Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 29  Suivant
AuteurMessage
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1627
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 25 Nov - 6:15

le communiqué du MAE

Citation :
MAEC : Le Maroc exprime ses sincères remerciements aux pays ayant fait montre lors du Sommet arabo-africain à Malabo d'un attachement constant aux règles régissant le partenariat arabo-africain (MAEC)

Rabat - Le Royaume du Maroc a exprimé ses sincères et profonds remerciements au Royaume d'Arabie Saoudite, aux Emirats-Arabes-Unis, au Qatar, au Royaume du Bahreïn, au Royaume Hachémite de Jordanie, au Sultanat d'Oman, à la République du Yémen et à la Somalie pour l'attachement constant aux règles régissant le partenariat arabo-africain, dont ils ont fait montre lors des travaux préparatoires du 4ème Sommet arabo-africain tenu mercredi à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, indique le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Ces règles consistent à ce que la coopération entre la Ligue des Etats arabes et l'Union africaine (UA) se limite aux Etats membres de l'ONU, conformément au principe de la souveraineté territoriale des Etats et à la foi des cinq pays du Golfe précités en la communauté du destin inscrite dans la déclaration du 20 avril 2016 du 1er Sommet Maroc-pays du Golfe à Ryad, précise le ministère dans un communiqué.

Le Maroc, qui est lié à l'Etat du Koweït frère par des relations fructueuses et solides dans différents domaines et qui est déterminé à développer ces relations, regrette la position du Koweït sur cette question de principe lorsqu'il n'a pas imposé, en sa qualité de président de session du côté arabe, le respect de ces règles communes aux deux groupes, ce qui a eu pour conséquence le maintien de l’emblème d’une entité fantoche non reconnue ni par l'ONU ni par la Ligue des Etats arabes, souligne la même source.

A travers son retour à l'UA, dans le cadre du respect de ses constantes nationales, le Maroc entend confirmer sa volonté de servir les causes justes et mobiliser la famille africaine autour des véritables défis relatifs à la dignité, la sécurité et la promotion des conditions de vie du citoyen africain, ajoute-t-il.

Le Maroc, avec la même conviction et fermeté, continuera son implication dans tout partenariat institutionnel touchant au continent africain, parallèlement à sa politique africaine authentique dans ses objectifs, renouvelée dans ses mécanismes et qui accompagne les priorités de ses partenaires et focalise sur les projets visant le développement durable, la construction des capacités humaines, la solidarité et le rapprochement culturel, la quiétude spirituelle et la réalisation de la paix et de la sécurité, conclut le communiqué.

http://www.lemag.ma/MAEC-Le-Maroc-exprime-ses-sinceres-remerciements-aux-pays-ayant-fait-montre-lors-du-Sommet-arabo-africain-a-Malabo-d-un_a106744.htm
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 25 Nov - 8:08

Oulalaaaaa...je voit déjà là les titres des journaux algériens...Kowëit/Maroc la rupture...

Je vous pari que dans quelques jours une délégation algérienne va se rendre au Kowëit pour "profiter" de la situation... Smile

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1188
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 25 Nov - 12:55

Lusaka Times a écrit:

Controversy as Morocco’s King Mohammed VI plans to visit Zambia in early December



King Mohammed VI of Morocco will continue his African tour by paying a visit to Nigeria and Zambia in early December after his official visits to Ethiopia and Madagascar this month.

Zambia’s handling of the Sahrawi Arab Democratic Republic and its relationship with Morocco is likely to become a huge diplomatic embarrassment after a series of U-turns by senior PF government officials over the matter.

Historically, Zambia has always recognised Sahrawi Arab Democratic Republic independence efforts with First Republican President Dr Kenneth Kaunda being the first African leader to visit Sahrawi.

In February 2016, President Edgar Lungu accepted letters of credence from Mr Brahim Salam El Mami, Ambassador of the Sahrawi Arab Democratic Republic and assured Ambassador El-Mami that Zambia has always supported the Sahrawi people’s indisputable right to self-determination and independence.

Sahrawi Arab Democratic Republic or Western Sahara is the remaining country under colonisation under a fellow African country, Morocco and is a desert country lying between Algeria, Morocco and Mauritania.

But on July 10, 2016, a month before the August 2016, Foreign Affairs Minister Harry Kalaba announced that Zambia has cut ties with Sahrawi Arab Democratic Republic.

During a joint press conference with the Moroccan Minister Delegate to the Minister of Foreign Affairs and Cooperation Nasser Bourita in Rabbat, Mr Kalaba said Zambia will withdraw recognition of Sahrawi and severe all diplomatic ties with the Algeria-backed separatist group.

But on October 7th 2016, President Lungu assured Sahrawi Arab Democratic Republic Foreign Affairs Minister Salem Ould Salek when he paid a courtesy call on him at State House that Zambia remained committed to strengthening relations with Sahrawi for the mutual benefit of the two countries.


Morocco’s King Mohammed VI used the country’s hosting of UN meeting of states parties on climate change (COP 22) in Marrakesh recently to lobby African leaders at the Africa Action summit on the margins of the UN meeting to readmit Morocco into the AU.

Neither Mohammed VI nor his father Hassan II have attended an AU summit since Morocco walked out of the Organisation of African Unity (OAU) in 1984 in protest at the recognition of the Sahrawi Arab Democratic Republic (RASD) by the continental organisation.

Mohammed VI, however, is making every effort to ensure that this changes and he has been busy courting African leaders in the past six months having six African countries since asking to be re-admitted to the AU in September.

The surprise decision by Mohamed VI for the return of Morocco was announced at the AU summit in Kigali in July where 28 African countries signed a petition for the Sahrawi Arab Democratic Republic to be expelled from the AU, to pave the way for Morocco to join.

For the past few decades, Morocco has refused to sit in any international meetings alongside the Sahrawi Arab Democratic Republic.

For the Sahrawi Arab Democratic Republic to be expelled, however, Morocco and its supporters, mostly in Francophone West and Central Africa, would need a two-thirds majority.

It won’t be straightforward, however. Heavyweight countries like South Africa and Algeria, backed by countries like Zimbabwe and Equatorial Guinea, are determined that the issue of Morocco’s continued claim over the Western Sahara be resolved before letting the kingdom into the AU.

Lifting the occupation of Western Sahara is seen as “the last anti-colonial struggle” to be fought by the AU.
Pro-Moroccan media have accused AU Commission Chairwoman Nkosazana Dlamini-Zuma of wanting to “sabotage” Morocco’s plans.

According to AU rules, if an African country asks to join the organisation, the commission’s chair should send a letter to all member states and if a majority agrees, the issue will be tabled at the AU Assembly.

The request for adhesion was officially received by the AU Commission on September 22, but the letter was only sent out on November 3, a delay some believe was intentional.

The pro-Morocco camp is banking on Dlamini Zuma’s successor being more favourable to Morocco.

One of the frontrunners, Abdoulaye Bathily, the former UN special representative for Central Africa, is from Senegal, one of the strongest advocates for Morocco’s membership and for expelling the Sahrawi Arab Democratic Republic.

Kenyan Foreign Minister, Amina Mohamed, another strong contender, is also seen to be in favour of Morocco’s adhesion.

#Link

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
sergent
sergent


messages : 225
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 25 Nov - 12:57

Citation :


Visite du roi en Afrique : La Zambie au cœur d'un « embarras diplomatique »


La Zambie, que le roi Mohammed VI devrait visiter début décembre, sera prise entre l’enclume et le marteau. Ce pays d’Afrique australe, qui a annoncé à plusieurs reprises le retrait, puis son annulation, de la reconnaissance de la « RASD », maintient ses relations diplomatiques avec le Royaume d'une part ; le Polisario d'autre part. La visite du monarque intervient quelques mois après la réception accordée au « ministre sahraoui » Salem Ould Salek. Rappels des faits.

Le roi Mohammed VI poursuit sa tournée africaine. Il devrait se rendre début décembre au Nigeria et en Zambie, après des visites officielles en Éthiopie et à Madagascar. Ceux qui suivent de près l’histoire du conflit sur le Sahara occidental ne sont pas sans savoir que le Nigeria et la Zambie ont toujours fait partie des États qui soutiennent la « République arabe démocratique sahraouie(RASD) » du Front Polisario.


Si les communiqués officiels suite aux deux visites sont plus qu’attendues pour trancher sur cette question, la visite du souverain est déjà au cœur d’une polémique en Zambie. Le média local Lusaka Times indique ce vendredi que le maintien, par la Zambie, de ses relations diplomatiques avec le Maroc et les séparatistes du Polisario sont sur le point de causer un « énorme embarras diplomatique » pour ce pays d'Afrique australe.

Soutien historique du Polisario

Historiquement, la Zambie a toujours reconnu la "RASD" en tant qu’État africain. Le premier président de la Zambie indépendante, Kenneth Kaunda, fut le premier dirigeant du continent à se rendre à Tindouf. En février 2016, le président Edgar Lungu avait accepté les lettres de mission de Brahim Salam Boussif, « ambassadeur » de la "RASD" et aurait même assuré, selon Lusaka Times, que « la Zambie a toujours soutenu le droit indiscutable du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance ».

Or, quelques mois plus tard, le 10 juillet 2016, la Zambie décide de tourner le dos aux séparatistes du Polisario. Son ministre des Affaires étrangères, Harry Kalaba, annonce lors d'une conférence de presse à Rabat, conjointe avec le ministre délégué aux Affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, que le pays compte rompre ses liens avec la "RASD".

Visite du ministre des Affaires étrangères à Rabat / Ph. MAP

La visite du roi intervient juste après celle de Salem Ould Salek
Mais le pays, désormais dirigé par Edgar Lungu, s’est peut-être fait prendre par son propre jeu. Le 7 octobre 2016, le président a réaffirmé au « ministre sahraoui » Salem Ould Salek l’intention de la Zambie de renforcer ses relations avec le Polisario. Une entité qu’elle avait pourtant épinglée quelques mois auparavant, poursuit le média zambien.

Ce dernier note qu’en marge de la 22e Conférence des Parties (COP22) organisée au Maroc, le roi Mohammed VI a rencontré des dirigeants africains lors du sommet de l’Afrique. Lusaka Times rappelle que la décision « surprise » du souverain annonçant la volonté du Maroc de récupérer sa place au sein de l'organisation panafricaine s’est faite à Kigali en juillet dernier, « où 28 pays africains ont signé une pétition appelant au gel des activités de la RASD et son expulsion de l’Union africaine ».

« Pour que la République arabe sahraouie soit expulsée, le Maroc et ses partisans, pour la plupart en Afrique occidentale et centrale, auront besoin d'une majorité des deux tiers. Ce ne sera pas simple, cependant, puisque des pays de poids comme l'Afrique du Sud et l'Algérie, soutenus par d'autres comme le Zimbabwe et la Guinée équatoriale, sont déterminés à soutenir les Sahraouis jusqu’au bout », conclut le média.

Hésitations diplomatiques

Les changements de camps entrepris par la Zambie ne date pas de cette année. Déjà en 2011, lors d’un déplacement effectué par Kabinga Pande, alors ministre des Affaires étrangères, le responsable, qui avait rencontré le conseiller du roi Taïeb Fassi-Fihri, avait annoncé que son pays avait retiré sa reconnaissance de la "RASD".
Des revirements auxquels d'autres États sont également coutumiers, notamment en Amérique du Sud à l’instar du Panama et de l’Équateur. Après avoir annoncé le retrait de leur reconnaissance, tous deux étaient revenus sur leur décision.


...Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/48740/visite-afrique-zambie-coeur-d-un.html

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
romh
sergent chef
sergent chef


messages : 295
Inscrit le : 09/09/2009
Localisation : agadir maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 25 Nov - 13:07

Je vois que bcp de Media ainsi que D autres personnes n ont pas encore réalisé ce qui se passe, le Maroc a choisi d intensifier sa guerre contre le polizbel et l emmener à un autre niveau donc on est devenu plus agressif plus actif et surtout plus imprévisible dans une guerre il faut avoir de la patience et surtout ne pas pleurer ou paniquer à chaque défaite ou crier victoire à chaque avancée
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 25 Nov - 13:25

On est en train de mettre les Etat devant la réalité: la rasd n'existe pas, le polisario n'apporte rien à l'Afrique.
Je ne sais pas si je me trompe, mais je constate que les médiats parlent plus de polisario que de rasd.
on lit également le terme "autoproclamé".

Il y a une prise de conscience qui se joue actuellement.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 831
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 25 Nov - 13:30

les africains sont pragmatiques, au temps de l'embargo international sur le Libye , les africains eux s'en foutent ils atterrissent a Tripoli pour recevoir leur chèques

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 831
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 25 Nov - 13:39

ralek1 a écrit:


Visite du roi en Afrique : La Zambie au cœur d'un « embarras diplomatique »



...Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/48740/visite-afrique-zambie-coeur-d-un.html


Le journaleux a zappé un épisode

Citation :
Des chefs d'Etat réagissent à la demande du Maroc de réintégrer l'UA

Soutien de 28 pays

Afin de soutenir le Maroc dans sa démarche, 28 des 54 chefs d'état membres de l'Union africaine ont présenté le lundi 18 juillet à Idriss Déby Itno une motion appuyant la demande de réintégration du Maroc, et réclamant la suspension de la RASD au sein de l'organisation. Parmi les signataires, Macky Sall, le président du Sénégal. Ce dernier a affirmé, dans une interview accordée à Jeune Afrique, se "réjouir" du retour prochain du Maroc. Il a de plus ajouté qu'il faisait partie des soutiens de longue date du royaume parmi les pays membres de l'UA. Au sujet de la RASD, Macky Sall explique que "la RASD n’a pas été reconnue par les Nations unies et d’autres organisations internationales, il aurait été plus juste d’attendre qu’un référendum d’autodétermination ait lieu, par exemple, pour ensuite se prononcer au niveau continental". Le président ivoirien Alassane Ouattara, qui a également signé la motion, a souligné dans des propos rapportés par l'agence MAP que Mohammed VI "apporte beaucoup au continent" et que "la place du Maroc est dans l'Union Africaine".

En plus du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Gabon, du Mali et de la Guinée Equatoriale, alliés traditionnels du royaume en Afrique, dont certains ont appelé, à maintes reprises par le passé, le Maroc à réintégrer l'UA, on retrouve, parmi les signataires de la motion, le président de la Zambie. La Zambie a retiré, en juin 2016, sa reconnaissance de la RASD, après l'avoir préalablement gelée en 2011.

Puis viennent les signatures des chefs d'Etat du Burundi, du Cap Vert, des Comores, de la Côte d’Ivoire, de Djibouti, de l’Erythrée, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Libéria, de la république Centrafricaine, de Sao Tomé, des Seychelles, de Sierra Leone, de la Somalie, du Soudan, de Swaziland, du Togo et de la Zambie. Et, étonnamment, la Libye qui, jusqu'au décès de Kadhafi, faisait partie des premiers sponsors de la RASD.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
sergent
sergent


messages : 225
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 26 Nov - 4:18

Citation :


Les autorités égyptiennes en guerre contre l'artiste marocain Nouamane Lahlou

Que Nouamane Lahlou annule son voyage programmé en Egypte et rende sa décision publique, cça ne passe pas au niveau des décideurs égyptiens. Cette décision du chanteur marocain avait été annoncée suite à l'accueil par l'Egypte du Polisario dans le cadre d'une réunion du Parlement Panafricain et le Parlement Arabe, le mois dernier à Charm el-Cheikh. Conséquement, il a été interdit aux médias égyptiens de traiter avec Nouamane Lahlou.

« Cesser toute relation avec l’artiste Nouamane Lahlou qui mène une campagne contre l’Egypte », c’est le message adressé à la Fédération égyptienne de la Radio et la Télévision par Medhat Kamal Meligy, responsable des relations culturelles internationales, selon le site électronique égyptien Al Fajr.

Le responsable égyptien a souligné dans sa lettre que dans le cadre des efforts de l'Ambassade de la République d'Egypte à Rabat « pour renforcer les relations intellectuelles avec les artistes marocains, un visa de courtoisie a été accordé au célébre artiste Nouamane Lahlou qui devait effectuer une visite en Egypte pour assiter à des manifestations artistiques ». Il a ajouté que l'ambassade d'Egypte a été « surprise » que l’artiste marocain mène une campagne portant atteinte à l'image de l’Egypte via ses publications sur les réseaux sociaux.

La hache de guerre

Le 2 novembre, le chanteur, compositeur et luthiste Nouamane Lahlou s'était en effet excusé auprès de ses fans et de ses hôtes en Egypte, dans un message qu’il a publié sur Facebook : il ne viendra pas en Egypte, pays qui a reçu les séparatistes du Front Polisario. De même, il avait appelé tous les artistes marocains à s’indigner afin que le peuple égyptien comprenne la gravité de l’affront fait à un peuple qui les aime.

Selon le communiqué publié par le site égyptien, le chanteur aurait également fait des déclarations à ce propos à la chaîne qatarie « Al Jazeera Moubasher » pour être sous les projecteurs. Afin d’essuyer l’outrage retourné par Nouamane Lahlou, le responsable indique également dans sa lettre que l’artiste marocain qui avait cité Tariq Ramadan, petit-fils de Hassan el Banna, fondateur des Frères musulmans, aurait des penchants pour ce mouvement islamiste.
Accusation balayée d'un revers de la main par l’artiste : « C’est absurde et stupide ». Il rajoute à propos du reste des accusations du responsable égyptien que les projecteurs ne manquent pas au Maroc. Et si la presse égyptienne le boycotte, il a rappelé qu'en refusant d’entrer en Egypte cela inclu également les chaînes de télévision du pays. Et de s'interroger avec ironie :
« Je ne sais pas pourquoi nos frères égyptiens pensent que toute personne qui ne chante pas en Egypte reste loin des projecteurs. »



...Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/48759/autorites-egyptiennes-guerre-contre-l-artiste.html

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 26 Nov - 16:43

Citation :
Mohammed VI accorde un entretien à la presse malgache, clame son attachement à l'Afrique


AFP 26/11/2016


En visite à Madagascar depuis plus d'une semaine, le roi du Maroc a accordé une interview à la presse locale, un fait rarissime, dans laquelle il réaffirme son attachement à l'Afrique, "qui ne fait qu'un" avec le royaume, selon lui.

"Le Maroc et l'Afrique ne font qu'un. Les séparer serait un déracinement, une erreur", a déclaré Mohammed VI, dans cette interview à la presse malgache, et relayée samedi par l'agence de presse officielle marocaine MAP.
"Chaque visite en Afrique est pour moi l'occasion de renouer avec les populations africaines que j'admire et respecte", assure le roi, dont le pays mène actuellement une vaste offensive diplomatique et économique sur tout le continent.


Mohammed VI a enchaîné ces derniers mois les tournées diplomatiques en Afrique, notamment au Rwanda, en Tanzanie, au Gabon, au Sénégal, à Addis Abeba dernièrement, puis Madagascar.
L'objectif affiché est de rallier le maximum de soutien sur la question du Sahara occidental, ex-colonie espagnole contrôlée depuis 1975 par Rabat, et dont le Front Polisario, soutenu par Alger, réclame l'indépendance.
Il s'agit également d'obtenir la réintégration du Maroc au sein de l'Union africaine (UA), organisation que Rabat avait quittée en 1984 pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

"Le Maroc a des projets en divers pays d'Afrique. Nous donnons et partageons, sans arrogance, ni sentiment de colonisation", affirme le roi, qui annonce au passage qu'il se rendra prochainement au Nigeria.
"Je sais que la présence marocaine en Afrique et, particulièrement, la tournée que j'effectue en ce moment déplaisent à certains", ajoute le souverain, assurant néanmoins que "tous les pays, amis de longue date ou amis nouveaux, notamment en Afrique de l'Est, sont unanimes à soutenir la réintégration du Maroc à l'UA".
Ce retour, voulu depuis la mi-juillet par Rabat, donne lieu à une sourde lutte d'influence avec le rival algérien autour de la question du Sahara.

http://www.lorientlejour.com/article/1020553/mohammed-vi-accorde-un-entretien-a-la-presse-malgache-clame-son-attachement-a-lafrique.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 26 Nov - 17:01

Citation :
Madagascar-Maroc. Les 22 accords de coopération signés concernant les secteurs public et privé



Le Roi Mohammed VI du Maroc et l’actuel Président de la République de Madagascar, Hery
Rajaonarimampianina au Palais d’Etat d’Iavoloha


Palais d’Etat d’Iavoloha, 21 novembre 2016. C’est en présence du Roi Mohammed VI du Maroc -accompagné du Prince Moulay Ismail- et de l’actuel Président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina qu’ont été signés 22 accords de coopération portant sur divers secteurs des domaines public et privé.

Ici, il faut mettre les points sur les «I» face à la propension de ce régime Hvm à s’accaparer de tout et n’importe quoi puis de revenir sur sa parole donnée ou, pire, de faire doublon avec d’autres entités, d’autres sociétés. Vous ne connaissez pas le cas de la Jirama et celui de l’aéroport d’Ivato? Renseignez-vous… Par ailleurs, dans le secteur public, ce genre d’accords concerne les pays et non les dirigeants qui ont le devoir de respecter la continuité de l’Etat. Ce qui n’est pas le cas dans cette première partie de la IVème république de Madagascar. Enfin, les réalisations ne se font pas en trois mois, style propagande électorale concernant les délestages qui font toujours des ravages à Madagascar…

Cela mis au clair, quels sont ces 22 accords de coopération malgacho-marocaines et sur quoi portent-ils?

- Mémorandum d’entente sur le projet de valorisation et de sauvegarde du canal des Pangalanes, signé par le Président du Directoire de Marchica MED S.A, Said Zarrou et le Ministre auprès de la Présidence en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement, M. Narson Rafidimanana, et le Ministre des Transports et de la Météorologie, M. Ramanantsoa Ramarcel Benjamina

- Accord relatif à la coopération dans le domaine agricole, signé par le Ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime, M. Aziz Akhannouch et le Ministre auprès de la Présidence chargé de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Rakotovao Rivo. Il s’agit de la création d’instituts de formation dans les domaines agricole et de la Pêche.

- Accord de coopération dans les domaines de l’exploitation minière et l’enrichissement des minerais, signé par le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar et le Ministre auprès de la Présidence chargé des Mines et du Pétrole, M. Zafilahy Ying.

- Protocole sur l’établissement de consultations politiques, signé par le Ministre marocain des Affaires étrangères, M. Mezouar, et son homologue malgache, Mme Atallah Béatrice Jeanine.

- Projet d’accord portant sur les domaines de l’Eau et la Météorologie, signé par M. Mezouar et Mme Atallah.

- Protocole de coopération dans le domaine de l’Environnement, signé par M. Mezouar et le Ministre de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts, Mme Ndahimananjara Johanita.

- Mémorandum d’entente en matière de fonction publique et de modernisation de l’administration, signé par M. Mezouar et le Ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’administration, du Travail et de la Loi Sociale, M. Maharante Jean de Dieu.

- Accord sur la coopération dans les domaines de la Jeunesse et sports, signé par M. Mezouar et le Ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Andriamosarisoa Jean Anicet.

- Convention tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, signée par le Ministre marocain de l’Economie et des Finances, M. Mohamed Boussaid, et le Ministre malgache des Finances et du Budget, M. Rakotoarimanana François Marie Maurice Gervais.

- Accord de coopération dans le domaine des énergies renouvelables, signé par Mostapha Bakkoury, Président de la Société marocaine de droit privé à capitaux publics (MASEN) et le Ministre de l’Energie et des Hydrocarbures, le Général de Corps d’armée, Raveloharison Herilanto.

- Projet de protocole de coopération en matière de pêches maritimes, signé par par le Ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime, M. Aziz Akhannouch, et le Ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, M. Gilbert François

- Projet d’accord dans le domaine de la formation professionnelle, signé par le Directeur général de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail, M. Larbi Bencheikh, et le Ministre malgache de l’Emploi et de l’Enseignement technique et professionnel, Mme Raharimalala Marie Lydia.

- Convention de partenariat, signée par le P-Dg de la Banque Centrale Populaire (BCP), M. Mohamed Benchahboun, et le Ministre malgache des Finances et du budget, M. Rakotoarimanana François Marie Maurice Gervais.

- Projet de mémorandum d’entente signé par le directeur général de l’Office National Marocain du Tourisme, M. Abderrafie Zouiten, et le Secrétaire général du ministère du Tourisme, M. Andriantsalama Albert.

- Projet d’accord de coopération signé par le Président du Conseil de Surveillance de l’Agence spéciale Tanger Med (TSMA), M. Fouad Brini et le Directeur général de l’Agence portuaire, maritime et fluviale (APMF), le Colonel Zipa Jean Hubert

- Protocole d’accord signé par le Directeur général de Casablanca Finance City Authority, M. Said Ibrahimi, et le Directeur général de l’Economic development board of Madagascar (EDBM), M. Andriamihaja Eric Robson.

- Projet d’accord signé par la Présidente de la Confédération Générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mme Meriem Bensaleh Chaqroun, et la Présidente du Groupement des Entreprises de Madagascar (GEM), Mme Noro Andriamamonjiarison.

- Mémorandum d’entente signé par le Président du Directoire du Crédit agricole, M. Tariq Sijilmassi, et le Directeur général de l’Union Interrégionale des Caisses d’Epargne et de Crédit Agricole Mutuelles (UNICECAM), M. José Serge Rajaonarison.

- Convention cadre de coopération pour la mise en place et le développement de l’assurance agricole à Madagascar, signée par le Président du Directoire de la Mutuelle agricole marocaine d’assurance, M. Hicham Belmrah, et le Directeur général des Assurances et Réassurances Omnibranches (ARO), M. Patrick Andriambahiny.

- Projet de convention de partenariat signé par le P-Dg de BMCE Bank Of Africa, M. Othman Benjelloun et le P-Dg du Groupe Sipromad, M. Yilas Akbaraly.

- Convention de partenariat signé par le P-Dg de la Banque Centrale Populaire (BCP), M. Mohamed Benchahboun, et du P-Dg du groupe SIPROMAD, M. Yilas Akbaraly.

- Mémorandum d’entente signé par le P-Dg d’Attijariwafa Bank, M. Mohamed El Kettani et le Directeur général de la Banque BNI Madagascar, Alexander Mey.

http://www.madagate.org/madagascar-informations-politiques/a-la-une/6099-madagascar-maroc-les-22-accords-de-cooperation-signes-concernant-les-secteurs-public-et-prive.html
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4887
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 26 Nov - 17:35

un nouvel ambassadeur dans la foulée  je crois que le roi a eu écho  des agissement de l'ex ambassadeur au moment de son sejour

_________________
Revenir en haut Aller en bas
iznassen
Lieutenant
Lieutenant


messages : 732
Inscrit le : 22/06/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 26 Nov - 18:03

Le maroc sécurise le sommet de la francophonie
Citation :


Sécurité du sommet – Le Maroc à la rescousse
La sécurité, pendant le sommet de la Francophonie, est l’affaire de tout le monde. Le Maroc est venu à la rescousse des responsables de la sécurité malgache. En effet, dans la nuit de mercredi, un cargo militaire a débarqué du matériel sophistiqué pour sécuriser le déroulement de ce rendez-vous international. Il s’agit de scanners à la pointe de la technologie ainsi que des portiques.
Ce matériel sera installé au Centre de conférence international d’Ivato, cœur névralgique de ce sommet d’Antananarivo. Dans les jours qui viennent, c’est-à-dire ce week-end, plus de trente chefs d’État et de gouvernement vont participer à ce sommet d’Antananarivo.
La dotation de ces outils fait partie des promesses du royaume chérifien dans l’organisation de ce sommet de la Francophonie. D’autant plus que Rabat avait assuré la formation des agents malgaches affectés à la sécurité et au protocole pour ce sommet.
La livraison de ces équipements s’inscrit aussi dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité dans ce centre de conférence pour faire face à d’éventuelles menaces terroristes.

Lova Rafidiarisoa

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/securite-du-sommet-le-maroc-a-la-rescousse/
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1483
Inscrit le : 03/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 26 Nov - 18:27

iznassen a écrit:
Le maroc sécurise le sommet de la francophonie
Citation :


Sécurité du sommet – Le Maroc à la rescousse
La sécurité, pendant le sommet de la Francophonie, est l’affaire de tout le monde. Le Maroc est venu à la rescousse des responsables de la sécurité malgache. En effet, dans la nuit de mercredi, un cargo militaire a débarqué du matériel sophistiqué pour sécuriser le déroulement de ce rendez-vous international. Il s’agit de scanners à la pointe de la technologie ainsi que des portiques.
Ce matériel sera installé au Centre de conférence international d’Ivato, cœur névralgique de ce sommet d’Antananarivo. Dans les jours qui viennent, c’est-à-dire ce week-end, plus de trente chefs d’État et de gouvernement vont participer à ce sommet d’Antananarivo.
La dotation de ces outils fait partie des promesses du royaume chérifien dans l’organisation de ce sommet de la Francophonie. D’autant plus que Rabat avait assuré la formation des agents malgaches affectés à la sécurité et au protocole pour ce sommet.
La livraison de ces équipements s’inscrit aussi dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité dans ce centre de conférence pour faire face à d’éventuelles menaces terroristes.

Lova Rafidiarisoa

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/securite-du-sommet-le-maroc-a-la-rescousse/




_________________
“L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.”. Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1483
Inscrit le : 03/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 28 Nov - 5:59

Je ne savais pas que M6 a un cuisinier sénégalais et un autre ivoirien. Very Happy

François Soudan a écrit:

Maroc : la pastilla sauce gombo, une recette de Mohammed VI


Jeune afrique

_________________
“L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.”. Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lieutenant
Lieutenant


messages : 703
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 28 Nov - 6:21

youssef_ma73 a écrit:
Je ne savais pas que M6 a un cuisinier sénégalais et un autre ivoirien.  Very Happy

François Soudan a écrit:

Maroc : la pastilla sauce gombo, une recette de Mohammed VI




Jeune afrique

C'est un article très objectif sur la situation et les enjeux des relations Maroco-algérienne en Afrique

Il y a aussi ça :
Citation :
Maroc : le business, bras armé de la diplomatie chérifienne
http://www.jeuneafrique.com/mag/375748/economie/maroc-business-bras-arme-de-diplomatie-marocaine/"]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lieutenant
Lieutenant


messages : 703
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 28 Nov - 10:23

Encore un autre article de Jeune Afrique !

Citation :
De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain
http://www.jeuneafrique.com/mag/375759/politique/de-rabat-a-madagascar-mohammed-vi-etend-linfluence-maroc-continent-africain/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1627
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 28 Nov - 13:27

Citation :
L'AIDE SÉCURITAIRE APPORTÉE PAR LE MAROC À ANTANANARIVO SALUÉE PAR LA PRESSE MALGACHE

Entre autres gestes royaux en faveur de Madagascar, le soutien apporté par le Maroc, sur ordre du roi Mohammed VI, pour sécuriser le 16e Sommet de la Francophonie, organisé le weekend dernier à Antananarivo, a été largement salué par la presse malgache, relayée par les médias internationaux.

Le Maroc a offert un important matériel de sécurité à la République de Madagascar, à l'occasion du 16e Sommet de la Francophonie, qui s'est tenu le weekend dernier (26 et 27 novembre 2016), a fait valoir la presse malgache, relayée par des sites francophones, anglophones, hispanophones et germanophones. "Du matériel et une équipe de sécurité du Maroc pour la sécurité du Sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie", titre en effet le site Belginfo, sur la foi d'informations livrées de première main par des titres malgaches. "Convoyé à Antananarivo par un cargo militaire marocain, le matériel est composé notamment de portiques et de scanners haute définition, de magnétomètres et autres appareils pour la détection des métaux et des produits chimiques", rapporte en effet "Belginfo", précisant que ce don du roi Mohammed VI, en visite de travail et d'amitié dans la République de Madagascar, répond aux préoccupations des autorités malgaches, pour sécuriser un événement international auquel ont pris part pas moins de 34 chefs d'Etat et de gouvernement.

Le site néerlandophone "Ikelk", qui reprenait des informations parues dans les colonnes de la presse malgache, s'intéresse, quant à lui, à la célérité avec laquelle ce don royal en matériel sécuritaire a été acheminé à Antananarivo, capitale hôte du 16e Sommet de la Francophonie, mercredi 23 novembre, soit deux jours avant le début de l'événement, à bord d'un cargo militaire appartenant aux Forces armées royales marocaines (FAR).

Et ce n'est pas tout! "Compte tenu de l'importance que revêt pour la Grande Ile (Madagascar), le volet sécuritaire, une équipe technique et sécuritaire marocaine est arrivée vendredi 25 novembre, à la veille de l'ouverture du Sommet, pour apporter du soutien dans la lutte antiterroriste", relève encore "Belginfo", indiquant que ce choix porté sur le Maroc, "suite à la défection de l'Algérie, s'explique par l'expérience marocaine dans la lutte antiterroriste". Et de rappeler que "Rabat avait déjà assuré la formation des agents malgaches affectés à la sécurité et au protocole pour le Sommet".

Mohammed VI l'Africain


La même source, qui se fait l'écho de la presse malgache, indique que "la dotation de ces outils, combinée à l'arrivée vendredi 25 novembre d'une équipe technique et sécuritaire marocaine à Antananarivo, se veut la concrétisation des promesses du royaume pour aider les autorités malgaches à assurer la sécurité et le bon déroulement du 16e Sommet de la Francophonie".

Antananarivo: la délégation marocaine "n'était pas allée les mains vides"
Pour sa part, "Allist", site germanophone, relève que la plus forte délégation présente à Madagascar, lors du 16e Sommet de la Francophonie, est "probablement" celle du Maroc. "Une délégation forte de 500 membres conduite par Sa Majesté le roi du Maroc Mohammed VI", met en exergue le site Allist", relevant aussi que la délégation marocaine "n'était pas venue les mains vides". En effet, "le Maroc a offert de nombreuses insfrastructures, notamment à Antsirabe où il a été procédé à la pose de la première pierre d'un hôpital et d'un centre de formation professionnelle", rapporte la même source.

Le fabuleux destin africain du Maroc


Par ailleurs, "on apprend que ce n'est que le début d'une coopération mutuellement avantageuse entre le Maroc et Madagascar", indique encore "Belginfo". "Le roi et sa délégation ont en effet affirmé être prêts à aider Madagascar dans ses efforts de relance économique et sociale. Une coopération Sud-Sud appelée à produire des effets bénéfiques pour les deux pays", met en relief "Belginfo".

Une coopération qui est en effet le fruit d'une vision, celle d'un roi humaniste, stratège, engagé en faveur de l'Afrique, qui, à l'opposé des discours de circonstance, de surcroît creux, claironnés à tout vent, a réussi à développer une véritable stratégie de développement pour l'Afrique.

http://fr.le360.ma/politique/laide-securitaire-apportee-par-le-maroc-a-antananarivo-saluee-par-la-presse-malgache-97445
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 831
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 28 Nov - 13:38

notre diplomatie doit réagir immédiatement sinon c'est la voie ouverte pour la candidate de l’Afrique du Sud et de l’Algérie la Kényane Amina Mohamed qui va être élue

Citation :
Sommet de l’OIF 2016 : un tour de chauffe pour celui de l’Union africaine de janvier


Deux candidats à la présidence de la Commission de l'Union africaine (UA), Abdoulaye Bathily et Moussa Faki Mahamat, ont fait campagne en coulisses, tandis que le Maroc a continué d'évaluer le nombre de ses soutiens pour un retour au sein de l'organisation.

Pour le Sénégalais Abdoulaye Bathily, le sommet de la Francophonie, à Antananarivo, les 26 et 27 novembre, fut une étape de plus dans le long marathon de sa campagne au poste de président de la Commission de l’Union africaine (UA).

Le diplomate sénégalais, qui était déjà présent à la Cop 22, à Marrakech, mi-novembre, s’est ensuite rendu à Addis-Abeba, avant de faire ce crochet de deux jours à Madagascar. Il doit ensuite se rendre au Mozambique, puis en Afrique du Sud, avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye.

Front francophone divisé

Dans la course à la présidence de la commission de l’UA, qui doit être tranchée lors du sommet d’Addis-Abeba en janvier prochain, toutes les occasions sont bonnes pour se faire connaître des présidents-électeurs. Et le sommet de l’OIF en était évidemment une. Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, était d’ailleurs également présent.

Avec ces deux candidatures issues de membres de l’OIF (et même trois, si l’on y ajoute l’Équato-Guinéen Agapito Mba Mokuy, qui n’était pas présent au sommet d’Antananarivo), le front francophone arrivera donc divisé au sommet d’Addis-Abeba en janvier prochain. C’est un handicap, surtout si la ligne de fracture francophone / anglophone, qui a joué à plein dans l’élection de Nkosazana Dlamini-Zuma, en 2012, est réactivée. Mais aucune tentative de conciliation n’a eu lieu entre ces deux hommes qui se connaissent bien (Bathily a été représentant spécial de l’ONU en Afrique centrale). Chacun croit, en effet, fermement en ses chances et leurs chefs d’État respectifs les soutiennent à plein.

Présent à Antananarivo, le président sénégalais, Macky Sall, a ainsi évoqué la candidature de son protégé lors de ses entretiens bilatéraux. Le président tchadien, Idriss Déby Itno, en a fait de même. Mais il a pour lui un avantage supplémentaire : il est sera président en exercice de l’UA jusqu’à la fin du sommet d’Addis-Abeba.

35 à 40 retours positifs pour le Maroc

À Tana, le Maroc était également en préparation du sommet d’Addis, mais pour d’autres raisons : c’est à cette occasion qu’il devrait faire son retour au sein de l’UA. Pour cela, il devra obtenir la majorité des voix des États membres. Le sommet de l’OIF était donc également pour lui une occasion de mesurer son niveau de soutien, d’autant que son rival algérien, bien que non-membre de l’organisation francophone, y était invité.

Pour autant, le roi, Mohammed VI n’a pas cru bon d’apparaître au sommet : il a quitté Antananarivo le 26 novembre au matin, avant même son ouverture. « Ce n’était pas vraiment l’enjeu de ce sommet », confiait le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, en coulisses. « Il y a une procédure, elle est enclenchée. La réponse des pays membres est claire. Je crois qu’il y a 35 à 40 retours positifs. Donc c’est une simple formalité. »

Pierre Boisselet

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 29 Nov - 13:48

http://www.jeuneafrique.com/mag/375767/politique/maroc-adherer-a-lunion-africaine-marathon-procedurier/ a écrit:

Maroc : adhérer à l’Union africaine, un marathon procédurier

Le processus d’adhésion à l’Union africaine (UA), tel que prévu par l’article 29 de son acte constitutif, commence par la transmission d’une demande écrite aux États membres.

C’est ce document, remis le 22 septembre par Rabat à la présidente de la Commission de l’UA pour diffusion, qui a été « retenu de manière incompréhensible pendant plus d’un mois », s’étonne un diplomate marocain. Depuis début novembre, le document circule, à la suite de quoi les États y répondent par écrit.

Lorsque la majorité simple de 28 réponses positives est atteinte, l’adhésion doit encore être entérinée en assemblée à la majorité des deux tiers, soit 36 membres. « Nous comptons déjà, ce 16 novembre, vingt réponses écrites positives, et le vote de ratification devrait avoir lieu au sommet de l’Union, fin janvier à Addis-Abeba », assure notre diplomate.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 29 Nov - 13:59

Il a fallut un appel téléphonique de SM Le Roi à Idriss Débi pour que la présidente en exercice de l'UA resort le dossier marocain d'un tirroir de son bureau.

C'est l'anecdote qui nous montre comment sont gérer les affaires par cette instance! il va falloire amener du sang neuf à tout ça! Et le Maroc compte bien le faire avec le soutient de bon nombres d'Etat qui veulent faire sortir l'UA de sa léthargie volontaire. l'Afrique le vaut bien.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
sergent
sergent


messages : 225
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 29 Nov - 14:26

Citation :


A quelques jours de la visite de Mohammed VI, le président nigérian reçoit le nouvel « ambassadeur » du Polisario

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a reçu, hier, le nouvel « ambassadeur » du Polisario accrédité dans son pays. L’évènement n'est pas anodin puisque l'audience intervient seulement trois ou quatre jours avant la visite du roi Mohammed VI à Abuja, prévue les 1er et 2 décembre.

Côté marocain, le retrait de la reconnaissance de la « RASD » n’est plus une condition sine qua non pour le développement de des relations du Maroc avec les pays africains. En témoigne les visites royales au Rwanda, en Tanzanie et en Ethiopie. Désormais, Rabat préfère accorder la priorité à la coopération économique.


...Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/48812/quelques-jours-visite-mohammed-president.html

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
zazoe
Caporal
Caporal


messages : 122
Inscrit le : 09/09/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 29 Nov - 17:06

ralek1 a écrit:
Citation :


A quelques jours de la visite de Mohammed VI, le président nigérian reçoit le nouvel « ambassadeur » du Polisario

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a reçu, hier, le nouvel « ambassadeur » du Polisario accrédité dans son pays. L’évènement n'est pas anodin puisque l'audience intervient seulement trois ou quatre jours avant la visite du roi Mohammed VI à Abuja, prévue les 1er et 2 décembre.

Côté marocain, le retrait de la reconnaissance de la « RASD » n’est plus une condition sine qua non pour le développement de des relations du Maroc avec les pays africains. En témoigne les visites royales au Rwanda, en Tanzanie et en Ethiopie. Désormais, Rabat préfère accorder la priorité à la coopération économique.


...Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/48812/quelques-jours-visite-mohammed-president.html

Il faut savoir donner des coups et recevoir. Juste faire la visite sinon tu montres que tu es irrité par leurs manoeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1483
Inscrit le : 03/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 30 Nov - 10:09

Zuma poursuit son sale boulot dans les coulisse.

Citation :

Le Maroc dénonce les nouvelles manœuvres de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine

http://www.mapexpress.ma/actualite/activite-gouvernementale/le-maroc-denonce-les-nouvelles-manoeuvres-de-la-presidente-de-la-commission-de-lunion-africaine/

_________________
“L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.”. Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 30 Nov - 10:17

et ca ne fait que commencer!!!
On a l'Algérie, l'Afrique du Sida, et l'Egypte contre nous comme poids lourd...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Aujourd'hui à 18:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 29Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 29  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: