Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 30 Mar 2017 - 20:16




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 31 Mar 2017 - 22:49

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 31 Mar 2017 - 23:31

Citation :
Irak : Les artilleurs français ont franchi le seuil des 600 missions


Posté dans Forces terrestres, Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 31-03-2017




Ces dernières semaines, les artilleurs français de la Task Force Wagram, qui mettent en oeuvre 4 CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie de 155 mm) depuis une position située au nord de Mossoul, ont connu une activité intense, avec, en moyenne, pas moins d’une cinquantaine de missions effectuées en moyenne par semaine.

La tâche assignée à la TF Wagram consistait à appuyer, par des tirs de destruction et d’éclairement, la 9e Division irakienne dans sa manoeuvre visant à s’emparer du secteur de Badush, au nord-ouest de Mossoul, l’objectif étant d’encercler totalement la ville, où une offensive est en cours pour en déloger les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh).

Depuis la fin de cette manoeuvre d’encerclement, les demandes d’appui adressées à la TF Wagram ont été plus rares. Le compte-rendu des opérations publié par l’État-major des armées le 22 mars dernier a ainsi fait état de seulement 13 missions réalisées en appui de la 9e division afin de « sécuriser la zone de Badush. »

A priori, les jihadistes y sont encore actif car la TF Wagram a de nouveau été sollicitées à 27 reprises entre le 23 et le 30 mars. Selon l’EMA, les CAESAR ont effectué 22 missions de neutralisations (et 5 d’éclairement) dans le cadre d’une « effort » sur les « points de franchissement du Tigre et dans les collines surplombant la région de Badush, zone refuge de combattants de Daesh. »

C’est ainsi que, depuis leur déploiement près de Mossoul, en septembre 2016, les artilleurs français ont franchi le seuil symbolique des 600 missions effectuées au profit des forces irakiennes. En décembre, le cap des 200 missions avait été franchi.

Lors d’une mission d’artillerie, il est possible de tirer plusieurs dizaines de munitions. Ainsi, le 13 mars, l’EMA indiquait que la TF Wagram avait consommé plus de 160 obus pour répondre à 7 sollicitations des forces irakiennes. Au doigt mouillé, on peut estimer que les CAESAR ont tiré plus de 10.000 fois au maximum au titre de l’opération Chammal.

http://www.opex360.com/2017/03/31/irak-les-artilleurs-francais-ont-franchi-le-seuil-des-600-missions/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 1 Avr 2017 - 22:49

Photos de l'arrivée du sous-GTIA Lynx en Estonie.

Citation :
1. jalaväebrigaad/1st Infantry Brigade

photos:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 2 Avr 2017 - 22:20





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 4 Avr 2017 - 17:01

Citation :
 Patrouille de France

PAF US TOUR 2017

PAF US TOUR 2017, MELBOURNE AIR & SPACE SHOW

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 4 Avr 2017 - 17:24

Citation :
Le premier Dauphin N revêtu de la livrée « Secours Protection et Intervention en mer » à la flottille 35F


Mise à jour : 04/04/2017 - Direction : Sirpa Marine


Après quelques mois passés en grande visite, le Dauphin N 6091 est arrivé flambant neuf sur la base d’aéronautique navale de Hyères. La disparition de ses bandes Action de l'Etat en Mer (AEM), au profit d’une couleur identique à celle des Dauphin F marque de façon visible la réorientation des missions confiées à la flottille 35F vers la Défense maritime du territoire.

Les marquages AEM (bandes bleu blanc rouge) avaient été apposés en 2007 sur tous les aéronefs et navires participants aux missions d'action de l'état en mer (sauvetage en mer, lutte contre la pollution et la pêche illégale....). Ils avaient pour but de désigner les moyens de l’Etat prioritairement dédiés à ces missions, de faciliter la coordination des moyens malgré leur provenance multiple (douanes, marine, gendarmerie...) et de permettre une reconnaissance aisée par les navires civils.




Les Dauphin N restant mobilisés pour les missions de service public, cette nouvelle livrée participe au recentrage du cœur de leur activité sur les missions de combat.

Sources : Marine nationale
Droits : Ministère de la Défense


http://www.defense.gouv.fr/marine/actu-marine/le-premier-dauphin-n-revetu-de-la-livree-secours-protection-et-intervention-en-mer-a-la-flottille-35f
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 4 Avr 2017 - 17:32

Citation :
SKRENVIL 2017

Mise à jour : 04/04/2017 - Direction : Sirpa Marine



Du 3 au 14 avril 2017 en Méditerranée occidentale, 1 000 militaires participent à l’entraînement opérationnel SKRENVIL. Cet exercice conjoint entre l’armée de terre et la marine nationale a pour objectif de roder les procédures de déploiement amphibie.



Dans le cadre de cet entraînement opérationnel, un groupe amphibie est déployé en Méditerranée. Il est composé du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude, de la Frégate anti-aérienne (FAA) Cassard, de la Frégate anti-sous-marine (FASM) Montcalm et du Groupe de plongeurs démineurs méditerranée (GPD Med). Le commandement des troupes mises à terre (Commander Landing Group/CLG) est assuré au niveau du 2e Régiment étranger d’infanterie (2e REI). Un Groupement tactique interarmées (GTIA) de la 6e Brigade légère blindée composé de différentes unités des 2e REI, 1er REG (Régiment étranger de génie), 1er REC (Régiment étranger de cavalerie), 3e RAMa (Régiment d’artillerie de marine) et du 5e RHC (Régiment d’hélicoptères de combat), est créé pour l’occasion. Les matériels majeurs engagés sont 15 VBCI (Véhicule blindé de combat d’infanterie) et une dizaine de VAB (Véhicule de l’avant blindé), ainsi que 4 hélicoptères de type Puma et Gazelle.

Le détachement amphibie embarque à bord du Dixmude avec ses 2 Chalands de transport de matériel (CTM) et un Engin de débarquement amphibie rapide (EDAR).

Cet entraînement comprend deux phases : une évacuation de ressortissants, suivie d’une mise à terre du GTIA. Au total, une vingtaine de véhicules, d’hélicoptères de manœuvre et d’hélicoptères d’attaque devront débarquer de façon coordonnée pour effectuer une progression d’une trentaine de kilomètres.

Cet entraînement se caractérise par un terrain d’exercice adapté, le réalisme du scénario, des moyens et des capacités militaires conséquents. Autant de spécificités qui permettent à l’armée de terre et la marine nationale de manœuvrer conjointement et d’être suffisamment réactifs en cas d’opération amphibie.


Sources : Marine nationale
Droits : Ministère de la Défense


http://www.defense.gouv.fr/marine/a-la-une/skrenvil-2017
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 4 Avr 2017 - 17:43

Citation :
Semaine cruciale pour le programme de frégates FTI


Publié le 03/04/2017 16:35 | Mis à jour le 04/04/2017 12:21


Une vue d'artiste de la future frégate de taille intermédiaire. (Image DCNS)


Pour pouvoir entrer en vigueur avant les élections présidentielles, le dossier de lancement de réalisation (DLR) du programme de frégates de taille intermédiaire (FTI) doit être signé cette semaine, indiquent ce lundi des sources convergentes concernées par ce dossier majeur de plus de 3 milliards d'euros.


http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/28201-semaine-cruciale-pour-le-programme-de-fregates-fti
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 4 Avr 2017 - 20:26

Citation :
Fusiliers marins et commandos marine a partagé la publication de Alexandre Alati.

Les commandos marine au SOFINS
Démonstration au salon des forces spéciales, SOFINS, d'un groupe d'assaut du commando de Montfort avec une équipe cynotechnique de Kieffer,
vue par Alexandre Alati.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 5 Avr 2017 - 15:54

Citation :
04.04.2017

11 millions de dollars pour le rajeunissement des Hawkeye





Un petit coup de jeune (les travaux étaient prévus) pour les trois Hawkeye français de la 4F de Lann-Bihoué:

"Northrop Grumman Systems Corp., Military Aircraft Systems, Melbourne, Florida, is being awarded $11,063,339 for delivery order 0032 against a previously issued basic ordering agreement (N00019-15-G-0026) to upgrade three E-2C aircraft cockpit navigation systems and displays in compliance with International Civil Aviation Organization regulations for the government of France. Work will be performed in Melbourne, Florida (81 percent); Cuers, France (11 percent); Rolling Meadows, Illinois (4 percent); Millersville, Maryland (2 percent); and Herndon, Virginia (2 percent), and is expected to be completed in July 2019. Foreign military sales funds in the amount of $8,637,900 will be obligated at time of award, none of which will expire at the end of the current fiscal year. The Naval Air Systems Command, Patuxent River, Maryland, is the contracting activity."

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/04/04/11-millions-de-dollars-pour-le-rajeunissement-des-hawkeye-17886.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 5 Avr 2017 - 16:32

Citation :
Drones : les défis du Belfort


4 avril 2017/ Actualité Stratégie et politique


Les drones Reaper de l’escadron 1/33 Belfort sont devenus, en trois ans, des outils indispensables pour les opérations des armées françaises dans la bande sahélo-saharienne (BSS), en enregistrant plus d’heures de vol (14 500 au total) que les drones Harfang en onze ans de service et en assurant 60% du renseignement collecté dans l’opération Barkhane.

Pour le 1/33, qui opère ses cinq Reaper (un sixième vient d’être livré au Belfort) depuis la base de Nyamey (Niger), l’enjeu est aujourd’hui d’abord humain, avec l’objectif indispensable de formation des équipages. Car depuis l’entrée en service du Reaper en janvier 2014, le rythme très soutenu des opérations, couplé au goulet d’étranglement lié aux créneaux de formation disponibles aux Etats-Unis, a mis les hommes du Belfort à rude épreuve.

L’activité opérationnelle n’a cessé de croître depuis, soutenue par un flux ténu de nouveaux équipages formés aux Etats-Unis. Conjugué au besoin quasi exponentiel du soutien de ces systèmes particulièrement adaptés aux théâtres d’opérations actuels (BSS ou Levant), l’arrivée prévue de nouvelles plateformes impose de bâtir un socle solide d’équipages. Sur ce point, les effets désastreux de la RGPP se font encore sentir dans l’armée de l’Air, qui a choisi de ne pas former ses opérateurs ab initio mais de les sélectionner dans le vivier de pilotes de chasse, de transport et parmi les officiers de renseignement. Ceci pour pouvoir bénéficier des savoir-faire d’équipages expérimentés formés à la coordination des capteurs (y compris en interalliés) et capables de réagir aux changements de situation tactique en cours de mission.

Rappelons que chaque équipage comprend deux cockpits basés dans deux shelters différents : un cockpit composé du pilote et de l’opérateur capteurs et un cockpit «rens» composé d’un officier renseignement et d’un opérateur image. Un choix français de «l’équipage à quatre» qui tranche avec celui des Squadrons américains, qui puisent dans un vivier beaucoup plus large et moins expérimenté et séparent physiquement la partie pilotage (réalisée aux Etats-Unis) de la partie analyse (placée près des commandements de zone). Ce choix entraîne une déresponsabilisation des équipages de conduite tout en les soumettant à des rythmes quotidiens déstabilisants. Avec pour résultats 300 équipages manquants et un nombre équivalent de départs et d’arrivées empêchant toute montée en puissance.

Pour mieux imprégner ses équipages des enjeux du théâtre d’opérations et renforcer leur cohésion, l’armée de l’Air ne privilégiera pas non plus la méthode américaine du «reachback», consistant à opérer les Reaper loin des théâtres d’opérations (depuis les Etats-Unis), un choix qui pose d’évidents problèmes éthiques, notamment en cas d’utilisation d’armements embarqués. L’arrivée à Cognac d’un simulateur, avant la fin 2017, offrira une capacité de formation in situ permettant d’atteindre l’objectif fixé de trente équipages opérationnels en 2019.

Autre enjeu majeur pour l’escadron Belfort, l’augmentation de la bande passante satellitaire disponible, aujourd’hui achetée sur le marché civil (deux satellites sont disponibles en alternance dans la BSS), ce qui limite fortement les capacités de débit en cas d’utilisation simultanée d’un deuxième drone. L’arrivée, en 2021, des satellites COMSAT NG offrira à la France une capacité cryptée supplémentaire qui permettra de répondre à ce besoin, même si un besoin complémentaire en bande passante privée sera encore probablement nécessaire.

Si la possibilité d’armer les plateformes et de les doter de capacités SIGINT (écoutes) est toujours à l’étude, l’armée de l’Air s’intéresse aussi à une capacité de décollage et d’atterrissage automatique, pour laquelle des solutions de partage des coûts de développement pourraient être étudiées avec les partenaires du «club Reaper» (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas et Espagne).

En 2019, l’escadron Belfort de Cognac devrait disposer de douze Reaper, conformément à la LPM, dont neuf déployés en Opex et trois autres stationnés sur la base de Cognac pour assurer l’entraînement, la formation et la réalisation de missions sur le territoire national (MISSINT). Une masse critique qui permettrait poten­tiellement de créer une escadre ISTAR, qui pourrait aussi intégrer les avions légers de surveillance et de reconnaissance (ALSR).

http://www.ttu.fr/drones-defis-belfort/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 5 Avr 2017 - 17:50







Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 5 Avr 2017 - 19:07

Citation :
Manœuvres conjointes entre des bâtiments de guerre libanais et français



Pendant l’exercice de simulation. Photo Alix de Maintenant

Coopération
Le patrouilleur « Trablous » de la marine libanaise et la frégate multimissions (Fremm) « La Provence » de la marine nationale française ont réalisé une journée d'exercices de simulation au large de Beyrouth pour échanger à nouveau leurs savoir-faire.


Alix DE MAINTENANT | OLJ

05/04/2017


La frégate française La Provence et le patrouilleur libanais Trablous ont réalisé durant toute la journée de lundi dernier, au large de Beyrouth, des exercices conjoints de simulation dans le cadre de la coopération entre les marines française et libanaise. Le programme était vaste et a commencé par une simulation d'incendie à bord du patrouilleur libanais ; les équipes spécialisées de lutte contre les incendies de La Provence sont montées à bord pour aider les militaires libanais à maîtriser le sinistre. Par la suite, les deux bâtiments ont manœuvré ensemble devant le port de Beyrouth au cours d'un exercice d'évolution tactique.

L'après-midi a été rythmé de deux nouveaux exercices. Dans un premier temps, il s'agissait d'un exercice de contrôle dans le cadre d'un scénario préétabli au départ, au cours duquel La Provence a simulé une entrée sur les eaux territoriales libanaises en tant que navire marchand. Le Trablous a envoyé une équipe de huit marins à bord de la frégate de la marine nationale française afin d'effectuer un contrôle. Trois sous-équipes de la marine libanaise se sont ainsi déployées sur le navire : alors qu'une équipe était chargée de maîtriser les passagers de La Provence (ici, cinq militaires français jouaient les rôles d'un capitaine et de son équipage marchand) et de les interroger, une autre procédait à une fouille administrative, pendant que la dernière supervisait les deux premières équipes en action. La marine française avait caché des produits illicites à bord à dessein afin que les équipes libanaises les trouvent. Une fois cette simulation terminée, les équipages français et libanais ont pu revenir sur les différentes méthodes de travail des uns et des autres afin d'en discuter et, si nécessaire, d'échanger quelques conseils.

Enfin, la frégate française a fait intervenir son hélicoptère, un NH90 « Caïman », au-dessus du patrouilleur libanais à l'occasion d'un exercice de treuillage au cours duquel ont été déposés un plongeur de bord et une civière. Ce genre de simulation leur permet de se préparer à tous types de ravitaillement ou d'évacuation d'urgence.

À la suite de ces différents entraînements, le commandant de La Provence, Renaud Annibal, a mis l'accent sur la réussite de cette expérience : « Cette journée a été profitable pour le Trablous comme pour nous. C'est toujours un plaisir de mener cette coopération militaire internationale, en particulier avec les Libanais avec lesquels nous avons tellement d'attaches. »

La Provence est déployée pour la première fois en Méditerranée orientale depuis son admission au service actif en 2016, c'est-à-dire après qu'elle a été vérifiée puis acceptée par la marine nationale française. Cette frégate multimissions est capable de mener tout type d'opération en zone hostile, de la lutte antinavire et anti-sous-marine à la défense antiaérienne. Le navire, de 6 000 tonnes et de 142 mètres de long, accueille à son bord un équipage composé de 119 marins depuis son départ du port de Brest mi-février, avant de rentrer en France fin avril.

https://www.lorientlejour.com/article/1044820/manoeuvres-conjointes-entre-des-batiments-de-guerre-libanais-et-francais.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 5 Avr 2017 - 19:17

Citation :
ALINDIEN : le Groupe Jeanne d’Arc fait en escale en Inde


Mise à jour : 05/04/2017


Dans le cadre de la deuxième relâche opérationnelle de la mission Jeanne d’Arc 2017, Bombay a ouvert ses portes au groupe amphibie composé du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral et de la Frégate Légère Furtive (FLF) Courbet.



Après un accostage en fin de matinée, le BPC Mistral a eu l’honneur d’accueillir de hautes autorités indiennes dont M. Srivastava, représentant des services du Premier ministre indien. Cette rencontre symbolise l’importance de la venue du groupe Jeanne d’Arc dans le pays et les excellentes relations entretenues entre l’Inde et la France.

Présent sur zone dans le cadre de nos relations bilatérales, le contre-amiral Didier Piaton, commandant de la zone maritime de l’océan indien (ALINDIEN) et des Forces françaises stationnées aux Emirats arabes unis (FFEAU), a profité de cette occasion pour accueillir à bord du Mistral son excellence Alexandre Ziegler, ambassadeur de France en Inde. Ce dernier a donné une conférence aux officiers-élèves sur les défis de l’Inde en 2017, en présence de Monsieur Yves Perrin, consul général de France à Bombay

Le Mistral a ensuite reçu la visite de nombreux militaires indiens : des officiers généraux et supérieurs de la marine indienne, parmi lesquels le commandant des forces navales de l’Ouest, des commandos marine et des médecins militaires. L’objectif était de leur présenter le BPC à travers les différentes capacités offertes par la Marine nationale : bâtiment amphibie, porte-hélicoptères, hôpital et état-major embarqués. Les échanges ont été très enrichissants. Dès le lendemain, la Marine indienne a reçu les officiers français à bord de la frégate indienne, l’INS Kolkata.



Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


http://www.defense.gouv.fr/ema/forces-prepositionnees/emirats-arabes-unis-ocean-indien/actualites/alindien-le-groupe-jeanne-d-arc-fait-en-escale-en-inde
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 5 Avr 2017 - 22:33

Citation :
5 avr. 2017 | Par Emmanuel Huberdeau

Le premier radar Searchmaster de série sort d'usine



Le radar Searchmaster sera intégré sur quinze ATL-2 de la Marine Nationale © Thales



Thales a annoncé la sortie d'usine en mars 2017 du premier radar Searchmaster. Le système a été accepté par un client export non dévoilé. Rappelons qu'en mars 2016, un Memorandum of Understanding (MoU) avait été signé avec le Qatar pour l'acquisition de ce système. Thales précise par ailleurs que "la production de série du radar multi-rôle a été lancée en 2016 sur son nouveau Campus à Bordeaux."

Le Searchmaster est destiné à la surveillance maritime. Selon Thales, il s'agit du seul radar au monde capable d'effectuer à la fois des missions de lutte anti sous-marine, lutte au dessus de la surface, surveillance maritime, surveillance terrestre et soutien aérien tactique, le tout sans compromis. C'est à dire avec un niveau de performance égal pour l'ensemble des missions. Thales met également en avant la légèreté du radar qui ne pèse que 80 kg.

Le Searchmaster met en oeuvre une antenne AESA dérivée de celle du radar RBE2 AESA du Rafale. Le radar effectue une rotation rapide à 360°. Emettant en bande X, sa portée annoncée est de 200 nautiques (Environ 400 km). Selon Thales, le Searchmaster peut poursuivre simultanément 1 000 pistes.

Le Searchmaster a été développé en partie sur fonds propres par Thales avec des financements apportés également par la Direction Générale de l'Armement. En effet, le nouveau radar "5 en 1" équipera les avions de patrouille maritime ATL-2 de la Marine Nationale dans le cadre de leur programme de revalorisation. Le radôme qui abrite actuellement le radar Iguane sera conservé ainsi que l'interface mécanique de l'ancien système.

http://www.air-cosmos.com/le-premier-radar-searchmaster-de-serie-sort-d-usine-92837
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 6 Avr 2017 - 16:54

RIP

Citation :
06.04.2017

Un sapeur du 6e régiment du génie d'Angers tué dans une embuscade au Mali





L'Elysée et le ministère de la Défense ont annoncé la mort au combat, dans l’après-midi du 5 avril, du caporal-chef Julien Barbé du 6e régiment du génie d’Angers. Ce sapeur est tombé en opération extérieure au Mali.

Les soldats de la force Barkhane participaient depuis le 27 mars aux côtés de leurs partenaires maliens et burkinabés à une opération militaire conjointe tripartite dans la zone frontalière située au sud de Hombori, à 200 kilomètres au sud-ouest de Gao.

Cette opération de coopération transfrontalière est dénommée Panga.

Mercredi, vers 16h30, un véhicule blindé léger engagé dans cette opération a subi une attaque par un engin explosif. L'explosion a blessé légèrement deux soldats qui ont été immédiatement secourus par les équipes médicales de la Force. Le détachement du génie a été déployé pour prendre les mesures de sauvegarde à la suite de l’explosion et permettre la reprise de l’opération.

Pendant ce travail, le détachement a été pris à partie par des tirs directs, touchant mortellement le caporal-chef Julien Barbé. Ce militaire né en 1989 est originaire d'Alençon (Orne). Ses parents sont commerçants dans cette même ville.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/04/06/un-sapeur-du-6e-regiment-du-genie-d-angers-tue-au-mali-17899.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 7 Avr 2017 - 17:51

Citation :
07.04.2017

Quatre Rafale Marine désormais déployés en Jordanie





Le nombre de Rafale déployés au Levant a évolué de 12 à 14. C'était prévu depuis le retour du porte-avions CdG à Toulon.

Depuis le 31 mars, 4 Rafale de la marine nationale sont déployés sur la base aérienne projetée en Jordanie, aux côtés de quatre Rafale de l’armée de l’air. Deux Rafale Air sont rentrés en métropole depuis.

Six autres Rafale sont déployés aux EAU.

Un ATL2 est également engagé pour les missions de reconnaissance et ponctuellement de frappes.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/04/06/qautre-rafale-marine-desormais-deployes-en-jordanie-17902.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 7 Avr 2017 - 20:03




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 7 Avr 2017 - 22:41

Citation :
Portrait: le général Christine Chaulieu  

Interviews  Christina Mackenzie  7 avril, 2017  



Le général Christine Chaulieu (Crédit photo: Christina Mackenzie)


Christine Chaulieu a été nommée par l’armée de terre le 19 juillet dernier, presque en catimini, au grade de général de brigade, la première femme étoilée d’active dans l’armée de terre depuis 26 ans et la quatrième seulement de l’histoire1 de l’armée de terre.

Hier FOB a pu rencontrer cette femme discrète, sportive et charmante, promue après 34 ans de carrière entre les renseignements et les relations internationales et aujourd’hui chef du bureau activités internationales à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN), un peu gênée que l’on s’intéresse à elle.

Fille de militaire, elle ne se destinait pas du tout à suivre la voie paternelle. Après une maîtrise de langues étrangères appliquées (allemand et anglais) obtenue en Allemagne, sa bougeotte et sa soif d’aventures la mènent aux Bahamas où elle travaille pendant trois ans comme hôtesse de l’air pour Air Bahamas. Mais le manque de perspectives de carrière, « chef de cabine, c’était le plafond », rit-elle, la ramène en France et elle se dit que, finalement, une carrière militaire pourrait lui offrir la mobilité, les perspectives de progression de carrière et le sport qu’elle recherche.

En 1982 l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr et l’École Militaire InterArmes à Coëtquidan sont encore fermées aux femmes, alors elle tente sa chance dans l’école voisine, l‘École militaire du corps technique et administratif.2 Après cette année de formation elle choisit le Groupe de spécialité Etat-major, puis suit une année de formation d’application à l’EAM de Montpellier. Elle gravit les échelons de la hiérarchie, notamment en devenant la première femme attaché de défense quand elle est nommé à ce poste au Danemark en 2005 puis en Autriche en 2013 où elle est non-seulement Attaché de défense mais aussi attaché de défense non-résident pour la Hongrie, la Slovaquie et la Slovénie. C’est sa troisième affectation à l’étranger. Lors de sa première, en Allemagne, fraîchement diplômée de l’EAM, elle y rencontre son mari, militaire français lui aussi. Quelques mois après leur mariage, il est posté à Berlin, mais elle reste comme sous-lieutenant au 20e régiment du train de Baden-Baden. « Il fallait faire 800 km pour se voir », se rappelle-t-elle « et à l’époque de la Guerre Froide il n’était pas aisé de traverser l’Allemagne de l’Est pour aller à Berlin Ouest ».

Comme ses camarades masculins, Chaulieu a gravi les échelons, passé les concours. Promue capitaine en 1990, puis mutée à la Direction du renseignement militaire de Creil de 1993 à 1996, elle est chef de la section « activité » au centre de coordination de l’action renseignement. Mais même 15 ans après le début de sa carrière, elle s’est vu demandé par un camarade au début de ses études au Collège interarmées de défense (devenu l’Ecole de Guerre) en 1997 « si j’avais passé le concours comme lui », s’étonne-t-elle encore.

La principale difficulté de sa carrière a été de concilier sa vie professionnelle et personnelle. Les grand-parents ont été d’un grand secours pour garder sa fille mais elle a quand même eu à payer « des frais de garde très importants ». Comme nombre parmi ses camarades masculins, elle aussi s’est retrouvée célibataire géographique de temps en temps. En dépit de ces quelques difficultés, sa carrière militaire et ses 12 affectations différentes « ont pleinement répondu à mes attentes ».

Si elle a accepté de parler d’elle aujourd’hui c’est pour montrer la voie aux jeunes femmes qui seraient tentées par l’aventure de l’armée de terre mais qui se demandent si les femmes peuvent y trouver leur place.


Les femmes dans l’armée française (Crédit photo: Ministère de la Défense)

D’après l’OTAN3 la France est le sixième pays avec le taux le plus haut de femmes d’actives dans ses forces armées (15,2%), devancée par la Hongrie (20,2%), la Lettonie (16,2%) la Slovénie (16,1%) la Grèce et les Etats-Unis ex-aeqo (15,5%).



Pierre Arnaud, chargé de missions, Direction des ressources humaines du ministère de la Défense explique que : « La représentation des femmes par métier est similaire à ce que l’on observe sur les emplois civils. Les spécialités liées au soutien sont les plus féminisées. En effet le taux de féminisation est de 40% pour la gestion des ressources humaines. A l’inverse en ce qui concerne les spécialités opérationnelles, les femmes ne représentent que 3% des effectifs. Quant au taux de féminisation des unités engagées en opérations extérieures, il est de 8% en 2016, soit 1 500 individus. »

Il ajoute qu’en 2016, « on comptait 30 femmes officiers générales, hors les contrôleuses générales. Cinq femmes seront promues en 2017. L’objectif est d’atteindre 7 % de femmes officiers généraux en 2019 ».



Le « kepi » du général Chaulieu qu’il a fallu fabriquer
pour elle (crédit photo: Christina Mackenzie)




1 Le général de brigade Andrée Tourne est nommée le 1/12/1988 le même jour que Louise Coppolani (du corps des commissaires qui appartenait à l’époque à l’armée de terre et qui elle a été nommé le 1/08/1991 commissaire général de division). Le géneral de brigade Anne-Marie Meunier est nommée le 1/09/1990.

2 Crée en 1977, l’EMCTA ferme en août 2010 quand elle fusionne avec l’EMSAM (École Militaire Supérieure d’Administration et de Management) à Montpellier pour créer une nouvelle entité : l’EAM (École d’Administration Militaire), elle-même dissoute en juillet 2013.

3 Rapport « NATO Committee on Gender Perspectives » 2015



http://forcesoperations.com/portrait-le-general-christine-chaulieu/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 7 Avr 2017 - 22:55

Citation :
7 avr. 2017 | Par Justine BOQUET

L'Airbus A400 M vole avec un VBCI à son bord



PHOTOS:
 
 L'A400M a volé pour la première fois avec un VBCI à son bord. © J. Frerejean / Armée de l'Air

   

Mercredi 5 avril, un A400M Atlas de l'Armée de l'Air a effectué un vol avec à son bord un véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI). C'est le premier vol de ce type pour l'Atlas.

L'appareil a décollé de la base aérienne 123 d'Orléans-Bricy, située dans le Loiret, et le vol a duré une heure. L'appareil était piloté par des hommes « de l'escadron de transport 1/61 « Touraine », unité mettant en œuvre le nouvel avion de transport depuis septembre 2014 », rapporte l'Armée de l'Air.

La manœuvre de chargement et de déchargement du blindé de Nexter a été effectuée « par les mécaniciens d'équipage de soute du « Touraine » et par du personnel du 12ème régiment de cuirassiers d'Olivet ».

Si l'envol d'un VBCI à bord de l'A400M est une première, il a été longuement préparé. Ainsi, en 2014, l'atelier industriel de l'aéronautique de Clermont-Ferrand avait réussi à charger et décharger le blindé de l'A400M. « Une étape importante avant la mise en service opérationnel du premier escadron Atlas de l’Armée de l’Air », avait alors déclaré le ministère de la Défense.

Lors de ce vol, le VBCI « était en version véhicule poste de commandement  (VPC) », indique l'Armée de l'Air. Le VBCI existe aussi sous la forme véhicule de combat de l'infanterie (VCI). « L'embarquement des deux versions à bord de l'A400M est homologuée au sein de l'Armée de l'air », a-t-elle précisé.

Cette annonce vient nuancer le rapport du député LR Cornut-Gentille paru le 28 mars dernier. Si l'A400M possède des capacités d'emport moindre que l'An-124, il reste complètement adapté au transport stratégique. L'Armée de l'Air le présente comme ayant été « conçu pour transporter jusqu'à 37 tonnes de matériel et réaliser l'ensemble des missions du transport aérien militaire ». Cela consiste notamment à déplacer les hommes ou du matériel sur les théâtres d'opérations, à effectuer le ravitaillement en vol, l'aérolargage...

http://www.air-cosmos.com/l-airbus-a400-m-vole-avec-un-vbci-a-son-bord-92979  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 8 Avr 2017 - 16:04

Citation :


SKRENVILL : le plus important exercice amphibie de l’année  

Armée de Terre  
 
Ajoutée le 8 avr. 2017


Les opérations amphibies sont complexes et la rupture de milieu nécessite des entraînements interarmées réguliers entre les unités de l'armée de Terre et celles de la Marine. A cet effet, jusqu’au 14 avril, la 6e brigade légère blindée (6e BLB) - l’une des deux brigades amphibies de l’armée de Terre avec la 9e BIMa, est engagée sur le BPC Dixmude pour un exercice de grande ampleur nommé SKRENVILL.
L’exercice qui se déroule en Méditerranée comprend deux phases terrestres, dans l’Hérault et dans le Var. Le scénario porte sur l’évacuation de ressortissants. Au total, une vingtaine de véhicules, d’hélicoptères de manœuvre et d’attaque devra débarquer de façon coordonnée pour effectuer une progression d’une trentaine de kilomètres. Objectif : consolider la capacité des deux armées à mener conjointement un Groupe amphibie de niveau 1 (GA1), c’est-à-dire centré sur un grand bâtiment.
Pour la « 6 », armée principalement par le 2e REI, cet entraînement représente l’un des quatre rendez-vous majeurs de l’année avec Narval, Large Scale Exercice (USA) et Bold Alligator (USA). Avec environ 1050 militaires déployés et de par ces spécificités, SKRENVILL reste néanmoins le plus important exercice amphibie de 2017, renforçant ainsi les savoir-faire de l’armée de Terre en la matière.
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 8 Avr 2017 - 18:57

Citation :
7e Bataillon de Chasseurs Alpins a ajouté 15 photos.

Du 06 au 10 mars 2017, dans le cadre d’un partenariat avec le 5ème Régiment d’Hélicoptère de Combat (5eRHC) de Pau, le groupement commando montagne (GCM) a pu profiter de cinq hélicoptères GAZELLE et un PUMA afin d’effectuer des entrainements tactiques dans les massifs de la Chartreuse, de Belledonne et du Taillefer.
Les commandos ont pu procéder en début de semaine à des séances d’aérocordage en terrain montagneux depuis l’hélicoptère PUMA, tandis que les personnels 5eRHC ont pu s’atteler à des cours de ski technique dispensés par les GCM.
Par la suite, une mission conjointe a été réalisé entre les deux unités, mobilisant un hélicoptère PUMA et quatre hélicoptères GAZELLE. Deux groupes commandos ont été déposés sur différents sommets des trois massifs afin de pouvoir s’entrainer sur des missions d’appui et destruction. Après une exfiltration à skis, les commandos ont été récupérés en PUMA puis déposés sur la base de Varces.
Cet échange a permis d’améliorer encore la fluidité du dialogue entre le GCM et les aéronefs de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT), mais aussi de maintenir des savoir-faire en matière d’aéromobilité et de faire découvrir les massifs Isérois à nos camarades pyrénéens. Ce fut l’occasion pour le 5eRHC et le GCM de travailler à nouveau ensemble 2 mois après leur mission conjointe au Mali de septembre 2016 à janvier 2017.


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 9 Avr 2017 - 18:35

Citation :
09.04.2017

Sahélisation: plus loin, plus longtemps, plus autonome





L'EMA a annoncé que du 18 mars au 3 avril, le groupement tactique désert Korrigan (3e RIMa) a conduit l’opération Iéna 1 dans le nord du Mali. Objectif: contrôler la zone et empêcher les groupes armés terroristes de se réimplanter dans l’Adrar Timétrine, au nord-ouest d'Aguelhok.

"Plus de 460 soldats français, répartis en quatre sous-groupements tactiques, ont été engagés, appuyés par trois hélicoptères ainsi que par différents vols de drones et d’avions français", selon le site du Mindef où l'on explique que "l’opération Iena 1 a permis d’affiner le concept de sahélisation de Barkhane :
- Sortir des zones d’actions habituelles, avec des actions à plus de 200 km des plateformes que le GTD Korrigan utilise. Au cours de l’opération, le GTD a effectué un raid terrestre de nuit de 100 km en profondeur afin de surprendre et de recueillir, de collecter du renseignement pour de futures opérations. Au total, une zone de 75 km de front sur 200 km de profondeur a été couverte et les véhicules ont parcouru chacun plus d’un millier de kilomètres en moyenne.
- Opérer plus longtemps : cette opération, bien plus longue que les précédentes, a duré plus de deux semaines, mêlant des actions de jour comme de nuit, tout en ménageant des pauses opérationnelles afin de réaliser des retours en base arrière, permettant de rassurer la population. Quatre aides médicales ont été réalisées au profit de la population dans les villages de Timétrine, d’in Abag et de Télabit.
- Agir avec moins d’empreinte logistique au sol en utilisant des livraisons par air (photo ci-dessous), cinq au total, lesquelles ont permis de livrer par avions tactiques plus de 23 tonnes de vivres et de matériels."



http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/04/09/sahelisation-17912.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 10 Avr 2017 - 17:35

Citation :
Un nouveau fusil d’assaut tchèque pour le GIGN?


Posté dans Forces spéciales, Gendarmerie par Laurent Lagneau Le 10-04-2017




Selon le site britannique Shephard Media, le Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) envisagerait d’acquérir 68 exemplaires du fusil d’assaut CZ Bren 2 auprès de l’armurier tchèque Ceska Zbrojovka. Le choix de cette arme a été révélé à l’occasion du dernier salon SOFINS, qui, dédié aux forces spéciales, a eu lieu au camp de Souge, en mars.

Cette information a ensuite été reprise par la page Facebook de l’industriel et confirmée par Karel Bařinka, le directeur marketing de l’armurier, auprès de l’hebdomadaire économique tchèque Euro.

D’après les explications données par Shephard Media, la décision du GIGN de se doter du CZ Bren 2 a été prise à l’issue d’une réflexion commencée après les attentats de janvier 2015 et la neutralisation des frères Kouachi à Dammartin-en-Goële. Pour faire face à un terroriste protégé par un gilet pare-balles, il a ainsi été estimé qu’il fallait une arme ayant un pouvoir d’arrêt (*) supérieur à celles déjà en dotation.

D’où le choix du CZ Bren 2, qui utilise des munitions ce calibre 7,62x 39 mm, c’est à dire le même que celles que tirent les fusils AK-47 Kalachnikov. D’où la surprise de cette décision.

Toujours selon Shephard Media, ce choix en faveur du fusil tchèque s’explique par le fait que le calibre 7.62 x 51 mm Otan correspondait à des armes considérées comme trop volumineuses pour le combat en milieu clos.

Les fusils CZ Bren 2 destinés au GIGN disposeront d’un canon de 9 pouces, avec un garde-mains et des rails Picatinny pour l’équiper de différents accessoires. Cela étant, ils subiront quelques modifications afin de les doter d’un réducteur de son. Enfin, cette arme serait précise jusqu’à une portée de 400 mètres.

(*) Capacité d’une munition à mettre un adversaire hors de combat dès le premier impact

http://www.opex360.com/2017/04/10/nouveau-fusil-dassaut-tcheque-pour-le-gign/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: