Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 24 Nov 2016 - 22:18

Citation :
Fraternelle Royale des Chasseurs Ardennais

Tirs DF 90 et 30 ainsi que des tirs Spike

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 24 Nov 2016 - 22:32

Citation :
La colère des militaires belges  

Actualités  Christina Mackenzie  24 novembre, 2016  



Les militaires belges ne sont pas contents suite à la décision surprise du gouvernement belge d’augmenter progressivement l’âge de leur retraite de 56 à 63 ans. Les images que nous avons vues la semaine dernière à la télévision montrant entre 8 000 et 10 000 militaires en confrontation avec la police, avant de leur serrer la main à la fin de la manifestation, nous ont interpellées.



Un militaire belge, à droite, serre la main d’un des policiers venus encadrer la manifestions. (Photo credit: Reuters)

Nous avons aussi appris que les militaires belges sont syndiqués, idée très saugrenue pour les forces armées françaises même si les Belges ne sont pas les seuls. D’après Euromil, l’organisation européenne des associations militaires qui siège à Bruxelles, les militaires de presque tous les pays européens (sauf l’Italie, l’Estonie, la Lettonie et la Roumanie) ont le droit de former des associations, mais seuls quelques pays tolèrent que leurs militaires soient syndiqués. Parmi ceux-ci, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, la Grèce, l’Hongrie, Malte, les Pays-Bas, la Serbie et la Suède.

En France les militaires ont gagné le droit de former des associations professionnels en juillet 2015 dans le cadre de la loi de programmation 2014-19 suite à deux jugements rendus en octobre 2014 par la Cour Européenne des Droits de l’Homme: Matelly c. France et ADEFDROMIL c. France.

Nous avons donc voulu savoir pourquoi les militaires belges étaient en colère et comme ils sont syndiqués, rien de mieux que de poser la question à un syndicaliste, Patrick Descy, secrétaire pemanent CGSP-Défense.


Militaires et policiers belges s’affrontent dans les rues de Bruxelles (Crédit photo: Reuters)

Ce dernier nous explique que jusqu’à présent « lorsqu’un militaire belge s’engageait à la Défense, il était nommé de carrière et mis d’office à la retraite à l’âge de 56 ans. Il pouvait alors prétendre à une pension complète (75% du salaire calculé sur les 5 dernières années de service) s’il comptait 37,5 ans de service. Aujourd’hui, non seulement, la pension sera plus faible, car calculée sur les 10 dernières années, mais l’âge de la retraite serait de 63 ans ET 42 années de service » d’ici 2030.

Et il précise que « l’emploi du conditionnel s’impose, car dans l’urgence d’un conclave budgétaire, aucune négociation n’a eu lieu au préalable avec les syndicats du personnel militaire et nous n’avons pas le moindre texte pour nous éclairer. Le ministre de la Défense lui-même est incapable de répondre aux questions parlementaires ».

C’est la brutalité de la mesure qui a provoqué une colère généralisée, car durant toute sa carrière on expliquait au militaire belge que s’il n’était pas très bien rémunéré, « sa pension serait un salaire différé, attractif et plus précoce que les autres », nous dit Descy. Il rajoute qu’en « changeant les règles du jeu à deux minutes de la fin du match, cette décision aveugle est pénible pour les militaires en fin de carrière, mais elle est aussi dramatique pour la mise en œuvre du plan stratégique 2016-2030 adopté cet été. Celui-ci visait à rajeunir la pyramide des âges et de réduire les effectifs de 30 000 à 25 000 hommes ».  Et il peste qu’en gardant des militaires à 100% du salaire à la place de 75% pour la retraite, le recrutement des jeunes sera bloqué.


Les militaires belges et leurs proches manifestent dans les rues de Bruxelles contre l’augmentation de l’âge
de la retraite


Les militaires autorisés à manifester uniquement pendant leurs congés, ils l’ont fait un jour férié. Le 15 novembre est célébrée la Fête du Roi en Belgique. Par contre, tous comme les autres militaires européens, ils ne disposent pas du droit de grève.

Le ministre de la Défense, Steven Vandeput, a rencontré les quatre syndicats représentant les militaires. Il a souligné dans un communiqué qu’il ferait tout ce qu’il peut «  pour donner au département et à ses collaborateurs l’avenir qu’ils méritent  », tout en ajoutant qu’il ne souhaitait «  pas faire des promesses qu’il n’est pas à même de réaliser  ».

Vandeput a en outre qualifié la présence de 8 000 militaires dans les rues de « signal très important  » et précisé qu’il demanderait «  à son collègue des Pensions, Daniel Bacquelaine, d’entamer cette année encore le dialogue social et de garder à l’esprit la spécificité de la profession militaire  ».

http://forcesoperations.com/la-colere-des-militaires-belges/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 24 Nov 2016 - 22:46

Citation :
12/13 Li - Light Infantry Battalion a ajouté 8 photos.

C'est durant un LFX Compagnie (Live Fire Exercice - Exercice avec munitions réelles) dans le camp de BOLETICE
que le peloton d'appui a effectué des tirs aux mortiers 81mm.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 25 Nov 2016 - 19:54

Citation :
12/13 Li - Light Infantry Battalion a ajouté 5 photos.

Les Snipers sont aussi à l'entraînement dans le Camp de BOLETICE en République Tchèque.

PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Sam 26 Nov 2016 - 16:04

Citation :
Les effectifs de l'armée tomberont l'an prochain à moins de 30.000 militaires


Par: rédaction
26/11/16 - 11h28 Source: Belga


© belga.


L'armée se rapproche rapidement du format que le gouvernement lui a défini pour l'horizon 2030 - 25.000 équivalents temps plein (ETP), soit 24.000 militaires et un millier de civils -, révèlent des chiffres publiés par le ministère de la Défense.


Le Conseil des ministres a en effet approuvé vendredi l'avant-projet de loi fixant le contingent de l'armée pour 2017, "qui sera limité à 30.130 militaires", selon le cabinet du ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA).

Ce nombre exprime le nombre maximum de militaires qui peuvent être sous les armes un même jour de l'année 2017. Il comprend 29.980 militaires du cadre actif et élèves, comptés dans l'enveloppe en personnel militaire, et 700 réservistes qui peuvent être rappelés sous les armes le jour où le contingent de l'armée atteint son niveau maximum.

La Constitution prévoit que le contingent soit fixé annuellement.

Le contingent diminue d'année en année, en raison des restructurations successives qui ont touché les forces armées. Il était en 2009 de 39.075 hommes et femmes (dont 37.728 militaires du cadre actif et élèves). En 2012, ce chiffre était tombé à 33.703 militaires (32.458 du cadre actif et élèves, 545 hors enveloppe et 700 rappelés).

La "vision stratégique" pour la Défense à l'horizon 2030 approuvée en juin dernier par le gouvernement Michel prévoit de réduire les effectifs à cette échéance des actuels 30.000 militaires - bien que ce chiffre ne soit, dans les faits, pas atteint - et 2.000 civils à 25.000 équivalents temps plein, dont un millier de civils.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3005060/2016/11/26/Les-effectifs-de-l-armee-tomberont-l-an-prochain-a-moins-de-30-000-militaires.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 28 Nov 2016 - 19:42

Citation :
"De nombreux pilotes envisagent de passer dans le privé"


Par: rédaction
28/11/16 - 11h44 Source: Belga


© belga.


Pensions militaires De nombreux militaires, dont des pilotes, envisagent de passer dans le secteur privé, en raison de la réforme des pensions des militaires envisagée par le gouvernement fédéral, écrivent lundi les journaux flamands du Persgroep. Les syndicats confirment: "Nous n'avons pas de chiffres concrets, mais il est certain que le phénomène existe, surtout chez les pilotes, particulièrement touchés par les nouvelles mesures envisagées", indique Edwin Lauwereins, du syndicat SLFP.


Le gouvernement fédéral a confirmé mi-octobre que les tantièmes préférentiels, qui sont utilisés pour le calcul de la pension, seraient supprimés à partir de 2019. L'exécutif a toutefois indiqué vendredi que ceux-ci étaient maintenus pour toute la partie de la carrière antérieure à l'entrée en vigueur des nouvelles dispositions.

Concrètement, cela signifie un recul de l'âge de la pension des militaires de 56 à minimum 63 ans. Ce sont surtout les pilotes qui sont "punis", estime M. Lauwereins, car l'âge anticipé du départ à la retraite était l'un des seuls avantages existants pour les militaires par rapport au secteur privé. Selon le représentant du syndicat libre, l'idée de partir dans le privé circule bel et bien au sein du personnel militaire, même si cela semble difficile pour les personnes âgées de plus de 50 ans de retrouver du travail.

Le 15 novembre dernier, les militaires avaient manifesté contre cette réforme. Les syndicats ont envoyé la semaine dernière un courrier au Premier ministre Charles Michel. Ils affirment ne pas encore avoir reçu de réponse. Une rencontre a toutefois eu lieu vendredi avec le ministre de la Défense Steven Vandeput et une représentante du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine.

Aucune nouvelle manifestation n'est actuellement prévue à l'agenda. "Le signal a été bien entendu, nous allons donc voir dans un premier temps ce qu'il ressort des discussions", ajoute Walter Van Den Broeck, de la CSC. Le représentant du syndicat chrétien n'exclut toutefois pas de "petites actions ciblées."

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3009719/2016/11/28/De-nombreux-pilotes-envisagent-de-passer-dans-le-prive.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 30 Nov 2016 - 19:26

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 1 Déc 2016 - 19:31

Citation :
La Belgique et les Pays-Bas souhaitent renouveler leurs flottes navales




La Belgique et les Pays-Bas ont confirmé leur souhait d’acheter de nouveaux navires. Pour la Belgique, il s’agit de deux frégates et de six chasseurs de mines. Le ministre Steven Vandeput et Jeanine Hennis-Plasschaert ont signé une déclaration d’intention à ce sujet le 30 novembre dernier.

Selon la Vision Stratégique du ministre Vandeput, la Belgique devrait investir environ deux milliards d’euros en achats. Notre pays prend les devants avec le remplacement des chasseurs de mines, les Pays-Bas ont, quant à eux, la gestion du remplacement des frégates. Le Godetia, navire logistique d’appui, ne sera pas remplacé. Ses tâches seront reprises par la nouvelle génération de chasseurs de mines.

« Les moyens pour entamer les études préliminaires sont disponibles tant du côté des Pays-Bas que du nôtre », expliquait le ministre Vandeput lors de la signature de la déclaration d’intention. « C’est une étape concrète. Le remplacement des navires devrait encore avoir lieu avant 2030. »

Du côté néerlandais, il n’y a encore aucune décision en termes de quantités et de délais, a déclaré le ministre Hennis-Plasschaert. « La quantité de navires qui nous est destinée, n’est pas encore clairement définie. Nous devons d’abord établir nos besoins avec précision. »

Cependant, la collaboration entre la Belgique et les Pays-Bas ne s’arrêtera pas avec le renouvellement des deux flottes. « Je suis également fier d'annoncer que nous étudions sérieusement la possibilité de contribuer au Joint Support Ship néerlandais », a poursuivi le ministre Vandeput. « En outre, le corps des Mariniers néerlandais entraînera une ou deux compagnies de para-commandos belges dans le domaine des opérations amphibies. »
La signature du protocole d'accord a eu lieu après une conférence très appropriée du ministre néerlandais de la Défense à l’Institut royal Supérieur de Défense et traitant de la coopération BENELUX en matière de Défense.


Texte : Stijn Verboven – Photos : Malek Azoug 01/12/2016


http://www.mil.be/fr/article/la-belgique-et-les-pays-bas-souhaitent-renouveler-leurs-flottes-navales
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 2 Déc 2016 - 18:24

Citation :
Entraînement de commandos sous les tropiques




Deux factions de rebelles se livrent une lutte sans merci. Nous sommes à Sunland, un pays fictif d'Afrique centrale. Le détachement belge de Goma, qui fait partie de la force européenne EUFOR, a reçu l'ordre d'appuyer les troupes congolaises du génie de Kindu qui ne sont pas en mesure de faire taire les belligérants. Tel était le scénario de Tropical Training, un exercice qui avait cours pendant les trois dernières semaines de novembre, et auquel ont participé quelque 240 militaires belges.

Avec 160 militaires, le 2 Bataillon Commando (2 Bn Cdo) y était massivement représenté. Il était appuyé par quatre spécialistes en communication, 11 « géniaques », deux pathfinders chargés de reconnaître les zones de largage et une équipe ayant pour tâche d'informer et de rassurer la population locale sur l'exercice militaire afin d'éviter les mouvements de panique. Vingt-deux personnes assuraient l'appui médical.

Un détachement d'une trentaine de personnes de la Composante Air était présent avec deux C-130. Ceux-ci opéraient depuis Kigali, la capitale du Rwanda, à l'instar de l'équipe chargée du réapprovisionnement par air, mieux connue sous le nom de peloton RavAir. Le personnel congolais de la 31e Brigade de Réaction Rapide participait également à cette manœuvre avec 185 militaires, dont 165 de la compagnie de génie de combat.

Les paras ont mené plusieurs missions dans la région de Kindu. Ils devaient prendre contact avec la compagnie de génie de Sunland qui contrôlait l'aéroport de Kindu, occuper et défendre le camp de Kasuku et montrer leur résolution et leur force en se déployant hors de leur zone pour localiser et évaluer les forces en présence (groupe de rebelles et mercenaires). Sur ordre, ils devaient également neutraliser certains rebelles et détruire leurs entrepôts et moyens de transport. Ceci fait, il leur fallait encore se replier vers l'aéroport de Goma. La compagnie de génie de Sunland avait reçu l'ordre de son quartier général d'appuyer les para-commandos durant ces opérations.

En réalité, on a d'abord accordé aux paras une semaine d'acclimatation au camp Kasuku de Kindu. Ce ne fut pas inutile pour exécuter nuit et jour des efforts physiques et autres activités tactiques, entrecoupés de séances de rafraîchissement des connaissances sur la survie sous les tropiques, l'armement des troupes congolaises et les risques médicaux en Afrique.

Après avoir suivi les cours dispensés par les Belges, les pelotons congolais du génie de combat purent alors mettre leurs connaissances en pratique. Durant l'exercice, chaque peloton était assisté d'instructeurs belges du génie.

Pour les commandos, le but de la manœuvre visait à perfectionner leurs compétences et à acquérir de l'expérience dans des conditions climatiques extrêmes, un terrain difficile et des raids exigeants.


PHOTOS:
 

Texte : Karen Bral – Photos : Ritchie Sedeyn – Vidéo : Clint Soete  02/12/2016


http://www.mil.be/fr/article/entrainement-de-commandos-sous-les-tropiques
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 2 Déc 2016 - 20:01

Citation :
La Belgique prête à commander la mission au Mali jusqu'à la mi-2018
   

Par: rédaction
2/12/16 - 12h14  Source: Belga
 

La Belgique est prête à assurer un an de plus qu'envisagé initialement, soit jusqu'à la mi-2018, le commandement de la mission de formation de l'Union européenne au Mali (EUTM-Mali), en y engageant 175 militaires, a indiqué vendredi le ministère de la Défense après l'approbation par le conseil des ministres des engagements opérationnels planifiés en 2017.


"Nous allons, entre autres, dans le cadre de l'EUTM-Mali maintenir notre effort avec l'engagement de 175 militaires et assumer le commandement de cette mission jusqu'à mi-2018", a indiqué le cabinet du ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), dans un communiqué.

175 militaires déployés
La Belgique assure depuis le 3 juillet le commandement de cette mission européenne de formation des Forces armées maliennes (FAMa), placée sous les ordres du général de brigade Eric Harvent. Le contingent belge est passé à cette occasion de 90 à 175 militaires dans un pays encore en proie à de fréquentes violences causées par des groupes islamistes, particulièrement dans le nord. C'est la principale opération menée à l'étranger par l'armée belge.

L'EUTM-Mali, lancée en février 2013 dans la foulée de l'opération française Serval visant à neutraliser les groupes islamistes armés présents dans le nord du pays, a été prolongée le 23 mars dernier de 24 mois, jusqu'à la mi-mai 2018.

Une zone d'engagement étendue
Dans le cadre de ce troisième mandat, la zone d'engagement a été étendue jusqu'à la boucle du Niger et inclut les villes de Gao et Tombouctou, dans le cadre d'une "décentralisation" accrue. "Les militaires européens ne sont pas destinés à participer à des missions de combat et n'accompagnent pas les unités maliennes dans les opérations", souligne-t-on toutefois de source militaire.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3019120/2016/12/02/La-Belgique-prete-a-commander-la-mission-au-Mali-jusqu-a-la-mi-2018.dhtml

Citation :
Le budget de l'armée pour ses opérations extérieures en hausse
   

Par: rédaction
2/12/16 - 14h48  Source: Belga  


© photo news.


Le budget pour les opérations que l'armée mènera en 2017 en Europe et dans le monde s'élèvera à environ 73 millions d'euros, contre 69 millions cette année, a annoncé vendredi le ministère de la Défense après l'approbation par le conseil des ministres des engagements opérationnels planifiés l'an prochain.


L'accent sur ces opérations "extérieures" - qui s'ajoutent à la mission de sécurité intérieure menée en appui à la police fédérale sous le nom de "Vigilant Guardian" - sera mis d'une part sur l'Europe de l'est, pour rassurer les alliés est-européens inquiets de l'attitude jugée agressive de la Russie, et d'autre part sur le sud (Moyen-Orient, Afrique du nord, Afrique centrale ou encore la région du Sahel, grâce à des partenariats, de l'UE et de l'ONU, a précisé le cabinet du ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), dans un communiqué.

En Europe de l'est, en matière de défense collective et dans le cadre du "plan d'action pour la réactivité" ("Readiness Action Plan", RAP) de l'Otan, la Belgique mettra à disposition une compagnie de transport d'environ 90 militaires entre février et fin 2017 au sein d'un bataillon multinational dirigé par l'Allemagne et déployé en Lituanie dans le cadre de la "présence de l'avant renforcée" approuvé par l'Alliance atlantique en juillet dernier.

Quatre chasseurs F-16, servis par une cinquantaine de militaires, participeront aussi au renforcement de la police de l'air au dessus des pays baltes, alors qu'un chasseur de mines (et son équipage d'environ 45 marins) contribuera pour une durée totale de huit semaines à la détection et à la destruction d'engins explosifs en mer Baltique.

En Afrique, la Belgique est prête à assurer un an de plus qu'envisagé initialement, soit jusqu'à la mi-2018, le commandement de la mission de formation de l'Union européenne au Mali (EUTM-Mali), en y engageant 175 militaires, a ajouté la Défense.

La Belgique assure depuis le 3 juillet le commandement de cette mission européenne de formation des Forces armées maliennes (FAMa), placée sous les ordres du général de brigade Eric Harvent. Le contingent belge est passé à cette occasion de 90 à 175 militaires dans un pays encore en proie à de fréquentes violences causées par des groupes islamistes, particulièrement dans le nord. C'est la principale opération menée à l'étranger par l'armée belge.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3019247/2016/12/02/Le-budget-de-l-armee-pour-ses-operations-exterieures-en-hausse.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 5 Déc 2016 - 17:45

Citation :
Le 15 Wing soutient Tropical Training  



PHOTOS:
 

Pendant près de trois semaines, deux avions de transport C-130 et une trentaine de militaires du 15 Wing de Melsbroek ont fourni un appui à l'exercice Tropical Training. Il était organisé en République démocratique du Congo pendant les trois dernières semaines de novembre.

Pendant le déploiement, les équipages des deux C-130 ont d'abord acheminé de Kinshasa vers Kindu le matériel du 2 Bataillon Commandos. Lors de l'exercice proprement dit, ils ont largué, entre autres, des palettes de munitions, d'eau et de rations de combat destinées au réapprovisionnement des paras belges et congolais.

Par ailleurs, ce détachement aérien a permis à la compagnie de génie de combat de la 31e Brigade de Réaction Rapide congolaise de s'exercer à des atterrissages d'assaut. La formation a été prodiguée par des instructeurs belges, qui ont profité de l'occasion pour mettre immédiatement la théorie en pratique. Durant tout l'exercice, un C-130 se tenait en stand-by pour exécuter une éventuelle évacuation médicale.

Pour celle-ci, il est essentiel que les distances à parcourir soient aussi courtes que possible. C'est pourquoi le détachement aérien avait choisi de prendre ses quartiers à Kigali, la capitale du Rwanda, plus proche de Kindu que Kinshasa. Les militaires belges n'avaient plus remis les pieds dans ce pays depuis 1994.

À la fin de l'exercice Tropical Training, les deux avions de transport militaires ont rapatrié vers Kinshasa tout le matériel et le personnel participant, où un avion militaire français prit le relais à destination de la Belgique.


Texte : Karen Bral – Photos : Ritchie Sedeyn  05/12/2016  


http://www.mil.be/fr/article/le-15-wing-soutient-tropical-training
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 5 Déc 2016 - 17:54

Citation :
EUTM : les Chasseurs Ardennais veillent



PHOTOS:
 

L'European Union Training Mission au Mali (EUTM Mali) a débuté en février 2013. Depuis lors, de nombreuses unités belges se sont succédé sur le sol malien. Au niveau belge, c'est actuellement le Bataillon des Chasseurs Ardennais de Marche-en-Famenne qui est en charge de la Force Protection du camp de Koulikoro. Mais les Chasseurs ont également d'autres tâches.

Avec l'avancement de la mission, les Forces Armées Maliennes (FAMa) sont amenées à suivre de nouveaux cours et donc, à s'entraîner dans de nouvelles zones. Kati est l'une d'entre elles.

« Tout comme à Koulikoro, les militaires belges assurent la sécurité de l'entraînement dans les plaines d'exercice », explique le lieutenant-colonel Etienne Goudemant, chef de corps du Bataillon des Chasseurs Ardennais. « L'objectif étant que les formateurs se trouvent dans une bulle de sécurité afin de pouvoir se concentrer sur leur travail d'instruction ».

Les escortes font également partie de leur travail qu'il s'agisse de personnes ou de matériel. « À titre de comparaison avec l'opération Vigilant Guardian (OVG) dans les rues de notre pays, la mission de Force protection au Mali se rapproche déjà davantage d'un travail de fantassin », ajoute le lieutenant-colonel.

À leur retour, les Chasseurs se retrouveront encore certainement dans nos rues. « Le bataillon est prévu pour être en stand-by pour l'EUBG 2018 », précise le lieutenant-colonel. « Nous devrons donc nous préparer à cette mission. Le bataillon passera alors dans une configuration différente. »


Texte : Nadège Godefroid – Photos : Daniel Orban 05/12/2016


http://www.mil.be/fr/article/eutm-les-chasseurs-ardennais-veillent
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 6 Déc 2016 - 18:34

Citation :
Les militaires belges manquent de temps et d’argent pour s’entraîner


Posté dans Europe par Laurent Lagneau Le 06-12-2016


L’an prochain, les militaires belges seront à nouveau très sollicités, alors que leurs effectifs vont encore diminuer et atteindre les 30.130 personnels (dont 700 réservistes).

Au chapitre des opérations extérieures, Bruxelles a en effet l’intention d’envoyer en Lituanie une compagnie de 90 soldats au titre du plan d’action pour la réactivité (Readiness Action Plan », RAP) de l’Otan ainsi que 4 avions F-16 au titre de la mission Baltic Air Policing et un chasseur de mines armé par 45 marins.

Au Sahel, la Belgique est prête a assurer le commandement de la mission européenne visant à former l’armée malienne (EUTM Mali) pour un an supplémentaire. Et il faut encore ajouter d’autres engagement en Afrique et au Moyen-Orient, sans oublier la mission intérieure Vigilant Guardian, pendant belge de l’opération française « Sentinelle ».

Moins de soldats mais toujours autant d’engagements, avec une budget contraint… L’équation que doit résoudre la Défense belge est compliquée. Pour financer les opérations extérieures, il a été prévu une enveloppe de 73 millions d’euros, en hausse de 4 millions par rapport à cette année. Seulement, cet argent ne tombe pas du ciel : il sera pris sur les crédits alloués à l’entraînement. C’est ce qu’a en effet précisé à la presse, le 5 décembre, le général Johan Peeters, le chef adjoint de la division Opérations et Entraînement (Ops&Trg) à l’état-major belge.

Or, les jours de préparation opérationnelle (JPO) ont fortement chuté entre 2014 et 2016, passant de 30 à 15 pour les soldats de la composante terrestre belge. Et ceux de la composante aérienne ne sont guère mieux lotis. Le manque de budget en est un cause… Mais aussi le sur-sollicitation des personnels. Ainsi, le quotidien L’Avenir indique que « en moyenne, plus de 180 jours par an en opération extérieure n’est plus une exception pour le militaire belge ». Et les marins décrochent le pompon, si l’on peut dire, avec 212 jours, en moyenne, passés loin de chez eux.

Aussi, cette « situation ne sera plus tenable très longtemps », a fait valoir le général Peeters. « À l’avenir, si on veut continuer à engager nos forces sur le terrain opérationnel, on ne pourra plus rogner sur l’entraînement ». Sauf à réduire les engagements opérationnels. Car le risque pour l’armée belge est de voir ses soldats perdre leur aptitude à évoluer dans des environnements tactiques compliqués, faute de travailler leurs savoir-faire.

Le chef de la Défense belge (CHOD), le général Marc Compernol, a tiré la sonnette d’alarme la semaine passée. « D’un point de vue budgétaire, je ne suis plus disposé à aucune concession que ce soit pour la formation », a-t-il prévenu lors d’une audition devant la Commission de la Défense nationale de la Chambre.

« Comme je ne veux plus faire de compromis sur l’instruction, cela aura un impact sur les opérations. On court le risque qu’un jour, je doive me présenter devant le ministre de la Défense en lui disant : désolé mais on ne peut participer à telle opération », a continué le général Compernol. Et d’ajouter, au sujet de la mission Vigilant Guardian : « L’expérience opérationnelle d’une jeune génération pourrait se résumer à de la surveillance de rue. »

http://www.opex360.com/2016/12/06/les-militaires-belges-manquent-de-temps-dargent-pour-sentrainer/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 8 Déc 2016 - 22:39

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 9 Déc 2016 - 20:26

Citation :
La Composante Air revêt un nez rouge



La Composante Air occupe généralement une place dans les médias grâce à ses missions à travers le monde. Être militaire professionnel dans cette composante, ne change rien au fait d’être un homme ou une femme fait de chair et de sang. La chose a été prouvée le vendredi 2 décembre, lorsque 25 jeunes se sont envolés dans un C-130 à l'occasion du Rode Neuzen Dag.

Cette année, VTM, Q-Music et Belfius organisaient le Rode Neuzen Dag pour la deuxième fois. Cette initiative vise à récolter des fonds pour une meilleure prise en charge de personnes souffrant de problèmes de santé mentale. Actuellement, des dizaines de milliers de jeunes ne reçoivent pas encore les soins dont ils ont besoin. La Composante Air belge a donc décidé de se rallier à ce projet.

Le vendredi midi, 25 jeunes s’étaient rassemblés sur le tarmac de Melsbroek. Pour l’occasion, un avion C-130 était affublé d’un nez rouge. Après une rapide visite, les jeunes ont rapidement trouvé l’accès d’un autre C-130 prêt à les emmener pour survoler notre pays pendant 30 minutes.

Une expérience formidable selon Marjorie, l’une des heureuses participantes : « C’était fantastique et vraiment très chouette. Lorsque nous étions au-dessus des nuages, l’équipage a ouvert la trappe arrière de l’appareil. C’était magnifique de voler parmi les nuages et de pouvoir contempler le soleil par cette trappe. »

« Nous avons soutenu le Rode Neuzen Dag de différentes manières », explique le lieutenant-colonel Jo Heylens. « Tout d'abord, nous avons tiré un poster de notre C-130 au nez rouge. Nous l’avons vendu sur notre page Facebook pour la coquette somme de 950 euros. De plus, mes collaborateurs ont également vendu des nez rouges à la Composante Air et le personnel pouvait donner ce qu’il voulait pour soutenir cette action. Nous avons ainsi recueilli deux mille euros que nous avons directement reversés à l’association Rode Neuzen. »


PHOTOS:
 

Texte : Stijn Verboven – Photos : Michael Moors – Vidéo : Luc Carvers 08/12/2016


http://www.mil.be/fr/article/la-composante-air-revet-un-nez-rouge
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 19 Déc 2016 - 18:50



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 20 Déc 2016 - 17:48

Citation :
Le général de brigade Peter Devogelaere nouveau commandant d’EUTM Mali




Le général de brigade Peter Devogelaere reprenait officiellement le commandement de l'EUTM Mali (European Union Training Mission) le 19 décembre dernier. Il succède ainsi au général de brigade Eric Harvent qui était à la tête de cette mission depuis le 3 juillet dernier. La cérémonie, en présence du chef de la Défense, était organisée à l'école de la Paix à Bamako.

Le nouveau commandant s'est déclaré confiant quant à l'avenir de la mission. « Je suivrai la même lignée que mes prédécesseurs », a-t-il déclaré. « J'ai eu des contacts avec l'armée malienne et nous sommes solidaires pour porter ce projet. »

De son côté, le général de brigade Eric Harvent a salué l'engagement des soldats maliens et le dévouement des hommes qu'il a commandé. Avant de passer le flambeau, il a exprimé le grand honneur et le plaisir ressentis pendant ses six mois de commandement.

Le général de brigade Peter Devogelaere est dorénavant à la tête d'une mission de plus de 550 militaires provenant de 26 pays européens. Cent septante-cinq militaires sont belges. Ils sont dispersés entre l'état-major, les formateurs et les équipes de protection (Force protection) des instructeurs de la mission. Pour la Composante Terre, il s'agit de la plus importante opération en cours à l'étranger.


Texte et photos: Charles Colot 20/12/2016


http://www.mil.be/fr/article/le-general-de-brigade-peter-devogelaere-nouveau-commandant-deutm-mali
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 21 Déc 2016 - 19:20

Citation :
La procédure concernant les futurs avions de combat belges a pris du retard


Posté dans Europe, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 21-12-2016




Normalement, l’appel d’offres portant sur l’acquisition de 34 nouveaux avions de combat destinés à remplacer les F-16 de la composante aérienne belge dans le cadre du programme « Air Combat Capability (ACCap), devrait être lancé d’ici la fin de cette année. Mais visiblement, ce ne sera pas le cas, à en croire le quotidien « La Libre Belgique », qui évoque un retard dans la rédaction du cahier des charges. Mais pas seulement.

En effet, selon le quotidien, la réforme des pensions est venue parasiter la procédure étant donné qu’elle va coûter, à la Défense begle, 3,1 milliards d’euros d’ici 2030, soit un tiers de l’enveloppe allouée aux investissements.

Et cela pour une raison simple : porter l’âge du départ en retrait des militaires de 56 à 63 ans, comme le prévoit le projet gouvernemental, entraînera mécaniqiement un hausse de 20% des dépenses de personnel. « Si cela vient du budget de la Défense, alors l’argent ne sera plus disponible pour les investissements et la vision stratégique s’écroule », avait expliqué, en novembre, le général Marc Compernol, le chef de la Défense (CHOD).

Aussi, assure La Libre Belgique, les « autres dossiers militaires sont mis au frigo », dans l’attente des modalités de la mise en oeuvre de cette réforme.

Par ailleurs, le même quotidien indique que, dans la demande de propositions gouvernementales (Request for Government Proposal) établie pour cet appel d’offres, les compensations économiques et industrielles (offset) prennent une place déterminante, en vertu de l’article 346 1B du Traité de l’Union européenne.

« Tout État membre peut prendre les mesures qu’il estime nécessaires à la protection des intérêts essentiels de sa sécurité et qui se rapportent à la production ou au commerce d’armes, de munitions et de matériel de guerre; ces mesures ne doivent pas altérer les conditions de la concurrence dans le marché intérieur en ce qui concerne les produits non destinés à des fins spécifiquement militaires », indique le texte en question.

Autrement dit, les industriels belges auront leur « part du gâteau ». Si Dassault Aviation (Rafale) est déjà bien placé, étant donné qu’il est l’actionnaire de la Société anonyme belge de construction aéronautique (SABCA), d’autres concurrents ont entamé des discussions avec plusieurs entreprises d’outre-Quiévrain. C’est le cas du consortium Eurofighter et du groupe américain Lockheed-Martin (F-35).

http://www.opex360.com/2016/12/21/la-procedure-concernant-les-futurs-avions-de-combat-belges-pris-du-retard/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 21 Déc 2016 - 19:34

Citation :
La Belgique et les Pays-Bas assureront à tour de rôle la surveillance de l’espace aérien du Benelux


Posté dans Défense européenne, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 21-12-2016




En octobre 2013, les Pays-Bas et la Belgique signèrent une lettre d’intention pour assurer conjointement la surveillance de l’espace aérien du Benelux (*). Puis, près d’un an et demi plus tard, les deux pays trouvèrent un accord visant à mettre en musique cette future coopération. Un délai nécessaire pour trouver des réponses à plusieurs questions juridiques, en particulier dans le domaine des règles d’engagement.

Par exemple, que faire dans le cas où, en dernière extrémité, il s’avère nécessaire d’abattre un avion civil « renegade », c’est à dire pouvant présenter une menace terroriste? Aux Pays-Bas, un ordre de cette nature est donné par le ministre de la Sécurité et de la Justice. Aussi, avec l’accord trouvé par les deux gouvernements, les pilotes belges seront tenus de répondre à ses instructions. La réciproque vaut aussi pour les aviateurs néerlandais si un tel cas venait à se produire dans l’espace aérien belge.

Pour autant, cet accord n’était pas encore entré en vigueur. Il le sera à compter du 1er janvier prochain. C’est ce que vient d’annoncer le ministère belge de la Défense, qui précise que la surveillance de l’espace aérien du Benelux « contre des « avions civils qui pourraient représenter une menace terroriste » sera assurée à tour de rôle, tous les quatre mois.

Actuellement, la Belgique et les Pays-Bas mobilisent chacun deux avions de chasse pour assurer une mission de police du ciel. Mission qui ne se limite pas à la seule menace terroriste dans la mesure où il s’agit également de veiller à l’intégrité de l’espace aérien du Benelux, susceptible aussi d’être violé par des appareils militaires appartenant à une puissance étrangère…

Quoi qu’il en soit, avec cette coopération, et comme on le souligne côté néerlandais, « il ne sera plus nécessaire d’avoir 2 avions de chasse prêts en permanence aux Pays-Bas ». Or, comme l’aviation batave comptera, à l’avenir, que 37 F-35 (contre 67 F-16), cet accord « permettra aux Pays-Bas d’accomplir davantage de missions avec des chasseurs F-35 lors d’une opération extérieure. » Le calcul est identique en Belgique, puisque le programme Air Combat Capability (ACCap) vise à acquérir 34 nouveaux avions.

Cela étant, les forces aériennes belges et néerlandaises ont établi une coopération similaire qui, appelée « flip-flop », consiste à se relayer à tour de rôle au sein de la coalition anti-EI dirigée par les États-Unis.

« Nous espérons donner l’exemple à nos partenaires européens pour faire avancer la réflexion sur la défense européenne », a commenté Steven Vandeput, le ministre belge de la Défense, lors de la signature mercredi à Rotterdam des derniers arrangements techniques entre les deux pays. Comme quoi, en matière de défense, 1+1 n’est pas égal à 2 mais à… 1.

(*) Benelux : Belgique, Pays-Bas et Luxembourg, le duché n’ayant pas d’aviation de combat

http://www.opex360.com/2016/12/21/la-belgique-les-pays-bas-assureront-tour-de-role-la-surveillance-de-lespace-aerien-du-benelux/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 22 Déc 2016 - 18:40

Citation :
Fraternelle Royale des Chasseurs Ardennais

Encore quelques magnifiques photos prisent au Mali. Copyright Daniel ORBAN photographe de la DGCOM/Créa. Merci.

PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 10 Jan 2017 - 20:18

Citation :
Un général belge prendra le commandement de la mission de l’Union européenne en Centrafrique


Posté dans Afrique, Défense européenne, Opérations par Laurent Lagneau Le 10-01-2017




L’Union européenne a validé, ce 10 janvier, la décision prise par le Comité politique de sécurité (CoPS) visant à nommer le général belge Herman Ruys à la tête de sa mission de formation militaire en République centrafricaine (European Union Training Mission in the Central African Republic, EUTM RCA), lancée le 16 juillet dernier à Bangui.

Actuellement affecté à l’Eurocorps, le général Ruys prendra la succession du général français Éric Hautecloque-Raysz à compter du 16 janvier prochain. Par ailleurs, 26 instructeurs belges seront affectés à l’EUTM RCA jusqu’en juin prochain.

Ainsi, les deux missions de formation militaire lancées par l’UE au Mali et en Centrafrique seront commandées par des généraux belges. Le 19 décembre, le général de brigade Peter Devogelaere, jusqu’alors patron de la Brigade légère, a en effet pris la tête de l’EUTM Mali, succédant ainsi à l’un de ses compatriotes, le général Éric Harvent.

Ayant pris la suite de l’EUMAM RCA (European military advisory mission), l’EUTM RCA est chargée, en deux ans, de « rendre les forces armées centrafricaines (FACA) modernes, efficaces, inclusives et démocratiquement responsables » en dispensant des « conseils stratégiques au ministère de la Défense et à l’état-major général de la République centrafricaine, ainsi que des cours aux officiers et sous-officiers et des formations aux FACA. »

Pour le moment, l’EUTM RCA a terminé la formation et l’entraînement de la première compagnie du Bataillon d’Infanterie Territorial 3 (BIT 3). Cette unité est désormais prête à commencer ses activités opérationnelles. Il s’agit là d’un premier pas vers la constitution d’une « force armée professionnelle, démocratiquement responsable et représentative des composantes de la nation. »

Cela étant, et alors que plus de 10.000 militaires ont été déployés en Centrafrique sous la bannière des Nations unies (MINUSCA), la sécurité dans le pays est précaire, avec la persistance de groupes armés qui continuent à se livrer à des exactions sur les populations civiles.

http://www.opex360.com/2017/01/10/general-belge-prendra-le-commandement-de-la-mission-de-lunion-europeenne-en-centrafrique/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Dim 15 Jan 2017 - 16:07

Citation :
Les remplaçants des F-16 dotés d'une capacité nucléaire?


Par: rédaction
13/01/17 - 15h04 Source: Belga


Un chasseur F-16 de l'armée belge. © belga.


Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a "dévoilé la volonté du gouvernement de doter les remplaçants du F-16 de la capacité nucléaire", a dénoncé vendredi le député Marco Van Hees (PTB) en se fondant sur une réponse à une question parlementaire que lui a fourni le vice-Premier ministre.


"Au sein de l'Alliance (atlantique), la Belgique a accepté, il y a cinq décennies déjà, que ses avions de combat possèdent aussi bien une capacité conventionnelle que nucléaire. Tenant compte d'une analyse réalisée en commun de la menace globale, l'Otan nous demande de continuer à maintenir nos avions de combat disponibles pour d'éventuelles missions de cette nature. Nous comptons bien remplir toutes nos obligations dans ce cadre", a indiqué M. Reynders (MR).

Il répondait à une question écrite de M. Van Hees qui portait justement sur un vote de la Belgique à l'ONU contre un traité d'interdiction des armes nucléaires.

"Je rappelle que l'Alliance a pour politique assumée de ne pas communiquer si, quand et où des moyens nucléaires sont déployés, ici ou là", a ajouté le ministre.

Selon lui, le stockage de tels engins "est d'ailleurs une question totalement indépendante de celle concernant les rôles que le nouvel avion de combat qui remplacera le F-16 devra pouvoir jouer à l'avenir et partant les capacités qui seront nécessaires".

Des armes nucléaires à Kleine-Brogel, un secret de polichinelle
La présence d'armes nucléaires américaines de type B-61 sur la base aérienne de Kleine-Brogel (Limbourg) n'a jamais été officiellement ni confirmée, ni infirmée même si elle est devenue un secret de polichinelle.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3054109/2017/01/13/Les-remplacants-des-F-16-dotes-d-une-capacite-nucleaire.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 19 Jan 2017 - 16:49

Citation :
Derniers préparatifs pour les candidats sous-officiers




La nouvelle levée de candidats sous-officiers et officiers de l'École Royale des Sous-Officiers (ERSO) amorce actuellement la dernière ligne droite de la première phase de formation militaire. À Elsenborn, Brustem et Bourg-Léopold, ils appliquent, du 9 au 19 janvier, toutes les techniques et tactiques apprises au cours de leurs deux premiers mois en tant que militaire.

Pendant ce camp, le futur cadre de la Défense se prépare aux examens de la phase d'initiation militaire. Au cours de cette étape, l'accent est mis sur les techniques militaires individuelles ou la réaction à avoir en tant que militaire face à certaines situations.

Lire une carte, réagir correctement sous le feu ennemi, se protéger contre les menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires ne sont que quelques aspects élémentaires que le militaire doit connaître. Les futurs officiers et sous-officiers s’immergent dans ces matières dix jours durant.

Les journées sont longues et intenses pour les candidats. Ils sont constamment actifs et n’ont pas souvent de temps pour se reposer la nuit. La fatigue fait toutefois partie de l’entraînement.

Qui dit élèves dit instructeurs. Un travail intensif parce qu'ils passent autant de temps sur le terrain que les militaires qu'ils entraînent. Cela comporte aussi des avantages, précise le premier sergent Kris Honing, membre du cadre de l’ERSO.

« Lorsque les élèves arrivent, ils ignorent tout de la vie militaire. Six mois plus tard, vous envoyez des vrais militaires dans les écoles d'armes ou les unités. C’est une grande satisfaction. »


PHOTOS:
 
Tekst: Stijn Verboven – foto’s: Christian Decloedt, Patrick Vergoosen & Alain Mijngheer - video: Clint Soete 19/01/2017

http://www.mil.be/fr/article/derniers-preparatifs-pour-les-candidats-sous-officiers
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 19 Jan 2017 - 17:06

Citation :
#BGLTU : Grand départ du matériel logistique vers la Lituanie




Ce mercredi 18 janvier, le 18e bataillon Logistique de Bourg Léopold procédait à l'envoi de quelques milliers de tonnes de matériel vers la Lituanie. La Belgique y assurera l'appui logistique du groupement tactique de l'OTAN en 2017, sous commandement allemand.

« Après deux mois de préparation intense, nous voilà au départ effectif du matériel », sourit le lieutenant-colonel Katrien D'Hert, chef de corps du 18e Bataillon Logistique. « Tout le matériel, les conteneurs, camions lourds et légers, ambulance et dépanneuse proviennent de l'ensemble de la Défense et tout est opérationnel et paré pour la mission. Les hommes également, 101 exactement. Nous sommes fin prêts. »

La mission des logisticiens belges est d'appuyer le groupement tactique (battle group) déployé en Lituanie à partir de février 2017. Ils formeront une compagnie logistique avec quelques cent militaires belges et près d'une centaine de logisticiens étrangers, principalement allemands et néerlandais. Le battle group déployé en Lituanie (Battle Group Lithuania, pour #BGLTU) est l'un des quatre battle groups déployés dans les pays d'Europe de l'Est par l'OTAN sous le nom Enhanced Forward Presence, à la demande de ces pays de renforcer leur sécurité.

Un des défis majeurs réside dans la multiculturalité. Sous commandement des Allemands et Néerlandais, les logisticiens belges assureront l'appui logistique et auront ces mêmes collègues comme subalternes au sein de leur compagnie. Ils travailleront également avec des Lituaniens, des Norvégiens et, plus tard dans l'année, des Luxembourgeois.

« Le concept d'unité logistique multinationale intégrée existe déjà », explique le capitaine Jelle Neyt, commandant du détachement. « Ce sera cependant la première fois qu'il sera mis en application sur le terrain. Une compagnie multinationale, avec pour moitié des belges et pour autre moitié des collègues de la coalition, est un défi très intéressant en matière de coopération. »

La logistique militaire belge sera engagée pendant toute la durée de cet engagement OTAN, c'est-à-dire près d'un an. Dans trois mois et demi, le 29e Bataillon Logistique de Grobbendonk prendra la relève, pour ensuite laisser la place au 4e Bataillon Logistique de Marche-en-Famenne puis aux Luxembourgeois, toujours avec le même matériel belge. Pour le chef de corps, « cette mission est un magnifique défi logistique. »


PHOTOS:
 
Texte : Virginie Flawinne – photos : Ritchie Sedeyn – vidéo : DG Com 19/01/2017


http://www.mil.be/fr/article/bgltu-grand-depart-du-materiel-logistique-vers-la-lituanie
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18732
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 24 Jan 2017 - 19:24

Citation :
#BGLTU : Les premiers militaires partent pour la Lituanie




Le mardi 24 janvier, vingt-trois militaires du 18e Bataillon logistique délaissaient une Belgique enneigée pour le paysage encore plus blanc de la Lituanie. Ils soutiendront logistiquement le groupe de combat de l'OTAN pendant trois mois et demi avant d’être relevés par un autre détachement belge.

Cela fait presqu’une semaine que le déménagement vers la Lituanie bat son plein. Mercredi dernier, le 18 janvier, avait lieu le premier transport du matériel, des conteneurs et des véhicules vers le port d'Anvers. Les jours suivants, le bataillon s’activait à transporter le reste du matériel avant de le charger sur le navire.

« Le transport des véhicules a pris plusieurs jours », explique Jelle, chef de détachement. « Comme, il fallait en embarquer beaucoup, cela a nécessité deux journées dont une pour charger le matériel à bord du navire. »

La participation du 18e Bataillon logistique à ce groupe de combat se monte à un total de 101 militaires. La plus grande partie du détachement partira le vendredi 27 janvier prochain. « La majeure partie du personnel qui part aujourd’hui, se compose de chauffeurs chargés de vider le navire et de personnes chargées des installations », poursuit Jelle. « Ces dernières poursuivront leur voyage en Lituanie pour se rendre vers le site des futures infrastructures et préparer l’accueil du personnel logistique.


Texte : Stijn Verboven – Vidéo : DG Com 24/01/2017


http://www.mil.be/fr/article/bgltu-les-premiers-militaires-partent-pour-la-lituanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bateaux français pour armée belge?
» Armées Belge
» Reserviste dans l'armée belge
» Crash d'un hélicoptère de l'armée: 2 blessés graves
» L’épopée des SAS Belges et de leur leader, le Cpt « BLUNT » BLONDEEL (HISTORIQUE 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: