il faut que l'infrastructure suit ce mouvement. Créé des zones franches à Meknès ou Fès pour attirer les investisseurs tout en investissant dans l'infrastructure (routes et rails). Et bien sûr la formation des jeunes.

Pour la région Fes Meknès y a déjà l autoroute le rail et l aéroport. il faut seulement penser a cette région...

Et les avantages fiscaux? Le terrain prêté pour 0 dirham? Les cotisations libérées? L'eau et l'électricité gratuit? (pendant déjà 5 ans) Ils vont se bousculer.

Tu rigoles. ce que le Maroc propose:
avantages fiscaux sur 20 ans
terrain donnée gratuitement et préparé. Ils n'accepte pas n'importe quoi. Il faut que le terrain soit terrassé, raccordé aux réseaux (eaux, électricité, autoroute, train, ect)
subventions. je crois que pour PSA c'est dans 500 millions de $
formation (creation de structure de formation + formation)
ect

ils n'ont pas accepté de se mettre à kenitra comme ça ..


Dernière édition par ScorpionDuDesert le Jeu 13 Juil 2017 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1752
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Jeu 13 Juil 2017 - 20:33

Tu as oublié le port

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'industrie automobile au Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Bricks au thon (Maroc)
» Couscous (Maroc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: