Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27, 28, 29  Suivant
AuteurMessage
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2721
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 30 Nov 2016 - 23:22

[quote="ralek1"]
Adam a écrit:
Selon TSA Algérie, qui cite une source diplomatique algérienne :

Citation :
Mme. Zuma a demandé au Maroc « un engagement par écrit par lequel il accepte explicitement les valeurs et les principes de l’UA dont le respect frontières héritées du colonialisme et la ratification de l’acte constitutif ».

http://www.tsa-algerie.com/20161130/maroc-furieux-contre-presidente-de-commission-de-lunion-africaine/

Elle même ne respecte pas les règles...
ce qu'elle demande là n'est pas dans la procédure d'adhésion. L'Algérie a le feu au c*l
il ne peuve rien contre le retour fu Royaume du Maroc à l'UA. Ils inventent des règles pour faire barrage. Ils n'ont même pas honte, en public en plus!

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6235
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 30 Nov 2016 - 23:35

Citation :

Le Nigeria se prépare à l’arrivée de Mohammed VI mais réaffirme son soutien au Polisario

30.11.2016 à 11 H 53 • Mis à jour le 30.11.2016 à 11 H 53
Par Christophe Guguen



Le président nigérian Muhammadu Buhari a reçu mardi à Abuja le cheikh de la Tariqa Tijania au Maroc, Mohammed El Kabir Ibn Ahmed Tijani, avant l’arrivée prévue jeudi du roi Mohammed VI. NAN


Le roi Mohammed VI est attendu demain au Nigéria pour une visite officielle axée sur le développement des relations bilatérales. Le président nigérian Muhammadu Buhari a néanmoins réaffirmé son soutien au Polisario en recevant lundi le nouvel ambassadeur de la RASD à Abuja, Malainine Sadik Bachir.


Le président nigérian Muhammadu Buhari a reçu mardi à Abuja le cheikh de la Tariqa Tijania au Maroc, Mohammed El Kabir Ibn Ahmed Tijani, avant l’arrivée prévue jeudi du roi Mohammed VI, rapporte l’agence de presse nigériane NAN. Une visite officielle qui doit permettre de développer les relations bilatérales dans le cadre de la nouvelle approche du royaume vers le reste du continent.
 
La coopération religieuse, un des fers de lance de la diplomatie marocaine, devrait se développer entre le Maroc et le géant ouest-africain, en butte à l’extrémisme religieux et aux exactions du groupe terroriste Boko Haram au nord-est du pays. Plus d’une cinquantaine d’imams nigérians ont d’ailleurs déjà été envoyés en début d’année à l’Institut Mohammed VI de formation des imams à Rabat.


Le président du Nigéria Muhammadu Bouhari a reçu en juillet 2016 le ministre délégué aux Affaires étrangères Nasser Bourita et le patron de la DGED Yassine Mansouri. SUNDAY AGHAEZE


En proie à une grave crise économique et budgétaire liée à la baisse des cours mondiaux des hydrocarbures et aux attaques incessantes des rebelles sur les infrastructures pétrolières dans le Delta du Niger, Muhammadu Buhari, actuellement en chute libre dans les sondages d’opinion, mise également sur le développement de partenariats économiques avec le royaume.
 
Comme en Ethiopie, c’est l’OCP qui est en première ligne avec le projet d’implantation d’une usine d’engrais au Nigéria, qui a été discuté en juillet dernier à Abuja entre le président nigérian et les émissaires de Mohammed VI, Nasser Bourita et Yassine Mansouri. Mohammadu Buhari s’était félicité à cette occasion de l’impact anticipé d’un tel projet sur la sécurité alimentaire du pays et la création d’emplois. Les engrais constituent déjà, avec les conserves de sardines, un des principaux postes d’exportation vers le Nigéria (372 millions de dirhams en 2015 selon l’Office des changes). Outre l’agriculture, le Nigéria s’attend aussi au développement de projets dans le secteur de l’énergie solaire, selon l’agence NAN.


SOUTIEN AFFICHÉ AU POLISARIO

Si les relations bilatérales sont aujourd’hui au beau fixe – Mohammadu Buhari s’est d’ailleurs félicité de l’accueil qui lui a été réservé lors de son séjour à Marrakech pour la COP22 – le Nigéria ne semble pas encore prêt pour autant à revoir sa position sur le conflit au Sahara. Abuja reste un des principaux soutiens du Polisario sur le continent et le président nigérian a tenu à le faire savoir en déroulant le tapis rouge au nouvel ambassadeur de la RASD au Nigéria, Malainine Sadik Bachir, lors d’une rencontre officielle tenue lundi au siège de la présidence.



Le Nigéria ne s’oppose pas au retour du Maroc au sein de l’Union africaine, qui devrait être acté lors du prochain sommet de l’UA à Addis-Abeba fin janvier, mais ne devrait pas non plus soutenir une éventuelle exclusion ou suspension de la RASD de l’organisation continentale. Une position similaire à celle de l’Ethiopie, qui a affirmé dans le communiqué conjoint sanctionnant la récente visite de Mohammed VI à Addis-Abeba son ferme attachement aux « valeurs et principes » de la charte de l’Union africaine. L’acte constitutif de l’UA mentionne notamment « l’égalité souveraine  » de tous les Etats membres de l’Union ainsi que le « respect des frontières existant au moment de l’accession à l’indépendance ».
 
Outre l’Algérie et l’Afrique du sud, un autre poids-lourd du continent, le Kenya, s’est aussi prononcé dans ce sens lors du dernier sommet afro-arabe de Malabo, qui a vu le retrait du Maroc et de certains de ses alliés du Golfe suite à la présence d’un siège réservé à la RASD. Dans son discours à la tribune, la ministre kenyane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, candidate à la présidence de la commission de l’UA, avait réaffirmé son soutien au Polisario en rappelant que la RASD est un membre fondateur de l’UA et que cette position est «

https://ledesk.ma/2016/11/30/le-nigeria-se-prepare-larrivee-de-mohammed-vi-mais-reaffirme-son-soutien-au-polisario/


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2721
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 30 Nov 2016 - 23:38

Ne perdons pas le cap...l'objectif premier c'est la réintégration à l'UA.

Le ménage se fera une fois dans la maison Twisted Evil

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1188
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 30 Nov 2016 - 23:48

BOUBOU a écrit:
...l'objectif premier c'est la réintégration à l'UA.

Le ménage se fera une fois dans la maison Twisted Evil

L'objectif premier est de gagner ces gros marchés (Nigeria, Ethiopie...). Le Maroc ne doit plus faire attention à ces conneries de reconnaissance du polisario ou pas. Il nous faut construire des intérêts solides et durables et avoir assez de forces pour les garantir. Cela fera faire les bonnes déductions à tous ces pays, concernant le Maroc et ses questions.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 838
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 0:59

Adam a écrit:
BOUBOU a écrit:
...l'objectif premier c'est la réintégration à l'UA.

Le ménage se fera une fois dans la maison Twisted Evil

L'objectif premier est de gagner ces gros marchés (Nigeria, Ethiopie...). Le Maroc ne doit plus faire attention à ces conneries de reconnaissance du polisario ou pas. Il nous faut construire des intérêts solides et durables et avoir assez de forces pour les garantir. Cela fera faire les bonnes déductions à tous ces pays, concernant le Maroc et ses questions.  

exact

si ce projet de gazoduc se concrétise, au niveau géostratégique le Maroc commencera a jouer dans une autre division

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lieutenant
Lieutenant


messages : 706
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 11:12

Un gazoduc entre le Nigeria et le Maroc aidera aussi les autres pays de l'ouest Africains producteur de gaz comme : Gabon, Cote d'Ivoire, Sénégal et Mauritanie...

De plus, il pourra passer par la mer entre Nouadibou et Dakhla par exemple

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
sergent
sergent


messages : 227
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 12:54

Citation :


COMMENT ALGER DICTE LE MODE DE CONDUITE À LA PRÉSIDENTE DE L’UA


Comment les responsables algériens sont informés de «la nouvelle exigence procédurale» improvisée par la présidente de la commission de l’Union africaine alors que l’écrasante majorité des pays de l’UA, qui ont apporté un soutien total au Maroc, ne l’est pas? La réponse est simple. Eclairage.

Le cabinet de la présidente de la commission de l’UA se trouve à Alger. Les décisions de la Sud-africaine Dlamini Zuma se mijotent dans le ministère algérien des Affaires étrangères.

Pour preuve, avant même que le Maroc ne dénonce, ce mercredi, l’obstruction de sa réintégration à l’Union africaine par Mme Zuma et le manque de neutralité criant de cette dernière, des responsables algériens se sont exprimés dans la presse de leur pays pour dire tout haut ce que la présidente de la commission de l’UA a communiqué discrètement au département de Salahedine Mezouar.

Un diplomate algérien a annoncé lundi dernier que la demande marocaine de réintégrer l’UA devrait faire l’objet d’un «examen politique avant de statuer sur sa recevabilité ou non». Et d’ajouter: «Il va falloir que le Maroc clarifie sa position à l’égard des principes et valeurs de l’Union africaine notamment sur la question du respect des frontières héritées du colonialisme, lui qui occupe illégalement le territoire d’un État membre fondateur de l’UA».

RETOUR DU MAROC À L'UA: QUAND ALGER DEMANDE À SONDER LES "INTENTIONS" DE RABAT

Il ne faut pas être très perspicace pour comprendre que les manœuvres que dénonce ce mercredi le communiqué du ministère marocain des affaires étrangères se rapportent à l’improvisation de cet «examen» du dossier marocain, décrété à Alger. Que l’on se rende un peu compte de la gravité de la chose. A aucun moment, le communiqué du MAE n’explicite «la nouvelle exigence procédurale» de la présidente de la commission de l’UA. Mais les responsables algériens avaient déjà rendu publique, par voie de presse, très explicite cette procédure taillée de façon inédite et arbitraire dans l’espoir de contrer l’entrée du Maroc à l’UA.

Une question se pose: comment les responsables algériens sont informés de cette procédure improvisée et pas l’écrasante majorité des pays de l’UA qui ont apporté leur soutien total au Maroc? La réponse est simple. Ce sont ces mêmes responsables algériens qui ont soufflé cette idée ingénieuse à la présidente de la commission de l’UA. L’Algérie étant avec l’Afrique du Sud, le Nigéria et l’Angola, l’un des gros contributeurs au budget de l’UA, elle a donc de solides arguments sur les salariés de cette institution.

UNION AFRICAINE: LES SOUTIENS DU POLISARIO FINANCENT 25% DU BUDGET


Mais influencer et lobbyer sont une chose et enfreindre les statuts de l’UA en est une autre. Le Maroc dispose du soutien de la majorité des Etats membres pour intégrer l’Union Africaine. Le royaume répond à la lettre aux critères d’admission dans l’UA telles qu’elles sont précisées dans les statuts de cette institution. «L’examen du dossier» est une grossière manœuvre qui veut imposer la voix haineuse d’une très petite minorité au mépris du plus grand nombre pays qui soutiennent le retour du Maroc à l’UA. Cette manœuvre est vaine, caduque et ne fait que nous instruire sur les méthodes improvisées par Alger pour empêcher le retour gagnant du Maroc dans sa famille africaine.

Il est très curieux de noter dans ce sens l’activisme pathologique dont fait preuve l’Algérie. Ce pays est au bord de la banqueroute. Si les cours du pétrole ne se redressent pas, l’Algérie sera en faillite en 2018. Son Exécutif le sait et a multiplié les démarches en direction des dirigeants du Golfe pour les supplier d’accéder à un accord des pays de l’Opep visant la baisse de la production pétrolière. L’Algérie est complètement dépendante de la rente des hydrocarbures. Ce pays importe tout, y compris de la main-d’œuvre. A titre d’exemple, la grande mosquée d’Alger est construite par des ouvriers importés de Chine.

LE SCÉNARIO VÉNÉZUÉLIEN MENACE L’ÉCONOMIE ALGÉRIENNE


L’Algérie ferait mieux de faire face à sa banqueroute programmée au lieu de continuer à dilapider l’argent de ses ressources naturelles pour contrer le Maroc. Les mauvaises nouvelles arrivent de partout pour ce pays.

RBC Marchés des Capitaux, une banque d’affaire très sérieuse, et qui possède l’une des meilleures cotes de crédit de toutes les institutions financières, vient de classer l’Algérie parmi les cinq pays les plus fragiles dans le monde. Dans ce triste classement, l’Algérie se trouve côte à côte avec son allié d'Amérique Latine, le Venezuela.

http://fr.le360.ma/politique/comment-alger-dicte-le-mode-de-conduite-a-la-presidente-de-lua-97781

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
DragonBallDZ
1ere classe
1ere classe


messages : 81
Inscrit le : 16/10/2016
Localisation : france
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 13:05

Socket-error a écrit:
Un gazoduc entre le Nigeria et le Maroc aidera aussi les autres pays de l'ouest Africains producteur de gaz comme : Gabon, Cote d'Ivoire, Sénégal et Mauritanie...

De plus, il pourra passer par la mer entre Nouadibou et Dakhla par exemple


Le Maroc n'a pas les infrastructures pour un raccordement regional des gazoducs, ca demande des investissements tres lourd de plusieurs dizaines de milliards et plusieurs années pour en construire.
Le gazoduc qui passe par le Maroc pour rejoindre l'espagne n'a pas de capacité illimité.
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2721
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 13:09

oui on le sais...
c'est bien d'un nouveau projet dont on parle.
Le Maroc avec le Nigeria en ont les moyens.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
DragonBallDZ
1ere classe
1ere classe


messages : 81
Inscrit le : 16/10/2016
Localisation : france
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 13:25

C'est le nord du Nigeria qui pose probleme plus que le Mali ou le Niger, les infrastructures du Nigeria se trouvent au sud du pays, il faudra traverser au moins 7 Pays ( donc des redevances) pour avoir une route sécuriser et un investissement trop lourd meme pour le Nigeria.

C'est un projet qui tient la route mais qui mettra plus d'une dizaine d'années a voir le jour si il est validé.

Le raccordement le plus direct en profitant des insfrastruture deja disponible par le Niger et Algerie est estimer a plus de 21 Milliards
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3172
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 13:36

Le problème est que l'algerie veux pas faire cette faveur au Nigeria
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 838
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 13:40

DragonBallDZ a écrit:


Le raccordement le plus direct en profitant des insfrastruture deja disponible par le Niger et Algerie est estimer a plus de 21 Milliards

comme tu l'as dis le nord du Nigeria pose problème, le nord du Niger pose problème aussi

sans oublier que l’Algérie ne va pas se tirer une balle dans le pied, elle va pas quand même offrir son marché Européen au Nigeria



.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
DragonBallDZ
1ere classe
1ere classe


messages : 81
Inscrit le : 16/10/2016
Localisation : france
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 13:47

simplet a écrit:
DragonBallDZ a écrit:


Le raccordement le plus direct en profitant des insfrastruture deja disponible par le Niger et Algerie est estimer a plus de 21 Milliards

comme tu l'as dis le nord du Nigeria pose problème, le nord du Niger pose problème aussi

sans oublier que l’Algérie ne va pas se tirer une balle dans le pied, elle va pas quand même offrir son marché Européen au Nigeria

.

Au contraire c'est dans l'interet de l'Algerie puisque le pays gagnera sur l'exportation du gaz nigerian et comblera a l'avenir le risque de deficit de ressource exportable national avec une consommation interne de plus en plus importante. Il faut ajouter le soft power que ca donnera au pays pour l'approvisionnement européen comme alternative au gaz russe.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
sergent
sergent


messages : 227
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 14:11

DragonBallDZ a écrit:
simplet a écrit:
DragonBallDZ a écrit:


Le raccordement le plus direct en profitant des insfrastruture deja disponible par le Niger et Algerie est estimer a plus de 21 Milliards

comme tu l'as dis le nord du Nigeria pose problème, le nord du Niger pose problème aussi

sans oublier que l’Algérie ne va pas se tirer une balle dans le pied, elle va pas quand même offrir son marché Européen au Nigeria

.

Au contraire c'est dans l'interet de l'Algerie puisque le pays gagnera sur l'exportation du gaz nigerian et comblera a l'avenir le risque de deficit de ressource exportable national avec une consommation interne de plus en plus importante. Il faut ajouter le soft power que ca donnera au pays pour l'approvisionnement européen comme alternative au gaz russe.

Les russes ne verront pas d'un bon oeil ce projet s'il est mené par l'Algérie, son allié stratégique depuis longtemps. Ils ne manqueront pas de vous le dire clairement car ça touche à leur intérêts. En 2015, quand les exportations des produits agricoles du Maroc en Russie ont baissé, ils l'ont considéré comme une participation de notre part à l'embargo qui leur a été imposé par l'Europe et Poutine n'était pas du tout content. Sachant que ce que représente la Russie pour l'Algérie n'est pas ce que ça représente pour le Maroc.

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 838
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 14:22

DragonBallDZ a écrit:
simplet a écrit:
DragonBallDZ a écrit:


Le raccordement le plus direct en profitant des insfrastruture deja disponible par le Niger et Algerie est estimer a plus de 21 Milliards

comme tu l'as dis le nord du Nigeria pose problème, le nord du Niger pose problème aussi

sans oublier que l’Algérie ne va pas se tirer une balle dans le pied, elle va pas quand même offrir son marché Européen au Nigeria

.

Au contraire c'est dans l'interet de l'Algerie puisque le pays gagnera sur l'exportation du gaz nigerian et comblera a l'avenir le risque de deficit de ressource exportable national avec une consommation interne de plus en plus importante. Il faut ajouter le soft power que ca donnera au pays pour l'approvisionnement européen comme alternative au gaz russe.

tu es sérieux

un gazoduc Nigeria qui atterrit sur la peninsule Ibérique est bon pour le gaz algérien ?

apparemment c'est une nouvelle théorie économique sur la concurrence et la situation de monopole

.


_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3172
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 18:55

simplet a écrit:
DragonBallDZ a écrit:
simplet a écrit:


comme tu l'as dis le nord du Nigeria pose problème, le nord du Niger pose problème aussi

sans oublier que l’Algérie ne va pas se tirer une balle dans le pied, elle va pas quand même offrir son marché Européen au Nigeria

.

Au contraire c'est dans l'interet de l'Algerie puisque le pays gagnera sur l'exportation du gaz nigerian et comblera a l'avenir le risque de deficit de ressource exportable national avec une consommation interne de plus en plus importante. Il faut ajouter le soft power que ca donnera au pays pour l'approvisionnement européen comme alternative au gaz russe.

tu es sérieux

un gazoduc Nigeria qui atterrit sur la peninsule Ibérique est bon pour le gaz algérien ?  

apparemment c'est une nouvelle théorie économique sur la concurrence et la situation de monopole

.


Cette problématique mérité une thèse de doctorat en économie ou commerce international
Revenir en haut Aller en bas
KapMajid
Adjudant
Adjudant


messages : 395
Inscrit le : 03/08/2013
Localisation : Canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 19:06

Ptetre que cet algérien signifie le poid que son drôle de pays pourrait avoir sur l'Europe pour leur cause nationale!
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9337
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 21:59

KapMajid a écrit:
Ptetre que cet algérien signifie le poid que son drôle de pays pourrait avoir sur l'Europe pour leur cause nationale!

Tu es prié de rester courtois KapMajid

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2721
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 23:05

KapMajid a écrit:
Ptetre que cet algérien signifie le poid que son drôle de pays pourrait avoir sur l'Europe pour leur cause nationale!

Justement...en plus de vouloir varier ses fournisseurs, l'Europe , veut varier les zones de transit et ne pas dépendre uniquement d'un ou deux shemats.
A savoir que si un pays comme l'Algérie s'aventurait à menacer l'Europe au niveau de ses acheminements de gaz ou pétrole, les Européens lui rappelerai au bon souvenir du temps de la colonisation...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ


Dernière édition par BOUBOU le Jeu 1 Déc 2016 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
KapMajid
Adjudant
Adjudant


messages : 395
Inscrit le : 03/08/2013
Localisation : Canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 1 Déc 2016 - 23:18

PGM: Au temps pour moi 
J'ai bien hâte de savoir ce qui sortira de ce marathon ... l'histoire retiendra ce travail remarquable que fait le souverain
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Lieutenant
Lieutenant


messages : 768
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : UK
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 2 Déc 2016 - 0:34

Un petit commentaire sur ce projet de gazoduc. Bien entendu, pour l'instant ce n'est qu'une rumeur mais si c'etait vrai, il faudrait le voir sous l'angle de la cooperation sud sud. Un tel projet n'a pas vocation premiere à fournir l'Europe mais à créer une offre energetique diversifiée chez nos alliés (Guinée, Senegal, Gambie, Cote d'Ivoire, Siera Leone, Liberia). Ses pays ont des besoins en energie auxquels ils ne repondent pas de manière efficiente. Un tel gazoduc permettrait la production d'une electricité (base load) plus propre et plus economique que les modes de production actuels.

Si on voit les choses sous cet angle, la voie la plus courte n'est pas celle qui repond aux besoins du plus de pays.

Je n'ai eu aucune info sur ce projet, donc meme si c'est réel, nous sommes vraiment au tout debut (il n'y a aucune etude de faisabilité, aucun contrat, rien). Ceci etant dit, c'est le genre de programme structurant qui est en ligne avec la strategie Marocaine de reconstruction de sa profondeur strategique vers le Sud. Ce gazoduc n'est rien d'autre que l'ancienne route de l'or (qui allait jusqu'à ce qui est aujourd'hui le Nord du Nigeria). Le Maroc remet en "ligne" les vielles routes commerciales nord sud (avant de relancer les routes est - ouest). Ceci est fortement similaire à ce que fait la Chine avec le "relancement" de la Route de la Soie.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 2 Déc 2016 - 0:43

alphatango a écrit:
Un petit commentaire sur ce projet de gazoduc.

Bien vu

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Adjudant
Adjudant


messages : 320
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 2 Déc 2016 - 17:44



_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
sergent
sergent


messages : 227
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 2 Déc 2016 - 18:06

Citation :


Présidence de la commission de l’UA : Le candidat favori du Maroc fait face à la concurrence du Kenya et du Tchad

En Afrique, la diplomatie marocaine bataille sur deux fronts. En plus de faire face aux obstacles dressés par la présidente de la commission de l’Union africaine, elle doit recueillir le maximum de soutiens en faveur du Sénégalais Abdoulay Bathily dans la course à la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma. Alger et Pretoria soutiennent la candidature de la ministre kenyane des Affaires étrangères. A cela s’ajoute la défection du Tchad.

Le prochain sommet de l’Union africaine (UA) est prévu les 30 et 31 janvier à Addis-Abeba. La diplomatie marocaine s’active pour intégrer définitivement « sa famille institutionnelle » à ce rendez-vous. Seulement, des obstacles se dressent face à la demande du royaume. Outre les manœuvres de la présidente de la commission de l'UA, la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, le royaume doit impérativement plaider et promouvoir auprès de ses amis la candidature d’Abdoulay Bathily à la présidence de la commission de l'organisation panafricaine. Une mission qui s'annonce peu délicate. Et pour cause, le Sénégalais n’est plus le seul prétendant francophone à diriger la plus importante instance au sein de l’Union africaine ; des défections, il y en a eues.
Alger et Pretoria derrières la candidature de la Kenyane Amina Mohammed

Moussa Faki Mohamet, le chef de la diplomatie du Tchad, un pays plutôt en froid avec le Maroc, s’est inscrit à la course. Une surprise pour les francophones. Le Tchadien peut facilement compter sur les voix du Niger, du Cameroun et du Nigeria. Ces trois Etats s’appuient sur l’armée du président Idriss Déby pour combattre le groupe Boko Haram, l’antenne de Daesh en Afrique subsaharienne.

A moins d’une intervention du royaume en faveur d’Abdoulay Bathily, la Gambie - le grand adversaire du Sénégal - pourrait basculer en faveur du candidat tchadien. Les relations entre le Maroc et la Gambie sont excellentes. Le pays du président Yahya Jammeh avait signé, en juillet dernier à Kigali, la motion réclamant la suspension de la « République arabe sahraouie démocratique » de l’UA. En 2006, le roi Mohammed VI avait également effectué une visite officielle en Gambie.

Outre la défection du Tchad, le candidat favori du Maroc doit faire face à la concurrence de la ministre kenyane des Affaires étrangères, Amina Mohammed. Elle compte déjà sur l’appui de l’Algérie et de l’Afrique du Sud. Les deux alliés misent en effet sur elle pour barrer la route au Sénégalais. En guise de remerciement, Amina Mohammed a dénoncé la décision marocaine de boycotter le 4e Sommet arabo-africain de Malabo en Guinée équatoriale. Elle a même ardemment défendu la présence du Polisario à ladite réunion.

Lors du sommet de Kigali, tenu en juillet, trois candidats se sont présentés à la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma : les ministres des Affaires étrangères du Botswana et de la Guinée équatoriale, Pelonomi Venson-Moitoi et Agapito Mba Mokuy, ainsi que l'ancienne vice-présidente de l'Ouganda, Specioza Wandira-Kazibwe. Tous trois sont peu connus sur la scène politique internationale. Toutefois, la volonté du royaume d’intégrer l’UA et la candidature déclarée d’Abdoulay Bayhily, ex-adjoint du secrétaire général de l’ONU, ont totalement changé la donne. Ce qui explique l’entrée dans la course d'Amina Mohammed et la défection du Tchad.


...Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/48900/presidence-commission-l-ua-candidat-favori.html

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Aspirant
Aspirant


messages : 582
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 2 Déc 2016 - 18:08



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Aujourd'hui à 5:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 26 sur 29Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27, 28, 29  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: