Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 19 Aoû 2016 - 12:11

Citation :



18 août 2016 | Par Benoit Gilson
L’armée belge réclame des mini-drones

Les B-Hunter seront remplacés par des drones MALE, mais aussi des mini-drones. © Force Aérienne Belge Les B-Hunter seront remplacés par des drones MALE, mais aussi des mini-drones. © Force Aérienne Belge
Au-delà de l’achat de drones MALE, prévu dans la vision stratégique 2030, l’armée aimerait des moyens d’observation légers dès 2018

La vision stratégique 2030 de l’armée belge, approuvée juste avant l’été, prévoit un équipement conséquent en drones. Les actuels B-Hunter, acquis en 2002, arriveront bientôt en fin de vie. Ils seront remplacé par 6 MALE. 180 millions sont prévus pour deux appareils entre 2021 et 2025 et 310 millions pour 4 MALE européens à plus long terme (2029-2030).

Mais l’armée belge semble avoir des besoins plus pressants. C’est ainsi qu’elle souhaite obtenir des mini-drones dès 2018, pour des missions de guidage des troupes au sol, notamment pour les missions actuelles de soutien à la sécurité nationale. La capacité de ces drones, dont l’acquisition pourrait faire l’objet d’une collaboration avec le Luxembourg, devrait permettre d’atteindre une autonomie de vol de 10 à 25 kilomètres, pendant 1 à 3 heures.

Ne nécessitant que quelques millions d’euros, le marché pourrait être conclu cette année encore pour une première utilisation opérationnelle dès la mi-2018.

Air-cosmos.com






Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 26 Aoû 2016 - 20:10

Citation :
Les air commandos reçoivent leur arme à létalité réduite




Les air commandos, personnel de sécurité de la Composante Air, s’essayaient à un nouvel équipement ce mercredi 24 août. Les pistolets à létalité réduite FN 303-P sont particulièrement adaptés à leurs missions de protection dans les environs et à bord des aéronefs.

En cas de situation suspecte où la distance empêche l’utilisation de la matraque, le 303-P permet aux air commandos de réagir sans avoir recours à une arme à feu létale. C’est dire qu’elle peut se prêter à nombre de situations, notamment dans le monde de l’aviation.

« Le 303-P permet de neutraliser une menace dans un espace confiné même dans un avion en plein vol », amorce le lieutenant Jean-Nicolas Focquet, responsable de la formation. « Il est précis jusqu’à 20 m et l’impact est deux fois plus fort qu’une balle de paintball. C’est une arme discrète, faisant peu de bruit et pratiquement aucun dégât corporel. »

L’arme et ses munitions ne génèrent pas de plaie lorsqu’elle sont utilisées de manière appropriée. La technologie est similaire à celle de l’air soft. Les munitions varient, quant à elles, selon le besoin. Outre la munition sans effet, il en existe avec de la peinture lavable ou permanente, voire même invisible pour du marquage et au gaz poivre pour renforcer l’effet dissuasif.

Cette formation à l’utilisation du 303-P faisait partie du stage Air Mobile Protection Team organisé pour nos air commandos et leurs homologues européens comme les Espagnols et les Portugais avec lesquels il existe une étroite collaboration. Un AMPT est l’allié direct du personnel d’un aéronef. C’est par exemple le cas pour le C-130 portugais (actuellement au Mali) qui dispose d’un AMPT pour chacun de ses mouvements. Une protection sur mesure.



Texte : Virginie Flawinne – Photos : Vincent Bordignon 26/08/2016


http://www.mil.be/fr/article/les-air-commandos-recoivent-leur-arme-letalite-reduite
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 26 Aoû 2016 - 20:54

Citation :
Les militaires maintenus en rue un mois supplémentaire


Par: rédaction
26/08/16 - 14h16 Source: Belga


© reuters.

Le conseil des ministres a approuvé vendredi le maintien du déploiement de 1.828 militaires en rue en vue d'assurer des missions de surveillance en appui des services de police, jusqu'au 2 octobre, ont annoncé les ministres de l'Intérieur et de la Défense, Jan Jambon et Steven Vandeput.


L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM) a effectué une nouvelle analyse de la menace le 22 août.

"Après avoir recueilli l'avis du comité stratégique du renseignement et de la sécurité et vu le niveau général de la menace au niveau 3, le Conseil des ministres a décidé du déploiement de 1.828 militaires en rue, pour une nouvelle période d'un mois, soit du 3 septembre au 2 octobre 2016" dans le cadre de l'opération "Vigilant Guardian" (OVG), ont précisé les deux ministres N-VA dans un communiqué.

L'OCAM procédera à une nouvelle évaluation globale de la menace en vue de préparer les travaux du prochain comité stratégique du renseignement et de la sécurité, dont la date n'a pas été annoncée.

Les militaires sont déployés en rue depuis le 17 janvier en raison d'une augmentation de la menace terroriste après l'attentat commis par des djihadistes contre le journal satirique Charlie Hebdo à Paris.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/32684/Menaces-terroristes-en-Belgique/article/detail/2840649/2016/08/26/Les-militaires-maintenus-en-rue-un-mois-supplementaire.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 31 Aoû 2016 - 18:45

Citation :
Belgium to buy Minimi 7.62 Mk3 light machine guns

Remigiusz Wilk, Warsaw - IHS Jane's Defence Weekly
31 August 2016



The Belgian government has approved a plan "to replace and modernise the [country's] stock of armed forces weapons" with the purchase of 242 Minimi 7.62 Mk3 light machine guns manufactured by FN Herstal, the Belgian Ministry of Defence (MoD) announced on 26 August.

Procured under a four-year contract worth EUR2 million (USD2.2 million), the new weapons are to replace ageing MAG M2 (FN MAG 60.20) general-purpose machine guns that entered service nearly 40 years ago.

The Minimi 7.62 Mk3 machine gun is fed by the same 7.62x51 mm NATO cartridge as the MAG M2 but weighs 8.8 kg: 3 kg less than the weapon it will replace. As well as being lighter and more portable than the MAG M2, the Minimi 7.62 Mk3 is also equipped with NATO-standard accessory rails to mount additional equipment such as optical, red-dot and laser sights, grips and torches.

According to the Belgian MoD, the new machine gun will be carried and fired by a single operator instead of the two soldiers required to operate the MAG M2. Each Belgian Land Component infantry platoon (30 soldiers) will be equipped with three Minimi 7.62 Mk3s.

The new 7.62 mm Minimi can be easily introduced into Belgian service because the country's armed forces already operate the NATO-standard 5.56x45 mm Minimi M2 (Standard) and Minimi M3 (Para).




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 1 Sep 2016 - 20:56

Citation :
Protection mobile et musclée de la Composante Air




Les air commandos ont terminé leur stage Air Mobile Protection Team (AMPT) ce 31 août avec la sécurisation d’un C-130. Ils l’ont accompagné dans ses missions du jour en étroite collaboration avec son équipage et protégé de quelques passagers assez remuants …

La Composante Air dispose de sa propre force protection, habituellement responsable de la protection d’une base aérienne. Avec la capacité AMPT, à laquelle ont accès les brevetés air commandos, elle comble un besoin de protection rapprochée pour des situations ne nécessitant pas le recours à des forces spéciales ou des pathfinders. Ces AMPT, petites équipes de deux à cinq personnes, travaillent en très étroite collaboration avec l’équipage et leur mission est la protection de celui-ci, de son appareil et de son cargo.

« Un AMPT peut s’avérer utile lorsque la base de destination n’est pas cent-pour-cent sûre », commence le lieutenant Philippe Maquet, responsable de la formation des air commandos. « Cela peut être le cas lors d’un risque terroriste, par exemple. Ou lorsque l’identité des passagers n’a pas eu le temps d’être vérifiée. Plusieurs situations peuvent créer une incertitude et une insécurité qui mettrait l’intégrité de l’aéronef ou de son équipage en danger. Les membres de l’AMPT sont là pour leur éviter tout danger. »

Les air commandos ont une formation plus poussée que l’Air Force Protection classique. Ils ont suivi des formations spécifiques de combat, avec ou sans arme à feu, mais également avec les mots et la gestuelle, et disposent de brevets de tir spécifique. Plusieurs sont tireurs d’élite, de Minimi, etc. Ils sont également à présent équipés de pistolets moins létaux, particulièrement adaptés à l’usage dans un avion.

Le stage de cette année, comme lors des années précédentes, est international. Cette année, deux Espagnols et deux Portugais y participent. Il s’agit de deux nations qui utilisent la capacité AMPT (nommée Raven au Portugal) depuis quelques années. Une équipe portugaise est par ailleurs actuellement présente avec le C-130 que le pays a déployé au Mali.

La Belgique n’a quant à elle encore jamais engagé cette capacité. « Nous avons cependant des équipes en stand-by en permanence », reprend le lieutenant Maquet. Ces équipes pourraient être attachées à un C-130 en opération humanitaire ou d’appui logistique à l’étranger, ou d’un A321 lors du transport de personnes requérant un certain niveau de sécurité. « Les hommes sont prêts à partir n’importe où et n’importe quand. »



PHOTOS:
 

Texte : Virginie Flawinne – photos : Christian Decloedt – vidéo : Clint Soete  01/09/2016


http://www.mil.be/fr/article/protection-mobile-et-musclee-de-la-composante-air  
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 5 Sep 2016 - 14:51

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 8 Sep 2016 - 15:53

Citation :
BNS LEOPOLD I rejoint l’escadre de l’OTAN  



PHOTOS:
 

Durant le weekend du 3 au 4 septembre, la frégate belge Léopold I faisait escale à Copenhague, aux côtés des autres navires des escadres OTAN SNMG1 et SNMCMG1. Ensemble, ils se préparent à un exercice maritime international.

Le Léopold I était amarré à proximité de la Petite Sirène, aux côtés de la frégate portugaise Alvares Cabral, de la corvette allemande Ludwigshafen am Rhein et du navire amiral espagnol Mendez Nuñez. Plusieurs de ces navires se distinguent par leur taille impressionnante.

Durant l’escale s’est tenue une réunion entre les commandants des navires et le COMMARCOM, le principal conseiller maritime de l’OTAN. Les derniers détails du scénario, des domaines et des différentes parties de l’exercice y furent communiqués lors de la Pre Sail Conference.

Le Léopold I a repris la mer le dimanche soir en compagnie des navires précédemment nommés pour la phase d’entrainement et d’intégration du SNMG1.


Texte et photos : F930 Léopold I  08/09/2016  


http://www.mil.be/fr/article/bns-leopold-i-rejoint-lescadre-de-lotan
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 8 Sep 2016 - 17:10

Citation :
Le nouveau patron de l'armée aimerait moins de militaires en rue


Par: rédaction
8/09/16 - 10h28 Source: Belga


Marc Compernol, chef de la Défense. © belga.


Le nouveau chef de la Défense, le général Marc Compernol, s'est déclaré jeudi partisan d'une réduction du nombre de militaires déployés en rue, en s'inquiétant des "pertes de compétences" que l'opération "Vigilant Guardian" (OVG) de sécurité intérieure entraîne pour ses troupes.


"Je pense que tout le monde en est convaincu (qu'il est temps de réduire le déploiement en rue), y compris le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA). La difficulté, c'est qu'il faut un élément déclencheur nous indiquant que le monde est plus sûr", a-t-il affirmé dans une interview publiée par le journal 'La Libre Belgique'.

Le chef de la Défense (Chod) se veut toutefois clair: "si le gouvernement nous demande de faire ce genre de missions, on le fait! Et je crois que la situation sécuritaire le justifie", a-t-il souligné.

Mais le général Compernol estime toutefois que ce renfort à la police fédérale n'est pas la "mission première" et qu'il devient "lourd" pour son personnel.

L'an dernier, certains militaires ont effectué 22 semaines de garde. "A côté, ils devaient encore s'entraîner et prendre leurs congés. Ça devient lourd. Cela dit, je ne suis pas d'accord avec certains syndicats quand ils disent que les soldats en ont ras-le-bol. Je suis convaincu que ce n'est pas le cas parce qu'ils se rendent compte que, pour le moment, il n'y a pas d'autres alternatives", a affirmé le plus haut gradé de l'armée.

"La sécurité de la Belgique commence en Afrique subsaharienne, en Irak et en Syrie, en Afghanistan, sur le flanc est. C'est là que nous devons être présents, pas dans les rues à Anvers et Bruxelles", a-t-il expliqué.

"Maintenir notre capacité opérationnelle"
Le gouvernement a fait appel le 17 janvier 2015 - après l'attentat contre le magazine satirique français Charlie Hebdo - à l'armée pour venir épauler la police fédérale. L'actuel mandat expire le 2 octobre et porte sur 1.828 hommes.

Le Chod assure que son "plus grand souci, c'est de maintenir notre capacité opérationnelle".

"Mais vu la disponibilité de nos gens, on se limite à l'entraînement de base pour la mission qu'ils doivent assumer. Du coup, on perd déjà des compétences", comme celle de déployer une compagnie interarmes dans un conflit d'une certaine intensité. C'est-à-dire une compagnie qui peut mener un combat d'une intensité assez élevée avec tous ses moyens (...) Ça demande un entraînement poussé qu'on ne peut plus organiser. Et puis, il y a un autre problème: il faut faire très attention à ne pas créer une génération perdue (...) de lieutenants et de sergents qui n'ont rien fait d'autre que cette mission, qui ne sollicitent qu'une petite partie des compétences à acquérir. C'est inquiétant. Ils sont en train de rater une phase d'apprentissage qu'il va falloir rattraper", a prévenu le "patron" de l'armée.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/32684/Menaces-terroristes-en-Belgique/article/detail/2855180/2016/09/08/Le-nouveau-patron-de-l-armee-aimerait-moins-de-militaires-en-rue.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 12 Sep 2016 - 20:03

Citation :
Des militaires belges se rapprochent du front syrien


Par: rédaction
12/09/16 - 11h52 Source: Belga


Une trentaine de militaires belges se rapprocheront cette année encore de la ligne de front avec le groupe djihadiste Etat Islamique (EI), a affirmé lundi matin le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), interrogé sur Radio 1, au cours de l'émission De Ochtend. Ces soldats ne seront toutefois pas amenés à combattre sur le terrain. Ils prêteront assistance depuis des centres internationaux fermés. "Ils ne courront pour l'essentiel pas plus de risque que dans leur environnement actuel en Irak", où ils contribuent à la formation de l'armée, a précisé le ministre.


La Belgique participe à la coalition internationale contre l'EI. Depuis juillet dernier, des F-16 prennent part à l'offensive menée en Syrie, tandis que leur champ d'action était auparavant limité à l'Irak. Entretemps, les Etats-Unis et la Russie ont convenu de mener des attaques coordonnées en Syrie si le cesser le feu intervenu tient la route.

Au cours de l'émission De Ochtend, le ministre de la Défense a dit attendre d'en savoir plus sur la demande de la coalition internationale pour connaître les conséquences de cette donnée sur l'implication de la Belgique. Dans tous les cas, la part de vols belges au-dessus de la Syrie est "limitée". Moins de 10% des vols organisés depuis le sol jordanien sont destinés à la Syrie.

La demande adressée à la Belgique d'une participation à une action plus proche de la ligne de Front est actuellement examinée avec les Pays-Bas. L'intention n'est pas de prendre part au combat mais davantage de prêter assistance depuis le centre international sécurisé, par exemple par une meilleure coordination via le soutien aérien, a précisé Steven Vandeput.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/16921/Syrie/article/detail/2865667/2016/09/12/Des-militaires-belges-se-rapprochent-du-front-syrien.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 14 Sep 2016 - 18:00

Citation :
Bingo pour le Narcis !




Depuis le 1er et jusqu'au 16 septembre, le chasseur de mines Narcis, engagé au sein de l'escadre de l'OTAN SNMCMG1 (Standing NATO Mine Countermeasures Group 1), participe à l'exercice international Northern Coast 2016 au large des côtes danoises.

Le 13 septembre dernier, le Narcis trouvait une mine datant de la Seconde Guerre mondiale lors d'un exercice de lutte contre les mines. Il s'agit d'une mine anglaise de type MK4 contenant quelque 350 kilos d'explosifs. Avec l'accord des autorités danoises et le feu vert du commandant de l'escadre, la mine a été détruite par les plongeurs du bord. Comme le Narcis, la frégate Léopold I participe également à l'exercice avec l'escadre Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG1).



Texte : Hubert Rubbens - Photos : BNS Narcis & Sánchez Oller 14/09/2016


http://www.mil.be/fr/article/bingo-pour-le-narcis
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 15 Sep 2016 - 21:13

Citation :
L’opération intérieure « Vigilant Guardian » met la défense belge sur les rotules


Posté dans Europe, Opérations par Laurent Lagneau Le 15-09-2016


À l’instar de son homologue français, le gouvernement belge a lancé, le 17 janvier 2015, suite au démantèlement de la cellule jihadiste de Verviers, une opération intérieure qui, appelée « Vigilant Guardian », vise à surveiller et à protéger les lieux dits sensibles, c’est à dire pouvant être la cible d’une attaque terroriste.

Étant donné le nombre de militaires français mobilisés pour l’opération Sentinelle (10.000 personnels), Paris a décidé de ralentir puis d’annuler les déflations d’effectifs qui étaient prévues par la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, de porter le format de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de 66.000 à 77.000 hommes, et de revoir à hausse le budget de la Défense.

Seulement, le gouvernement belge n’a pas pris de telles décisions. Au contraire même : les coupes budgétaires n’ont pas été annulées, le ministère de la Défense devant trouver 1,5 milliard d’économies d’ici 2019, avant de bénéficier, par la suite, de plus de 9 milliards de crédits supplémentaires dans le cadre du plan « Vision stratégique 2030″. Toutefois, le document ne parle pas de revoir à la hausse les effectifs militaires du pays…

Pourtant, l’opération Vigilant Guardian a toujours été reconduite depuis son lancement. Et cela d’autant plus que, comme la France, la Belgique a été frappée par l’État islamique (EI ou Daesh) en mars, à Bruxelles (32 morts). Au début du mois, elle a été prolongée d’un mois supplémentaire et rien ne dit qu’il en sera autrement en octobre…

Actuellement, cette opération intérieure (OPINT) mobilise 1.828 soldats, principalement issus des troupes de combat de la composante terrestre de la Défense belge.

Et, à en croire les syndicats militaires, la grogne monte dans les rangs. Tout simplement parce que Vigilant Guardian est lourd fardeau pour les personnels engagés.

En théorie, la composante terrestre belge compte 12.671 soldats mais, en réalité, ils ne sont que 10.492, dont 30 à 40% peuvent être mobilisés pour Vigilant Guardian. Ce qui fait que les unités de combat sont très (trop) sollicitées, avec tout ce que cela suppose comme conséquences sur la vie familiale des militaires concernés.

« Cela devient de plus en plus difficile pour les familles car les périodes d’astreinte ne sont parfois annoncées qu’avec un bref préavis », a expliqué Walter Van den Broeck, le secrétaire du syndicat ACV, à l’agence de presse Belga. Qui plus est, les militaires engagées dans cette OPINT effectuent entre 60 et 80 heures de travail par semaine (contre 38 heures prévues contractuellement)… Et ces heures supplémentaires ne sont que partiellement payées.

Nouveau chef d’état-major de la Défense belge (CHOD), le général Marc Compernol a dit, la semaine passée, ne pas être d’accord avec les affirmations des syndicats au sujet du « ras-le-bol » des militaires. « Je suis convaincu que ce n’est pas le cas parce qu’ils se rendent compte que, pour le moment, il n’y a pas d’autres alternatives », a-t-il déclaré. Car, a-t-il ajouté, dans un entretien accordé à la Libre Belgique, le 9 septembre, « si le gouvernement nous demande de faire ce genre de missions, on le fait! Et je crois que la situation sécuritaire le justifie. »

Cela étant, le général Compernol plaide aussi pour une réduction du nombre de militaires engagés dans l’opération Vigilant Guardian. « Je pense que tout le monde en est convaincu, y compris le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon. La difficulté, c’est qu’il faut un élément déclencheur nous indiquant que le monde est plus sûr », a-t-il estimé.

Visiblement, le CHOD n’est pas l’air convaincu de la pertinence de cette OPINT. « La sécurité de la Belgique commence en Afrique subsaharienne, en Irak et en Syrie, en Afghanistan, sur le flanc est. C’est là que nous devons être présents, pas dans les rues à Anvers et Bruxelles », a-t-il dit.

En outre, Vigilant Guardian pèse lourdement sur l’entraînement des unités de combat belges. Et le souci du général Compernol est jsutement de « maintenir » leur « capacité opérationnelle ».

« Mais vu la disponibilité de nos gens, on se limite à l’entraînement de base pour la mission qu’ils doivent assumer. Du coup, on perd déjà des compétences », a-t-il assuré.

Enfin, le général Compernol a souligné un autre risque : celui de créer une « génération perdue (…) de lieutenants et de sergents qui n’ont rien fait d’autre que cette mission [intérieure], qui ne sollicitent qu’une petite partie des compétences à acquérir. » Or, selon lui, c’est « inquiétant » car « ils sont en train de rater une phase d’apprentissage qu’il va falloir rattraper. »

http://www.opex360.com/2016/09/15/loperation-interieure-vigilant-guardian-met-la-defense-belge-sur-les-rotules/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 21 Sep 2016 - 18:45

Citation :
Un nouveau commandant pour la Marine




Ce mardi 20 septembre, le vice-amiral Michel Hofman, sous-chef des Opérations et Entraînement, présentait l'amiral de division Wim Robberecht comme nouveau commandant de la Composante Marine.

Il succède à l'amiral de flottille Georges Heeren qui quitte la Marine pour une retraite bien méritée. La cérémonie avait lieu en présence du ministre de la Défense, Steven Vandeput et du général Marc Compernol, chef de la Défense.

Sous le commandement de l'amiral de flottille George Heeren, la Marine a joué un rôle très important sur le plan international, notamment durant les opérations Active Endeavour, l'escorte du porte-avions français « Charles de Gaulle » et à deux reprises lors de l'opération « Sophia ». Ces deux dernières missions relevaient du secours humanitaire destiné aux migrants en Méditerranée et à l'arrestation de passeurs.

Pendant son commandement, le gouvernement a donné son feu vert à des programmes d'investissements comme le renouvellement de nos frégates et de nos chasseurs de mines. Ces projets seront planifiés avec nos partenaires néerlandais. Le but est de conclure les accords ou les contrats nécessaires avec ces derniers avant la fin de cette législature.

Le principal défi reste le recrutement de suffisamment de collaborateurs afin de conserver une marine opérationnelle. Mais le travail n'est pas encore terminé. L'implémentation de nouvelles méthodes de travail et l'arrivée de nouveaux navires aux systèmes novateurs exigeront encore une grande flexibilité du personnel.


Texte : Hubert Rubbens - Photos : Jorn Urbain 20/09/2016


http://www.mil.be/fr/article/un-nouveau-commandant-pour-la-marine
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 21 Sep 2016 - 22:28

Citation :
De Cousteau aux Forces spéciales belges


Actualités Nathan Gain 21 septembre, 2016


L’appareil de plongée tactique Amphora (Crédit photo: Aqua Lung)


Certains d’entre vous connaissent sans doute déjà « Aqua Lung », spécialiste français du matériel de plongée né en 1946 à l’initiative du commandant Jacques-Yves Cousteau et de son comparse Émile Gagnan. Mais en 70 années d’existence, la société niçoise est également devenue une référence pour les plongeurs de combat, comme le prouve un contrat récemment conclu avec la Défense belge pour la livraison de 34 appareils de plongée tactique Amphora.

L’Amphora est donc l’heureux lauréat d’un appel d’offre lancé en 2015 pour un budget avoisinant les 600 000 € et récemment clôturé par trois jours de tests réalisés par les futurs utilisateurs dans les profondeurs du barrage de l’Eau d’Heure, dans l’ouest de la Belgique.

Destinés aux opérateurs du Special Force Group (SFG) et du Génie, les appareils Amphora remplaceront les 76 systèmes LAR VI acquis en 1994 auprès de l’Allemand Dräger. Le SFG en recevra 10 tandis que les 24 restant seront partagés entre les deux unités du Génie. L’Amphora a déjà été adopté par l’armée polonaise et aurait, selon l’agence de presse russe TASS, suscité l’intérêt des plongeurs de combat de la flotte russe de la mer Noire.



Le système Amphora dans sa phase de test par les plongeurs de combat belges
(Crédit photo: Direction Générale des Ressources Matérielles/ministère de la Défense)


Directement inspiré du FROGS (Full Range Oxygen Gas System) en service dans la Marine nationale française depuis 2002, l’Amphora est un système respiratoire hybride permettant au plongeur de passer rapidement de l’oxygène pur en circuit fermé à un mélange oxygène-azote (ou Nitrox) en circuit semi-fermé. Le premier autorise une plongée discrète – car exempte de bulles – à sept mètres de profondeur durant quatre heures tandis que le second permet de descendre à 24 mètres durant 60 min mais rejette des bulles de gaz carbonique. « Cette profondeur élargit le champ d’applications tactiques telles que la sortie d’un sous-marin ou la possibilité de déjouer les filets anti-plongeurs », explique le capitaine Robin Van de Weyer de la Division Système Section Support (MR Sys-S) de la Défense belge, en charge du projet.

Si le poids total du système varie de 18,5 à 19,5 kg selon la configuration, celui-ci est conçu pour permettre au plongeur de répartir la masse en fixant la bouteille de Nitrox soit sur sa jambe, soit sur son dos. Face aux systèmes concurrents, l’ « Amphora s’est révélé plus facile et agréable d’utilisation, il présentait également l’avantage de pouvoir être porté sur le dos », précise la Direction Générale des Ressources Matérielles, le pendant belge de la Direction générale de l’armement (DGA).

En attendant la livraison des premiers appareils, les membres du SFG et du Génie suivront une reconversion au sein de l’école de plongée de la Défense belge afin de maîtriser les spécificités de l’Amphora et son système hybride.

http://forcesoperations.com/du-commandant-cousteau-aux-forces-speciales-belges/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 23 Sep 2016 - 17:11

Citation :
Travailler dans la chaleur, le sable et le vent




Le 22 septembre, deux avions de combat F-16 sont prêts avec leur moteur rugissant sur le tarmac d'une base aérienne au Moyen-Orient. La base ne se compose que de quelques pistes d'atterrissage et de bâtiments dans un vaste paysage désertique. Cet endroit désertique est pourtant le point de départ depuis lequel la Défense belge prend part à la lutte contre DAESH sous le nom d'opération Desert Falcon.

« Bienvenue à Snow City », nous lance le commandant de détachement alors que nous roulons vers le compound belge. « Le nom s'entend au sens figuré et provient des nombreuses pierres blanches qui se trouvent un peu partout, car le froid est bien loin d'ici. » Le vent est aujourd'hui plus violent et plus vicieux que jamais. La poussière flotte sans cesse et forme parfois des tourbillons. Le camp des Belges est bien protégé contre les forces de la nature.

Au total, près de 100 Belges séjournent dans le campement. Leur travail est totalement dédié aux missions du F-16. Presque chaque jour, un ou plusieurs appareils s'envolent dans les airs pour un vol de reconnaissance ou d'appui des troupes au sol. Mais en plus des Belges, le camp accueille également un détachement néerlandais de 35 personnes. Ils s'occupent de la protection des troupes aux portes de Snow city, au dépôt de munitions, sur la zone opérationnelle et aux hangars des avions de combats et des techniciens.

Le détachement belge soutient la coalition internationale qui tombe sous la direction américaine. Les Belges ont déployé 6 F-16, mais les États-Unis peuvent compter sur le double de ce nombre. « Les Américains effectuent la plupart des missions », ajoute le commandant de détachement. « Nos missions dépendent du redcard holder belge qui se trouve à des centaines de kilomètres au quartier général. Dans ce centre névralgique, chaque mission pour les Belges est analysée scrupuleusement d'un point de vue éthique et légal. Si le redcard holder a des doutes quant au cadre légal, nous annulons la mission ».

La dernière rotation belge s'est déroulée à la fin du mois d'août. Les F-16 belges effectueront les missions depuis le Moyen-Orient jusque fin du printemps 2017. Ils feront peut-être ensuite l'échange avec les Néerlandais et les Belges assureront alors la protection des troupes.


Texte: Liesbeth Bardyn - photos: Christian Decloedt 23/09/2016


http://www.mil.be/fr/article/travailler-dans-la-chaleur-le-sable-et-le-vent
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 27 Sep 2016 - 17:32

Citation :
Premiers de cordée ouvrent la voie




Durant les trois premières semaines de septembre, le Centre d'Entrainement de Commandos a organisé le cours de recyclage pour premiers de cordée. Ce cours a débuté à Marche-les-Dames mais, une semaine plus tard, les participants ont troqué les massifs rocheux wallons pour les Alpes italiennes, plus précisément dans le Val d'Aoste.

Les premiers de cordée sont les personnes qui, lors d'une ascension, emmènent la corde pour la placer en haut. Ils préparent le parcours et sont responsables de la sécurité des grimpeurs qui les suivent.

Durant le cours, ils ont effectué un exercice dans le cadre du nouveau concept Obstacle Crossing Team (OCT). Il implique que les premiers de cordée préparent une route de montagne à la corde. Ils permettent ainsi à des détachements sans expérience en haute montagne de faire le franchissement sans problème et ensuite d'effectuer leur mission. Un rôle qui va comme un gant aux premiers de cordée.

Ce n'est pas pour autant évident, car la haute altitude change tout. L'air se raréfie et la neige constitue une difficulté à ne pas sous-estimer. Les conditions météorologiques peuvent subir des revirements quasi instantanés. Il est donc capital que les premiers de cordée s'entrainent dans des conditions réalistes afin de stimuler des réflexes appropriés.

Ce n'était pas une sinécure, mais bien un réel défi que les premiers de cordée ont relevé avec beaucoup de professionnalisme, de motivation et d'intarissable énergie.


PHOTOS:
 

Texte : Karen Bral – photos : Daniel Orban – vidéo : DG Com

27/09/2016


http://www.mil.be/fr/article/premiers-de-cordee-ouvrent-la-voie
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 29 Sep 2016 - 18:07

Citation :
« Chacun contribue à l’opération Desert Falcon »



PHOTOS:
 


Dans le cadre de la lutte contre Daesh, la Défense a envoyé six de ses F-16 vers le Moyen-Orient fin juin 2016. Chaque jour au quartier-général, un pilote expérimenté passe au crible les missions assignées au Belges, les unes après les autres. L’opération est intense et exigeante tant pour l’homme que la machine. « Nous sommes 99 au total », déclare le chef de détachement. « Et chacun a de quoi faire. »

Alors que le soleil annonce une nouvelle journée, les techniciens de maintenance sont à pied d’œuvre dans et autour d’un F-16. Ils ont retiré le lourd moteur de l’appareil pour contrôle. « Nous examinons le moteur toutes les 200 heures de vol pour détecter tout vice mineur », raconte le militaire qui a accompli la dernière inspection avant que les techniciens ne remettent le moteur en place dans l’appareil. « C’est une tâche essentielle car toute la poussière ici érode la mécanique. C’est pourquoi nous devons colmater hermétiquement chaque ouverture pour éviter que le sable ou la vermine n’y entre. »

À coté des techniciens de maintenance se trouvent des militaires qui assistent le pilote en matière de communication, l’aident à mettre l’avion de chasse en route ou préparent et équipent l’armement. Presque chaque avion de chasse sur le départ a deux explosifs sous ses ailes pour appuyer les troupes au sol en cas de besoin. Ils pèsent jusqu’à une tonne et, une fois mis en place, ils requièrent énormément de prudence de la part des techniciens qui les manipulent. Raison pour laquelle ils enlèvent les dispositifs de sécurité quelques minutes à peine avant le départ.

Un autre élément essentiel de l’opération Desert Falcon est le dénommé red card holder. Il s’agit d’un ancien pilote F-16 qui a accumulé des années d’expérience. Avec un conseiller juridique, il évalue chaque opération des Belges. Cela correspond-il au mandat que la Défense a reçu du gouvernement ? La mission respecte-t-elle les droits des conflits armés ?

« Il est crucial qu’aucune mission ne fasse de victime parmi les innocents », conclut le chef de détachement. « Les dégâts collatéraux est un terme qui n’appartient pas à notre vocabulaire. Nous voulons à tout prix éviter que nos actions fassent des victimes parmi les civils. La carte rouge du pilote expert peut effectivement être comprise à la lettre. »

Texte et photos : DG Com


http://www.mil.be/fr/article/chacun-contribue-loperation-desert-falcon
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Sam 1 Oct 2016 - 19:51

Citation :
01.10.2016

Près de 2000 soldats belges mobilisés en Opint et en Opex





73% des 2 000 militaires belges actuellement déployés en opérations intérieures (opération Vigilant Guardian) et extérieures sont affectés à des missions de sécurisation en rue et à la protection des sites nucléaires en Belgique, selon l'agence Belga qui citait vendredi des responsables militaires belges. Cent quarante militaires sont ainsi disponibles pour fournir une "capacité de réaction immédiate" à la police fédérale pour la sécurisation des sites nucléaires, sous le nom d'"Opération Spring Guardian" (OSG).

Les autres sont engagés dans des missions à l'étranger:
- l'Afghanistan (62 personnes),
- le Mali (188),
- l'Afrique centrale et l'Europe de l'est.
- le Proche-Orient (130 dans divers lieux). Ainsi, la mission des six chasseurs-bombardiers F-16 engagés dans la campagne aérienne contre Daech mobilise 103 personnes, dont 96 sur la base aérienne jordanienne qui les accueille, avec un renfort d'une trentaine de Néerlandais pour assurer la protection au sol

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/10/01/sentinelle-a-la-belge-16900.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Sam 1 Oct 2016 - 20:12

Citation :
Protections aériennes et terrestres permanentes




Chaque jour s’enchaînent les missions de vol pour le détachement de F-16 en opération Desert Falcon au Moyen-Orient. Rien que la préparation, le vol et le débriefing prennent douze heures. Pour que le détachement puisse se focaliser sur les missions, une équipe néerlandaise se consacre à un aspect en soi très important : la protection de la base.

Un pilote arrive au quartier général opérationnel belge de la base aérienne. Il reçoit en mains propres un disque dur sur lequel est décrite sa prochaine mission. Il rend tout son matériel personnel et reçoit en échange une veste de survie. « La veste contient tout ce qui est nécessaire à la survie dans le cas où on tomberait en territoire ennemi », explique un des sept pilotes belges. « Dès que nous sommes passés par toutes les étapes informatives au quartier général opérationnel, nous nous dirigeons vers la flight line. »

L’ensemble de la préparation débute environ trois heures avant le décollage. Ajoutez ensuite les six heures que dure généralement une mission de vol et l’évaluation au retour au sol et vous arrivez à une douzaine d’heures de travail par pilote. Les techniciens ont également de quoi faire avec l’entretien des six avions de chasse et de l’armement. Pendant que les Belges se concentrent sur leur travail, ils peuvent compter sur la Défense néerlandaise pour assurer leur sécurité.

« Aucune unité ne peut décemment travailler sans que sa sécurité ne soit garantie », rappelle le chef de détachement néerlandais. « Raison pour laquelle se trouve une équipe néerlandaise de protection des troupes à chaque entrée de chaque lieu de travail ou repos des Belges. » En plus de spots aveuglants, de barrières et de clôtures, les Néerlandais disposent de quelques chiens, qui sont surtout importants de nuit. « Nous disposons d’une grande gamme de moyens, mais l’important est surtout la disposition mentale de nos hommes », continue le chef de détachement. « En s’entrainant régulièrement et en faisant beaucoup de sport, nous les gardons vifs et motivés. »

Le détachement actuel verra la fin de sa mission début novembre. D’autres Belges et Néerlandais prendront alors le relais de cette mission F-16, et ce jusqu’à l’été prochain.


PHOTOS:
 

Texte, photo et vidéo : DG Com 30/09/2016


http://www.mil.be/fr/article/protections-aeriennes-et-terrestres-permanentes
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Sam 1 Oct 2016 - 21:21

Citation :
Les militaires belges surchargés et sous-payés


Par: rédaction
30/09/16 - 20h49 Source: Belga


© ap.


Les militaires belges sont surchargés et sous-payés, a affirmé vendredi le syndicat chrétien ACV (le pendant flamand de la CSC) sur la base d'une étude portant sur 29 militaires provenant de six unités différentes.


L'ACV impute la cause de cette situation aux économies qui touchent depuis des années le ministère de la Défense, débouchant sur un "maximum inhumain", a affirmé son secrétaire, Walter Van den Broeck, lors d'une rencontre avec la presse.

"En raison d'un manque sérieux de moyens et de personnel, le militaire doit individuellement prester de plus en plus, sans limitation du nombre d'heures et sans rémunération des prestations réellement effectuées", précise l'étude.

Selon l'ACV, les systèmes de rémunération et de compensation (des heures supplémentaires) "ne sont plus de notre temps". Le principal grief du syndicat chrétien est l'indemnisation forfaitaire en temps et en argent des heures supplémentaires qui offre, selon l'ACV, des compensations "absolument insuffisantes"

"Cela fait des militaires un groupe de travailleurs bon marché qui sont aussi obligés d'accomplir les tâches qui leur sont assignées sans protester", a souligné M. Van den Broeck, qui a réclamé un paiement "honnête", sur la base des prestations effectuées.

"Chaque heure doit être prise en compte et rétribuée soit en temps, soit financièrement", a-t-il ajouté en réclamant aussi la prise en compte du fait que les prestations supplémentaires sont souvent effectuées en soirée, de nuit, un samedi, un dimanche ou un jour férié.

Le syndicat a calculé la charge de travail, répartie sur un an, du 1er janvier au 31 décembre 2015, de 29 militaires de six unités différentes, sur base de leur feuille de prestation.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2892346/2016/09/30/Les-militaires-belges-surcharges-et-sous-payes.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 4 Oct 2016 - 17:35

Citation :
1160 nouvelles recrues en 2017 à la Défense




La Défense a annoncé ce mardi 4 octobre à Anvers son plan de recrutement pour 2017 lors d'une conférence de presse en présence du Ministre de la Défense Steven Vandeput et du Bourgmestre d'Anvers Bart De Wever. Cette année encore, la Défense s'attèle à recruter des jeunes et particulièrement... des femmes.

En 1975, Patricia entrait à la Défense. Il s'agissait de la première femme de l'histoire à intégrer les rangs militaires, alors exclusivement masculins. Aujourd'hui, beaucoup de choses ont changé et le taux de personnel féminin a atteint 8% des effectifs totaux en 2016. Mais les stéréotypes ont la vie dure et l'équilibre en est encore lourdement affecté.

La nouvelle campagne de recrutement 2017 tend à rééquilibrer cette distribution et cible d'avantage les femmes grâce notamment à un Job Day « spécial femmes ». Des ambassadrices de choix, des collaboratrices actuelles de la Défense, vont présenter les fonctions vacantes et prouver, encore une fois, que les femmes ont toute leur place dans un environnement militaire, qu'elles peuvent y construire une carrière sur le long terme et s'y épanouir pleinement. « Les femmes sont tout à fait en mesure de remplir les même missions que les hommes » soutient le Ministre Steven Vandeput.

Comme chaque année, le recrutement de jeunes en nombre suffisant et possédant les qualités requises est indispensable pour garantir le fonctionnement des unités opérationnelles. Les départs à la pension massifs prévus ces prochaines années doivent être contrebalancés par un recrutement conséquent. Ainsi, la Défense part à nouveau à la recherche de jeunes motivés, ne reculant pas devant l'effort, aimant l'aventure et prêts à accepter des risques mesurés.

Au total, 1160 incorporations sont prévues en 2017 parmi lesquelles 130 officiers, 600 sous-officiers et 430 soldats et matelots. Le recrutement interne gagne également en importance, 238 places au total seront proposées aux soldats méritants qui souhaitent passer dans une catégorie supérieure.


Texte : DG Com – photos : Malek Azoug & Christian Decloedt 04/10/2016


http://www.mil.be/fr/article/1160-nouvelles-recrues-en-2017-la-defense
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 5 Oct 2016 - 16:56

Citation :
Grand angle sur l'infanterie dans la lande anglaise




PHOTOS:
 

Le camp militaire d'Otterburn, dans le nord de l'Angleterre, accueille durant les deux premières semaines d'octobre un demi-millier de militaires belges. Les points cardinaux de ce rendez-vous de l'infanterie sont la préparation des détachements Mali, la formation des candidats et la réunion de tous les snipers de la Défense.

« L'intérêt du camp d'Otterburn réside dans son terrain : vaste, ouvert et très vallonné. Il est assez difficile à parcourir car constitué en majorité de lande herbeuse accidentée », explique l'adjudant-chef Dirk Biemans, responsable relations publiques du 3e Bataillon de parachutistes de Tielen, l'unité maitresse de l'exercice. L'infanterie bénéficie ici d'un cadre très permissif : les restrictions d'ordre sécuritaires sont limitées et les hommes peuvent s'y entrainer dans des conditions très réalistes.

Le décor se prête par ailleurs aux rencontres les plus improbables. Ovins et bovins déambulent en liberté et sont à peine troublés quand leur chemin croise inopinément celui d'un sniper en progression discrète ou d'une section préparant une attaque. Dans ce parc national se mêlent naturalisme, tourisme et entrainement militaire armé. Presque tous les types d'armes et de munitions de la brigade légère y sont utilisés, dans le respect des règles et des lieux. Une expérience des plus enrichissantes pour les jeunes recrues en formation.


Texte : Virginie Flawinne – photos : Jürgen Braekevelt 04/10/2016


http://www.mil.be/fr/article/grand-angle-sur-linfanterie-dans-la-lande-anglaise
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 6 Oct 2016 - 19:22

Citation :
Des retombées économiques "intéressantes" si la Belgique choisit le F-35


Par: rédaction
5/10/16 - 17h33 Source: Belga


Un chasseur Lockheed Martin F-35. © afp
.

L'avionneur américain Lockheed Martin, le constructeur du chasseur furtif F-35 de 5e génération, attend avec impatience, comme les autres candidats au marché du remplacement des F-16 belges, le lancement par le gouvernement Michel de l'appel d'offres pour 34 nouveaux chasseurs-bombardiers à livrer à partir de 2023, ont indiqué des responsables de ce géant de l'armement.


Et Lockheed pourrait offrir des retombées économiques intéressantes à l'industrie belge, a indiqué une responsable du groupe, Kristi Mayfield, à des journalistes belges en visite lundi à Fort Worth, la ville texane (dans le sud des Etats-Unis) qui abrite les chaînes de production du F-35 et des derniers F-16 encore à livrer pour quelques clients.

Ces contrats pourraient concerner le maintien en condition des F-35 Ligthning II et leur modernisation sur la durée de vie de l'appareil, qui devrait s'étendre jusqu'en 2070, a-t-elle expliqué en vantant la qualité de l'industrie aéronautique belge, que Lockheed connait très bien grâce à la coopération menée tout au long du programme F-16, depuis 1975.

Le gouvernement belge a décidé l'an dernier d'acquérir 34 avions de combat multirôles pour succéder aux 54 F-16 actuels au cours de la prochaine décennie, une décision confirmée dans la "vision stratégique" sur la Défense approuvée en juin. Et il a réservé pour cet achat un montant de 3,59 milliards d'euros, qui inclut le début des modernisations des nouveaux chasseurs.

Appel d'offres
Mais le gouvernement doit encore formellement adresser l'appel d'offres (en anglais "Request for Government Proposal", RfGP) aux cinq agences étatiques - deux américaines et trois européennes - susceptibles de proposer un avion de combat pour remplacer les F-16 vieillissants.

"On finalise ce RfGP", a assuré mardi une source gouvernementale à l'agence Belga, alors que les militaires, plus prudents, évoquent un lancement de l'appel d'offres "avant Noël" et lient cette étape du dossier au projet de loi de programmation militaire, destiné à "bétonner" les 9,2 milliards d'euros d'investissements prévus par la vision stratégique pour la Défense belge à l'horizon 2030.

Cinq candidats
Cinq candidats sont en lice: le F-35 dans sa version A (décollage et atterrissage conventionnels), le F/A-18E/F Super Hornet de Boeing, le Rafale F3R du français Dassault, le JAS-39E Gripen du suédois Saab et l'Eurofighter du consortium éponyme. La signature du contrat est attendue au printemps 2018.

Le F-35, le chasseur "le plus avancé au monde"
Le F-35, que Lockheed présente comme le chasseur le plus avancé au monde, est toutefois, avec un coût de quelque 400 milliards de dollars, le programme d'armement le plus chef de l'histoire du Pentagone, qui compte à lui seul en acheter 2.443 exemplaires. Les premiers clients étrangers sont le Royaume-Uni (138 avions) l'Italie (90), les Pays-Bas (37), la Turquie (100), l'Australie (100), la Norvège (52), le Danemark (27), Israël (33), le Japon (42) et la Corée du sud (40), sans compter l'incertaine commande canadienne, pour 65 appareils.

Près de 200 F-35 ont déjà été livrés dans les trois versions, dont une centaine de A à l'US Air Force qui a déclaré l'avion opérationnel le 2 août dernier. Ils effectuent un millier d'heures de vol par semaine, toutes nationalités confondues.

L'avionneur assure que le prix unitaire de son chasseur furtif tombera à moins de 85 millions de dollars en 2018, quand la Belgique fera le choix du successeur du F-16.

Lockheed, qui a déjà signé des protocoles d'accord (en anglais "Memorandum of Understanding", MoU) en vue de l'établissement de "partenariats industriels" avec plusieurs entreprises belges, attend plus de précisions de la part du gouvernement sur l'éventuel volet économique du futur RfGP avant de s'engager davantage, ont expliqué lundi ses responsables.

Mais "des opportunités existent" en cas de choix du F-35 Lightning II par le gouvernement fédéral, a assuré Mme Mayfield, sans se hasarder à les chiffrer.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2901693/2016/10/05/Des-retombees-economiques-interessantes-si-la-Belgique-choisit-le-F-35.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 6 Oct 2016 - 22:20

Citation :
Baltic Piranha en vitesse de croisière



PHOTOS:
 

Depuis le 1er octobre, 350 militaires belges s’entrainent en Lituanie dans le cadre de l’exercice international Baltic Piranha. Jusqu’au 26 octobre, ils travailleront leurs techniques militaires aux côtés de collègues lituaniens et américains dans le vaste cadre de la capitale lituanienne Vilnius. C’est la seconde fois que cet exercice est organisé.

Les militaires belges auront l’occasion, dans le cadre de Baltic Piranha, d’exercer leurs capacités défensives et offensives mais également de démontrer que ce sont des partenaires de l’OTAN, solidaires, fiables et efficaces. En outre, la Défense tient à confirmer sa solidarité et son esprit de coopération envers les pays baltes.

Durant l’exercice, les Belges s’entraineront avec différents types de Piranha IIIc, un véhicule blindé d’infanterie sur roue très efficace. Jusqu’au 5 octobre, ils se sont entrainés aux techniques de base au travers d’exercices de tirs au sol, d’entrainement de base hélicoptère, de traversées de rivières et de tactiques d’infanterie. La première phase de l’exercice international a débuté le 5 octobre.


Texte & photos : La Défense 06/10/2016


http://www.mil.be/fr/article/baltic-piranha-en-vitesse-de-croisiere
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 7 Oct 2016 - 19:23

Citation :
Les yeux dans le ciel avec Emerald Move



PHOTOS:
 

Un fire support team touche terre dans la matinée du 4 octobre sur la plage de Porto Scudo en Italie. Son poste d'observation se situe 150 mètres plus haut, sur une crête avec une vue sur 360 degrés. L'endroit idéal pour effectuer un close air support dans le cadre de l'exercice Emerald Move.

A quelques kilomètres au large de la côte sarde se trouve le navire HNLMS Rotterdam. Une barge de transport de troupes avec à son bord 30 parachutistes belges pénètre dans le navire via le dock. Alors qu'ils ont passé toute la journée à préparer leur engagement tactique au sol, les sept équipiers du fire support team entament une ascension pour atteindre le poste d'observation.

L'homme qui mène l'opération est le lieutenant Arne Sohier. Il est le superviseur au sol qui dirige le pilote au bon endroit pour attaquer, ce qu'on appel dans le jargon un joint terminal attack controller ou JTAC.

"Poppy, this is Thunder, authenticate", rapporte le pilote de l'avion de combat Harrier à plus de 9 000 pieds (environ 2 700 m) au-dessus du fire support team. Le lieutenant Sohier communique la situation au sol. Alors qu'il communique avec le pilote, il observe à travers une lunette les images qui sont transmises sur l'écran du pilote.

Ce lien visuel entre le JTAC et le pilote est très important pour définir avec précision la cible. Cet appareil fait partie du matériel récent des fire support teams : le firestorm-kit. « C'est un système très compact et mobile qui nous aide à communiquer avec le pilote au moyen d'échanges de signaux vidéos» explique le lieutenant Sohier. « Un GPS définit également votre propre situation et celle de la cible aussi précisément que possible. »

Bien que le lieutenant Sohier semble bien maîtriser le jargon technique et les missions du JTAC, il vient de terminer cet été sa formation. C'est pourquoi il peut compter sur une personne expérimentée tout au long de l'exercice : le capitaine Bart Vantomme. Avec ses 12 ans d'expérience comme JTAC, dont six en tant qu'instructeur, il peut transmettre toute son expérience au jeune lieutenant.

« L'aspect le plus important que je veux transmettre au lieutenant est le contexte international dans lequel nous travaillons » dit l'instructeur JTAC. « Nous avons en ligne des pilotes qui viennent des quatre coins du monde. Il est important de pouvoir travailler avec tous le plus efficacement possible. Au cours de l'exercice Emerald Move je l'aide principalement à s'orienter dans le dédale des procédures et des règlements. Où peut-il trouver un transport pour se rendre à terre ? Comment se passe l'organisation d'un navire ? Mais aussi : comment est organisée la vie à bord ? Ce sont des choses que l'on n'apprend pas durant les formations et que vous découvrez seulement lors d'un exercice de ce calibre. »


Texte : Liesbeth Bardyn – Photos : Ritchie Sedeyn  07/10/2016  


http://www.mil.be/fr/article/les-yeux-dans-le-ciel-avec-emerald-move
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18786
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 10 Oct 2016 - 18:11

Citation :
Le consortium Eurofighter détaille son offre concernant le Typhoon pour la Belgique


Posté dans Forces aériennes, Industrie par Laurent Lagneau Le 10-10-2016




C’est à la fin de cette année que le gouvernement belge devrait lancer un appel d’offres pour acquérir 34 nouveaux avions de combat afin de remplacer les 54 F-16 de sa force aérienne pour un coût d’achat évalué à peu plus de 3 milliards d’euros.

Parmi les industriels sollicités, certains ont déjà fait connaître l’offre qu’ils entendent proposer à la Belgique. Pour rappel, cinq constructeurs seront en compétition, dont Dassault Aviation (Rafale), Lockheed-Martin (F-35), Boeing (F/A-18 Super Hornet), Saab (Gripen E/F) et le consortium Eurofighter (Typhoon).

Ainsi, Dassault Aviation compte soumettre la version F3R du Rafale (dotée d’un radar à antenne active, du système de guerre électronique SPECTRA, du missile air-air longue portée METEOR, etc) et a promis « un transfert de technologie à 100% » ainsi qu’un « programme de coopération industrielle qui assure à la Belgique un retour économique au moins équivalent à l’investissement qu’elle fera dans le remplacement des F-16. »

« Dassault est (…) sans doute le constructeur qui offre les meilleures promesses de retombées économiques, de ‘compensations’ même si le terme est devenu un peu tabou », a récemment estimé la RTBF. D’autant plus que le constructeur français est le principal actionnaire de la de la Société anonyme belge de construction aéronautique (SABCA) et que la formation des pilotes de chasse belges se fait en partie en France.

Cependant, il faudra compter aussi sur l’offre de Lockheed-Martin, qui assure que le prix unitaire de son F-35A sera inférieur à 85 millions d’euros à partir de 2018 (ce qui reste à démontrer…). Le constructeur américain a d’ores et déjà signé des protocoles d’accord en vue d’établir des partenariats industriels avec plusieurs entreprises belges et compte aller encore plus loin dès que l’appel d’offres (« Request for Government Proposal », RfGP) sera publié.

« Ces dernières années, nous avons entretenus un dialogue avec les industriels belges. Pour voir comment l’industrie belge pourrait participer à des projets de haute technologie qui ne serait pas seulement une opportunité pour aujourd’hui, mais aussi pour le futur », explique Kristi Mayfield, chargée des affaires internationales chez Lockheed-Martin.

Fin septembre, le consortium Eurofighter (BAE Systems, Airbus et Leonardo) a détaillé l’offre qu’il entend proposer au gouvernement belge. Le marché qui sera attribué devant être d’État à État, c’est le Royaume-Uni (donc BAE Systems) qui a été chargé de plaider la cause du Typhoon dans le cadre du « Belgian Defence – Air Combat Capability (ACCap) Successor Program. »

Dans le document [.pdf] diffusé par BAE Systems, l’accent est surtout mis sur les retombées industrielles pour la Belgique dans le cas où le Typhoon serait choisi par la Défense belge.

« Le Consortium industriel Eurofighter s’appuiera sur ses vastes capacités pour promouvoir un éventail d’activités à partir desquelles l’industrie et les institutions belges peuvent tirer d’importantes retombées économiques à long terme », peut-on y lire.

« Parallèlement à l’éventail des entreprises belges qui font déjà partie de la chaîne d’approvisionnement de l’Eurofighter Typhoon, des membres du Consortium industriel Eurofighter sont actuellement en pourparlers avec plus de 100 entreprises belges différentes dans les secteurs de la défense, de l’aérospatial et de l’espace – un important ancrage sur lequel il est possible de développer des relations permettant de nouvelles retombées économiques positives à l’avenir », ajoute le document.

Et de rappeler qu’Airbus a conclu pour « 500 millions d’euros de contrats annuels avec des entreprises belges ». Une somme qui pourrait dépasser les 600 millions « d’ici à la fin 2020, offrant ainsi
une solide base susceptible de créer de nouvelles activités et retombées économiques. »

Pour résumer l’offre d’Eurofighter, il est surtout proposé d’associer Bruxelles au développement continu du Typhoon et de faire de l’industrie belge un « partenaire à part entière ». Pour cela, la Belgique pourrait intégrer la NETMA (NATO Eurofighter and Tornado Management Agency), une agence créée par l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni.

« L’industrie belge se verrait offrir une chance unique de participer au
développement futur et aux améliorations des produits de l’Eurofighter, destinés à maintenir les systèmes d’armement à la pointe des capacités techniques », fait valoir BAE Systems.

Et d’insister : « S’agissant d’un produit authentiquement européen, la participation de l’industrie belge au programme Eurofighter Typhoon renforcerait non seulement plus avant le programme de défense européen le plus abouti, mais également la masse critique de capacité technologique et d’emplois durables de haute qualité associée à un tel programme. »

Enfin, le document diffusé par BAE Systems met en avant le commentaire d’un pilote britannique d’Eurofighter Typhoon. « Jamais la Royal Air Force n’a eu un avion avec une telle capacité actuelle ou future », a-t-il dit, alors qu’il est généralement affirmé que le F-35B (choisi par Londres) sera l’appareil le plus avancé jamais mis en service outre-Manche.

Quoi qu’il en soit, dans cette affaire, BAE Systems joue sur les deux tableaux étant donné que le groupe britannique est aussi un partenaire de niveau 1 dans le programme F-35…

http://www.opex360.com/2016/10/10/le-consortium-eurofighter-detaille-son-offre-concernant-le-typhoon-pour-la-belgique/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bateaux français pour armée belge?
» Armées Belge
» Reserviste dans l'armée belge
» Crash d'un hélicoptère de l'armée: 2 blessés graves
» L’épopée des SAS Belges et de leur leader, le Cpt « BLUNT » BLONDEEL (HISTORIQUE 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: