Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28
AuteurMessage
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 5657
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena30
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Ambass10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeVen 25 Sep 2015 - 2:37

Rappel du premier message :

Moi je pense que leur shoot n'avait aucun objectif militaire car pas de menace direct, ces deux gamins voulaient tout simplement s'amuser a tirer des roquettes car l'argent coule a flot donc ça revient pas cher, mais ça montre un deficit flagrant de discipline dans leur armée.
Comme dans GTA (pour les joueurs qui connaissent) quand tu tape le code d'arme illimité, et ben tu tire de partout avec toutes les armes juste pour t'amuser, ces deux saoudiens c'est la meme chose What a Face

_________________
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 20190556
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeDim 14 Avr 2019 - 17:09

Citation :
Yémen : La coalition arabe aurait abattu l’un de ses propres drones MALE CH-4B

par Laurent Lagneau · 14 avril 2019


 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _7a36

Le 10 janvier, les rebelles Houthis attaquèrent la base aérienne d’Al-Anad, la plus importante du Yémen, où se déroulait une parade militaire en présence du général Abdallah al-Nakhi, le chef d’état-major de l’armée loyaliste, son second, le général Saleh Zendani et d’Ahmed Abdallah, le gouverneur de la province de Lahj. L’objectif était donc clair : décapiter la hiérarchie des forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi.

En effet, le drone des rebelles explosa non loin du podium où étaient rassemblées les autorités, projetant de nombreux débris métalliques. Cette attaque fit 7 tués, dont le général Saleh Tamah, le chef du renseignement yéménite.

Plus tard, le porte-parole des Houthis, Yahya Sarea, revendiqua cette attaque, en la qualifiant « d’opération légitime contre l’agression » des forces loyalistes, soutenues par une coalition emmenée par l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis. Et il assure que son groupe se dotait d’un stock de drones construits localement afin de « lancer d’autres opérations simultanément sur plusieurs fronts. »

Mais selon toute vraisemblance, les appareils utilisés par les Houthis seraient des drones dérivés de l’Ababil iranien, qu’ils ont rebaptisés « Qasef-1 ». Ces engins peuvent emporter une chaque militaire de 30 kg.



Depuis, d’autres attaques de drones ont été signalées, comme celle ayant visé, le 3 avril, Kamnis Mushait, qui abrite une importe base aérienne située dans le sud-ouest de l’Arabie Saoudite. Selon le porte-parole de la coalition arabe, le colonel Turki al-Maliki, deux engins ont été abattus avant d’atteindre leur cible.

« À 21h35 [18h35 GMT], les systèmes de défense aérienne saoudiens ont détecté deux objets non identifiés se dirigeant vers des zones civiles. […] Ils ont été interceptés et détruits », a en effet déclaré le colonel al-Maliki. Toutefois, cinq civils ont été blessés par des débris.

Bis repetita une semaine plus tard. Le 8 avril, le colonel al-Maliki a de nouveau indiqué qu’un drone en provenance du Yémen avait été abattu à 19 h 50 par la défense aérienne saoudienne alors qu’il se dirigeait vers la région d’Asir, dans le sud du royaume.



« Le drone a été abattu avant d’atteindre sa cible et jusqu’à présent, personne n’aurait été blessé par la chute de débris provenant de l’appareil », a assuré l’officier saoudien. Une source militaire a même précisé qu’une batterie de défense aérienne Patriot avait été sollicitée.

Seulement, les images de l’épave de l’appareil abattu suggèrent qu’il ne s’agit pas d’un Qasef-1/Ababil mais d’un drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] CH-4B d’origine chinoise… comme ceux qui sont en dotation au sein de la Royal Saudi Air Force [les forces aériennes émiratis disposent de drones Wing Loong, également de facture chinoise, ndlr].

Développé par la China Aerospace Science and Technology Corporation [CASC], le CH-4B cultive une forte ressemblance avec le MQ-9 Reaper américain. Doté d’une tourelle électro-optique et d’un radar à synthèse d’ouverture, il peut emporter jusqu’à 345 kg de munitions guidées.

Photo : capture d’écran

http://www.opex360.com/2019/04/14/yemen-la-coalition-arabe-aurait-abattu-lun-de-ses-propres-drones-male-ch-4b/  
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
Fremo

messages : 23052
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena13
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Ambass10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Untitl10
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena20

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeDim 14 Avr 2019 - 17:28

On fait appel au Patriot pour des Drones ? qu'est ce qu'il faut pas entendre .. la racaille Arabe

_________________
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Colonel
Colonel
Shugan188

messages : 1782
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena11
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena11

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeLun 15 Avr 2019 - 14:10

L’enquête de Disclose sur l’usage des armes françaises dans la guerre
https://made-in-france.disclose.ngo/fr/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeLun 15 Avr 2019 - 18:46

Citation :
Yémen: accord pour un retrait militaire de Hodeida, affirme l'ONU


Nations unies (Etats-Unis), 15 avr 2019 (AFP) -


L'ONU a obtenu un accord final des belligérants pour un retrait des combattants de la ville portuaire de Hodeida au Yémen, a affirmé lundi au Conseil de sécurité l'émissaire onusien Martin Griffiths, sans en préciser la date.

Ce retrait est l'un des éléments clés de la trêve à Hodeida, obtenue début décembre en Suède par l'ONU, mais qui n'a jamais été appliqué.

"Les deux parties ont maintenant accepté un plan de redéploiement détaillé", a déclaré Martin Griffiths.

Le port de Hodeida, par lequel transite la majorité de l'aide humanitaire internationale envoyée à un pays menacé par la famine, est contrôlé par les rebelles Houthis.

Le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock, a indiqué que les Nations unies n'avaient toujours pas accès aux entrepôts à grains Red Sea Mills à Hodeida, dans une zone sous contrôle gouvernemental dans l'ouest du Yémen.

Le contenu de ces silos pourrait nourrir 3,7 millions de personnes pendant un mois, selon l'ONU.

Mark Lowcock a aussi indiqué que l'ONU constatait un nouveau "pic" de l'épidémie de choléra dans le pays. "Le choléra touche toutes les familles yéménites, directement ou indirectement", a-t-il dit.

Il a enfin appelé les bailleurs de fonds "à traduire leurs paroles en actes et débloquer le plus rapidement possible" de l'argent pour poursuivre l'aide humanitaire au Yémen.

La représentante spéciale du secrétaire général pour les enfants dans les conflits armés, Virginia Gamba, a affirmé que "les violences touchant les enfants atteignaient des niveaux inacceptables".

Entre avril 2013 et fin 2018, "plus de 3.000 enfants ont été recrutés et utilisés" dans des combats et "les recrutements continuent sans relâche", a-t-elle précisé, indiquant que "deux tiers des enfants recrutés" l'étaient par les rebelles Houthis.

"Plus de 7.500 enfants ont été tués" dans la guerre, a-t-elle aussi dit, en annonçant la publication prochaine d'une étude de l'ONU sur les enfants et le Yémen.

Dans un rapport lundi, l'ONG Crisis Group appelle les Etats-Unis à continuer à réduire leur soutien à la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite, seul moyen selon l'organisation d'aller vers une fin de guerre.

Cette coalition appuie le gouvernement yéménite depuis 2015 sans avoir réussi à mettre un terme à un conflit qui a fait au moins 10.000 morts et créé la pire crise humanitaire actuelle dans le monde.

https://www.marine-oceans.com/actualites/18037-yemen-accord-pour-un-retrait-militaire-de-hodeida-affirme-l-onu
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 18:42

Citation :
Des armes françaises sont bien utilisées au Yémen, selon une note "confidentiel Défense"

Les révélations de Disclose en partenariat avec la cellule investigation de Radio France contredisent le discours officiel sur l’absence d’armes françaises dans la guerre au Yémen. Une note secrète du renseignement français recense celles qui sont utilisées sur le terrain et leurs conséquences sur les populations civiles.

Mis à jour le 15/04/2019 | 17:41
publié le 15/04/2019 | 06:07



"Je n’ai pas connaissance du fait que des armes [françaises] soient utilisées directement au Yémen", affirmait la ministre des Armées, Florence Parly le 20 janvier 2019, sur France Inter. Et pourtant : elles sont présentes sur terre, sur mer et dans les airs, si l’on en croit un rapport de 15 pages classé "confidentiel Défense" de la Direction du renseignement militaire (DRM), daté du 25 septembre 2018, révélé par Disclose en partenariat avec la cellule investigation de Radio France.

Ce document précise que des armes françaises vendues à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, sont bien utilisées dans la guerre que mènent les deux pays au Yémen, contre les rebelles houthis, une minorité chiite soutenue par l’Iran.

Chars Leclerc, obus flèche, Mirage 2000-9, radar Cobra, blindés Aravis, hélicoptères Cougar et Dauphin, frégates de classe Makkah, corvette lance-missiles de classe Baynunah ou canons Caesar : dans cette note, le renseignement militaire français établit une liste détaillée de l’armement fourni aux Saoudiens et aux Émiriens qui serait impliqué dans le conflit.

La DRM établit une carte des zones à risques dans lesquels les civils yéménites sont susceptibles d’être touchés par les canons français. Or, 28 millions de Yéménites vivent toujours sous les bombardements. Depuis le début du conflit, plus de 8 300 civils ont été tués (dont 1 283 enfants), selon les chiffres publiés en mars 2019 par Yemen Data Project, une ONG qui collecte et recoupe les informations sur les frappes de la coalition.

Ce document confidentiel intitulé "Yémen - Situation sécuritaire" a été transmis au chef de l’État, Emmanuel Macron, à Matignon, mais aussi à la ministre des Armées, Florence Parly, et au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors du conseil de défense restreint consacré à la guerre au Yémen, qui s’est tenu le 3 octobre 2018, à l’Élysée.

Il vient contredire la version des autorités françaises d’une situation "sous contrôle" et d’une utilisation uniquement "défensive" de l’armement français au Yémen.


Des civils à portée de tir des canons français


Depuis le début de la guerre, une batterie de canons Caesar est déployée le long de la frontière saoudo-yéménite. Fabriqué à Roanne (Loire) par l’entreprise Nexter, détenue à 100% par l’État français, le canon Caesar, monté sur un châssis de camion, peut tirer six obus par minute, dans un rayon de 42 kilomètres. La Direction du renseignement militaire précise que ces canons déployés le long de la frontière avec le Yémen sont au nombre de "48", ajoutant qu’ils "appuient les troupes loyalistes, épaulées par les forces armées saoudienne, dans leur progression en territoire yéménite". Autrement dit : les tirs de canons français ouvrent la voie pour les blindés et les chars déployés au Yémen. Donc pas uniquement dans le cadre d’une action défensive.

S’appuyant sur une carte baptisée "Population sous la menace des bombes", le renseignement militaire français estime par ailleurs que "436 370 personnes" sont "potentiellement concernée par de possibles frappes d’artillerie." Y compris donc par les tirs de canons français.

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _7d54
Extrait d'un document confidentiel défense présentant la "population potentiellement concernée par de possibles frappes d’artillerie" au Yémen, soit "436 370 personnes" (DISCLOSE)


En croisant les zones de tirs des canons Caesar indiquées sur la carte de la DRM, avec les informations fournies par la base de données de l’ONG Acled (Armed Conflict Location and Event Data Project) qui recense tous les bombardements au Yémen, on constate qu’entre mars 2016 et décembre 2018, 35 civils sont morts au cours de 52 bombardements localisés dans le champ d’action des canons français.


Les livraisons d’armes françaises continuent


Bien qu’étant informé de ces risques, l’État français poursuit ses livraisons. Ainsi, 147 canons devraient être expédiés vers le royaume saoudien d’ici 2023. Disclose a remonté la piste d’une de ces livraisons expédiée en septembre 2018 : 10 canons Caesar chargés depuis le site de production de Nexter à Roanne (Loire). Direction : Le Havre. Avant d’être embarqués dans les cales du Bahri Jazan, un cargo de la compagnie saoudienne Bahri. Le navire lève l’ancre le 24 septembre 2018, puis arrive à destination 19 jours plus tard, dans le port de Jeddah, en Arabie saoudite.

Par ailleurs, toujours selon nos informations, un contrat secret baptisé ARTIS, signé en décembre 2018, par Nexter avec l’Arabie saoudite, prévoit la livraison de véhicules blindés Titus (la dernière génération des blindés Nexter), mais aussi de canons tractés 105LG.

Ces informations contredisent là encore la version officielle des autorités françaises. Interrogée le 20 janvier 2019 sur France Inter, Florence Parly affirmait : "Nous n’avons récemment vendu aucune arme qui puisse être utilisée dans le cadre du conflit yéménite." Après avoir dit trois mois auparavant le 30 octobre 2018, sur BFM TV : "Nous n’avons pas de négociations avec l’Arabie saoudite."


Des chars fabriqués en France déployés au Yémen


L’équipement français fourni à la coalition engagée au Yémen ne s’arrête pas là. Il concerne aussi les chars de combat. "À ma connaissance, les équipements terrestres vendus à l’Arabie saoudite sont utilisés non pas à des fins offensives mais à des fins défensives, à la frontière entre le Yémen et l’Arabie saoudite", expliquait la ministre des Armées, le 4 juillet 2018, devant la Commission de la Défense nationale.



La note de la Direction du renseignement militaire datée du 25 septembre 2018 indique pourtant, là encore, que le char Leclerc, vendu dans les années 90 aux Émirats arabes unis, est bien utilisé sur le champ de bataille au Yémen.

Pour le comprendre, il faut entrer dans le détail de cette note de 15 pages. Si la DRM écrit qu’"aucun élément ne permet de conclure à la présence de matériel français sur les fronts actifs" du conflit, elle précise plus loin que de l’armement français se retrouve bien dans certaines zones de cette guerre.

Selon le renseignement militaire, 70 chars de combat Leclerc sont ainsi mobilisés dans le cadre d’un "engagement principalement défensif". "Dans le cadre des opérations loyalistes et de la coalition vers la ville portuaire d’al-Hudaydah, les Leclerc émiriens ne sont pas observés en première ligne", peut-on lire. Mais le document ajoute cette précision d’importance : "Ils sont néanmoins déployés sur l’emprise d’al-Khawkhah, à 115 kilomètres d’al-Hudaydah."

Sur une carte intitulée "Matériels terrestres de la coalition au Yémen", la DRM identifie quatre zones du Yémen où des chars français sont présents : à al-Khawkhah et Mocha, deux localités le long de la Mer rouge, ainsi qu’à Ma’rib, à l’intérieur du pays, et à Aden ; dans ces deux derniers cas, la DRM se fait plus prudente en notant : "Leclerc possible".

Dans un tableau récapitulatif, le renseignement militaire français écrit au sujet de ces chars Leclerc ont pu être observés "au Yémen et déployé en position défensive", ou pour certains "en attente de déploiement au Yémen".


 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _891
Selon la note confidentiel défense, les chars Leclerc ont pu être observés "au Yémen et déployé en position défensive", ou pour certains "en attente de déploiement au Yémen". (DISCLOSE)


D’après les recherches effectuées par Disclose à partir d’images tournées sur les lignes de front, puis recoupées par des vues satellites, les chars Leclerc ont participé à plusieurs grandes offensives de la coalition, à l’image de l’assaut qui s’est déroulé entre juin et décembre 2018 sur la côte ouest. En novembre 2018, les chars français sont au cœur de la bataille d’Al-Hodeïda qui a fait 55 victimes civiles, selon l’Acled.

Quant aux munitions, "les [chars] Leclerc n’emploieraient que des munitions françaises, les munitions chinoises n’ayant pas été qualifiées", estime le renseignement français : des "obus flèches et [des] obus explosifs." "La maintenance des véhicules émiriens, dont les Leclerc, est réalisée, après rapatriement par mer, aux EAU [Émirats arabes unis]", précise encore la note.

Le renseignement français reconnait aussi ses limites. À plusieurs reprises, la DRM admet qu’elle ne dispose d’"aucune information sur [l’]emploi au Yémen ou à la frontière saoudo-yéménite" de "mortier de 120 mm" ou de "missile[s] antichar Milan 3" de fabrication française. Dans un passage consacré aux "unités blindées mécanisées appuyées par l’artillerie", la DRM écrit qu’elle n’est "pas en mesure d’évaluer de manière précise le dispositif saoudien actuel à la frontière, du fait d’un manque de capteurs dans la zone."

Un système de guidage laser français

Dans cette guerre, ce sont les attaques aériennes qui sont les plus meurtrières. "Ryad conduit depuis mars 2015 une campagne de frappes aériennes massive et continue contre les territoires tenus par la rébellion houthie au Yémen : elle réalise en moyenne 120 sorties aériennes quotidiennes", écrivent les analystes du renseignement militaire français. Depuis 2015, la coalition aurait "réalisé environ 24 000 frappes, dont 6 000 au cours de l’année 2018", précise la DRM.

"Nous ne fournissons rien à l’armée de l’air saoudienne. Il vaut mieux que les choses soient dites de manière définitive pour éviter qu’il y ait de la répétition sur le sujet", affirmait le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, le 13 février 2019.

Pourtant, quatre mois plus tôt, la note de la DRM, adressée notamment au cabinet du ministre, précise que certains avions de chasse saoudiens sont bien équipés du dernier cri de la technologie française en matière de guidage laser : le pod Damoclès, fabriqué par Thales. Fixé sous les avions de combat, ce dispositif permet aux pilotes de guider tous les types de missiles, y compris le missile américain Raytheon qui, selon une enquête de la chaîne CNN, a tué 12 enfants et trois adultes yéménites, le 20 septembre 2016, dans le district d’Al-Mutama, dans le nord du Yémen.

Cette technologie française figure dans un tableau de la DRM intitulé : "Principaux matériels saoudiens engagés dans le cadre du conflit yéménite", même si le document nuance plus loin : "pourrait être employé au Yémen".

Les pods Damoclès équipent aussi des avions de combat émiriens vendus par la France, comme le Mirage 2000-9 au sujet duquel la DRM n’a aucun doute : il "opère au Yémen" (sans préciser avec quel missile) depuis une base militaire, en Erythrée.

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _978
Principaux matériels émiriens engagés dans le cadre du conflit yéménite : le Mirage 2000-9 opère au Yémen, et le Damoclès "pourrait être employé au Yémen". (DISCLOSE)


Des éléments confirmés par un rapport britannique de la Chambre des communes qui a enquêté sur les licences d’exportation de composants de pods Damoclès à destination de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis.

Mais la liste ne s’arrête pas là. L’hélicoptère de transport d’assaut AS-532 A2 Cougar chargé du transport des troupes saoudiennes fait également partie du matériel militaire français utilisé au Yémen, tout comme l’avion ravitailleur A 330 MRTT, capable de ravitailler en kérosène plusieurs chasseurs de la coalition en même temps.

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _10_t-49
L'hélicoptère de transport d'assaut AS-532 A2 Cougar "opère au Yémen depuis la base de Khamis Mushait (Arabie saoudite)" et l'avion-ravitailleur A330 MRTT FRA "opère au Yémen, probablement depuis la base de Jeddah (Arabie saoudite)". (DISCLOSE)


Des bateaux français engagés dans le blocus maritime

"C’est la priorité de la France que la situation humanitaire s’améliore et que l’aide humanitaire puisse passer", déclarait la ministre des Armées, Florence Parly, le 30 octobre 2018, sur BFM TV.

Pourtant, là encore si l’on en croit la note, deux navires de fabrication française "participe[nt] au blocus naval" de la coalition. Ce qui empêche l’aide humanitaire de nourrir et de soigner 20 millions de Yéménites. Selon le document, la frégate saoudienne de classe Makkah (Naval Group) et la corvette lance-missiles émiratie de classe Baynunah (Constructions Mécaniques de Normandie, CMN), participent à ce blocus. La corvette Baynunah appuierait même "des opérations terrestres menées sur le littoral yéménite", précise le renseignement militaire. Autrement dit : des bombardements sur la côte.

Une troisième frégate al-Madinah de fabrication française a également participé à ce blocus, estime la DRM, avant d’être la cible d’une attaque des rebelles houthis, en janvier 2017.

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _1063
Extraits du document "confidentiel Défense" qui indique que certaines frégates et corvettes vendues par la France à l'Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis ont participé au blocus naval au Yémen. (DISCLOSE)


Officiellement, les navires saoudiens et émiratis font respecter l’embargo de l’ONU sur les armes à destination des Houthis en inspectant les chargements suspects. Mais tout porte à croire qu’ils bloquent l’accès à la nourriture, au carburant et aux médicaments, dans ce qui peut s’apparenter à une véritable stratégie militaire.

Une situation qui peut constituer "un crime de guerre" selon le groupe d’experts des Nations unies qui a enquêté sur place. "Le risque juridique existe, c’est clair et net", affirmait en février 2019 le président de ce groupe d’experts, Kamel Jendoubi, à la cellule investigation de Radio France.

Interrogé sur le sujet en janvier 2019, Naval Group nous précisait qu’en tant qu’industriel son action s’inscrit dans le strict cadre de la règlementation française en matière de vente d’armes à l’exportation.

Fin 2017, les Émirats arabes unis ont acquis deux corvettes françaises Godwind 2500. "Ce contrat vient consolider notre relation en matière navale et compléter une coopération très forte ces dernières années sur toutes les armes", déclarait le président français, Emmanuel Macron, lors de sa visite officielle à Abou Dabi, le 9 novembre 2017.

Depuis 2014, la France est signataire du Traité sur le commerce des armes (TCA) qui contraint le gouvernement français à "n’autoriser aucun transfert d’armes" dès lors que celles-ci pourraient servir à commettre "des attaques contre les civils ou des biens de caractère civil (…) ou d’autres crimes de guerre". "Nous sommes complètement fidèles dans les ventes d’armes au traité du commerce international des armes que nous respectons totalement", affirmait le ministre de l’Europe et des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, devant la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, le 13 février 2019.

La note de la Direction du renseignement militaire fissure désormais cette version officielle.

Matignon n'a "pas connaissance de victimes civiles" à cause d'armes françaises

Après avoir contacté la présidence de la République, Matignon, le ministère des Armées ainsi que le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, nous avons reçu une réponse du cabinet du Premier ministre "au titre de la CIEEMG [Commission interministérielle pour l’exportation du matériel de guerre] placée auprès de Matignon". Le cabinet du Premier ministre, Edouard Philippe, explique que les "exportations de matériels militaires" avec l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis "ne se sont pas interrompues en bloc après 2015, mais [que] leur autorisation au cas par cas fait naturellement l’objet d’une vigilance renforcée."

Matignon précise que "la coalition arabe lutte aussi contre Daech et al-Qaïda dans la Péninsule arabique, qui sont présents au Yémen et qui représentent une menace pour notre propre sécurité" et que "des actions offensives sont régulièrement menées depuis le Yémen vers le territoire de nos partenaires de la région."

"Les risques pour les populations civiles sont évidemment en tête des critères d’examen pris en compte [dans l’exportation de matériel de guerre]", ajoute le cabinet du Premier ministre, insistant sur "l’importance que les armées [françaises] accordent au droit international humanitaire dans la conduite de nos opérations. Ce sont des exigences que nous faisons valoir auprès de nos partenaires émiriens et saoudiens, auxquels incombent la responsabilité de les respecter."

"À notre connaissance, les armes françaises dont disposent les membres de la coalition sont placées pour l’essentiel en position défensive, à l’extérieur du territoire yéménite ou sur des emprises de la coalition, mais pas sur la ligne de front, conclut Matignon. Nous n’avons pas connaissance de victimes civiles résultant de leur utilisation sur le théâtre yéménite."

L'enquête de Disclose est publiée sur le site Made in France. Disclose est un média d’investigation à but non lucratif dont la cellule investigation de Radio France est partenaire.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/des-armes-francaises-sont-bien-presentes-au-yemen-selon-une-note-confidentiel-defense_3397913.html  
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
Fremo

messages : 23052
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena13
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Ambass10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Untitl10
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena20

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 19:29

ce n'est qu'aujourd'hui qu'on évoque ce sujet ? lol

_________________
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 5657
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena30
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Ambass10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 19:42

Wayah, ils disent ça comme si c'est une découverte lol la France exporte des armes vers les UAE et KSA depuis des années, donc c'est utilisé au sol durant les conflits impliquant ces deux pays.

Les français font rire des fois, ils jouent les surpris pour des évidences.

_________________
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 20190556
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
Fremo

messages : 23052
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena13
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Ambass10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Untitl10
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena20

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 19:54

Il y avait des articles de la presse je pense qui ont évoqué ce "scandale" il y a plus d'un an déjà .. lol

_________________
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
Alloudi

messages : 7503
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena28 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena23

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 20:13

La mauvaise fois assumée régie la diplomatie internationale

_________________
Gloire à nos aieux   Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_sal
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Marche10
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeSam 11 Mai 2019 - 14:59

Citation :
Yémen: début samedi d'un retrait de Hodeida des rebelles Houthis


Nations unies (Etats-Unis), 10 mai 2019 (AFP) -


Les rebelles Houthis au Yémen devraient se retirer de la ville portuaire de Hodeida à compter de samedi, première étape d'une cessation des hostilités avec le gouvernement yéménite décidée en décembre, a annoncé l'ONU dans un communiqué.

Ce retrait devrait être achevé d'ici à mardi, a précisé dans ce communiqué le chef de la mission d'observation des Nations unies déployée à Hodeida, l'ancien général danois Michael Lollesgaard.

Selon l'ex-officier, les Houthis se sont engagés à se retirer non seulement du port de Hodeida, par lequel transite la majeure partie de l'aide humanitaire internationale arrivant au Yémen, mais également des ports de Saleef et Ras Issa.

Alors que la mission d'observation de l'ONU doit comprendre à terme 75 observateurs, seuls une quinzaine d'entre eux est opérationnelle. Près d'une cinquantaine d'observateurs supplémentaires attendaient toujours cette semaine un visa des Houthis pour se rendre sur le terrain, selon une source diplomatique.

Depuis décembre, les affrontements dans la région de Hodeida ont considérablement baissé d'intensité, selon d'autres diplomates. Egalement prévu dans les accords conclus en décembre en Suède, le retrait des combattants des ports de l'ouest du Yémen, qui ne s'était jamais concrétisé malgré plusieurs affirmations positives de l'ONU assurant qu'il était imminent.

Le conflit au Yémen entre le gouvernement soutenu depuis 2015 par une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite, et les rebelles Houthis, a fait des dizaines de milliers de morts, dont de nombreux civils, selon diverses organisations humanitaires.

Environ 3,3 millions de personnes sont toujours déplacées et 24,1 millions, soit plus des deux tiers de la population, ont besoin d'assistance, selon l'ONU

https://www.marine-oceans.com/actualites/18169-yemen-debut-samedi-d-un-retrait-de-hodeida-des-rebelles-houthis
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeLun 24 Juin 2019 - 0:02

Citation :
Attaque de houthis contre un aéroport saoudien, un mort


 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _12e123
L'aéroport saoudien d'Abha. REUTERS/Faisal al Nasser


AFP 23/06/2019


Une attaque des rebelles au Yémen a visé dimanche un aéroport en Arabie saoudite voisine, faisant un mort, un ressortissant syrien, et sept blessés, a indiqué la coalition sous commandement saoudien intervenant au Yémen contre ces insurgés.

Le porte-parole de la coalition n'a pas précisé la nature de l'attaque contre cet aéroport, situé dans le sud-ouest du royaume et cible le 12 juin d'une attaque au missile des rebelles yéménites houthis qui a blessé 26 civils selon les autorités saoudiennes.

"Une attaque terroriste des milices houthis soutenues par l'Iran a frappé l'aéroport international d'Abha dimanche soir", tuant un civil syrien et blessant sept personnes, a précisé le porte-parole, Turki al-Maliki, dans un communiqué reproduit par l'agence officielle saoudienne SPA.

De leur côté, les houthis ont annoncé via leur chaîne de télévision Al-Massirah avoir mené "des attaques au drone contre les aéroports d'Abha et Jizane" (sud).

La coalition n'a pas fait mention d'une attaque contre Jizane.

Après l'annonce de l'attaque contre l'aéroport d'Abha, les autorités aéroportuaires ont annoncé sur Twitter "la reprise normale du trafic aérien".

L'Arabie saoudite intervient militairement au Yémen voisin depuis 2015, à la tête d'une coalition de plusieurs pays en soutien aux forces progouvernementales opposées aux houthis soutenus par l'Iran, rival régional de l'Arabie saoudite.

Les houthis ont intensifié ces dernières semaines les attaques contre le royaume saoudien. Plusieurs drones et missiles ont été interceptés.

Le 19 juin, les rebelles yéménites ont tiré un "projectile" qui est tombé près de l'usine de dessalement d'Al-Chouqaïq dans la province de Jizane. L'attaque n'a fait ni victime ni dégât. Le 20 juin, les forces saoudiennes ont intercepté un drone lancé par les houthis contre la ville de Jizane.

Les houthis ont revendiqué ces attaques.

Le porte-parole de la coalition avait dénoncé la multiplication des attaques par les Houthis contre des installations civiles en Arabie saoudite, affirmant qu'elles s'apparentaient à des "crimes de guerre".

Après l'attaque du 12 juin contre l'aéroport d'Abha, l'ONG Human Rights Watch avait qualifié cette opération d'apparent "crime de guerre" et le Conseil de sécurité de l'ONU l'avait condamnée "dans les termes les plus forts".

Les houthis contrôlent une bonne partie du nord et l'ouest du Yémen et sa capitale Sanaa.

Le conflit au Yémen a tué des dizaines de milliers de personnes, dont de nombreux civils, selon diverses organisations humanitaires.

https://www.lorientlejour.com/article/1176020/attaque-de-houthis-contre-un-aeroport-saoudien-1-mort-7-blesses.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeMer 26 Juin 2019 - 19:57

Citation :
L’Arabie Saoudite dit avoir capturé le chef de la branche yéménite de l’État islamique

par Laurent Lagneau · 25 juin 2019


 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _12c82

Même si son objectif principal est d’appuyer les forces du président yéménite Abdrabbo Mansour Hadi [reconnu par la communauté internationale] face aux rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, la coalition arabe dirigée par Riyad ne perd pas de vue les groupes jihadistes actifs aux Yémen.

Plus précisément, les forces émiraties sont les plus en pointe dans ce combat. « Indépendamment de l’évolution générale du conflit au Yémen, les Émirats arabes unis continueront leur action jusqu’à ce qu’Al-Qaïda dans la péninsule arabique [AQPA] soit brisé en tant que menace régionale et mondiale », avait assuré le général Mousallam Al-Rashedi, en août 2018.

Alors qu’elle est critiquée de quasiment toute part pour son intervention au Yémen et l’assassinat du journaliste Khashoggi, l’Arabie Saoudite a annoncé, ce 25 juin, la capture d’Abou Oussama al-Mouhajir, le chef de la branche yéménite de l’État islamique. Du moins est-il présenté comme tel.

« Le dénommé Abou Oussama al-Mouhajir a été arrêté, ainsi que le financier et d’autres membres de ce groupe jihadiste », a en effet indiqué la coalition arabe, via un communiqué diffusé par l’agence saoudienne SPA.

Le porte-parole de la coalition, le colonel saoudien Turki al-Maliki, a expliqué que le chef jihadiste avait été capturé le 3 juin lors d’une opération conduite par des commandos yéménites et saoudiens. Sans donné plus de détails, il a seulement précisé qu’un assaut avait été donné contre une « maison dans laquelle se trouvaient, outre les membres du groupe, trois femmes et trois enfants. »

Ces derniers « ainsi que les civils habitant près de la maison ciblée n’ont pas été touchés pendant l’assaut. Des armes, des équipements de localisation et de communication ainsi que des ordinateurs ont été saisis », a dit l’officier saoudien, pour qui cette capture porte un « coup dur » à la branche yéménite de l’EI.

Si elle a été l’origine de plusieurs attentats meurtriers au Yémen, dont celui commis contre une caserne d’Aden [35 tués], en décembre 2016, cette organisation jihadiste n’a pas la même importance qu’AQPA. D’ailleurs, les deux groupes entretiennent des relations compliquées… étant donné qu’elles se sont combattu en juillet 2018 alors qu’elles avaient signé un accord de « non-ingérence » mutuelle.

Quoi qu’il en soit, selon un rapport de l’ONU sur la mouvance jhadiste, l’EI « ne compte désormais plus que de rares camps d’entraînement mobiles et un nombre de plus en plus réduit de combattants se trouvant principalement dans la zone de Zahra [province de Jaouf]. Et d’ajouter : « Par ailleurs, il maintient difficilement une présence sur le front de Qeïfa [province de Beïda]. »

Justement, s’agissant de cette région, le rapport affirme que les activités qu’il y mène « consistent désormais principalement à protéger les responsables du groupe et les membres de leur famille. » En outre, « relativement peu de combattants terroristes étrangers se rendent au Yémen pour rejoindre l’EI ou d’autres groupes terroristes ».

Enfin, toujours selon le rapport de l’ONU, « d’après certaines informations, l’EI au Yémen dépend d’un appui externe pour financer ses opérations. »

http://www.opex360.com/2019/06/25/larabie-saoudite-dit-avoir-capture-le-chef-de-la-branche-yemenite-de-letat-islamique/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeMar 9 Juil 2019 - 17:03

Citation :
La coalition arabe affirme avoir déjoué une attaque Houthi contre un navire en mer Rouge


Ryad, 8 juil 2019 (AFP) -


La coalition menée par l'Arabie saoudite qui combat au Yémen a affirmé avoir déjoué lundi une attaque au bateau piégé des rebelles Houthis soutenus par l'Iran contre un navire marchand en mer Rouge.

"Les forces navales de la coalition ont pu contrer (une attaque) de milice Houthi visant un navire marchand dans le sud de la mer Rouge au moyen d'un bateau piégé et sans équipage", a déclaré un porte-parole de la coalition, cité par l'agence de presse officielle saoudienne. "Les forces de la coalition ont repéré le bateau (...) puis l'ont intercepté et détruit", a-t-il ajouté.

Les Houthis ont rejeté ces accusations, les qualifiant de "totalement infondées", selon leur chaîne de télévision Al-Masirah TV.

La coalition, qui combat les rebelles Houthis depuis mars 2015, les accuse depuis longtemps de menacer, ainsi que les Gardiens de la Révolution iraniens, les voies de navigation internationales et le commerce mondial.

L'année dernière, l'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole au monde, a cessé pendant 10 jours ses exportations via le détroit stratégique de Bab al-Mendeb après qu'un pétrolier y avait été attaqué par les Houthis.

Ce détroit se trouve sur une voie maritime cruciale entre la péninsule arabique et la Corne de l'Afrique, reliant la mer Rouge au golfe d'Aden.

Des attaques plus récentes contre des pétroliers près du détroit d'Ormuz, un point de passage stratégique pour le commerce mondial du pétrole de l'autre côté de la péninsule arabique, dont les Etats-Unis ont accusé l'Iran, ont fait monter la tension dans la région.

L'Iran a nié son implication dans les attaques.

Le conflit au Yémen a fait des dizaines de milliers de morts, dont de nombreux civils, selon des organisations humanitaires. L'ONU évoque la pire crise humanitaire au monde, avec notamment plus de 3 millions de personnes déplacées.

https://www.marine-oceans.com/actualites/18676-la-coalition-arabe-affirme-avoir-dejoue-une-attaque-houthi-contre-un-navire-en-mer-rouge
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeVen 12 Juil 2019 - 16:13

Citation :
Le retrait émirati du Yémen, révélateur des ambitions de puissance d'Abou Dhabi


Paris, 12 juil 2019 (AFP) -


En réduisant leur présence militaire dans la coalition formée avec Ryad pour combattre au Yémen, les Emirats arabes unis illustrent les divergences de stratégies des deux pays et les ambitions d'Abou Dhabi sur le golfe d'Aden.

"La fin de la guerre au Yémen avec la coalition arabe entraînera probablement des conflits d'intérêts croissants entre l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, parce que leurs objectifs au Yémen étaient différents dès le début de la guerre", explique la docteure Fatiha Dazi-Héni, spécialiste de la péninsule arabique à l'Irsem, l'Institut de recherche stratégique de l'école militaire française.

Abou Dhabi et Ryad sont les piliers d'une coalition militaire qui soutient depuis mars 2015 les forces gouvernementales dans la guerre contre les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran.

"L'alliance semble être solide, mais ils n'ont jamais eu exactement la même grille de lecture de la région", juge Emma Soubrier, du Middle East Studies à la George Washington University, évoquant par exemple leurs divergences par rapport au mouvement islamiste Al-Islah, proche des Frères musulmans: allié des Saoudiens, mais pas des Emiratis, très hostiles aux Frères.

Après plus de quatre ans de guerre, les Houthis contrôlent toujours de vastes zones de l'Ouest et du Nord et aucun des deux camps ne prend le dessus dans ce conflit qui a fait des dizaines de milliers de morts et provoqué la pire catastrophe humanitaire au monde, d'après l'ONU.

- Objectifs atteints -

Pourtant, les Emirats ont annoncé lundi une réduction de leurs troupes, affirmant vouloir passer d'une "stratégie" prioritairement "militaire" à une logique de "paix", une annonce qu'ils assurent avoir coordonnée avec leur allié saoudien, alors que le prince émirati Mohammed ben Zayed (dit MBZ) passe pour être, sinon un mentor, du moins un très proche du jeune prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (dit MBS).

En réalité, même si le conflit s'éternise, les Emiratis annoncent leur retrait car "ils ont atteint leurs objectifs. Cela fait quatre ans qu'ils sont sur place, ils ont formé, armé les milices du Sud, ils ont verrouillé leur zone d'influence", analyse François Frison-Roche du CNRS français.

"Dans le Sud, ceux qui tiennent le fusil sont largement sous dépendance émirienne", poursuit-il. Leurs mentors peuvent quitter la scène, disposant désormais sur place de groupes à leur main pour assoir leur stratégie de puissance régionale sur le Golfe d'Aden.

MBZ a "entamé un processus d'expansion militaire régionale en construisant plusieurs bases dans la zone maritime du Sud-Ouest de la péninsule arabique", reprend M. Frison-Roche, sur la corne de l'Afrique, en Erythrée, dans la république autoproclamée du Somaliland ou dans la région du Puntland, dans le nord-est de la Somalie.

"En prenant le contrôle des ports d'Aden, Moukalla et des côtes sud du Yémen, les EAU +verrouillent+ la sécurité du détroit de Bab-el-Mandeb par où transite environ 35% du commerce maritime mondial", analyse-t-il.

Dès le début, les Emiriens "voulaient projeter leurs forces sur les ports du Yémen, au Sud, à l'Ouest et dans la corne de l'Afrique. Pour cela ils avaient besoin de la profondeur stratégique de l'Arabie saoudite", analyse également Mme Dazi-Héni.

D'autant que les Emirats parent cette stratégie d'un volet civil avec leur opérateur DP World, géant émirati de l'industrie portuaire, présent par exemple dans le port somalilandais de Berbera.

"Il y a clairement une stratégie d'emprise des ports, la stratégie émiratie dans la région est extrêmement cohérente, elle commence par une influence économique qui petit à petit se militarise", analyse Mme Soubrier.

Au Yémen, "le focus saoudien est lui plus exclusivement anti-Houthis (chiites, ndlr), alors que la menace houthi est moins existentielle pour les émiriens, qui ne partagent pas de frontière avec le Yémen", rappelle Camille Lons, spécialiste de la région à l'ECFR.

- "Intérêt commun" -

Pour la chercheuse saoudienne Eman Alhussein du Arab Gulf States Institute de Washington, il n'y pas de risque de fracture entre les deux alliés. Le retrait émirati "montre que les EAU et l'Arabie saoudite peuvent en effet avoir des objectifs tactiques différents. Toutefois, leur intérêt commun est d'être stratégiquement dans le même camp au Yémen".

M. Frison-Roche soulève toutefois un scénario potentiellement déplaisant pour Ryad: "Les Emiratis soutiennent les milices qui revendiquent l'indépendance du Sud. Si cela devait se passer, l'Arabie saoudite risque de ne pas être satisfaite de se retrouver à +gérer+ un Yémen du Nord, où l'équilibre confessionnel serait différent de celui qui existe actuellement dans un Yémen unifié. Cela pourrait créer des dissensions entre alliés quand le futur du Yémen sera abordé".

Autre incertitude: la réalité de l'emprise émiratie sur le Sud. "Ils ont plutôt bien réussi mais il n'est pas garanti que tous ces acteurs locaux répondent au doigt et à l'oeil aux injonctions", estime Mme Lons, notamment au sein du STC, le conseil de transition du Sud.

Comme le disait l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh, tué dans les combats en décembre 2017, diriger le Yémen revient à "danser sur la tête des serpents".

https://www.marine-oceans.com/actualites/18708-le-retrait-emirati-du-yemen-revelateur-des-ambitions-de-puissance-d-abou-dhabi
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 21:14

Citation :
Houti Drones Strike Two Saudi Airports, Traffic Stopped


12:42 PM, August 5, 2019


 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 _12d239

Houti rebels in Yemen struck at two Saudi airports and a military base bringing air traffic to a standstill, a spokesperson for the rebels said.

The rebels struck with Qasef-2K (Striker-2K) drone targeting Najran Regional Airport in the kingdom's southwest, the King Khalid Air Base and the Abha International Airport in the southwestern province of Asir, the spokesman for Yemeni Armed Forces, Brigadier General Yahya Saree, said in a statement on Monday as reported by Iranian media.

While no claims of damages were made, the spokesman said air traffic came to a standstill at the two airports.

The attacks were in response to the “crimes committed by the Saudi-led coalition,” Saree said referring to the 21 Saudi airstrikes that have hit Yemen over the past 48 hours.

Meanwhile Saudi media has made no mention of the drone attack by the Houtis till the time of writing.

https://www.defenseworld.net/news/25248/Houti_Drones_Strike_Two_Saudi_Airports__Traffic_Stopped#.XUh-nKYw_IU
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28495
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena25 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Cheval10 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena15
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Medail10

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeVen 20 Sep 2019 - 19:45

Citation :
 Yémen: les rebelles accusent la coalition d'une "grave escalade à Hodeida" (dirigeant Houthi)  


Sanaa, 20 sept 2019 (AFP) -


Les rebelles Houthis du Yémen ont accusé vendredi la coalition dirigée par Ryad d'une "grave escalade à Hodeida, de nature à dynamiter l'accord" conclu en décembre à Stockholm sur une trêve et un redéploiement des forces dans cette ville portuaire stratégique de l'ouest du Yémen.

"Les raids intensifs sur Hodeida sont une grave escalade de nature à dynamiter l'accord de Suède", a déclaré Mohammed Abdessalem, l'un des dirigeants des Houthis, cité par leur chaîne de télévision Al-Massirah au lendemain de frappes annoncées par la coalition.

"La coalition sera tenue responsable des conséquences de cette escalade et la position des Nations unies à ce propos sera observée avec attention", a-t-il ajouté.

La coalition dirigée par l'Arabie saoudite, qui intervient au Yémen depuis 2015, a annoncé avoir lancé jeudi une opération militaire contre les rebelles Houthis soutenus par l'Iran, la première depuis des attaques le 14 septembre contre des installations pétrolières saoudiennes.

Jeudi, la coalition a dit avoir détruit quatre sites situés au nord de la ville portuaire de Hodeida, utilisés par les rebelles pour assembler des bateaux télécommandés et des mines marines, selon un communiqué publié par l'agence de presse officielle saoudienne SPA.

Elle a qualifié ces sites de menaces à la sécurité maritime dans le stratégique détroit de Bab al-Mandeb et le sud de la mer Rouge.

Peu avant l'annonce de cette opération militaire, la coalition avait affirmé avoir déjoué une attaque au bateau piégé, sans équipage à bord.

"La force navale de la coalition a détecté une tentative de la milice terroriste Houthie liée à l'Iran de commettre un acte hostile et terroriste imminent dans le sud de la mer Rouge en utilisant un bateau piégé télécommandé", a indiqué la coalition dans un communiqué diffusé par SPA.

Le bateau a été lancé "depuis le gouvernorat de Hodeida", dans l'ouest du Yémen, a-t-elle ajouté sans préciser la cible du bateau, qui a été détruit.

Concernant la navigation au large de Hodeida, le responsable rebelle a accusé la coalition de retenir plusieurs navires, les empêchant de décharger leurs cargaisons dans les ports de la ville.

Cet acté équivaut à "un acte de guerre et à une agression", a-t-il affirmé.

Les Houthis continuent d'occuper le port de Hodeida en dépit d'un accord parrainé par les Nations unies et signé le 13 décembre 2018, prévoyant de céder le contrôle de cette installation à des forces neutres (les anciens agents de la douane) et un redéploiement des forces des rebelles et du gouvernement autour de la ville.

Les Houthis ont revendiqué les attaques du 14 septembre contre des installations pétrolières dans l'est de l'Arabie saoudite.

Ryad et Washington accusent toutefois l'Iran, qui dément, d'être à l'origine de ces attaques ayant coupé la production pétrolière de l'Arabie saoudite par deux et entraîné une flambée des prix du baril.

 https://www.marine-oceans.com/actualites/19212-yemen-les-rebelles-accusent-la-coalition-d-une-grave-escalade-a-hodeida-dirigeant-houthi  
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
mourad27

messages : 6131
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena12
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena30

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeDim 29 Sep 2019 - 21:11

a partir de 01:09:00

_________________
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 477237Sanstitre
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
mourad27

messages : 6131
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :  Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena32 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena24
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena26 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena12
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Unbena30

 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitimeSam 5 Oct 2019 - 14:30

après les LAV a la pelle des oshkosh LATV

_________________
 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 477237Sanstitre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm     Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm  - Page 28 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Intervention militaire contre les houthis - Decisive Storm
Revenir en haut 
Page 28 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28
 Sujets similaires
-
» orthographe contre ortograf, le duel
» Mener des recherches à partir de la symbolique militaire
» Ruban militaire [RESOLU]
» qui a traité des plaintes des parents contre l'Education Nationale ?
» Un Truc de Grand-mère contre les Rides.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: