Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38  Suivant
AuteurMessage
Fox-One
General de Division
General de Division
Fox-One

messages : 4384
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32 Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena10


Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 19:40

Rappel du premier message :

Le su-25 c'est equivalent du A-10 us?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Alloudi
Modérateur
Modérateur
Alloudi

messages : 7519
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena28Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena23

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 1:13

Le Fameux missile à propulsion nuke de Poutine,...ça commence mal Exclamation

Citation :

Radioactivité, risques de contamination, déroulé des faits... Le point sur l'explosion en Russie


NUCLEAIRE« 20 Minutes » fait le récap de ce que l’on sait sur l’explosion en Russie qui a fait cinq morts et a fait s’envoler les taux de radioactivité de la région

J.-L. D. avec AFP Twitter  
Publié le 13/08/19

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 640x4110

Une explosion dans une base militaire russe a fait cinq morts le 8 août.
Ce mardi, les autorités russes ont reconnu que le taux de radioactivité de la ville voisine avait été 16 fois supérieur à la normale.

L’explosion survenue dans une base militaire du Grand Nord russe, responsable de cinq morts, continue d’entretenir le mystère et le flou. Taux de radioactivité, enchaînement des évènements, dangers, on fait le point sur tout ce que l’on sait, ainsi que sur les nombreuses zones d’ombre.

Que s’est-il passé ?

Le 8 août 2019, une explosion a lieu dans une base militaire russe située à Nionoksa, dans le Grand Nord russe. Elle fera cinq morts. Côté militaire, la base a un sacré passif. Ouverte en 1954, spécialisée dans les essais de missiles de la flotte russe, c’est là que furent conçues les premières bombes atomiques soviétiques. Il s’agit d’une ville fermée, sous très haute surveillance et interdite d’accès aux étrangers sans autorisation. Elle a même longtemps été absente des cartes.

Ce lundi, les autorités russes ont reconnu que l’explosion était due aux tests de « nouveaux armements », après avoir entretenu le flou pendant des jours. Pas de quoi décourager néanmoins les militaires russes, puisque l’expérimentation des armes sera « poursuivie jusqu’au bout » a assuré Rosatom, agence nucléaire nationale qui couvre aussi bien l’atome civil que militaire. « Nous remplirons les devoirs que nous a confiés notre Patrie. Sa sécurité sera entièrement assurée », a ajouté son patron.

Qu’est ce qui a explosé ?

Des experts américains ont estimé que l’accident pourrait être lié aux tests du missile de croisière « Bourevestnik » («oiseau de tempête » en russe), le missile à propulsion nucléaire vantée par Vladimir Poutine en début d’année.

Le président russe avait fait sensation l’année dernière puis début 2019 en présentant la nouvelle génération de missiles développés par son pays, « invincibles », « indétectables », « d’une portée illimitée », ou « hypersoniques », les qualificatifs ne manquaient pas. Il a menacé de déployer ces nouvelles armes pour viser les « centres de décision » dans les pays occidentaux.

Sans doute fan de James Bond, l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) a donné à ce missile russe le nom de Skyfall. Dans une des citations dont il a le secret, Donald Trump a déclaré qu’il en savait « beaucoup » sur cette bien mystérieuse explosion, sans vraiment donner plus de détails.

Pourquoi a-t-on retrouvé des traces de radioactivité ?

L’accident impliquerait un petit réacteur nucléaire, selon le directeur scientifique du centre militaire de Sarov, Viacheslav Soloviev. De fait, si ces missiles ont « une portée illimitée », explique à l'AFP Corentin Brustlein, directeur du centre des études de sécurité à l’Institut français des relations internationales (IFRI), c’est parce qu’ils sont propulsés à l’énergie nucléaire, leur permettant de faire plusieurs fois le tour de la Terre. Au-delà de l’exploit technologique que cela représente, ces distances illimitées permettent de passer outre les systèmes de défense puisque le missile peut prendre n’importe quel chemin avant d’atteindre sa cible.

« Les Russes ont une obsession concernant la défense antimissile américaine et la menace qu’elle pourrait poser pour leur force de dissuasion, c’est-à-dire qu'ils craignent que les Américains aient un jour la capacité de neutraliser leur arsenal par des moyens offensifs et défensifs », explique Corentin Brustlein. « Cela remonte à la Guerre froide et à la guerre des étoiles de Ronald Reagan. Les Russes multiplient leurs options pour être certains de pouvoir pénétrer les défenses antimissiles américaines ».

Y a-t-il un risque de contamination ?

Le ministre de la Défense russe a assuré dans un premier temps qu’il n’y a « pas eu de contamination radioactive », alors que dans le même temps, la ville de Severodvinsk, situées à 30 kilomètres de la base, a dit avoir » enregistré une brève hausse de la radioactivité" avant de retirer sa publication.

Ce mardi, l’agence russe de météorologie a admis que le taux de radioactivité a dépassé jusqu’à 16 fois le taux habituel, sans pour autant que ce taux ne présente un danger pour la santé. Juste après l’explosion, « six des huit capteurs de Severodvinsk ont enregistré des dépassements de la puissance des doses de radiation (qui a alors été) de quatre à seize fois supérieure à celle habituelle », a annoncé Rosguidromet, l’agence météorologique, dans un communiqué.

Un des capteurs a notamment relevé un taux de radioactivité de 1,78 microsievert par heure, alors que la limite réglementaire est de 0,6 microsievert par heure en Russie et que la radioactivité naturelle moyenne à Severodvinsk est de 0,11 microsievert par heure. Rosguidromet précise que ces niveaux de radioactivité ont rapidement baissé pour revenir à la normale dans l’après-midi.

Selon la presse russe, relayée par Le Monde, les habitants de la ville de Nionoska, située à 30 kilomètres de la base, devraient être évacués temporairement en train mercredi. Le quotidien français indique également qu’après l’explosion, la Russie a aussi interdit une partie la baie de la Dvina à la navigation, sur la mer Blanche. Mystère et boule d’uranium donc.

https://www.20minutes.fr/monde/russie/2582747-20190813-radioactivite-risques-contamination-deroule-faits-point-explosion-russie

_________________
Gloire à nos aieux  Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_sal
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Marche10
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019 - 20:40

Citation :
15/08/2019

Vol longue durée pour les Tu-160 !


Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12b813

Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a confirmé aujourd’hui qu’une série de vols de longue durée avait été effectuée à l’aide de bombardier stratégique Tupolev Tu-160 « Blackjack ». Au total se sont une dizaine d’aéronefs de ce type qui sont actuellement en exercice appuyés par des Tu-95MS et Il-78.

Plus de 6'000 km sans ravitaillement :

Selon le ministère de la Défense russe, deux Tu-16 « Blackjack » ont effectué lors d’un exercice tactique un vol d’une durée de plus de 8 heures sans ravitaillement et parcourus par moins de 6'000 kilomètres.

Ces exercices tactiques mettent un point d’honneur à des opérations longues suivies de relocalisation sur des aérodromes opérationnels diverses. Des exercices de ravitaillement en vol sont également au menu. Les équipages doivent ainsi être capables de voler longtemps avec de nombreux changements d’objectifs, puis être capable de gérer un déroutement sur une base de retour définie au tout dernier moment.

Signe de force de la Russie :

Si, ces exercices, qui doivent durer jusqu’en fin de semaine, sont importants en terme d’entraînement pour les forces russes, on remarquera également que le ministère de la Défense n’hésite pas à les mettre en avant dans sa communication. Et pour cause, nous avons ici un nouvel exemple de la capacité des forces russes à venir dorénavant frapper n’importe quel point du globe. Soit un nouvel avertissement destiné à l’Otan ou toutes autres forces qui pourraient douter des compétences actuelles de la force aérienne russe et spécifiquement en ce qui concerne ses unités de frappes à longue portée. La Russie n'a pas peur de personne, elle a la capacité de frapper en profondeur et de faire mal.

Modernisation et renforcement:

Nouveaux sous-marins lanceurs d’engins, nouveaux missiles et lancement de la production pour 35 bombardiers Tupolev Tu-160 M2 de nouvelle génération. Sur les Tu-160 concernés dans ces exercices aériens ne sont pas neufs, ils ont été modernisés et seront bientôt renforcés en nombre. L'usine aéronautique de Kazan, a repris la production du Tu-160M2 « Blackjack » en avril 2017. Il s’agit de la version modernisée du célèbre bombardier. Les futurs nouveaux « Blackjack » vont venir compléter la flotte actuelle qui en pleine modernisation. Le Tu-160M2 est doté une avionique modernisée avec un nouveau cockpit doté d’écrans et de la nouvelle génération d’ordinateur de gestion de vol disponible. Une liaison électronique permettant la communication avec l’ensemble des aéronefs et des éléments des Forces russes sera installée.

Les moteurs Kuznetsov NK-32 sont dotés d’un nouveau FADEC (Full Authority Engine Control) et de diverses améliorations concernant la maintenance.

En matière d’armement, le programme de modernisation va permettre de renforcer la capacité nucléaire de l'avion et la capacité de transporter 12 missiles Raduga NPO Kh-555 (AS-15 Kent) de croisière à longue portée ainsi que des bombes à guidage laser.

Le Tu-160 sera également doté des nouveaux missiles Kh-101 et le Kh-102, avec des ogives nucléaires et conventionnelles. La puissance des ogives nucléaires est estimée à 180-200 kilotonnes. En outre, leur portée atteint les 5’500 km. Toutefois, pour augmenter la portée, il a fallu augmenter la masse de lancement de missiles de 700-800 kg, bien que le poids de l'ogive soit resté la même 400-410 kg.

Avec une charge jusqu'à 40’000 kg et un rayon d’action (sans ravitaillement) de 12’297 km, et une vitesse maximale de 1’800 km/h le Tu-160 est l’une des armes les plus redoutables de la Russie. Conçu par le Bureau d'étude soviétique Tupolev pendant les années 1970-1980, le bombardier porte-missiles stratégique Tu-160 «Blackjack» selon le code de l'OTAN (Cygne Blanc en Russie) est le plus grand et le plus puissant avion supersonique militaire doté d'ailes à géométrie variable. Le Tu-160 est aussi le plus lourd avion de combat au monde et le bombardier ayant la plus grande masse au décollage.

En service opérationnel depuis 1987, le Tu-160 est destiné à détruire des cibles importantes au moyen d'armes nucléaires et conventionnelles. Son équipage comprend quatre pilotes.

Selon le commandant de la Force aérienne russe (VVS) le Général Viktor Bondarev, la Russie va construire 35 bombardiers stratégiques Tupolev Tu-160 « Blackjack » qui portera à 50 le nombre d’appareils en activité.

Photo : Tu-160 @ @VKS

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/08/15/vol-longue-duree-pour-les-tu-160-867832.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeVen 16 Aoû 2019 - 22:30

Citation :
PP-2000 Submachine Guns To Replace Kalashnikov Rifles In Russian Pilots’ Survival Kits


12:10 PM, August 16, 2019


Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12c208
PP-2000 submachine gun


Russian military pilots’ survival kits placed in the ejection seats during combat sorties may henceforth include the compact PP-2000 submachine guns and not Kalashnikov AKS-74U, Russian state media reported Friday.

"A proposal has been put forward to study the possibility of arming military pilots with a very compact PP-2000 instead of the AKS-74U. The defense agency has responded with interest to this proposal," a source in the defense ministry was quoted as saying by TASS.

TASS has no official confirmation of this information yet.

Formerly, the kits included Kalashnikov AKS-74U assault rifle, the ammunition load and grenades in addition to food and water supplies, a first-aid set and communications gear. Additional arms and magazines are placed in the ammunition vest if required.

The light PP-2000 has been developed by the Tula Design Bureau of Instrument-Making for the 9x19mm Parabellum cartridge. It weighs 1.4kg without the magazine and the buttstock. As its specific feature, the PP-2000 offers the possibility to use a spare magazine as a shoulder support. The breechblock lever and the magazine’s latch button can be re-installed on any side, which makes it possible for both a right-hand and a left-hand serviceman to use the gun.

The serial-produced PP-2000 submachine guns have been equipped with a removable side-folding metallic butt since 2006. The PP-2000’s length is 582 mm with the unfolded butt and 350 mm without the butt. For the sake of comparison, the AKS-74U is 730 mm long with the unfolded butt and 490m long with the folded butt

https://www.defenseworld.net/news/25302/PP_2000_Submachine_Guns_To_Replace_Kalashnikov_Rifles_In_Russian_Pilots____Survival_Kits#.XVcROaYw_IU
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
Fremo

messages : 23074
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena13
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Ambass10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Untitl10
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena20

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMar 20 Aoû 2019 - 20:42

SU34
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 254095

_________________
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeDim 25 Aoû 2019 - 21:52

Citation :
Russia to get four new nuclear-powered submarines in 2020


By The Defence360 Team Published on Aug 23, 2019

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12f228
Photo by Oleg Kuleshov



The Russian Navy will receive six submarines, including four nuclear-powered subs in 2020 for the first time over the past 28 years, a source in the domestic defense industry told TASS on Friday.

Last time, the Russian Navy received the same number of submarines in 1992. After that, domestic shipbuilders delivered two-three subs to the Russian Navy a year while in 1997-2012, Russia’s subsurface force could get one submarine a year at best or no sub at all. Since 2013, new submarines have been regularly arriving for the Russian Navy. Specifically, four submarines joined the Russian Navy in 2014.

“Under the contracts, the Sevmash [Shipyard] is due to deliver the first Project 955A serial-produced submarine Knyaz Oleg [Prince Oleg] and the first Project 885M serial-produced sub Novosibirsk to the Navy in 2020. Also, the Sevmash will deliver the Project 885M lead submarine Kazan and the Project 09852 special-purpose nuclear-powered submarine Belgorod to the Navy,” the source said.

The submarine Belgorod will enter service with the Defense Ministry’s Deep-Water Research Department without Poseidon underwater drones since their trials are still underway, the source specified.

In turn, the Admiralty Shipyard in St. Petersburg in northwest Russia will deliver two diesel-electric submarines to the Navy: the Project 636.3 submarine Volkhov and the first Project 677 serial-produced sub Kronshtadt, although with a standard rather than an air-independent propulsion power plant, the source said.

Responding to a TASS request to comment on the information provided by the source, Russia’s United Shipbuilding Corporation noted that “the corporation delivers all the vessels to the state customer in compliance with the agreed schedules.” [end]

Source: TASS

https://defence360.eu/2019/08/russia-to-get-four-new-nuclear-powered-submarines-in-2020/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMar 27 Aoû 2019 - 21:52

Citation :
Explosion de missile en Russie : une "seconde explosion" détectée par les Norvégiens, les Russes nient

Par Reuters            |    26/08/2019, 20:10  |  373  mots

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12b830
Le gouverneur de la région russe d'Arkhangelsk, Igor Orlov, a nié qu'il y ait eu une seconde explosion. (Photo:
Igor Orlov, le 9 avril 2019, assistant à une session du Forum international de l'Arctique à Saint-Pétersbourg, en
Russie). (Crédits : Reuters)

     
Le mystère s'épaissit. Après l'explosion d'un missile sur une base militaire russe jeudi 8 août qui avait tué cinq ingénieurs nucléaires, des Isotopes radioactifs ont été détectés a annoncé l'agence météo russe ce lundi 26 août. Mais le pic de radiations étudié par l'agence russe ne serait pas dû à cette première explosion mais à une seconde, deux heures plus tard, selon l'agence norvégienne Norsar.


L'agence météorologique russe a annoncé ce lundi 26 août avoir trouvé des isotopes radioactifs de strontium, de baryum et de lanthane dans des échantillons après la mystérieuse explosion survenue sur un site militaire début août. L'explosion, qui a fait cinq morts le 8 août dernier dans la région d'Arkhangelsk, dans le nord de la Russie, a entraîné un bref pic de radiations dans la ville voisine de Severodvinsk.

Échec d'un essai de nouveaux systèmes d'armement

Vladimir Poutine a déclaré mercredi dernier que l'explosion, avait eu lieu lors d'essais de nouveaux systèmes d'armement qu'il a qualifié de prometteurs. Il n'a pas révélé quels systèmes étaient testés au moment de l'explosion.

Le nuage de gaz radioactifs inertes qui s'est formé à la suite d'une désintégration des isotopes est à l'origine du pic de radiation constaté à Severodvinsk, explique l'agence météorologique dans un communiqué. Les isotopes en question étaient le strontium-91, le baryum-139, le baryum-140 et le lanthane-140, dont la période radioactive (ou demi-vie) était de 9,3 heures, 83 minutes, 12,8 jours et 40 heures respectivement.

L'agence nucléaire russe a annoncé que cinq membres de son personnel avaient été tués et trois autres blessés lors d'une explosion survenue lors d'un test de roquettes sur une plate-forme maritime impliquant "des sources d'énergie isotopiques". Des experts nucléaires aux États-Unis estiment que l'incident s'est produit lors d'essais d'un missile de croisière à propulsion nucléaire.

Moscou nie la "seconde explosion" détectée par une agence norvégienne

Mais l'agence norvégienne Norsar (Norwegian Seismic Array), chargée de détecter les tremblements de terre et les explosions nucléaires, a annoncé vendredi que l'explosion meurtrière avait été suivie d'une seconde explosion deux heures plus tard et que c'était la source probable du pic de radiation.

Selon l'explication de Norsar, la deuxième explosion a probablement été provoquée par une fusée aéroportée alimentée par du combustible radioactif. Igor Orlov, le gouverneur de la région russe d'Arkhangelsk, où l'explosion a eu lieu, a nié les informations faisant état d'une nouvelle explosion.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/explosion-de-missile-en-russie-une-seconde-explosion-detectee-par-les-norvegiens-les-russes-nient-826427.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMar 3 Sep 2019 - 22:05

Citation :
Scramble Magazine

Earlier today, a Su-25UB Frogfoot of the Russian Federation - Aerospace Forces (RF VKS) crashed in the Stavropol Territory, the Russian Ministry of Defense confirmed.

The dual seat attack aircraft came down in the Budennovsky district, while on a standard training flight. Both pilots used their ejection seats, and a search for them is ongoing.

Just before the crash the plane lost contact with Air Traffic Control. It crashed in a remote and deserted area.

Unconfirmed; the aircraft was possibly assigned to the 1st Guards Stalingrad Svirkskaya Composite Air Division, 368th Assault Aviation Regiment (368 ShAP) at Budyonnovsk (Russia). This is the nearest Su-25SM (and UB) Frogfoot base in Stravopol region.

Photo (just illustrative) credit: Repman

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e257
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMer 11 Sep 2019 - 22:59

Citation :
Russia to Get First Helicopter Carrier by 2027

01:12 PM, September 11, 2019


Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12d273
Sevastopol amphibious assault ship

Russia will begin building its helicopter carriers in May 2020, and will deliver the first vessel to the naval forces by the end of 2027, sources in Russia's shipbuilding industry said Wednesday.

"Two amphibious assault ships with water displacement of up to 15,000 tonnes will be laid down at the Zaliv shipyard in Kerch (Crimea) in 2020. The first helicopter carrier will be delivered to the navy before the current state armament program expires at the end of 2027," one of the sources was quoted as saying by TASS.

Describing the features of the vessels, the second source said they will house over 10 helicopters each. "The ships will be equipped with a dock-type chamber for landing craft utilities (LTU)," he added.

According to the sources, development of technical specifications of the new ships has entered the final stage. "Once they are ready, in coming months, an agreement will be signed to build the helicopter carriers," the second source added.

https://www.defenseworld.net/news/25443/Russia_to_Get_First_Helicopter_Carrier_by_2027#.XXlfJKYw_IU
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeJeu 12 Sep 2019 - 22:15

Images du projet de porte-hélicoptères russe.

Citation :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e83
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e166
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e261
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12f62
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12f143

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12f234
https://www.zona-militar.com/2019/09/12/los-dos-primeros-portahelicopteros-de-rusia-se-construiran-en-crimea/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeLun 16 Sep 2019 - 18:43

Citation :
Arctique : La Russie renforce ses moyens de déni d’accès en déployant de nouveaux systèmes de défense aérienne S-400

par Laurent Lagneau · 16 septembre 2019


Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12c1147

Avec le changement climatique annoncé, les enjeux que porte l’Arctique seront plus importants encore que par le passé, dans la mesure ses importantes réserves en hydrocarbures [estimées à 13% du pétrole et à 30% du gaz qui resterait à découvrir sur la planète] et ses ressources en terres rares [25% des réserves mondiales] pourront être plus facilement exploitées. En outre, la fonte des glaces permettra, durant l’été, de réduire de 40% la durée du trajet entre l’Europe et l’Asie, via le passage du Nord-Est.

Aussi, la Russie a pris très tôt la mesure des enjeux liés à ces bouleversements, en lançant notamment une stratégie pour le Grand Nord, publiée en 2009. En outre, elle y revendique une superficie de 1,2 millions de km2, en se basant sur les dorsales Lomonossov et Mendeleïev, qu’elle considère comme étant des extensions de son plateau continental. Ce qui est contesté par le Canada et le Danemark [via le Groenland].

Cette stratégie russe prévoit d’importants investissements, illustrés récemment par le développement de l’Akademik Lomonossov, la première centrale nucléaire flottante au monde. D’une longueur de 144 mètres pour 34 mètres de large, elle compte deux réacteurs nucléaires développant chacun une capacité de 35 MW. Déployée dans le Grand Nord, elle accompagnera le développement de l’exploitation d’hydrocarbures dans les zones isolées.

Par ailleurs, la Russie a renforcé significativement sa présence militaire dans la région, notamment en réactivant des bases qui avaient été laissées à l’abandon après l’implosion de l’Union soviétique. « Nous sommes en train de mettre en place un système de surveillance dans les airs et en mer de la région du Passage du Nord-Est et de nous assurer un contrôle total de l’espace aérien dans notre zone de contrôle dans l’Arctique », avait résumé, l’amiral Nikolaï Evmenov, alors commandant de la Flotte du Nord, en novembre 2017.

Dans le même, ce renforcement militaire ne va pas sans quelques tensions, notamment avec la Norvège, perçue à Moscou comme étant un « avant poste » de l’Otan. D’autant plus qu’Oslo a augmenté ses dépenses militaires et demandé aux États-Unis de déployer des Marines sur son territoire.

« La Norvège doit comprendre que, après être devenue un avant-poste de l’Otan, elle devra faire face […] à la force militaire de la Russie. Par conséquent, il n’y aura plus d’Arctique pacifique », avait ainsi lancé Teimuraz Ramishvili, alors ambassadeur russe en poste à Oslo.

Pour Moscou, il s’agit donc de suivre de près l’activité militaire de l’Otan dans la région. Et vice-versa.

« Je ne veux pas mettre la pression, mais les spécialistes savent que, par exemple, des sous-marins nucléaires américains sont en service au nord de la Norvège. La durée du vol des missiles est de 15 minutes jusqu’à Moscou. Et nous devons savoir ce qui s’y passe, voir ce qui s’y passe, nous devons protéger cette côte de façon adéquate, y assurer la protection des frontières », avait justifié Vladimir Poutine, le président russe, il y a deux ans.

Aussi, l’annonce faite ce 16 septembre n’est pas surprenante. En effet, le ministère russe de la Défense a indiqué que des systèmes de défense aérienne S-400 « Triumph » venaient d’être déployés sur l’archipel de Nouvelle-Zemble, en remplacement des batteries S-300, qui y avaient été précédemment installées. De quoi donc renforcer les capacités A2/AD dans la région [anti et déni d’accès]

« Le passage aux nouveaux S-400 accroît significativement la zone de contrôle de l’espace aérien dans l’Arctique », a-t-il fait valoir. De tels systèmes avaient déjà été déployés dans les régions de Mourmansk et d’Arkhangelsk, ainsi que dans la république de Sakha. D’autres pourraient suivre. « Nous allons finir en 2019 de construire les infrastructures pour accueillir des radars de défense antiaérienne et des points de guidage pour l’aviation sur les îles Sredni et Wrangel et au cap Schmidt », avait indiqué, en décembre dernier, Sergueï Choïgou, le ministre russe de la Défense.

En mai dernier, des responsables américains ont confié au Wall Street Journal que Washington soupçonnait Moscou d’avoir réalisé des essais nucléaires à très faible rendement sur le site de Nova Zemlya, justement dans l’archipel de Nouvelle-Zemble. Ce que l’OTICE [Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires] n’a pas confirmé.

Quoi qu’il en soit, les États-Unis et le Canada ont aussi élaboré une « stratégie » pour le Grand Nord. Pour les premiers, il s’agit d’y contrer les « menée agressives » de la Chine [qui s’y intéresse aussi…] et de la Russie, qui « laisse déjà dans la neige des empreintes de bottes », avait accusé Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine.

Quant au Canada, il a publié, la semaine passée, un document intitulé « Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord » et dont la tonalité est différente de celle de son voisin nord-américain.

« Même si le Canada ne perçoit aucune menace immédiate dans l’Arctique et le Nord, à mesure que l’environnement physique de la région change, le Nord circumpolaire devient une zone d’importance stratégique sur le plan international, les États arctiques et non arctiques démontrant une variété d’intérêts économiques et militaires dans la région », avance le document.

Aussi, « résolu à exercer sa souveraineté », le Canada entend « rehausser » sa présence militaire dans cette région [qui représente 40% de sa superficie], avec l’objectif de « prévenir les incidents de sécurité » et « d’intervenir le cas échéant. » Enfin, Ottawa mise sur la coopération, notamment avec les États-Unis, le Danemark [Groenland] et la Norvège, « afin d’accroître la surveillance de la région de l’Arctique en général. »

http://www.opex360.com/2019/09/16/arctique-la-russie-renforce-ses-moyens-de-deni-dacces-en-deployant-de-nouveaux-systemes-de-defense-aerienne-s-400/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeSam 21 Sep 2019 - 19:18

Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Colonel
Colonel
Shugan188

messages : 1798
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena11
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena11

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeDim 22 Sep 2019 - 17:06

Entretien en russe avec Sergueï Choïgou Ministre russe de la Défense:
https://www.mk.ru/politics/2019/09/22/sergey-shoygu-rasskazal-kak-spasali-rossiyskuyu-armiyu.html
Traduction Google :
Citation :

Sergei Shoigu a raconté comment ils ont sauvé l'armée russe

Le ministre russe de la Défense: "Nous avons immédiatement convenu - nous devons arrêter de mentir!"

«C’est la première interview détaillée que je donne depuis sept ans!», M’a dit le général Sergei Shoigu, ministre de la Défense de la Fédération de Russie, héros de la Russie, avant le début de notre conversation de presque deux heures. En me réjouissant une nouvelle fois de ma chance, je n’étais en même temps pas étonné que la pause dans la communication entre le ministre et les représentants du quatrième pouvoir ait été si longue.

Sergei Shoigu a raconté comment ils ont sauvé l'armée russePhoto: Ministère de la défense.
Nous nous souvenons tous de l’émotion qui s’est produite à l’automne 2012 à l’époque où Sergei Shoigu a été nommé à la tête du département de la Défense russe. Et nous savons tous que les forces armées ont suivi un chemin long, difficile et épineux au cours de cette période minuscule du point de vue de l'histoire. Aujourd'hui, l'armée n'est plus le «malade» de la société russe et ne fait pas l'objet de ridicule cinglante de la part des étrangers. Aujourd’hui, l’armée russe a regagné le respect de ses amis et de ses ennemis potentiels et réels.

Comme Sergei Kuzhugetovich lui-même l'a souligné plus d'une fois, sans le soutien et la participation personnelle de Vladimir Poutine, il n'aurait été en mesure de rien créer en termes de création d'une armée moderne en Russie. Mais, comme le savent tous les experts en administration publique, obtenir le soutien du président ne suffit pas. Ce support doit également pouvoir gérer avec compétence. Comment Sergei Shoigu a-t-il réussi exactement? Et qu'attendent nos forces armées et notre pays à venir? Le ministre de la Défense de la Russie a parlé de tout cela et de beaucoup d'autres choses dans un entretien exclusif avec MK.

- Sergey Kuzhugetovich, j'appartiens à cette partie des citoyens de la Fédération de Russie qui vivent sous le slogan «Si seulement il n'y avait pas de guerre». Le ministre de la Défense de la Russie a-t-il peur de la guerre?

- Bien sûr, la guerre est une chose terrible. Je dis cela parce que je sais très bien ce que c'est. Il a rencontré la guerre pour la première fois en 1992, lorsqu'il a reçu l'ordre de créer une force de maintien de la paix en Ossétie du Sud. Et nous l'avons fait. Le conflit ossète-géorgien a été la première guerre sur le territoire de l'ex-Union soviétique, qui a été rapidement et efficacement maîtrisée. Ensuite, il y avait l'Abkhazie, la Transnistrie ... Là aussi, ils ont réussi à séparer les partis, à mettre fin aux hostilités et à éliminer un grand nombre de nos compatriotes. Mais il y avait des guerres presque à grande échelle.


La Bosnie-Herzégovine, d'autres conflits dans l'ex-Yougoslavie et la guerre en Afghanistan doivent être ajoutés ici. Ayant l'occasion de voir tout cela de l'intérieur pendant de nombreuses années, je suis convaincu que la sécurité du pays dépend principalement de la force de son armée et de la mesure dans laquelle il est capable de défendre son pays. Et aussi - de la confiance des citoyens dans leur armée.

Naturellement, je suis comme vous, un partisan du fait qu'il n'y a pas de guerre. Mais pour qu’elle n’existe pas, notre armée doit être très forte, bien armée et équipée et, surtout, intérieurement prête à défendre sa patrie.

- Autant que je me souvienne, cela a été pris en compte: notre armée est une institution d'État au plus profond, au plus systématique, voire même à une crise sans espoir. Et puis soudain, à un moment donné dans la conscience publique, quelque chose a cliqué et tout a changé comme par magie. Comment pouvez-vous expliquer cela?


- La reprise de l'armée n'était pas instantanée. Tout a commencé avec la prise de conscience de son état déplorable en 1999, après l’invasion des bandes de Bassaïev et de Khattab dans les districts de Tsumadin et Botlikh au Daghestan. Et puis le Premier ministre Vladimir Vladimirovich Poutine, avec nos capacités limitées à cette époque, a commencé à prendre des décisions fondamentales sur la réforme de nos forces armées. Viennent ensuite les événements de 2008: l'attaque perfide des troupes géorgiennes contre l'Ossétie du Sud, la mort de nos soldats de la paix sous le feu des Grades géorgiens et la réaction d'un groupe de troupes russes visant à forcer la Géorgie à la paix. Par la suite, sur la base de l'analyse de cette opération, des décisions systémiques ont été prises dans le domaine de la construction militaire. Tout d’abord, sur la formation et le financement d’un nouveau programme d’armement d’État.

Les questions de construction et de formation des forces armées, de leur équipement en armes modernes et du développement du complexe militaro-industriel sont sous le contrôle constant de notre président. À partir de 2013, quel que soit l'horaire de travail, le président, à l'automne et au printemps, entend à Sotchi les dirigeants des forces armées, des représentants de l'industrie de la défense et les dirigeants concernés du gouvernement de la Fédération de Russie pour leur expliquer tous les aspects du développement militaire et assurer la sécurité militaire du pays.

Par conséquent, il n'y avait pas de magie. Il y avait de grandes et pas très grandes, remarquables et pas tout à fait remarquables étapes pour la transformation complète de l'armée. Notre tâche principale était de synchroniser tous les aspects de la préparation et de la construction des troupes, y compris la formation de personnel professionnel et la fourniture d'armes modernes. Nous avons analysé les menaces actuelles et futures, ainsi que les capacités de l’armée à protéger notre pays contre elles. Nous avons déterminé l'état des troupes jusqu'à chaque unité militaire. Et le résultat de ce travail complexe a été l'élaboration d'un certain nombre de documents de programme, y compris un plan de défense.

Ensuite, le travail a commencé avec des questions qui semblaient être à la surface que j'ai posées aux commandants.

Ces questions étaient simples et claires: pourquoi un combattant devrait-il aller au bain et se laver une fois par semaine? Pourquoi devrait-il changer de vêtements seulement une fois par semaine, alors qu'il passait tout son temps du matin au soir sur le terrain d'entraînement? Pourquoi le salon de thé du soldat devrait-il se trouver à l’autre extrémité de l’unité militaire et pour boire du thé, le soldat doit passer par la zone de rassemblement, au risque de laisser quelques tenues de côté? Pourquoi les combattants devraient-ils laver leurs gants et leurs sous-vêtements dans des lavabos? Est-il impossible d'installer des machines à laver dans toutes les casernes? Et pourquoi au troisième millénaire, les cravates aux pieds?

Naturellement, la réforme de l'armée ne visait pas uniquement à améliorer la vie des soldats. Nos actions avaient également un besoin militaire impérieux, dicté par la réduction du service de conscription à un an. Si le service ne dure qu'un an, les études devraient être plus intensives. Il est donc nécessaire de préserver au maximum les combattants des tâches inhabituelles. Ils doivent cesser d'enlever la neige ou de ramasser les feuilles du matin au soir. Aux endroits où ils sont déployés en permanence, ils devraient cesser de porter des robes de cuisine ou se laver les salles de bain avec des moyens antédiluviens. Ayant réalisé tout cela, nous avons décidé d'installer près de 35 000 douches, 16 000 machines à laver et 21 000 aspirateurs dans les casernes au cours de l'année. Nous avons acheté l'équipement de nettoyage humide le plus moderne et organisé les repas selon le système du "buffet". Ont développé ils commandaient la production dans des entreprises nationales et donnaient à tous les militaires des uniformes pratiques et de grande qualité, destinés au travail quotidien et quotidien, fabriqués à partir de matériaux modernes. La présence de tels équipements là où auparavant il n'y avait toujours qu'une vadrouille et un seau est maintenant perçue comme une chose tout à fait normale et ordinaire. Et ainsi progressivement, progressivement dans toutes les directions.

Au cours de l'entretien: avec le commentateur politique MK MK Mikhail Rostovsky. Photo: mil.ru
- Et la clé était le retour de notre armée de capacité de combat réelle?

- Tout est fait pour ça. Tout d'abord, nous avons atteint le niveau d'intensité d'entraînement requis pour nos unités. Aujourd'hui, tous les sites d'enfouissement sont chargés à plus de 80%. Cela a également conduit à la nécessité de modifier les normes de consommation de munitions, qui étaient à cette époque plusieurs fois inférieures à celles de l'Ouest. Le laisser comme ça signifiait un non-sens de tout le processus d'entraînement au combat. Après avoir étudié en détail l'expérience de l'armée soviétique et les normes des armées des pays occidentaux, nous avons multiplié par cinq les normes de consommation de munitions pour l'entraînement au combat. Et vous voyez le résultat.

Bientôt, une question est apparue à l'ordre du jour: comment pouvons-nous évaluer objectivement l'impact réel des mesures que nous prenons? Les responsables du ministère de la Défense sont parvenus à une opinion commune: il est nécessaire de procéder à des contrôles très soudains de l'état de préparation au combat. Nous avons rendu compte de notre proposition au commandant en chef suprême et reçu un soutien. Les contrôles ont été soudainement passés du bataillon à l'armée et au district militaire. Trois personnes étaient au courant de leur préparation: le chef de l'état-major et celui qui avait planifié le contrôle soudain. Nous avons tout de suite convenu: nous devons nous arrêter, en gros, mentir. Les informations déformées étaient un fléau commun. Une grande partie était cachée ou déformée.

Auparavant, tout l’entraînement n’était effectué que sur la technique du groupe d’entraînement au combat, à savoir les chars, véhicules de combat d’infanterie, que tout le monde connaissait sous le nom de "notre père". Nous sommes allés sur un terrain d’entraînement familier, nous savions quel risque il y avait à mettre une vue pour pouvoir toucher une cible qui se trouve littéralement dans le "jardin voisin". Tout simplement, tout pourrait être fait les yeux fermés. Mais en réalité, avec de bons indicateurs, ils ont tiré avec du matériel militaire standard, peu importe.

Devinez maintenant ce qui s'est passé lorsque nous avons effectué la première vérification soudaine, que nous avons élevé des dizaines de milliers de personnes dans tout le pays et que nous les avons transférées, avec de l'équipement standard, sur de très longues distances vers des sites d'enfouissement inconnus? Au cours de cet essai, les unités ont pénétré dans des terrains d’entraînement inconnus, non pas sur des terrains d’entraînement, mais avec du matériel standard. Aucun d'entre eux - je le répète, pas un (!) - n'a respecté les normes de "satisfaisant". A propos de la façon dont nous sommes sortis de ce trou, je pourrais parler longtemps. Mais pour gagner du temps, je vais m'arrêter et ne dire que l'essentiel.

Au prix des efforts incroyables des dirigeants du pays et du ministère de la Défense, nous avons fait de notre armée ce qu'elle est aujourd'hui - une armée de préparation permanente. Nous avons maintenant toutes les unités - unités à disponibilité constante.

Parallèlement à la transformation de l'armée elle-même, le président décida de mener à bien un programme de modernisation du complexe militaro-industriel afin de rééquiper les troupes avec des équipements et des armes modernes. Et aujourd'hui, je ne doute pas que d'ici 2020, nous porterons à 70% le niveau d'équipement des troupes en armes modernes, après l'avoir multiplié par 4 depuis 2012. Bien entendu, pour la mise en œuvre d’un programme d’une telle envergure, il était nécessaire de créer les systèmes de contrôle les plus modernes pour son exécution depuis la machine-outil de l’entreprise ou le montant figurant sur le compte bancaire via l’ordre de défense de l’État à une unité spécifique d’armes livrée à l’unité militaire. Ce sont, après tout, des centaines de milliers de postes pour une surveillance continue 24 heures sur 24 et, si nécessaire, une action rapide. En particulier, et pour les résoudre, le centre de gestion de la défense nationale du pays a été créé dès que possible,

- L'activité de notre VKS, qui a dévoilé le cours de la guerre civile en Syrie, a ajouté beaucoup de prestige aux forces armées russes. Mais est-il possible, sur la base de cet épisode séparé avec un nombre important, mais toujours limité de participants, de juger de la situation générale dans notre armée?

- Ceux qui pensent que nous avons combattu en Syrie avec un groupe de militants fanatiques et primitifs se trompent énormément. Nous nous sommes battus contre la plus grande organisation terroriste parmi des milliers, ou plutôt, le système. Permettez-moi de vous rappeler qu'elle a bénéficié du soutien de différents pays intéressés par l'instabilité de la région. Les terroristes étaient armés de centaines de chars, de systèmes de roquettes multiples, de véhicules blindés et de centaines de milliers de tonnes de munitions saisies par les armées irakienne et syrienne les années précédentes et de centaines de kamikazes bien entraînés. C’était la technologie la plus avancée, y compris le matériel de communication et le matériel de renseignement. Ils disposaient d'un système international d'évacuation des blessés qui fonctionnait bien, d'un mécanisme de collecte des taxes dans les territoires occupés et travaillaient sur leur propre «marché noir» pour le commerce d'artefacts.

Le produit de la vente illégale de pétrole a joué un rôle très important dans la garantie des activités des terroristes. Jusqu'à ce que la Fédération de Russie adhère à la lutte contre le terrorisme international en Syrie à Zaevfratye, les Ishilovites, sous le nez de la coalition internationale, produisaient plus de 100 000 barils de pétrole par jour. Et la vente de cette matière première a rapporté aux terroristes un revenu quotidien de plus de 5 millions de dollars.

2017, à la base aérienne de Hmeimim en Syrie. L'extrême droite est le président de ce pays, Bashar Assad. Photo: mil.ru
En Syrie, nous avons dû apprendre à nous battre d'une nouvelle manière. Et nous avons appris cela. Si nous parlons d'avions de combat, d'armée, d'assaut, de combat à longue portée et d'avions de transport, près de 90% du personnel navigant total a participé à des opérations militaires en Syrie. Nous avons ceux qui effectuent 150 à 200 sorties - et cela s’ajoute à tous ceux qui ont participé à la sécurité de leurs vols au sol. Il fut un temps où le taux de livraison des marchandises en Syrie atteignait deux mille tonnes par jour. Et c’est la flotte, c’est le transport aérien, c’est le travail de nos bases d’approvisionnement, des ports, c’est la relocalisation, la réception et la maintenance des équipements. C’est un attrait pour les représentants de notre industrie et de la science: il en est ressorti que les représentants de plus de 70 entreprises, ingénieurs et concepteurs travaillant simultanément au même moment en Syrie travaillaient au même moment.

Sur la base des résultats de ces travaux, le président a donné l’ordre direct d’affiner ou d’améliorer certaines caractéristiques de certaines armes. Il en a été de même pour nos missiles de croisière Calibre, armement de l'aviation à longue portée et des sous-marins.

Vous avez probablement remarqué que, dans toute l'histoire de la flotte de porte-avions de l'Union soviétique et de la Russie en Syrie, elle a d'abord été utilisée dans des conditions de combat. Si nous parlons de l’utilisation d’armes de précision, par exemple, avant de charger une mission de vol dans le missile de croisière Caliber a pris tellement de temps que la cible pouvait partir. Et aujourd'hui, le temps de chargement pour une mission de vol vers Calibre a été réduit de plusieurs fois. Et ce travail visant à réduire le temps de transmission de la désignation de cible est en cours.

Les commandants de régiments, de brigades et de divisions, les commandants d'armées, les commandants de troupes de districts militaires, les chefs d'organes centraux de l'administration militaire du ministère de la Défense, ainsi que le personnel enseignant de presque toutes les hautes institutions d'enseignement militaire passaient par la Syrie. À la suite des hostilités en Syrie, nous avons naturellement eu un excellent débriefing, et non un, pas dix. Je peux vous dire qu'environ 300 types d'armes ont été finalisés en tenant compte de l'expérience syrienne. Nous avons simplement retiré de la production et des armes les 12 échantillons considérés comme prometteurs.

- Selon vous, quelle est la probabilité de la participation de la Russie à un conflit armé de grande ampleur dans un avenir proche? Et dans quelles zones stratégiques de la Russie évaluez-vous le plus grand danger dans un avenir proche?

"La question que vous avez posée n'est pas simple." Peut-être qu'il n'est pas pour une interview comme la nôtre. Mais essayez quand même de lui répondre. J'espère qu'il n'est pas question d'une guerre à grande échelle aujourd'hui. Et tous les risques et les conséquences d'une telle guerre à grande échelle sont évidents pour tous. En ce qui concerne la troisième guerre mondiale, il existe un très grand nombre de déclarations différentes. La plus précise et la plus adéquate d’entre elles me semble: «Je ne sais pas ce que sera la troisième guerre mondiale. Mais je sais avec certitude qu'elle sera la dernière. " Cependant, si nous parlons du nombre de menaces pesant sur notre pays, elles ne deviennent pas moins importantes. Les États-Unis se sont déjà retirés de deux importants traités de contrôle des armes nucléaires. Jusqu'à présent, le traité START-3 demeure, ce qui est également en discussion aux États-Unis: le renouveler ou ne pas le renouveler? Grâce à cette approche, le monde devient de plus en plus imprévisible et moins sécurisé. Au niveau actuel d’informatisation et d’automatisation, le système de contrôle des armes présente une probabilité élevée d’erreurs. C’est pourquoi les problèmes de sécurité de l’information sont apparus récemment. Lorsque vous êtes conscient de votre vulnérabilité et que vous souhaitez maintenir un équilibre et une sécurité égales universelles, vous vous mettez à tourner la tête. Et quand vous pensez que les États-Unis continuent de croire, par inertie, qu’un équilibre des forces s’est développé en votre faveur, diverses idées vous viennent à l’esprit, y compris celles qui ne sont pas les plus raisonnables. C’est dans cette situation que je vois maintenant la principale menace, et pas seulement pour la Russie. Au niveau actuel d’informatisation et d’automatisation, le système de contrôle des armes présente une probabilité élevée d’erreurs. C’est pourquoi les problèmes de sécurité de l’information sont apparus récemment. Lorsque vous êtes conscient de votre vulnérabilité et que vous souhaitez maintenir un équilibre et une sécurité égales universelles, vous vous mettez à tourner la tête. Et quand vous pensez que les États-Unis continuent de croire, par inertie, qu’un équilibre des forces s’est développé en votre faveur, diverses idées vous viennent à l’esprit, y compris celles qui ne sont pas les plus raisonnables. C’est dans cette situation que je vois maintenant la principale menace, et pas seulement pour la Russie. Au niveau actuel d’informatisation et d’automatisation, le système de contrôle des armes présente une probabilité élevée d’erreurs. C’est pourquoi les problèmes de sécurité de l’information sont apparus récemment. Lorsque vous êtes conscient de votre vulnérabilité et que vous souhaitez maintenir un équilibre et une sécurité égales universelles, vous vous mettez à tourner la tête. Et quand vous pensez que les États-Unis continuent de croire, par inertie, qu’un équilibre des forces s’est développé en votre faveur, diverses idées vous viennent à l’esprit, y compris celles qui ne sont pas les plus raisonnables. C’est dans cette situation que je vois maintenant la principale menace, et pas seulement pour la Russie. ça vous fait tourner la tête. Et quand vous pensez que les États-Unis continuent de croire, par inertie, qu’un équilibre des forces s’est développé en votre faveur, diverses idées vous viennent à l’esprit, y compris celles qui ne sont pas les plus raisonnables. C’est dans cette situation que je vois maintenant la principale menace, et pas seulement pour la Russie. ça vous fait tourner la tête. Et quand vous pensez que les États-Unis continuent de croire, par inertie, qu’un équilibre des forces s’est développé en votre faveur, diverses idées vous viennent à l’esprit, y compris celles qui ne sont pas les plus raisonnables. C’est dans cette situation que je vois maintenant la principale menace, et pas seulement pour la Russie.

- À Kiev, vous pouvez écouter périodiquement les menaces d '"entrer triomphalement à Moscou avec des blindés de chars". Existe-t-il un risque de conflit militaire direct entre les armées russe et ukrainienne?

"Je ne veux même pas y penser." J'espère vraiment que le peuple ukrainien et les autorités ukrainiennes ont suffisamment de volonté, de force et de capacité pour refroidir ces têtes brûlantes qui appellent à une telle stupidité et à un complot fou. Une fois que les extrémistes en Ukraine doivent encore s'arrêter. C'est dommage que cela n'ait pas été fait auparavant.

Mais revenons à votre question. Les Ukrainiens sont des frères. Les parents de ma mère viennent d'Ukraine. Mon grand-père est enterré là-bas. Dans la Grande Patriote, la mère a survécu à l'occupation. En Ukraine, les frères de ma mère se sont rendus au front. À propos, j’ai été baptisé à l’âge de 5 ans dans l’un des temples de la ville de Stakhanov, dans la région de Lougansk. Et je suis absolument convaincu qu'avec le peuple ukrainien, nous vivrons dans la paix et le bon voisinage. Je suis sûr que le moment sera venu.

- Le processus de transformation de nos forces armées peut-il être considéré comme achevé? Ou bien le concept de "réforme militaire" est-il toujours d'actualité pour notre pays?

- Le concept de «réforme militaire» devrait toujours être pertinent pour la Russie. Le monde qui nous entoure change constamment. Et nous devons capturer ces changements avec beaucoup de sensibilité et changer nous-mêmes. Ce qui se passe si nous ne le faisons pas peut être compris par l'exemple de notre histoire récente.

Au début de notre conversation, vous avez noté, à juste titre, que l'armée russe était en déclin jusqu'à une date récente. Pourquoi est-ce arrivé? Il y a des raisons immédiates que tout le monde connaît. La crise profonde de la société et de l'État dans les années 80 à 90 du siècle dernier. Retrait précipité de troupes et de matériel d'Europe de l'Est vers des sites totalement non équipés. Manque de logement. Les souffrances morales et l'humiliation de ceux qui se préparaient à défendre leur patrie toute leur vie ont soudainement fait face à l'effondrement total de leurs projets et de leurs perspectives, à leur inutilité et au manque de protection de la part de l'État.

Mais ce qui s'est passé avait d'autres raisons plus profondes. Nous n'avons pas compris à temps et pendant très longtemps, nous n'avons pas compris l'essence de ce qui se passait autour de nous. Je me permettrai d'aiguiser ma pensée encore plus. Si l’Occident continuait à se comporter comme il le faisait à l’époque de Gorbatchev, il tiendrait toutes ses promesses, ne rapprocherait pas l’OTAN de nos frontières, ne renforcerait pas son influence dans nos pays voisins, ne monterait pas dans les affaires intérieures de notre pays, il me semble: à la fin, ils auraient tout réussi. Ils seraient en mesure de résoudre le problème qu'ils se sont fixés - la tâche de détruire et de réduire en esclavage notre pays. Comment cela se passe-t-il réellement avec les "jeunes européens" et les anciennes républiques soviétiques?

- C’est, de votre point de vue, que nous avons de la chance que l’Occident ait très tôt révélé ses véritables intentions, loin d’être végétariennes?

- Nous avons eu de la chance car nous avons quand même réussi à nous arrêter à temps. Comme je l’ai dit, le processus de retour au bon sens a commencé en 1999. À partir de ce moment, nous sommes durs, durs sur les dents, mais nous avons néanmoins réalisé que le monde d'aujourd'hui a cessé d'être unipolaire. Et cela, bien sûr, déplait beaucoup à l’Occident, qui fait tout son possible pour regagner son monopole d’influence sur le monde. Quelqu'un croit que l'opposition ouverte à grande échelle de l'Occident à la Russie a commencé il y a seulement cinq ans - de l'Ukraine et de la Crimée. Mais c'est une erreur. Nous pouvons recommander un souvenir détaillé de ce qui s'est exactement passé dans les années 90, en 2008 et 2013. Quel non-sens n'a pas parlé et n'a pas écrit sur nous à un moment où nous nous préparions pour les Jeux olympiques de Sotchi! Et ce n’était en aucun cas une manifestation de la seule guerre de l’information.

Je ne veux pas aller en profondeur en particulier. Mais, de mon point de vue, la signification de ce qui se passe est la suivante: en Occident, des modèles et des algorithmes ont été créés pour renverser toute autorité légale qui leur serait inconvenante dans n’importe quel pays. Bien entendu, tout cela se fait dans le cadre de la promotion de la démocratie. Eh bien, dans quel pays ils «sont venus avec la démocratie» cette démocratie s’est-elle implantée: en Irak, en Afghanistan ou en Libye? Ou dans l'ex-Yougoslavie, qu'ils ont divisée de force en 6 pays avec leur bombardement "démocratique" en 1999. Et vous pouvez simplement oublier la souveraineté et l'indépendance après toute intervention américaine. Et est-ce que cela surprend quiconque en Libye que la majorité des gisements de pétrole appartiennent à des sociétés sous contrôle américain ou sous contrôle américain? Nos collègues occidentaux aiment accuser la Russie de mener là-bas une sorte de «guerre hybride». Mais je dois dire que l'Occident lui-même mène de véritables guerres hybrides. Maintenant, par exemple, laissant l’Afghanistan dans un État délabré, les Américains s’engagent avec diligence au Venezuela - également, bien sûr, dans l’intérêt du "triomphe de la démocratie"!

- Le budget militaire américain est dix fois supérieur à celui de la Russie. La Russie peut-elle, en principe, confronter efficacement l’Amérique dans de telles conditions?

- Notre commandant en chef a répondu à cette question de manière approfondie et raisonnable. La Russie s'oppose déjà assez efficacement à l'Amérique. Résiste grâce à notre science, notre industrie, nos nouveaux développements. Et à part cela, nous n'essayons pas de rivaliser avec eux sur tous les fronts. Si vous mettez le budget militaire américain sur les tablettes, vous comprendrez ce qui se passe: ils ont des dépenses énormes pour diverses bases dispersées dans le monde entier. L’Amérique compte 170 bases de ce type, mais le coût annuel de la même opération en Afghanistan équivaut presque au budget annuel de notre défense. Les États-Unis dépensent des sommes gigantesques pour des sociétés militaires privées, des groupes de porte-avions. Mais la Russie a-t-elle vraiment besoin de ses cinq à dix groupes de porte-avions, si nous n'attaquons personne? Nous avons besoin de fonds qui pourrait potentiellement être utilisé contre des groupes de transporteurs ennemis similaires en cas d'agression contre notre pays. Et c'est incomparablement moins cher et plus efficace!

Je ne vous ai donné que quelques faits distincts. Mais même en procédant de la sorte, il est clair que nous n'avons pas besoin de comparer notre budget de la défense avec celui de l'Amérique. Compte tenu de la taille du budget de la défense, nous ne sommes généralement qu’à la septième place dans le monde. L’Arabie saoudite et, accessoirement, le Japon sont en avance sur nous pour cet indicateur. L'essentiel est que nos dépenses militaires soient très efficaces, qu'elles sont dépensées avec précision et qu'elles sont surveillées de près par notre commandant suprême.

- Votre ancien collègue du gouvernement et l'actuel chef de la Chambre des comptes, Alexei Kudrin, avance périodiquement la thèse selon laquelle le niveau actuel des dépenses de défense et des dépenses de l'industrie de la défense représente un fardeau écrasant pour l'économie russe. Que penses-tu de cela?

- À l'époque soviétique, Mikhail Mikhailovich Zhvanetsky a réalisé un tel travail. Littéralement, je ne me souviendrai pas de lui. Mais le fait est que nous avons peu de saucisses et nous en avons beaucoup. Il y a peu de pantalons, mais nous sommes nombreux. Nous n'avons pas assez de savon, mais nous sommes nombreux. Conclusion: nous devrions être moins. Les plaintes sur le fait que nous avons un budget de défense excessif sont construites, me semble-t-il, selon une logique très similaire. Il ne faut pas avoir peur des grosses dépenses, mais des petits revenus, et c'est ce sur quoi nos économistes doivent travailler. Il y a quelque temps, il était très à la mode de dire que notre agriculture est un «trou noir» qui absorbe tout l’argent investi, mais n’a aucun effet contraire. Maintenant, pour une raison quelconque, ils ne parlent plus de ce «trou noir». Maintenant, tout le monde est fier d'avoir de grandes récoltes, de nourrir le pays nous-mêmes. Mais un état similaire des choses aurait surgi,

Retour aux affaires de l'armée. Nos forces armées ont déjà été réduites de près de moitié. Nous sommes invités à nous laisser guider par certains critères vagues - nombreux, déraisonnablement nombreux, excessivement nombreux. Mais je ne connais pas de telles unités! Mais j'ai quelque chose à retenir sur le moral de l'armée, qui était en 2012, et non dans les années 90 affamées. Ensuite, 124 mille poursuites ont été intentées contre le ministre de la Défense. Et ceci malgré le fait que nous avions 157 000 officiers à cette époque. 80% de ces poursuites étaient liées à un retard dans les indemnités monétaires pour une période de trois à cinq jours ou plus. Cela vous va-t-il dans la tête?

Bien sûr, il est nécessaire de gérer en permanence l’épargne des fonds publics. Peu de temps après notre nomination au poste de ministre, nous avons commencé à nous engager étroitement dans nos services de logement et de services communaux, nous nous sommes rendus compte qu'il n'existait aucune comptabilité pour les ressources. Dès que 120 000 appareils de mesure ont été installés, les dépenses de logement et de services communaux ont considérablement diminué. Pourquoi pas un seul économiste, spécialiste du marketing ou financier intelligent nous l’a déjà suggéré: il n’ya pas de compteurs dans l’armée. L'armée, ce qui veut dire que l'État en est la cause, a tout simplement été arnaquée.

Je peux donner beaucoup plus d'exemples d'épargne des fonds publics, en commençant par un élément apparemment élémentaire. Pourquoi un soldat d'un an doit-il coudre un uniforme de cérémonie, une tunique en laine, un pantalon, une casquette, une chemise et des bottes, s'il le porte au mieux une fois? Nous nous sommes débarrassés de ces kits pour fournir plus d'un demi-million de combattants chaque année.

Par conséquent, je propose d’examiner des thèses générales non conçues, mais des problèmes et des cas spécifiques et urgents. Le simple fait de dire que «les dépenses de défense sont excessives» revient à suivre une mode dépassée. C’est comme dans les conditions de vie actuelles, porter une veste krimplenny, considérée comme la dernière mode en 1972. Et en général, comme le dit le classique, "discutons du goût des huîtres avec ceux qui les mangent".

- Une question concrète et concrète: la suppression du service militaire obligatoire a-t-elle une influence sur la Russie?

- En principe, c'est possible. Mais je ne pense pas que cette décision est correcte. Je suis absolument convaincu que nous devrions avoir un certain nombre de militaires conscrits dans tous les cas. Dans tout État souverain, outre le personnel militaire professionnel en activité, il doit exister une réserve de mobilisation parmi les citoyens. Grâce à une telle réserve, en cas de menace de guerre, il est possible de renforcer les forces armées assez rapidement. Pour former une telle réserve, un entraînement militaire de la population masculine est organisé.

De plus, les gens s'impliquent dans la protection de leur pays. Et si l’armée est perçue uniquement comme l’un des moyens de gagner de l’argent, elle n’aura certainement pas ce noyau moral.

Le service d'urgence, ou service de conscription, est l'une des formes les plus efficaces d'entraînement militaire des citoyens, leur développement d'une spécialité militaire directement dans les troupes. Il n'y a rien d'inhabituel et d'autant plus terrible. Cela a été le cas au cours de l'histoire, et pas seulement en Russie. En Israël, tous les jeunes hommes et toutes les filles servent! Et personne n'est indigné par cela. Une autre chose est que l'armée russe continuera inévitablement à devenir professionnelle. Nous avons déjà aujourd'hui, le nombre de professionnels parmi le personnel ordinaire et le sergent dépasse le nombre de ceux qui sont venus servir la conscription.

À l'avenir, la balance changera encore plus vers les professionnels. Je ne procède pas de certains principes idéologiques abstraits, mais de considérations complètement pragmatiques. Il existe une technique qui ne peut être utilisée que par un spécialiste dont la formation dure entre huit et dix-huit mois. Un tel spécialiste ne peut tout simplement pas être un recrue. Mais nous ne pouvons pas le cuire pendant huit mois pour qu'il ne soit pleinement servi que pendant quatre mois!

- Le problème du bizutage est-il obsolète dans l'armée?

- Maintenant dans l'armée, il n'y a tout simplement pas de terre pour le bizutage. Bien sûr, il existe des cas de hooliganisme domestique et de caserne. Si le désir est grand, ces valises peuvent être soulevées sur le bouclier et portées dans tous les lieux scéniques et de rallye. Un soldat en a frappé un autre! Mais de telles situations sont beaucoup plus nombreuses parmi les civils dans toutes les villes. Le principal est que dans notre millionième armée, le crime est un ordre de grandeur, je le répète - un ordre de grandeur inférieur à celui de toute ville dépassant le million. Et ceci est une statistique sèche.

- Avez-vous réussi à surmonter l'effondrement du système d'éducation militaire?

- Je suis satisfait de ce que nous avons réussi à faire avec le système d'éducation militaire, non seulement de l'enseignement supérieur, mais également de l'enseignement pré-universitaire. Le 2 septembre, des établissements d'enseignement ordinaires ont été ouverts: l'Ecole présidentielle des cadets de Kemerovo (que nous avons construite en six mois à peine) et l'internat pour élèves à Saint-Pétersbourg. Nous allons ouvrir une nouvelle école l’année prochaine à Kaliningrad, complétant ainsi l’ordre du président de créer une antenne de l’école Nakhimov dans chaque flotte. Nous avons construit une toute nouvelle académie de forces de missiles stratégiques. C'est l'une des institutions éducatives les plus modernes. Ils ont achevé la reconstruction de l'Académie de médecine militaire de Saint-Pétersbourg et la création d'une clinique multidisciplinaire ultramoderne avec le département de médecine cybernétique pour former des spécialistes dans le domaine de la télémédecine.


Le Ryazan Higher Airborne School a presque complètement changé d’apparence et de base d’entraînement. Grâce à tout cela et à bien d’autres encore, nous avons atteint le niveau de recrutement d’officiers dont nous avons besoin dans nos établissements d’enseignement. Et cette année a été la première remise de diplôme complète nécessaire à l'armée de nos académies et de nos écoles militaires supérieures. Permettez-moi de vous rappeler que tout cela est strictement synchronisé avec la fourniture d'équipement militaire moderne et d'autres armes aux troupes et la création d'une infrastructure militaire et sociale.

- L'année dernière, la principale direction militaro-politique a été créée. Qu'est-ce qui a provoqué un retour aussi évident à la pratique du GlavPUR soviétique?

- Le GlavPUR soviétique et l’administration militaro-politique actuelle sont «deux grandes différences». La nécessité de créer un nouveau gouvernement est devenue évidente lorsque nous avons vu à quel point l'Occident se mêlait activement des affaires de l'armée - ils méditaient de manière totalement sans cérémonie et sans vergogne. L'armée est l'armée. Si vous plongez dans l'histoire, l'effondrement de nombreux États a commencé avec l'effondrement de l'armée. Nous avons des unités spéciales qui mènent des opérations spéciales. Dans ces opérations, il arrive que les gars se blessent et meurent, ainsi que dans d'autres unités. Et maintenant, imaginez que certaines personnes, venant de l’étranger, commencent à monter dans leurs familles, à monter dans des cimetières. Les tentatives d'introduction dans nos réseaux de communication atteignent quotidiennement plusieurs centaines de personnes. De la même manière, de fausses nouvelles concernant notre ministère et les forces armées sont jetées dans l'espace d'information de notre pays et du monde entier. Soit nous sommes censés nous rendre à l’hôpital, soit nous nous préparons soi-disant à capturer un pays en particulier. Maintenant, nous avons des dizaines de cercueils arrivés quelque part, puis nous avons quelqu'un des autorités, la direction du ministère de la Défense a fait quelque chose. Tout cela est une pression psychologique sur les militaires. Nous avons déjà parlé de guerres hybrides. C'est l'un des outils des guerres hybrides, l'un des types d'armes utilisées contre nous. Par exemple, à Tallinn, un centre d’excellence de l’OTAN en matière de sécurité informatique a été créé et un centre de communication stratégique de l’OTAN opère à Riga. nous avons ensuite quelqu'un des autorités, la direction du ministère de la Défense a fait quelque chose. Tout cela est une pression psychologique sur les militaires. Nous avons déjà parlé de guerres hybrides. C'est l'un des outils des guerres hybrides, l'un des types d'armes utilisées contre nous. Par exemple, à Tallinn, un centre d’excellence de l’OTAN en matière de sécurité informatique a été créé et un centre de communication stratégique de l’OTAN opère à Riga. nous avons ensuite quelqu'un des autorités, la direction du ministère de la Défense a fait quelque chose. Tout cela est une pression psychologique sur les militaires. Nous avons déjà parlé de guerres hybrides. C'est l'un des outils des guerres hybrides, l'un des types d'armes utilisées contre nous. Par exemple, à Tallinn, un centre d’excellence de l’OTAN en matière de sécurité informatique a été créé et un centre de communication stratégique de l’OTAN opère à Riga.

La signification de telles actions est d'essayer de créer des ambiances dans l'armée, telles que celles qui existaient, par exemple, dans l'armée de 1916. Cela nécessite la réaction la plus vigoureuse. Et afin de fournir cette opposition, une direction a été créée que vous avez surnommée le «nouveau GlavPUR». Je tiens à vous assurer que, contrairement à son prédécesseur soviétique, le «nouveau GlavPUR» n’entre pas dans les affaires personnelles du personnel militaire, dans lesquelles il n’est pas nécessaire d’aller. Au lieu de cela, il établit une vie normale dans les garnisons. La vie culturelle et créative, les relations entre officiers et soldats, les relations de la jeunesse avec l'armée - tout cela relève de la compétence de la nouvelle administration. Par exemple, nous avons commencé à créer des parcs Patriot. Une chose simple, apparemment, mais très efficace. Il y a trois ans, nous avons commencé à créer Yunarmia, qui compte aujourd'hui plus de 500 000 enfants et filles. Cette année, nous avons décidé de créer des camps patriotiques pour les enfants et les jeunes - activités sportives et de loisirs d'été. Mille six cent soixante camps de ce type sont apparus cette année. C'est également le domaine de compétence du «nouveau GlavPUR».

- Revenons à la haute politique. Ces dernières années, la Russie et l’Amérique n’ont pas été en mesure d’instaurer un dialogue au plus haut niveau politique. Et avec quelle facilité les militaires professionnels des deux pays trouvent-ils une langue commune?

- Là où c'est nécessaire - par exemple en Syrie - nous sommes en contact tous les jours. Et nous nous comprenons parfaitement bien et ne franchissons pas la ligne que nous avons convenu de ne pas franchir. En passant, en Syrie, nous sommes en contact permanent non seulement avec l'armée américaine, mais également avec l'armée turque et israélienne. Et ici tout est débogué. Nous avons également des contacts avec l'armée américaine au niveau de l'état-major. De plus, ces contacts sont en général très constructifs. J'espère vraiment que nous et les États-Unis établirons des contacts d'un niveau supérieur. Bien entendu, il faut tenir compte des changements intervenus dans les ministres de la défense des États-Unis et de leurs alliés. Lors de la création de relations de travail étroites, cela pose certaines difficultés.

- En 2015, l'armée turque a abattu notre bombardier. Aujourd'hui, nous fournissons à la Turquie nos systèmes d'armes les plus avancés. Je comprends que les intérêts des États changent constamment et ne tolèrent pas le sentiment. Mais notre coopération avec la Turquie va-t-elle se retourner contre nous à l'avenir?

- Je crois que vous-même avez pour la plupart répondu à la question que vous avez posée: rien ne reste immobile. À ce que vous avez dit, je n’ajouterai que la vieille sagesse populaire: ils ne choisissent pas de voisins. Vous pouvez choisir votre femme et vos amis, mais pas vos voisins. Avec les voisins, il est préférable de vivre en paix et en harmonie et d'assurer d'une manière ou d'une autre la sécurité de l'espace commun. Dans les conditions actuelles, la Russie et la Turquie ont des intérêts communs et des menaces communes sous la forme de hordes de terroristes. Comme le montre la pratique, il est préférable de combattre ensemble ces menaces communes.

"Cet automne marque le septième anniversaire de votre nomination au poste de ministre de la Défense." Vous souvenez-vous de vos premières pensées et émotions après que le président vous ait proposé ce poste?

"Bien sûr que je m'en souviens." À cette époque, je travaillais comme gouverneur de la région de Moscou. Je me suis préparé à un travail qui me permettrait de créer, de mettre en œuvre, enfin, des projets qui me trottent dans la tête, y compris par le biais de la Société de géographie russe. Je dois admettre que la proposition du président de prendre la fonction de ministre de la Défense était très inattendue pour moi. Et j'ai aussi ressenti un énorme fardeau de responsabilité. Je comprends que le président m’a montré une grande confiance que j’essaie de justifier.

- Je sais que vous n'aimez pas critiquer votre prédécesseur Anatoly Serdyukov. Mais comment évaluer le bagage dont vous avez hérité? Ce bagage était-il principalement positif ou principalement négatif?

- Vous avez raison de dire que je n'ai jamais participé, évalué et ne participerai jamais à une évaluation publique critique du travail de mes collègues et prédécesseurs, anciens et actuels. J'adhère à cette règle car, comme personne, je sais à quel point ce travail est difficile et difficile. Bien sûr, il peut y avoir des erreurs et des erreurs de calcul dans ce travail. Nous les avons certainement. Comme vous le savez, le seul moyen de ne pas se tromper est de ne rien faire, ce qui en soi est déjà une grave erreur.

- Vous n'êtes pas seulement le principal long-foie du gouvernement russe. Vous êtes un ministre qui, au fil des ans, a maintenu un niveau de popularité incroyable dans la société. Comment un «phénomène Shoigu» similaire explique-t-il Shoigu lui-même?

- Il me semble que ce sera faux et impudique que je commence à parler du «phénomène». Je peux vous dire une chose: quel que soit l'endroit où je travaille, j'ai toujours essayé de travailler avec une efficacité maximale et d'obtenir des résultats. Cela est peut-être dû au fait que mes parents m'ont élevé ainsi, ou à ma première profession de constructeur, ce qui vous oblige à obtenir un résultat concret: la mise en exploitation de l'entreprise. Je suis plus préoccupé par mon efficacité et mon utilité. Il est beaucoup plus important de parler de la popularité des forces armées. Pour atteindre cet objectif, des dizaines de milliers de mes collègues déploient des efforts considérables, et j'en suis très reconnaissant. Nous avons formé un corps digne de commandants en chef des branches des forces armées, de commandants des troupes de districts militaires et d’armes de combat. Ensemble nous recevons beaucoup.


- En cette période d'aggravation politique interne, brillante, forte, mais pas nécessairement étayée par des faits réels, «exposer» diverses personnalités politiques est particulièrement populaire. Cela vous a affecté aussi ... Comment vous sentez-vous à ce sujet?

- Quant à mon attitude personnelle face à la propagation de fausses rumeurs - vous pouvez souvent entendre: poursuivre en justice. Mais la situation actuelle semble absurde: quelqu'un vous a trompé et vous devez vous adresser au tribunal, puis pendant des mois, pour le plus grand plaisir de vos clients, résolvez cela en public, mais vous devez également prouver que vous avez triché intentionnellement. Si vous dessinez un dollar sur du papier toilette, vous ne douterez pas qu'il n'est pas réel. Et plus encore, vous n'irez pas au tribunal pour prouver que c'est un faux! Alors, pourquoi devrait-on être poursuivi pour des mensonges dans un journal? Il y a quelque chose à faire sans ça. Assez de leurs actes, défauts et exploits! Alien, et encore plus inventé - pas besoin!

Je n'ai jamais été un partisan de la discussion sur les rumeurs, les commérages et la calomnie. Mais ici, je vais vous dire mon attitude face à ces slogans. C'est assez simple, mais cela peut sembler quelque peu inattendu. Tout cela me rappelle une répétition de la campagne de dénonciations massives de 1937. Pourquoi alors écrit des dénonciations? Quelqu'un a voulu prendre la place de celui à qui il a écrit. Quelqu'un a poursuivi un objectif différent. Aujourd'hui, la même chose: nous avons beaucoup de dénonciations publiques de clients internes et externes.

- Ils disent que vous avez reçu de nombreuses récompenses d'État. Si ce n'est pas un secret, alors combien? Et est-ce que je comprends bien qu’il ya quelques jours, vous receviez l’Étoile du héros?

- Plusieurs récompenses que j'ai - ce n'est pas à moi de juger. En général, de notre vivant, il n'est pas habituel de discuter de telles choses. Si je dis que j'ai peu de récompenses, alors tout le monde dira: quelle impudente! Si je le dis souvent, les gens diront: regardez-le, il se vante! Je n'ai pas de prix d'anniversaire. Tous sont très chers et honorables pour moi. Je suis particulièrement fier de cet ordre, qui n’est plus désormais «Pour un courage personnel». Je suis fier de Hero Star, qui a vraiment 20 ans.

Beaucoup de mes subordonnés au ministère de la Défense ont plus de récompenses que les miens. Et je considère que cet état de choses est absolument correct. L'évaluation juste et en temps opportun du travail des subordonnés est ma responsabilité directe. Mais si cela vous intéresse, lors de mon travail en tant que ministre de la Défense, j'ai reçu deux récompenses d'État et j'en suis fier.

- Que fait votre famille - votre conjoint et votre fille?

- Je ne suis pas partisan de laisser quelqu'un entrer dans votre vie personnelle. Et, avec tout le respect que je vous dois, je ne vous laisserai pas y aller non plus. Je peux seulement dire que les membres de ma famille mènent une vie tout à fait normale et digne et qu'ils sont engagés dans le travail qu'ils aiment. Bien sûr, ils n'ont jamais été faciles. Imaginez que pendant mon service, une de mes filles a changé six écoles dans différentes villes et l'autre, quatre écoles. Il n'est pas nécessaire de dire qu'ils ont eu une vie douce avec leur père. Je suis très fier de mes filles.

- Est-il vrai que vous avez introduit la «prohibition» au ministère de la Défense?

- C'est difficile à faire dans n'importe quel ministère. Dans ma pratique, bien sûr, il y a eu plusieurs cas d'introduction de la prohibition. Ces cas se trouvaient à Neftegorsk sur Sakhalin, à Lensk, lorsqu'il était nécessaire de remplir la tâche fixée par le président consistant à ériger des logements pour les victimes de l'inondation de plus de 40 000 personnes en 100 jours ...

En ce qui concerne le ministère de la Défense, je ne l'utilise tout simplement pas. Et le département de la défense est une structure dans laquelle ils prennent un exemple du chef. Progressivement, chez nous tout cela s'étend à tous les liens.

- Vous jouez au hockey et, selon les rumeurs, ne retenez pas les émotions. Et que faites-vous dans les cas où le président ou un membre de "l'Olympic" vous attaque?

- Ni le président, ni aucun des "Olympiques" ne m'attaque, car nous jouons avec eux dans la même équipe. En ce qui concerne les membres de l'équipe adverse, il s'agit bien sûr d'une autre affaire. Le hockey est le hockey, le jeu est le jeu. Mais ceux avec qui nous jouons sont des gens qui comprennent: le hockey, ce n’est pas notre travail principal ni notre occupation principale. Nos têtes sont un outil de travail. Ce ne sont pas des "organes appariés", ils doivent être protégés. Naturellement, nous ne deviendrons jamais des joueurs de hockey professionnels. Mais nous aimons jouer au hockey, nous aimons fondamentalement faire du sport. Pour nous, le hockey est avant tout une communication collective. C’est le vestiaire, ce sont des conversations, une communication après le hockey, avant le hockey, il s’agit d’une discussion sur l’actualité sportive. Quand on est en vacances dans la LNH, Ovechkin, Malkin, Kovalchuk jouent généralement avec nous ... Jouer avec eux ressemble à une blague:

2016, les trois attaquants: Evgeni Malkin, Sergey Shoigu, Alexander Ovechkin. Photo: mil.ru
Jouer avec les légendes est, bien sûr, incroyable! Quelle gamme d'émotions ressentez-vous lorsque vous êtes assis sur le même banc avec Alexander Sergeyevich Yakushev. Pour regarder son jeu, disons, dans la série de 1972, j’ai marché plusieurs kilomètres à pied et ai déterré quelques sacs de pommes de terre sur son terrain pour regarder le match. Aujourd'hui, Alexandre Sergueïevitch a plus de 70 ans, mais il va toujours sur la glace et il est beau.

- As-tu le temps de discuter avec de vieux amis? Et si oui, alors qui sont-ils?

- Bien sûr, je parle avec de vieux amis. Pas aussi souvent que nous le voudrions, mais je communique. C'est vrai, quelqu'un n'est plus en vie. Il se trouve que je dirigeais déjà des chantiers de construction assez tôt. Et mes amis et mes professeurs étaient alors généralement des personnes plus âgées. J'apprécie vraiment les relations avec eux et les souvenirs de travail ensemble. Et quand je viendrai sur ces terres, je les rencontrerai certainement.

Année 1987. La société "Abakanvagonmash." Sergey Shoigu, président de l'URSS Gosstroy, Yuri Batalin, ministre de l'Ingénierie lourde et des Transports de l'URSS Sergey Afanasyev. Photo: mil.ru
Cela fera bientôt 30 ans que je suis devenu membre du gouvernement de la Russie. J'apprécie la relation avec Viktor Stepanovich Chernomyrdin et Evgeny Maksimovich Primakov. Je les considérais et les considère toujours comme mes camarades seniors et, à bien des égards, des enseignants. Bien sûr, je me suis fait de nombreux amis ici pendant cette période. Avec Sergey Lavrov, nous nous détendons souvent ensemble, faisons du sport ensemble et discutons simultanément de toutes nos affaires. À propos, il est toujours une source et un conteur merveilleux des dernières blagues.

Au fil des années de mon travail au ministère de la Défense, nous avons formé une excellente équipe de mes adjoints, où chacun dans son domaine de responsabilité est un véritable ami professionnel et fiable. Nous entretenons une relation de confiance avec Valery Gerasimov. Un homme très sage et mon ami.

Vous ne pouvez pas vous passer d’amis. Les amis devraient être. Mes amis proches sont Yura Vorobyov et Ruslan Tsalikov, que j'apprécie beaucoup. Yura est maintenant député de Valentina Ivanovna Matvienko au Conseil de la Fédération, avec lequel je suis ami depuis de nombreuses années.

- Et quel est le rêve principal du ministre de la Défense de la Russie?

- Retour en Sibérie. C'est mon rêve principal. Et je suis convaincu que cela sera mis en œuvre. Je veux revenir à l'époque de ma jeunesse. J'ai beaucoup de nostalgie pour l'Union soviétique - pas pour des slogans distincts, mais pour cet état d'esprit, pour l'esprit qui régnait alors à cette époque, en particulier dans ces endroits. Lorsque, à Bratsk, les habitants restaient debout pendant des heures dans le froid, en plein air, pour écouter les poèmes d'Evgeny Yevtushenko, le poème intitulé «La centrale hydroélectrique de Bratsk». Il cria sa voix, il n'y avait pas de microphones et les femmes essuyèrent leurs larmes ... "le fier esprit de citoyenneté". Très souvent j'y pense, très souvent je corrige mon humeur avec des souvenirs de ces temps là.

Dans notre vie actuelle, heureusement, il y a encore de la place pour la mise en oeuvre de projets aussi vastes que ceux de Komsomolsk-sur-Amour, Krasnoyarsk et Sayano-Shushenskaya, la ligne principale Baïkal-Amour, les grands complexes de la région d'Irkoutsk, la centrale hydroélectrique Bratsk. Sans la mise en œuvre de tels projets, il est difficile d'inculquer aux jeunes un sens de la créativité. N'oubliez pas à quel point les gens se sont rendus sur tous ces chantiers!

Je veux vraiment retourner en Sibérie et en construire une, ou mieux, deux autres villes! Et je crois que mon rêve va se réaliser!
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeDim 22 Sep 2019 - 21:59

Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2218
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena11Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMar 1 Oct 2019 - 13:04

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMar 1 Oct 2019 - 20:29

Citation :
Les forces terrestres russes ont reçu leurs premiers chars T-90M modernisés

par Laurent Lagneau · 1 octobre 2019


Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e108

En 2015, il fut fait grand cas du T-14 Armata, le nouveau char russe, officiellement présenté lors du traditionnel défilé de la Victoire, organisé tous les 9 mai à Moscou. Appelé à devenir à le fer de lance des unités blindées russes, il présentait alors plusieurs innovations majeures, dont le système de protection active Afganit, une tourelle automatisée portant un canon de 125 mm ainsi que toute une série de capteurs et de caméras. À l’époque, il était question d’en commander 2.300 exemplaires, afin de remplacer une partie des chars T-72 et T-90 alors en service.

Puis, en 2017, le vice-Premier ministre russe, Dmitri Rogozine, assura que les tests opérationnels du T-14 Armata se « déroulaient comme prévu ». Mais il laissa entendre que le nombre d’exemplaires à commander allait être réduit. « Les paramètres d’achat seront formalisés dans le cadre d’un nouveau programme d’État », avait-il en effet avancé.

Ce qui fut confirmé un an plus tard auprès du service d’information Ria Novosti par Youri Borisov, le vice-ministre russe de la Défense. « Nous n’avons pas vraiment besoin d’acheter de nouveaux chars. Ces modèles sont très chers par rapport à ceux qui existent déjà », avait-il dit, estimant que les chars utilisés par les forces russes étaient déjà « supérieurs aux Abrams, aux Leclerc et aux Leopard tant sur le prix, l’efficacité et la qualité. »

En clair, la solution retenue par le ministère russe de la Défense consistait à lancer un programme de modernisation des chars existants, en attendant que la fin du développement du T-14 [et la baisse de son coût d’achat].

Un signe de cette orientation avait été donné en septembre 2017, quand Uralvagonzavod [UVZ], le concepteur de l’Armata, leva le voile sur le « T-90M Proryv-3 », c’est à dire une nouvelle variante du char T-90A, conçu dans les années 1990.

Finalement, le 30 septembre, le général Oleg Salyukov, le commandant des forces terrestres russes, a indiqué que la livraison des chars T-90M Proryv-3 avait commencé.

« Le nouveau matériel est livré conformément au contrat passé avec l’État pour porter le char T-90A au standard T-90M. Un accord à ce sujet a été signé en juin 2019 par le ministère de la Défense et Uralvagonzavod », a en effet indiqué le général Salyukov dans les colonnes de Krasnaya Zvezda [Étoile rouge], le journal du ministère russe de la Défense.

Dans un entretien donné à l’agence Tass, l’ex-général Alexei Maslov, représentant « spécial » d’Ouralvagonzavod pour la coopération militaire et technique, le T-90M pourrait même « devenir le principal char de combat de l’armée russe. »

Et d’ajouter : « Par son efficacité au combat, le T-90M surpasse considérablement son prédécesseur, tandis que sa conception modulaire permettra aux ingénieurs d’améliorer ses performances opérationnelles lors de mises à niveau ultérieures. »

Cela étant, d’une masse de 50 tonnes et propulsé par un nouveau moteur diesel d’une puissance de 1.130 chevaux, le T-90M Proryv-3 bénéficie des avancées technologiques développées pour le T-14 Armata. Doté d’un canon lisse 2A46M-4 de 125 mm, il est équipé d’une protection active Relikt, du système de contrôle de tir automatisé « Kalina » et d’une mitrailleuse de 12,7mm téléopérée.

http://www.opex360.com/2019/10/01/les-forces-terrestres-russes-ont-recu-leurs-premiers-chars-t-90m-modernises/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeVen 18 Oct 2019 - 19:22

Citation :
 18.10.2019

Des forces spéciales russes au Mozambique ?  


Si l’on en croit un porte-parole moscovite, "il n’y a pas de soldats russes au Mozambique".

Cette mise au point du 8 octobre intervenait après l’annonce de la mort d’un soldat des forces spéciales russes, le 6, à Mocimboa da Praia. Cette localité est située dans la province de Cabo Delgado où des islamistes affiliés à l’Etat Islamique, et aux méthodes proches de celles de Boko Haram, sévissent depuis octobre 2017.

Ce vendredi, une officine israélienne spécialisée dans l’anti-terrorisme, le CTNSIS, a annoncé la mort de deux autres membres des FS russes, toujours dans la province de Cabo Delgado. Ces soldats soutenaient une opération des forces armées mozambicaines (les Forcas Armadas de Defesa de Mocambique ou FADM).

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e2102

Si la présence de FS n'est toujours pas officiellement confirmée par Moscou, l'aide russe à l'armée mozambicaine est, elle, bien documentée. Le 25 septembre, un An-124 de l’armée de l’air russe (immatriculé RA-82038) a livré, sur l’aéroport de Nacala (à 180 km au sud de Pemba), un hélicoptère Mi-17 et de l’équipement.

Le 2 octobre, le Times assurait que 200 militaires russes et trois hélicoptères d’attaque avaient été acheminés au Mozambique pour aider le gouvernement à lutter contre l’insurrection islamiste. Quatre livraisons d'armes ont été recensés au cours des deux derniers mois

Cette aide aurait été négociée en août, lors d’une rencontre à Moscou entre Vladimir Poutine et son homologue mozambicain, Filipe Nyusi. Lors de cette rencontre, Moscou aurait décidé de gommer 95% de la dette mozambicaine, en échange, semble-t-il d’accords bilatéraux dans les domaines des mines, de l’énergie et de la finance.

Rumeurs
Selon des sources spécialisées dans la sécurité, des sociétés militaires privées (dont des SMP russes) seraient aussi de la partie. Bien sûr, le nom du Wagner Group (présent en Syrie et en RCA) revient. Mais on cite aussi la société à capitaux chinois FSG dirigée par Erik Prince et STTEP créée par Eeben Barlow, l’ancien patron de la firme sud-africaine Executive Outcomes.

Pas de confirmation mais la présence de telles sociétés a été défendue par le nouvel ambassadeur russe en Afrique du Sud Ilya Rogachevlors d’un séminaire à Pretoria, cette semaine.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/10/18/des-forces-speciales-russes-au-mozambique-20554.html  
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 5901
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena30
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Ambass10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeLun 21 Oct 2019 - 1:49

SU-35S

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Tapata23
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Tapata21
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Tapata22
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 5901
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena30
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Ambass10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeLun 21 Oct 2019 - 1:53

Session de tir S-400

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMar 22 Oct 2019 - 20:09

Citation :
Russia receives final contracted Tor-M2 air defence system

Samuel Cranny-Evans, London - Jane's Defence Weekly

22 October 2019

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12f175
Tor-2MU, which was delivered to Russian forces while the Tor-M2 completed its development. Except for the missiles they carry the two
launchers are much the same. Source: Russian MoD



The Russian Ministry of Defence (MoD) has received the final contracted Tor-M2 air defence system from the Izhevsk Electromechanical Plant 'Kupol', the company's general director Fanil Ziyatdinov told the TASS news agency on 18 October.

"In October 2019, the sixth set of air defence systems, consisting of 12 combat vehicles and [three command and control vehicles], was shipped to the Air Defence Forces' 726th Training Centre for training and rearmament of the 245th anti-aircraft missile battalion [divizion in Russian] of the Southern Military District's 42nd Motor Rifle Division," the report quotes Ziyatdinov as saying.

This completed the state contract for the supply of six Tor-M2 battalions. However, on 19 September, the Russian MoD signed a further contract with Kupol for the delivery of additional Tor-M2 and Tor-M2DT systems valued at approximately RUB100 billion (USD1.57 billion). The systems from this second order will be delivered between 2019 and 2027, Russian President Vladimir Putin said during the contract signing.

https://www.janes.com/article/92084/russia-receives-final-contracted-tor-m2-air-defence-system  
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 5901
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena30
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Ambass10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMer 23 Oct 2019 - 14:26

MI-28NM

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Tapata66
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeDim 27 Oct 2019 - 19:51

Citation :
27/10/2019

Les essais avancent pour le Tu-22M3M !


Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e435

Le premier bombardier russe Tupolev Tu-22M3M modernisé a effectué 18 vols de jour et de nuit réussis dans le cadre de ses essais à la fin du mois d’octobre, confirme le ministère russe la Défense nationale le 25 octobre dernier.

Si les vols du premier bombardier Tu-22M3M modernisé se déroulent normalement, il pourrait être jugé fin 2020 sur l'aérodrome d'Akhtubinsk au sein du 929ème centre d'essais en vol du ministère de la Défense en vue de son intégration au sein de la Force aérienne et spatiale russe.

Rappel :

Le Tupolev Tu-22M3M amélioré a effectué son premier vol le 28 décembre 2018. L'avion ne portait pas d'armement et son vol s'est déroulé à une altitude de 1’500 mètres et a duré 37 minutes. Le bombardier était piloté par l’équipage commandé par le pilote d’essai du centre d’essais en vol de Joukovski, Oleg Petunin.

Selon les données de l’avionneur Tupolev, le Tu-22M3M dispose de capacités de combat étendues et d'une portée opérationnelle accrue. L’ancien commandant de la Force aérospatiale russe, Viktor Bondarev, actuellement chef du Comité de la Fédération pour la défense et la sécurité, a déclaré précédemment que la version améliorée du bombardier pourrait transporter des missiles de croisière Kh-32 et des armes hypersoniques.
Le ministre russe de la Défense, Alexei Krivoruchko, avait déclaré précédemment que la production en série du bombardier commencerait dans un avenir proche.

Le Tupolev Tu-22M3M :

Les Tu-22M seront portés au standard M3M par Tupolev (UAC), ils seront munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison et une avionique modernisée.

L’avion est doté du nouveau radar PESA NV-45, du système de guidage pour bombes SVP-24-22 et d’un cockpit amélioré dotée d’écrans EFIS. Un système de navigation satellite GLONASS, ainsi qu’une nouvelle suite de guerre-électronique complète l’équipement.

Selon les renseignements disponibles, les avions modernisés seront équipés du missile X-32 (Kh-32) de la prochaine génération, qui est actuellement en cours de développement sur la base du X-22 (Kh-22), avec de nombreuses améliorations comme la portée accrue jusqu'à 1000 km et une vitesse jusqu'à 5 Mach en phase terminale. Ce missile devrait entrer en service en 2020. L’avion emporte également les nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Le Tu-22M3M peut également transporter le missile aéro-balistique Rhaduga Kh-15. Le bombardier sera capable de transporter jusqu'à trois missiles Kh-32 ou 12 Kh-15. Les Kh-15 et Kh-32 peuvent également être équipés d'ogives nucléaires ou conventionnelles. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M sera capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2’410 kilomètres. Le nouveau bombardier devrait entrer en service dans l'armée de l'air russe d'ici 2021. La Russie prévoit de transformer jusqu'à 30 Tu-22 en version plus avancée, Tu-22M3M.

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e334

Photos : Tu-22M3M @ UAC

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/10/27/les-essais-avancent-pour-le-tu-22m3m -868169.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMar 29 Oct 2019 - 20:48

Citation :
Atlantique Nord : la plus vaste opération sous-marine russe depuis la Guerre froide (Norvège)


Oslo, 29 oct 2019 (AFP) -


La Russie a lancé dans l'Atlantique Nord le plus grand déploiement de sous-marins depuis la fin de la Guerre froide, une opération étroitement surveillée par l'Otan, a annoncé mardi l'Etat-major norvégien.

Depuis la semaine dernière, une dizaine de sous-marins basés dans la presqu'île de Kola, dans le Grand Nord russe, dont huit nucléaires, sont engagés dans ces manoeuvres qui devraient durer environ deux mois, selon des informations du Renseignement militaire à la télévision publique NRK confirmées à l'AFP.

"Il y a actuellement une intense activité dans l'Atlantique Nord, et la Norvège, ainsi que d'autres pays de l'Otan, effectuent des missions de surveillance étroite dans les airs et en surface", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'Etat-major des Forces armées norvégiennes, Brynjar Stordal.

Des submersibles ont également été localisés en mer de Norvège et en mer de Barents.

Il s'agit de la plus vaste opération de ce genre conduite par la Russie "depuis la fin de la Guerre froide, en termes de moyens engagés en même temps", a-t-il précisé.

Selon les sources citées par la NRK, les sous-marins russes cherchent à s'enfoncer le plus loin possible dans l'océan Atlantique, idéalement à l'ouest du Groenland, sans se faire repérer et "montrer que les Russes sont capables de défendre leurs bases et de menacer la côte est des Etats-Unis".

"Il est clair qu'ils montrent leurs capacités à la fois en termes numériques et de déploiement simultané", selon Brynjar Stordal.

Les autorités russes n'ont pas communiqué sur ces opérations. La Flotte du Nord a simplement fait savoir samedi dans un communiqué cité par les agences que deux sous-marins nucléaires, Nijni Novgorod et Pskov, avaient entamé "des plongées profondes pour tester certains équipements et armements" dans les eaux neutres de la mer de Norvège.

Il s'agit des sous-marins de type Kondor, dont l'équipement permet notamment de lancer des missiles de croisière et qui sont destinés à détecter et détruire les groupes aéronavals ennemis, selon les médias russes.

https://www.marine-oceans.com/actualites/19411-atlantique-nord-la-plus-vaste-operation-sous-marine-russe-depuis-la-guerre-froide-norvege
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeLun 4 Nov 2019 - 20:56

Citation :
Tests of Russia’s Modernised BMP-2M IFVs to Conclude Soon

07:46 AM, November 4, 2019


Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e446

Russia is planning to conclude tests of modernised BMP-2M Infantry Fighting Vehicles (IFVs) equipped with Berezhok combat turret, in less than a month from now.

"The BMP-2M with the Berezhok combat module is a deep modernization of the BMP-2 in service. Currently, state tests of the newest vehicle are underway, they should be completed by December 1," a source from the defense industry was quoted as saying by TASS on Sunday.

The vehicle features a new module with a fire control system, improved crew awareness, new commander and gunner sights, automatic grenade launcher, and an anti-tank system.

According to the Russian MoD, the BMP-2M IFVs are equipped with an updated weapon system, including a 30-mm automatic cannon, a 7.62-mm machine gun, anti-tank guided missile launchers and an automatic grenade launcher. The upgrade includes integrating new R-168-25U-2 radio station for classified communication for increased protection against interception and decryption of radio data, and to resist interference.

"Two missile launchers of guided anti-tank missiles Kornet, two missiles each, were installed in the fighting compartment of the BMP-2M," the source added.

Far Eastern military command high school received a batch of upgraded BMP-2Ms, local media reported earlier, citing a statement from the Russian MoD

https://www.defenseworld.net/news/25769/Tests_of_Russia___s_Modernised_BMP_2M_IFVs_to_Conclude_Soon#.XcCAiqbbLIU
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 5901
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena30
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Ambass10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMar 5 Nov 2019 - 14:21

Mi-35

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Img_2041
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena32Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena24
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena25Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena26
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Cheval10Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Unbena15
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Medail10

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitimeMer 6 Nov 2019 - 21:07

Citation :
Russian army receives first fully upgraded T-80BVM tanks

Dmitry Fediushko, Moscow and Miko Vranic, London - Jane's Defence Weekly

06 November 2019


The Russian army has received the first batch of upgraded T-80BVM main battle tanks (MBTs) from JSC Omsk Transport Machine-Building Plant (Omsktransmash), a subsidiary of Rostec's Uralvagonzavod corporation, the plant's spokesperson announced on 31 October, without specifying numbers.

Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 _12e449
The Russian army has received the first batch of upgraded T-80BVMs. (Russian MoD)

Omsktransmash director general Igor Lobov said that the upgraded T-80BVM had received a reinforced protection suite comprising modular explosive reactive armour (ERA), a new gunner's sight, and an upgraded fire-control system. The tank is powered by a multifuel gas-turbine engine with improved fuel efficiency and carries ERA side screens and bar-slat armour.

https://www.janes.com/article/92385/russian-army-receives-first-fully-upgraded-t-80bvm-tanks
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation   Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation - Page 37 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Russe / Armed Forces of the Russian Federation
Revenir en haut 
Page 37 sur 38Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38  Suivant
 Sujets similaires
-
» Forces armees du Salvador/Armed Forces of El Salvador
» des droles de petits coussins !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: