Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant
AuteurMessage
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 2:05

ce n'es repris par aucun media sérieux en tous cas je n'y crois pas un instant à ce retour
Revenir en haut Aller en bas
sagittarius
2eme classe
2eme classe


messages : 32
Inscrit le : 22/03/2013
Localisation : Meknès
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 10:12

Les pays hostiles au Maroc et qui reconnaissent Poliz au sein de l'UA:
- North Africa -(1) Algeria
- West Africa -(5) Nigeria - Ghana - Sierra Leone - Liberia - Cape Verde
- Horn of Africa -(1) Ethiopia
- Central Africa -(1) Angola
- East Africa -(7) Tanzania - Kenya - Uganda - Mozambique - Malawi - South Sudan - Mauritius
- Southern Africa -(4) South AfricaZimbabweLesothoNamibia
Au total 19 pays parmi 54
Pour Lybia Mauritania Mali Botswana je ne pense pas qu'ils voteront contre le Maroc, même s'il reconnaissent Poliz mais sans qu'ils établissent des relations diplomatiques officielles avec Poliz.
Enfin, rappelant que [Ghana Sierra-Leone Liberia Cape-Verde][WA] [Kenya Malawi Mauritius][EA] (7) ont au moins suspendu leur reconnaissance une fois dans leur histoire.
PS: A par l’Afrique, 16 pays ont reconnu Poliz (avec relations diplomatiques officielles) et 6 autres (Syria Iran Suriname Jamaica Trinidad&Tobago South Ossetia) sans relations diplomatiques!!
[Total pays reco Poliz avec relations diplomatiques officielles = 35]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3782
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 12:45

Je n'imagine pas que l'on retourne dans l'U.A sans certaines certitudes et du biscuit dans notre besace.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2697
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 12:56

WRANGEL a écrit:
Je n'imagine pas que l'on retourne dans l'U.A sans certaines certitudes et du biscuit dans notre besace.

...laissez votre imagination de coté...revenez à la réalité...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 697
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 13:01

BOUBOU a écrit:
WRANGEL a écrit:
Je n'imagine pas que l'on retourne dans l'U.A sans certaines certitudes et du biscuit dans notre besace.

...laissez votre imagination de coté...revenez à la réalité...

Tu préfères laisser l'UA aux DZ et leurs zbirs.

La politique de la chaise vide a prouvé ses limites.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6218
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 13:17

Wrangel n a pas tord.

l article evoque aussi la condition du retour

Citation :
Le royaume du Maroc réintégrera-t-il finalement l'Union africaine? Des informations recueillies par le quotidien Akhbar Al Yaoum auprès de sources diplomatiques, indiquent que le Maroc serait prêt à reprendre son siège au sein de cette instance panafricaine, qui se prépare à tenir le 27e Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement africains les 17 et 18 juillet à Kigali, capitale de la république du Rwanda. "Des informations non officielles, dont Akhbar Al Yaoum a la primeur, indiquent que les déplacements effectués par Salaheddine Mezouar depuis une semaine dans plusieurs pays africains pour remettre des messages du roi Mohammed VI aux chefs d'Etat africains amis auraient pour objectif la préparation du retour du royaume du Maroc au sein de l'Union africaine", certifie le quotidien arabophone dans son édition du 14 juillet, précisant que ce retour conditonné au gel de l'adhésion de la "RASD" sera soumis au vote lors du Sommet annoncé.

mais bon , à prendre avec des pincettes, il se peut que tout cela sorte de l imaginaire du journaliste de Akhbar Al Yawm ( je me mefie toujours quand les sources sont vagues)

Citation :
" Des informations recueillies par le quotidien Akhbar Al Yaoum auprès de sources diplomatiques, indiquent"

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 13:54

Media24 aussi y va de son éclairage (toutefois intéressant) indiquant que cela se prépare discrètement depuis 2 ans Arrow

Citation :

Maroc-UA: le retour est inéluctable mais la procédure sera longue





Il ne faut pas s'attendre à une entrée du Maroc dans le cénacle des Chefs d’Etat africains au cours des prochains jours. Les choses ne se passent pas ainsi. Il y a des procédures à respecter. Cela étant dit, ce retour est inéluctable. Analyse et informations

Cela fait 32 ans que le Maroc a quitté l’OUA qui entretemps a donné naissance à l’Union africaine (U.A.). La solidité de la position régionale et internationale du Maroc est telle que son retour dans le cénacle panafricain s’impose aujourd'hui comme une évidence.

Depuis au moins deux ans, le Maroc est arrivé à cette conclusion. Mais ce genre de choses ne s’improvise pas et le Royaume a travaillé discrètement à le préparer.

Médias24 a suivi ce travail de longue haleine sans dévoiler la stratégie finale du Maroc. Aujourd’hui, plusieurs confrères évoquent directement ce sujet. C’est pourquoi Médias 24 apporte cet éclairage.

Les lecteurs qui ont lu nos articles sur la visite du Président Kagame ou sur le sommet de l’UA ont bien compris, entre les lignes, que quelque chose se préparait.

Dans son édition de ce jeudi 14 juillet, le quotidien Akhbar Al Youm est affirmatif: le Maroc a décidé de reprendre son siège à l’U.A. et il n’exclut pas une présence du Roi Mohammed VI à Kigali les dimanche et lundi prochains, date du sommet.

Médias 24 est en mesure d’affirmer que les infos au sujet d’une présence du Souverain à Kigali sont prématurées et à ce stade, infondées. Lorsqu’elle sera lancée, la procédure sera longue et n’aboutira pas de suite, sauf coup de théâtre.

Numériquement, la “rasd“ ne bénéficie plus que de 17 reconnaissances sur le continent, après le retrait de la reconnaissance zambienne et selon notre comptage. Selon nos informations, d’autres annonces de retrait de reconnaissance interviendront.

La procédure que suivra le Maroc ne peut être dévoilée ici. Il faut cependant savoir que les questions principales qui se posent sont les suivantes: ­le Maroc va­t­il accepter de siéger sans obtenir au préalable un gel ou une expulsion de la “rasd“? Ce n’est pas impossible, s’il se sent en position de force. Mais ce n’est pas non plus certain à ce stade. En tout cas, l'UA devient
une organisation influente, qui a son poids international et la politique de la chaise vide devient contre­productive.

­le Maroc va probablement demander son admission en tant que membre. Ce sera une formalité, mais elle n’aboutira pas obligatoirement lors de ce sommet.

Comment devenir membre de l’Union africaine

L’Acte constitutif de l’UA adopté lors du sommet de Lomé (Togo) remplaçant la Charte de l’OUA est entré en vigueur en 2001. Il énumère les conditions d’entrée de l’organisation panafricaine.
La Conférence, organe suprême de l’UA, se réunit au moins une fois par an en session ordinaire ou à la demande d’un Etat membre et sur approbation des 2/3 des membres en session extraordinaire.

Composée des chefs d’Etat et de gouvernement ou de leurs représentants dûment accrédités, elle prend ses décisions par consensus ou, à défaut, à la majorité des deux tiers de ses Etats membres.

Toutefois, les décisions de procédure examinées par la Conférence, comme les demandes d’adhésion à l’Union Africaine, sont prises à la majorité simple.

La Commission, secrétariat de l’Union, dirigée par un président, des viceprésidents et des commissaires est l’organe chargé par la conférence de recueillir les demandes d’adhésion.
Selon l’article 29 de son acte constitutif, tout Etat africain peut notifier au président de la commission son intention d’adhérer et d’être admis comme membre à part entière de l’Union africaine.

Le président de la commission, dès réception d’une telle notification en communique copie aux 54 Etats membres, qui organisent un vote. L’admission est décidée à la majorité simple (28 membres) des Etats membres.

La décision de chaque Etat membre est transmise au président de la Commission, qui communique la décision d’admission à l’Etat intéressé, après réception du nombre de voix requis.

media24
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4885
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 13:59

l'adhesion a l'UA est conditionnée par le vote de la majorité a savoir la moitiée +1 membre a ce jour 54 pays sont membre de l'UA donc faut recueillir 28 voix minimum ce qui a été le cas a l'adhesion de la rasd
aujourdhui si ce vote a lieu de nouveau ils ne réussiront pas a avoir ce pourcentage

il y a aussi une condition aussi importante a l'adhesion a l'UA est que les pays membres ne doivent pas discuter les frontières des autres pays tout aussi membre

je voix mal le Maroc revenir à l'UA alors que techniquement ils ne reconnais tout simplement pas l'existance d'un pays membre a savoir la rasd et estime ce pays partie integrante de sont intégrité territoriale
plus logique serait de geler la rasd a l'UA avant pour etre en phase avec la charte de cette dernière mais quand on a le soutiens de pays comme la sidafrique le Nigeria l'algerie etc c est quand même compliqué puisqu ils ont énormément d'influence

mais avec toute cette energie que l'afrique deploie pour normaliser la présence de cette entitée qui d'ailleurs n est toujours pas membre de l'ONU il reste toujours un malaise quand le tour de la presidence de l'UA arrive a la région afrique du nord meme membre a part entière la rasd ne rempli pas les conditions pour exercer ses prérogative de membre concrètement on l'a vue ces dernière année quand l'algerie a soutenue fortement la mauritanie pour ce siège a defait d'une tunisie libye égypte algerie compris noyé soit dans les problemes sécuritaires soit par une crise politique (president malade pour le cas algerien)
il restait soit la rasd soit la mauritanie
alger a trouvé opportun de soutenir ould abelaziz toujours en recherche d'un revanche après la perte du siège au conseil de sécurité au profit du Maroc outsider surtout qu il était candidat de l'UA ça ne lui a pas servi a grand chose

aussi l'algerie sait que la proposition de la rasd se retournerait peut etre contre elle avec un nombre non negligeable de pays africains qui seront contre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3782
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 16:08

moro a écrit:
Media24 aussi y va de son éclairage (toutefois intéressant) indiquant que cela se prépare discrètement depuis 2 ans Arrow

Citation :

Maroc-UA: le retour est inéluctable mais la procédure sera longue



Que s'est il passé depuis 2ans qui ai motivé cette décision de revenir dans l'U.A???

La chute des cours des hydrocarbures qui ne permet plus à l'algérie et au nigéria d'acheter des votes à prix d'or (car quand on parle de ""l'influence"" de l'algerie du nigeria angola et sud afrique, ils n'en ont jamais eu que grace à la diplomatie du chequier...)

En outre notre rapprochement ( lui aussi dans les tuyaux depuis quelques temps) avec la russie chine et inde devrait nous permettre d'avoir l'oreille de certains pays qui jusque là n'etaient sensibles qu'aux malettes de liquide.

Le Makhzen ne se lance jamais dans un combat perdu d'avance ou sans biscuit ( a fortiori quand la decision  n'a pas de caractere d'urgence), et ce, pas parce que le Makhzen est omniscient ou omnipotent, mais tout simplement parce que il ne peut pas se le permettre.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3782
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 16:19

Socket-error a écrit:
BOUBOU a écrit:
WRANGEL a écrit:
Je n'imagine pas que l'on retourne dans l'U.A sans certaines certitudes et du biscuit dans notre besace.

...laissez votre imagination de coté...revenez à la réalité...

Tu préfères laisser l'UA aux DZ et leurs zbirs.

La politique de la chaise vide a prouvé ses limites.


Dans les années 80 on ne pouvait pas rester dans cette ""institution"" car on aurait passé notre temps a etre attaqué et a devoir nous defendre dans le cadre de cette enceinte.
En nous retirant on ne laissait à nos ennemis que l"onu comme champ de bataille. Champ de bataille ou nous pouvions faire valoir nos atouts sans grands dangers jusqu'au coup de jarnac des us en 2013.

Ceci m'incite donc a penser que si nous souhaitons revenir dans l'U.A c'est que nous n'y craignons plus une guerilla proceduriere et des condamnations systématiques dans cette enceinte.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 818
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 16:50

moro a écrit:
Media24 aussi y va de son éclairage (toutefois intéressant) indiquant que cela se prépare discrètement depuis 2 ans Arrow


Faut d'abord mettre les bouchées doubles pour avoir la neutralité de ses deux pays de la l’Afrique de l'Ouest le Ghana et du Nigeria .

je pense qu'on a raté une occasion d'or pour chasser la RASD de l'UA, c’était lors du sommet de Ouagadougou en 1998.

Si le Roi c’était déplacé on aurait eu facilement gagne de cause. L’Algérie été en difficulté , Thabo Mbeki n'été pas encore élu a la tête de l'Afrique du Sud

Liamine Zeroual a bataillé fort pour retarder cette affaire jusqu'a le sommet suivant d'Alger
.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.


Dernière édition par simplet le Jeu 14 Juil 2016 - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 818
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 16:55

moro a écrit:


Comment devenir membre de l’Union africaine

L’Acte constitutif de l’UA adopté lors du sommet de Lomé (Togo) remplaçant la Charte de l’OUA est entré en vigueur en 2001. Il énumère les conditions d’entrée de l’organisation panafricaine.
La Conférence, organe suprême de l’UA, se réunit au moins une fois par an en session ordinaire ou à la demande d’un Etat membre et sur approbation des 2/3 des membres en session extraordinaire.

Composée des chefs d’Etat et de gouvernement ou de leurs représentants dûment accrédités, elle prend ses décisions par consensus ou, à défaut, à la majorité des deux tiers de ses Etats membres.

Toutefois, les décisions de procédure examinées par la Conférence, comme les demandes d’adhésion à l’Union Africaine, sont prises à la majorité simple.

La Commission, secrétariat de l’Union, dirigée par un président, des viceprésidents et des commissaires est l’organe chargé par la conférence de recueillir les demandes d’adhésion.
Selon l’article 29 de son acte constitutif, tout Etat africain peut notifier au président de la commission son intention d’adhérer et d’être admis comme membre à part entière de l’Union africaine.

Le président de la commission, dès réception d’une telle notification en communique copie aux 54 Etats membres, qui organisent un vote. L’admission est décidée à la majorité simple (28 membres) des Etats membres.

La décision de chaque Etat membre est transmise au président de la Commission, qui communique la décision d’admission à l’Etat intéressé, après réception du nombre de voix requis.

Ça ne concerne pas le Maroc, le Maroc récupéra son siège

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1623
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 19:51

D'après le site Le360, le roi se rendrait ce week-end au rwanda. A prendre avec des pincettes en attendant une communication officielle du cabinet royal

Citation :
http://fr.le360.ma/politique/le-roi-mohammed-vi-se-rend-a-kigali-79518
Revenir en haut Aller en bas
SS400
Caporal
Caporal


messages : 126
Inscrit le : 25/10/2015
Localisation : rabat
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 20:15

http://alifpost.com/%d8%b2%d9%87%d8%b1%d8%a9-%d8%b4%d9%86%d9%82%d9%8a%d8%b7-%d8%a7%d9%84%d9%85%d8%ba%d8%b1%d8%a8-%d8%b7%d9%84%d8%a8-%d9%85%d9%86-%d9%86%d9%88%d8%a7%d9%83%d8%b4%d9%88%d8%b7-%d9%81%d9%8a-%d8%a7%d8%ac%d8%aa/ Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 818
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Juil 2016 - 20:16

En X c'est les pays qui peuvent changer de position ou rester neutre pendant ce sommet , si le Maroc décide d’être présent



.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 697
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 0:09

Même LE MONDE évoque désormais le sujet :

Citation :
Le Maroc prépare à Kigali son « retour » au sein de l’Union Africaine

C’est une des surprises diplomatiques dont Mohammed VI cultive le secret. La fin d’un « Afrexit » qui aura duré près de 32 ans. Le royaume prépare activement son « retour » au sein de l’Union Africaine (UA).

Après avoir quitté l’Organisation de l’unité africaine - OUA, ancêtre de l’UA - en novembre 1984, ce serait la fin d’une bouderie royale décidée par Hassan II.  Le Maroc s’était retiré deux ans après l’admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) par l’OUA.

« Le retrait de l’OUA était une erreur commise sous Hassan II et dont le Maroc continue de payer le prix », confiait récemment au Monde un bon connaisseur de la diplomatie chérifienne.

L’annonce de ce revirement de la diplomatie marocaine pourrait avoir lieu lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement prévu les 17 et 18 juillet, à Kigali. Concrètement, le Maroc « déposerait sa candidature pour rejoindre l’UA, en réponse à l’appel amical de plusieurs pays africains. Le sommet de Kigali sera le point de départ de la procédure », affirme une source autorisée.

De son côté, le porte-parole du gouvernement marocain a déclaré, le 14 juillet, qu’« aucune décision n’a été prise » à ce sujet.  De nombreux indices accréditent pourtant une effervescence diplomatique, côté marocain. Depuis le 1er juillet, le ministre marocain des Affaires étrangères a multiplié les visites sur le continent.

Après avoir été reçu par les présidents sénégalais Macky Sall et ivoirien Alassane Ouattara - deux chefs d’Etats amis du Maroc - Salaheddine Mezouar s’est également rendu au Cameroun, où il a aussi remis un message de Mohammed VI au président Paul Biya. Le ministre des affaires étrangères a poursuivi son périple par des étapes au Caire et à Khartoum, à Addis Abeba et à Tunis.

Effet Kagamé  

La rumeur d’un « coup diplomatique » à Kigali a fuité par le quotidien marocain Akhbar Alyaoum qui évoque “une décision courageuse”.

Selon le360.ma, un site d’information proche du palais, Mohammed VI s’apprête à visiter Kigali, dès le vendredi 15 juillet, à la veille du sommet des chefs d’Etats et de gouvernements qui clôt traditionnellement les conclaves de l’UA.

Le roi du Maroc avait accueilli les 20 et 21 juin derniers, Paul Kagamé. Cette visite officielle du président rwandais au Maroc aura permis aux deux chefs d’Etat de se rencontrer pour la première fois. Signe supplémentaire de récents préparatifs, le président Kagamé a reçu, le 6 juillet, la visite des deux plus hauts responsables sécuritaires marocains : Abdellatif Hammouchi et Yassine Mansouri. Le premier est patron de la police et du contre-espionnage, le second dirige les renseignements extérieurs.   Analyse Le Maroc prépare à Kigali son « retour » au sein de l’Union Africaine  Par Youssef Ait Akdim (contributeur Le Monde Afrique)  

Mohammed VI lors d’une visite à Abidjan, le 23 février 2014. C’est une des surprises diplomatiques dont Mohammed VI cultive le secret. La fin d’un « Afrexit » qui aura duré près de 32 ans. Le royaume prépare activement son « retour » au sein de l’Union Africaine (UA).

Après avoir quitté l’Organisation de l’unité africaine - OUA, ancêtre de l’UA - en novembre 1984, ce serait la fin d’une bouderie royale décidée par Hassan II.  Le Maroc s’était retiré deux ans après l’admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) par l’OUA.

« Le retrait de l’OUA était une erreur commise sous Hassan II et dont le Maroc continue de payer le prix », confiait récemment au Monde un bon connaisseur de la diplomatie chérifienne.  Lire aussi : Maroc : le virage anti-occidental de Mohammed VI  L’annonce de ce revirement de la diplomatie marocaine pourrait avoir lieu lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement prévu les 17 et 18 juillet, à Kigali. Concrètement, le Maroc « déposerait sa candidature pour rejoindre l’UA, en réponse à l’appel amical de plusieurs pays africains.

Le sommet de Kigali sera le point de départ de la procédure », affirme une source autorisée. De son côté, le porte-parole du gouvernement marocain a déclaré, le 14 juillet, qu’« aucune décision n’a été prise » à ce sujet.  

De nombreux indices accréditent pourtant une effervescence diplomatique, côté marocain. Depuis le 1er juillet, le ministre marocain des Affaires étrangères a multiplié les visites sur le continent. Après avoir été reçu par les présidents sénégalais Macky Sall et ivoirien Alassane Ouattara - deux chefs d’Etats amis du Maroc - Salaheddine Mezouar s’est également rendu au Cameroun, où il a aussi remis un message de Mohammed VI au président Paul Biya.

Le ministre des affaires étrangères a poursuivi son périple par des étapes au Caire et à Khartoum, à Addis Abeba et à Tunis. Effet Kagamé  La rumeur d’un « coup diplomatique » à Kigali a fuité par le quotidien marocain Akhbar Alyaoum qui évoque “une décision courageuse”. Selon le360.ma, un site d’information proche du palais, Mohammed VI s’apprête à visiter Kigali, dès le vendredi 15 juillet, à la veille du sommet des chefs d’Etats et de gouvernements qui clôt traditionnellement les conclaves de l’UA.

Le roi du Maroc avait accueilli les 20 et 21 juin derniers, Paul Kagamé. Le roi du Maroc Mohammed VI et le président rwandais Paul Kagame, lors d'un iftar offert en l'honneur de ce dernier, au palais royal de Casablanca, le 20 juin 2016.  Cette visite officielle du président rwandais au Maroc aura permis aux deux chefs d’Etat de se rencontrer pour la première fois. Signe supplémentaire de récents préparatifs, le président Kagamé a reçu, le 6 juillet, la visite des deux plus hauts responsables sécuritaires marocains : Abdellatif Hammouchi et Yassine Mansouri. Le premier est patron de la police et du contre-espionnage, le second dirige les renseignements extérieurs.  Lire aussi : Le big-bang diplomatique de Mohammed VI  L’enjeu de ce « retour » au sein de l’Union africaine est bien sûr lié à la question du Sahara occidental.

Le Maroc revendique ce territoire qui fait l’objet d’un contentieux avec le Front Polisario, un mouvement indépendantiste appuyé par des Etats africains parmi les plus importants : Algérie, Afrique du Sud, Nigeria, notamment. Or, depuis 1984, la politique de la chaise vide marocaine n’a pas infléchi l’organisation panafricaine. Bien au contraire, puisque la sympathie pour les mouvements de libération nationale n’a pas pu être contrebalancée par le lobbying chérifien.

Départ de Mme Zuma  

Depuis des années, des « pays amis » lançaient des appels publics aux autorités marocaines afin de « réintégrer » l’organisation africaine. En plus des alliés traditionnels ouest-africains (Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire), il s’agit aussi du Gabon ou du Congo.  Des médiations plus discrètes ont tenté de rapprocher les points de vue du Maroc, qui exigeait le gel préalable de la reconnaissance de la RASD par l’organisation panafricaine, laquelle revendique dans ses statuts le droit à l’autodétermination.

Récemment, Mo Ibrahim le milliardaire anglo-soudanais avait tenté d’organiser une rencontre entre la présidente de la Commission Nkosanzana Dlamini-Zuma et l’entourage royal. Sans succès. Le coup de poker marocain s’enclenche au moment, où la Sud-Africaine quitte la présidence de la Commission, tandis que la présidence de l’UA est exercée depuis janvier 2016 par le chef de l’Etat tchadien Idriss Déby Itno.

Les autorités marocaines souhaitent éviter que Mme Zuma soit remplacée par un diplomate algérien.  Après Ramtane Lamamra, actuel ministre algérien des Affaires étrangères, c’est Smaïl Chergui qui a été désigné, en 2013, à la tête du Conseil de la paix et la sécurité (CPS). Le 27 mars 2015, cet organe votait une résolution recommandant le « boycott des produits des compagnies impliquées dans l’exploitation illégale des ressources naturelles au Sahara Occidental ». A Rabat, cette résolution a sonné le glas de la politique de la chaise vide.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/07/14/le-maroc-prepare-a-kigali-son-retour-au-sein-de-l-union-africaine_4969585_3212.html"]

_________________


Dernière édition par Socket-error le Ven 15 Juil 2016 - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bradli23
Caporal chef
Caporal chef


messages : 161
Inscrit le : 27/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 0:10

Article a hespress d’après un responsable au ministère des affaires étrangères interrogé sur les rumeurs du retour présumé du Maroc à l'UA, il confirme qu'il n'y a pas de retour envisageable sans le gel ou la suspension du RASD dans l'organisation.

source :

http://www.hespress.com/politique/314154.html

j'ai lu aussi une aide de 100 tonnes de dattes gracieuseté du KSA au profit de la population éthiopienne (le pays est au prise avec une vague de sécheresse) je pense qu'on est en train de cuisiner quelques pays en Afrique pour revenir sur leur position sur la question du Sahara, c'est un travail a long terme. source :

http://news.alkhaleejaffairs.online/c-38198/
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3782
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 1:43

Je na sais pas de quand date ce ""point de vue"" de Brahim Fassi Fihri

http://www.amadeusonline.org/fr/actualites/point-de-vue-du-president/444-marocunion-africaine-retour-au-pragmatisme-.html a écrit:

Maroc/Union Africaine : retour au pragmatisme ?





Le Maroc n’a cessé depuis son indépendance de réaffirmer son identité africaine. Le Royaume occupe depuis plus de 50 ans une position de leader au sein du continent. La coopération entre le Maroc et ses partenaires africains a connu plusieurs temps forts. D’abord celui de la coopération militaire, puis celui de la coopération politique, avant d’entrer dans l’ère de la coopération économique depuis la fin des années 1990.

Le volume des échanges commerciaux entre le Royaume et les pays sub-sahariens est passé de 588 millions de dollars en 1998 à 3 milliards de dollars en 2008. Le Maroc est depuis quelques années le deuxième investisseur africain sur le continent. Cette place de choix qu’occupe le Maroc au sein de la communauté africaine, nous appelle aujourd’hui à nous interroger sur la pertinence d’un retour du Royaume au sein de l’Union africaine. L'Organisation de l’Unité africaine (OUA) avait reconnu en 1982 la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), et l'a accueilli comme État-membre, sous l'impulsion de l'Algérie, conduisant le Maroc, pourtant membre fondateur, à se retirer de l’instance africaine.

Trente ans plus tard, il devient évident que l’absence du Maroc des structures de l’Union Africaine, est de plus en plus inconfortable pour le Royaume. Cet handicap se ressent de plus en plus sur le plan multilatéral, l’UA étant désormais considérée comme l’interlocuteur privilégié et incontournable de la Communauté Internationale. L’Union a vu ses prérogatives s’élargir considérablement, en matière de maintien de la paix,  de prévention des conflits et de développement.  Cette nouvelle tendance des pays membres de l’UA à coordonner  et à formuler des positions communes, au nom de l’Afrique, sur les questions multilatérales au sein des organisations internationales, fragilise la position du Maroc,  malgré son statut d’Etat membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies. La stratégie de « relais » longtemps utilisée par le Maroc, consistant à s’appuyer sur des pays « amis » membres de l’UA, pour influencer ou orienter les décisions de l’organisation se révèle de moins en moins efficace. La stratégie africaine du Royaume ne peut plus être le résultat d’une somme de coopérations bilatérales, au moment où le multilatéralisme prime.

Si la pertinence du retrait du Maroc de l’OUA était à l’époque justifiée par des considérations politiques légitimes,  la politique de la chaise vide n’a pas servi la cause du Maroc dans l’agora africaine. Aujourd’hui le Maroc est engagé depuis 2007 avec le Polisario dans un processus de négociations sous l’égide des Nations Unies, un retour du Royaume au sein de l’UA, même sans être accompagné dans un premier temps par le retrait de la  fictive « RASD » comme Etat membre de l’Organisation, renforcera de facto la position du Maroc sur la question du Sahara au sein de l’UA. Il est en effet plus aisé de « combattre » la présence de la « RASD » au cœur de la structure qu’à l’extérieur des instances africaines. L’adhésion de la Chine à l’OMC en 2001 alors que Taïwan clôturait ses négociations d’entrée dans l’organisation peut être considérée par le Maroc comme un exemple à suivre. En effet adhésion ne signifie absolument pas reconnaissance ou perte de souveraineté. Le retour du Maroc à l’UA peut être réalisé de manière progressive, en participant tout d’abord aux réunions sectorielles et thématiques auxquelles le Polisario ne participe pas faute de moyens. Le retour du Maroc, même progressif, au sein des structures de l’organisation africaine est de plus en plus souhaité par une large majorité des Etats membres de l’UA. Le plébiscite du Maroc lors de la dernière élection au CS de l’ONU en témoigne très  largement. L’expertise du Royaume et sa position d’acteur clé sur le continent appellent les pays africains à dépasser leurs positions idéologiques pour se positionner sur des considérations pragmatiques. Il faut noter avec satisfaction que la diplomatie marocaine participe « dans les couloirs » depuis quelques années aux Sommets de l’Union africaine. Est-ce le premier pas d’un retour programmé ?

Brahim Fassi Fihri, President de l'Institut Amadeus

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Aspirant
Aspirant


messages : 568
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 4:12

http://www.nigerianobservernews.com/2016/07/buhari-welcomes-plan-by-morocco-to-establish-fertiliser-plant-in-nigeria/
Citation :

Buhari welcomes plan by Morocco to establish fertiliser plant in Nigeria

Abuja – President Muhammadu Buhari on Thursday lauded the plan by Morocco to establish a fertiliser plant in Nigeria.

This is contained in a statement issued in Abuja by Mr Femi Adesina, the President’s Special Adviser on Media and Publicity.

Adesina said Buhari made the commendation when he received Amb. Nasser Bourita, a Special Envoy of King Mohammed VI of Morocco.

The president expressed the hope that the fertiliser plant, when operational, would not only serve Nigeria, but the entire West African sub-region.

According to him, Nigeria is in a hurry to see projects take off in the nation’s agricultural sector to enhance food security and create jobs for teeming unemployed youths.

“For us in Nigeria, it is like starting all over again. There was a time we had so much money and took things for granted.

“But with the fall in the international price of oil, we are now managing,’’ the President said.

The envoy, who is also Minister Delegate for Foreign Affairs and Cooperation, said his country had developed strategy to deal with religious extremism, and had largely been successful in fighting terrorism.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 818
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 10:07

Faut réintégrer l'UA et organisé le prochain sommet a Marrakech, On n'est jamais si bien servi que par soi-même

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Altay
Caporal chef
Caporal chef


messages : 152
Inscrit le : 22/03/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 13:05

faut pas oublier que c'est quand même dangereux avec EI(ex boko haram) et le niger delta avengers qui ont attaquer les entreprise étrangère mainte fois
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12862
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 13:19

Le Maroc a enfin réalisé que l'on est jamais mieux servis que par soit même! On est entrain de retourner la stratégie de ânes j'ai rien contre eux! ils veulent ramener le zbelario partout pour nous faire chier, bsmillah on va cohabiter et les combattre sur chaque terrain diplomatique et remporter chaque victoire !


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Adjudant
Adjudant


messages : 314
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 16:36

Trop de blabla pour rien la dernière phrase de l'article résume assez bien la loterie qui règne dans nos médias
Citation :

Sommet UA: Le Roi Mohammed VI ne se rendra pas à Kigali (source autorisée)

http://www.medias24.com/MAROC/NATION/165442-Sommet-UA-Le-Roi-Mohammed-VI-ne-se-rendra-pas-a-Kigali-source-autorisee.html
Les conditions du Maroc pour réintégrer l'ua restent inchangés, d'autant plus que c'est cette dernière qui a besoin de nous et non l'inverse.
La stratégie du royaume en Afrique est la bonne, pénétration Economique et échanges d'expertises ont plus d'effets que des chèques et des effacement de dettes.
L’Afrique d'aujourd'hui est la chine d'il y a 20 ans, à un moment ou un autre les pays anglophones qui sont à la fois sont les plus dynamiques mais aussi les plus hostiles à notre cause devront composer avec nous pour une coopération inter-africaine.

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
RadOne
Lieutenant
Lieutenant


messages : 738
Inscrit le : 11/10/2009
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 17:16

Notons cette phrase intéressante dans l'article de Medias24:

Citation :
-la demande de réadmission du Maroc et la conditionnalité qu’il pose (expulsion de la “rasd“), seront confirmées par une voix officielle à l’occasion du sommet de Kigali.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1623
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Juil 2016 - 18:37

Indice important, le président Buhari du nigéria a reçu Nasser Bourita ministre délégué aux AE mais aussi Yassine Mansouri patron de la DGED.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Aujourd'hui à 17:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 28Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: