Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Françaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43, 44  Suivant
AuteurMessage
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Ven 23 Juin 2017 - 0:33

Citation :

Jean Yves Le Drian, le cocu du remaniement gouvernemental



Ministre de l'Europe et des Affaires Etrangères et un des deux seuls rescapés de l'ère Hollande, un JeanYves Le Drian amer a été habilement marginalisé par Emmanuel Macron



La nomination et la confirmation de Jean-Yves  Le Drian comme ministre de l’ Europe et des Affaires étrangères ne remplit pas de bonheur l’intéressé, même s’il est, avec Annick Girardin, le seul rescapé du quinquennat du président Hollande. S’il affiche une certaine bonhomie, l’ancien ministre de la Défense, tout puissant du président Hollande, n’en est pas moins assez déçu. Il y a d’abord l’ordre protocolaire qui lui refuse le titre de ministre d’État qu’il pensait mériter et qui le place derrière trois primo-ministre dont deux de la société civile.

Le Drian dans un corner



Il y a ensuite l’intitulé du ministère qui place l’Europe en priorité devant les Affaires étrangères. Plus familier des pays au sable chaud comme les États sahéliens et ceux du Golfe, Jean-Yves Le Drian est mal à l’aise avec les eurocrates de Bruxelles. De surcroît, son action sera prise en étau par deux diplomates qui se connaissant depuis une vingtaine d’années et s’apprécient.

Avant l’élection de François Hollande en 2012, Philippe Étienne etait directeur général de la coopération internationale et du développement, tandis que Nathalie Loiseau était la directrice générale l’Administration et de la modernisation du Quai d’Orsay. A ce titre, ils appartenaient tous deux au Conseil de direction du ministère des Affaires étrangères.

Le ministre Laurent Fabius fit de Philippe Étienne un ambassadeur apprécié à Bruxelles durant quatre ans, et Jean-Marc Ayrault lui confia ensuite l’ambassade en Allemagne. Fabius eu moins d’égards envers  Nathalie Loiseau qui fut virée, avec pertes et fracas, dès août 2012, pour sa proximité avec Alain Juppé, qui l’avait jadis recrutée dans son cabinet. Le tintamarre de son éviction a permis à l’intéressée, avec son lobby « Femmes et diplomatie » d’avoir la direction de l’ENA.

Nathalie Loiseau en embuscade



Le Drian aura beaucoup de mal à s’immiscer entre Philippe Étienne, conseiller diplomatique du Président Macron, fin connaisseur des rouages de l’Union européenne et des arrières-pensées d’Angela Merkel et la nouvelle ministre « chargées des affaires européennes ». Le breton doit regretter la démission de Marielle de Sarnez. Nathalie Loiseau retrouve de nombreux juppéistes au gouvernement et peut faire valoir un réseau politique européen bien fourni, engrangé grâce à l’ENA de Strasbourg. Sous sa direction, l’ENA s’est considérablement européanisée. Nul doute qu’avec Philippe Étienne, Nathalie Loiseau va avoir une réelle influence au sein du Quai et faire de l’ombre à Jean-Yves Le DrIan.

Enfin, avec le langage et non-dits des diplomates, loin de la rudesse toute militaire, l’ancien ministre de la Défense devra aussi s’adapter à une autre approche de la scène internationale. Avec les militaires on discute et négocie surtout entre amis. Avec les diplomates, on parlemente surtout avec ses ennemis.

Ce ne sera pas simple pour le Breton.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 25 Juin 2017 - 21:23

Citation :
France/"Biens mal acquis": fille et gendre du président congolais inculpés


AFP 25/06/2017


La fille et le gendre du président congolais Denis Sassou-Nguesso ont été inculpés dans l'enquête ouverte depuis 2010 sur l'origine du patrimoine en France de familles de dirigeants africains, a-t-on appris dimanche de sources proches du dossier.

Après le neveu du président, Wilfrid Nguesso, en mars, les juges d'instruction parisiens ont mis en examen mardi, Julienne Sassou-Nguesso, 50 ans, et son mari Guy Johnson, 53 ans, pour les mêmes faits de "blanchiment de détournement de fonds publics" dans le cadre de l'enquête sur les "biens mal acquis". Celle-ci porte sur les conditions d'acquisition de riches patrimoines en France par plusieurs dirigeants africains.

https://www.lorientlejour.com/article/1059191/france-biens-mal-acquis-fille-et-gendre-du-president-congolais-inculpes.html
Revenir en haut Aller en bas
daama94
Caporal chef
Caporal chef


messages : 155
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mer 28 Juin 2017 - 20:16

Le Point a écrit:
 

Trump au côté de Macron pour le défilé du 14 juillet

 



Pour sa première visite en France, Donald Trump assistera en compagnie d'Emmanuel Macron au traditionnel défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées, l'occasion d'un nouveau face-à-face après une entrée en matière plutôt rugueuse entre les deux hommes.
Le président américain a "accepté l'invitation" d'Emmanuel Macron, a annoncé laconiquement la présidence française mercredi.
Des soldats américains défileront aux côtés de militaires français à cette occasion pour commémorer le centenaire de l'entrée en guerre des Etats-Unis dans le premier conflit mondial, a-t-elle simplement rappelé.
Les vedettes du défilé seront indubitablement les deux avions de chasse furtifs américains F-22 "Raptor" ainsi que les six F-16 des Thunderbirds, la patrouille acrobatique de l'US Air Force, qui participeront au défilé aérien.
Quelques instants après l'annonce de l'Elysée, la Maison Blanche a confirmé la venue du président américain en France.
Les deux dirigeants saisiront l'occasion pour "accentuer le solide partenariat économique et en matière de lutte antiterroriste qui unit leurs deux pays", a déclaré son porte-parole.
Mais il sera vraisemblablement aussi question de la Syrie. Tous deux se sont dits prêts mardi lors d'un entretien téléphonique à "apporter une réponse commune" en cas de nouvelle attaque chimique sur le territoire syrien.
Nul doute qu'ils aborderont aussi, parmi d'autres dossiers internationaux, la crise du Golfe, avec la mise au ban du Qatar par ses voisins juste après une visite de Donald Trump fin mai en Arabie saoudite.
A Paris, le président américain devrait être accompagné de son épouse Melania, le programme précis de sa visite n'étant toutefois pas encore fixé mercredi.
Mais il est d'ores et déjà acquis, selon l'Elysée, qu'il n'accompagnera pas Emmanuel Macron à Nice dans l'après-midi du 14 juillet. Le président français doit y rendre hommage aux 86 morts et 434 blessés de l'attentat jihadiste commis un an plus tôt sur la Promenade des Anglais.
...



http://www.lepoint.fr/societe/france-trump-assistera-au-cote-de-macron-au-defile-du-14-juillet-28-06-2017-2139017_23.php
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Jeu 29 Juin 2017 - 21:04


_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Ven 30 Juin 2017 - 18:23

Smile   Et Fillon ?
Citation :
France/Assistants parlementaires UE : Marine Le Pen inculpée pour abus de confiance


AFP  30/06/2017


La présidente du parti français d'extrême droite Front national, Marine Le Pen, a été inculpée vendredi pour abus de confiance dans l'enquête sur la nature du travail fourni par les assistants parlementaires d'eurodéputés frontistes, a annoncé son avocat à l'AFP.

"Conformément à ses engagements pris pendant la campagne présidentielle, Marine Le Pen s'est rendue aujourd'hui à la convocation des juges qui l'ont, comme envisagé, mise en examen" (NDLR: inculpée), a indiqué l'avocat Rodolphe Bosselut. Me Bosselut a ajouté que sa cliente allait déposer un recours "dès lundi" contre cette inculpation qui, à ses yeux, viole le principe de la séparation des pouvoirs.

Mme Le Pen, élue eurodéputée en 2004, a été mise en examen pour abus de confiance "en sa qualité de députée européenne de 2009 à 2016 pour utilisation de fonds du Parlement européen" au profit de sa cheffe de cabinet au FN Catherine Griset et de son garde du corps Thierry Légier, a précisé une source judiciaire.
La nouvelle députée à l'Assemblée nationale a également été mise en examen pour "complicité d'abus de confiance" de 2014 à 2016 en sa qualité de présidente du parti d'extrême droite, a ajouté cette source.

Convoquée en début d'après-midi au pôle financier du tribunal de Paris, Marine Le Pen a lu une déclaration et n'a pas, comme la loi l'y autorise, répondu aux questions, a précisé son avocat à l'AFP. Jusqu'ici, la patronne du FN, 48 ans, avait refusé de rencontrer les juges: elle avait mis en avant son immunité d'eurodéputée pour rejeter une première convocation le 10 mars, puis indiqué qu'elle répondrait favorablement à leur demande après les élections présidentielle et législatives.

Les magistrats cherchent à déterminer si le Front national a mis en place un système généralisé pour rémunérer ses permanents avec des crédits européens, en les faisant salarier comme assistants de ses eurodéputés, mais sans que leur travail ait un lien avec les activités du Parlement européen. Le préjudice pour le Parlement européen s'élèverait à près de cinq millions d'euros de 2012 à 2017, d'après des chiffres communiqués par l'institution européenne.

Dix-sept élus FN européens, dont Marine Le Pen et son père Jean-Marie Le Pen, sont visés par l'enquête en France, ouverte en 2015, qui porte sur au moins une quarantaine d'assistants.

https://www.lorientlejour.com/article/1059957/france-assistants-parlementaires-ue-marine-le-pen-inculpee-pour-abus-de-confiance.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Ven 30 Juin 2017 - 22:20

Citation :
1200 pistolets semi-automatiques pour la RATP

Actualités Nathan Gain 30 juin, 2017



C’est l’une des conséquences directes du décret voté en septembre 2016 relatif à la sûreté des transports collectifs : la RATP* envisage l’acquisition de 1200 « armes semi-automatiques » de calibre 9 mm et de munitions pour un montant de 1,7M€ afin de permettre à ses agents de sécurité de patrouiller armés sur tout le réseau parisien.


(Crédit photo: AFP/Christophe Archambault)


Dans un avis publié le 21 juin sur la plateforme européenne Ted, la RATP requiert plus précisément la « Fourniture, livraison et maintenance d’armes semi-automatique de calibre 9 mm, de leurs accessoires associés (chargeurs, étuis, nécessaire de nettoyage, porte chargeur…) et de munitions calibre 9 mm ». Ce contrat, d’une durée de cinq ans, sera séparé en deux lots distincts : l’un concernant les 1200 pistolets pour un montant de 1,2M€, et l’autre visant l’achat de 805 000 munitions de calibre 9 mm pour 500 000€.

L’ampleur de la commande pose néanmoins question. Car le millier d’agents de sécurité de la RATP, même en comptant les 110 postes à pourvoir à l’heure actuelle, atteint à peine le nombre d’armes envisagé. D’autant plus que le décret de novembre 2016 en limite l’usage aux agents présentant au minimum cinq années d’expérience au sein du service de sécurité de la RATP et disposant d’un agrément préfectoral nominatif. Dès lors, soit la RATP destine une partie du lot à des fins d’entraînement, soit celle-ci anticipe le renforcement de ses effectifs.

Coordonnées depuis un PC commun installé au sous-sol de la Maison de la RATP, les forces de sécurité veillant sur les transports en commun parisiens rassemblent, outre les agents de la RATP, 2800 agents de la SNCF ainsi que 1275 policiers nationaux de la police des transports. L’unification de ces trois brigades est aujourd’hui à l’étude. Ce projet, initié par l’actuelle présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, prévoit de placer l’ensemble des agents sous le leadership de la police nationale au sein d’une direction régionale, et non plus une sous-direction.

*Régie autonome des transports parisiens

http://forcesoperations.com/1200-pistolets-semi-automatiques-pour-la-ratp/
Revenir en haut Aller en bas
daama94
Caporal chef
Caporal chef


messages : 155
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 3 Juil 2017 - 12:47

Le Monde a écrit:

Avignon : une fusillade devant une mosquée fait huit blessés


Une fusillade a éclaté devant une mosquée à Avignon, dans la soirée du dimanche 2 juillet, faisant huit blessés légers, dont une fillette, a fait savoir le parquet d’Avignon, qui a écarté la piste terroriste.

« De ce que l’on sait ce soir, la mosquée n’était pas visée, les faits se sont passés dans la rue de l’établissement religieux mais sans lien avec ce dernier », a-t-il ainsi assuré.

Parmi les huit blessés, il y a quatre membres d’une même famille, dont une fillette de sept ans, a précisé une source policière à l’Agence France-presse (AFP). Ils ont été touchés par des ricochets d’éclats de plomb alors qu’ils se trouvaient sur un balcon, a détaillé cette même source. Deux autres blessés, plus sérieusement touchés que les autres, étaient probablement les cibles de la fusillade, selon la police, qui cherche à déterminer qui était visé.

Il pourrait, en effet, s’agir d’un règlement de comptes. D’après les premiers témoignages recueillis sur place, deux hommes au moins sont sortis d’une voiture vers 22 h 30 près de la mosquée et ont tiré, dont un au fusil de chasse, a précisé le parquet, confirmant une information de La Provence.

Les auteurs, en fuite, sont activement recherchés. L’antenne d’Avignon de la section de recherche de la police judiciaire de Montpellier a été chargée de l’enquête.


http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/07/03/avignon-une-fusillade-devant-une-mosquee-fait-huit-blesses_5154644_1653578.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 3 Juil 2017 - 18:24

Citation :
France: un homme qui menaçait de tuer Emmanuel Macron le 14 juillet écroué


AFP 03/07/2017


Un homme proche de l'idéologie d'extrême droite, qui menaçait de tuer le président français Emmanuel Macron lors du traditionnel défilé du 14 juillet à Paris, a été inculpé et écroué, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Interpellé en banlieue parisienne le 28 juin, l'homme âgé de 23 ans qui avait déjà été condamné pour apologie du terrorisme et se décrit comme un "nationaliste", avait cherché à acquérir une arme à feu et a été inculpé pour "entreprise individuelle terroriste", selon cette source.

En garde à vue, l'homme a déclaré vouloir s'en prendre à des "musulmans, juifs, noirs, homosexuels", selon une source proche de l'enquête. Il a ensuite indiqué aux enquêteurs avoir envisagé de tuer le président de la République lors du défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées, auquel le président américain Donald Trump a été invité.

Le suspect avait été repéré après avoir cherché à faire l'acquisition d'une arme à feu sur un site de jeux vidéo.
Après les signalements de plusieurs internautes sur la plateforme Pharos (qui permet de signaler des contenus ou des comportements illicites sur internet), des policiers l'ont interpellé à son domicile.
Trois couteaux de cuisine ont été retrouvés dans son véhicule et l'exploitation de son ordinateur a révélé qu'il avait effectué des recherches sur internet concernant des cibles potentielles, d'après la source proche de l'enquête.

Le jeune homme est connu de la justice: il avait été condamné en 2016 à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et mise à l'épreuve pour provocation à la haine raciale et apologie du terrorisme après avoir vanté les actes d'Anders Behring Breivik, l'auteur de l'attentat du 22 juillet 2011 en Norvège (77 morts).

Le 14 juillet 2002 lors du défilé militaire sur les Champs-Elysées, le militant d'extrême droite Maxime Brunerie, 25 ans, avait tenté d'atteindre le président Jacques Chirac avec un fusil 22 long rifle dissimulé dans un étui à guitare. Le tir avait été dévié par un spectateur.

L'homme a été condamné en décembre 2004 à dix ans de réclusion criminelle. "Je voulais faire quelque chose d'historique", avait-il expliqué lors de son procès. Il a été libéré en août 2009.

https://www.lorientlejour.com/article/1060307/france-un-homme-menacant-de-sen-prendre-a-macron-arrete.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 3 Juil 2017 - 18:52

Citation :
Un militaire d’une patrouille Sentinelle agressé par un « déséquilibré » à Lille


Posté dans Forces terrestres, Opérations par Laurent Lagneau Le 03-07-2017




Des militaires engagés dans l’opération Sentinelle ont un nouvelle fois été agressés, ce 3 juillet. Cette fois, c’est à Lille que les faits se sont produits. Il était 10h45 quand un homme âgé d’une cinquantaine d’années s’est approché de soldats patrouillant dans les environs de la gare Lille-Flandres, avant de tenter de porter un coup de couteau à l’un d’entre eux.

Heureusement, l’agresseur n’est pas parvenu à ses fins. Rapidement maîtrisé, il a été pris en charge par des policiers avant d’être placé en garde à vue. Selon le quotidien « La Voix du Nord », l’individu serait de nationalité belge. La piste d’un acte terroriste n’est pas privilégiée.

En effet, d’après la préfecture, ce dernier aurait cherché à mettre fin à ses jours en s’attaquant à des militaires, rompus au techniques d’interventions opérationnelles rapprochées (TIOR). Une lettre expliquant ses motivations a été trouvée sur lui.

S’en prendre à des militaires de l’opération Sentinelle peut coûter cher sur le plan judiciaire. Récemment, un homme qui avait mimé un geste d’égorgement avec un tournevis devant des soldats en patrouille à Strasbourg a été condamné, en comparution immédiate, à 5 mois de prison ferme.

http://www.opex360.com/2017/07/03/un-militaire-dune-patrouille-sentinelle-agresse-par-un-desequilibre-lille/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mar 4 Juil 2017 - 15:10

Citation :
Emmanuel Macron à l'Ile Longue: plongée prévue à bord du sous-marin Le Terrible


Île Longue (France), 4 juil 2017 (AFP) -


Le président de la République Emmanuel Macron est arrivé mardi matin à l'Ile Longue, dans la rade de Brest, base opérationnelle des sous-marins nucléaires où il doit notamment effectuer une plongée de quelques heures à bord du sous-marin nucléaire Le Terrible.

Le président, chef des armées, dont c'est la première visite à l'Ile Longue, est arrivé par hélicoptère à 9H15, sous le soleil, a constaté une journaliste de l'AFP. Il doit passer une grande partie de la journée au sein de la Force océanique stratégique (FOST).

Après que lui ont été rendus les honneurs, le président devait visiter des ateliers où sont réalisés les derniers assemblages et contrôles des missiles et têtes nucléaires avant leur embarquement à bord des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).

Il devait aussi rencontrer des militaires et agents publics et privés œuvrant au sein de la FOST.

La journée doit être marquée par un embarquement de quatre heures environ à bord du sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) "Le Terrible", qui se trouve à environ 300 km des côtes, selon la FOST.

Il s'y rendra en hélicoptère. Il est prévu qu'après son hélitreuillage, le président y rencontre l'équipage et y déjeune. Pendant la plongée, il doit visiter en particulier la soute des missiles et le poste de commandement missiles. Une séquence de lancement simulé est aussi au programme.

Le SNLE Le Terrible a été admis au service en septembre 2010. Il a été le premier SNLE à être équipé d'un nouveau système de combat tactique (SYCOBS), dont l'essentiel est commun avec celui du futur sous-marin nucléaire d'attaque de type Suffren. Il est surtout équipé du système d'arme de dissuasion dans sa nouvelle version M51.

Le Terrible mesure 138 m et son équipage est composé de 113 marins dont 15 officiers.

Le missile M51 a été mis en service en 2010 à bord du SNLE Le Terrible.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14850-emmanuel-macron-a-lile-longue-plongee-prevue-a-bord-du-sous-marin-le-terrible
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mer 5 Juil 2017 - 19:18

Citation :
Prolongation de l'état d'urgence votée en commission

reuters.com | 05/07/2017, 17:41


(Crédits : Vincent Kessler)



PARIS (Reuters) - La commission des Lois de l'Assemblée a adopté mercredi le projet de loi qui prolonge l'état d'urgence pour la sixième fois, cette fois-ci du 15 juillet jusqu'au 1er novembre 2017.

La commission des Lois a adopté le texte tel que le Sénat l'a adopté la veille. Il sera examiné jeudi en séance publique par les députés. Il devrait donc être ainsi adopté définitivement par le Parlement.

Tous les groupes ont voté ce texte à l'exception du groupe La France insoumise (LFI) et de la composante communiste -majoritaire- du groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR) qui le jugent "inutile" et "dangereux" pour les libertés publiques.

La commission des Lois du Palais-Bourbon a entériné un amendement du Sénat qui réintroduit dans le texte une disposition censurée le 9 juin dernier par le Conseil constitutionnel, "l'interdiction de séjour".

Cette mesure, que certains considèrent comme une interdiction de manifester, autorise les préfets à interdire à une personne d'être "dans tout ou partie du département" s'il y a "des raisons sérieuses de penser" qu'elle cherche "à entraver l'action des pouvoirs publics".

Le 15 décembre dernier, le Parlement avait prolongé pour la cinquième fois l'état d'urgence pour une durée de sept mois jusqu'au 15 juillet 2017.

Le texte, qui proroge ce régime d'exception en vigueur depuis les attentats du 13 novembre 2015, sera complété par un autre projet de loi visant à renforcer et stabiliser l'arsenal législatif de lutte contre le terrorisme.

Il permettra d'introduire dans le droit commun "des dispositions concrètes, ciblées et encadrées" de lutte contre le terrorisme et permettra ainsi la sortie de l'état d'urgence au-delà du 1er novembre prochain, comme l'a confirmé Emmanuel Macron lundi dernier devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

http://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN19Q25H/prolongation-de-l-etat-d-urgence-votee-en-commission.html
Revenir en haut Aller en bas
Silent Urban SERE
Caporal
Caporal
avatar

messages : 142
Inscrit le : 04/03/2017
Localisation : Barcelone
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Jeu 6 Juil 2017 - 22:18

Très interessant de suivre depuis sa prise de fonction, les mouvements de Jean Yves le Drian (MD de la France). Il est dans une sorte de course contre la montre pour rattraper le temps perdu, et essayer au dérnier moment, de trouver une place à la France  autour de la table des grands sujets internationaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Ven 7 Juil 2017 - 18:20

Citation :
France : un policier inculpé pour association de malfaiteurs terroriste


AFP 07/07/2017


Un policier français a été inculpé pour association de malfaiteurs terroriste, soupçonné d'avoir aidé son frère impliqué dans une filière jihadiste et d'être partisan du groupe Etat islamique, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête.

Le policier, en poste au Kremlin-Bicêtre, dans la banlieue sud de Paris, est également poursuivi pour escroquerie en lien avec une entreprise terroriste. Âgé de 42 ans, il a été interpellé le 27 juin au commissariat. Il est soupçonné d'avoir aidé son frère, placé depuis un an en détention provisoire pour avoir entretenu des liens avec des jihadistes français en zone irako-syrienne et pour financement du terrorisme.

"Le policier et son frère ont eu des échanges avant et au cours de la détention de ce dernier qui ne laissent guère de doute sur l'adhésion du fonctionnaire de police aux thèses de l'EI", dit une source proche de l'enquête.

Le fonctionnaire est aussi suspecté d'avoir consulté des fichiers de police sans lien avec son poste d'agent à la brigade des accidents et délits routiers, et d'avoir utilisé de faux papiers pour tenter de récupérer des colis.

Dans la foulée de son arrestation, les services de renseignement ont mené des perquisitions, notamment au commissariat du Kremlin-Bicêtre.

A l'issue de sa garde à vue, le policier a été placé sous contrôle judiciaire, avec notamment interdiction de porter une arme. Le parquet a fait appel, requérant son placement en détention provisoire. Il "va faire l'objet d'une suspension administrative", a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

https://www.lorientlejour.com/article/1061200/france-un-policier-inculpe-pour-association-de-malfaiteurs-terroriste.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 9 Juil 2017 - 19:42

Citation :
Sentinelle : Un individu a tenté de saisir l’arme d’un militaire à Metz


Posté dans Opérations par Laurent Lagneau Le 09-07-2017




Il était environ 22h45, le 8 juillet, dans les environs de la cathédrale de Metz, quand un individu a tenté de se saisir du FAMAS d’un des militaires d’une patrouille Sentinelle, présente sur le lieux pour surveiller l’événement culturel « Constellations » et ses milliers de spectateurs.

L’homme en question, âgé d’une vingtaine d’années selon les témoins, n’a pas réussi son coup. D’après le Républicain Lorrain, à qui l’on doit cette information, « il a été repoussé sans qu’aucun coup de feu retentisse ». Fort heureusement d’ailleurs : on n’ose imaginer les conséquences si tel avait été le cas, avec les milliers de personnes présentes sur les lieux. Les fusils des militaires de Sentinelle, reliés à une dragonne, sont approvisionnés mais pas armés.

Seulement, l’individu n’a pas pu être maîtrisé : il a pris la fuite, en se fondant dans la foule. Le quotidien, qui s’interroge sur ses motivations, précise qu’il n’a « lancé aucune revendication » durant cet incident, qui a été filmé par des caméras de surveillance.

D’après les éléments disponibles, activement recherché par la police, cet homme, vêtu de sombre et tatoué aux avant-bras, était « vraisemblablement » accompagné par une jeune femme actuellement en cours d’identification.

Cet incident est au moins le second de la semaine (à avoir été rapporté par la presse) à concerner l’opération Sentinelle. Le 3 juillet, un individu avait tenté de poignarder un militaire aux abords de la gare de Lille-Flandres, avant d’être maîtrisé et remis aux forces de l’ordre. Selon l’enquête, ce ressortissant belge avait cherché, par ce geste, à se suicider.

Photo : Patrouille Sentinelle du 61e RA à Metz, en 2016 (c) EMA

http://www.opex360.com/2017/07/09/sentinelle-un-individu-tente-darracher-larme-dun-militaire-metz/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 10 Juil 2017 - 17:13

Adam a écrit:

Citation :
Plantu

6 juillet

LE VRAI PORTRAIT OFFICIEL DU PRÉSIDENT. Le dessin de L'Express de cette semaine.

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mar 11 Juil 2017 - 22:11

Citation :
Volet financier de l'affaire Karachi: la Cour de cassation confirme le renvoi devant le tribunal des six protagonistes  
   

Paris, 11 juil 2017 (AFP) -


La Cour de cassation a confirmé mardi le renvoi en correctionnelle des six personnes mises en cause dans le volet financier de l'affaire Karachi, qui porte sur des soupçons de commissions occultes en marge de la campagne d'Édouard Balladur à la présidentielle de 1995.

L'attentat de Karachi avait fait quinze morts, dont onze ouvriers français de la Direction des chantiers navals (DCN), le 8 mai 2002.

L'enquête terroriste privilégiait au départ la piste d'Al-Qaïda avant de s'en éloigner en 2009. Elle a conduit à révéler un financement occulte présumé au profit de la campagne d'Édouard Balladur en 1995, via des rétrocommissions versées en marge de plusieurs contrats d'armements avec le Pakistan et l'Arabie saoudite.

Une seconde enquête avait alors été ouverte sur ce volet financier en 2011, confiée aux juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire.

C'est dans le cadre de ce second volet, qui a connu de nombreuses péripéties judiciaires, que la Cour de cassation a confirmé mardi le renvoi en correctionnelle pour "abus de biens sociaux" et "recel" de Nicolas Bazire, ex-directeur de campagne d'Édouard Balladur et aujourd'hui dirigeant du groupe de luxe LVMH; Renaud Donnedieu de Vabres, ex-conseiller du ministre de la Défense François Léotard; Thierry Gaubert, alors membre du cabinet du ministre du Budget Nicolas Sarkozy; Dominique Castellan, ancien patron de la branche internationale de la DCN; l'homme d'affaire franco-libanais Ziad Takieddine et l'intermédiaire Abdul Rahman Al Assir.

Pour Nicolas Bazire, la Cour de cassation confirme son renvoi pour son rôle présumé en marge de la vente de sous-marins au Pakistan (contrat Agosta) et de frégates à l'Arabie saoudite (contrat Sawari II), mais demande, pour une question de procédure, à la cour d'appel de Lyon de statuer à nouveau pour deux autres contrats conclus avec Ryad en 1994.

"L'examen sur ce point devrait se faire assez rapidement et on peut espérer un procès en 2018, huit ans après la plainte déposée par les parties civiles", a relevé une source proche du dossier.

Dans son arrêt, la chambre criminelle de la Cour de cassation a également déclaré recevable la constitution de parties civiles des familles des victimes de l'attentat.

"C'est une grande victoire. N'oublions pas qu'elles sont à l'origine de la plainte qui a permis de révéler ce véritable scandale d'État", a réagi l'un de leurs avocats, Me Olivier Morice.

"C'est une reconnaissance de la légitimité du combat qu'elles mènent depuis tant d'années", a renchéri Me Catherine Bauer-Violas, autre avocate de parties civiles.

La Cour de cassation a enfin refusé de transmettre au Conseil constitutionnel une question prioritaire de constitutionnalité déposée par certains des mis en examen, qui soutenaient que les faits étaient prescrits.

Dans cette enquête, les cas d'Édouard Balladur et de François Léotard, qui relèvent de la Cour de justice de la République (CJR), ont été disjoints.

L'ancien Premier ministre a été mis en examen le 29 mai pour "complicité d'abus de biens sociaux et recel". Nicolas Sarkozy a pour sa part été entendu comme témoin par la CJR.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14880-volet-financier-de-laffaire-karachi-la-cour-de-cassation-confirme-le-renvoi-devant-le-tribunal-des-six-protagonistes
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mar 11 Juil 2017 - 22:23

Citation :
Paris et Los Angeles assurées d'organiser les Jeux en 2024 ou 2028


AFP 11/07/2017


Paris et Los Angeles sont assurées d'organiser les jeux Olympiques en 2024 ou en 2028 à l'issue d'un vote mardi à Lausanne du Comité international olympique en faveur de l'attribution simultanée des deux éditions le 13 septembre à Lima.

Juste après le vote, Anne Hidalgo, maire de Paris, et son homologue de Los Angeles, le démocrate Eric Garcetti, sont montés à la tribune pour dire "merci" de concert.

Il reste désormais au CIO et aux deux villes à trouver un accord "tripartite" pour décider de l'ordre d'attribution des Jeux-2024 et 2028.

Les 78 membres votants du CIO se sont prononcés à l'unanimité à main levée en faveur de cette double attribution, défendue depuis mars par le président du CIO Thomas Bach pour éviter de perdre "deux excellentes candidatures".

Des négociations vont désormais débuter entre le CIO et les deux villes pour aboutir à un accord fort probable sur l'ordre d'attribution. Les membres du CIO réunis à Lima pour leur 131e session devront alors simplement ratifier cet accord le 13 septembre.

Si Paris demeure concentré sur 2024, Los Angeles a déjà ouvert la porte à une organisation de l'édition 2028. Un porte-parole de Los Angeles a même évoqué à propos de 2028 un "better deal" ("une meilleure affaire"), dans la mesure où la contribution garantie par le CIO augmentera mécaniquement. Cette contribution devrait atteindre 1,7 md USD pour 2024 et serait augmentée de 100 à 200 M USD pour 2028.

Les deux villes ont présenté mardi leur dossier devant les membres du CIO. La candidature parisienne était emmenée par le président Emmanuel Macron qui a déclaré qu'après trois candidatures malheureuses, la France "est prête (pour les Jeux), elle les attend".

Donald Trump, qui contrairement à Emmanuel Macron n'a pas fait le déplacement en Suisse, a publié un tweet quelques minutes après les présentations: "(Nous) travaillons dur pour obtenir les jeux Olympiques pour les Etats-Unis (L.A.). A suivre!". Sans mentionner 2024.

https://www.lorientlejour.com/article/1061836/paris-et-los-angeles-assurees-dorganiser-les-jeux-en-2024-ou-2028.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mer 12 Juil 2017 - 19:45

Citation :
Baisse des crédits de la Défense: une "décision irresponsable" selon Dupont-Aignan


Paris, 12 juil 2017 (AFP) -


Le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, a jugé mercredi dans un communiqué "irresponsable pour la sécurité de nos hommes et pour les Français" la décision du gouvernement de réduire fortement les crédits de la Défense.

L'État français va réaliser 4,5 milliards d'euros d'économies en 2017 afin de contenir son déficit public sous les 3% du PIB, dont 850 millions d'euros pour la Défense, a annoncé mardi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

"La ministre de la Défense, Florence Parly, se croit rassurante en expliquant aux Français que les économies ne seront pas réalisées sur le fonctionnement, mais sur l'investissement et l'entraînement de nos forces armées", ironise M. Dupont-Aignan. "Alors que c'était justement dans l'objectif de +renouveler les avions ravitailleurs, moderniser les blindés de l'armée de terre, ainsi que la flotte de surface de notre marine nationale+ que le candidat Macron justifiait l'augmentation du budget de la Défense qu'il avait promis lors de la campagne présidentielle!" s'insurge-t-il.

"Avec un équipement et un entraînement réduit à peau de chagrin, c'est la fin des opérations extérieures, à moins de mettre en danger nos militaires, qui jouent leur vie sur les théâtres d'opération", estime Nicolas Dupont-Aignan, qui demande au président de la République de "revenir sur cette décision irresponsable pour la sécurité de nos hommes et pour les Français".

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14887-baisse-des-credits-de-la-defense-une-qdecision-irresponsableq-selon-dupont-aignan
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 16 Juil 2017 - 18:36

Citation :
L’étonnante charge du président Macron contre les industriels de l’armement


Posté dans Industrie, Politique de défense par Laurent Lagneau Le 16-07-2017




Le budget alloué aux Armées pour l’année 2017 prévoyait une enveloppe de 17,3 milliards d’euros au titre de l’équipement des forces (programme 146). De quoi commander la rénovation de 45 Mirage 2000D, 15 pods de désignation laser de nouvelle génération, 20 engins blindés de reconnaissance et de combat Jaguar, 319 blindés Griffon, un premier lot de véhicules blindés légers (VBL) régénérés, 12.000 fusils HK-416, 23 véhicules lourds pour les forces spéciales et un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) de type Barracuda.

Seulement, les 850 millions d’euros d’économies demandés au ministère des Armées, dans le cadre des mesures prises pour la maîtrise des finances publiques (qui représentent 56% du PIB, faut-il le rappeler) seront prélevés sur le budget des équipements, ce qui se traduira par une baisse de 5% de ce dernier.

Pour autant, le président Macron assume pleinement cette décision. Et il l’a encore répété au Journal du Dimanche, ce 16 juillet, avant de revenir sur son « recadrage », deux jours plus tôt, du général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), qui a vivement protesté contre cette nouvelle ponction lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

« La République ne marche pas comme ça. Si quelque chose oppose le chef d’état-major des armées au président de la République, le chef d’état-major des armées change », a-t-il lancé.

Seulement, le général de Villiers n’a fait que son travail et son devoir, qui est de dire la vérité aux parlementaires. Pour rappel, selon ses attributions, il est le responsable de « l’expression du besoin en matière de ressources humaines civiles et militaires des armées », de la « définition du format d’ensemble des armées et de leur cohérence capacitaire » et de la « préparation et de la mise en condition d’emploi des armées. »

Aussi, au vu des engagements des forces actuellement (et ce n’est pas lui qui décide des opérations), le CEMA est parfaitement dans son rôle quand il défend le budget des armées afin de pouvoir exécuter au mieux les missions que lui confie l’exécutif.

« Il a donc toute ma confiance », a assuré M. Macron en parlant du général de Villiers. Mais à la condition de « savoir quelle est la chaîne hiérarchique et comment elle fonctionne, dans la République comme dans l’Armée », a-t-il ajouté.

Mais, selon le JDD, le président Macron a aussi visé les industriels de l’armement. Réfutant « l’idée selon laquelle la meilleure armée serait forcément la plus riche » [qu’il se rassure, il y a encore de la marge pour arriver à la hauteur de l’armée américaine, ndlr], M. Macron s’en est pris aux industriels de l’armement.

« Moi, j’ai des soldats sur des théâtres d’opération, des gens qui attendent beaucoup, je les respecte, je leur dois la protection : l’intérêt des armées doit primer sur les intérêts industriels », a en effet lancé le chef de l’État. Voilà un point qui aurait mérité quelques développements supplémentaires…

Cela étant, il est vrai que les industriels de l’armement s’inquiètent des coupes budgétaires annoncées. Le 12 juillet, Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, dont l’activité dépend en grande partie du secteur de l’aviation d’affaire, a appelé à ne pas relâcher « notre effort de défense ».

« Si les investissements dans la préparation de l’avenir devaient encore être victimes d’arbitrages budgétaires, ce sont les capacités de notre filière industrielle de continuer à fournir les matériels les plus performants qui pourraient être hypothéquées à terme. De grandes ruptures technologiques sont devant nous (intelligence artificielle, numérique, connectivité, furtivité…). Si nous les ratons, le décrochage technologique et industriel sera inévitable, et notre liberté de décision et d’action, sans laquelle il n’y a pas de souveraineté, sera remise en cause. Comme seront également remises en cause nos capacités de nous adresser au marché export face à une concurrence qui aura, elle, relevé ces défis technologiques », a ainsi prévenu M. Trappier?

Pour rappel, au cours de ces deux dernières années, l’industrie la base industrielle et technologique de défense (BITD) française, qui compte 4.000 PME et une dizaine de grands groupes, a reçu plus de 30 milliards d’euros commandes à l’exportation. En France, elle représente 4% de l’emploi industriel, soit 165.000 emplois directs non délocalisables et de haute technicité. Ses bonnes performances à l’exportation laissent présager la création de 30.000 à 40.000 emplois supplémentaires dans les années à venir.

http://www.opex360.com/2017/07/16/letonnante-charge-du-president-macron-contre-les-industriels-de-larmement/
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9833
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 17 Juil 2017 - 11:49

Un grand Merci à FAR SOLDIER pour ses commentaires sur la page FB qui a inspiré cet article :

Citation :
    14 JUILLET: QUI EST CE RÉGIMENT FRANÇAIS QUI PORTAIT UN SELHAM MAROCAIN?

Des soldats français défilant en Selham marocain.


Le régiment français qui a défilé le 14 juillet 2017, en tenue traditionnelle marocaine et avec fière allure, n'a pas manqué d'impressionner, en France comme ailleurs. Qui est-il? D'où tient-il ses origines? Et dans quel corps d'armée sert-il encore? Réponses.

C'est un passage qui n'a pas laissé indifférent. Il s'est fait remarquer tant dans la tribune d'honneur où se tenaient le président Emmanuel Macron et son illustre hôte américain Donald Trump, président des Etats-Unis, que parmi les milliers de visiteurs français et étrangers qui regardaient défiler en ce 14 juillet, sur les Champs-Elysées, les différents régiments des armées françaises et de pays alliés. On parle de celui du 1er Régiment de Spahis, héritier d'une longue tradition marocaine.

"Héritier des traditions de la cavalerie d’Afrique, le 1er régiment de Spahis descend du régiment de marche de Spahis marocains créé en 1914 par le général Lyautey", explique FAR-Maroc, site marocain spécialisé dans les questions de défense et d'armement.

Il s'agit ainsi d'un acte de reconnaissance renouvelé à l'engagement historique du Maroc aux côtés de la France, liés par une communauté d'histoire et d'avenir. Une reconnaissance témoignée par la préservation de l'insigne chérifien étoilé et le port du Selham marocain par les différents éléments de ce 1er Régiment français séculaire.

Nos confrères de FAR-Maroc soulignent que ce 1er Régiment des Spahis a gardé "comme mascotte un bélier".

Selon nos informations ce 1er Régiment des Spahis sert toujours dans l'armée française. Pour preuve, il a participé à la plupart des opérations extérieures menées ces vingt-cinq dernières années: Centrafrique, Gabon, Golfe arabique, Guyane, ex-Yougoslavie, Tchad, Liban, Djibouti, Kosovo, Bosnie, Afghanistan, Côte d'Ivoire, Sénégal...


Il fait actuellement partie de la 6e brigade légère blindée de l'armée de terre française.

http://fr.le360.ma/politique/14-juillet-qui-est-ce-regiment-francais-qui-portait-un-selham-marocain-127517

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mar 18 Juil 2017 - 20:43

Citation :
France : François Léotard mis en examen dans l'affaire Karachi


Reuters 18/07/2017


L'ancien ministre de la Défense François Léotard a été mis en examen le 4 juillet par la Cour de justice de la République (CJR) dans l'affaire Karachi, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

L'ancien maire de Fréjus, 75 ans, a été mis en examen pour complicité d'abus de bien sociaux, précise-t-on de même source, confirmant une information publiée dans le Canard enchaîné daté de mercredi.

Selon l'hebdomadaire satirique, les enquêteurs se demandent si François Léotard n'a pas cherché "à se constituer un trésor de guerre en vue de la présidentielle de 2002" dans la vente de sous-marins au Pakistan en 1994.

L'ancien Premier ministre Edouard Balladur a été lui aussi mis en examen fin mai dans cette affaire, qui concerne le financement présumé en 1995 de sa campagne présidentielle.

En plus des deux anciens ministres, les juges d'instruction ont décidé en juin 2014 de renvoyer six protagonistes présumés en correctionnelle.

Il s'agit de Renaud Donnedieu de Vabres, conseiller spécial au cabinet François Léotard, entre 1993 et 1995 ; deux proches d'Edouard Balladur, Nicolas Bazire, qui fut son directeur de cabinet, et Thierry Gaubert ; Dominique Castellan, ancien PDG de la Direction des Constructions Navales, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine et un autre intermédiaire en armement.

Nicolas Sarkozy, à l'époque ministre du Budget, a été entendu comme témoin début mai par les enquêteurs.

Les magistrats ont acquis la conviction que la campagne d'Edouard Balladur, devancé par Jacques Chirac, l'autre candidat de la droite en 1995, a été financée par des rétrocommissions illégales sur des contrats de sous-marins vendus au Pakistan et de frégates destinées à l'Arabie Saoudite.

Une des hypothèses envisagées est que la fin du versement des commissions, ordonné par Jacques Chirac devenu président de la République, est à l'origine de l'attentat de Karachi qui a coûté la vie à 15 personnes, dont 11 ouvriers français de la Direction des Constructions Navales, en 2002.

https://www.lorientlejour.com/article/1062949/france-francois-leotard-mis-en-examen-dans-laffaire-karachi.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mer 19 Juil 2017 - 21:22

Citation :
Sous-marins vendus à la Malaisie en 2002: un ancien patron de la DCNI et un ex-responsable de Thales mis en examen pour corruption


Paris, 18 juil 2017 (AFP)

Un ancien patron de la filiale internationale de la Direction des constructions navales (DCN) et un ex-responsable de Thales ont été mis en examen pour corruption dans l'enquête sur la vente de sous-marins à la Malaisie en 2002, a appris mardi l'AFP de sources proches du dossier.

Entendus en mai dans le bureau du juge d'instruction Roger Le Loire, Philippe Japiot, ancien président de la DCNI, la branche internationale de la Direction des constructions navales (rebaptisée récemment Naval group) et Jean-Paul Perrier, ex-directeur général de Thales et ex-président de sa filiale internationale Thint, ont été mis en examen pour "corruption active" et "abus de biens sociaux", a précisé l'une de ces sources.

Dans cette enquête instruite au pôle financier depuis 2010 après une plainte de l'ONG malaisienne anticorruption Suaram, la justice soupçonne que des commissions, dissimulées derrière des contrats de consultants, ont pu servir à corrompre l'ancien ministre de la Défense malaisien, Najib Razak, devenu Premier ministre en 2009, via un de ses conseillers, un expert en questions militaires, Abdul Razak Baginda.

Les juges ont déjà mis en examen deux ex-dirigeants de l'industrie de la défense: Dominique Castellan, qui fut lui aussi président de la DCNI et Bernard Baïocco, ex-président de Thales international Asia (Thint Asia).

Les quatre personnes mises en cause à ce stade dans l'enquête contestent les faits.

L'affaire porte sur la vente en 2002 de deux sous-marins Scorpène et d'un sous-marin Agosta à la Marine Royale malaisienne pour près d'un milliard d'euros. L'opération conclue par la DCNI, alliée avec le groupe d'électronique et de défense Thales, intervenait dans un contexte de durcissement de la réglementation sur la rémunération des intermédiaires.

Ce type de contrats passés en marge de la négociation est au coeur du dossier. L'un d'eux, baptisé C5 "ingénierie commerciale", prévoyait le versement par la DCNI de 30 millions d'euros de frais commerciaux à l'exportation (FCE) à Thint Asia, la structure censée aider le groupe d'armement à promouvoir ses produits, selon une source proche du dossier.

D'après l'enquête, une autre société industrielle, Terasasi, dont l'actionnaire principal était Abdul Razak Baginda, a touché de Thint Asia à peu près la même somme pour des consultations, dans le cadre d'un autre contrat, le C4. Les enquêteurs se demandent si ces prestations auraient pu être un habillage pour masquer le versement de pots-de-vins.

Les juges s'intéressent aussi à un autre contrat, prévoyant le versement par la Malaisie de 114 millions d'euros à une société locale, Perimekar, dirigée à l'époque par l'épouse du conseiller, mais il pourrait échapper à l'enquête, car les faits ne se seraient pas déroulés en France.

Les coulisses de ce marché avaient été découvertes à l'occasion de l'enquête en Malaisie sur l'assassinat en 2006 d'une interprète et intermédiaire mongole, Altantuya Shaariibuu. Cette mannequin de 28 ans, qui était par ailleurs la maîtresse d'Abdul Razak Baginda, avait participé aux négociations.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14908-sous-marins-vendus-a-la-malaisie-en-2002-un-ancien-patron-de-la-dcni-et-un-ex-responsable-de-thales-mis-en-examen-pour-corruption
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Jeu 20 Juil 2017 - 21:14

Citation :
Plantu

MANQUES DE MOYENS POUR LA DÉFENSE :
Démission du chef d’état-major des armées. Le dessin du Monde de ce mercredi 19 juillet.

Citation :
Plantu

ARMÉES: Un nouveau chef d'état-major.
Le dessin du Monde de ce jeudi 20 juillet.

Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Ven 21 Juil 2017 - 8:20

C'est vrai qu'il est gérontophile!!

Citation :

.. ‘He Loves Holding My Hand’


President Trump rarely says he needs his hand held for anything. Unless he’s around President Emmanuel Macron of France.

“He’s a great guy — smart, strong, loves holding my hand,” Mr. Trump joked about his French counterpart in an Oval Office interview with The New York Times on Wednesday.

“People don’t realize, he loves holding my hand — that’s good!” the president said of Mr. Macron, who invited Mr. Trump to attend Bastille Day festivities in Paris last week.

The budding warmth in their relationship follows an initially awkward first encounter at a NATO meeting in Brussels in May, during which Mr. Macron firmly shook Mr. Trump’s hand to signal that he would not be intimidated. In the weeks after, Mr. Trump said he intended to withdraw the United States from the Paris climate accord, a move he anticipated would frustrate Mr. Macron.

Instead, the French president called Mr. Trump a few weeks ago and invited him to join the annual Bastille Day celebration, which also marked the 100th anniversary of the United States’ entrance into World War I.

“I said, ‘Do you think it’s a good thing for me?’” Mr. Trump recalled on Wednesday of asking Mr. Macron about attending the festivities, given how his decision on the Paris accord might have been received.

But Mr. Macron assured him that it would not be a problem, Mr. Trump said, and urged him to come watch France’s display of military might, including flyovers by warplanes, soldiers in period uniforms and tanks rolling down cobblestone streets.

“I have a great relationship with him; he’s a great guy,” Mr. Trump said. He also called the Bastille Day parade “beautiful.”

The two presidents watched the parade from a viewing stand, from which Mr. Trump said he could see all the way up the Champs-Élysées to the Arc de Triomphe. Afterward, standing together in a plaza, Mr. Macron grabbed Mr. Trump’s hand, and appeared reluctant to let go. So, Mr. Trump recounted, the two presidents stood there, holding hands for several minutes, as Mr. Macron’s wife, Brigitte, joined them.

“It was one of the most beautiful parades I’ve ever seen, and in fact we should do one here down Pennsylvania Avenue,” said Mr. Trump, a military enthusiast who at one point hoped to include a display by the armed forces in his inaugural parade.

Mr. Trump also said that his relationship with Chancellor Angela Merkel of Germany had been misinterpreted as chilly.

In fact, Mr. Trump said, “We get along very well.” He added that a photograph of him sitting with Ms. Merkel in the Oval Office, without a handshake, had been misread as a stilted encounter. He said that he had not heard someone call out to her to shake hands, and that they had worked well together earlier.

Mr. Trump also said he had deeply enjoyed his travels abroad as president.

“I have had the best reviews on foreign land,” he said.

New York Times

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20725
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Sam 22 Juil 2017 - 16:33

Citation :
Résolu à défendre les crédits de la diplomatie française qu’il estimait insuffisants, M. Le Drian a finalement plié face à Bercy


Posté dans Diplomatie par Laurent Lagneau Le 22-07-2017




Quand il était ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a souvent – pour ne pas dire toujours – su gagner les arbitrages budgétaires en faveur des armées. Désormais à la tête de la diplomatie française, il entend en faire de même.

Lors d’une audition devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées ayant eu lieu le 28 juin (le compte-rendu vient d’être diffusé), soit avant les annonces du ministre de l’Action et des Comptes publics sur les coupes budgétaires et le tensions qui en ont résulté pour les Armées, M. Le Drian a déclaré que la « situation budgétaire » de son ministère « n’est pas très bonne ».

« Le budget de ce ministère a diminué de manière inversement proportionnelle à l’élargissement de ses attributions », a dit le chef de la diplomatie française. « Le constat que je dresse après six semaines en fonction, c’est que la situation n’est pas viable sur la durée », a-t-il insisté.

« C’est un ministère qui ne proteste sans doute pas suffisamment et dont on peut écorner le budget sans trop de réactions du ministre. Ce ne sera pas mon attitude, chacun le sait », a prévenu M. Le Drian.

« Tout ne peut pas se faire en un jour, mais il faut prendre conscience que notre attractivité, notre influence et notre présence dans le monde exigent un minimum de moyens. Or je le dis très clairement, les moyens du ministère sont insuffisants aujourd’hui, et je l’ai d’ores et déjà fait savoir au Président de la République et au Premier ministre », a-t-il ajouté.

La France dispose du second (ou du troisième, selon les études) réseau diplomatique mondial, avec 267 lieux de représentation. Après des années de baisse de son budget, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères aurait dû voir ses moyens augmenter de 1,15% en 2017, avec 4,7 milliards d’euros de crédits (dont 3 milliards au titre de l’action extérieure de l’État et un peu plus de 1,6 milliards pour l’aide au développement).

Seulement, les coupes budgétaires annoncées par le ministère de l’Action et des Comptes publics pour faire face à des « dépenses urgentes » affecteront le ministère de M. Le Drian, avec 282 millions de crédits annulés (dont la moitié concernera l’aide publique au développement).

Pour autant, si M. Le Drian a assuré aux sénateurs qu’il ne se laisserait pas faire sur les questions budgétaires, il a bien été forcé d’accepter cet effort demandé à son ministère.

« Naturellement, les annulations en 2017 sont difficiles à digérer pour tous les ministères, y compris le Quai d’Orsay. Mais c’était nécessaire pour respecter nos objectifs de déficits et, dans la durée, c’est la trajectoire qui compte », a-t-il dit au quotidien Les Échos, le 19 juillet. « Finalement, à certains moments de l’histoire, il peut y avoir des difficultés de concilier à la fois la souveraineté stratégique et la souveraineté budgétaire (…). Il y a cette brutalité de la nécessité », avait-il avancé, la veille, face à Jean-Pierre Elkabbach.

http://www.opex360.com/2017/07/22/resolu-defendre-les-credits-de-la-diplomatie-francaise-quil-estimait-insuffisants-m-le-drian-finalement-plie-face-bercy/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Françaises   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Françaises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 42 sur 44Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43, 44  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» compétitivité des entreprises françaises à l'international
» Décorations Françaises et Etrangères
» Les françaises et l'allaitement
» Le net des études françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: