Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
crepitator
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 441
Inscrit le : 10/10/2009
Localisation : dans le mile
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 31 Oct 2009 - 0:31

Citation :
Les passeports de deux Européens liés à al-Qaïda découverts au Waziristan



Les passeports de Saïd Bahaji, recherché dans le cadre des attentats du 11 septembre et d'une Espagnole mariée à un responsable d'al-Qaïda, ont été découverts par l'armée pakistanaise au Sud-Waziristan, a constaté jeudi un journaliste de l'AFP.

L'armée a lancé depuis le 17 octobre une offensive terrestre visant à déloger les talibans de leur bastion du Waziristan du Sud, dans les zones tribales frontalières de l'Afghanistan (nord-ouest du Pakistan).

Elle a invité jeudi des journalistes pour une visite de terrain à Sherwangi, au cours de laquelle ont été présentés de nombreuses armes, équipements et matériels que l'armée affirme avoir découvert.

Parmi les documents saisis figurent le passeport de l'Allemand Saïd Bahaji et le passeport et une carte de résidence marocaine de l'Espagnole Raquel Garcia Burgos.

Il n'était pas possible de vérifier l'authenticité de ces documents.

Saïd Bahaji fait l'objet d'un mandat d'arrêt international pour son implication dans la "cellule de Hambourg", la base-arrière en Allemagne des kamikazes à l'origine des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis.

Il vivait et étudiait à Hambourg (nord), où il a provisoirement partagé un appartement avec l'Egyptien Mohammed Atta, identifié par le FBI comme le kamikaze aux commandes du premier avion qui s'est écrasé contre l'une des tours du World Trade Center.

Saïd Bahaji a disparu peu avant ces attentats.

Sur le passeport découvert au Waziristan, le tampon d'entrée au Pakistan porte la date du 4 septembre 2001.

L'Espagnole Raquel Garcia Burgos, dont la famille madrilène est sans nouvelles depuis 2001, selon les médias espagnols, est l'épouse d'Amer Azizi, un Marocain ayant vécu en Espagne recherché par la justice espagnole pour son rôle présumé dans les attentats du 11 mars 2004 à Madrid.

Amer Azizi est également soupçonné d'avoir appartenu à la première cellule d'Al-Qaïda montée en Espagne, qui avait été soupçonnée d'implication dans les préparatifs des attentats du 11 septembre 2001 en liaison avec la cellule de Hambourg.

Le numéro de téléphone d'Amer Azizi, considéré par la justice espagnole comme un des responsables d'Al-Qaïda en Europe, figurait dans l'agenda de Jamel Zougam, condamné en Espagne pour sa participation aux attentats de Madrid.

Ses empreintes digitales ont été retrouvées dans la maison de Morata de Tajuña près de Madrid, où ont été assemblées les bombes qui ont explosé dans les trains de banlieue de Madrid.

Les zones tribales pakistanaises sont devenues progressivement, depuis la chute des talibans en Afghanistan à la fin 2001, un sanctuaire d'Al-Qaïda, le fief des talibans pakistanais et une base arrière de leurs alliés des talibans afghans.

"Sherwangi était un centre important pour les terroristes étrangers, notamment les Ouzbeks. Il y a aussi des Tchétchènes et des Arabes", a déclaré jeudi à des journalistes le général Khalid Rabbani, commandant la 9e division d'infanterie pakistanaise, qui opère actuellement au Waziristan du Sud.





Auteur : AFP


_________________
Dulce et decorum est pro patria mori : Il est doux et beau de mourir pour la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 31 Oct 2009 - 3:07

Fremo a écrit:
Qu'est ce qu'ils cherchent exactement
Citation :
New US Bases on the Black Sea
Spoiler:
 
A faire ch*** les russes Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 31 Oct 2009 - 23:36

Bonne lecture
Citation :
Welcome to 2025
By Michael T Klare

Memo to the United States Central Intelligence Agency: You may not be prepared for time-travel, but welcome to 2025 anyway. Your rooms may be a little small, your ability to demand better accommodation may have gone out the window, and the amenities may not be to your taste, but get used to it. It's going to be your reality from now on.

Okay, now for the serious version of the above: In November 2008, the National Intelligence Council (NIC), an affiliate of the Central Intelligence Agency, issued the latest in a series of futuristic publications intended to guide the incoming administration of Barack Obama.

Peering into its analytic crystal ball in a report entitled Global Trends 2025, it predicted that America's global preeminence would gradually disappear over the next 15 years - in conjunction with the rise of new global powerhouses, especially China and India. The report examined many facets of the future strategic environment, but its most startling, and news-making, finding concerned the projected long-term erosion of American dominance and the emergence of new global competitors.

"Although the United States is likely to remain the single most powerful actor [in 2025]," it stated definitively, the country's "relative strength - even in the military realm - will decline and US leverage will become more constrained."

That, of course, was then; this - some 11 months into the future - is now and how things have changed. Futuristic predictions will just have to catch up to the fast-shifting realities of the present moment. Although published after the onset of the global economic meltdown was underway, the report was written before the crisis reached its full proportions and so emphasized that the decline of American power would be gradual, extending over the assessment's 15-year time horizon. But the economic crisis and attendant events have radically upset that timetable. As a result of the huge economic losses suffered by the United States over the past year and China's stunning economic recovery, the global power shift the report predicted has accelerated. For all practical purposes, 2025 is here already.

Many of the broad, down-the-road predictions made in Global Trends 2025 have, in fact, already come to pass. Brazil, Russia, India, and China - collectively known as the BRIC countries - are already playing far more assertive roles in global economic affairs, as the report predicted would happen in perhaps a decade or so. At the same time, the dominant global role once monopolized by the United States with a helping hand from the major Western industrial powers - collectively known as the Group of 7 (G-7) - has already faded away at a remarkable pace.

Countries that once looked to the United States for guidance on major international issues are ignoring Washington's counsel and instead creating their own autonomous policy networks. The United States is becoming less inclined to deploy its military forces abroad as rival powers increase their own capabilities and non-state actors rely on "asymmetrical" means of attack to overcome the US advantage in conventional firepower.

No one seems to be saying this out loud - yet - but let's put it bluntly: less than a year into the 15-year span of Global Trends 2025, the days of America's unquestioned global dominance have come to an end. It may take a decade or two (or three) before historians will be able to look back and say with assurance, "That was the moment when the United States ceased to be the planet's preeminent power and was forced to behave like another major player in a world of many competing great powers." The indications of this great transition, however, are there for those who care to look.

Six pointers on the road to ordinary nationhood
Here is my list of six recent developments that indicate we are entering "2025" today. All six were in the news in the last few weeks, even if never collected in a single place. They (and other events like them) represent a pattern: the shape, in fact, of a new age in formation.

1. At the global economic summit in Pittsburgh on September 24 and 25, the leaders of the major industrial powers, the G-7 (G-8 if you include Russia) agreed to turn over responsibility for oversight of the world economy to a larger, more inclusive Group of 20 (G-20), adding in China, India, Brazil, Turkey, and other developing nations. Although doubts have been raised about the ability of this larger group to exercise effective global leadership, there is no doubt that the move itself signaled a shift in the locus of world economic power from the West to the global East and South - and with this shift, a seismic decline in America's economic preeminence has been registered.

"The G-20's true significance is not in the passing of a baton from the G-7/G-8 but from the G-1, the US," Jeffrey Sachs of Columbia University wrote in the Financial Times. "Even during the 33 years of the G-7 economic forum, the US called the important economic shots."

Declining American leadership over these last decades was obscured by the collapse of the Soviet Union and an early American lead in information technology, Sachs also noted, but there is now no mistaking the shifting of economic power from the United States to China and other rising economic dynamos.

2. According to news reports, America's economic rivals are conducting secret (and not-so-secret) meetings to explore a diminished role for the US dollar - fast losing its value - in international trade. Until now, the use of the dollar as the international medium of exchange has given the United States a significant economic advantage: it can simply print dollars to meet its international obligations while other nations must convert their own currencies into dollars, often incurring significant added costs. Now, however, many major trading countries - among them China, Russia, Japan, Brazil, and the Persian Gulf oil countries - are considering the use of the euro, or a "basket" of currencies, as a new medium of exchange. If adopted, such a plan would accelerate the dollar's precipitous fall in value and further erode American clout in international economic affairs.

One such discussion reportedly took place this summer at a summit meeting of the BRIC countries. Just a concept a year ago, the BRIC consortium became a flesh-and-blood reality this June when the leaders of the four countries held an inaugural meeting in Yekaterinburg, Russia.

The very fact that Brazil, Russia, India, and China chose to meet as a group was considered significant, as they jointly possess about 43% of the world's population and are expected to account for 33% of the world's gross domestic product by 2030 - about as much as the United States and Western Europe will claim at that time. Although the BRIC leaders decided not to form a permanent body like the G-7 at this stage, they did agree to coordinate efforts to develop alternatives to the dollar and to reform the International Monetary Fund in such a way as to give non-Western countries a greater voice.

3. On the diplomatic front, Washington has been rebuffed by both Russia and China in its drive to line up support for increased international pressure on Iran to cease its nuclear enrichment program. One month after Obama cancelled plans to deploy an anti-ballistic missile system in Eastern Europe in an apparent bid to secure Russian backing for a tougher stance toward Tehran, top Russian leaders are clearly indicating that they have no intention of endorsing strong new sanctions on Iran. "Threats, sanctions, and threats of pressure in the current situation, we are convinced, would be counterproductive," declared the Russian Foreign Minister Sergei Lavrov, following a meeting with Secretary of State Hillary Clinton in Moscow on October 13.

The following day, Russian Prime Minister Vladimir Putin said that the threat of sanctions was "premature". Given the political risks Obama took in canceling the missile program - a step widely condemned by Republicans in Washington - Moscow's quick dismissal of US pleas for cooperation on the Iranian enrichment matter can only be interpreted as a further sign of waning American influence.

4. Exactly the same inference can be drawn from a meeting in Beijing on October 15 between Chinese Prime Minister Wen Jiabao and Iran's first vice president, Mohammed Reza Rahimi. "The Sino-Iran relationship has witnessed rapid development as the two countries' leaders have had frequent exchanges, and cooperation in trade and energy has widened and deepened," Wen said at the Great Hall of the People. Coming at a time when the United States is engaged in a vigorous diplomatic drive to persuade China and Russia, among others, to reduce their trade ties with Iran as a prelude to toughened sanctions, the Chinese statement can only be considered a pointed rebuff of Washington.

5. From Washington's point of view, efforts to secure international support for the allied war effort in Afghanistan have also met with a strikingly disappointing response. In what can only be considered a trivial and begrudging vote of support for the US-led war effort, British Prime Minister Gordon Brown announced on October 14 that Britain would add more troops to the British contingent in that country - but only 500 more, and only if other European nations increase their own military involvement, something he undoubtedly knows is highly unlikely.

So far, this tiny, provisional contingent represents the sum total of additional troops the Obama administration has been able to pry out of America's European allies, despite a sustained diplomatic drive to bolster the combined NATO force in Afghanistan. In other words, even America's most loyal and obsequious ally in Europe no longer appears willing to carry the burden for what is widely seen as yet another costly and debilitating American military adventure in the Greater Middle East.

6. Finally, in a move of striking symbolic significance, the International Olympic Committee (IOC) passed over Chicago (as well as Madrid and Tokyo) to pick Rio de Janeiro to be the host of the 2016 summer Olympics, the first time a South American nation was selected for the honor. Until the Olympic vote took place, Chicago was considered a strong contender, especially



since former Chicago resident Barack Obama personally appeared in Copenhagen to lobby the IOC. Nonetheless, in a development that shocked the world, Chicago not only lost out but was the city eliminated in the very first round of voting.

"Brazil went from a second-class country to a first-class country, and today we began to receive the respect we deserve," said Brazilian President Luiz Inacio Lula da Silva at a victory celebration in Copenhagen after the vote. "I could die now and it already would have been worth it." Few said so, but in the course of the Olympic decision-making process the US was summarily and pointedly demoted from sole superpower to instant also-ran, a symbolic moment on a planet entering a new age.

On being an ordinary country
These are only a few examples of recent developments which indicate, to this author, that the day of America's global preeminence has already come to an end, years before the American intelligence community expected. It's increasingly clear that other powers - even our closest allies - are increasingly pursuing independent foreign policies, no matter what pressure Washington tries to bring to bear.

Of course, none of this means that, for some time to come, the US won't retain the world's largest economy and, in terms of sheer destructiveness, its most potent military force. Nevertheless, there is no doubt that the strategic environment in which American leaders must make critical decisions, when it comes to the nation's vital national interests, has changed dramatically since the onset of the global economic crisis.

Even more important, Obama and his senior advisers are, it seems, reluctantly beginning to reshape US foreign policy with the new global reality in mind. This appears evident, for example, in the administration's decision to revisit US strategy on Afghanistan.

It was only in March, after all, that the president embraced a new counter-insurgency-oriented strategy in that country, involving a buildup of US boots on the ground and a commitment to protracted efforts to win hearts and minds in Afghan villages where the Taliban was resurgent. It was on this basis that he fired the incumbent Afghan War commander, General David D McKiernan, replacing him with General Stanley A McChrystal, considered a more vigorous proponent of counterinsurgency. When, however, McChrystal presented Obama with the price tag for the implementation of this strategy - 40,000 to 80,000 additional troops (over and above the 20,000-odd extra troops only recently committed to the fight) - many in the president's inner circle evidently blanched.

Not only will such a large deployment cost the US Treasury hundreds of billions of dollars it can ill afford, but the strains it is likely to place on the Army and Marine Corps are likely to be little short of unbearable after years of multiple tours and stress in Iraq. This price would be more tolerable, of course, if America's allies would take up more of the burden, but they are ever less willing to do so.

Undoubtedly, the leaders of Russia and China are not entirely unhappy to see the United States exhaust its financial and military resources in Afghanistan. Under these circumstances, it is hardly surprising that Vice President Joe Biden, among others, is calling for a new turn in US policy, foregoing a counterinsurgency approach and opting instead for a less costly "counter-terrorism" strategy aimed, in part, at crushing al-Qaeda in Pakistan - using drone aircraft and Special Forces, rather than large numbers of US troops (while leaving troop levels in Afghanistan relatively unchanged).

It is too early to predict how the president's review of US strategy in Afghanistan will play out, but the fact that he did not immediately embrace the McChrystal plan and has allowed Biden such free rein to argue his case suggests that he may be coming to recognize the folly of expanding America's military commitments abroad at a time when its global preeminence is waning.

One senses Obama's caution in other recent moves. Although he continues to insist that the acquisition of nuclear weapons by Iran is impermissible and that the use of force to prevent this remains an option, he has clearly moved to minimize the likelihood that this option - which would also be plagued by recalcitrant "allies" - will ever be employed.

On the other side of the coin, he has given fresh life to American diplomacy, seeking improved ties with Moscow and approving renewed diplomatic contact with such previously pariah states as Myanmar, Sudan and Syria. This, too, reflects a reality of our changing world: that the holier-than-thou, bullying stance adopted by the George W Bush administration toward these and other countries for almost eight years rarely achieved anything. Think of it as an implicit acknowledgement that the US is now descending from its status as the globe's "sole superpower" to that of an ordinary country. This, after all, is what ordinary countries do; they engage other countries in diplomatic discourse, whether they like their current governments or not.

So, welcome to the world of 2025. It doesn't look like the world of our recent past, when the United States stood head and shoulders above all other nations in stature, and it doesn't comport well with Washington's fantasies of global power since the Soviet Union collapsed in 1991. But it is reality.

For many Americans, the loss of that preeminence may be a source of discomfort, or even despair. On the other hand, don't forget the advantages to being an ordinary country like any other country: Nobody expects Canada, or France, or Italy to send another 40,000 troops to Afghanistan, on top of the 68,000 already there and the 120,000 still in Iraq. Nor does anyone expect those countries to spend $925 billion in taxpayer money to do so - the current estimated cost of both wars, according to the National Priorities Project.

The question remains: How much longer will Washington feel that Americans can afford to subsidize a global role that includes garrisoning much of the planet and fighting distant wars in the name of global security, when the American economy is losing so much ground to its competitors? This is the dilemma Obama and his advisers must confront in the altered world of 2025.

Michael T Klare is a professor of peace and world security studies at Hampshire College and author of Rising Powers, Shrinking Planet: The New Geopolitics of Energy (Owl Books). A documentary film version of his previous book, Blood and Oil, is available from the Media Education Foundation at Bloodandoilmovie.com.

http://atimes.com/atimes/South_Asia/KJ28Df04.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
crepitator
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 441
Inscrit le : 10/10/2009
Localisation : dans le mile
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 1 Nov 2009 - 13:57

Citation :
Nucléaire : l’Iran veut de l’uranium avant de livrer
New York - L’Iran a fait savoir à l’AIEA qu’il souhaitait une livraison de combustible nucléaire pour un réacteur à Téhéran avant d’accepter d’envoyer son uranium enrichi en Russie et en France. Des diplomates occidentaux ont jugé cette requête inacceptable.
Les diplomates ont dit ne pas savoir si la proposition était sérieuse ou si les Iraniens cherchaient simplement à faire traîner les négociations en longueur.
"Il y a maintenant un sentiment d’impatience. Nous ne savons pas précisément combien de jours nous avons, mais l’Iran devra bientôt montrer qu’il travaillera avec la proposition qui a été soumise", a déclaré un responsable occidental.
Interrogé sur la réponse de Téhéran, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei, s’est refusé à tout commentaire.
La proposition de l’AIEA prévoit le transfert de 75% du stock d’uranium faiblement enrichi de l’Iran - il en a officiellement 1,5 tonne - vers la Russie puis la France pour y être traité et converti en combustible afin d’être utilisé dans un réacteur de Téhéran qui produit des radio-isotopes pour le traitement du cancer.
Téhéran affirme que son programme nucléaire est pacifique et il refuse de l’arrêter. Les puissances occidentales redoutent que l’Iran cherche secrètement à se doter de l’arme nucléaire.
SDA-ATS le sien

_________________
Dulce et decorum est pro patria mori : Il est doux et beau de mourir pour la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 2 Nov 2009 - 13:32

Citation :



Trois douaniers polonais tués dans un accident d'hélicoptère





publié le 01/11/2009 à 15:30, Reuters




VARSOVIE, 1er novembre (Reuters) - Trois gardes-frontières polonais ont trouvé la mort dans l'accident de leur hélicoptère en territoire biélorusse, ont annoncé les pompiers dimanche.
"La carcasse de l'hélicoptère des douanes qui a disparu la nuit dernière avec trois personnes à bord a été retrouvée dimanche matin en Biélorussie à 200 mètres de la frontière (polonaise)", rapporte l'agence de presse PAP citant un porte-parole des pompiers.
L'agence précise que la cause de l'accident, qui s'est produit lors d'une patrouille dans le nord-est du pays, n'a pas été établie pour l'instant. (Rob Strybel; version française Pierre Sérisier)

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres


Dernière édition par MAATAWI le Lun 2 Nov 2009 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 2 Nov 2009 - 13:42

C'est un Hélicoptère Français ? ou les douaniers sont Franco-polonais ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 2 Nov 2009 - 13:50

Dr.Watson a écrit:
C'est un Hélicoptère Français ? ou les douaniers sont Franco-polonais ?

Vous avez raison doc je me suis trompé ces pour actualité international

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 2 Nov 2009 - 14:06

Article déplacé vers le bon topic, erreur corrigée Maatawi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 2 Nov 2009 - 16:42

Dr.Watson a écrit:
C'est un Hélicoptère Français ? ou les douaniers sont Franco-polonais ? Very Happy

C'est la version française clown

Citation :
...(Rob Strybel; version française Pierre Sérisier)
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 3 Nov 2009 - 14:00



Citation :
Il croit voir une arme et saute d'un avion avant le décollage


Un passager d'un vol de Cyprus Airways, croyant voir un homme armé dans l'avion, a ouvert une des portes de l'appareil en phase de décollage et sauté sur le tarmac avant de s'enfuir samedi soir à l'aéroport de Larnaca (sud), selon des sources policières et la presse locale.


Cet homme, un Grec d'origine portugaise âgé d'une trentaine d'années, a ensuite été retrouvé sur le toit d'un hôtel des environs et interpellé.

Selon la même source, après avoir sauté de l'appareil il a abandonné son sac à dos, faisant craindre une action terroriste alors que cet incident coïncidait avec la fin de la visite à Chypre de la présidente indienne, Pratibha Devisingh Patil.
Le vol à bord duquel se trouvait le jeune homme était à destination d'Athènes et comptait 157 autres passagers. Il a été retardé de deux heures. «Il y a eu dans un premier temps la piste d'une possible action terroriste, mais les éléments recueillis ont écarté ce risque», a indiqué à la presse le porte-parole de la police de Larnaca.
Comment a-t-il pu bondir si facilement en dehors de l'appareil?

Le prévenu a été présenté lundi à un tribunal de Larnaca, devant lequel il a assuré avoir vu un individu armé en cabine. Il a été maintenu en détention et risque une inculpation pour «acte malveillant» et «entrée dans un espace interdit».
La police cherche en outre à savoir comment il a pu bondir si facilement en dehors de l'appareil --qui se préparait à décoller-- et s'enfuir, en dépit des mesures de sécurité existantes. Le porte-parole de Cyprus Airways, Kyriacos Kyriacou, a pour sa part annoncé des poursuites en dommages et intérêts contre le prévenu, compte tenu du préjudice causé à la compagnie nationale chypriote, qui a notamment dû payer l'hôtel à des passagers en correspondance à Athènes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 3 Nov 2009 - 14:31

Citation :


Hillary Clinton annonce des partenariats avec la "société civile" musulmane

LEMONDE.FR avec AFP | 03.11.09 | 13h47

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a annoncé, mardi 3 novembre, un ensemble d'initiatives en direction des "sociétés civiles" du monde musulman, concrétisant les engagements du président Barack Obama dans son discours très remarqué au Caire en juin. "Notre objectif est d'écouter plus et de découvrir de nouvelles façons de travailler en partenaires", a promis la chef de la diplomatie américaine dans un discours devant la 6e édition du Forum pour l'Avenir à Marrakech.

Hillary Clinton a annoncé de multiples initiatives du gouvernement américain en faveur des créateurs d'entreprise et de la création d'emplois, le soutien à l'investissement dans la technologie, le développement des échanges éducatifs, et l'aide à l'éducation des femmes.
Elle a annoncé la tenue d'un sommet de l'entreprise (Entrepreneurship Summit) qui mettra en relation, début 2010 à Washington, des "porteurs d'innovation venant de communautés musulmanes dans le monde entier avec des chefs d'entreprise américains".
Elle a aussi lancé le projet "Civil Society 2.0" destiné à "renforcer la société civile sur le terrain, en l'aidant à avoir accès aux technologies numériques".

Plusieurs programmes pilotes sont prévus dans ce cadre pour soutenir les nouveaux médias et l'éducation à distance en Afrique ainsi qu'aux Proche et Moyen-Orient. Enfin, la secrétaire d'Etat a dévoilé une initiative de dialogue interconfessionnel, qui devrait se traduire par des réunions semestrielles à l'échelle des gouvernements, mais aussi d'associations et du secteur privé.

Le 4 juin dernier au Caire, Barack Obama s'était engagé à un "nouveau départ" dans la relation entre les Etats-Unis et le monde musulman. Il avait appelé à la fin du "cycle de méfiance et de discorde" entre les Etats-Unis et l'islam, espérant "un nouveau départ fondé sur l'intérêt mutuel et le respect mutuel". Le Forum pour l'Avenir est une initiative commune des Etats membres du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Russie) et d'une vingtaine de pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, ainsi que de la Commission européenne et de la Ligue arabe. Il se veut un cadre propice à un dialogue informel, ouvert et global

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 3 Nov 2009 - 20:24

Citation :

UK woman jailed for hiding bomb files in burka



Woman accidentally dropped memory stick while interviewed

A Moroccan woman who hid a computer memory stick in her burka containing thousands of files on making explosives, was sentenced to two years in jail on Monday after pleading guilty to possessing material likely to be useful to terrorists.

The court heard how the memory stick contained more than 7,000 files, including an explosives manual for the “Brothers of the Mujahideen.”

It was described by police as “a mini encyclopedia of weapons making.”

Full Story / Continue..
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 3 Nov 2009 - 20:29

ha ma galt chwafa Evil or Very Mad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 4 Nov 2009 - 11:32

Citation :

Israël intercepte un bateau chargé d'armes en Méditerranée (armée)



n commando de la marine israélienne a intercepté dans la nuit de mardi à mercredi un navire battant pavillon d'Antigua transportant des armes au large des côtes d'Israël, a indiqué une porte-parole militaire.

"Un commando a intercepté en mer, à environ 100 milles nautiques (150 km) de nos côtes, un cargo de marchandises que nous soupçonnions de transporter des armes et des munitions", a précisé la porte-parole, Avital Leibovich
Le commando, monté à bord, a effectivement trouvé du matériel militaire", a ajouté la porte-parole.
Selon elle, le bateau a ensuite été conduit dans un port du sud d'Israël pour de nouvelles recherches à son bord.
La porte-parole n'a pas précisé le nom, ni la nature des armes saisies ni le port où est ancré le cargo.

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 4 Nov 2009 - 11:39

Citation :

Afghanistan: cinq soldats britanniques tués par balles dans une attaque (MoD)

04.11.09 | 07h56






inq soldats britanniques sont décédés mardi après-midi des suites de blessures par balles soutenues lors d'une attaque dans la province du Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé mercredi le ministère britannique de la Défense.

L'attaque, qui fait l'objet d'une enquête, a été menée dans le district de Nad-e'Ali, a indiqué le ministère, précisant que trois soldats appartenaient au régiment des Grenadier Guards et deux à la police militaire royale.









Ces décès portent le bilan des pertes britanniques à 229 morts depuis le début de l'intervention militaire dans ce pays. 49 soldats britanniques sont morts sur les mois de juillet, août et septembre.
Le Royaume-Uni a déployé 9.000 soldats en Afghanistan et prévoit d'en envoyer 500 supplémentaires malgré une présence de plus en plus critiquée par les Britanniques à mesure que le bilan augmente.

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 4 Nov 2009 - 18:05

Citation :

Israël saisit des centaines de tonnes d'armes iraniennes pour le Hezbollah

04.11.09 | 15h14



a marine israélienne a saisi des "centaines de tonnes d'armes" en provenance d'Iran et destinées au mouvement chiite libanais Hezbollah, à bord du cargo arraisonné au large de ses côtes, a-t-on appris mercredi de source militaire.

"Nous avons découvert des dizaines de conteneurs, des centaines de tonnes d'armes et de munitions pour le Hezbollah, en provenance d'Iran", a déclaré le numéro deux de la marine de guerre israélienne Rani Ben-Yehuda.









Un commando de marine avait intercepté dans la nuit de mardi à mercredi un navire marchand, battant pavillon d'Antigua, à environ 100 milles nautiques (180 km) des côtes d'Israël.
Au cours de l'inspection, le commando a trouvé du matériel militaire dissimulé en cargaison civile, selon un communiqué du ministère de la Défense.
Le bateau, baptisé "Francop", a ensuite été conduit jusqu'au port d'Ashdod, au sud de Tel Aviv.
Israël, qui accuse la Syrie et l'Iran de fournir des armes au Hezbollah et au mouvement islamiste palestinien Hamas, a procédé à plusieurs reprises dans le passé à des interceptions de bateaux transportant des armes en haute mer.
Le 3 janvier 2002, des unités de la marine et de l'armée de l'air israéliennes avaient arraisonné en Mer Rouge le "Karine A", un navire qui transportait 50 tonnes d'armement, notamment des roquettes Katioucha, des roquettes anti-chars, des obus de mortier, des mines et 1,5 tonne d'explosifs.
Les responsables israéliens avaient accusé alors des responsables liés à l'Autorité palestinienne d'avoir acheté le "Karine A" ainsi que la cargaison d'armes d'origine iranienne qui était à bord.
Je vois que le mossad fait bien sont travail mais si ils ont arrêter un il doit y avoir bien d'autre qui ont arrivé

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 0:00

Citation :

Yémen: un bateau iranien chargé d'armes pour les rebelles saisi

SANAA, 26 oct 2009 (AFP) - Un bateau iranien chargé d'armes destinées à la rébellion zaïdite, en guerre contre l'armée dans le nord du Yémen, a été saisi au large du Yémen en mer Rouge, a-t-on appris lundi auprès des autorités locales dans la province yéménite de Hajjah.
Le bateau, chargé notamment d'obus anti-chars, a été arraisonné dimanche au large du village de Midi dans la province de Hajjah (nord-ouest), qui jouxte celle de Saada, fief de la rébellion chiite, a indiqué à l'AFP un responsable local.
Cinq Iraniens et un Indien, arrêtés à bord du navire, ont été conduits à Sanaa où ils sont interrogés par la police, a-t-il ajouté sous couvert de l'anonymat.
Selon les premiers résultats de l'enquête, "les cinq Iraniens sont des instructeurs" qui devaient faire parvenir leur cargaison d'armes aux rebelles et "évacuer des blessés iraniens" du nord du Yémen en vue de leur rapatriement, a affirmé à l'AFP un autre responsable local.
Les autorités yéménites accusent les rebelles, qui démentent, d'être soutenus par des parties en Iran.
La semaine dernière, le président Ali Abdallah Saleh avait affirmé que les rebelles recevaient des financements "de certains dignitaires en Iran", tout en soulignant qu'il n'accusait pas le pouvoir iranien.
Les rebelles, qui disputent aux autorités de Sanaa le contrôle des provinces de Saada et d'Omrane où la guerre fait rage, "avancent actuellement vers l'ouest, en direction de la mer Rouge pour y prendre pied", avait-il dit.
Les combats entre l'armée et les rebelles ont éclaté le 11 août dans le cadre d'un conflit récurrent depuis 2004, et ont fait jusqu'à présent des centaines de morts et de blessés et quelque 55.000 déplacés.

(Copyright AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 0:02

Citation :
Yémen: Téhéran dément la saisie d'un bateau chargé d'armes iraniennes

TEHERAN, 27 oct 2009 (AFP) - Des sources officielles iraniennes ont démenti mardi les informations faisant état de la saisie, au large du Yémen, d'un bateau iranien chargé d'armes qui seraient destinées à la rébellion chiite, selon la chaîne publique Al-Alam de langue arabe.
Des responsables de la province yéménite de Hajjah (nord-ouest) avaient indiqué lundi à l'AFP qu'un bateau iranien chargé d'armes destinées à la rébellion zaïdite, en guerre contre l'armée dans le nord du Yémen, avait été saisi en mer Rouge.
Selon un de ces responsables, le bateau, chargé notamment d'obus antichars, a été arraisonné dimanche au large du village de Midi, dans la province de Hajjah, qui jouxte celle de Saada, fief de la rébellion chiite.
"Il s'agit d'un mensonge des médias", a indiqué mardi la télévision iranienne Al-Alam citant des sources non identifiées ayant démenti la saisie d'un bateau iranien.
S'exprimant sous le couvert de l'anonymat, le responsable yéménite avait indiqué que cinq Iraniens et un Indien avaient été arrêtés à bord du navire et conduits à Sanaa pour être interrogés.
Un autre responsable yéménite avait indiqué que les cinq Iraniens devaient faire parvenir leur cargaison d'armes aux rebelles et "évacuer des blessés iraniens" du nord du Yémen en vue de leur rapatriement.
Les autorités yéménites accusent les rebelles, qui démentent, d'être soutenus par des parties en Iran.
La semaine dernière, le président yéménite, Ali Abdallah Saleh, avait affirmé que les rebelles recevaient des financements "de certains dignitaires en Iran", tout en soulignant qu'il n'accusait pas le pouvoir iranien.
Les combats entre l'armée et les rebelles ont éclaté le 11 août dans le cadre d'un conflit récurrent depuis 2004, et ont fait jusqu'à présent des centaines de morts et de blessés et quelque 55.000 déplacés.

(Copyright AFP)
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 13:19

Citation :


Le Hezbollah nie être le destinataire du cargo saisi par la marine israélienne

LEMONDE.FR avec Reuters et AFP | 05.11.09 | 11h17 • Mis à jour le 05.11.09 | 12h05

REUTERS/AMIR COHEN
Selon la marine israélienne, la cargaison du "Francop", navire battant pavillon antiguais, était constituée de roquettes de 122 mm et autres calibres, d'obus de mortiers, de grenades et de munitions pour fusils d'assaut AK-47.
Le Hezbollah libanais nie être le destinataire de l'arsenal dont Israël a annoncé la saisie, la veille, à bord d'un navire arraisonné en Méditerranée. "Il condamne par la même occasion la piraterie israélienne dans les eaux internationales", déclare le mouvement dans un communiqué.
Selon la marine israélienne, la cargaison du Francop, navire battant pavillon antiguais, était constituée de roquettes de 122 mm et autres calibres, d'obus de mortiers, de grenades et de munitions pour fusils d'assaut AK-47. Les armes en question ont été découvertes dans une quarantaine de conteneurs dissimulés derrière des biens civils, a déclaré mercredi à la presse le contre-amiral israélien Ran Ben-Yehuda. "Les armes sont venues d'Iran et étaient destinées au Hezbollah", a poursuivi l'officier israélien, selon lequel la cargaison aurait permis aux miliciens chiites de livrer bataille pendant un mois entier. Les conteneurs, a précisé Ran Ben-Yehuda, ont été chargés à Damiette, en Egypte, et devaient transiter par la Syrie. Damas et Téhéran nient toute implication.
"En tant que commandant d'une vedette lance-missiles, je peux vous dire que nous participons régulièrement à de nombreuses opérations similaires à celle réalisée" mercredi avant l'aube, a affirmé à la radio publique un officier de la marine israélienne. "Je ne peux pas donner de précisions sur ces missions, car nous agissons dans le secret, et c'est préférable", a-t-il ajouté.


_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 17:07

Bien sure que le hezbollah va le nier.qu'est ce qu'ils vont dire''donnez moi ce qui m'appartient???'
Revenir en haut Aller en bas
H3llF!R3
Colonel
Colonel


messages : 1602
Inscrit le : 23/05/2009
Localisation : XXX
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 17:28

Voila que maintenant le hizbollah, en plus que de crier haut et fort que ces armes sont destinés en fait au peuple de l'Atlantide, condamne Israël pour piratage !

J'en connais qui ont étés complexés par cette capture ...


PS: L'IRAN fais pas mieux en déclarant que le bateau est apparu comme par magie au milieu de la méditerranée avec 24 millions d'AK47 à son bord ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6496
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 18:00

Citation :
Les conteneurs, a précisé Ran Ben-Yehuda, ont été chargés à Damiette, en Egypte, et devaient transiter par la Syrie. Damas et Téhéran nient toute implication.

allons les gars!!! on insulte notre intelligence là ! pourquoi l'Iran irait chargée des armes dans un pays hostile "l'Egypte" pour les livrer au Hezbollah (fain hya oudnik....) alors qu'ils peuvent passer cette munition comme ils l'ont toujours fait via la Syrie ni vue ni connu, on ne sait plus mentir de nos jours ou quoi...

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 18:16

FAMAS a écrit:


allons les gars!!! on insulte notre intelligence là ! pourquoi l'Iran irait chargée des armes dans un pays hostile "l'Egypte" pour les livrer au Hezbollah (fain hya oudnik....) alors qu'ils peuvent passer cette munition comme ils l'ont toujours fait via la Syrie ni vue ni connu, on ne sait plus mentir de nos jours ou quoi...

on tourne et on tourne et on trouve la chere egypte comme toujours.La meme histoire: quand israel construisait son mure de securite c'etait le ciment et le beton armee des companies egyptiennes qui fournissaient en catimini a ariel sharon ,bien sure avec la benediction de moubarak et son fils et ses copains.
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel


messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 18:27

[quote="FAMAS"]
allons les gars!!! on insulte notre intelligence là ! pourquoi l'Iran irait chargée des armes dans un pays hostile "l'Egypte" quote]

a mon humble avis c'est une facon de mettre la pression sur les services Egyptiens pour qu'ils renforcent encore plus le blocus contre Gaza apres le dernier essai d'un C 802 par le Hamas
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6496
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 5 Nov 2009 - 19:25

reese a écrit:
apres le dernier essai d'un C 802 par le Hamas
une source stp ? Wink

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités internationales   Aujourd'hui à 5:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Master Relations Internationales
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: