Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 24 ... 43  Suivant
AuteurMessage
bens.othman
Adjudant
Adjudant


messages : 311
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Juin 2016 - 16:36

Kurssad a écrit:
vinseeld a écrit:
Kurssad@

Vous en êtes ou avec vos programmes militaires ?

Tous les programmes avancent comme prévu, le fusil d'assaut, le char Altay, le projet TF-X, drone armé, missile AA courte, moyenne et longue portée, le portehélicoptère TCG Anatolie, le T-129 (opérationnel), etc..etc..

Citation :
Le gouvernement turc installera des Turcs venus d'Asie, de Russie et d'Ukraine et des Syriens Arabes dans les villages abandonnés par les Kurdes.

Sinon, les premiers 30 familles d'Ahiska (300 personnes) originaire d'Ukraine viennent de s'installer dans un village Kurde, dont les habitants ont quitté les lieux. Des réfugiés Arabes seront installés aussi dans ces villages.

Bienvenue dans votre mère patrie.









A leur arrivée sur place:










C'est regrettable de laisser le champ vide aux russes qui sont entrain de vider l'ukraine et l'asie centrale de ses musulmans. Ou peut être que Ankara a une stratégie de rapatrier les vieux les femmes et les enfants et soutenir les combattants sur place ?

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Juin 2016 - 16:46

bens.othman a écrit:


C'est regrettable de laisser le champ vide aux russes qui sont entrain de vider l'ukraine et l'asie centrale de ses musulmans. Ou peut être que Ankara a une stratégie de rapatrier les vieux les femmes et les enfants et soutenir les combattants sur place ?

Il n'y a aucun danger en Asie Centrale, la population russe est entrain de baisser, et la population musulmane est très forte en Asie. Pour l'Ukraine, c'est différent, ils sont en minorité et vivent dans la pauvreté et la guerre, la Turquie leur donne une grande chance, beaucoup de famille viennent de l'est Ukrainien.

La Turquie ouvre la porte aussi pour les Ouïghour de Chine persécutée par la Chine. Les Royingas de Birmanie, les Somaliens, les Syriens, Irakiens, Afghans..

J'ai jamais vue en Turquie, autant d'étranger.

Concernant les Ahiska installés dans les régions Kurdes, c'est pour clairement la situation démographique, sans parlé que beaucoup de Kurdes ne savent plus Kurde, cette politique, faut la penser à long terme sur plusieurs décennies. Il y a une turquification qui est en cours. Les Syriens Arabes s'intègrent beaucoup plus rapidement que les populations étrangères en France ou Europe. Pourquoi?! La Turquie leur donne l'opportunité et la chance sans les pointé du doigt et rabaisser. J'ai aujourd'hui, plusieurs voisins Syriens en Turquie, leurs enfants parlent turc désormais et leurs parents ont trouvé un travail (Médecin et ingénieur).


Dernière édition par Kurssad le Jeu 2 Juin 2016 - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Adjudant
Adjudant


messages : 311
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Juin 2016 - 16:52

Kurssad a écrit:


Il n'y a aucun danger en Asie Centrale, la population russe est entrain de baisser, et la population musulmane est très forte en Asie. Pour l'Ukraine, c'est différent, ils sont en minorité et vivent dans la pauvreté et la guerre, la Turquie leur donne une grande chance, beaucoup de famille viennent de l'est Ukrainien.

La Turquie ouvre la porte aussi pour les Ouïghour de Chine persécutée par la Chine. Les Royingas de Birmanie, les Somaliens, les Syriens, Irakiens, Afghans..

J'ai jamais vue en Turquie, autant d'étranger.

Concernant les Ahiska installés dans les régions Kurdes, c'est pour clairement la situation démographique, sans parlé que beaucoup de Kurdes ne savent plus Kurde, cette politique, faut la penser à long terme sur plusieurs décennies.


Merci pour les précisions ! Et effectivement très bonne stratégie de repeupler les régions kurdes !

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Juin 2016 - 17:18

Ankara rappelle son ambassadeur à Berlin après la reconnaissance par le Bundestag du génocide arménien. Ankara est susceptible de déclarer caduque l'accord sur les migrants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Juin 2016 - 19:28

D'autres images de l'exercice Efes-2016 avec la participation des généraux japonais, saoudien, qataris, azéri, US, Allemand, ukranien, polonais, britannique, pakistanais.





Et l'armée de l'air turque (Turaf) fête pendant les exercices Efes-2016 sont 105ème anniversaire (création en 1909).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Juin 2016 - 22:58

Istanbul dépasse Paris pour les vols transit et bientôt le nombre de passagers tout court..

Citation :
Istanbul surpasses Paris in number of transit flights

Istanbul now conducts more outgoing transit flights than Paris, largely as a result of Turkish Airlines raising the volume of its transit flights by 60 percent - despite the depressed tourism sector - according to an announcement by Turkish Airlines Chairman Aycı

http://www.dailysabah.com/money/2016/05/31/istanbul-surpasses-paris-in-number-of-transit-flights
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Juin 2016 - 23:42

Le gouvernement turc a conçu la maison typique avec l'aide du secteur privé d'un citoyen Turc, ce qu'on appel la "maison Kasbah":

Un premier exemple d'un quartier des maisons de la Kasaba:

https://www.google.com/maps/@41.0911007,29.3231136,1694m/data=!3m1!1e3

Type C:









Sa me fait rappeler le fims retour vers le futur:


Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3774
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 3 Juin 2016 - 0:13

@Kurssad
Invité a écrit:
Des volontaires, parfois âgés veulent se battre dans le sud-est du pays.. Mes frères, mon sang..

Et certains meurent pour leur patrie comme ces héros:



Mais la nouvelle génération suivra le cheminement de l'amour du martyr de ces ancêtres..

Est-ce juste de la com gouvernementale ou bien ces volontaires apportent vraiment un plus operationnel et en termes d'effectifs???
Quel cadre legislatif encadre ces volontaires?

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 3 Juin 2016 - 0:20

WRANGEL a écrit:


Est-ce juste de la com gouvernementale ou bien ces volontaires apportent vraiment un plus operationnel et en termes d'effectifs???
Quel cadre legislatif encadre ces volontaires?

Il y a d'anciens policiers, d'anciens militaires qui rapportent leurs expériences, l'Etat Turc ne refuse pas celui qui veut combattre pour lui. Pour le cadre, ils sont considérés comme fonctionnaire protégé par les lois du devoir. Leurs proches touchent une prime pour leur mort.

Je pense qu'ils veulent finir leur vie en "martyr" aussi. Ils sont reconnus comme tel par l'Etat Turc en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 3 Juin 2016 - 0:28

Baybars c'est officiel ici dans les couloirs financiers l'axe Rabat Istambul Ryadh est scelle inclus le CCG.Il faut etre cette anne va etre difficile pour nous tous mais il ne faut pas lacher.
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1300
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 3 Juin 2016 - 7:06

juba2 a écrit:
Baybars c'est officiel ici dans les couloirs financiers l'axe Rabat Istambul Ryadh est scelle inclus le CCG.Il faut etre  cette anne va etre difficile pour nous tous mais il ne faut pas lacher.

Ça sens l’ironie ......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 3 Juin 2016 - 11:11

Istanbul coté Asie, les quartiers de Maltepe (sahil = côte de Marmara), le quartier d'affaire d'Atasehir..

Maltepe Sahil:



Atasehir:





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 5 Juin 2016 - 22:53

Les réserves de la banque centrale turque s'établissent à 117.2 milliards $ (dont 98.3 milliards $ de devise + 19.1 milliards $ de réserve d'or).

En augmentation de 5.4 milliards $ en 6 mois (92.9 milliards $ de devise fin 2015). Les réserves d'or n'ont pas changées.

http://www.sabah.com.tr/ekonomi/2016/06/01/doviz-rezervi-263-milyon-dolar-artti
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 5 Juin 2016 - 23:47

Avec moins de touristes, je vais enfin profiter des criques turcs de la Turquie.. Prendre un yacht et m'installer dans les criques vierges de l'Egée m'installer au bord et écouter les vagues et les cigales avec du bon poisson à l'oignon sans oublié le soleil.. Sans oublié les grottes de source d'eau chaude (thermale) en bord de mer.  bounce  bounce  bounce  Twisted Evil

A partir du 5mn et 12m14, je connais ces petits coins:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 6 Juin 2016 - 19:04

80 millions d'habitants + 3-4 millions de réfugiés Syriens, Irakiens, Afghans, Somaliens, Soudanais (qui font des enfants à gogo).. On atteindra assez vite les 90-100 millions d'habitants.

Citation :
Turquie : «Ayez trois enfants au moins», exhorte Erdogan

Le président Recep Tayyip Erdogan a exhorté ce dimanche les femmes turques à avoir au moins trois enfants, jugeant la vie d'une femme «incomplète» si elle n'avait pas de descendance. Ces remarques du président turc sont les dernières d'une série de déclarations controversées visant à accroître la population de son pays, déjà en forte augmentation ces dernières années.


Recep Tayyip Erdogan a souligné qu'il était un fervent supporter du travail des femmes, mais que ceci ne devrait pas constituer un obstacle au fait d'avoir des enfants. «Rejeter la maternité signifie renoncer à l'humanité», a-t-il dit dans un discours lors de l'inaugration du nouveau siège de l'Association des Femmes turques et de la Démocratie (Kadem).

«Les familles fortes mènent aux nations fortes»

«Je recommanderais d'avoir au moins trois enfants», a-t-il déclaré à cette occasion. «Les familles fortes mènent aux nations fortes», a-t-il souligné. Six jours plus tôt, il avait estimé que le planning familial et la contraception ne convenaient pas aux familles musulmanes, s'attirant alors les foudres d'activistes féminines.

La population de la Turquie a atteint près de 79 millions d'habitants en 2015, contre un peu moins de 68 millions en l'an 2000, selon les statistiques officielles. Recep Tayyip Erdogan lui-même est père de quatre enfants, deux garçons et deux filles.

http://www.leparisien.fr/international/turquie-ayez-trois-enfants-au-moins-exhorte-erdogan-05-06-2016-5858737.php

Turquie : Erdogan invite les musulmans à bannir la contraception

Citation :
Le président turc invite les musulmans à rejeter la contraception et demande aux mères de famille d'accroître la population.

"Aucune famille musulmane" ne peut accepter la contraception et le planning familial, a estimé lundi le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui en a appelé aux mères pour accroître le nombre de Turcs. "Je le dis clairement (...) Nous allons accroître notre descendance", a déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours à Istanbul. "On nous parle de contraception, de planning familial. Aucune famille musulmane ne peut avoir une telle mentalité".

"La femme est avant tout une mère". Le président turc est un habitué des déclarations à l'emporte-pièce. Il avait déjà assuré que les femmes devaient avoir au moins trois enfants, critiqué l'avortement décrit comme un "crime contre l'Humanité", et dénoncé la "trahison contre des générations de Turcs" que représente à ses yeux le planning familial. "Je sais qu'il y en aura encore qui en seront gênés, mais pour moi la femme est avant tout une mère", avait déclaré Recep Tayyip Erdogan à l'occasion de la Journée des droits des femmes, le 8 mars.

L'opposition et les mouvements féministes turcs reprochent au régime du président islamo-conservateur, au pouvoir depuis 2002, d'entretenir les violences contre les femmes avec des préjugés religieux. La présence d'une seule femme -Fatma Betül Sayan Kaya, au ministère de la Famille- dans le nouveau gouvernement turc du Premier ministre Binali Yildirim a également été critiquée. "Vous ne pourrez pas usurper notre droit à la contraception, ni nos autres droits, avec vos déclarations moyenâgeuses. Nous défendrons nos droits", a déclaré lundi sur Twitter le collectif "Kadin Cinayetleri", qui milite contre les violences faites aux femmes.

La première dame défend l'emploi des femmes. Recep Tayyip Erdogan, père de quatre enfants, deux filles et deux garçons, a déjà émis des propositions pour limiter le droit à l'avortement et la pilule du lendemain. La Première dame de Turquie, Emine Erdogan, s'est quant à elle illustrée dimanche en défendant l'accès à l'emploi des femmes. "L'indicateur le plus révélateur de l'intégration des femmes dans la vie économique, c'est l'emploi", a-t-elle déclaré, exhortant les autorités à faire plus pour "assurer l'égalité sociale entre les genres". La population turque a connu une croissance exponentielle ces dernières années et compte aujourd'hui environ 79 millions d'habitants.

http://www.europe1.fr/international/turquie-erdogan-invite-les-musulmans-a-bannir-la-contraception-2758867

Les fortes chaleurs en Turquie avec le ramadan met la population KO, les gens dorment dans les mosquées climatisées pendant la journée..









Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Adjudant
Adjudant


messages : 311
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 7 Juin 2016 - 12:56

La Turquie a de véritables carences en matière de renseignement !
Citation :

Turquie : une bombe explose à Istanbul, au moins 11 morts


SOURCE AFP

La Turquie a une nouvelle fois été visée par un attentat. Une attaque à la bombe a visé mardi matin un véhicule de police dans le centre d'Istanbul. La bombe actionnée à distance a explosé au passage d'un bus transportant des policiers dans le quartier de Beyazit, a précisé la télévision. Onze personnes, sept policiers et quatre civils, ont été tuées et 36 autres blessées. « Sept policiers et quatre citoyens ont perdu la vie dans une attaque qui a visé la police antiémeute », a annoncé le gouverneur Vasip Sahin. Trois des blessés sont dans un état critique, a-t-il ajouté.


Comme « un séisme »



De nombreuses ambulances et voitures de pompiers ont été envoyées vers le lieu de l'explosion, sirènes hurlantes. La violente explosion s'est produite près de la station de tramway de Vezneciler, proche des principaux sites touristiques du centre historique, dont la mosquée Suleymaniye. La station de tramway a été fermée. Cette zone est également à proximité du grand bazar, important site touristique de la mégapole turque et de l'université d'Istanbul, la plus grande de la ville. Les examens ont été reportés dans cet établissement. L'explosion a soufflé les devantures des magasins avoisinants, et plusieurs voitures ont été endommagées, selon des images. « C'était comme un séisme », a indiqué un témoin à la chaîne d'information CNN-Türk.


Erdogan vise le PKK



Le président turc Recep Tayyip Erdogan qui se trouvait à Istanbul s'est rendu à l'hôpital Haseki où sont soignés des blessés. Il a pointé du doigt les rebelles kurdes. « Ce n'est pas nouveau que l'organisation terroriste (dénomination officielle du PKK) propage ses attaques dans les villes », a-t-il dit déclaré aux journalistes au terme d'une visite des blessés soignés dans un hôpital de la mégapole. « Notre lutte contre le terrorisme se poursuivra jusqu'à la fin, jusqu'à l'apocalypse », a assuré l'homme fort de Turquie. « Cette attaque ne peut être pardonnée », a-t-il insisté, assurant que toutes les mesures avaient été prises, car « il faut être prêt à affronter tout éventuel acte » de terrorisme. Le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu a assuré après l'attaque que « la Turquie continuera de lutter avec efficacité contre les terroristes (du PKK) et Daech (acronyme arabe du groupe de l'État islamique) ». « On voit comment ces terroristes n'ont aucune conscience et visent des gens innocents pendant le mois sacré du ramadan », a-t-il dit dénoncé sur la chaîne publique TRT.

En état d'alerte maximale, la Turquie a été secouée cette année par deux attentats-suicides dans des zones touristiques d'Istanbul attribués au groupe État islamique et deux attaques à la voiture piégée revendiquées par des militants kurdes qui ont frappé notamment Ankara, faisant des dizaines de victimes. Le 12 mai, huit personnes avaient été blessées par l'explosion d'une voiture piégée près d'une caserne militaire sur la rive asiatique d'Istanbul.


Le secteur touristique encore touché



En janvier, un attentat-suicide, également attribué à l'EI, avait déjà tué douze touristes allemands dans le centre historique de la plus grande ville de Turquie. Mais les rebelles kurdes, engagés dans des combats meurtriers avec l'armée dans le sud-est à majorité kurde du pays, sont montrés du doigt par les autorités dans les attaques visant les forces de sécurité. Le modus operandi de l'attentat de mardi à Beyazit est celui du PKK, selon des experts, même si les autorités n'ont fait aucun commentaire à ce sujet.

Deux autres attaques à la voiture piégée ont frappé en février et mars Ankara, faisant une soixantaine de victimes. Ils ont été revendiqués par les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical et dissident du PKK, qui mène depuis 1984 contre l'État turc une rébellion qui a déjà causé plus de 40 000 morts. En avril, les États-Unis avaient mis en garde leurs ressortissants en raison de « menaces crédibles » d'attentats contre les touristes à Istanbul et Antalya (Sud).

Le secteur touristique turc, qui a rapporté 31,5 milliards de dollars (27,9 milliards d'euros), a été frappé de plein fouet par cette récente vague d'attentats, victime, selon les opérateurs, d'une chute drastique des réservations pour l'été prochain.

http://www.lepoint.fr/monde/turquie-une-bombe-explose-a-istanbul-des-blesses-07-06-2016-2044903_24.php

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 7 Juin 2016 - 14:54

Rip

_________________
Revenir en haut Aller en bas
badr le patriotique
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 440
Inscrit le : 29/11/2013
Localisation : casablanca
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 7 Juin 2016 - 15:03

Rip

_________________
si vous me voyez faire des fautes grammaticales ne me dévorez pas
j'ai appris le Français depuis peu

et toujours


                                ALLAH

AL WATAN                                                AL MALIK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 8 Juin 2016 - 0:16

bens.othman a écrit:
La Turquie a de véritables carences en matière de renseignement !


Nous payons l'incompétence du gouvernement d'Erdogan avant tout.

Le barrage de Deriner a rapporté 500 millions de livres turques (200 millions $) à l'état turc depuis 1 an:





Le barrage de Deriner fait parti des grands projets du gouvernement concernant la construction de barrage dans des vallées inaccessibles à cause du relief. Par exemple, le barrage d'Emenek:

Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6215
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 8 Juin 2016 - 1:01

ALLAH Yerhamhoum

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division


messages : 4357
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 8 Juin 2016 - 2:33

Allah I r7emhoum

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 9 Juin 2016 - 22:46

Polémique concernant l'émission Survivor, un participant qui a participé est devenu super maigre et a dû être hospitalisé, il s'agit du chanteur turc Efecan:

Avant:



Après:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 10 Juin 2016 - 23:32

La police turque (Emniyet) recevra prochainement 11 drone Bayraktar TB-2. Pas de précision si c'est la version armée ou pas..



L'Emniyet négocie aussi avec TAI pour l'achat de drone Anka-B..

Revenir en haut Aller en bas
FarLouati
Caporal chef
Caporal chef


messages : 182
Inscrit le : 29/03/2015
Localisation : suisse
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 11 Juin 2016 - 0:47

Citation :

La croissance de l'économie turque a atteint 4,8% en rythme annuel au premier trimestre, un chiffre supérieur aux prévisions. Elle serait soutenue notamment par les dépenses de consommation des réfugiés syriens.

Les économistes prévoyaient en moyenne une hausse de 4,5% seulement du produit intérieur brut (PIB) par rapport aux trois premiers mois de 2015.

La demande intérieure a contribué à hauteur de six points à la croissance, précisent les statistiques, alors que la demande extérieure a représenté une contribution négative de 1,5 point, les importations ayant dépassé les exportations.

Des économistes expliquent que la présence dans le pays de plus de 2,7 millions de réfugiés syriens était l'un des facteurs alimentant la demande intérieur, contribuant à soutenir la croissance durant les premiers mois de l'année.
Hausse du salaire minimum

La hausse des traitements des fonctionnaires et le relèvement de 30% du salaire minimum serait un autre facteur de croissance, ajoutent les économistes.

Le ministre des Finances, Naci Agbal, et celui du Développement ont déclaré que la Turquie était bien partie pour atteindre l'objectif officiel d'une croissance de 4,5% cette année.
http://www.rts.ch/info/economie/7794381-la-croissance-economique-de-la-turquie-dopee-par-les-refugies-syriens.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 11 Juin 2016 - 0:56

Et sur la hausse des investissements publics et privés, on construit partout en Turquie. J'étais toujours optimiste sur l'apport positif des 3-4 millions de réfugiés Syriens, Afghans, Somaliens, Soudanais, Pakistanais et Irakiens (qui sont souvent commerçants et travailleurs). Ils prennent pieds pleinement en Turquie, ils investissent aussi en Turquie.

L'Europe devrait en prendre de la graine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 24 ... 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: