Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intervention contre Daech - Statut spécial -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22, 23, 24  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Jeu 22 Sep 2016 - 17:05

Citation :
Daech : portrait d’un ambitieux


22 septembre 2016/ Actualité Stratégie et politique




Le Bahreïni Turki al-Binali (alias Abu Sufyan al-Silmi), dont le profil n’est pas sans faire penser au jeune Ben Laden, monte en puissance au sein de Daech. Agé de 32 ans et issu d’une puissante famille sunnite pilier de la domination du clan Khalifa, il a étudié au Collège des études islamiques et arabes de Dubaï, et entre dans le scope des services de renseignement occidentaux dès 2013 en coordonnant le recrutement de djihadistes en Libye.

Mais sa formation et sa filiation idéologique l’ont préparé à devenir une autorité religieuse. Disciple du mouvement Sahwa et protégé du maître spirituel d’Al-Zarqawi, Abu M. al-Maqdisi, il rentre à Raqqa pour être nommé grand muphti de Daech et diriger le Département de recherche sur les fatwas. Sa première action aurait consisté à justifier religieusement la mise en esclavage des prisonnières yazidies.

Ce n’est pas le seul membre de la famille Binali à entretenir des liens avec Daech. Son cousin, Mohamed Isa al-Binali, ancien haut fonctionnaire de police, en est l’un des commandants qui opéreraient le long de l’Euphrate.

En raison du rayonnement social de la famille Binali, certaines monarchies du GCC craignent que la permis­sivité du Bahreïn à l’égard des groupes djihadistes permette une contamination de la jeunesse sunnite au niveau régional.

Si Turki al-Binali venait à confirmer son ascension au sein de l’organigramme de Daech, ceci introduirait une rupture au sein de l’appareil actuel, dont la plupart des membres sont issus de la guerre en Afghanistan et en Irak. Et ce, au profit d’une génération plus jeune, formée militairement et politiquement en Syrie, beaucoup plus radicale, pour laquelle le but ultime consiste à reconquérir la péninsule arabique qu’elle considère corrompue et assujettie aux hérétiques occidentaux, à partir des cellules déjà implantées au sein des monarchies sunnites.

http://www.ttu.fr/daech-portrait-dun-ambitieux/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Jeu 22 Sep 2016 - 18:25

Citation :
Les forces irakiennes reprennent à l'EI une ville du nord


AFP 22/09/2016


L'Irak a annoncé jeudi la reprise aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) d'une localité du nord, en prévision de la bataille pour reconquérir Mossoul, deuxième ville du pays.

Les forces irakiennes menaient depuis mardi une opération pour déloger les jihadistes de Charqat, une ville située près des routes de ravitaillement qui devront être utilisées par l'armée lorsqu'elle lancera son offensive sur Mossoul.

L'armée a "totalement libéré Charqat et planté le drapeau irakien au-dessus du siège gouvernemental" dans la ville, a affirmé dans un communiqué le Commandement des forces irakiennes.
L'aviation irakienne et celle de la coalition internationale dirigée par Washington ont apporté un soutien aérien à l'opération, a précisé le texte.

Charqat est située dans la province de Salaheddine, sur la rive occidentale du Tigre, à 260 km au nord-ouest de Bagdad et à environ 80 km au sud de Mossoul.
L'armée irakienne avait avancé au-delà de Charqat, vers le nord, reprenant notamment une base militaire et une autre ville, Qayyarah, mais elle a dû se recentrer sur Charqat afin de se débarrasser de toute présence de l'EI sur ses arrières, selon des sources militaires.

L'EI a conquis de larges portions du territoire à partir de 2014 mais les forces irakiennes, soutenues par des frappes aériennes de la coalition antijihadistes, ont réussi à reconquérir les villes de Tikrit, Ramadi et Falloujah.

Des responsables militaires américains ont indiqué que l'offensive finale vers Mossoul pourrait commencer en octobre même s'il existe encore de nombreux obstacles, à la fois politiques, militaires et humanitaires, avant de reprendre Mossoul.

http://www.lorientlejour.com/article/1008743/les-forces-irakiennes-reprenne-a-lei-une-ville-du-nord.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Mar 27 Sep 2016 - 18:07

Citation :
Selon la coalition, l’EI pourrait utiliser du gaz moutarde pour défendre Mossoul


Posté dans Moyen-Orient, NBC, Opérations par Laurent Lagneau Le 27-09-2016


Lors d’une audition au Congrès, la semaine passée, le général Joseph Dunford, chef d’état-major interarmées américain, a confirmé que l’État islamique (EI ou Daesh) avait bel et bien tiré un obus chargé de gaz moutarde (ypérite) contre des troupes américaines à Qayyarah (Irak). Aussi, le Pentagone craint que l’organisation jihadiste ait recours à ce type de munitions pour défendre Mossoul.

« Nous pouvons nous attendre à ce qu’au fur et à mesure que l’offensive sur Mossoul progresse, l’EI va encore essayer d’utiliser » des munitions à l’agent moutarde, a en effet affirmé le capitaine de vaisseau Jeff Davis, un porte-parole du Pentagone.

Toutefois, les munitions chargées de gaz moutarde utilisées par les jihadistes serait « rudimentaires » et « militairement non significatives », à en croire ce porte-parole. Ainsi, l’agent chimique qu’elles contiennent a la forme d’une « poudre », associée à du goudron. Il « n’a généralement pas une concentration mortelle » et il est « plus irritant qu’autre chose », a-t-il expliqué.

En tout, l’EI aurait utilisé une « vingtaine de fois » des munitions chargées de gaz moutarde, dont au moins une en Syrie, précisément à Marea, en août 2015. Ce cas figure dans un rapport établi par le Joint Investigative Mechanism (JIM) et communiqué au Conseil de sécurité des Nations unies.

Cette menace a bien été prise en compte, assure le Pentagone. Les militaires américains susceptibles d’être envoyés dans le nord de l’Irak pour former les forces irakiennes ou bien pour leur founir un appui d’artillerie sont « entraînés à de très nombreuses reprises avant d’aller dans des endroits comme Qayyarah », a fait valoir le capitaine de vaisseau Jeff Davis.

En outre, 50.000 masques à gaz auraient été fournis aux combattants anti-jihadistes en Irak. « Nous voulons que les forces de sécurité irakiennes et les peshmergas (combattants kurdes) puissent détecter » l’agent moutarde « et se défendre », a affirmé le porte-parole.

Les substances chimiques utilisées par l’EI viennent de deux sources : soit elles ont été fabriquées par les jihadistes eux-mêmes (un centre de production, près de Mossoul, a récemment été détruit par la coalition), soient elles viennent d’anciens stocks syriens (voire irakiens).

http://www.opex360.com/2016/09/27/selon-la-coalition-lei-pourrait-utiliser-du-gaz-moutarde-pour-defendre-mossoul/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Mer 28 Sep 2016 - 18:52

Citation :
Autour de 600 soldats américains envoyés en renfort en Irak


AFP 28/09/2016


Les Etats-Unis vont envoyer "autour de 600" soldats supplémentaires en Irak en vue de la bataille pour reprendre Mossoul, le dernier grand bastion du groupe Etat islamique dans le pays, selon des responsables américains mercredi.

Le chiffre exact doit être annoncé dans la journée par l'administration américaine. Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a demandé ce renfort et l'administration américaine a déjà indiqué qu'elle était prête à envoyer plus de soldats. Les troupes américaines présentes en Irak sont pour le moment cantonnées à un rôle de conseil et d'assistance.

http://www.lorientlejour.com/article/1009843/autour-de-600-soldats-americains-envoyes-en-renfort-en-irak.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Jeu 29 Sep 2016 - 17:48

Citation :
29.09.2016

Les quatre Caesar de Qayyarah ont déjà donné de la voix



Comme quoi il ne faut pas désespérer... L'EMA a confirmé, lors du point presse de ce jeudi matin, que les quatre pièces de 155mm françaises, qui composent la Task Force Wagram avec 150 soldats, sont bien stationnées sur la base de Qayyarah, au sud de Mossoul.

Ces pièces auraient effectué des tirs les 20, 27 et 29 septembre.

C'est cette base qui accueille aussi les pièces d'artillerie US: des systèmes HIMARS et des obusiers de 155mm M777 de la 2e Brigade Combat Team, de la 101st Airborne Division. Une autre unité de la 101e est présente; il s'agit de la compagnie Golf, du 526th Brigade Support Battalion.



Une rumeur démentie a fait état de tirs ennemis contre cette base, la semaine dernière, avec des obus contenant du gaz moutarde.



Enfin, les renforts annoncés mercredi par le DoD (600 soldats de plus) seront déployés à Al-Asad Air Base sur l'Euphrate et à Qayyarah.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/09/29/les-caesar-de-qayyarak-ont-tonne-les-20-27-et-29-septembre-16885.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Ven 14 Oct 2016 - 20:51

Citation :
14 oct. 2016 | Par Guillaume Belan

La RAF estime avoir neutralisé 1700 combattants de Daech



Tornado GR4 © Crown



La défense britannique vient de publier des statistiques qui révèlent que le nombre de combattants de Daech tués par les bombardements de la Royal Air Force en Irak et en Syrie depuis le début des opérations, il y a deux ans, atteint plus de 1700 tués.

Les chiffres publiés, mis à jour à la fin septembre, montrent qu'environ 1.571 combattants de Daech ont été tués en Irak et 181 en Syrie depuis le début des opérations en décembre à 2015.

Selon la défense britannique, qui prévient qu'il ne s'agit que d'estimations, les résultats des frappes sur place étant peu évident à confirmer, il n'y aurait eu aucune victime civile.

Michael Fallon, le secrétaire d'état à la défense britannique a déclaré hier « Daesh est vaincu. Le mouvement recule. Daech occupe maintenant moins de 10% du territoire irakien. Depuis deux ans nous avons réalisé des progrès significatifs. Le combat reste dur. Mais, la Grande-Bretagne ne faiblira pas. »

http://www.air-cosmos.com/la-raf-estime-avoir-neutralise-1700-combattants-de-daech-83991
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Sam 15 Oct 2016 - 7:59

Forces sunnites formés au camp Bashiqa par l'armée turque prendront part à l'opération prévue pour reprendre la ville de Mossoul à l'EI .






Au Sud coté armée irakienne composé essentiellement de Milice Chiite les préparation se font aussi pour la bataille de la ville de Mossoul .




Le La est donné du coté Chiite ,un Dignitaire chiite appelle à tuer des habitants de Mossoul car ce sont ... les descendants des meurtriers de Hussein (arrière petit fils du Prophet saws) !




Depuis quelques semaines les tensions entre la Turquie et Bagdad se sont fortement accrue ,le gouvernement Irakien dénonce la présence l'Armé Turque sur son territoire dans l'initiative de la reprises de la ville de Mossoul ,Erdogan a prévenue qu'il ne reculera pas et que la ville sera repris par son armée .

Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Sam 15 Oct 2016 - 8:08

vinseeld a écrit:



Depuis quelques semaines les tensions entre la Turquie et Bagdad se sont fortement accrue ,le gouvernement Irakien dénonce la présence l'Armé Turque sur son territoire dans l'initiative de la reprises de la ville de Mossoul ,Erdogan a prévenue qu'il ne reculera pas et que la ville sera repris par son armée .


Justement un article du Monde publier il y a 3 jour sur ces tension entre le Président Erdogan et le 1er Ministre Haïder Al-Abadi pour la bataille de Mossoul .



http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/10/12/mossoul-erdogan-multiplie-les-critiques-contre-le-gouvernement-irakien_5012243_3218.html a écrit:



Mossoul : Erdogan multiplie les critiques contre le gouvernement irakien


Le président turc est sorti de ses gonds en réaction à sa mise à l’écart de la bataille contre la « capitale » irakienne de l’organisation Etat islamique.





Ulcérée d’être tenue à l’écart de l’offensive en préparation pour reprendre Mossoul, la « capitale » irakienne de l’organisation Etat islamique (EI), la Turquie a multiplié, ces derniers jours, les propos au vitriol contre le gouvernement de Bagdad.

Intervenant, mardi 11 octobre, au 9e congrès de l’Organisation islamiste eurasienne à Istanbul, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, est sorti de ses gonds, enjoignant au premier ministre irakien, Haïder Al-Abadi, qui avait critiqué la présence militaire turque dans son pays, de « rester à sa place ». « Tu n’es pas mon interlocuteur, tu n’es pas à mon niveau. Peu nous importe que tu cries depuis l’Irak, nous continuerons à faire ce que nous pensons devoir faire, a vociféré M. Erdogan dans son allocution retransmise par les chaînes de télévision. L’armée de la République turque n’a pas de leçon à recevoir de vous. »

La présence de 2 000 soldats turcs dans le nord de l’Irak, dont plusieurs centaines sur la base de Bachika, au nord-est de Mossoul, où, depuis 2015, des combattants sunnites locaux (milice Hashd al-Watani) et des peshmergas sont entraînés, est une source de tension permanente entre les deux pays. Bagdad réclame le retrait de Bachika des troupes turques, qualifiées de « forces d’occupation ». Ankara rappelle que ses soldats ont été appelés à la rescousse en 2014 par le gouvernement irakien et que des accords existent, depuis les années 1990, sur le stationnement de son armée.
« Risque de guerre régionale »

Le ton est monté d’un cran début octobre, après le vote du Parlement turc autorisant l’armée à intervenir en Irak et en Syrie. Convocations réciproques des ambassadeurs, menaces de Bagdad de porter la question de la présence militaire turque devant le Conseil de sécurité de l’ONU, déclarations acrimonieuses se sont multipliées. « L’aventure turque risque de tourner à la guerre régionale », a prévenu le premier ministre irakien, le chiite Haïder Al-Abadi, après le vote.

Quelques jours plus tard, le président Erdogan livrait sa vision de ce que devrait être la composition ethnique de la ville de Mossoul, une fois libérée de l’EI. « Seuls les Arabes sunnites, les Turkmènes et les Kurdes sunnites pourront y rester », a-t-il expliqué, le 3 octobre, dans une interview à Rotana TV, une chaîne de télévision basée à Dubaï. Le premier ministre turc, Binali Yildirim, mardi, mettait en garde contre « les tentatives de modifier la structure démographique de Mossoul », ce qui conduirait à « allumer le feu d’une grande guerre civile, d’une guerre sectaire ».

La rixe diplomatique entre Ankara et Bagdad mine les relations turco-américaines, déjà au plus bas. Conscients des risques de confrontation géopolitique, les Etats-Unis tiennent l’allié turc à distance, misant sur les forces armées irakiennes, les peshmergas kurdes et les milices chiites pour reprendre Mossoul. « Nous estimons que toutes les forces internationales en Irak doivent être sur place en accord et en coordination avec le gouvernement irakien, sous les auspices de la coalition », a mis en garde mardi le département d’Etat.



Dommage que notre ami Baybars ne soit plus avec nous ,ces commentaire auraient été très succulent .........
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 968
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Sam 15 Oct 2016 - 21:21

L'opération Musul a commencé...

L'artillerie US à commencé à pilloné

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Sam 15 Oct 2016 - 21:41

http://www.romandie.com/news/744889.rom a écrit:


Syrie: des rebelles soutenus par la Turquie avancent vers Dabiq

Istanbul - Des combattants de l'opposition syrienne soutenus par la Turquie progressaient samedi vers Dabiq, une ville proche de la frontière turque, pour la reprendre au groupe jihadiste Etat islamique (EI), a annoncé le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Après les localités de Jarablos et Al-Rai (nord de la Syrie), nous avançons maintenant (...) vers Dabiq, a déclaré M. Erdogan à la télévision depuis la province turque de Rize, au bord de la mer Noire.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les combattants syriens, soutenus par des avions et des chars turcs, se sont emparés samedi soir d'une zone vallonnée au sud-est de Dabiq et ne se trouvaient plus qu'à environ 1,5 km de la ville.

L'OSDH a précisé que les rebelles venaient d'Al-Rai, une ville toute proche de la frontière et située à une dizaine de km au nord-est de Dabiq.

Dabiq représente un symbole fort pour l'EI en raison d'une prophétie sunnite affirmant qu'elle sera le lieu de la bataille ultime entre les chrétiens et les musulmans. Mais la ville elle-même n'a qu'une valeur militaire négligeable en comparaison des villes stratégiques sous contrôle de l'EI de Raqa en Syrie et de Mossoul en Irak.

Dabiq est également le nom du magazine de propagande anglophone de l'EI publié sur internet.

Plus tôt cette semaine, l'EI avait tenté de minimiser l'avancée des combattants syriens vers Dabiq dans son journal en ligne, Al-Naba.

Les combattants hostiles à l'EI et leur allié turc se sont regroupés à Alep, présentant Dabiq comme une cible majeure, en pensant qu'ils pourraient y remporter une grande victoire morale contre l'Etat islamique, a affirmé jeudi l'EI dans Al-Naba. Mais la grande épopée de Dabiq sera précédée de grands évènements et de présages apocalyptiques, ajoute-t-on.

Après avoir longtemps été accusé de complaisance avec l'EI, Ankara a lancé le 24 août une offensive sans précédent en Syrie, baptisée Bouclier de l'Euphrate. Elle vise à chasser de la frontière l'EI ainsi que les rebelles kurdes syriens des Unités de protection du peuple kurde, les YPG, deux groupes considérés comme terroristes.

Lors des premières semaines de l'offensive, les combattants syriens soutenus par Ankara avaient repris Al-Rai et Jarablos, une ville à la frontière plus à l'est qui était contrôlée par l'EI depuis 2013.

M. Erdogan s'est félicité début octobre de la réussite de l'offensive à Jarablos, affirmant que de nombreux Syriens étaient revenus y vivre depuis qu'elle avait été reprise à l'EI.

Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Sam 15 Oct 2016 - 21:49

Avancé des rebelles soutenu par la TSK face à l'EI  ,Dabiq est sur le point de tomber ...




L'ASL aux portes de Dabiq .

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Dim 16 Oct 2016 - 18:25

Citation :
Syrie: des rebelles appuyés par la Turquie s'emparent de Dabiq, place forte de l'EI (ONG)


AFP 16/10/2016


Des rebelles syriens soutenus par la Turquie se sont emparés dimanche de Dabiq, une ville proche de la frontière turque, qui était jusqu'à présent aux mains du groupe jihadiste État islamique (EI), selon une ONG.

"Les rebelles ont pris Dabiq après le retrait de la localité des jihadistes du groupe État Islamique (EI)", a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) qui dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre.


http://www.lorientlejour.com/article/1012898/syrie-des-rebelles-appuyes-par-la-turquie-semparent-de-dabiq-place-forte-de-lei-ong.html
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Lun 17 Oct 2016 - 16:52

http://www.lefigaro.fr/international/2016/10/17/01003-20161017ARTFIG00014-mossoul-les-forces-en-presence.php?xtor=EPR-211 a écrit:


Mossoul : les forces en présence

INFOGRAPHIE - La coalition dirigée par les États-Unis vise à reconquérir Mossoul, la dernière ville encore contrôlée par l'État islamique en Irak.





Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Lun 17 Oct 2016 - 16:59

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20161017-irak-reconquete-mossoul-turquie-peser-bataille-kurdes-chiites a écrit:


Reconquête de Mossoul: la Turquie entend peser sur le champ de bataille irakien


La Turquie n'a pas l'intention d'assister à la libération de Mossoul sans agir, le président turc Recep Tayyip Erdogan l'a encore répété aujourd'hui. Ankara se pose en défenseur des populations sunnites, comme en Syrie où l'opération «Bouclier de l'Euphrate» se poursuit au nord d'Alep. Dans le nord de l'Irak le gouvernement turc compte bien faire sentir sa présence pour que ni les milices chiites, ni les forces kurdes ne tirent profit de l'éventuelle libération de Mossoul.


La Turquie « ne peut pas être tenue à l'écart » des opérations. C'est ce qu'affirme ce lundi matin le président Recep Tayyip Erdogan. Pour le moment Ankara participe à l'opération par procuration en quelque sorte, avec 1 500 combattants irakiens formés par la Turquie qui prennent part à la bataille de Mossoul.

Mais ce que la Turquie craint par-dessus tout, c'est la participation d'éléments chiites et également, des forces kurdes proches du PKK qui pourraient essayer de prendre le contrôle d'une ville à majorité sunnite et faisant partie du pré carré historique de la Turquie.

Pour Ankara c'est donc « l'après-bataille de Mossoul » qui compte, ce qui explique l'insistance de Recep Tayyip Erdogan pour que la Turquie soit présente, « sur le terrain et à la table de négociations ».

En conflit avec le gouvernement de Bagdad, en froid avec Washington, le gouvernement turc entend peser de tout son poids et menace, sans plus de précisions : la Turquie a un plan B et un plan C pour intervenir malgré tout, même sans l'accord des Irakiens.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 979
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Lun 17 Oct 2016 - 17:16

un live des opérations de kurds

Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Lun 17 Oct 2016 - 18:04

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Lun 17 Oct 2016 - 18:45

Citation :
Irak: la prise de Mossoul pourrait prendre des semaines, selon la coalition internationale


AFP 17/10/2016


L'offensive lancée par les forces irakiennes pour reprendre la ville de Mossoul au groupe Etat islamique (EI) pourrait durer des semaines et "possiblement plus", a indiqué lundi un haut commandant américain.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé dans la nuit le lancement de l'opération pour la reprise du dernier grand bastion de l'EI en Irak, aux mains des jihadistes depuis juin 2014.
"Cette opération pour reprendre le contrôle de la deuxième ville d'Irak va probablement durer des semaines, possiblement plus", a mis en garde le lieutenant général Stephen Townsend, nouveau commandant de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis.
"La bataille s'annonce longue et difficile mais les Irakiens se sont préparés et nous nous tiendrons à leur côté", a-t-il assuré.

Depuis la prise de Mossoul par l'EI il y a plus de deux ans, les Etats-Unis dirigent une coalition internationale, composée aujourd'hui de plus de 60 pays, qui combattent les jihadistes en Irak et en Syrie.
Cette coalition mène principalement des frappes aériennes et fournit entraînement, armes et équipements aux forces locales. Des milliers d'hommes ont également été déployés en Irak, surtout pour des missions de formation. Selon M. Townsend, la coalition a formé et équipé plus de 54.000 membres des forces irakiennes.

http://www.lorientlejour.com/article/1013032/irak-la-prise-de-mossoul-pourrait-prendre-des-semaines-selon-la-coalition-internationale.html
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 968
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Lun 17 Oct 2016 - 19:18

70 soldats Irakiens se rendant sur le champ de bataille morts..Attaque suicide de l' EI sur le convoie.


Incroyable.. Utiliser les forces qui se sont sauvés en abandonnant tous derrière eux pour libérer Musul est une aberration totale ..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4438
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Lun 17 Oct 2016 - 20:56

jf16 a écrit:
Citation :
Irak: la prise de Mossoul pourrait prendre des semaines, selon la coalition internationale


AFP  17/10/2016


L'offensive lancée par les forces irakiennes pour reprendre la ville de Mossoul au groupe Etat islamique (EI) pourrait durer des semaines et "possiblement plus", a indiqué lundi un haut commandant américain.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé dans la nuit le lancement de l'opération pour la reprise du dernier grand bastion de l'EI en Irak, aux mains des jihadistes depuis juin 2014.
"Cette opération pour reprendre le contrôle de la deuxième ville d'Irak va probablement durer des semaines, possiblement plus", a mis en garde le lieutenant général Stephen Townsend, nouveau commandant de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis.
"La bataille s'annonce longue et difficile mais les Irakiens se sont préparés et nous nous tiendrons à leur côté", a-t-il assuré.

Depuis la prise de Mossoul par l'EI il y a plus de deux ans, les Etats-Unis dirigent une coalition internationale, composée aujourd'hui de plus de 60 pays, qui combattent les jihadistes en Irak et en Syrie.
Cette coalition mène principalement des frappes aériennes et fournit entraînement, armes et équipements aux forces locales. Des milliers d'hommes ont également été déployés en Irak, surtout pour des missions de formation. Selon M. Townsend, la coalition a formé et équipé plus de 54.000 membres des forces irakiennes.

http://www.lorientlejour.com/article/1013032/irak-la-prise-de-mossoul-pourrait-prendre-des-semaines-selon-la-coalition-internationale.html  

Comme pour Syrte... geek

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Mar 18 Oct 2016 - 6:20

Forces Spéciales Américaine dans la plaine de Ninive .






Troupes canadiennes stationnées près de Mossoul combats aux côtés des Peshmerga .

Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Mar 18 Oct 2016 - 6:23

MAP de la zone de combats .



Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Mar 18 Oct 2016 - 6:57

Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Mar 18 Oct 2016 - 7:18

http://www.lorientlejour.com/article/1013122/irak-mossoul-riyad-redoute-des-massacres-par-les-milices-chiites.html a écrit:


Irak/Mossoul : Riyad redoute des "massacres" par les milices chiites

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a dit redouter lundi que des milices chiites commettent des "massacres" à Mossoul, dans la bataille lancée par Bagdad pour reprendre ce fief du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le nord de l'Irak.

"Nous nous opposons à toute implication des milices chiites. Elles ont commis des atrocités de masse quand elles sont entrées dans Falloujah, qui se sont notamment conclues par 400 personnes enterrées dans une fosse commune", a déclaré à Londres le ministre saoudien, cité par le quotidien The Guardian et la chaîne saoudienne Al-Arabiya.
Une fosse commune à Falloujah avait été découverte le 5 juin avec "environ 400 corps de militaires et quelques civils", selon un colonel de la police de la province d'Al-Anbar.

"Si elles (les milices chiites) entrent dans Mossoul, ville nettement plus grande que Falloujah, je m'attends à une réaction très hostile. Et si elles commettent des massacres, cela sera une aubaine pour les extrémistes et pour les recruteurs de Daech", l'acronyme arabe de l'EI, a ajouté ministre saoudien.

Exhortant le gouvernement irakien à ne pas recourir à ces milices paramilitaires chiites, le ministre a souligné qu'elles étaient "dirigées par les Gardiens de la révolution iranienne" et que leurs potentielles exactions "alimenteraient les tensions sectaires faisant rage dans la région". La Turquie, qui insiste pour être associée à l'offensive, s'est elle aussi inquiétée de voir ces milices avancer vers Mossoul, ville majoritairement sunnite.

Minoritaires dans un Irak à majorité chiite, les sunnites craignent l'entrée dans la ville des puissantes milices du Hachd al-Chaabi, soutenues par l'Iran, et accusées d'exactions contre les civils sunnites dans le passé.

La reconquête de Mossoul, lancée dans la nuit de dimanche à lundi par les autorités irakiennes appuyées par une coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis, fait craindre un désastre humanitaire pour les quelque 1,5 million d'habitants qui vivent encore dans la deuxième ville d'Irak.


Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Mar 18 Oct 2016 - 18:14

WRANGEL a écrit:
jf16 a écrit:
Citation :
Irak: la prise de Mossoul pourrait prendre des semaines, selon la coalition internationale


AFP  17/10/2016


L'offensive lancée par les forces irakiennes pour reprendre la ville de Mossoul au groupe Etat islamique (EI) pourrait durer des semaines et "possiblement plus", a indiqué lundi un haut commandant américain.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé dans la nuit le lancement de l'opération pour la reprise du dernier grand bastion de l'EI en Irak, aux mains des jihadistes depuis juin 2014.
"Cette opération pour reprendre le contrôle de la deuxième ville d'Irak va probablement durer des semaines, possiblement plus", a mis en garde le lieutenant général Stephen Townsend, nouveau commandant de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis.
"La bataille s'annonce longue et difficile mais les Irakiens se sont préparés et nous nous tiendrons à leur côté", a-t-il assuré.

Depuis la prise de Mossoul par l'EI il y a plus de deux ans, les Etats-Unis dirigent une coalition internationale, composée aujourd'hui de plus de 60 pays, qui combattent les jihadistes en Irak et en Syrie.
Cette coalition mène principalement des frappes aériennes et fournit entraînement, armes et équipements aux forces locales. Des milliers d'hommes ont également été déployés en Irak, surtout pour des missions de formation. Selon M. Townsend, la coalition a formé et équipé plus de 54.000 membres des forces irakiennes.

http://www.lorientlejour.com/article/1013032/irak-la-prise-de-mossoul-pourrait-prendre-des-semaines-selon-la-coalition-internationale.html  

Comme pour Syrte... geek


Ça fait 5 mois que l'EI est attaqué à Syrte, copieusement bombardée par les US , et Mossoul va "tenir quelques semaines" ? Etrange.......

Syrte n'était d'ailleurs même pas préparée à la défense, contrairement à Mosoul .

D’ailleurs de ce que j'ai pue observer c'est dérniers heurs et que les différents forces attaquant sur les différents front de Mosoul se sont retirer sur beaucoup de terrains gagnés dernièrement ,d'énorme pertes coté Peshmerga ,et plus coté armée Irakienne .............sa ne va pas être une partie de plaisir ...........
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20315
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   Mar 18 Oct 2016 - 19:41

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intervention contre Daech - Statut spécial -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intervention contre Daech - Statut spécial -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22, 23, 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des français veulent prendre les armes contre DAECH
» Police scientifique. Les syndicats réclament un "statut spécial".
» 2014-__coalition occidentalo-arabe contre Daech
» pour ou contre le vaccin ROR ?
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: