Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Actualités au Moyen Orient

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
pyromane

messages : 1368
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeLun 14 Déc 2015 - 10:38

Rappel du premier message :

Sinon pour parler des choses sérieuses, le Liban s'apprête à élire un allié du Hezb et de Bachar à sa tête, combiné au cessez le feu au Yémen, l'Arabie saoudite vient de se faire sévèrement rappeler à l'ordre, à mon grand plaisir bien sur Smile .

_________________
Actualités au Moyen Orient - Page 37 12118610
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1155
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena11Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeSam 10 Mar 2018 - 12:01

FarLouati a écrit:
Information qui peut sembler anodine mais qui a toute son importance, Le groupe MBC (saoudien) qui est la chaîne de télévision la populaire du monde arabe, décide d'arrêter la diffusion de toutes les séries turcs (avec effet immédiat et sans exception), rappelons que les séries turques sont devenues en l'espace de quelques années, les plus regardées et appréciées du monde arabe, mais surtout elles jouent un très grand rôle dans la stratégie de softpower de la Turquie dans la région, cette décision donne le ton (ce n'est que le début), surtout qu'elle intervient juste après la visite du gros joufflu chez son alliée sissi l'impératrice..

https://www.nessma.tv/fr/article/mbc-ne-diffusera-plus-des-feuilletons-turcs-2199
http://www.lexpressiondz.com/culture/lecran_libre/287680-les-saoudiens-arretent-la-diffusion-des-feuilletons-turcs-sur-mbc.html

L'Arabie Saoudite vient de gagner un autre ennemi. Selon les paroles rapportées par MBC du prince héritier Mouhammad d'Arabie, la Turquie est accusée d'avoir empêcher une invasion du Qatar par l'Arabie et d'être à la tête du triumvirat diabolique oriental (Iran-Qatar-Turquie). Je pense que la réaction saoudienne est dû aux rapprochements des alliés traditionnels de la Turquie (Jordanie, Oman, Koweït..

Citation :
La Turquie au cœur d'un "triangle du mal", selon Mohammad ben Salmane

Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammad ben Salmane, estime que la Turquie fait partie d'un "triangle du mal" avec l'Iran et les groupes islamistes radicaux, rapporte mercredi le journal égyptien al-Chorouk.

Lors d'une visite au Caire ce week-end, le prince héritier, cité par le journal, a parlé d'un "triangle du mal actuel comprenant l'Iran, la Turquie et les groupes islamistes radicaux".

L'armée turque a combattu en Syrie aux côtés de milices soutenues par l'Iran, le grand rival des Saoudiens dans la région.

Mohammad ben Salmane reproche également à la Turquie d'être alliée au Qatar, au cœur d'un différend avec plusieurs Etats du Golfe.

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques en juin avec le Qatar, et lui ont imposé des sanctions commerciales, accusant l'émirat de soutenir le terrorisme, de mener une politique étrangère trop indépendante et lui reprochant son rapprochement avec l'Iran.

Le prince héritier saoudien estime, toujours dans les colonnes d'al-Chorouk, que le conflit avec le Qatar pourrait durer longtemps, citant l'exemple de l'embargo américain contre Cuba mis en place en 1962 et toujours en vigueur.

https://www.lorientlejour.com/article/1103568/la-turquie-au-coeur-dun-triangle-du-mal-selon-mohammad-ben-salmane.html

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Alloudi
Modérateur
Modérateur
Alloudi

messages : 7520
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena24Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena26
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena28Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena25
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena23

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 10:47

Citation :

L’Arabie Saoudite adopte un programme nucléaire civil




Premier exportateur de pétrole l'Arabie Saoudite lance un programme nucléaire civil avant la construction de centrales.

Ouest-France avec AFP  le 13/03/2018

Le gouvernement d’Arabie saoudite a approuvé ce mardi un programme nucléaire civil, a indiqué l’agence officielle SPA, alors que le royaume s’apprête à attribuer ses premiers contrats pour la construction de centrales nucléaires.

Ce programme spécifie que les activités nucléaires saoudiennes doivent avoir un but civil et prévoit des mesures de sécurité renforcées ainsi que des mesures de bonnes pratiques en termes de gestion des déchets nucléaires, selon SPA.

L’Arabie Saoudite anticipe la baisse des réserves de pétrole

Premier exportateur mondial de pétrole, le royaume saoudien cherche à avoir recours à l’énergie nucléaire afin de moins dépendre de l’or noir.

Ryad prévoit de faire construire 16 réacteurs nucléaires dans les 20 prochaines années, pour un coût d’environ 65 milliards d’euros, selon des responsables et des analystes.

Un accord économique avec les États-Unis en préparation

L’adoption de ce programme nucléaire intervient à quelques jours d’une visite du prince héritier Mohammed ben Salmane aux États-Unis (19-22 mars), qui devrait déboucher sur un accord de coopération avec Washington sur le nucléaire civil.

Des négociations sont en effet en cours avec les États-Unis au sujet d’un transfert de technologie dans le cadre de la construction de centrales.

Outre la firme américaine Westinghouse, des sociétés russe, française, chinoise et sud-coréenne sont également sur les rangs pour les contrats nucléaires saoudiens.

https://www.ouest-france.fr/monde/arabie-saoudite/l-arabie-saoudite-adopte-un-programme-nucleaire-civil-5618871


les saoudiens voudraient enrichir l uranium à domicile
mais Netanyahu et les US y seraientt opposé

Citation :
http://www.arabamericannews.com/2018/03/09/netanyahu-warns-u-s-lawmakers-about-saudi-nuclear-power-deal-2/

_________________
Gloire à nos aieux  Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_sal
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Marche10
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
Adam

messages : 2933
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena31Actualités au Moyen Orient - Page 37 Ambass10
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeMer 21 Mar 2018 - 19:45


_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 14673
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena13
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeMer 21 Mar 2018 - 21:12

Cette vidéo donne envie de leur vomir dessus ! Je prie Dieu que l'on casse cette alliance avec eux !

Ce MBS est la honte intergenerationelle de ce pays !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM

messages : 10795
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena21Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena31
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena23Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena20
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Ambass10

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeMer 21 Mar 2018 - 23:15

Gallek C'est peanuts for you !
Quand tu vois ces 2 là, tu te dis que la fin du monde est proche..
C'est humiliant comment Trump ne parle que de fric...

_________________
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 14673
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena13
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeMer 21 Mar 2018 - 23:45

C'est surréaliste, le gas avec ses graphique de type " professeur" qui énumère le $$$$ ....

Il n'y a plus aucune élégance, on est dans l'info crue ! MBS me rappelle tellement le prince dans le film Syrianna ! Ce film était prémonitoire sur tellement de chose....


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
Alloudi

messages : 7520
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena24Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena26
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena28Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena25
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena23

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeJeu 22 Mar 2018 - 0:08

fier de sa condition de pigeon meme lorsque on lui jette en pleine figure pour se moquer de lui

_________________
Gloire à nos aieux  Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_sal
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Marche10
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
Adam

messages : 2933
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena31Actualités au Moyen Orient - Page 37 Ambass10
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeJeu 22 Mar 2018 - 0:19

je n'ose imaginer comment il traiterait notre Roi ....

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
Adam

messages : 2933
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena31Actualités au Moyen Orient - Page 37 Ambass10
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeJeu 29 Mar 2018 - 16:10

Prince Moulay Hicham a écrit:

The Dangerous Tendencies Towards Arbitrariness by MBS

Actualités au Moyen Orient - Page 37 16381010

For the first time in modern history, what happens in Riyadh matters more for the future of the Middle East than the classical seats of Islamic civilization – Cairo, Baghdad, and Damascus. It is Saudi policymaking, not simply American, British, or French, that will determine the region’s geopolitical balance of power. Momentous questions, such as the future of Arab democratization and the battle over Islamic theology, can no longer be answered without taking into account Saudi politics. This requires fully assessing the colossal impact of Riyadh’s new strongman, Crown Prince Muhammad bin Salman. Since his ascendance over the past several years, MBS’ shake-up of Saudi politics has unfolded across three axes: the consolidation of political power, a vision for economic modernization, and interventionist foreign policies. Yet only in the first realm of internal politics have we seen successful outcomes, while failures in economic reform and foreign policy will embroil MBS in difficulty.

MBS’ political rise has coincided with two structural shifts. The first is biological reality: the Saudi monarchy, currently led by MBS’ father King Salman, can no longer perpetuate through horizontal succession between the expiring sons of the founder. The second is the permanent erosion of rentierism due to the evolution of global energy markets and oil pricing mechanisms, which render this regime’s conventional financing unviable. In recent months, this dynastic consolidation has resulted in the arrest of hundreds of high-ranking officials, including fellow princes, on corruption charges. Previously, Saudi politics was characterized by competing bureaucratic and economic fiefdoms controlled by these elites. Yet because the logic of Saudi monarchism has shifted from horizontal rule to vertical father-son succession, now these autonomous elite domains are being reconfigured into a new single hierarchy of control. For MBS, a heavy-handed approach was necessary given the ferocious resistance that such institutional reordering would invoke. He is upending a half-century of political traditions, but through masterful coordination with security agencies and sympathetic actors that has neutralized his opponents with shock and awe.

The arrest of elites previously thought untouchable, and the expropriation of their wealth, has given rise to a new form of populism. MBS’ actions have proven wildly popular with the Saudi public, making him the first imminent Saudi leader to predicate his rule not on family and tribal consensus but on populist appeals. But in comparative perspective, populist governance has always raised two problems. First, maintaining initial spurts of popularity requires institutionalizing public support with new mechanisms of participation. However, MBS has shown no signs of tolerating such participatory input; if anything, he seems averse to it. Second, even if populism saps the rule of law, the basic task of governance still requires some form of law. Yet MBS’ policies seem to apply to everyone else but himself, suggesting dangerously arbitrary application. Beyond this, there lies immense uncertainty. Previously, corruption was costly but predictable, and thus allowed the entire system to function. It is one thing to eliminate corruption. It is entirely another to generate a new logic of governance without rules, and which merely substitutes one form of arbitrariness with another. Exiting from a semi-feudal system into modernity does require political centralization, but it also necessitates objective rules which MBS seems to abhor.

A hidden dimension of this political earthquake involves reforming religious spaces. MBS is reconfiguring the longstanding alliance between the monarchy and the Wahhabi establishment. His stated desire is to return the practice of Islam in Saudi Arabia to the pre-1979 era, which is erroneously mythologized as a liberal and open period. In doing so, he is trying to kill two birds with one stone. First, he has issued religious mandates such as curtailing the religious police (mutawwa‘), thereby circumventing the traditional authority of the Wahhabi clergy, who are framed as resistant reactionaries. Second, by tightening control over religious discourse, MBS is also eliminating independent Islamic thinking that could pose future threats, like the Sahwa movement.

Such actions provoke several problems. First, there will inevitably be conservative resistance, because religious reorientations have occurred through state interventions rather than indigenous pluralism. Consider the recent allowance for women to drive. The imposition does not give women the right to drive; it merely transfers ultimate authority over that right to the family. Second, MBS is drastically reversing the formula of religious legitimation. Previously, the Wahhabi clergy legitimated the Saudi monarchy’s rulership, but now it is MBS who is legitimizing the religious establishment. Such theological re-engineering takes the monarchy into uncharted territory. Third, the pluralism espoused by this stance is hollow. Recently, the Wahhabi clergy have seldom acted as figureheads of resistance. Further, among the voices ensnared by the reformation of religion are those ironically calling for its pluralism, such as Sheikh Salman al-Ouda.

Beyond this lies the vision of economic reform. Here, we must give credit where it is due. MBS is the only prominent royal in his generation to concede that an oil rentier system defined by horizontal fiefdoms cannot last forever. Massively reducing public expenditures and investing in non-energy sectors requires short-term costs, such as ending subsidies and privatization. Although systemic corruption will remain, it will be theoretically less costly; for as economists reason, a narrow but deep well is less costly than a shallow but wide swamp. However, for this vision to graduate from holding pattern to genuine transformation, the Saudi government must surrender unrealistic fantasies such as constructing robot-filled megacities in the desert, and instead overcome entrenched structural obstacles.

First, weaning the state off oil rents requires uprooting impulses that have long shaped its mentality. The goal of privatizing Aramco should be to create a self-sustaining firm, not generate instant revenues through sales of shares which will otherwise be the rents of rents. Second, the entire labor market must change. The existing system of foreign sponsorship (kafala) must be discarded in favor of a meritocratic job market stratified by skill rather than identity. This requires Saudi acceptance of foreigners as equals in many areas. Yet all this economic liberalization will require some degree of political opening, which MBS has refused to entertain. The rentier bargain is fundamentally political, not economic. For instance, citizens will not accept entitlement cuts and pay new taxes without more representation. This is a monumental challenge, and it remains unclear how MBS will tackle it – let alone how the monarchy will absorb it.

The final pillar of MBS’ overhaul is an expansionist foreign policy seeking to project Saudi hard power across the region. Here, failure abounds. Such interventionism is anchored in an adversarial framework that anoints Iran as the ultimate foe. Saudi-Iran antagonism has much of its roots in the 1979 Islamic Revolution, which created a competing Islamist order across the Arabian Gulf. Since the fall of Saddam’s regime in Iraq, however, this struggle has been amplified by hyperbolic sectarian tensions that designates Iran as the vanguard of a Shi‘a revolutionary crescent and Saudi Arabia as the bulwark of the Sunni Arab world. However, the militant interventionism engendered by this anti-Iranian attitude has not met with success. The war in Yemen has not defeated the Houthis and instead created a humanitarian disaster. The embargo against Qatar has destroyed the Gulf Cooperation Council and driven Qatar closer to Iran. Neither did MBS succeed weakening Hezbollah by inducing the Lebanese government to collapse, nor was he able to convince the Palestinian Authority to accept Trump’s “deal of the century.” Most of all, creating the illusion of Saudi hegemony ignores the fact that winning over Shi‘a communities in the Arab world requires appealing to their Arabist identity and heritage, not forcing an alienating choice between loyalty and faith. Only recently has the Saudi government seemed to learn this lesson by reaching out to certain Shi‘a actors, like Iraq’s Abbadi government and Muqtada Sadr.

Such overreaching has been made possible by the Saudi-Emirati alliance, which encapsulates complementary profiles. The UAE has ably absorbed foreign technologies and military arms, but lacks the size and manpower to effectively project its interests abroad. Saudi Arabia needs Emirati skills and prowess, and can furnish the manpower and territorial footprint necessary for foreign interventions. What has emerged is a reciprocal arrangement: the Saudis satisfied the Emiratis by leading the embargo against Qatar, while the Emiratis spearheaded Saudi efforts in the Yemeni war.

There are two problems, however. First, Saudi Arabia has proven unable to convince the US and Israel to attack Iran, which at this stage needs to simply wait out MBS to obtain a constructive grand deal on its terms. Saudi foreign policy has been characterized by humiliating miscalculations, such as the Jerusalem controversy furnishes. The Saudi government desired a gradual normalization with Israel to obscure its de facto alliance with the US-Israeli camp against Iran, but the sudden American recognition of Jerusalem as Israel’s capital put Riyadh in an uncomfortable position of ambivalence. Finished are the days of the Bush administration, where cordial familial ties were enough to ensure coherent unitary policies. The Trump White House is far more fractured. Second, Saudi foreign policy has also attempted to undo the gains of the Arab Spring in places like Libya and Egypt but without furnishing an alternative to the authoritarian politics that generated the Arab Spring in the first place. In this sense, Saudi Arabia is anti-revolutionary rather than counter-revolutionary: it remains allergic to popular mobilization, but also unable to offer a new ideological framework of governance.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
Adam

messages : 2933
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena31Actualités au Moyen Orient - Page 37 Ambass10
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeVen 30 Mar 2018 - 20:11

Russia Today a écrit:

Le prince héritier saoudien envisage une guerre d'ici 10-15 ans avec l'Iran


Mohammed ben Salmane, le prince héritier du royaume saoudien, a averti qu'une guerre avec l'Iran était inévitable dans les 10-15 prochaines années à venir si la communauté internationale n'appliquait pas de nouvelles sanctions contre Téhéran.


Actuellement en visite aux Etats-Unis, Mohammed ben Salmane (surnommé MBS), le prince héritier et de facto dirigeant de l'Arabie saoudite, célèbre les 75 ans de l'alliance entre son royaume et Washington.

A cette occasion, il a, dans une interview au Wall Street Journal, appelé son partenaire privilégié – et plus largement la communauté internationale – à «exercer plus de pression» sur l'Iran. Et le dirigeant saoudien d'avertir que si aucunes nouvelles sanctions ne venaient à être émises contre Téhéran, un conflit serait selon lui inévitable à moyen terme. «Si nous ne réussissons pas dans ce que nous essayons de faire [imposer des sanctions à l'Iran], nous aurons probablement une guerre avec l'Iran d'ici 10-15 ans», a ainsi confié MBS dans cette interview.

La tournée à l'étranger de MBS s'inscrit dans un contexte de tensions toujours plus importantes entre l'Iran chiite et l'Arabie saoudite sunnite, deux puissances qui cherchent à asseoir leur hégémonie dans la région. La question syrienne est une sérieuse pierre d'achoppement dans leur opposition, notamment quant à l'avenir du président Bachar el-Assad, que Riyad veut voir partir mais qui a le soutien de Téhéran.

Au-delà d'un conflit par Etat interposé, le nouvel homme fort de Riyad avait également affirmé il y a quelques jours à la chaîne américaine CBS qu'il n'hésiterait pas à entrer dans une course aux armes nucléaires si Téhéran venait à développer sa propre bombe atomique. Au cours de cette interview MBS avait en outre comparé le Guide suprême à Hitler, avant d'accuser l'Iran d'héberger les dirigeants du groupe terroriste Al-Qaïda.

Des propos auxquels Téhéran avait vivement réagi, qualifiant le dirigeant saoudien de «simple d’esprit», et dénonçant ses «gros mensonges».

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
Alloudi

messages : 7520
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena24Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena26
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena28Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena25
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena23

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeVen 30 Mar 2018 - 20:56

il faut que son papa debranche sa Xbox

_________________
Gloire à nos aieux  Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_sal
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Marche10
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM

messages : 10795
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena21Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena31
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena23Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena20
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Ambass10

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeVen 30 Mar 2018 - 21:43

À ce train là il m'ettonerai qu'il soit encore là dans 10 ans.

_________________
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1155
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena11Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeSam 31 Mar 2018 - 16:46

Citation :


La Turquie menace la France

En février dernier, Emmanuel Macron avait averti Tayyip Reccep Erdogan que la Turquie ne devait pas utiliser ses opérations militaires en Syrie comme excuse pour envahir ce pays. Ce jeudi, Macron recevait à l’Élysée une délégation kurde qui représentait les territoires kurdes en Syrie.

Après la rencontre, des représentants kurdes ont déclaré que la France était prête à augmenter sa coopération avec les Kurdes, et même à renforcer sa présence militaire. Pour sa part, Macron a offert sa médiation entre les Kurdes et les Turcs. La réaction du gouvernement turc a été brutale. Non seulement refuse-t-il toute médiation, mais, en plus, il menace de prendre la France pour cible si cette dernière aide les Kurdes militairement.

1. Comment la France a-t-elle réagi aux menaces de la Turquie ?

Le gouvernement Macron a rapidement rectifié le tir. Il a assuré que la France interviendrait militairement uniquement dans le cadre d’une opération conjointe avec les alliés. Pendant ce temps, les diplomates français tenteraient de convaincre les alliés de la France d’intervenir. C’est que les craintes de Macron sont justifiées.

2.Comment se présente la conquête turque ?

Après avoir capturé le territoire de l’Afrine qui était contrôlé par les Kurdes, les Turcs veulent s’emparer des territoires de Manbij, qui sont tenus par les Kurdes. S’ils y parviennent, les Turcs contrôleront un vaste territoire de 200 km qui s’étend de l’Euphrate jusqu’à l’Afrine. Cet ensemble pourrait facilement être annexé à la Turquie ou servir de socle à des opérations militaires turques ailleurs en Syrie.

3. Pourquoi les divisions sont-elles bonnes pour les Turcs ?

Même si la Turquie ne parvient pas à annexer cette partie du territoire syrien, son intervention militaire aura des effets bénéfiques pour elle. D’abord, elle affaiblit les Kurdes, ennemis jurés d’Erdogan. Ensuite, en affaiblissant les Kurdes, elle offre un sursis aux autres groupes islamistes en Syrie. Pour Erdogan, tout ce qui permet de renforcer les groupes islamistes, et donc d’affaiblir la Syrie et l’Irak, est souhaitable.

4. Quel est l’objectif du gouvernement d’Erdogan ?

Le gouvernement Erdogan semble en train de jeter les bases du nouvel Empire ottoman dont il rêve depuis longtemps. Car la Turquie ne quittera probablement pas les territoires syriens qu’elle est en train d’occuper. Les pays occidentaux pourraient être heureux de la « pax ottomana » qui pourrait en résulter. Malheureusement, Erdogan est un islamiste, et son régime dictatorial est très corrompu. Rien de bon ne sortira d’un renforcement de la puissance de cette Turquie-là.

5. L’Europe et les États-Unis peuvent-ils stopper la Turquie ?

En théorie oui, mais le prix à payer paraît de plus en plus élevé. D’abord, la Turquie menace de laisser les immigrants de la région se rendre librement en Europe. Ensuite, il est douteux que Donald Trump et son équipe comprennent bien les enjeux de la région. Trump semble surtout vouloir que les soldats américains sortent le plus rapidement possible de ce guêpier. Or, sans un appui solide des Américains, les troupes européennes ne s’engageront pas dans la région. Enfin, les pays occidentaux ont pour la plupart choisi les mauvais alliés et la mauvaise cause. Ils ont choisi de soutenir les gouvernements islamistes de la région, à commencer par celui de l’Arabie saoudite. Tout cela parce que ces gouvernements achètent pour des milliards de dollars d’équipements militaires. Mais pour ces islamistes, ce prix est faible. Ils peuvent en retour continuer à propager dans le monde leur islam radical.

http://www.journaldemontreal.com/2018/03/31/la-turquie-menace-la-france

Citation :
La France impuissante face à la guerre turque contre les Kurdes

Editorial. Emmanuel Macron a « souhaité qu’un dialogue puisse s’établir entre les Forces démocratiques syriennes et la Turquie avec l’assistance de la France ». Il est permis de douter du succès d’une telle démarche, balayée par Ankara vendredi.

Editorial du « Monde ». Que la France envoie ou non certaines de ses forces spéciales déjà présentes en Syrie vers Manbij dans le but de prévenir l’offensive annoncée à grand bruit par le président turc Erdogan ne changera pas grand-chose. Confirmé par les uns, démenti par les autres, ce déploiement, s’il a lieu, ne pourra être que symbolique. Manbij, une ville arabe contrôlée par les Forces démocratiques syriennes (FDS), dont l’encadrement est principalement kurde, est déjà sous la protection de soldats américains depuis l’automne 2016.
Les FDS et les unités kurdes sont les alliés de la coalition internationale contre l’Etat islamique, dont la France fait partie depuis 2014. Elles ont pris Rakka, la capitale du « califat » syrien de l’organisation Etat islamique (EI). Vue depuis Paris, la poursuite de la lutte contre les djihadistes est un impératif de sécurité nationale. Il nécessite d’apporter un minimum de garanties politiques et sécuritaires aux FDS, visées par M. Erdogan, qui les considère comme le prolongement, en Syrie, du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) contre lequel il est en guerre. La prise de l’enclave kurde syrienne d’Afrin par l’armée turque et ses alliés arabes syriens a été le premier acte de la lutte à mort que M. Erdogan veut leur mener.

Un partenaire essentiel
En recevant une délégation civile et militaire, liée au FDS, jeudi 29 mars à l’Elysée, Emmanuel Macron a cherché à montrer sa solidarité avec les meilleurs alliés de la France dans sa guerre contre le djihadisme. Pour Ankara, cette forme de reconnaissance est totalement inacceptable : l’implantation durable d’une entité politique dominée par les FDS à sa frontière est, pour la Turquie, une menace existentielle.

Or la Turquie est aussi un partenaire essentiel de la France dans la lutte contre le djihadisme – en extradant les ressortissants français qu’elle intercepte sur son territoire et en servant de garde-frontière à l’Europe dans le cadre de sa politique migratoire. Paris cherche donc à ménager tout le monde. Dans le communiqué officiel publié à l’issue de la rencontre de jeudi, l’Elysée affirme que le président de la République « a assuré les FDS du soutien de la France » et a « rappelé l’engagement de la France contre le PKK ». Pour Ankara, les FDS sont le PKK. On touche là les limites de la « diplomatie de l’en même temps » de M. Macron.

Un puissant outil de mobilisation
Les Etats-Unis, qui cherchent à ménager leur allié turc dans l’OTAN tout en donnant des garanties à leurs partenaires des FDS dans la guerre contre l’EI, sont aussi confrontés à ce dilemme. Mais ils sont plus puissants – et donc craints d’Ankara – et plus lointains géographiquement de la Turquie : les conséquences d’une querelle avec M. Erdogan ne sont pas les mêmes.

M. Macron a proposé ses bons offices et « souhaité qu’un dialogue puisse s’établir entre les FDS et la Turquie avec l’assistance de la France ». Il est permis de douter du succès d’une telle démarche, balayée par Ankara vendredi. Seuls un front uni et une démarche commune des Occidentaux – Français, Américains, Britanniques, Allemands, etc. – pourraient dissuader M. Erdogan de stopper sa croisade anti-kurde en Syrie.

Il y a trouvé un puissant outil de mobilisation d’une société turque travaillée par l’islamo-nationalisme virulent promu par le pouvoir en place. M. Erdogan, candidat à sa propre succession en 2019, n’a aucune raison de mettre fin à une guerre qui le rend populaire. Et lui permet de réprimer ses opposants à l’intérieur du pays.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/03/31/la-france-impuissante-face-a-la-guerre-turque-contre-les-kurdes_5279078_3232.html

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
Adam

messages : 2933
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena31Actualités au Moyen Orient - Page 37 Ambass10
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeLun 2 Avr 2018 - 16:29

clown

MAP a écrit:

Al Sissi remporte un second mandat présidentiel avec 97,08% des voix (officiel)


lundi, 2 avril, 2018 à 14:48

Le Caire – Le président égyptien Abdel Fattah Al Sissi a été réélu pour un second mandat présidentiel de quatre ans avec 97,08% des voix, a annoncé lundi L’Autorité nationale des élections d’Egypte.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28722
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena24
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena25Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena26
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Cheval10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeVen 6 Avr 2018 - 20:47

Citation :
Le prince héritier d'Arabie saoudite reçu par le roi d'Espagne jeudi

Madrid, 6 avr 2018 (AFP) -


Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane sera reçu jeudi à Madrid par le roi Felipe VI, indique vendredi l'agenda de la famille royale espagnole, une visite qui illustre les liens étroits entre les deux monarchies.

Le prince Mohammed ben Salmane est attendu de dimanche à mardi en France, après un voyage de plusieurs semaines aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Egypte, où il a courtisé les chefs d'entreprises et signé une multitude d'accords pour favoriser les investissements dans son pays.

Selon le quotidien espagnol El Pais, un contrat de vente de cinq corvettes à Riyad doit être signé au cours de sa visite en Espagne, pour un montant de deux milliards d'euros, ainsi que d'autres accords bilatéraux.

Cette vente de navires de guerre, en négociation depuis deux ans, est vivement critiquée par un collectif d'ONG en Espagne - dont Amnesty, Oxfam et Greenpeace -, qui estiment qu'elles risquent d'être utilisées dans le conflit au Yémen, où l'Arabie saoudite mène depuis 2015 une intervention très meurtrière.

Les monarchies espagnole et saoudienne ont noué des liens étroits sous l'impulsion de Juan Carlos 1er, père de l'actuel souverain, au pouvoir de 1975 à 2014. Ami du défunt roi Fahd, il reste aujourd'hui proche de son frère le roi Salmane.

Juan Carlos avait été crédité d'un rôle décisif dans l'attribution fin 2011 à un consortium espagnol d'un contrat à 6,7 milliards d'euros pour faire circuler des trains à grande vitesse en plein désert saoudien, entre La Mecque et Médine.

Or selon El Pais, Juan Carlos a passé "quelques jours de repos" en Arabie saoudite juste avant Pâques.

Felipe VI s'était rendu en visite officielle dans ce pays en janvier 2017.

Les chantiers navals espagnols, très déficitaires, placent beaucoup d'espoir dans le contrat des corvettes, qui pourrait permettre l'embauche de "plus de 2.000 personnes pendant plusieurs années", selon un syndicat du secteur.

Septième pays exportant le plus d'armes conventionnelles, l'Espagne a vu ses ventes à l'étranger augmenter de 55% entre 2006-2010 et 2011-2015, selon le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (Grip) basé à Bruxelles.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/16069-2018-04-06-14-16-02
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28722
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena24
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena25Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena26
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Cheval10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeMar 10 Avr 2018 - 18:26

Citation :
Arabie Saoudite : pas de contrat d'armement en France mais un mégacontrat en Espagne ?

Par Michel Cabirol | 10/04/2018, 16:18 | 484 mots


Actualités au Moyen Orient - Page 37 25817
Une bonne poignée de main mais pas de contrat d'armement (Crédits : POOL New)


Madrid et Ryad devraient signer un contrat d'armement évalué à trois milliards d'euros. Navantia va fournir à l'Arabie Saoudite cinq corvettes Avante 2200 armées par des missiles de MBDA.


Deux visions différentes ? Alors que la France n'a pas souhaité signer de contrats d'armement lors de la visite de trois jours du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman bin Abdul Aziz (MBS) à Paris, l'Espagne compte en signer un très important au moment de la venue de MBS à Madrid. Imperméable à la pression des ONG mise sur les pays occidentaux en raison de la guerre menée par Ryad au Yémen, l'Espagne vise la signature d'un contrat évalué à trois milliards d'euros contrairement à la France.

Cette commande porte sur la vente de cinq corvettes Avante 2200 de Navantia estimée à 2 milliards d'euros ainsi que sur la fourniture de leurs armements, la formation de 600 marins saoudiens et la modernisation de la base navale de Djeddah (1 milliard). Le missilier MBDA devrait armer les corvettes saoudiennes avec du missile sol-air VL-Mica et du missile anti-navire Exocet MM40 Block 3. Un nouveau cadeau fait à l'ancien roi d'Espagne, membre du fameux club de Marbella où se retrouvent responsables saoudiens et hommes d'affaires espagnols.


La France signera des contrats en fin d'année

Les industriels de l'armement devront patienter jusqu'à la fin de l'année. Emmanuel Macron se rendra fin 2018 en Arabie saoudite pour signer des contrats avec Ryad qui auront été définis dans le cadre d'un "document stratégique", a annoncé lundi l'Elysée au deuxième jour de la visite du prince héritier saoudien en France. L'Elysée a précisé qu'Emmanuel Macron ne considérait "pas l'Arabie saoudite comme un client mais comme un allié". Pour autant, Washington n'a pas eu ces états d'âme en signant de nombreux contrats lors de la visite de trois semaines de MBS aux Etats-Unis. L'Espagne n'en aura pas non plus si le contrat devait être signé.
Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a défendu lundi soir la vente d'armes françaises à l'Arabie Saoudite, qui sont un "intérêt clair pour l'industrie française", malgré des critiques d'ONG sur leur possible usage dans la guerre au Yémen. "Ça ne veut pas dire qu'on ferme les yeux mais (...) pour restaurer l'influence de la France dans certaines zones du monde, eh bien c'est un élément important de notre diplomatie. Notre industrie a aussi besoin de trouver des débouchés sur ces marchés", a souligné le ministre proche d'Emmanuel Macron lors de l'"Epreuve de vérité", sur Public Sénat-Radio Classique-AFP.


"Tout dépend à qui vous vendez des armes, la façon dont elles peuvent être utilisées par la suite. En l'occurrence là, il y a un intérêt clair pour l'industrie française à pouvoir procéder à ces échanges de nature commerciale avec l'Arabie Saoudite", a-t-il affirmé. "C'est là un partenaire commercial important pour la France, il y a une industrie en France importante avec des milliers d'emplois à la clé sur cette industrie particulière qu'est l'industrie de l'armement", a-t-il insisté.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/arabie-saoudite-pas-de-contrat-d-armement-en-france-mais-un-megacontrat-en-espagne-774693.html
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1155
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena11Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeDim 15 Avr 2018 - 15:19

Après le coup de gueule d'Erdogan à Macron sur le soutien aux Kurdes en Syrie.

Citation :
Syrie : Macron veut «intensifier» la «concertation» avec la Turquie

Emmanuel Macron souhaite "intensifier" dans les prochains jours la "concertation" avec la Turquie en vue de trouver une "solution politique inclusive en Syrie", a indiqué samedi l'Elysée.

Le président français s'est entretenu par téléphone avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan et, selon un communiqué de l'Elysée, a "souligné sa volonté de poursuivre le travail conjoint engagé avec la Turquie pour lutter contre l'impunité face à l'emploi d'armes chimiques, et de permettre la mise en place d'un mécanisme impartial et solide aux Nations unies".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/14/97001-20180414FILWWW00165-syrie-macron-veut-intensifier-la-concertation-avec-la-turquie.php

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1155
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena11Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeDim 15 Avr 2018 - 15:38

La guerre continue larvée continue entre d'un coté le Qatar/Turquie et l'EAU/Egypte/Arabie en répandant en Afrique notamment en Somalie et Soudan. 2 - 0 pour la Turquie et le Qatar après le Soudan et l'installation d'une base militaire turque au Soudan.

Le ministre somalien de la Défense met fin au rôle des EAU dans la formation et la gestion des unités de l'armée somalienne après la découverte de valise contenus de l'argent pour déstabiliser ce pays qui est un proche allié de la Turquie, la Turquie à une base en Somalie. Les instructeurs emiriens quittent la Somalie après que le ministère de la défense somalienne est mit fin à la formation des soldats Somaliens par les EAU. La Turquie et le Qatar gagnent en influence dans leur guerre larvée d'influence contre l'EAU et l'Egypte en Somalie.

Actualités au Moyen Orient - Page 37 DawJc0hWkAEVjP2

Actualités au Moyen Orient - Page 37 DawJdb2W4AAoris

Toute l'instruction de l'armée somalienne se fera par le biais de l'armée turque au sein de la base turque près de Mogadiscio.

Actualités au Moyen Orient - Page 37 DawK22EX0AEv9ey

Actualités au Moyen Orient - Page 37 DawK3tSWAAET2fr

Actualités au Moyen Orient - Page 37 DawK4LPWkAUq9AX

Actualités au Moyen Orient - Page 37 DawK4u6XcAAVtY_

Le Sénégal achète des dizaines de blindés Ejder à la Turquie notamment pour sa Gendarmerie en concurrence avec le NIMR émirien. La Turquie a fait du Sénégal son partenaire stratégique en Afrique,

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Dav0iFXX4AE-x3W

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Dav0i9_WAAAY_CR

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Dav0jslW4AAjerH

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Dav0kbcX0AEJcvg

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
daama94
sergent
sergent


messages : 206
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeSam 21 Avr 2018 - 22:05

Des coups de feu ont été entendu à Riyadh près du palais royal. Il semblerait que la famille royale ait été évacué dans un bunker de l'armée. Situation très confuse.



https://twitter.com/GhanemAlmasarir/status/987778127119167489/video/1
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Colonel
Colonel
Shugan188

messages : 1800
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena11
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena11

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeSam 21 Avr 2018 - 22:56

Il n y aucun article ap qui rapporte cet info. Le nom du general me parrait bizarre pour un saoudien.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Colonel
Colonel
Socket-error

messages : 1685
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeSam 21 Avr 2018 - 23:07

Ils ont juste tiré sur un drone civil qui a survolé la zone !

_________________
لك الله ياوطني
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
BOUBOU

messages : 3488
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena21Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena24
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena26Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeSam 21 Avr 2018 - 23:20

Il n'y a que des sites et comptes sociaux arabes qui parlent d'échanges de coups de feu!
Je ne savait pas que des mini drones (jouet) tiraient des coups de feu! pffff...


_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
daama94
sergent
sergent


messages : 206
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeSam 21 Avr 2018 - 23:41

Nan effectivement il semblerait que cela soit un drone qui aurait été abattu par balles (bizarre, moi qui pensait qu'ils devaient avoir des systèmes de brouillage ou qq chose dans le genre).

Citation :

Fears of a coup are sparked in Saudi Arabia after heavy gunfire erupts near the Royal Palace - but officials claim it was only guards shooting down a drone that flew too close to the King Salman's residence



-Numerous videos have been published online of heavy gunfire from Rihayd
-Mohammed Bin Salman is thought to have been evacuated to nearby bunker
-It is unclear whether there have been any injuries or causalities so far

...
http://www.dailymail.co.uk/news/article-5642379/Drone-shot-outside-Saudi-Arabia-palace-sparks-coup-fears.html
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1155
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena11Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeDim 22 Avr 2018 - 11:40

Donc des heures de tirs pour un drone me laisse songeur. Sois la garde royale saoudienne à du mal visée un drone soit quelque chose d'autre.

Selon mon ami Mujtahid, il s'agit bien d'une attaque contre MBS:

Citation :
المعلومات المتوفرة حتى الآن حول  #اطلاق_نار_في_حي_الخزامى
الهجوم من سيارات تحمل مدفع 50 ملم والرد كان عشوائيا
لم تتوفر تفاصيل حتى الآن عن هوية المهاجمين (الذين اختفوا) ولا الهدف من الهجوم ولا عن عدد الإصابات
حكاية الدرون أسطورة جرى تأليفها لدفع الحرج
المزيد من التفاصيل لاحقا

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28722
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena32Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena24
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena25Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena26
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Cheval10Actualités au Moyen Orient - Page 37 Unbena15
Actualités au Moyen Orient - Page 37 Medail10

Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitimeLun 23 Avr 2018 - 18:35

Citation :
La brouille entre les Émirats arabes unis et le Qatar s’invite en Somalie

Posté dans Diplomatie, Moyen-Orient, Somalie par Laurent Lagneau Le 23-04-2018


Actualités au Moyen Orient - Page 37 26412

La semaine passée, Abou Dhabi a mis terme à un programme d’entraînement et de formation mis en place en 2014 au profit des forces armées somaliennes. La cause? La saisie, à l’aéroport de Mogadiscio, de 9,6 millions de dollars dans un avion en provenance des Émirats arabes unis.

Les circonstances de cette saisie ne sont pas très claires. Les autorités émiraties ont assuré que cet argent était destiné à financer l’armée somalienne et que le personnel se trouvant à bord de l’avion a été agressé par les services de sécurité somaliens. Et de dénoncer une action « illégale » qui « va à l’encontre des traditions diplomatiques et des liens entre les pays du monde et contrevient aux accords signés par les deux pays ». En outre, elles n’ont pas manqué de rappeler la contribution d’Abu Dhabi à « la sécurité » et à la « stabilité » de la Somalie, via la construction de trois centres d’entraînement destinés aux forces locales.

Seulement, le ministère somalien à la Sécurité a donné une version différente, évoquant des « sacs suspects » et de l’argent « arrivé frauduleusement » à Mogadiscio. Puis, le ministre somalien de la Défense, Mohamed Mursal, a annoncé l’annulation de l’accord militaire liant son pays aux Émirats arabes unis. « En tant que gouvernement, nous avons la responsabilité de nous occuper de nos troupes, de payer leurs salaires et de ne pas déléguer cette responsabilité à d’autres », a-t-il fait valoir.

Seulement, l’armée somalienne est mal équipée et désorganisée, alors qu’elle doit faire face à la menace incarnée par les milices Shebab, liées à al-Qaïda. Aussi, à première vue, il n’est pas dans l’intérêt de Mogadiscio de se brouiller avec les Émirats puisque ces derniers payent les soldes d’une partie des militaires somaliens.

Cet épisode est en fait lié à la brouille entre les monarchies sunnites du golfe arabo-persique (GAP) et Doha. En effet, dans cette affaire, la Somalie, par la voix de son président, Mohamed Abdullahi Mohamed, dit « Farmajo », se dit « neutre ». Or, son rapprochement avec la Turquie, alliée du Qatar, suggère le contraire. D’où les tensions avec les Émirats, lesquels cherchent à s’implanter dans la Corne de l’Afrique, dans le cadre de l’intervention de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite contre les rebelles Houthis (soutenus par l’Iran) au Yémen.

Ainsi, un peu plus d’un mois avant cette affaire d’argent confisqué à Mogadiscio, le groupe émirati DP World a signé un accord avec l’Éthiopie et la République autoproclamée du Somaliland au sujet du port de Berbera, lequel tient une position stratégique à l’entrée de la mer Rouge, à tel point que les Émirats comptent y installer une base militaire. Même chose avec le Puntland pour l’utilisation de port de Bossasso. En un mot, Abu Dhabi mise sur les tensions entre les États somaliens tentés de jouer la carte de l’indépendance face au pouvoir fédéral. Ce qui déplaît fortement à Mogadiscio.

Mais il n’y a pas que la brouille entre les monarchies sunnites (plus l’Égypte) et le Qatar qui s’est invitée en Somalie. Le 20 avril, le chef politique des rebelles Houthis, Mohammed Ali al-Houthi, a pris fait et cause pour Mogadiscio, via un message diffusé via Twitter.

« Éloignez-vous des Somaliens. Car eux aussi, ils savent comment vous infliger des leçons mémorables comme ils en ont déjà infligé aux Américains. Tirez en leçon avant qu’il ne soit trop tard! », a en effet écrit le chef de la rébellion Houthis. « Je soutiens nos frères somaliens et je condamne toute ingérence des Émirats arabes unis dans les affaires intérieures de ce pays africain », a-t-il ajouté.

D’après le Conflict Armament Research, la Somalie est un point de passage pour les armes iraniennes destinés aux Houthis. D’où l’intérêt de ces derniers pour ce pays, de même que pour les Émirats.

http://www.opex360.com/2018/04/23/brouille-entre-emirats-arabes-unis-qatar-sinvite-somalie/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Actualités au Moyen Orient - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Actualités au Moyen Orient - Page 37 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités au Moyen Orient
Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: