Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 27 Juil - 19:07

KapMajid a écrit:
Bssahatkom le drop du oil ojd ! J'espère que nos analystes (qui se prennent pour des golden boys au passage) puissent faire un bon hedging ...

Morgan pense que le pétrole verra 35$ à la fin de l'année. L'économie mondiale ralentir grandement. Il y a une crise profonde.
Revenir en haut Aller en bas
KapMajid
Adjudant
Adjudant


messages : 392
Inscrit le : 03/08/2013
Localisation : Canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 27 Juil - 19:55

Lorsque MS ou GS le disent et se mêlent, alors il faut se méfier davantage Wink. Personelmnt, j'ai couvert tte mes positions aavant le passage d'une tempête imminente.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lieutenant
Lieutenant


messages : 705
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 15:48

Voilà quelqu'un qui ne balance pas des salades au pauvre peuple :

Citation :
Algérie- Pour les devises, le fer et le phosphate ne remplaceront pas de sitôt les hydrocarbures

Le Pr Abderrahmane Mebtoul démontre, statistiques mondiales à l’appui, que le développement des exportations de fer et des phosphates ne permettra pas de remplacer les revenus déclinants des exportations d’hydrocarbures. Il invite les médias à ne pas diffuser de « déclarations utopiques » comme celle prétendant que l’Algérie économiserait 30 milliards de $ durant les trois ou quatre années à venir grâce au secteur minier.        

Le 27 juillet 2016, une émission de télévision, que je ne nommerai pas ici, m’a profondément choqué. Elle a fait intervenir quelques soi-disant experts qui affirmaient, sans retenue et sans analyse chiffrée, que grâce à l’exportation du phosphate et du fer à l’état brut ou semi-brut, l’Algérie fera face à la baisse du prix du pétrole. Inconscience ou démagogie ? Pourquoi induire en erreur tant l’opinion publique que les décideurs du pays ? On se souvient bien de ceux qui avaient promis au gouvernement un cours de pétrole à 70 dollars US entre janvier et juin 2016 alors que le cours le 27 juillet 2016 a clôturé à 41,88 $ le Wit et 43,84 $ le Brent.  

Tant pour le phosphate que pour le fer (brut ou semi-brut), la commercialisation dépend tant des contraintes d’environnement, du management stratégique interne, de la teneur chimique - donc de leur pureté qui détermine le coût d’exploitation et la croissance -, et, enfin, de la croissance de l’économie mondiale.  

Le phosphate est un élément clé entrant dans la composition des engrais, qui sont d’une importance cruciale pour la sécurité alimentaire mondiale. Le prix mondial du phosphate brut est resté stabilisé autour de 115 $ (en moyenne mensuelle en 2015) la tonne métrique. Selon les prévisions de la Banque mondiale, la tendance générale et à moyen terme des prix des produits phosphatés reste orientée à la baisse : le phosphate brut se négocierait en 2020 autour de 80-85 $ la tonne métrique, celui du DAP autour de 377,5 $ la tonne métrique (contre 464$ au mois d’avril 2015) et le TSP à près de 300 $ S la tonne métrique contre 380 aujourd’hui.  Ainsi, si l’on exporte 3 millions de tonnes de phosphate brut annuellement à un cours moyen de 100 $/t entre 2017 et 2020, nous aurons un chiffre d’affaires de 300 millions de dollars.

Comme dans cette filière les charges sont très élevées (amortissement et charges salariales notamment) avec un minimum de 40%, le profit net serait de 180 millions de dollars. En cas d’association avec un partenaire étranger selon la règle des 49/51%, le profit net restant à l’Algérie serait légèrement supérieur à 90 millions de dollars. Pour une exportation annuelle hypothétique en vitesse de croisière de 30 millions de tonnes an - ce qui supposerait de trouver des débouchés et un lourd investissement -, le profit net ne dépasserait pas 1 milliard de dollars. On est loin des profits générés par les hydrocarbures.  

Pour accroître le profit net, il faut donc se lancer dans des unités de transformation hautement capitalistiques avec des investissements lourds et à rentabilité à moyen terme. Sur un marché aussi concurrentiel que l’UE, l’engrais /urée était vendu à plus de 350 euros la tonne en 2014 et a été coté le 27 juillet 2016 à 270 euros la tonne et le prix de l’ammoniac sur le marché mondial est très volatile pouvant varier ces trois dernières années entre 450 et à 600 euros la tonne, soit entre quatre et cinq fois le brut. Pour une grande quantité exportable, il faut des investissements très lourds et à rentabilité à moyen terme (pas avant 2020 si le projet se réalise en 2016). Et pour une importante quantité exportable, il faut un partenariat du fait du contrôle de cette filière par quelques firmes au niveau mondial.    

L’exportation du fer n’est pas non plus une panacée    
Pour le fer, les réserves mondiales sont évaluées par les organismes internationaux à 85.000 millions de tonnes (Mt). L’Algérie n’est pas citée dans les statistiques internationales mais selon les données algériennes, ses réserves (gisements exploitables) varient entre 1.500 et 2000 Mt. La production mondiale de fer s'élève 3,32 milliards de tonnes, et de très loin, la Chine est le premier producteur, suivie par l'Australie et le Brésil.  Le prix du fer est fluctuant. Il a été coté le 27 juillet 2016 à 56 $ la tonne métrique.

Si l’on s’en tient aux statistiques de l’Union européenne en termes d’importation, les cours ont évolué ainsi : 84,49 euros la tonne métrique en janvier 2009, 116,84 en janvier 2012, 83,77 en janvier 2013, 96,27 en janvier 2014, 63,51 en janvier 2015, 48,23 en janvier 2016. Il est prévu un prix à l’importation entre 50 et 58 euros entre septembre et décembre 2016. La banque canadienne SCOTIA, spécialisée dans l’évolution des cours des matières premières, prévoit, dans une note de conjoncture datée du 6 juillet 2016, un prix international entre 48 et 50 $ la tonne métrique entre 2017 et 2018, tout dépendant de la relance de l’économie de la Chine, dont les aciéries ont absorbé 70 % de la demande mondiale du minerai de fer entre 2014 et 2015.   A un cours de 60 $ la tonne de fer (hypothèse optimiste), pour une exportation brute de 3 millions de tonnes /an, nous aurons un chiffre d’affaires de 180 millions $ dont il faudra retrancher 40% de charges (le coût d’exploitions est très élevé) ; resteraient 108 millions $ à se partager selon la règle des 49/51%, ce qui ferait moins de 55 millions $ pour l’Algérie.  

Et même si on exportait 30 millions de tonnes /an, le profit net pour l'Algérie ne dépasserait pas 600 millions $/an.C’est que l’exploitation du fer de Gara Djebilet nécessitera de grands investissements dans les centrales électriques, des réseaux de transport, une utilisation rationnelle de l’eau, le règlement du problème de l’éloignement des sources d’approvisionnement, des mesures de protection de l’environnement et, surtout, une formation pointue des travailleurs.  

Seule la transformation en produits nobles peut donc procurer une valeur ajoutée plus importante à l’exportation. Ainsi, le cours de l'acier est très fluctuant et s'établit à 620 $ la tonne le 22 juillet 2016 contre 580 $ la tonne le 19 juillet 2016 et 449 $ pour les douze derniers mois. Il ne faudrait, cependant, pas renouveler les expériences négatives d’El Hadjar, qui, malgré les nombreuses promesses et les assainissements répétées, est toujours en difficulté.  Du fait de la structure oligopolistique de la filière mines, au niveau mondial, la seule solution est un partenariat gagnant/ gagnant avec les firmes de renom qui contrôlent les segments du marché international et qui n’accepteront pas la règle restrictive des 49/51% avec ses lourdeurs bureaucratiques, la souplesse et les décisions du temps réel régissant le commerce international.  

Pour conclure, les télévisions algériennes doivent consulter des experts et ne pas diffuser des données biaisées qui induisent en erreur l’opinion publique. Elles doivent avoir un langage de vérité. Elles doivent éviter de diffuser des déclarations utopiques comme celle prétendant que l’Algérie économiserait 30 milliards de $ durant les trois ou quatre années grâce à ses mines, alors que l’économie productive de 2016 est embryonnaire.  
http://www.maghrebemergent.com/contributions/opinions/61839-algerie-eviter-les-utopies-les-revenus-du-fer-et-du-phosphate-n-egaleront-jamais-ceux-des-hydrocarbures-opinion.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9336
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 17:05

Barsdz a écrit:
Une croissance hors hydrocarbure de 3,8% alors que pour nos voisins de l'ouest avec toute leurs usines frôle le zéro,C'est des piques amicales,mais elle me font plaisir

Citation :


Lundi, 25 Juillet 2016 13:59

Croissance de 3,6% du PIB au 1er trimestre 2016





ALGER - Le taux de croissance du PIB s'est établi à 3,6% au 1er trimestre 2016 par rapport au même trimestre 2015, avec une reprise de certaines activités du secteur des hydrocarbures mais un ralentissement en agriculture, a appris lundi l'APS auprès de l'ONS.

La croissance hors hydrocarbures s'est située à 3,8% au 1er trimestre 2016 alors qu'elle était de 5,1% au même trimestre 2015, tandis que le PIB hors agriculture a augmenté de 3,5% sur les trois premiers mois de l'année en cours, précise l'Office national des statistiques.

Croissance du PIB au 1er trimestre 2016 :


- Taux de croissance du PIB (3,6%)  
- Croissance hors hydrocarbures (3,8%)  
- Valeur ajoutée du secteur agricole (4,8%)  
- Croissance du PIB industriel (5%)  
- Taux de croissance du secteur du BTPH (4,3%)    
- Taux de croissance du PIB des services marchands (4,2%)  
- Taux de croissance du PIB des services non marchands (administrations publiques, services financiers, affaires immobilières...) de 2,5%.  
- La Loi de finances 2016 table sur une croissance du PIB de 4,6%.

Par secteur d'activité, la valeur ajoutée du secteur agricole a enregistré une croissance de 4,8% contre 6,3% au 1er trimestre 2015, un ralentissement qui s'explique essentiellement par les conditions pluviométriques défavorables.

Quant à la croissance du secteur des hydrocarbures, elle a été positive en s'établissant à 3,2% en 2016 (contre -1,9% durant la même période de l'année précédente) grâce à la progression des activités de raffinage et de liquéfaction.

Le PIB industriel a quelque peu marqué le pas avec une croissance de 5% entre les deux périodes de comparaison alors qu'il avait connu une hausse de 6,1% au 1er trimestre 2015 en comparaison avec le même trimestre de 2014.

La désagrégation de la valeur ajoutée de l'industrie par secteur d'activité confirme de nouveau la primauté des industries agro-alimentaires qui ont enregistré une croissance de 6,8% au 1er trimestre 2015.

La croissance du PIB par secteur et filière d'activité au 1er trimestre 2016 par rapport au même trimestre 2015. Les chiffres entre parenthèses représentent la croissance au 1er trimestre 2015 comparativement au même trimestre 2014 (Source: ONS):

-Hydrocarbures: 3,2% (-1,9%)
-Services et travaux pétroliers: 4% (3%)
-Agriculture, sylviculture et pêche: 4,8% (6,3%)  
-Eau et énergie hors-hydrocarbures: 2,3% (9,2%)
-BTPH: 4,3% (4,8%)-Matériaux de construction: 5,2% (6,3%)
-Chimie-caoutchouc-plastique: 8% (2,3%)
-Industries agroalimentaires: 6,8% (4,6%)
-Textiles-confection: 2,2% (0,7%)
-Cuirs et chaussures: 0,6% (-1,9%)
-Bois-liège-papiers: 8,6% (0,5%)
-Mines et carrières: 5,6% (3,6%)
-Industries sidérurgiques-métallurgiques (ISMME): 9,1% (18,1%)
-Industries diverses: -20,2% (-11,7%)
-Transport et Communication: 5% (6,3%)-Commerce: 3,9% (6,9%)  
-Hôtels-cafés-restaurants: 1,1% (5%)
-Services fournis aux entreprises: 5,3% (6,2%)
-Assurances et banques: 5,7% (7,8%)
-Affaires immobilières: 3,3% (3%).  

Des améliorations du PIB industriel sont constatées notamment dans les filières chimie et plastique, textiles, cuirs, bois-liège-papier et les mines et carrières.


Mais une décélération a été enregistrée dans les filières des industries métallurgiques et sidérurgiques, matériaux de construction et les industries diverses.

Quant au secteur du BTPH, il a enregistré une croissance de 4,3% contre 4,8% au même trimestre 2015.

Les services marchands ont affiché une croissance de 4,2% contre 6,4% au 1er trimestre 2015, avec un net ralentissement de l'activité "commerce" dont le taux de croissance a été de 3,9% alors qu'il était de près de 7% au 1er trimestre 2015.

Ce rétrécissement constaté dans le commerce est à imputer essentiellement à la baisse des importations de marchandises, explique l'ONS.

S'agissant des services non marchands (administrations publiques, services financiers, affaires immobilières...), leur PIB a connu une croissance de 2,5%.

Pour rappel, la Loi de finances 2016 table sur une croissance du PIB de 4,6%.

http://www.aps.dz/economie/45019-croissance-de-3,6-du-pib-au-1er-trimestre-2016

Autre piqure de rappel:
Le pib algérien a cru de 3,2% ......en dinars, mais à baissé de 15% en $ (le pib est passé de 196 à 166 mds$)

Tu disais lol!

Édit: le lien : http://www.elwatan.com/economie/que-des-intentions-28-07-2016-325904_111.php

_________________


Dernière édition par PGM le Jeu 28 Juil - 19:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant


messages : 1055
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 17:17

Pgm irda aalik tu les déshabille comme un pro hhhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Barsdz
sergent chef
sergent chef


messages : 283
Inscrit le : 12/08/2014
Localisation : in the water
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 17:55

@PGM et celui du Maroc à chuté de 10% lol!

Nouvelle station de dessalement d'eau de mer en fonction,la onzième du pays et l'une des plus grandes du bassin méditerranéen:

Citation :
ORAN - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a annoncé, jeudi, l’entrée en service de la station de dessalement de l'eau de mer d’El Macta (est de la wilaya d’Oran).  Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite à cette infrastructure, le ministre a souligné que cette station, qui alimentera d’autres wilayas de l’ouest du pays en eau potable, s’inscrit dans le cadre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.  Cet ouvrage est l'une des plus grandes stations de dessalement de l'eau de mer au niveau du bassin méditerranéen et en Afrique, a-t-il ajouté.  La station de dessalement de l'eau de mer d'El Macta :
- La 11ème station du genre à l’échelle nationale.
- S’étend sur une superficie 17,4 hectares.
- Produit 180.500.000 mètres cubes d'eau annuellement.
- Dispose d’un laboratoire de contrôle de l’eau fonctionnant en H 24.
  Cette station, la 11ème du genre à l’échelle nationale, produit 180.500.000 mètres cubes d'eau annuellement, a indiqué Abdelkader Ouali soulignant que cet acquis traduit la volonté et la détermination du président de la République à assurer la disponibilité de cette ressource vitale et un équilibre entre les régions par le biais de transferts.  Entrée en production depuis une semaine, cette station permettra l’ouverture de trois couloirs, un vers Oran à partir d'Ain El bya, le second pour alimenter Sig, Mohammadia et Mascara et le troisième sera réservé à l’alimentation de Mostaganem, selon le ministre.   Après avoir suivi un rapport sur les étapes de réalisation de ce projet d'un coût de 492 millions, Abdelkader Ouali a visité le laboratoire de contrôle relevant de la station mettant l’accent sur le contrôle permanent de l’eau.  Dans ce sens, un cadre de la station a affirmé la qualité de l'eau est conforme aux directives de l’Organisation mondiale de la santé et la réglementation de l’eau en vigueur en Algérie.  S’étendant sur une superficie 17,4 hectares, la station d’el Macta  dispose d’un laboratoire de contrôle de l’eau fonctionnant en H 24. Les analyses effectuées par ce laboratoire sont transmis à la Société de l'eau et d’assainissement d’Oran (SEOR), a-t-on indiqué.   Le dessalement s’effectue selon le système d’osmose inversé, considéré comme le plus propre et le plus économique dans ce genre d’industrie.

http://www.aps.dz/economie/45156-oran-entr%C3%A9e-en-service-de-la-station-de-dessalement-de-l-eau-de-mer-d-el-macta
Revenir en haut Aller en bas
Fulcrum
Victime
Victime


messages : 650
Inscrit le : 03/09/2015
Localisation : Algerien
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 19:01

Voilà comment faire croire qu'une crise mondiale n'affecte que l'Algérie. Tout les pays sont touchés
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 20:44

[quote="Barsdz"]@PGM et celui du Maroc à chuté de 10% lol!

Nouvelle station de dessalement d'eau de mer en fonction,la onzième du pays et l'une des plus grandes du bassin méditerranéen:

Citation :
ORAN - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a annoncé, jeudi, l’entrée en service de la station de dessalement de l'eau de mer d’El Macta (est de la wilaya d’Oran).

SOURCE??????????????


_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lieutenant
Lieutenant


messages : 705
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 21:12

Barsdz a écrit:
@PGM et celui du Maroc à chuté de 10% lol!


Mentir n'est pas une solution, car la vérité finira toujours par éclater au grand jour Wink

Le PIB prévisionnel du Maroc en 2016 est de 115,864 milliards $ (Wikipédia)

Le PIB 2015 était de 112,982 milliards $

Comment tu peux trouver une chute du PIB au Maroc de 10% entre 2015 et 2016 ????


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Barsdz
sergent chef
sergent chef


messages : 283
Inscrit le : 12/08/2014
Localisation : in the water
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 21:17

La Banque Mondiale mon frère,en 2014 le PIB Marocain était de 110,4Milliards et en 2015 100,36Milliards Basketball

http://donnees.banquemondiale.org/pays/maroc

D'ailleurs le Revenu national brut par habitant il est 4870$ en algérie en 2015 et au Maroc pays de l'industrie lol! est de 3040$ par habitant mais bon je paris que vous allez dire que c'est des faux chiffres etc etc
Revenir en haut Aller en bas
Barsdz
sergent chef
sergent chef


messages : 283
Inscrit le : 12/08/2014
Localisation : in the water
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 21:19

Socket-error a écrit:
Barsdz a écrit:
@PGM et celui du Maroc à chuté de 10% lol!


Mentir n'est pas une solution, car la vérité finira toujours par éclater au grand jour Wink

Le PIB prévisionnel du Maroc en 2016 est de 115,864 milliards $  (Wikipédia)

Le PIB 2015 était de 112,982 milliards $

Comment tu peux trouver une chute du PIB au Maroc de 10% entre 2015 et 2016 ????



Prendre Wikipédia comme source faut le faire Si tu veus je place le Maroc avec un PIB supérieur au Japon lol!
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lieutenant
Lieutenant


messages : 705
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 21:31

selon la même base de chiffres vous êtes à -28% à Bou Nif.

Dans 3 ans si le pétrole reste à moins de 60$, vous serez foutu.

On verra dans ce cas là votre PIB par habitant et votre PIB tout court

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Altay
Caporal chef
Caporal chef


messages : 152
Inscrit le : 22/03/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 21:39

@badrdz tu sait tres bien que le pib par habitants ne veut rien dire surtout pour une economie de rente, tu devrait plutot nous parlé du salaire minimum qui est plus elevé au maroc ou du salaire moyen qui est plus élevé que chez vous
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 22:24

https://www.awex.be/fr-BE/Infos%20march%C3%A9s%20et%20secteurs/Infosmarch%C3%A9s/Maroc/Pages/Indicateurs%C3%A9conomiques.aspx a écrit:

PIB en millions de USD (à prix courants)

2009    93 063    

2010    93 241    

2011   101 961    

2012    98 561    

2013   107 558

2014   110 357

2015    99 938

2016   101 320
                

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 28 Juil - 23:25

Le pétrole est à 41,14$ à New York. Au plus bas depuis avril.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12866
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 29 Juil - 2:37

Je comprends pas pourquoi certain répondent à la jalousie! Il n'y a plus de concurrence, ils sont loin dans le rétro! Ils en sont à se demandaient comment stopper les importations pendant que nous en sommes à un déploiement tout azimut en Afrique!

Laissez les rêver d'une gloire passé qu'ils ont eu même imaginés tels des mythomane qu'ils sont Smile

Et de notre côté continuons de popcorn sur leur aventure "économique" tout comme leur mosquée Made by chinese cheers

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant


messages : 1055
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 29 Juil - 8:47

Je ne cesse de le répéter vous discutez avec bouzebal et lui donnez de l'importance en plus ce qui me tue c'est qu'on est les seules à leur donner de l'importance laisse tomber zmer
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1627
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 29 Juil - 10:44

Il n'a pas eu le temps de faire grand chose, s'il en avait été capable vu son âge ! Allah yrahmou

Citation :
Décès de Bouâlem Bessaih

Bouâlem Bessaih, ministre d’État, conseiller spécial et représentant personnel du président de la République, est décédé jeudi à Alger des suites d’une longue maladie, annonce l’agence officielle.

L’enterrement aura lieu vendredi au cimetière d’El Alia à Alger après la prière d’El Asr, selon la même source.

Né en 1930 à El Bayedh, Bessaih a été ministre dans plusieurs gouvernements depuis les années 1980. Lors du dernier remaniement ministériel, il a été nommé ministre d’État, conseiller spécial du président de la République. Une nomination qui avait suscité beaucoup de critiques au regard de son âge avancé.

http://www.tsa-algerie.com/20160728/deces-de-boualem-bessaih/
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9336
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 30 Juil - 22:24

De 48.30 à 52.00  

https://youtu.be/k1_yn8hnjb0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gigg00
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2110
Inscrit le : 18/06/2008
Localisation : Kenitra-Venise
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 30 Juil - 23:17

PGM a écrit:
De 48.30 à 52.00  

https://youtu.be/k1_yn8hnjb0

Coree du nord de l'Afrique ..le akramov

PGM le sniper

_________________

"  "تِلكَ الدَّارُ الآخِرَةُ نَجْعَلُها لِلَّذينَ لا يُريدُونَ عُلُوًّا فِي الأَرْضِ ولا فَسَادًا"
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 30 Juil - 23:27

PGM a écrit:
De 48.30 à 52.00  

https://youtu.be/k1_yn8hnjb0


C'est bien de voir qu'ils arretent de se mentir.
Kadi ihsane a de nombreuses relations dans la nomenklatura. Sa remarque sur le retour du Royaume à l'UA ne traduit pas qu"une inquietude personnelle suite à sa propre analyse. Ca s'inquiete vraiment de l'aautre coté.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1334
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 30 Juil - 23:51

Kurssad a écrit:
Le pétrole est à 41,14$ à New York. Au plus bas depuis avril.

Encore 2 ans et ce pays deviendra le Venezuela d'aujourd'hui .........
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 15/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 31 Juil - 4:48

Citation :
Quatre Algériens bloquent le trafic à l'aéroport de LisbonneLe trafic à l'aéroport de Lisbonne a été interrompu pendant une demi-heure samedi soir en raison de la présence sur une piste de quatre suspects étrangers. Ils ont été arrêtés par la police, ont indiqué des autorités portugaises.
Les suspects, quatre Algériens selon la presse locale, s'étaient échappés par une porte de service après l'atterrissage de leur vol en provenance d'Alger. Ils s'étaient rendus sur une des pistes de l'aéroport pour des motifs inconnus."Nous n'avons pas d'indice allant dans le sens d'un acte de terrorisme", a déclaré un porte-parole de la police portugaise, laissant entendre qu'il s'agissait plutôt d'une tentative d'immigration illégale.
Un des quatre suspects présentait de légères blessures qui ne seraient pas liées à l'intervention policière, a-t-il précisé. Les personnes interpellées seront déférées devant un juge lundi, a-t-il ajouté.
L'incident intervient dans un contexte très tendu en Europe après une série d'attentats djihadistes. Des mesures de sécurité supplémentaires ont été prises ainsi samedi matin à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol après que les autorités ont reçu une "information en relation avec l'aéroport".
                               http://www.romandie.com/news/Quatre-Algeriens-bloquent-le-trafic-a-laeroport-de-Lisbonne/725218.rom
Revenir en haut Aller en bas
Altay
Caporal chef
Caporal chef


messages : 152
Inscrit le : 22/03/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 1 Aoû - 4:51

Citation :
Le saviez- vous ?

En plein désert,

Le projet urbanistique d’envergure de la ville nouvelle de Hassi Messaoud, appelé à accueillir une population de 80.000 habitants, s’est vu accorder un financement équivalent à six (6) milliards de dollars US.

Projeté sur une superficie de 4.483 hectares, cet ambitieux projet, qui dégage une superficie de 2.044 hectares destinés à l’urbanisation et une autre de 1.161 ha retenue au titre du plan d’extension, prévoit, outre les habitations, des structures administratives, instituts universitaires, centres de formation, de recherches, de développement, des édifices publics, ainsi que des installations sportives et édifices religieux.

Située dans la zone de Oued El-Maraâ, à équidistance des villes de Ouargla, Touggourt et l’actuelle Hassi Messaoud, cette ville nouvelle devra être une ville moderne alliant l’utile et l’agréable, à travers l’exploitation de l’énergie solaire, le respect de l’environnement et la valorisation du cachet architectural local.

Notons que la ville de Ouargla sera équipée de son Tramway pour bientôt .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 1 Aoû - 19:07

Citation :
L'économie turque est-elle un exemple à suivre?

Malgré la crise sans cesse recommencée du modèle de croissance actuellement en vigueur, l'Algérie reste toujours complexée sur les questions économiques et a du mal à se départir de ses réflexes socialistes-populistes.
Depuis quelques années, les produits turcs, notamment textiles, parapharmaceutiques et agricoles, ainsi que les équipements industriels, inondent les marchés de la région Mena. Grâce à son cinéma en plein essor et son marketing de haute voltige, la Turquie pénètre aussi dans les foyers et les villes turques sont devenues des destinations de choix pour des millions de touristes de cette région. Indéniablement, la Turquie a réalisé des avancées de taille sur les plans économique et social à tel point qu'elle représente, pour nombre de pays musulmans, dont l'Algérie, un modèle à suivre. En effet, selon les dernières statistiques fournies par des chercheurs de l'Iris, les chiffres situent l'économie turque dans une posture d'excellence. La valeur ajoutée de l'industrie représente plus de 26% du PIB, les services plus de 63% et l'agriculture plus de 10%. Diversifiée et dynamique, l'économie turque puise sa vigueur dans, d'une part, la présence d'un grand marché intérieur de 80 millions de consommateurs, le taux de croissance du PIB par habitant de la Turquie étant de plus de 7% et, d'autre part, dans l'importance des investissements qui représentent plus de 20% du PIB. L'économie turque, qui était à la 111ème place à l'arrivée de Recep Tayipp Erdogan au pouvoir comme Premier ministre en 2002, est aujourd'hui la première puissance économique au Moyen-Orient, la 7e puissance économique en Europe et la 16e puissance économique dans le monde.
Il est donc normal que des pays, de surcroît musulmans et ayant des relations historiques avec l'ex-Porte sublime, y voient un modèle à suivre. Néanmoins, pour aller sur les traces d'un pays qui a réussi, il est certes nécessaire de le vouloir, mais aussi faut-il passer à l'acte, ce qui n'est pas toujours à la portée de tous. En Algérie, les objectifs et les performances réalisés par la Turquie font baver bien des hommes politiques. Les islamistes, notamment le MSP, n'ont raté aucune occasion d'appeler à aller sur les traces de l'AKP, parti d'Erdogan, notamment quand il était au pouvoir. Mais les choix n'étaient pas toujours à la hauteur, voire parfois carrément à contre-courant de ceux de la Turquie.
Selon Rémi Bourgeot, économiste et chercheur associé à l'Iris, la Turquie a choisi la voie du pragmatisme le plus décomplexé depuis plus de 30 ans. «La Turquie s'est convertie au libéralisme dans les années 1980 et a rencontré tous les problèmes classiques d'adaptation. La force d'exemple de la Turquie se situe dans la gestion des crises qui ont résulté de son ouverture» explique-t-il. De plus, la Turquie est allée chercher ses avantages comparatifs où ils étaient, à savoir dans l'ingénierie, le BTP, l'habillement, les infrastructures, l'électroménager, l'agriculture et le tourisme, et non pas en fonction d'un dogme idéologique pseudo-souverainiste. Concernant les réformes qu'elle a entreprises, la stabilisation monétaire à travers notamment la déconcentration et la restructuration, la privatisation des cinq grandes banques nationales et la mise en place d'une nouvelle Lira, une ouverture massive et unilatérale des frontières arrimée à une magnificence de l'entrepreneur que le gouvernement réformateur a érigé en «héros national», la réduction fiscale, le recentrage de l'activité économique sur l'investissement privé, les privatisations des ports, aéroports et compagnies aériennes ainsi que la «flexibilisation» des contrats de travail à travers la généralisation des CDD, en constituent les principaux éléments.
Or, l'Algérie, qui promet des lendemains enchanteurs aux Algériens à tout bout de champ, peine à se fixer un cap. Campée sur des considérations idéologiques héritées du système Boumediene, elle recule sur chaque pas qu'elle fait sur la voie libérale. Le secteur de l'énergie, qui est sous-exploité, reste monopolisé par l'Etat. Les transports maritime et aérien, qui sont les plus chers dans le pourtour méditerranéen, sont également sous le monopole exclusif de l'Etat. Le secteur des banques, dont l'Algérie enregistre un déficit criant et où la logique «créancière» domine largement l'esprit de partenariat qui devrait animer les établissements financiers, reste également fermé à l'investissement privé. L'ouverture du capital des entreprises publiques, y compris celles en faillite, est soumise à rude épreuve. La monnaie, fluctuante à merci, reste toujours en dehors des circuits d'échanges. Le Code du travail, résidu de l'époque du socialisme spécifique, érige toujours l'employé en maître au détriment des créateurs de richesse. Les établissements de formation fonctionnent exclusivement selon le seul paradigme de la quantité, comme s'ils étaient des sites touristiques. L'accès au foncier industriel est également pénible tant les zones industrielles ne sont ni aménagées, ni viabilisées. Pis encore, au lieu de se structurer autour des PME, l'Algérie tend, au mieux, à fabriquer des champions médiatiquement visibles, ce qui est contre-productif puisque cela stimule davantage l'identification que l'imitation.
En somme, malgré la tentation de plus en plus forte de la mondialisation et malgré la crise sans cesse recommencée du modèle de croissance actuellement en vigueur, l'Algérie reste toujours complexée sur les questions économiques et a du mal à se départir de ses réflexes socialistes-populistes. La Turquie est-elle un modèle économique à suivre? indéniablement, car la Turquie, pour arriver là où elle est et être membre du G20 après à peine 30 ans de politique libérale, n'a pas inventé un système nouveau: elle a appliqué une recette libérale très classique. L'Algérie ira-t-elle sur la voie libérale empruntée par la Turquie? Elle y est naturellement condamnée, surtout que la crise s'annonce dure, de l'aveu même des membres du gouvernement, mais il est une sérieuse crainte qu'elle rate encore une fois sans rendez-vous avec la raison économique.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/246324-l-economie-turque-est-elle-un-exemple-a-suivre.html

Coucou des Hollandais..

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Aujourd'hui à 18:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: