Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités au Moyen Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2739
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 6 Jan 2016 - 18:05

sa donne l'effet inverse car le signal donner au marché est que les 2 gros producteurs ne vont pas avoir d'accord pour baisser la production, et au contraire ils vont essayer d'utiliser le pétrole comme arme l'un contre l'autre .

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 6 Jan 2016 - 19:01

Brent 34,49$

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 6 Jan 2016 - 20:45

Perso je me méfie des chiites comme de la peste! Ils sont pareils que des évangélistes américains prêt à tout pour convertir les gens

Citation :

Khartoum quitte le giron iranien et mise sur l’Arabie saoudite


A la suite de l’Arabie saoudite, le Soudan a rompu, lundi 4 janvier, ses relations diplomatiques avec l’Iran. Il condamnait l’attaque de l’ambassade saoudienne à Téhéran dans la nuit de samedi à dimanche par des partisans radicaux du régime, qui protestaient contre l’exécution en Arabie saoudite de l’opposant et clerc chiite Nimr Baqer Al-Nimr. Le Soudan s’affichait ainsi parmi les alliés les plus réactifs de l’Arabie saoudite, avec Bahreïn, les Emirats arabes unis (EAU) et le Koweït dans le conflit qui oppose la monarchie arabe sunnite à son rival régional chiite.


L’Iran perd ainsi officiellement sa principale porte d’entrée sur le continent africain, au profit de l’Arabie saoudite, qui a promis, en novembre 2015, des milliards de dollars d’investissements dans l’agriculture et la construction de barrages hydroélectriques au Soudan. La fragilité économique du Soudan, sous sanctions américaines et embargo depuis 1997, conjuguée à une solidarité religieuse sunnite et à une nouvelle alliance militaro-politique avec la monarchie saoudienne a poussé Omar Al-Bachir à abandonner son alliance avec Téhéran née dans les années 1990.
Le Soudan, « allié ou vassal » de l’Arabie saoudite

« C’est un simple geste de consolidation des relations avec l’Arabie saoudite, précise un officiel soudanais joint à Khartoum. Les liens entre le Soudan et l’Iran ont été largement amplifiés par l’Occident pour justifier les attaques contre le Soudan et les sanctions économiques, mais notre partenaire privilégié est bel et bien l’Arabie saoudite. »

Le Soudan est le seul Etat africain à avoir déployé des soldats au sol dans la coalition arabe sunnite à la tête de laquelle Riyad mène une guerre au Yémen depuis le mois de mars 2015 : un conflit explicitement présenté comme une lutte contre l’influence de l’Iran dans la région. Plusieurs centaines de soldats soudanais combattent les miliciens houtistes, d’obédience zaïdite (une branche du chiisme), qui ont poussé le président yéménite Abd Rabo Mansour Hadi en exil. Riyad les perçoit comme une tête de pont iranienne à sa frontière. Pour financer cet effort de guerre, Khartoum a annoncé que sa Banque centrale avait reçu en dépôt un milliard de dollars (932 millions d’euros) de l’Arabie saoudite en août 2015.

Téhéran, lui, s’est abstenu de réagir le jour même à la rupture diplomatique soudanaise. Mais un porte-parole du gouvernement iranien dénonçait mardi le suivisme des « vassaux » de l’Arabie saoudite, et ironisait sur la présence de Djibouti dans ce front du boycottage, qui reste pour l’heure modeste. Après l’accord international sur son programme nucléaire conclu en juillet 2015 à Vienne, l’Iran attend pour le début de l’année la levée de l’essentiel des sanctions internationales qui ont durement grevé son économie depuis 2011. Le pays s’apprête à abandonner une économie de « résistance », dans laquelle le Soudan pouvait avoir sa part, pour attirer des investissements étrangers directs qui lui sont indispensables.

« Le Soudan est brutalement devenu un allié ou un vassal de l’Arabie saoudite qui tente de prendre le relais de l’Iran en Afrique, note Bernard Hourcade, géographe au CNRS spécialiste de l’Iran. Affaibli par l’embargo, Téhéran n’a plus eu les moyens financiers d’une politique extérieure dynamique, notamment en Afrique, où le Chah avait noué des relations importantes qui ont évolué après la révolution islamique de 1979 avec un Soudan allié et base arrière du terrorisme iranien d’alors. »

Une vieille alliance « révolutionnaire » qui vole en éclats

Au cœur de Khartoum, non loin de l’aéroport, un immeuble à l’abandon raconte un pan de cette volte-face soudanaise. Rien ne laisse deviner qu’il n’y a pas si longtemps, cet édifice abritait l’un des outils d’influence de l’Iran au Soudan. Le Centre culturel iranien de Khartoum a été fermé, de même que ses antennes régionales, en septembre 2014, et ses employés ont été sommés de quitter le territoire. Selon les autorités soudanaises, le vieil allié iranien s’adonnait à un « prosélytisme chiite », notamment dans les universités et les quartiers pauvres d’un pays presque exclusivement sunnite. Omar Al-Bachir qui a longtemps réussi à maintenir une relation diplomatique privilégiée avec l’Arabie saoudite et l’Iran – mais aussi avec le Qatar et les EAU – a fini par trancher en choisissant le camp arabe et sunnite.

Pourtant, à son arrivée au pouvoir en 1989 par un coup d’Etat, l’expérience de la révolution islamique survenue dix ans plus tôt en Iran a considérablement inspiré le Soudan d’Omar Al-Bachir et, surtout, son éminence grise, le puissant intellectuel musulman Hassan Al-Tourabi. « L’Iran a entrepris sa propre voie de réislamisation. Il a commencé par une révolution [en 1979], qui a été bien plus grande que la Révolution française qui a tué des milliers de gens, pour intégrer ensuite la démocratie », arguait en 1997 M. Al-Tourabi dans Islam, avenir du monde (JC Lattès), avant de tomber en disgrâce, d’être emprisonné et de rallier une opposition réduite au silence.


Durant plus d’une décennie, les deux « Etats voyous » d’alors ont partagé une ambition d’exportation de la « révolution » islamiste, soudée par l’opposition à Israël et aux Etats-Unis, principal soutien du régime saoudien. Sous le coup des sanctions américaines décrétées en 1997, le Soudan, asphyxié économiquement, a bénéficié du soutien militaire de l’Iran, notamment dans le domaine de l’industrie de l’armement, et financier. Ce que dément Khartoum.
Le pays a également toujours nié avoir facilité l’acheminement d’armes iraniennes au Hamas palestinien, tout en admettant avoir été visé par des frappes israéliennes en 2009 et 2012. Les premières avaient visé, selon des télégrammes diplomatiques américains diffusés par WikiLeaks, deux convois d’armes acheminées d’Iran par une compagnie aérienne soudanaise, qui devaient transiter par la route à travers le désert soudanais et égyptien puis la péninsule du Sinaï pour être livrées au Hamas, dans la bande de Gaza, à travers des tunnels clandestins. En 2012, de nouvelles frappes israéliennes avaient visé l’usine d’armement de Yarmouk, près de Khartoum. L’Iran avait à l’époque été accusé d’y diriger la production de missiles. Des responsables israéliens signalaient une accumulation récente d’armes à Gaza.
L’Iran a par ailleurs été accusé d’avoir fourni des drones à l’armée soudanaise, qui les aurait utilisés depuis 2008 au Darfour et dans le Kordofan Sud, deux régions où des mouvements rebelles sont toujours actifs, unis au sein du Sudan Revolutionary Front (SRF).

Viviers chiites bien structurés

Pour Téhéran, le Soudan, à la confluence de l’Afrique sahélienne, de l’Afrique de l’Est et du Moyen-Orient, avec son accès à la mer Rouge et au golfe d’Aden, a été un allié stratégique et l’un de ses pôles de diffusion discrète du chiisme en Afrique de l’Est.
« Contrairement à l’Arabie saoudite, la stratégie iranienne en Afrique ne s’est pas basée sur l’islam, mais sur une opposition subtile entre opprimé et oppresseur avec un islam chiite présenté comme une troisième voieEt c’est ainsi que l’Iran a pu doucement s’installer dans certains pays d’Afrique, comme au Sénégal et au Nigeria après la révolution islamique, où l’on constate aujourd’hui encore des conversions de sunnites au chiisme, . souligne Bouba Nouhou, enseignant-chercheur à l’université Bordeaux-Montaigne. Pour l’Afrique, l’Iran, qui amorce un retour sur la scène internationale, a plus à offrir que l’Arabie saoudite, car Téhéran dispose de technologies et de savoir-faire industriel qu’il peut mettre à disposition des Etats. »

Ainsi, malgré un certain attrait pour le chiisme, culte minoritaire porté par une forte diaspora libanaise et par des cellules plus ou moins clandestines du Hezbollah établies dans de nombreux pays du continent, l’influence iranienne en Afrique semble déclinante. Restent néanmoins des viviers chiites africains bien structurés. Comme au nord du Nigeria, à Zaria (Etat de Kaduna), où l’armée a mené à la mi-décembre 2015 une opération d’ampleur contre le Mouvement islamique du Nigeria, une organisation chiite pro-iranienne dirigée par l’imam Ibrahim Al-Zakzaky, interpellé et placé en détention. Depuis cet assaut, qui aurait fait plus de 300 victimes selon Human Rights Watch, des milliers de fidèles manifestent régulièrement et défient l’armée dans le nord du Nigeria, principalement sunnite, et Téhéran fait pression sur Abuja pour que le chef chiite soit libéré. Au Bahreïn, en Iran, au Pakistan, des manifestants chiites brandissent le portrait de l’imam Ibrahim Al-Zakzaky, incarcéré au Nigeria, au côté de celui du cheikh Nimr Baqer Al-Nimr, emprisonné depuis 2012 et exécuté samedi par Riyad.


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/01/06/khartoum-quitte-le-giron-iranien-et-mise-sur-l-arabie-saoudite_4842316_3212.html





_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 6 Jan 2016 - 22:53

C'est le cash qui parle le soudan est un etat swinger.soudan= ping pong
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel


messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 6 Jan 2016 - 23:05

shit si on calcule le nombre de milliard de dollars perdu par le KSA

normelement chaque saoudien devrait etre millionaires mais ce ne st pas le cas

_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 7 Jan 2016 - 13:22

Yakuza a écrit:
Brent 34,49$

Le Brent est à 32,96$ actuellement (perte de -4.13% depuis ce matin).

En dessous des 30$?
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel


messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 7 Jan 2016 - 13:31

Baybars a écrit:
Yakuza a écrit:
Brent 34,49$

Le Brent est à 32,96$ actuellement (perte de -4.13% depuis ce matin).

En dessous des 30$?

demande à monsieur go go oil tongue

3la slamtek baybars, quoi de nouveau dans les fronts en syrie

_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 7 Jan 2016 - 14:29

Baybars a écrit:
Yakuza a écrit:
Brent 34,49$

Le Brent est à 32,96$ actuellement (perte de -4.13% depuis ce matin).

En dessous des 30$?

3la slama baybars tu etais où tout ce temps là ? en mode hibernation ?
Revenir en haut Aller en bas
KapMajid
Adjudant
Adjudant


messages : 384
Inscrit le : 03/08/2013
Localisation : Canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 7 Jan 2016 - 22:05

Baybars a écrit:
Yakuza a écrit:
Brent 34,49$

Le Brent est à 32,96$ actuellement (perte de -4.13% depuis ce matin).

En dessous des 30$?

Thanks to China Wink Ca collapse et ça fait beaucoup d'heureux
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 7 Jan 2016 - 23:28

La chine fait sa strategie expres pour faire descendre le prix pour qu'elle profite pour les futures contrats petrolier a chacun sa strategie.les chinois sont malins.
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel


messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 7 Jan 2016 - 23:35

juba2 a écrit:
La chine fait sa strategie expres pour faire descendre le prix pour qu'elle profite pour les futures contrats petrolier a chacun sa strategie.les chinois sont malins.

non c'est totalement faux khouya , la chine est en pleine crise et régression.

_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 0:58

Tu sais Amgala parfois on creait des crises pour balancer les choses et creer des opportunites.
Revenir en haut Aller en bas
KapMajid
Adjudant
Adjudant


messages : 384
Inscrit le : 03/08/2013
Localisation : Canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 1:09

juba2 a écrit:
Tu sais Amgala parfois on creait des crises pour balancer les choses et creer des opportunites.

+1. La dévaluation du Yuan en est une preuve Wink
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division


messages : 4353
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 2:00

juba2 a écrit:
Tu sais Amgala parfois on creait des crises pour balancer les choses et creer des opportunites.

Les destructions créatrices

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 5:25

KapMajid a écrit:
juba2 a écrit:
Tu sais Amgala parfois on creait des crises pour balancer les choses et creer des opportunites.

+1. La dévaluation du Yuan en est une preuve Wink

Voilà les exports chinois est en baissé ainsi ainsi que l'indice de consommation pour cela il fallait creer la devaluation du Yuan pour encouraged l'export et fairerevenird'antan le dollar gaspiller en petrole
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 803
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 15:10

juba2 a écrit:
La chine fait sa strategie expres pour faire descendre le prix pour qu'elle profite pour les futures contrats petrolier a chacun sa strategie.les chinois sont malins.

au niveau pragmatisme les Chinois ont surclassé les anglo-saxons. Ils sont imperturbables

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 21:53

Aramco étudie une entrée en bourse.

http://www.liberation.fr/planete/2016/01/08/aramco-le-geant-petrolier-saoudien-etudie-une-entree-en-bourse_1425267

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 23:06

Ryad a écrit:
Aramco étudie une entrée en bourse.

http://www.liberation.fr/planete/2016/01/08/aramco-le-geant-petrolier-saoudien-etudie-une-entree-en-bourse_1425267

C'est ce que voulais les americains,cela va etre une bataille acharne entre ksa et les nouvelles companies petroliere de dakota fraking.Dans ce cas la le petrole va encore baisser et le meilleure prix l'emportrea.Aux pays arabes et de l'opep qu'il se prepare a demanteler l'opep,l'algerie et le venezuela vont etre dans un sacre drap.
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 23:20

Ils espèrent quoi les saoudiens à travers cette décision ?

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 803
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 8 Jan 2016 - 23:36

Ryad a écrit:
Ils espèrent quoi les saoudiens à travers cette décision ?

Faire mal aux investisseurs en Iraq en Iran et le petrol du shiste des USA. Les Saoudiens sont dans une optique de long terme et veulent protéger leur parts de marché pour le futur

Les Saoudiens ont les reins solides et peuvent supporter ce prix une durée que le régime iraniens ne pourra supporter.

Seul l'avenir nous dira la pertinence de cette guerre.

Sinon tout les pays produisent a leur pleine capacité et je sais pas pourquoi c'est l'Arabie Saoudite seule qui devrait baisser sa production

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Arbalo
Aspirant
Aspirant


messages : 510
Inscrit le : 05/08/2012
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 9 Jan 2016 - 0:15


L'abondance de la production mondiale pétrolière,
L'augmentation considérable des moyens de stockage un peu partout,
La levée des sanctions sur l'Iran (des millions de barils stockés vont être commercialisés dans les prochaines semaines + l'augmentation de la production),
La stagnation économique de la Chine,
L’émergence des énergies renouvelables,
Le changement du pétrole par une autre énergie (le gaz naturel ou GNL), certes fossile mais moins polluante et beaucoup moins chère..
Tous ces facteurs, entre autres, vont faire en sorte que le cours du pétrole va encore baisser.
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2739
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 9 Jan 2016 - 0:33

Ryad a écrit:
Ils espèrent quoi les saoudiens à travers cette décision ?

allégé le coup sur le budget puis lever des fond sa sera surment juste une partie du capitale ils gardent le contrôle

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 9 Jan 2016 - 14:35

Bon débat sur une chaîne Iranienne entre deux experts Américains: Kevin Barrett éditeur et politologue VS Kenneth Katzman Expert du Moyen Orient

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 9 Jan 2016 - 21:25

leadlord a écrit:
Ryad a écrit:
Ils espèrent quoi les saoudiens à travers cette décision ?

allégé le coup sur le budget puis lever des fond sa sera surment juste une partie du capitale ils gardent le contrôle

leadlord le PIB iranien sous l'embargo est a 600 milliards de dolllars,apres l'embargo il sera pres de celui de la kore du sud qui est a 1100 milliard de dollars,les iraniens sont 60 millions une econmie base sur le manufacturing et la production interne dans sl'industrie de pointe et beaucoup de chose .l'embargo a appris aux iraniens de survivre et cree une propre economie pas seulement basee sur le petrole alors que la ksa tout es base sur le petrole et l'import de tout.ksa a beaucoup a perdre que l'iran dans ce jeux.ksa est en mode harakiri.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 10 Jan 2016 - 18:06

Citation :

Prince Mohammed bin Salman: Naive, arrogant Saudi prince is playing with fire
German intelligence memo shows the threat from the kingdom’s headstrong defence minister

At the end of last year the BND, the German intelligence agency, published a remarkable one-and-a-half-page memo saying that Saudi Arabia had adopted “an impulsive policy of intervention”. It portrayed Saudi defence minister and Deputy Crown Prince Mohammed bin Salman – the powerful 29-year-old favourite son of the ageing King Salman, who is suffering from dementia – as a political gambler who is destabilising the Arab world through proxy wars in Yemen and Syria.


READ MORE
Iran blames Turkey's President Erdogan over Saudi executions
Spy agencies do not normally hand out such politically explosive documents to the press criticising the leadership of a close and powerful ally such as Saudi Arabia. It is a measure of the concern in the BND that the memo should have been so openly and widely distributed. The agency was swiftly slapped down by the German foreign ministry after official Saudi protests, but the BND’s warning was a sign of growing fears that Saudi Arabia has become an unpredictable wild card. One former minister from the Middle East, who wanted to remain anonymous, said: “In the past the Saudis generally tried to keep their options open and were cautions, even when they were trying to get rid of some government they did not like.”

The BND report made surprisingly little impact outside Germany at the time. This may have been because its publication on 2 December came three weeks after the Paris massacre on 13 November, when governments and media across the world were still absorbed by the threat posed by Islamic State (IS) and how it could best be combatted. In Britain there was the debate on the RAF joining the air war against IS in Syria, and soon after in the US there were the killings by a pro-IS couple in San Bernardino, California.


Fighters from the Riyadh-backed al-Nusra Front in Aleppo (Reuters)
It was the execution of the Shia cleric Sheikh Nimr al-Nimr and 46 others – mostly Sunni jihadis or dissenters – on 2 January that, for almost the first time, alerted governments to the extent to which Saudi Arabia had become a threat to the status quo. It appears to be deliberately provoking Iran in a bid to take leadership of the Sunni and Arab worlds while at the same time Prince Mohammed bin Salman is buttressing his domestic power by appealing to Sunni sectarian nationalism. What is not in doubt is that Saudi policy has been transformed since King Salman came to the throne last January after the death of King Abdullah.

The BND lists the areas in which Saudi Arabia is adopting a more aggressive and warlike policy. In Syria, in early 2015, it supported the creation of The Army of Conquest, primarily made up of the al-Qaeda affiliate the al-Nusra Front and the ideologically similar Ahrar al-Sham, which won a series of victories against the Syrian Army in Idlib province. In Yemen, it began an air war directed against the Houthi movement and the Yemeni army, which shows no sign of ending. Among those who gain are al-Qaeda in the Arabian peninsula, which the US has been fruitlessly trying to weaken for years by drone strikes.

None of these foreign adventures initiated by Prince Mohammed have been successful or are likely to be so, but they have won support for him at home. The BND warned that the concentration of so much power in his hands “harbours a latent risk that in seeking to establish himself in the line of succession in his father’s lifetime, he may overreach”.

The overreaching gets worse by the day. At every stage in the confrontation with Iran over the past week Riyadh has raised the stakes. The attack on the Saudi embassy in Tehran and its consulate in Mashhad might not have been expected but the Saudis did not have to break off diplomatic relations. Then there was the air strike that the Iranians allege damaged their embassy in Sana’a, the capital of Yemen.

None of this was too surprising: Saudi-Iranian relations have been at a particularly low ebb since 400 Iranian pilgrims died in a mass stampede in Mecca last year.


show all
But even in the past few days, there are signs of the Saudi leadership deliberately increasing the political temperature by putting four Iranians on trial, one for espionage and three for terrorism. The four had been in prison in Saudi Arabia since 2013 or 2014 so there was no reason to try them now, other than as an extra pinprick against Iran.
Saudi Arabia has been engaging in something of a counter attack to reassure the world that it is not going to go to war with Iran. Prince Mohammed said in an interview with The Economist: “A war between Saudi Arabia and Iran is the beginning of a major catastrophe in the region, and it will reflect very strongly on the rest of the world. For sure, we will not allow any such thing.”

The interview was presumably meant to be reassuring to the outside world, but instead it gives an impression of naivety and arrogance. There is also a sense that Prince Mohammed is an inexperienced gambler who is likely to double his stake when his bets fail. This is the very opposite of past Saudi rulers, who had always preferred, so to speak, to bet on all the horses.

A main reason for Saudi Arabia acting unilaterally is its disappointment that the US reached an agreement with Iran over Tehran’s nuclear programme. Again this looks naive: close alliance with the US is the prime reason why the Saudi monarchy has survived nationalist and socialist challengers since the 1930s. Aside from the Saudis’ money and close alliance with the US, leaders in the Middle East have always doubted that the Saudi state has much operational capacity. This is true of all the big oil producers, whatever their ideological make-up. Experience shows that vast oil wealth encourages autocracy, whether it is in Saudi Arabia, Iraq, Libya or Kuwait, but it also produces states that are weaker than they look, with incapable administrations and dysfunctional armies.
This is the second area in which Prince Mohammed’s interview suggests nothing but trouble for the Saudi royal family. He suggests austerity and market reforms in the Kingdom, but in the context of Middle East autocracies and particularly oil states this breaches an unspoken social contract with the general population. People may not have political liberty, but they get a share in oil revenues through government jobs and subsidised fuel, food, housing and other benefits. Greater privatisation and supposed reliance on the market, with no accountability or fair legal system, means a licence to plunder by those with political power.

This was one of the reasons for the uprising in 2011 against Bashar al-Assad in Syria and Muammar Gaddafi in Libya. So-called reforms that erode an unwieldy but effective patronage machine end up by benefiting only the elite.

Oil states are almost impossible to reform and it is usually unwise to try. Such states should also avoid war if they want to stay in business, because people may not rise up against their rulers but they are certainly not prepared to die for them.

More about: Saudi ArabiaYemen crisisSyriaIran

http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/prince-mohammed-bin-salman-naive-arrogant-saudi-prince-is-playing-with-fire-a6804481.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Aujourd'hui à 10:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités au Moyen Orient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cuisine du Moyen-Orient
» Quels sont les grands pays producteurs de petrole
» La Médaille Militaire, très convoitée.
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: