Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Panama papers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ali_T
2eme classe
2eme classe


messages : 24
Inscrit le : 14/05/2015
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Panama papers   Mar 5 Avr 2016 - 0:03

Le Monde et 106 autres rédactions dans 76 pays, coordonnées par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), ont eu accès à une masse d’informations inédites qui jettent une lumière crue sur le monde opaque de la finance offshore et des paradis fiscaux.

Les 11,5 millions de fichiers proviennent des archives du cabinet panaméen Mossack Fonseca, spécialiste de la domiciliation de sociétés offshore, entre 1977 et 2015. Il s’agit de la plus grosse fuite d’informations jamais exploitée par des médias.

Les Panama Papers révèlent qu’outre des milliers d’anonymes, de nombreux chefs d’Etat, des milliardaires, des grands noms du sport, des célébrités ou des personnalités sous le coup de sanctions internationales ont recouru à des montages offshore pour dissimuler leurs actifs.

https://panamapapers.icij.org/
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1188
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Panama papers   Jeu 7 Avr 2016 - 1:28

Wikileaks sur Twitter a écrit:
#PanamaPapers Putin attack was produced by OCCRP which targets Russia & former USSR and was funded by USAID & Soros.


##lien

Et..

Brandon Turbeville & Global Research a écrit:
Are "Panama Papers" an Act of Destabilization by Western Powers?

##lien

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Fulcrum
Victime
Victime


messages : 650
Inscrit le : 03/09/2015
Localisation : Algerien
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Panama papers   Ven 8 Avr 2016 - 12:17

outils de déstabilisation rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Panama papers   Ven 8 Avr 2016 - 13:31

ca fuite ces pampers


_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Panama papers   Sam 9 Avr 2016 - 19:27

Citation :
"Panama papers": Cameron reconnaît qu'il aurait dû "mieux gérer cette histoire"


AFP 09/04/2016


Le Premier ministre britannique, David Cameron, a avoué samedi qu'il aurait "dû mieux gérer l'affaire des "Panama Papers", deux jours après avoir finalement avoué qu'il avait bien détenu des parts dans la société offshore de son père, décédé en 2010.

"Ca n'a pas été une grande semaine. Je sais que j'aurais dû mieux gérer cette affaire, ne blâmez pas mes conseillers, la faute m'en revient, j'ai appris ma leçon", a-t-il souligné lors du congrès du printemps du Parti conservateur à Londres.

http://www.lorientlejour.com/article/980051/panama-papers-cameron-reconnait-quil-aurait-du-mieux-gerer-cette-histoire.html

Citation :
"Panama papers": l'ONG néerlandaise Solidaridad touchée


AFP 09/04/2016


L'organisation néerlandaise d'aide au développement Solidaridad, connue pour avoir participé à la fondation du label de commerce équitable Max Havelaar, possède un réseau international de sociétés boîtes aux lettres, ont affirmé samedi deux quotidiens néerlandais sur la base des "Panama Papers". Ces sociétés sont basées en Afrique du Sud, à Hong Kong et au Panama, assurent les quotidiens Trouw et Financieel Dagblad.

Via une fondation au Panama, où l'ONG n'a pas d'employés ou d'activités, Solidaridad paye des organisations qui lui sont liées en Amérique centrale et en Amérique du Sud, assurent les deux quotidiens. "Solidaridad ne doit ainsi pas payer d'impôts sur les transactions internationales", affirment-ils.

Ces journaux sont tous deux membres du Consortium international des journalistes d'investigation (Icij) qui dévoile depuis dimanche des documents révélant les pratiques financières et fiscales à tout le moins opaques de personnalités dans le monde entier.

"Ces affirmations sont fausses", a réagi l'ONG sur son site internet : "Il n'est d'aucune manière question d'évasion fiscale, les activités développées au Panama ne sont simplement pas imposables".
L'ONG, grâce à son statut, ne paye pas d'impôts aux Pays-Bas et ne veut pas en payer pour ses transactions internationales, assurent les deux quotidiens. Le bureau central de collecte de fonds (CBF) n'était pas au courant de l'existence de cette fondation au Panama et va tenter de déterminer si Solidaridad a respecté les "critères des ONG". "Le choix de la location n'a pas été déterminé par les régimes d'imposition", a ajouté Solidaridad, assurant être "complètement transparente au sujet de ses activités".

Les contacts avec le cabinet d'avocat Mossack Fonseca, qui selon les "Panama papers" opérait un vaste système d'évasion fiscale, "ont été arrêtés immédiatement", a assuré l'ONG : "Solidaridad ne veut pas être associé à des sociétés qui ne payent pas d'impôts pour leur propre bénéfice".

http://www.lorientlejour.com/article/980041/panama-papers-long-neerlandaise-solidaridad-touchee.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Panama papers   Dim 10 Avr 2016 - 20:13

Citation :
"Panama papers": la banque française Société générale perquisitionnée


AFP 10/04/2016


Une perquisition a eu lieu à la Société générale, l'une des plus grandes banques françaises et l'un des établissements épinglés dans le scandale des "Panama papers" pour avoir ouvert près de 1.000 sociétés offshore via le cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

Le siège du groupe dans le quartier parisien de la Défense a été perquisitionné mardi par les enquêteurs de l'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), a indiqué cette source, confirmant une information de presse. "Des documents, notamment informatiques, ont été saisis", a-t-elle ajouté.

Cette perquisition est intervenue dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte par le Parquet national financier pour "blanchiment de fraudes fiscales aggravées" le 4 avril, le lendemain des premières révélations sur cette affaire d'évasion fiscale à l'échelle mondiale.

Selon le quotidien Le Monde, la Société générale est la quatrième banque derrière HSBC, UBS, Credit Suisse à avoir eu le plus recours à Mossack Fonseca: elle aurait créé 979 sociétés offshore, via le cabinet d'avocats panaméen, pour le compte de clients.

Le groupe français assure que seules quelques dizaines d'entre elles sont encore en activité et qu'elles sont gérées de façon "totalement transparente".

En 2012, devant une commission d'enquête sénatoriale sur l'évasion de capitaux, son directeur général, Frédéric Oudéa, avait déclaré sous serment que la banque avait fermé ses implantations dans les pays figurant sur la liste grise des paradis fiscaux, ainsi que dans les États jugés non coopératifs, comme le Panama. Le sénateur Les Républicains (LR, droite) Philippe Dominati, ex-président de cette commission d'enquête, a souhaité jeudi que M. Oudéa soit de nouveau auditionné.

Quant au régulateur des banques françaises, il leur a demandé des informations "complémentaires" concernant leurs activités dans les paradis fiscaux.

http://www.lorientlejour.com/article/980141/panama-papers-la-banque-francaise-societe-generale-perquisitionnee.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Panama papers   Ven 15 Avr 2016 - 20:08

Citation :
"Panama papers" : le ministre espagnol de l'Industrie annonce sa démission


AFP 15/04/2016


Le ministre conservateur espagnol de l'Industrie Jose Manuel Soria, dont le nom apparaît dans les "Panama Papers", a annoncé vendredi sa démission et son retrait de la vie politique, compte tenu du "tort évident" qu'il a causé au gouvernement et à son parti.

En début de semaine, deux médias espagnols avaient révélé que son nom était associé au vaste scandale des "Panama Papers". Ils expliquaient qu'il avait été brièvement administrateur d'une société offshore aux Bahamas, ce qu'il avait nié catégoriquement.

Mais plusieurs médias avaient contesté ces affirmations, publiant des documents qui selon eux montraient qu'il avait menti. Vendredi, plusieurs journaux, y compris de droite, ont accusé le ministre d'avoir aussi été administrateur d'une société offshore basée sur l'île britannique de Jersey jusqu'en 2002, alors qu'il était maire de Las Palmas, dans l'archipel des Canaries.

"J'ai transmis ma décision irrévocable de présenter ma démission", a écrit le ministre de l'Industrie, de l'Energie et du Tourisme dans un communiqué, "compte tenu du tort évident que cette situation cause au gouvernement et au Parti populaire" conservateur de Mariano Rajoy.
"A partir d'aujourd'hui, j'abandonne tout type d'activité politique", a ajouté M. Soria qui était également député au Congrès (chambre basse) et président du Parti populaire (PP) des Canaries.

Le ministre estime que le tort causé à son parti est "particulièrement grave dans le moment politique actuel".
Ayant perdu la majorité absolue au Parlement à l'issue des législatives du 20 décembre, le PP est actuellement incapable d'obtenir l'investiture de son candidat à la présidence, le chef du gouvernement sortant Mariano Rajoy, faute d'alliés.

Le ministre avait semblé s'empêtrer dans ses explications, ces derniers jours, la presse publiant quotidiennement de nouvelles informations contredisant ses affirmations.
M. Soria a dit lui-même avoir démissionné après une "succession d'erreurs commises ces derniers jours" mais n'a reconnu qu'un "manque d'information précise sur les faits qui ont eu lieu il y a plus de vingt ans".

Le quotidien en ligne El Confidencial avait expliqué que M. Soria avait été administrateur d'une société offshore apparaissant dans des documents issus du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca.
Selon El Confidencial, Mossack Fonseca avait inscrit en septembre 1992 l'entreprise UK Lines Limited, sur laquelle Jose Manuel Soria figurait comme administrateur, au registre des sociétés des Bahamas. Deux mois plus tard, le nom de M. Soria avait été retiré. La société avait ensuite été dissoute en mars 1995.

http://www.lorientlejour.com/article/981077/panama-papers-le-ministre-espagnol-de-lindustrie-annonce-sa-demission.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Panama papers   Jeu 12 Mai 2016 - 13:52

Citation :
Panama papers: plusieurs banques, dont la BNP, interrogées par la justice américaine


AFP 12/05/2016


Le régulateur des services financiers de New York (NYDFS) a adressé des injonctions à plusieurs banques, dont BNP Paribas et Goldman Sachs, citées dans le scandale des "Panama Papers", a indiqué mercredi à l'AFP une source proche du dossier.

Cette demande de renseignements fait suite à une précédente, adressée le 21 avril et qui visait notamment Société Générale, Credit Suisse, Deutsche Bank et dix autres citées dans le scandale d'évasion fiscale connu sous le nom des "Panama Papers".

Selon cette source, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, les nouveaux établissements bancaires concernés sont Goldman Sachs, BNP, Canadian Imperial Bank et Standard Chartered. Elles ont jusqu'au 23 mai pour répondre aux demandes d'informations du NYDFS qui pourrait ensuite éventuellement décider d'ouvrir une enquête s'il n'était pas satisfait de leurs réponses.

Au total, 17 banques ont été saisies ces dernières semaines de demandes d'informations du NYDFS qui dispose de pouvoirs d'enquête et de sanctions étendus à New York et par conséquent à Wall Street, a-t-on précisé de même source.

Le NYDFS, qui avait infligé en 2014 une amende record de près de 9 milliards de dollars à BNP Paribas pour violations d'embargos américains, a ordonné à ces établissements financiers de lui fournir tout document et toute communication avec le cabinet Mossack Fonseca, au centre de l'affaire des "Panama papers".

Les banques interrogées doivent également porter à sa connaissance toute transaction effectuée avec le cabinet. Mais il ne leur est reproché pour l'instant aucune malversation.

Parmi les autres banques, figurent l'allemande Commerzbank et les nordiques Svenska Handelsbanken, Nordea Bank Finland et Skandinaviska Enskilda Banken (SEB). La banque néerlandaise ABN Amro et l'israélienne Bank Leumi ainsi que Deutsche Bank Trust ont également reçu une injonction du NYDFS.

Le procureur fédéral de New York, Preet Bharara avait décidé pour sa part le 20 avril d'ouvrir une enquête pénale sur l'affaire des "Panama papers". La publication de ces documents a provoqué une onde de choc mondiale, conduit à l'ouverture de nombreuses enquêtes sur le globe et poussé à la démission le Premier ministre islandais et un ministre espagnol.

http://www.lorientlejour.com/article/985605/panama-papers-usa-plusieurs-banques-dont-la-bnp-interrogees-par-la-justice-americaine.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panama papers   Aujourd'hui à 4:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Panama papers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panama papers
» Evasion fiscale :les personnalités bénéficiaires de sociétés offshore dans des paradis fiscaux ?
» canopy panama et high trek bébé confort
» Le scandale de Panama .
» Une question sur la capote du loola protect...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: