Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 20 Avr 2016 - 19:54

Citation :
Forces Armées en Guyane a ajouté 8 photos.

STAGE DES ÉLÈVES OFFICIERS AU CEFE

Chaque année depuis 2011, près de 200 élèves officiers de l’armée de terre sont confrontés à un stage d’aguerrissement parmi les plus difficiles de France. Durant 15 jours, ils sont immergés dans la forêt guyanaise au sein du centre d’entrainement en forêt équatoriale (CEFE) du 3e REI. Les instructeurs n’ont qu’un seul but, les pousser au bout d’eux-mêmes pour leur démontrer que la cohésion d’un groupe peut déplacer des montagnes.
Aujourd’hui, la France est engagée sur de nombreux théâtres d’opération très divers. Du Mali à la Centrafrique, de Djibouti à la Guyane, autant de milieux « physiquement exigeants » au sein desquels les soldats français évoluent avec succès. Pour ces élèves officiers, qui seront demain les cadres de l’armée de terre, ce stage au CEFE, offre l’occasion de découvrir la forêt équatoriale, mais surtout l’art de commander, dans un état de fatigue extrême.
Cette formation est scindée en deux phases continues. La première est consacrée à l’aguerrissement des élèves officiers. Les instructeurs spécialistes ne leur éviteront aucune épreuve. Pierre, Marc, Antoine, comme tous les autres, découvriront que tout se fait avec peine, que chaque obstacle exige des efforts, qu’en forêt tout est compliqué, mais rien n’est jamais impossible à qui a de la volonté.
La seconde est consacrée au développement du commandement et de la cohésion au sein des sections, avec une sollicitation constante à l’effort physique. Confrontés au décalage horaire, à la pluie et à la chaleur, les quatre sections de stagiaires apprennent à apprivoiser ce milieu exigeant.
Chaque officier passé au CEFE garde en souvenir l’épreuve du brancardage en groupe ou celle de la survie, instant de relatif répit sans instructeur (ils ne sont jamais trop loin). Mais il conservera tout au long de sa carrière « un fond de sac » avec à l’intérieur un peu d’audace, beaucoup de dépassement de soi et un zest d’intelligence de situation.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Avr 2016 - 10:33

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Avr 2016 - 10:35

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Avr 2016 - 16:33

Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Avr 2016 - 20:12

jf16 a écrit:
Citation :
Les défis technologiques posés par l’ASN4G, le futur missile des Forces aériennes stratégiques


Posté dans Dissuasion, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 18-04-2016




Pour le moment, il n’est absolument pas question de remettre en cause la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire française, même si certains responsables politiques voudraient bien la supprimer pour faire quelques économies qui, au final, seraient bien minces dans la mesure où les Forces aériennes stratégiques (ainsi que la Force d’action navale nucléaire) assurent également des missions conventionnelles. Le récent engagement des Mirage 2000N de l’EC 2/4 La Fayette en Jordanie, dans le cadre de l’opération Chammal, l’a encore montré.

Qu’en sera-t-il à l’avenir? Nul ne le sait. Mais, en attendant, les travaux pour mettre au point l’ASN4G, qui sera le successeur de l’actuel missile ASMP-A (Air Sol Moyenne Portée – Amélioré) ont d’ores et déjà commencé.

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, au printemps 2014, le général Denis Mercier, alors chef d’état-major de l’armée de l’Air, avait évoqué l’avenir des FAS à l’horizon 2035, en estimant qu’il y aurait, à cet horizon, une « rupture capacitaire à opérer ».

S’agissant du successeur de l’ASMP-A, le général Mercier avait indiqué que deux projets étaient à l’étude : l’un privilégiant la furtivité du missile, l’autre l’hypervélocité de celui-ci, « avec des perspectives à Mach 7 ou Mach 8″. Et la préférence de l’ancien CEMAA allait vers la second option.

« En effet, la maîtrise de l’hypervélocité apparaît d’ores et déjà comme une donnée centrale. J’observe à cet égard qu’aux États-Unis, en Russie, en Chine, en Inde – autant de pays où la question de la modernisation de leur composante nucléaire aéroportée ne se pose même pas – des programmes expérimentaux de véhicules hypervéloces sont conduits. J’imagine avec peine que la France, pays qui jouit d’une avance incontestable en matière de statoréacteur, reste en marge de ces développements », avait-il fait valoir, en soulignant qu’une telle technologie ne manquerait pas d’intéresser aussi le secteur civil.

Quelques mois plus tard, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, confirma ces pistes lors d’un colloque organisé à l’École militaire. « Des conceptions audacieuses, ayant recours par exemple aux technologies de la furtivité ou de l’hyper-vélocité, à la pointe des développements de la technologie, seront explorées », avait-il dit au sujet du programme ASN4G.

Depuis, la communication autour de ce projet aura été plus que discrète. Du moins jusqu’à la publication, la semaine passée, du plan stratégique 2015-2015 de l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (ONERA), lequel est évidemment associé aux recherches concernant ce nouveau missile. Et cela, en « lien très étroit » avec le missilier MBDA.

Le document de l’ONERA reste vague sur le programme ASN4G. Cependant, il en dit assez sur les défis technologiques qu’il faudra relever.

« La stratégie de pénétration des défenses adverses par des missiles à vitesses hypersoniques reste un défi scientifique et technologique majeur », peut-on lire dans ce plan stratégique. Et pour cause : il va falloir faire appel à un « très grand nombre de disciplines », comme l’aérodynamique, la propulsion, l’architecture du vecteur, son contrôle et son pilotage.

« Les enjeux sur les matériaux sont aussi très importants et intimement liés à la connaissance fine des phénomènes mis en jeu lors de la combustion supersonique », relève encore l’ONERA. Bref, il y a du pain sur la planche.

Même chose pour l’option « furtivité », qui exige des « matériaux avec des caractéristiques pérennes et compatibles avec la sévérité des environnements subis mais aussi des systèmes de préparation de mission optimisés pour la réactivité et la pénétration maximisée des défenses ».

En outre, explique l’ONERA, il sera aussi nécessaire « d’étudier des solutions aérodynamiques avancées comme les gouvernes fluidiques, de développer des outils d’optimisation des manches à air et arrière-corps discrets, de mettre au points des techniques de discrétion des éléments rayonnants (métamatériaux, plasmas pour le furtivité des antennes), de mesure discrètes des paramètres air, ou encore des technologies de dégivrage discrètes ». Pour la simulation numérique « jouera un rôle essentiel », avance l’organisme de recherche.

Outre le programme ASN4G, l’ONERA planchera également sur d’autres projets liés à la défense, comme le système de combat aérien futur (susceptible d’être basé sur une combinaison d’avions de combat et de drones), les systèmes de détection, d’alerte et de surveillance de l’espace ou encore le traitement et acquisition d’information pour le renseignement.

Photo : Maquette d’étude préalable du futur vecteur de la composante aéroportée de la dissuasion (c) ONERA

http://www.opex360.com/2016/04/18/les-defis-technologiques-poses-par-lasn4g-le-futur-missile-des-forces-aeriennes-strategiques/  

Ca ,les gars, si cela arrive a terme (la volonté politique y est donc oui a priori...) cela va faire des jaloux !!!!
Parce qu'en matiére de stratoréacteur la France a vraiment des atous.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Avr 2016 - 21:13

Citation :
7e BCA

Du 15 février au 6 mars 2016, le groupe mortier de la 2e compagnie de combat a été sollicité dans le cadre d’un partenariat mortier avec l’école d’infanterie (EI). Placé sous les ordres du sergent-chef Thomas, cet exercice s’est déroulé au camp de Canjuers.
Le groupe mortier du 7e BCA est en partie composé de jeunes récemment formés. Ils ont donc profité de l’occasion pour réapprendre à travailler ensemble dans le but de se présenter au challenge mortier national qui se déroulera du 19 au 24 juin 2016. Cette formation avait pour objectif principal de leur permettre de consolider leurs acquis et de former de futurs chefs de groupe mortier.
Accompagnés par le 2e Régiment étranger d’infanterie (REI), les « servants mortier » ont ainsi pu s’exercer plus activement, dans le but d’être opérationnels et de réaliser un travail de qualité au profit des stagiaires de l’EI.
Après une phase de révision théorique et pratique, le groupe a eu l’opportunité de tirer près de 500 obus ! En effet, durant ces trois semaines de partenariat, nos chasseurs ont ainsi pu s’exercer de jour comme de nuit. Autrement dit, la pratique consiste principalement à la mise en batterie suivie de tirs avec des obus réels ou d’exercices.
Afin de compléter leur stage, le groupe mortier a également appréhendé l’utilisation du véhicule haute mobilité (VHM) dont la capacité de déplacement a déjà été approuvée. Avec sourire et fierté, nos jeunes chasseurs ont pu exploiter ce véhicule indispensable à leur spécialité.
Au bilan de ces quelques semaines riches et intenses, le groupe mortier a pu se réapproprier son armement de prédilection, ainsi que sa spécialité qu’il avait dû mettre de côté au profit de nombreuses autres missions, telle que Sentinelle.

PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 22 Avr 2016 - 15:17

Citation :
UK and France activate joint expeditionary force

Tim Ripley, RAF Leeming - IHS Jane's Defence Weekly
22 April 2016




rance and the United Kingdom validated their Combined Joint Expeditionary Force (CJEF) on 21 April as part of Exercise 'Griffin Strike'.

The UK Secretary of Defence Michael Fallon and his French counterpart Jean-Yves Le Drian jointly announced the Full Validation of Concept (FVOC) for the CJEF during a visit to the exercise, that took place on the Salisbury Plain Training Area in southern England.

A series of joint unit-level exercises involving UK and French military forces are to follow-on from the validation.

Senior UK and French officers are already working on the next phase of Anglo-French military co-operation to follow-on from the five year-long effort to establish the CJEF.

Speaking to IHS Jane's at RAF Leeming in North Yorkshire on 18 April, Air Commodore Johnny Stringer, Chief of Staff Operations at the RAF's Headquarters Air Command, said Anglo-French co-operation would evolve in new ways. "There is a temptation to look at big exercises but you often miss the opportunity for richer types of engagement," said Air Cdre Stringer. "In future you will see lower level exercises to keep Anglo-French engagement going."

Air Cdre Stinger pointed to December 2015's "trilateral" exercise involving British Eurofighter Typhoons, French Dassault Rafale and US Lockheed Martin F-22 Raptor fighter aircraft in the United States as the way forward. "This caught people's attention and we are looking to repeat it over the next 12 months," he said. When asked if this would take place in Europe, Stinger replied: "Watch this space."

Général de Brigade Aérienne Gilles Perrone, Chief of Staff of the Armée de l'air Air Defence and Air Operations Command (CDAOA), said Exercise 'Griffon Strike' was "not the beginning and not the end of [Anglo]-French co-operation". "We are working together day-after-day", he told IHS Jane's . "With the CJET we have an operational tool that is ready.





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 22 Avr 2016 - 17:54

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 22 Avr 2016 - 23:37

Citation :



La frégate de surveillance « Germinal » intercepte 700 kg de droguePosté dans Forces navales par Laurent Lagneau Le 22-04-2016
image: http://www.opex360.com/wp-content/uploads/germinal-20160422.jpg

germinal-20160422

Les frégates de surveillance « Ventôse » et « Germinal » interviennent régulièrement contre les trafiquants de drogue qui sévissent dans les eaux antillaises. Mais, cette année, il aura fallu attendre la nuit du 19 au 20 avril pour assister à la première prise importante mise au crédit des Forces armées aux Antilles (FAA).

En effet, cette nuit-là, suite à un renseignement obtenu par l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS), la frégate « Germinal » est intervenue à une cinquantaine de kilomètres des côtes martiniquaises pour intercepter une embarcation de type go fast, suspectée de servir à transporter de la drogue.

Selon le mode opératoire habituelle, la frégate de la Marine nationale a pris en chasse l’embarcation avec le concours de son hélicoptère Panther. Peu avant leur arrestation, les quatre occupants du go fast ont jeté leur cargaison à la mer. Le coup classique…

Seulement, les recherches menées par les embarcations du Germinal avec l’appui des douanes ont permis de récupérer 48 ballots de drogue. Au total, près de 700 kg de marijuana ont ainsi pu être saisis. Cette marchandise a été confiée à l’OCRTIS, qui a procédé à sa destruction.

Quant aux narcotrafiquants, ils ont été placé en garde en vue dans le cadre de l’enquête judiciare menée sous l’autorité du procureur de la République de la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Fort-de-France.

« Cette opération est un nouveau coup porté aux organisations criminelles étrangères qui expédient de manière régulière d’importantes quantités de drogue à destination de nos territoires français outre-mer. Cette prise est la première de l’année 2016 pour les forces armées aux Antilles. Elle porte le bilan de cette année 2016 à près de 2,7 tonnes de drogue interceptées en mer par l’action conjointe de l’ensemble des services français dans la zone maritime Antilles », a fait valoir la préfecture de la Martinique.




En savoir plus sur http://www.opex360.com/2016/04/22/la-fregate-de-surveillance-germinal-intercepte-700-kg-de-drogue/#XWS4XXPKJ9SuSDZW.99



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 22 Avr 2016 - 23:39

Citation :




La promotion « chef d’escadrons de Neuchèze » de l’ESM Saint-Cyr se mobilise pour les blessés de guerrePosté dans Forces terrestres par Laurent Lagneau Le 22-04-2016
image: http://www.opex360.com/wp-content/uploads/esm-20160422.jpg

esm-20160422

Les élèves de la promotion « chef d’escadrons de Neuchèze » de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan se mobilisent pour les blessés de l’armée de Terre.

En effet, les élèves-officiers du 2e bataillon participeront, du 5 au 7 mai, à une course en relais de 450 km entre le camp de Coëtquidan et l’Hôtel national des Invalides, « lieux symbolique en tant qu’ancien hôpital militaire des invalides de guerre ».

Dans le communiqué publié par leur promotion, il est précisé que cet évènement « vise à soutenir l’action de l’association Terre Fraternité par une opération de rayonnement au profit des blessés de l’armée de Terre. »

À l’issue de cette course, au cours de laquelle les saint-cyriens se relaieront jour et nuit, un don sera remis au général Bernard Thorette, ancien chef d’état-major de l’armée de Terre et actuellement président de Terre Fraternité.

Cette course fait suite à une action des élèves-officiers féminins du 2e bataillon. Début avril, cinq d’entre-elles ont accompagné Cécile, blessée en Afghanistan en 2011 lors d’une mission du 7e Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA), dans son projet d’ascension du Kilimandjaro.

À noter que les élèves de la 54e promotion de l’École militaire interarmes (EMIA) organiseront aussi, les 5 et 7 mai, la course en relais « Nungesser » (du nom de leur parrain), au profit, là encore, de Terre Fraternité et donc des blessés de l’armée de Terre.


En savoir plus sur http://www.opex360.com/2016/04/22/la-promotion-chef-descadrons-de-neucheze-de-lesm-saint-cyr-se-mobilise-pour-les-blesses-de-guerre/#ZTpSGqmRpT87SRRp.99



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 22 Avr 2016 - 23:40

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 23 Avr 2016 - 11:41

Citation :
Séisme en Equateur : Paris envoie 30 militaires et 16 tonnes de matériel
21 Avril 2016, 23h31 | MAJ : 21 Avril 2016, 23h28


La France va dépêcher «dans les prochaines heures» en Equateur un détachement de 30 militaires de la Sécurité civile spécialisés dans le traitement de l'eau pour porter assistance aux victimes du séisme qui a frappé le pays samedi, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur.



Ces 30 militaires, basés à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir), rejoindront trois officiers déjà sur place. Leur mission «consistera à produire, analyser et distribuer de l'eau potable aux populations affectées par le séisme» qui a fait au moins 570 morts, ajoute le ministre dans un communiqué. Ils emportent 16 tonnes de matériel avec eux. «Les autorités équatoriennes ont accepté l'aide que la France leur proposait à travers le mécanisme européen de protection civile», ajoute Bernard Cazeneuve.


Le tourisme craint pour son avenir

Le tremblement de terre d'une magnitude de 7,8, le pire en Amérique latine depuis celui d'Haïti en 2010, a dévasté la côte pacifique, dont des zones touristiques de l'Equateur. «C'est très grave, une des principales activités de la côte, c'est le tourisme local et international. Dans les provinces de Manabi (ouest, épicentre du séisme) et d'Esmeraldas (nord-ouest, également affectée), on trouve la plus grande concentration d'hôtels», explique José Ochoa, président de la Fédération hôtelière d'Equateur. «Plus de 40 hôtels sont détruits, mais beaucoup d'autres ont été touchés au niveau de la structure», a-t-il ajouté. «Ce qui nous inquiète, c'est l'après. Comment reconstruire et comment faire pour que les gens puissent conserver leurs emplois et que ceci ne se transforme pas en une crise sociale?», se demande-t-il.

Peu avant que le puissant séisme, le pays venait de lancer une vaste campagne de promotion touristique.

Jeudi, le dernier bilan officiel faisait état de 570 morts. On compte également 5 733 blessés et le nombre de disparus a été très nettement revu à la baisse, passant de 1 700 à 163.





http://www.leparisien.fr/international/seisme-en-equateur-paris-envoie-30-militaires-et-16-tonnes-de-materiel-21-04-2016-5734959.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.com%2F


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 23 Avr 2016 - 22:39

Citation :
3e RAMa

Pas un pas sans appuis ! Ce lundi 18 avril, sur le camp de Canjuers, le 3e RAMa a organisé une journée de présentation de l’ensemble de ses capacités au profit de toute la chaîne de commandement de la 6e brigade légère blindée, commandée par le général Pierre Gillet. Clôturant une phase intense de préparation opérationnelle, cette journée avait pour objectif majeur de présenter les matériels et les capacités du régiment, en immergeant tous les participants dans l’univers opérationnel du 3e de marine et en assistant, concrètement et sur le terrain, à des démonstrations réelles.

Au programme : tirs des canons CAESAR de 155mm et des mortiers de 120 mm du 3e RAMa, tirs des mortiers de 81 mm du 2e régiment étranger d’infanterie, tirs du lance-roquette unitaire (LRU), spécificité du 1er régiment d’artillerie, etc. Ces salves réelles « à l’arrière », qui ont notamment permis au commandant de brigade de tirer 6 roquettes unitaires, ont été suivies d’une immersion « à l’avant » avec un scénario tactique réaliste mettant en avant l’intégration de l’ensemble des appuis-feux interarmes et interarmées : appuis-feux sol-sol, défense surface-air, appui feu aérien et EVASAN grâce à la participation des hélicoptères de reconnaissance, d’attaque et de manœuvre (Gazelle, TIGRE et NH90) de l’aviation légère de l’armée de Terre du Luc (BEGL, EFA, CFIA NH90) et des Mirages 2000 de la base aérienne 125 d’Istres, etc.

Ce scénario a également permis de mettre en œuvre en œuvre les capacités de renseignement (radars RATAC, RASIT et BORA) et les drones (DRAC) pour assurer la reconnaissance et la localisation d’objectif, tout en gérant la bulle aéroterrestre par le centre de management de la défense dans la 3e dimension (CMD3D) du 54e régiment d’artillerie, pour assure la coordination et l’optimisation de tous les intervenants dans la 3e dimension.

Cette journée extrêmement dense aura ainsi permis de clore une phase particulièrement intense de préparation opérationnelle pour les bigors du 3e de marine qui ont ainsi pu démontrer leur pleine efficacité et leur aptitude immédiate à être engagés en tout temps et en tous lieux.

« A l’affût toujours ! Jamais ne renonce ! »


PHOTOS:
 
   
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Avr 2016 - 21:59

Citation :
1er régiment de tirailleurs a ajouté 4 photos.

Fin de l'exercice Griffin Strike: Le 21 avril 2016, le général d’armée Pierre de Villiers, Chef d’état-major des armées,
s’est rendu en Grande-Bretagne avec le ministre de la Défense, monsieur Jean-Yves le Drian.

Accueillis par leurs homologues britanniques, le secrétaire d’État Mickael Fallon et le chef d’état-major des armées
britanniques, le général Nicholas Houghton, ils ont assisté à plusieurs séquences dynamiques caractéristiques de
l’engagement d’une force expéditionnaire interarmées franco-britannique.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3548
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Avr 2016 - 23:53

BFM a écrit:
Le logiciel Louvois fait encore des siennes
24/04/2016 à 10h58 Mis à jour le 24/04/2016 à 16h05

L'armée n'en a toujours pas fini avec les déboires de son super logiciel de calcul des soldes des militaires Louvois. Selon des chiffres inédits, il aurait encore coûté près de 30 millions l'an dernier, et près de 500 personnes sont mobilisées pour rattraper ses erreurs.

En 2017, le ministère de la Défense devrait enfin disposer d'un nouveau système performant de paie pour ses quelque 180.000 militaires.

Baptisé Source Solde, ce nouvel outil doit remplacer le calamiteux logiciel Louvois lancé en 2011 et arrêté officiellement l'an dernier par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, après avoir coûté aux contribuables plus de 400 millions d'euros en pure perte et s'être attiré les foudres de la Cour des comptes.

Mais Louvois n'en a toujours pas fini de pourrir la vie des militaires qui ne reçoivent pas toujours en fin de mois ce qui leur est dû. Ni celle des responsables des armées qui doivent gérer les bugs à répétition depuis 4 ans.

232 vacataires

Selon Anne-Sophie Avé, la DRH des armées, qui était auditionnée lors d'une récente séance de la commission de la Défense de l'Assemblée nationale, "on peut évaluer (les surcoûts) pour 2015 à 26,7 millions d’euros."

Et d'ajouter que pour rattraper les erreurs du logiciel en fin de vie, "ce sont 150 emplois équivalents temps plein qui sont spécialement mobilisés à Nancy, 44 à Toulon, 25 pour le centre de maintenance interarmées de la solde, 27 au service ministériel opérateur des droits individuels au sein du commissariat aux armées, ainsi que 232 vacataires". Soit au total 478 personnes! L'an dernier, le nombre de vacataires n'était que de 200 personnes.

375 millions de trop versés l'an dernier

Toujours en 2015, 375 millions d’euros d’indus ont été notifiés, selon Anne-Sophie Avé. En clair, des trop perçus versés à certains militaires qu'il faudra ensuite leur réclamer, mais sans être certains de pouvoir les récupérer. À l'inverse, 348 millions d’euros d'indus des années précédentes ont été mis en recouvrement et 210 millions d’euros ont été encaissés.

"Le désastre est aussi et surtout social, car la confiance est entamée entre l’administration et les militaires ou leurs familles, d’autant que les erreurs tombent souvent sur ceux qui sont engagés en OPEX, loin de chez eux", reconnait la DRH de la Défense.  

La retenue à la source inquiète l'armée

Dans ce contexte, le projet de la retenue à la source décidé par le gouvernement risque d'être plus que sportif à mettre en oeuvre dans l'armée. "Cela n’est pas la meilleure nouvelle qui soit", reconnaît Anne-Sophie Avé.

Si cette retenue à la source est bien mise en œuvre au 1er janvier 2018, elle interviendra en effet en même temps que le passage de la marine sur le nouveau logiciel Source Solde.

Mais l’armée de terre utilisera toujours Louvois, auquel il faudra donc intégrer la retenue à la source. Enfin, l’armée de l’air sera encore sur l’ancien dispositif de gestion de paie antérieur à Louvois. En clair, trois systèmes de gestion de paie dans lesquels il faudra intégrer les données fiscales.

"Nous n’avons pas encore de visibilité sur les détails de l’opération, mais d’autres ministères doivent être inquiets aussi", conclut la DRH.
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 25 Avr 2016 - 11:22

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Avr 2016 - 10:28

Citation :
M. Le Drian rappelle les liens qui unissent les forces françaises et australiennes
Posté dans Diplomatie par Laurent Lagneau Le 25-04-2016



En février, le Financial Times a relayé l’inquiétude de certains responsables militaires américains au sujet du choix que s’apprête à faire l’Australie pour remplacer ses sous-marins de la classe Collins.

Comme les futurs sous-marins australiens doivent être équipés de systèmes de combat founis par Lockheed Martin ou Raytheon, la crainte – réelle ou supposée – serait que des informations sensibles fassent l’objet de fuites dans le cas où le constructeur français DCNS serait sélectionné dans le cadre de cet appel d’offres évalué à 31 milliards d’euros.

D’où, selon le Financial Times, le soutien américain à la candidature japonaise car « avec des technologies aussi avancées, il y a un malaise réel au sein des militaires américains, que cela puisse être installé sur un navire français. » Et d’ajouter : « La force de l’influence américaine sur l’Australie est telle qu’il est probable que la proposition japonaise [basée sur le sous-marin Soryu, ndlr] soit retenu dans cet appel d’offres auquel participe aussi l’Allemagne. »

« DCNS est le fournisseur public français de technologies navales. Il utilise des systèmes et applique des procédures éprouvées qui protègent les informations sensibles déjà fournies par l’Australie », avait répondu Sean Costello, le PDG de la filiale australienne du constructeur naval français.

En outre, comme l’a souligné le blog TheInterpreter, qui a analysé dans les détails le dernier Livre blanc sur la Défense publié par Canberra, la France est désormais reconnue comme étant un « partenaire stratégique » de l’Australie, en raison des efforts communs contre le terrorisme et la piraterie et de la coopération dans le Pacifique Sud.

À l’occasion du jour de l’ANZAC, qui, chaque 25 avril, commémore l’engagement des troupes australiennes et néo-zélandaises lors la Première Guerre Mondiale, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a souligné la proximité entre la France et l’Australie dans le domaine militaire.

« Née de tant d’épreuves partagées, la fraternité qui unit l’Australie et la France est ancienne et pérenne », a commencé par dire le ministre. « Des soldats de l’ANZAC aux combattants de la seconde guerre mondiale, qui aidèrent à la libération de la France, il y a, pour nos deux pays, la continuité d’une amitié qui n’a jamais failli, même dans les tragédies de l’Histoire. Les commémorations de la Grande Guerre nous le rappellent, mais aussi notre combat commun, aujourd’hui, contre le terrorisme et notre engagement commun, partout dans le monde au service de nos valeurs », a-t-il poursuivi.

Et de rappeler : « Les avions australiens et français travaillent en lien étroit au Moyen-Orient. Nos bâtiments de surface et nos sous-marins coopèrent plus que jamais ensemble dans l’océan Indien. Nos avions de transport, nos hélicoptères, et nos forces terrestres agissent de concert dans le Pacifique pour venir en aide à ceux que des désastres naturels ont privé de tout. »






http://www.opex360.com/2016/04/25/m-le-drian-rappelle-les-liens-qui-unissent-les-forces-francaises-australiennes/





Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Avr 2016 - 10:30

Citation :
Citation :
Centrafrique : La force Sangaris a quitté la ville-carrefour de Sibut
Posté dans Afrique, Forces terrestres, Opérations par Laurent Lagneau Le 25-04-2016




Située au nord de Bangui, la capitale centrafricaine, la ville de Sibut est stratégique dans la mesure où elle permet de contrôler les axes entre le nord et l’est de la Centrafrique. Elle a d’ailleurs été le carrefour de toutes les rébellions qui ont déstabilisé le pays.

Il y a encore peu, c’est à dire en octobre 2015, la présence de la force française Sangaris, déployée en Centrafrique depuis le 5 décembre 2013, a empêché le convoi d’une des factions de l’ex-coalition de la Séléka en provenance du nord d’avancer vers Bangui, qui venait de connaître une nouvelle flambée de violences. L’intervention d’un hélicoptère d’attaque Tigre avait alors été nécessaire pour stopper la colonne rebelle.

Mais comme la mission de la force Sangaris doit prendre fin dans le courant de cette année, les militaires français ont finalement quitté Sibut, après avoir effectué des travaux de réhabilitation de l’emprise qu’ils y occupaient afin de rendre cette dernière aux autorités centrafricaine.

Il s’agit, pour l’État-major des armées (EMA), d’un « jalon important dans le processus de regroupement des éléments français sur Bangui » et cela « constitue un symbole fort du retour de l’État centrafricain et de son administration au plus près de sa population ».

Le 16 avril, les militaires français en poste à Sibut ont assisté à l’inauguration de la mairie de la ville, dont la réouverture, précise l’EMA, a été « rendue possible grâce aux travaux de rénovation financés et encadrés par la force Sangaris ».

Une semaine plus tard, les 210 soldats français (et leurs 90 véhicules) présents à Sibut ont pris le chemin de Bangui, au cours d’une importante manoeuvre logistique, au cours de laquelle il a fallu constituer des convois « s’échelonnant parfois sur plus de 2,5 km sur des pistes sinueuses. »

Désormais, le contrôle de ce carrefour stratégique qu’est Sibut relève d’un bataillon mis à la disposition de la MINUSCA [Mission des Nations unies en Centrafrique] par le Burundi, où, par ailleurs, la situation politique est inquiétante. Mais c’est un autre sujet…

http://www.opex360.com/2016/04/25/centrafrique-la-force-sangaris-quitte-la-ville-carrefour-de-sibut/













Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Avr 2016 - 12:51

Citation :
26.04.2016

Scorpion: la BIMa expérimentera le système et le 3e RIMa percevra les premiers Griffon





Deux infos relayées par mon camarade JM Tanguy du mamouth qui a assisté lundi matin, chez Nexter, à une présentation de l'architecture du programme d'armement Scorpion:
- la 9e BIMa aura l'honneur d'essuyer les plâtres pour la mise en place du système Scorpion
- le 3e RIMa de Vannes devrait être la première unité de l'armée de terre à percevoir les blindés à roues Griffon. 1 722 exemplaires de ce véhicule blindé multi rôles (VBMR) remplaceront les véhicules de l’avant blindé (VAB).



On se souviendra que la 9e BIMa (1ere division) grossit dans le cadre du plan Au contact: le 126e RI de Brive et le 1er RIMa la rejoignent, portant ses unités de six à huit régiments.

Dans une réponse à une question orale, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'État auprès du ministre de la défense, avait précisé le 28 octobre 2015 que "Le marché de développement des Griffon et des Jaguar a été notifié à la fin de l'année 2014 et le marché de rénovation des chars Leclerc en mars 2015. La production des véhicules sera, quant à elle, commandée en 2017 pour les Griffon et les Jaguar et, en 2018, pour le char Leclerc. Cela permettra d'avoir, dès 2018, la livraison des tout premiers exemplaires du Griffon avec, ensuite, une cadence de livraison d'environ une centaine par an à partir de 2019."

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/04/25/scorpion-la-bima-experimentera-et-le-3e-rima-d-abord-16079.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Avr 2016 - 14:02

Citation :
Défense Sud-Ouest a ajouté 3 photos — à Mailly-le-Camp.

Au 1er Régiment de Hussards Parachutistes (1er RHP), les hussards paras s’entrainent au tir avec leurs ERC90 et AMX10RC



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Avr 2016 - 14:36

Citation :
La poudre utilisée par l'armée française va à nouveau être produite en France
Rédaction du HuffPost
Publication: 09/04/2016 14h52 CEST Mis à jour: 09/04/2016 15h14 CEST


DÉFENSE - Jean-Yves Le Drian a annoncé vendredi 8 avril que la production de poudre militaire allait de nouveau se faire en France, lors d'un déplacement dans le Finistère.

"Nous savons fabriquer des Rafales, mais nous n'avons pas de fabrication française de poudre militaire pour les petites munitions", a expliqué le ministre de la Défense sur le site de la poudrerie Nobelsport à Pont-de-Buis-lès-Quimerch, spécialiste de la poudre de chasse.


"Nous allons travailler autour de cette situation anormale. C'est une question de souveraineté nationale. Nous devons agir rapidement, 2017 au plus tard, pour manifester cette nouvelle dimension de l'activité de l'entreprise Nobelsport", a-t-il précisé, rapportent Ouest France et Le Télégramme.

La poudrerie bretonne avait arrêté la production de poudre militaire en 1992, selon les médias locaux. Depuis, Nobelsport fourni notamment des grenades lacrymogènes et des balles de défense aux forces de l'ordre.



http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/09/poudre-militaire-production-france-defense_n_9649438.html

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Avr 2016 - 16:56

Citation :



Pour Alain Juppé, « un militaire, c’est comme un ministre : ça ferme sa gueule ou ça s’en va »Posté dans Politique de défense par Laurent Lagneau Le 26-04-2016
image: http://www.opex360.com/images/juppe-20101227.jpg



Le propos est pour le moins brutal : devant les étudiants de Science Po Bordeaux, le 25 avril, Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle de 2017, n’est en effet pas allé par quatre chemin en évoquant le sort du général Bertrand Soubelet, qui vient d’être relevé de ses fonction de commandant de la gendarmerie d’outre-Mer (CGOM) après avoir écrit un livre
image: http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/ir?t=zonemili-21&l=as2&o=8&a=2259249094

(à succès) dans lequel il dresse un état des lieux du système judiciaire français.

Pour rappel, le général Soubelet,fit parler de lui lors d’une audition devant une commission parlementaire en décembre 2013. Ses propos, tenus sans langue de bois, lui valurent d’être affecté au CGOM alors qu’il était le numéro trois de la Gendarmerie depuis quelques mois.

Mais pour l’ancien Premier ministre du président Chirac, le général Soubelet est allé trop loin. « Un militaire, c’est comme un ministre : ça ferme sa gueule ou ça s’en va », a-t-il ainsi lancé, rapporte Le Figaro. « Si on laisse à chaque militaire la possibilité de critiquer les gouvernements, il n’y a plus de gouvernement », a-t-il ajouté. Des mots qui rejoignent ceux prononcés par le maréchal Mac Mahon, 3e président de la République : « Je rayerai du tableau d’avancement tout officier dont je verrai le nom sur une couverture », avait-il dit.

Au passage, le général Soubelet affirme que son livre « ne met en cause ni le gouvernement ni (ses) supérieurs ». Mais les propos de M. Juppé dépassent le cas de ce dernier.

Se réclamant du général de Gaulle, M. Juppé ne doit pas ignorer que le chef de la France Libre fit quelques vagues au moment de la publication, en 1934, de son livre intitulé « Vers l’armée de métier
image: http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/ir?t=zonemili-21&l=as2&o=8&a=2259191398

« .

Les positions qu’il défendait alors allaient à l’encontre de la doxa de l’époque. Et si elles suscitèrent l’adhésion de quelques personnalités politiques en vue, elles rencontrèrent aussi une forte opposition chez Léon Blum, Édouard Daladier ou encore André Tardieu. Même chose dans le milieu militaire, où le maréchal Pétain ainsi que les généraux Weygand et Gamelin ne firent pas mystère de leur hostilité aux thèses développées par le colonel de Gaulle.

Dans son livre « De Gaulle expliqué aujourd’hui
image: http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/ir?t=zonemili-21&l=as2&o=8&a=2020977818

« , Marc Ferro résume : « Son ouvrage, ‘Vers l’armée de métier’, heurte les politiques et les militaires qui le jugent contraire à la tradition républicaine, à l’esprit de Verdun, cette victoire de simple soldats, la veille encore des civils. »

Cependant, M. Juppé, qui a également été ministre de la Défense, a admis que « tous les militaires ont le droit de penser ». Mais, a-t-il poursuivi, « il y a quand même des limites à ne pas dépasser ». Certes, le général Soubelet n’est pas le colonel de Gaulle de 1934… Mais il s’exprime dans le domaine qui est le sien.

Reste à voir quelles sont les limites évoquées par M. Juppé, qui, en janvier 2011, donna pourtant mandat aux stagiaires de l’École de guerre de « construire des hypothèses crédibles et concrètes, d’élaborer les réponses doctrinales et capacitaires qui fonderont les choix de défense essentiels que les militaire ont le devoir de proposer aux plus hautes autorités politiques de notre pays. »

Les militaires sont astreints au devoir de réserve, c’est à dire qu’ils n’ont pas à exprimer leurs opinions philosophiques, religieuses ou politiques. Sur ce dernier point, tout est question de nuance. Par exemple, déplorer qu’il ait fallu attendre autant de temps pour commander de nouveaux avions ravitailleurs afin de remplacer ceux qui sont en service depuis 50 ans, est-ce exprimer un constat ou critiquer le pouvoir politique?

Pour y voir plus clair, l’association professionnelle nationale de militaires GEND XXI a sollicité le président de la République pour mettre en place une « commission constituée de militaires de la haute hiérarchie, de membres d’APNM, mais aussi de personnalités de la société civile qui permettrait des évolutions encadrées du devoir de réserve des militaires. »

« Dans une société de plus en plus informée, à travers les médias et les réseaux sociaux, les militaires ne veulent pas se sentir en marge. Leur désir de pouvoir participer aux débats publics est important et largement soutenu par la population civile de notre pays », fait valoir GEND XXI.

« Soutenir la Nation, c’est soutenir l’expression de ses différents corps. Si l’un vient à manquer, c’est tout l’édifice qui devient bancal. A ce titre, le corps social militaire, ses élites en particulier, ont le devoir – et doivent avoir le droit – de faire valoir leurs points de vue, car ils appartiennent à la Nation au moins autant qu’à l’État », estimait, en 2011, le général (2S) Vincent Desportes, par ailleurs réprimandé pour sa liberté de ton lors d’un entretien accordé au journal Le Monde par Hervé Morin, alors ministre de la Défense.


En savoir plus sur http://www.opex360.com/2016/04/26/pour-alain-juppe-militaire-cest-ministre-ca-ferme-sa-gueule-ou-ca-sen-va/#A8or0iMSI6s6IY5i.99





Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Avr 2016 - 18:31

Quel conn... ce juppé .
Lui cela fait longtemps qu'il devrait la fermer car avec les casseroles judiciaires qu'il se traine au cul ce gros con ........
Et le plus con c'est qu'il se présente aux présidentielles........
encore un fossile pour gouverner..........Ma pauvre France... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Avr 2016 - 20:08

Citation :
La 7e Brigade blindée va gagner un nouveau régiment


Posté dans Forces terrestres par Laurent Lagneau Le 26-04-2016




Dans le cadre du plan « Au Contact », l’armée de Terre est en train de se réorganiser selon deux divisions comptant chacune trois brigades à 7 régiments. Jusqu’alors, l’on comptait 8 brigades de combat. Et cela suppose quelques mouvements.

Ainsi, la 7e Brigade blindée (BB) a perdu le 19e Régiment du Génie (RG), qui sera rattaché directement à l’état-major de la 1ère division de Besançon. Dans le même temps, elle a gagné le 1er Régiment de Tirailleurs (RTIR) et le 3e RG, qui dépendaient de la 1ère Brigade mécanisée (BM), aujourd’hui disparue.

Ces deux unités ont donc rejoint le 1er Régiment de Chasseurs, le 35e Régiment d’Infanterie (RI), le 152e RI, le 1er Régiment d’Artillerie (RA) et le 54e RA. Et il va bientôt falloir ajouter un huitième régiment.

En effet, le Centre d’entraînement au combat (CENTAC- 5e RD) va devenir, l’été prochain, une unité des forces en prenant l’appellation de « 5e Régiment de Dragons ».

Comme l’explique l’armée de Terre, « en plus de sa mission d’entraînement, avec 2 unités élémentaires de forces adverses pour le CENTAC », le 5e Régiment de Dragons (RD), qui verra ses effectifs augmenter, assurera « des missions d’engagement opérationnel » et constituera, à ce titre, le second régiment de cavalerie 7e Brigade blindée.

Ce qui fait que le 5e RD fournira les 3 escadrons de chars Leclerc qui manquent encore à la 7e Brigade blindée pour remplir son contrat opérationnel ainsi qu’un escadron de reconnaissance et d’investigation (ERI).

Au final, le 5e RD aura une triple mission : participer au contrat opérationnel de la 7e Brigade Blindée, assurer l’entraînement des unites de passage au CENTAC en jouant une force adverse et expérimenter le programme SCORPION [Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation, ndlr], clé de voûte de la modernisation des capacités de combat de l’armée de Terre.

Entre 1978 et 1994, puis de 1997 à 2003, le 5e RD était rattaché à la 7e Division blindée, devenue 7e Brigade blindée en 1999.

http://www.opex360.com/2016/04/26/la-7e-brigade-blindee-va-gagner-nouveau-regiment/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 27 Avr 2016 - 20:05

Citation :
27.04.2016

Pénurie! L'escadron Pyrénées recherche un hélicoptère civil pour entraîner ses pilotes




Après le Super Puma de Starlite pour le 4e RHFS et le 5e RHC, voici le H225 du EH 01.067 Pyrénées!

Selon l'avis no 16-56526, l'armée de l'air recherche un hélicoptère de type EC 225, EC 725, H225 ou H225M dans le cadre d'un marché qui a pour objet l’acquisition d’heures de vol, sans équipage, sur un hélicoptère civil au profit de l’Armée de l’Air.

L'avis précise que:
- l’appareil doit permettre la réalisation de vols d’entrainement et de préparation opérationnelle des équipages de l’Armée de l’Air,
- le marché est conclu avec une quantité annuelle minimale de 400 heures de vol et sans quantité maximale. L’activité annuelle de référence à atteindre est fixée à 750 heures de vol,
- l'escadron d’hélicoptères 01.067 Pyrénées (EH 01.067) est l’unité bénéficiaire de la prestation. La mise à disposition de l’appareil s’effectue sur la base aérienne 120 de Cazaux. Toutefois, les séances d’entrainement pourront amener les équipages à ravitailler et à stationner sur d’autres bases ou zones de poser.

L'EH 01.067 Pyrénées réalise des missions de recherche et de sauvetage au combat (RESCO), ainsi que des missions au profit du COS.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/04/27/h225-16090.html

Citation :
27.04.2016

Scorpion: il ne faudrait pas oublier le 5e Dragons...  





Suite de mon post d'hier sur le programme Scorpion.

Le 5e régiment de dragons, dissous en 2003 et recréé sous l'appellation CENTAC-5e RD, sera, en réalité, le premier régiment de l'armée de terre à basculer dans le nouveau programme de l'armée de terre.

Cette unité qui constitue le corps support du CENTAC (centre d'entraînement au combat) va grossir pour devenir un pôle d’expertise et l'un des plus gros régiments de cavalerie en France.

Le 5e RD, c'est actuellement 600 soldats à Mailly-le-Camp (Aube).

Sa transformation en régiment Scorpion va démarrer à l'été. Le régiment, qui a été affecté à la 7e brigade blindée, rassemblera à terme 1 200 hommes. Il s'articulera autour d'une CCL (commandement et logistique), trois escadrons blindés sur Leclerc, deux compagnies d'infanterie, une compagnie d'appui et un escadron de reconnaissance et d'intervention.

Avec ses moyens, le régiment pourra poursuivre sa mission de formation (en fournissant au CENTAC deux unités élémentaires de forces adverses), expérimenter les nouveaux matériels et, éventuellement, être projeté dans le cadre de ces expérimentations.

Le premier GTIA Scorpion verra le jour en 2021, autour du 3e RIMa, et la première brigade Scorpion (la 9e BIMa) sera opérationnelle en 2023.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/04/26/scorpion-il-ne-faudrait-pas-oublier-le-5e-dragon-16085.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: