Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 31 Jan 2017 - 19:15




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 2 Fév 2017 - 18:14

Citation :
Le Bataillon 12/13 Ligne prêt à être engagé au sein de l’EUBG




Les militaires du Bataillon 12 Ligne Prince Léopold - 13 Ligne sont prêts à un engagement éventuel auprès du groupement tactique européen (European Union Battle Group ou EUBG) depuis le 1er janvier dernier. Ils sont officiellement certifiés depuis qu’ils ont mené avec brio un exercice de grande ampleur organisé du lundi 30 janvier au mercredi 1er février 2017 dans les environs et sur le site de la base de Florennes.

L’exercice Wise Medium débutait lundi matin par un atterrissage d’assaut effectué par deux C-130 sur la base aérienne de Florennes. Les avions atterrissent sur une très courte distance, puis tous les militaires en sortent à un rythme effréné. Une fois vides, les appareils repartent immédiatement. Après trois vagues, tous les militaires et leurs six jeeps légères étaient regroupés sur la base de Florennes.

« Cela faisait presque deux ans que nous n’avions pas pu nous entraîner à des atterrissages d’assaut avec les C-130 », précise le lieutenant-colonel Manuel Monin, chef de corps du bataillon. « Il était donc grand temps de pouvoir nous entraîner encore une fois. »

Pour bon nombre de jeunes militaires du bataillon, c’était la première fois qu'ils pouvaient effectuer un vol tactique. Le premier soldat Jacques nous fait part de son expérience : « C’était mon premier vol en C-130. Le vol est assez particulier, car il s’agit de vols tactiques assez secoués. L'atterrissage est également assez dur. Mais c’était très agréable de pouvoir en faire l'expérience. »

Après l'atterrissage, les militaires entament immédiatement leur première mission : sécuriser l'aéroport. Une fois qu'ils sont certains de ne plus détecter de présence ennemie, ils installent leur bivouac. Ils ne disposent pas de beaucoup de temps pour se reposer car le lendemain, ils repartent au petit matin avec leurs véhicules en direction d’Yvoir. Ceci en vue d’atteindre leur dernier objectif.

Pendant qu’ils cheminent vers celui-ci, les patrouilles militaires rencontrent une légère résistance. Elles atteignent ensuite leur objectif intermédiaire : une zone de bivouac à mi-chemin entre la base de Florennes et Yvoir. Elles y passent la nuit de mardi à mercredi… Sans beaucoup dormir car ces infanteristes repartent au milieu de la nuit vers leur cible finale : deux ponts qui enjambent la Meuse près d’Yvoir.

Les militaires attaquent dès les premières lueurs du jour. La résistance est, cette fois, beaucoup plus importante. La réaction est toutefois proportionnelle. Après un combat d'une petite demi-heure, l’ennemi est neutralisé et la compagnie entière rejoint l'autre côté de la rivière.

Wise Medium était le dernier exercice de toute une série organisée pour permettre au Bataillon 12/13 Ligne d’intégrer officiellement le groupe de combat de l'Union européenne. Sous sa forme actuelle et jusqu’au 30 juin 2017, plus de deux mille militaires sous commandement français font partie de l’EUBG. La Belgique y contribue avec quelque 230 militaires.



PHOTOS:
 

Texte : Stijn Verboven – Photos : Ritchie Sedeyn – Vidéo : DG Com 02/02/2017


http://www.mil.be/fr/article/le-bataillon-1213-ligne-pret-etre-engage-au-sein-de-leubg
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 3 Fév 2017 - 19:19

Citation :
03.02.2017

L'armée de l'air belge va abandonner Cazaux en 2018 et formera ses pilotes aux USA





L’armée de l'air belge va abandonner la filière française de formation de ses futurs pilotes de combat. Selon l'agence Belga, les pilotes seront, à partir de 2019, formés à l’Euro-NATO Joint Jet Pilot Training (ENJJPT), une école installée sur la base aérienne de Sheppard, dans le nord du Texas. Une poignée d'instructeurs et d'élèves belges sont déjà installés sur cette base. A partir de 2019, six ou sept instructeurs et autant d'élèves belges seront aux USA.

Exit donc un scénario qui aurait vu les Belges associés au programme FOMEDEC (Formation modernisée et entraînement différencié des équipages de chasse, à Cognac)

AJeTS. Créé en 2004, le programme de coopération franco-belge de formation des pilotes de chasse, l'Advanced Jets Training School s'inscrit dans le cursus de formation des élèves-pilotes belges qui se fait en quatre phases.

La première phase, purement académique est dispensée à l’École royale militaire. Elle dure un an pour les élèves du cadre auxiliaire et cinq ans pour le cadre de carrière.

La seconde phase, phase initiale d’apprentissage en vol, a lieu à la base de Beauvechain au sein de la Basic Flying Training School (BFTS), unité dépendant du centre de compétence air. Les élèves qui ont été choisis pour devenir pilotes de chasse étaient dirigés vers Tours jusqu'en 2013. Les autres rejoignent les bases de Dax (hélicoptères) et Avord (transport), et ceci après une année de formation.

En France, au cours de la troisième phase, ils apprennent à piloter pour la première fois, au sein de l’École d’aviation de chasse (EAC), un avion à réaction et perfectionneront leur technique de vol. À l’issue de leur passage à l’EAC, ils obtiendront leur brevet de pilote de chasse français, et par la même occasion, leur brevet de pilote militaire belge.

À Cazaux, quatrième et dernière partie de la formation, les stagiaires sont initiés aux techniques des opérations militaires avec un avion de chasse, ceci au sein de l’École de transition opérationnelle (ETO).

Près de 150 pilotes militaires belges ont été formés en France dans le cadre de la "déclaration commune" signée en avril/mai 2004 par les ministres de la Défense de l'époque, Michèle Alliot-Marie et André Flahaut.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/02/03/belgique-17576.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 9 Fév 2017 - 18:23

Citation :
Le Bataillon de Chasseurs à Cheval s’entraîne à Arlon



PHOTOS:
 

Pour l’instant, une centaine de militaires du Bataillon de Chasseurs à Cheval (ISTAR), révisent les techniques de tir de leurs armes individuelles. Raison pour laquelle ils participent à l’exercice Red Hunting Shoot organisé du 6 au 10 février à Arlon.

Le premier sergent-major Filip Lemmens, adjudant d’unité, explique : « Notre personnel participe souvent à l'opération Vigilant Guardian (OVG). Dans la rue, nos gens portent le pistolet Five-seven et ne peuvent guère utiliser les MAG ou les Minimi. Ils perdent ainsi la pratique de ces armes. »

Les tireurs qui utilisent les mitrailleuses Minimi, MAG et SCAR font feu sur de plus grandes distances allant jusqu’à 400 mètres. En outre, ces armes sont dotées de lunettes spéciales qui nécessitent également une pratique régulière. Des entraînements spécifiques avec des grenades et des bouteilles incendiaires ont également lieu ensuite. La nuit, les chauffeurs acquièrent aussi de l'expérience avec leurs appareils de vision nocturne et conduisent sans éclairage sur des terrains difficiles.

« Nous avons une période de tir par an au cours de laquelle nous tirons principalement » poursuit le premier sergent-major Lemmens. « Il y a aussi une partie consacrée au MOUT dans laquelle les techniques de base des opérations militaires en zones urbaines sont enseignées. Pendant OVG, nous devons aussi opérer dans de telles zones. Notre entraînement fonctionnel est adapté en conséquence. »


Texte : Stephan Boonen – Photos : Bataillon ISTAR 09/02/2017


http://www.mil.be/fr/article/le-bataillon-de-chasseurs-cheval-sentraine-arlon
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 10 Fév 2017 - 17:57

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 13 Fév 2017 - 16:31

Citation :
La Marine recherche 600 marins pour ses nouveaux navires


Par: rédaction
12/02/17 - 09h29 Source: Belga


© belga


La Marine, qui espère le lancement des programmes de remplacement de ses frégates et de ses chasseurs de mines d'ici la fin de la législature, en 2019, souhaite aussi recruter 150 hommes et femmes chaque année pendant quatre ans, a indiqué son "patron", l'amiral de division Wim Robberecht.


Le remplacement des deux frégates polyvalentes de type M (pour "Multipurpose") et des six chasseurs de mines tripartite (CMT) fera l'objet d'une coopération "au moins" avec les Pays-Bas, a rappelé l'amiral.

Les ministres belge et néerlandais de la Défense, Steven Vandeput et Jeanine Hennis-Plasschaert, ont signé fin novembre une "lettre d'intention" (LoI) en vue de l'acquisition en commun, mais sans précédent, de quatre nouvelles frégates et de douze navires de lutte contre les mines, deux contrats d'un montant total de quelque quatre milliards d'euros.

La Défense néerlandaise prendra en charge le dossier du remplacement des frégates par des navires polyvalents de 4.000 à 5.000 tonnes de déplacement avec un équipage réduit à 80 personnes, mais avec une spécialisation dans la lutte contre les sous-marins. Son homologue belge se chargera quant à elle des navires de lutte contre les mines. L'objectif est de signer en 2018 un protocole d'entente (MoU) ainsi que les contrats correspondants pour l'acquisition.

Mais pour mettre ces huit nouveaux navires en service à l'horizon 2023, la Marine devra recruter de nouveaux marins. "Cent cinquante par an pendant quatre ans", officiers, sous-officiers et matelots, a estimé l'amiral Robberecht, rappelant que la Marine a des emplois à offrir à des jeunes, dont elle assure elle-même une bonne partie de la formation.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3078611/2017/02/12/La-Marine-recherche-600-marins-pour-ses-nouveaux-navires.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 16 Fév 2017 - 20:08

Citation :
La Belgique veut rallier le programme d'avions ravitailleurs MRTT

Par: rédaction
16/02/17 - 15h50 Source: Belga



La Belgique, l'Allemagne et la Norvège ont signé jeudi une déclaration d'intention en vue de se joindre au programme multinational d'avions ravitailleurs qui rassemble un nombre croissant de pays européens, a annoncé le ministre de la Défense, Steven Vandeput.


M. Vandeput a signé, au nom de la Belgique, une "Lettre d'intention" (LoI) en ce sens en marge d'une réunion des ministres de la Défense de l'Otan au siège bruxellois de l'Otan.

Ce document permet à la Belgique de rallier le programme multinational "Acquisition, Operation and Support of a Multi Role Tanker and Transport Capability (MRTTC)", qui vise à l'exploitation en commun d'une flotte d'avions ravitailleurs de type Airbus A330 MRTT.

"Ce programme couvre une importante lacune capacitaire européenne en matière de ravitaillement en vol", a précisé M. Vandeput dans un communiqué.

Les Pays-Bas et le Luxembourg ont déjà signé en juillet dernier un Memorandum of Understanding (MoU) pour l'achat de deux ravitailleurs militaires de type MRTT (Multi Role Tanker Transport).

Ces deux appareils seront livrés à partir de 2020 et appartiendront à l'Otan, le Luxembourg - qui ne dispose pas d'avions de combat - et les Pays-Bas bénéficiant des droits exclusifs d'utilisation. Ces appareils seront immatriculés aux Pays-Bas et basés à Eindhoven (sud des Pays-Bas) pour remplacer les actuels ravitailleurs KDC-10 de la force aérienne néerlandaise, selon La Haye.

L'acquisition par la Belgique d'un MRTT - pour 300 millions d'euros lors de la période 2024-2027 - est prévue dans la "vision stratégique" de la Défense que le gouvernement a approuvé en juin dernier.

Une entrée dans le programme MRTT devrait être confirmée plus tard par un MoU, a précisé M. Vandeput.

Eprouvé en combat, l'A330 MRTT est équipé d'une perche de ravitaillement caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d'Airbus et de deux nacelles de ravitaillement tuyau/panier sous voilure. Ce qui lui permet de ravitailler en vol tous les types d'avions de combat - voire de transports ou les AWACS en service dans les forces aériennes occidentales.

Ce type totalise à ce jour une cinquantaine de commandes fermes, émanant de sept pays, dont l'Australie, les Emirats arabes unis (EAU), l'Arabie saoudite et le Royaume-Uni.

La France en a commandé neuf exemplaires - sur un besoin total exprimé de douze avions -, avec une première livraison prévue en 2018. Cet appareil a également été sélectionné par l'Inde et le Qatar, selon Airbus Group.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3082599/2017/02/16/La-Belgique-veut-rallier-le-programme-d-avions-ravitailleurs-MRTT.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 17 Fév 2017 - 19:29

Citation :
Le Narcis chasse les mines au sein d'une flotte de l'OTAN




Le lundi 13 février, une corne de brume sifflait dès les premières lueurs dans le port de Gand. Le chasseur de mines Narcis mettait le cap sur les côtes françaises de la Manche. Il participe, avec l’escadre de l’OTAN de lutte contre les mines, à l’enlèvement des mines des Première et Seconde Guerres mondiales.

Le Narcis a entamé sa participation au sein du Standing NATO Mine Counter Measures Group 1 (SNMCMG1). Il navigue avec un bâtiment des Pays-Bas, d’Estonie, de Norvège et de Grande-Bretagne. En tant qu’éléments de l’opération Historical Ordnance Disposal (HOD) et durant les deux prochaines semaines, tous chercheront, identifieront et neutraliseront des mines des Première et Seconde Guerres mondiales au large des côtes françaises.

Désarmer une mine ne s'improvise pas. Réflexion et préparation doivent se faire en amont. « Avec le sonar, nous scrutons les fonds marins à la recherche d'explosifs », explique le commandant Vangaever. « Une fois que nous en avons trouvé et identifié un, nous envoyons les plongeurs. Ceux-ci placent alors une charge explosive sur la mine. Nous pouvons aussi envoyer un appareil de plongée (Seafox) truffé d'explosifs. »

Le commandant du Narcis espère neutraliser ainsi une dizaine de mines. Il est primordial que cette zone de la Manche soit nettoyée de ces bombes, obus et autres mines au vu du danger qu’ils peuvent représenter pour le trafic maritime.

L’opération HOD durera jusqu’au 23 février. La flotte sera engagée ensuite au sein d’une autre opération.

Texte : Hubert Rubbens – Photo : Jorn Urbain

15/02/2017


http://www.mil.be/fr/article/le-narcis-chasse-les-mines-au-sein-dune-flotte-de-lotan
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 20 Fév 2017 - 18:56

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 23 Fév 2017 - 18:44

Citation :
Derniers préparatifs pour le 3 Para



PHOTOS:
 

Nonante-six militaires du 3 Bataillon de Parachutistes se préparent à partir pour le Mali. Ils y relèveront leurs collègues. Le 22 février 2017, le bois de Tielen était le théâtre de leur exercice de synthèse.

L'objectif de ce dernier grand exercice de recyclage portait sur le counter-IED : la détection des engins explosifs improvisés et la manière d'y réagir de manière appropriée. Au Mali, leur mission principale sera d'assurer la sécurité du camp d'entraînement de Koulikoro et celle des déplacements routiers en direction ou depuis la capitale de Bamako. Au cours de ces missions, les IED constituent le principal danger.

Un détachement du 3 Para se trouve déjà au Mali depuis fin 2016. La plupart des troupes seront relevées début avril. Seule, une partie du personnel preste six mois sur place.

Grâce à la répartition de la mission en deux fois trois mois, le bataillon peut faire en sorte que davantage de jeunes militaires acquièrent de l'expérience à l'étranger. Cet aspect est quelque peu négligé actuellement en raison de la mission de surveillance en cours dans notre pays (opération Vigilant Guardian).

« Ce n'est pas sans conséquence sur le plan de la motivation », explique Ruben. Il part avec le futur détachement pour sa première longue mission. « Nous sommes également formés à des opérations de surveillance comme à Bruxelles mais ce n'est pas notre seule tâche. Nous avons maintenant la possibilité d'appliquer un autre type de formation dans un décor différent. Je suis vraiment impatient d'en être ! »

Texte : Jimmy Stroobants – Photos : Ritchie Sedeyn  22/02/2017  


http://www.mil.be/fr/article/derniers-preparatifs-pour-le-3-para
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 28 Fév 2017 - 15:14

Citation :
Le Narcis neutralise trois tonnes d'explosifs dans la Manche





Lors d'une opération de l'OTAN, le chasseur de mines belge M923 Narcis a neutralisé trois tonnes d'explosifs dans la Manche. Ces munitions provenaient des deux guerres mondiales.

Du 14 au 23 février, le Narcis et quatre autres chasseurs de mines de l'OTAN cherchaient des explosifs provenant des deux guerres mondiales. L'opération avait lieu au large des côtes françaises à hauteur de Courseulles-sur-Mer. Cette mission, qui était organisée avec l'escadre Standing NATO Mine Counter Measures Group 1 (SNMCMG1), portait le nom d'Historical Ordnance Disposal (HOD). Le chasseur de mines belge a neutralisé trois bombes allemandes représentant trois tonnes de TNT.

Cette zone de la Manche et de la mer du Mer regorge encore d'explosifs des deux guerres mondiales. Ces bombes, obus et autres mines peuvent représenter un danger pour le trafic maritime qui emprunte ces voies.


Texte : Hubert Rubbens – Photos : M923 Narcis 28/02/2017


http://www.mil.be/fr/article/le-narcis-neutralise-trois-tonnes-dexplosifs-dans-la-manche
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 1 Mar 2017 - 18:19

Citation :
Belgian Beast aux États-Unis



Dans l'État américain de l'Arizona, près de la ville de Yuma, se trouve le Marine Corps Air Station. Dans cette zone désertique, proche de la frontière mexicaine, les Marines américains peuvent s'entraîner toute l'année grâce au climat favorable et à l'espace aérien exclusivement militaire. Du 13 février au 12 mars, cent Belges profitent largement de ce site dans le cadre de l'exercice Belgian Beast.

Pour les opérateurs du Special Forces Group et les pathfinders qui reconnaissent et délimitent des zones de dropping et d'atterrissage, l'exercice Belgian Beast offre une excellente opportunité de rappeler certaines notions des techniques d'insertion tactiques AIR . Les instructeurs du Centre d'Entraînement de Parachutistes les guident dans certaines spécificités comme le saut avec matériel ou celui avec masque à oxygène à très haute altitude.

Des exercices de tir figurent également au programme. Les scénarios d'entraînement après atterrissages incluent systématiquement des manœuvres tactiques sur le terrain afin de pouvoir intégrer le Joint Terminal Attack Controller (JTAC) pour livrer de l'appui aérien immédiat.

La deuxième partie du cours militaire, à savoir la chute libre, est organisée au même moment. Les intéressés se sont rendus à Eloy, à quelque 300 kilomètres à l'est, afin d'acquérir tout d'abord les rudiments de la chute libre. À Yuma, ils ont appris à sauter d'un avion de transport C-130. Cela semble évident, mais il faut néanmoins tenir compte de certains paramètres.

Pendant les sauts, des cameramen du centre d'entraînement filment les participants. Avec ces images, les instructeurs peuvent corriger les parachutistes si nécessaire.

La base aérienne du Marine Corps Air Station abrite plusieurs escadrilles, un aéroport tant civil que militaire et plusieurs milliers d'ares de terrain d'entraînement destinés à la pratique d'armes air-sol. Ces lieux sont également très prisés par les unités étrangères.

La zone désertique autour de Yuma ressemble très fortement à des territoires où les Belges effectuent actuellement des missions comme la Jordanie, l'Afghanistan et l'Irak. Raison pour laquelle cet exercice représente une considérable plus-value.

Pour le Centre d'Entraînement des Parachutistes, cette manœuvre est inestimable. Un grand nombre de parachutistes peuvent obtenir les qualifications requises dans de très brefs délais. Un aspect qui nécessite bien plus de temps en Belgique.


PHOTOS:
 
Texte : Karen Bral – Photos : Daniël Orban – Vidéo: Clint Soete

01/03/2017


http://www.mil.be/fr/article/belgian-beast-aux-etats-unis
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 2 Mar 2017 - 18:08




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 2 Mar 2017 - 22:53

Citation :
Bruxelles, Amsterdam et Copenhague unifient leurs forces spéciales

Actualités  Nathan Gain  1 mars, 2017



L’heure est plus que jamais à la mutualisation des moyens militaires en Europe. Dernier exemple en date : la signature par la Belgique, les Pays-Bas et le Danemark d’une lettre d’intention pour la création d’un nouvel organe de commandement conjoint. Baptisée « Composite Special Operations Component » (C-SOCC), cette structure servira de quartier général indépendant pour coordonner les forces spéciales des trois pays. « Il s’agit d’une contribution importante à une […] lacune capacitaire livrée à l’OTAN », déclarait le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput, dans un communiqué.


Les ministres de la défense des Pays-Bas, du Danemark et de la Belgique lors de la cérémonie de signature
de la LOI pour la création du C-SOCC (Crédit: ministère de la Défense belge)



Cette nouvelle structure offrira une capacité « command & control » aux forces spéciales, devra être expéditionnaire et contribuera au renforcement de la Force de réaction de l’OTAN (NRF), « régulièrement en pénurie », déplore Steven Vandeput. Il existe en effet un « important déficit au niveau européen et tant l’UE que l’OTAN considèrent les SOF comme une priorité », expliquait Steven Vandeput dans la « Vision stratégique » pour la Défense à l’horizon 2030, publiée le 29 juin 2016. Si le communiqué n’évoque pas de chiffres, Bruxelles, Copenhague et Amsterdam contribueront chacun à un tiers de l’initiative. La Belgique y participera au départ du Special Operations Command (SOCOM), future structure nationale de mise en condition des SOF belges.


Outre le cas du C-SOCC, la Belgique renforcera son ancrage capacitaire européen au travers du déploiement permanent d’un détachement d’instructeurs au sein de l’International Special Training Center (ISTC) de Pfullendorf, dans le sud de l’Allemagne. Les instructeurs belges y opéreront en collaboration avec leurs homologues allemands, américains, danois, grecs, italiens néerlandais, norvégiens et turcs. Plus encore, Bruxelles envisage la possibilité de « renforcer structurellement la bonne coopération avec les Special Forces allemandes, américaines et françaises », précise la « Vision Stratégique » sans donner davantage de détails.


Le Special Forces Group belge (Crédit: ministère de la Défense belge)

La revalorisation du potentiel SOF est au cœur de la « Vision Stratégique » belge. Ce plan prévoit notamment la refonte complète des capacités « forces spéciales » belges, constituées à terme d’un noyau de Special Forces (225 militaires) lui-même soutenu par un Special Forces Support Group composé de deux bataillons de Rangers (954 militaires au total).

http://forcesoperations.com/bruxelles-amsterdam-et-copenhague-unifient-leurs-forces-speciales/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 3 Mar 2017 - 19:58

Citation :
Troisième général belge à la tête d’une mission en Afrique



Le général-major Jean-Paul Deconinck a été désigné jeudi en tant que commandant de la United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA). Il devient, de la sorte, le troisième général belge à exercer temporairement une fonction de commandement en Afrique.  

Le général-major Deconinck rejoint, de la sorte, deux autres généraux belges à la tête de missions africaines. Les généraux de brigade Peter Devogelaere et Herman Ruys dirigent actuellement les missions européennes d’entraînement respectivement au Mali et en République centrafricaine.

Depuis début 2012, le Mali, pays d'Afrique de l'Ouest, est confronté à des menaces de diverses organisations terroristes, dont la branche ouest-africaine d'Al-Qaida. Raison pour laquelle le Conseil de sécurité des Nations unies décidait de lancer en décembre 2012 une mission dirigée par des Africains au Mali : l'AFISMA (African-led International Support Mission in Mali).

Deux mois plus tard, l'Union européenne entamait une mission d’entraînement (EUTM Mali) visant à renforcer l'armée malienne. Le 25 avril 2013, le Conseil de sécurité des Nations unies autorisait par la résolution 2100 la reprise de la mission AFISMA par la force de maintien de la paix MINUSMA (United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali).

Avec la MINUSMA, l'ONU souhaite soutenir le processus politique au Mali ainsi qu’un certain nombre de tâches sécuritaires. Ainsi, la mission permettra de stabiliser les principaux noyaux de population, d’étendre l'autorité de l'État à tout le pays, d’aider à la mise en place d’un plan de transition destiné au gouvernement et de promouvoir les droits de l'homme.

En matière de sécurité, la MINUSMA devrait, entre autres, protéger la population malienne et le personnel des Nations unies ainsi qu’encourager les efforts visant à juger les criminels de guerre. En outre, la MINUSMA souhaiterait soutenir l'acheminement des secours et l’aide à la protection du patrimoine culturel du Mali.

Afin d’accomplir cette mission, la MINUSMA a déjà engagé 15 000 membres du personnel (militaires et civils) provenant de 53 pays. La Belgique fournit maintenant le force commander.


Texte : Stijn Verboven - Photo : Daniel Orban  03/03/2017  


http://www.mil.be/fr/article/troisieme-general-belge-la-tete-dune-mission-en-afrique  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 3 Mar 2017 - 20:18

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mar 7 Mar 2017 - 18:17

Citation :
Interception d'un avion civil par des F-16 belges

 

Ce matin un avion hongrois ne répond plus aux injonctions du contrôle aérien au-dessus du territoire allemand. Les centres de commandement de l'OTAN et belge repèrent ce problème et suivent la situation de près. La décision est prise d'activer la patrouille F-16 stationnée actuellement au Quick Reaction Alert (QRA) de Florennes.



http://www.mil.be/fr/article/interception-dun-avion-civil-par-des-f-16-belges

Citation :
Interception d'un avion civil par des F-16 belges


Ce matin un avion hongrois ne répond plus aux injonctions du contrôle aérien au-dessus du territoire allemand. Les centres de commandement de l'OTAN et belge repèrent ce problème et suivent la situation de près. La décision est prise d'activer la patrouille F-16 stationnée actuellement au Quick Reaction Alert (QRA) de Florennes.

C'est la première intervention du QRA depuis le début des accords entre la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. Depuis le début des accords en janvier 2017, les F-16 belges et néerlandais veillent en alternance sur l'espace aérien du Benelux. Grâce à cette collaboration, le personnel et les moyens limités sont utilisés de façon plus efficace. De cette manière les avions de chasse sont plus souvent disponibles pour les opérations internationales. En 2016, la procédure QRA a été mise en œuvre six fois. Cette année, nos F16 ont dû effectivement décoller à quatre reprises pour des interventions (scrambles). Par trois fois, il s'agissait d'une interception en plein air.

Cette patrouille de garde est composée en alternance de deux F-16 belges ou néerlandais. Elle a pour mission de décoller endéans le quart d'heure afin d'intercepter tout avion suspect ou en détresse dans l'espace aérien du Benelux.

A 6h53 locales, l'ordre est donné au QRA de décoller. A 7h06, les deux F-16 quittent le 2ème Wing Tactique pour intercepter l'avion ne répondant plus au contrôleur aérien. A 7h19, les F-16 interceptent l'avion identifié comme étant un avion hongrois.

Les F-16 essayent de contacter l'équipage mais ce dernier ne répond toujours pas. Un contact visuel est établi entre les pilotes de la Force Aérienne belge et l'avion hongrois. La situation dans le cockpit semble normale. Il apparaît que des soucis techniques ont empêché toute communication entre l'avion en difficulté et le contrôleur. Après contrôle visuel, la communication entre le sol et l'avion hongrois est rétablie par biais d'une fréquence de garde des F-16.

L'avion continue vers l'ouest et s'approche de l'espace aérien britannique. Les F-16 escortent l'avion tout en restant en contact avec le contrôle aérien. Le QRA britannique est également activé et décolle depuis leur base de Coningsby. Le QRA belge encadre l'avion en difficulté dans l'espace aérien britannique et passe la main aux avions de chasse britanniques. L'avion sera ensuite amené jusqu'à un aérodrome civil où il se posera en sécurité.


Publié le 07/03/2017


http://www.mil.be/fr/communiques-presse/interception-dun-avion-civil-par-des-f-16-belges
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 10 Mar 2017 - 20:22

Citation :
09/03/2017

Belgique, bisbille à propos du remplacement des F-16 !





Bruxelles, des politiciens s’inquiètent de la manière dont le cahier des charges du nouvel avion de combat a été validé. En effet, pour certains, le document a été avalisé par la Chambre des députés un peu trop vite et ceci, sans que les principaux intéressés puisse s’y pencher correctement.

Un vote rapide :

Les députés belges attendaient depuis plusieurs mois le cahier des charges du nouvel avion de combat qui doit permettre de fixer les bases du choix du futur remplaçant de la flotte de Lockheed-Martin F-16A/B Block15 «Fighting Falcon» en service depuis 1980. Le problème dénoncé par certains politiques vient du fait que le document est long, technique et en anglais. En conséquence, il est difficile à lire et il faut du temps pour un novice en matière d’aéronautique militaire d’en comprendre les principaux éléments.

Le précieux document est donc passé très vite entre les mains des députés pour un vote d’acceptation lui aussi très rapide. Hors les questions de base du projet n’ont mêmes pas été discutées lors du vote. Un député se plaignait ce matin, que les questions ayant attraits au maintien de l’emport de la charge nucléaire et des compensations économiques avaient tout simplement été évité.

Les questions de fond :

La réaction de certains politiques belges n’est pas anodine, j’en avais fait le centre d’un article en février de l’année dernière. En effet, des détails importants risquent de faire basculer la compétition en la rendant purement et simplement inutile.

Il faut se rappeler, que la Belgique jour un rôle important dans le cadre de l'OTAN, par conséquent le nombre d’avion en dotation minimale pour que la Belgique continue d’être un acteur important dans les opérations de l’OTAN et devrait normalement être supérieur à 40 unités. Hors, le choix primaire de n’acquérir que 34 aéronefs, va poser un sérieux problème en terme de dotation. De plus, le manque actuel de moyens aériens au sein l’OTAN est justement une faiblesse qu’il faut combler.

Le second problème posé par le remplacement du F-16 vient de la capacité de celui-ci à emporter la bombe nucléaire B-61 au profit de l’US Air Force. Les pilotes belges sont formés et disposent donc de cette compétence. Hors, la bombe B-61 n’est pas homologuée sur les Rafale, Eurofighter et Gripen. En d’autres termes, si, les politiques belges désirent que la force aérienne continue à disposer de la compétence au largage de la B-61, un seul choix s’impose : le F-35 de Lockheed-Martin. La compétition devient ainsi inutile, car biaisée par une décision politique. La crainte d’un cahier des charges qui favoriserait un concurrent est dans les esprits, on comprend mieux le désarroi et la réaction de certains aujourd’hui.

Les concurrents :

On retrouve tout naturellement les avions suivants: le Lockheed-Martin F-35A, Boeing avec le F/A-18E/F «Super Hornet» et trois européens : Dassault avec le Rafale F-3R, Airbus DS avec l’Eurofighter T-3 Block20/25 et Saab avec le Gripen E MS21.



Photos : 1 F-16 Solo display @ Martin Melian 2 F-16B de la FAB @ Marco Papa

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/09/belgique-bisbille-a-propos-du-remplacement-des-f-16-863192.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Ven 10 Mar 2017 - 20:56

Citation :



  Kleine Brogel 10-03-2017 FB-20 F-16BM by Tim VdB  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 15 Mar 2017 - 18:18

Citation :
La Défense clarifie ses opérations



Pour la seconde fois en 2017, la Défense clarifiait ses opérations actuelles lors d'une conférence de presse. Après un survol de toutes les missions nationales et internationales en cours, une attention particulière était portée sur l'opération Desert Falcon au Moyen-Orient.

Début mars, le général-major Jean-Paul Deconinck était nommé commandant militaire de la mission de l'ONU au Mali MINUSMA (Multidimensional Integrated Stabilization Mission). Il est le troisième général belge qui occupe actuellement une fonction de commandement en Afrique, une première pour la Défense.

Équipe chirurgicale en Irak

Pour la Composante Terre, les engagements en Irak, en Afghanistan, au Mali, en République Démocratique du Congo et en Lituanie restent les plus importants. Au Bénin, en Tunisie, au Niger et en République centrafricaine, les Belges jouent un rôle consultatif et d'assistance.
Le déploiement en Irak comporte une nouveauté puisqu'une Special Operations Surgical Team (SOST) belge est engagée. Cette équipe chirurgicale spécialisée travaille près du front pour soigner rapidement et efficacement les blessés lorsqu'il n'existe aucun hôpital à proximité.

La Marine se focalise, quant à elle, sur la Méditerranée. En juin et juillet, la frégate Louise-Marie participera encore à la lutte contre le trafic d'êtres humains. Dans la mer du Nord et dans la Baltique, nos chasseurs de mines poursuivront leur participation tout au long de l'année à des missions de lutte contre les mines.

Opération Desert Falcon

La Composante Air se concentre actuellement sur l'opération Desert Falcon (ODF), la contribution belge à la coalition internationale contre Daesh. Le détachement belge opère de la Jordanie avec six F-16 et 109 militaires, principalement du personnel d'appui. Il est à noter que ces derniers sont répartis sur trois pays. Quatre militaires cantonnés au quartier général au Qatar ont un pouvoir décisionnel sur les missions. Deux spécialistes photo analysent depuis Ramstein en Allemagne, des milliers de vues aériennes prises par nos pilotes.

Depuis le début de la mission belge en juin 2016, nos pilotes ont volé plus de 3 200 heures. « Nous pouvons affirmer avec fierté que nous avons déjà atteint nos objectifs. Notre objectif de « 100% d'efficacité dans cette mission » sans faire de victimes civiles est toujours une réalité », expliquait le colonel Jeroen Poesen, chef des opérations de la Composante Air. L'engagement en Jordanie se poursuivra jusqu'à la fin du mois de juin 2017.
La Composante Air a également annoncé qu'elle enverra entre août et décembre, quatre F-16 en Estonie dans le cadre de la mission Enhanced Air Policing au-dessus des États baltes.

Texte : Jelle Thys – Photos : Ritchie Sedeyn 15/03/2017


http://www.mil.be/fr/article/la-defense-clarifie-ses-operations
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 16 Mar 2017 - 18:12

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 16 Mar 2017 - 19:03

Citation :
La capacité nucléaire devrait être un critère marginal pour le choix des futurs avions de combat belges


Posté dans Europe, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 16-03-2017




La commission des achats militaires de la Chambre des députés belge a approuvé, le 8 mars dernier, le cahier des charges concernant les 34 avions de combat destinés à remplacer les 54 F-16 mis en oeuvre par les aviateurs d’outre-Quiévrain. Désormais, l’appel d’offres (Request for Government Proposal), attendu depuis la fin de l’année dernière, devrait être lancé prochainement.

Pour rappel, cinq candidats sont en lice pour ce marché : le Rafale F3R de Dassault Aviation, le F-35A de Lockheed-Martin, le F/A-18 Super Hornet de Boeing, le Typhoon du consortium Eurofighter et le JAS-39 Gripen E/F du constructeur suédois Saab.

Le contenu du cahier des charges est confidentiel. Cependant, le quotidien La Libre Belgique a « appris » que la capacité nucléaire des futurs avions ne devrait pas être un critère déterminant. Actuellement, les F-16 belges sont en mesure d’emporter des armes nucléaires tactiques (ANT) B-61 américaines, dans le cadre de l’Otan et selon une procédure dite de la double clé, c’est à dire que le code d’activation de ces dernières (et donc leur contrôle) relève exclusivement des États-Unis.

Ainsi, d’après le quotidien, la capacité nucléaire des prochains chasseurs-bombardiers ne comptera que pour une fraction des 0,8 points (sur 100) du volet « potentiel de croissance » du cahier des charges. En outre, il s’agit d’une « variable libre », c’est à dire qu’elle n’est pas obligatoire.

En revanche, l’aspect des retombées économiques (appelées « Intérêts essentiels de sécurité – IES – pour ne pas froisser les autorités européennes qui interdisent ce genre de retours sur investissement) compteront pour 10 points. En clair, il s’agit des applications technologiques dont un État peut demander la production à son industrie nationale pour des impératifs de sécurité.

Cela étant, il est surprenant que de voir le critère de la capacité nucléaire compter pour aussi peu, d’autant plus que, encore récemment, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, avait laissé entendre le contraire.

« Au sein de l’Alliance, la Belgique a accepté, il y a cinq décennies déjà, que ses avions de combat possèdent aussi bien une capacité conventionnelle que nucléaire. Tenant compte d’une analyse réalisée en commun de la menace globale, l’Otan nous demande de continuer à maintenir nos avions de combat disponibles pour d’éventuelles missions de cette nature. Nous comptons bien remplir toutes nos obligations dans ce cadre », avait en effet précisé le chef de la diplomatie belge, dans un réponse écrite adressé au député Marco Van Hees (Parti du travail de Belgique).

http://www.opex360.com/2017/03/16/la-capacite-nucleaire-devrait-etre-critere-marginal-pour-le-choix-des-futurs-avions-de-combat-belges/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Lun 20 Mar 2017 - 17:59

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Mer 22 Mar 2017 - 18:57

Citation :
Sept mille heures de vol au-dessus de l’Irak et de la Syrie  



Les F-16 belges ont franchi le cap des sept mille heures de vol au cours de l’opération Desert Falcon (ODF). Depuis octobre 2014, ces appareils effectuent des missions au-dessus de l’Irak et plus tard, de la Syrie. Ils fournissent un appui aérien aux troupes au sol, attaquent des objectifs de l’État islamique (EI) et exécutent des missions de reconnaissance.

Snow City est une tache blanche en plein milieu du terne désert jordanien et le nom de la base belgo-néerlandaise qui abrite les F-16 en partance quotidienne pour des missions en Irak et en Syrie. Pour avoir une meilleure idée du déroulement d’une telle opération sur le terrain, le ministre de la Défense Steven Vandeput et les membres de la commission parlementaire de la Défense, visitaient la base le 20 mars dernier.

Le ministre et les députés étaient également présents lorsque le F-16 qui venait d’avoir franchi la sept millième heure, a atterri. Un moment mémorable pour cette opération mais moins spectaculaire pour le pilote qui venait d’achever un vol marathon de cinq heures. « Je sais depuis ce midi que j’ai franchi la sept millième heure et qu’il s’agit, bien évidemment, d’une étape importante. »

Sept mille heures de vol signifient sept mille heures à fournir un appui aérien aux troupes terrestres, à attaquer des objectifs de l’EI et à effectuer des missions de reconnaissance au-dessus de l'Irak et également de la Syrie depuis 2016. Afin d’exécuter ces missions correctement, les F-16 bénéficient d’un certain nombre de joujoux hautement technologiques comme le sniper pod, une caméra infrarouge puissante avec laquelle le pilote peut identifier des cibles. Ce dernier est également doté d’équipements sophistiqués. Son casque comporte un système de visée ainsi qu’un écran sur lequel sont projetés tous les systèmes d’armes de l’avion.

Tous ces « gadgets » sont utilisés abondamment. Au cours de la mission ODF actuelle, entamée en juillet 2016, les Belges ont effectué 326 missions, soit environ 3 400 heures de vol. Parmi celles-ci, 45 pour cent se composait de missions « cinétiques », jargon militaire signifiant que des bombes ont été larguées sur des objectifs. La plupart de ces missions, quelque quatre-vingts pour cent, ont eu lieu en Irak.
Les F-16 belges restent en Jordanie jusqu'au 1er juillet. Passé ce délai, une décision politique sera nécessaire à la poursuite d’un nouvel engagement qui ne pourra avoir lieu qu’en janvier 2018 au plus tôt.


PHOTOS:
 
Texte : Stijn Verboven – Photos : Malek Azoug – Vidéo : DG Com  21/03/2017  


http://www.mil.be/fr/article/sept-mille-heures-de-vol-au-dessus-de-lirak-et-de-la-syrie
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    Jeu 23 Mar 2017 - 23:13

Citation :
Fraternelle Royale des Chasseurs Ardennais

La 2° compagnie au tir


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army    

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Belge / Defensie van België / Belgian Army
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bateaux français pour armée belge?
» Armées Belge
» Reserviste dans l'armée belge
» Crash d'un hélicoptère de l'armée: 2 blessés graves
» L’épopée des SAS Belges et de leur leader, le Cpt « BLUNT » BLONDEEL (HISTORIQUE 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: