Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13150
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 7 Mar 2017 - 16:22

WRANGEL a écrit:
Fahed64 a écrit:
lol! lol! lol!

http://www.maghrebemergent.info/actualite/maghrebine/70381-ali-haddad-preconise-une-algerie-offensive-en-afrique-et-une-adhesion-aux-accords-de-libre-echange-interafricains.html

Encore un cpier/coller. On va finir par croire que le Makhzen leur sert de boussole...


Si c'était que eux... Les tunisiens ont envoyé un ambassadeur auprès de la CEDEAO pour demander eux aussi a y être intégré 

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1833
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 7 Mar 2017 - 19:47

Citation :
Algérie : Le danger de l’interdiction des importations

Dans son article, Lahouari Bouhassoune, s’inquiète de la politique protectionniste du gouvernement algérien et fait ressortir que le pays n’a pas la capacité de produire suffisamment d’agrumes pour sa propre consommation ce qui a entrainé une hausse importante des prix. C’est le consommateur qui paie la facture finale de ces politiques. C’est d’autant plus regrettable que des mesures similaires avaient été prises pour l’importation d’autres produits alimentaires et qu’on avait déjà constaté l’augmentation des prix et de la contrebande. Il serait plus efficace d’agir sur les causes structurelles du manque de produits agricoles locaux, notamment en s’attaquant à la problématique du foncier rural.

Le 23 janvier 2017, le gouvernement algérien a interdit l’importation des agrumes et des légumes frais pendant leur saison. Les banques ont été exhortées à suspendre immédiatement les domiciliations bancaires des opérations d’importation de ces produits agricoles quelle qu’en soit l’origine. Leur souhait étant de réduire la facture d’importation et de préserver la production locale. Vont-ils y arriver ? Pas sûr !

Cette mesure n’est pas nouvelle. Dans le passé, des dispositions similaires ont été prises par le gouvernement sans succès. C’est une solution de facilité visant à préserver les réserves en devises qui ne cessent de s’amenuiser suite à la baisse des recettes pétrolières. Ainsi, l’Etat algérien avait prévu d’obtenir 15% de réduction de la facture globale sur l’exercice 2016, alors que celle-ci n’a baissé que de 9,62%. L’objectif est donc loin d’être atteint.

Si le gouvernement a « réussi » à restreindre l’importation officielle de plusieurs produits alimentaires, comme la pomme et la banane, cela n’a fait qu’augmenter leurs prix, notamment celui de la banane qui est passé de 180 DA à plus de 600 DA/le kg, soit l’équivalent de 5 euros. L’importation de la poudre de lait a également été réduite de moitié. Toutefois, cette forte pression, a poussé les commerçants à tricher sur le dosage, remettant en cause sa valeur nutritive. Pis encore, en dépit de sa qualité moindre, le prix du lait a augmenté de plus de 20%. La pomme de terre a également été touchée par la même mesure et depuis, ne cesse d’augmenter. Elle est passée de 35 DA en septembre 2016 à plus de 75 DA, en février 2017 (du simple au double) et la tendance ne risque pas de s’inverser.

En fait, cette interdiction, censée préserver les devises de l’Algérie et favoriser la consommation de légumes et fruits locaux n’a fait que renforcer la pénurie et nourrir la hausse des prix. Elle a en plus encouragé la spéculation du fait de l’insuffisance de l’offre sur le marché. Avec un salaire moyen de 18.000 DA (144 Euros), le pouvoir d’achat du citoyen algérien risque de subir de plein fouet la flambée des prix des produits dont la qualité laisse à désirer.

En dépit des conséquences de ces mesures, les autorités algériennes interdisent désormais l’importation des agrumes durant la saison. L’argument retenu : la hausse de la production nationale par rapport aux saisons écoulées qui a atteint en 2016 près de 13 millions de tonnes. Cette « importante » production d’agrumes, tant vantée par les dirigeants, ne suffira pas pour couvrir les besoins du marché national. Il devient alors aberrant de dresser des barrières à l’entrée d’un marché sous-approvisionné (lait et blé pour ne citer que ces deux produits indispensables).

Il n’est donc pas étonnant que de telles mesures aient encouragé la contrebande et le cas de la banane en est un exemple incontestable. Les services sécuritaires d’Oum El-Bouaghi (465 km à l’Est d’Alger), ont saisi le 4 février 2017, un camion chargé de plus de 15 tonnes de bananes en provenance de la Tunisie. Qu’en est-il des produits et de leur quantité qui ont réussi à échapper aux filets ?

L’interdiction d’importation ne fait que donner l’illusion de protéger les producteurs locaux, car d’une part, ces derniers seront concurrencés par les contrebandiers, et d’autre part, en garantissant un certain confort aux agriculteurs locaux, ils les empêchent de développer leurs propres armes pour se mesurer à la concurrence étrangère. En effet, un tel protectionnisme tue l’incitation des producteurs locaux à se remettre en cause et à faire les efforts nécessaires pour offrir des produits moins chers et de meilleure qualité.

Les responsables algériens devraient se rendre à l’évidence que ce n’est pas tant les fruits et légumes importés qui entravent le développement de la production locale mais plutôt l’environnement d’investissement défavorable dans lequel évoluent les producteurs locaux.

D’abord, la double problématique du foncier. D’une part, le déclassement intempestif des terres arables au profit des projets de développement urbain, qui fait perdre au pays d’importantes superficies. Et d’autre part, la difficulté de définir et faire respecter les droits de propriété. A côté de la multiplication des statuts fonciers, la désuétude des lois, et la corruption de la justice, il est difficile de mobiliser le capital foncier qui est au pire immobilisé au mieux morcelé. A cela s’ajoute les dysfonctionnements de l’administration foncière qui freine la régularisation des terres, ce qui constitue une entrave aux investissements. La difficulté de mobilisation des actifs fonciers rend difficile l’accès au financement pour les agriculteurs désirant investir pour moderniser leur outil de production, d’où la stagnation de la productivité agricole à des niveaux bas.

Ensuite, notons toutes les entraves réglementaires et fiscales que rencontrent les investisseurs potentiels en agriculture. En témoigne le classement catastrophique de l’Algérie dans l’index doing business (156ème sur 190 pays) mesurant la facilité de faire des affaires. Si l’Algérie n’améliore pas son environnement des affaires, il y aura toujours déficit de l’offre, donc besoin d’importations, et elle ne sortira jamais du cercle vicieux. L’interdiction des importations ne résoudra pas le déficit de l’offre locale quantitativement ni qualitativement.

Enfin, l’inexistence de structures commerciales et de réseau de commercialisation ou encore l’absence de circuits de distribution constituent un véritable handicap pour l’épanouissement de l’économie primaire. La multiplication de revendeurs intermédiaires qui enflamment les prix au détriment des consommateurs, ruine aussi les agriculteurs. D’où la nécessité d’une mise à plat des circuits de l’ensemble des filières en vue de leur optimisation.

Seuls les échanges libres bilatéraux respectant le principe de concurrence saine, pourraient servir l’intérêt de tous, aussi bien producteurs que des consommateurs. Les responsables algériens ne devraient pas perdre de vue une vérité simple : la seule voie vers l’émancipation économique passe par la compétitivité. Or, interdire ou renchérir les importations (matières premières, produits intermédiaires, équipements, etc.) revient à condamner le pays à la dépendance éternelle car la production algérienne sera toujours plus chère. Les importations font les exportations !

Lahouari Bouhassoune, journaliste algérien.

Article publié en collaboration avec Libre Afrique.
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1751
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 7 Mar 2017 - 20:29

http://www.jeuneafrique.com/410099/economie/algerie-reserves-de-change-chuteront-a-de-100-milliards-de-dollars/?utm_source=Facebook&utm_medium=JAEco&utm_campaign=++PostFBJAEco_07032017

Citation :

Algérie : les réserves de change auront fondu de moitié en juillet
07 mars 2017 à 14h49 — Mis à jour le 07 mars 2017 à 18h30
Par Djamila Ould Khettab - Correspondante à Alger

Le niveau des réserves de change passera sous la barre symbolique de 100 milliards de dollars, a déclaré ce lundi le chef du gouvernement algérien Abdelmalek Sellal. Il avait pourtant promis le contraire fin août.

Malgré une récente amélioration du déficit commercial, l’Algérie demeure étranglée par l’érosion des prix du baril de pétrole et continue de puiser dans ses réserves de change pour combler une balance des paiements déficitaire. Le pays, qui reste très dépendant de sa manne pétrolière, devrait franchir un nouveau palier, d’ici cet été. C’est du moins ce que vient d’avancer le chef du gouvernement algérien.

En déplacement à Annaba, ville côtière à l’extrême est du pays, le Premier ministre Abdelmalek Sellal a ainsi laissé entendre ce lundi que les réserves de change de l’Algérie, qui s’établissaient à près de 114 milliards de dollars en décembre dernier, passeront sous la barre de 100 milliards de dollars.

Une barre symbolique que le chef du gouvernement algérien avait lui-même fixé en juillet dernier, affirmant que les réserves de change du pays ne baisseront pas en dessous de ce montant « qu’elles qu’en soient les circonstances ».

Désacraliser la barre de 100 milliards de dollars de réserves.
En marge de la tripartite, une réunion entre le gouvernement, le patronat et l’Union générale des travailleurs algériens, Abdelmalek Sellal semble revenir sur ses engagements. « Il est prévu que ces réserves baissent, en juillet prochain, à 96 milliards de dollars mais vont augmenter de nouveau vers la fin de l’année pour dépasser les 100 milliards de dollars », a-t-il déclaré ce lundi à Annaba, d’après des propos rapportés par l’APS.

Difficile de dire ce qui amène le Premier ministre à prévoir une telle évolution de la courbe des réserves de change, au cours de l’année. Pour certains économistes, Abdelmalek Sellal tente de préparer l opinion publique à une telle éventualité. « En anticipant une importante réduction des réserves de change, il cherche à désacraliser la barre de 100 milliards de dollars de réserves », souligne Hassan Haddouche, consultant en économie.

L’Algérie franchira cette ligne rouge en 2017, ce n’est qu’une question de mois, s’accordent à dire plusieurs économistes. « Le pays tutoiera le seuil des 100 milliards de dollars de réserves fin 2017, compte tenu du niveau du déficit de la balance des paiements », soutient ainsi Hassan Haddouche.

Et de détailler : « Si le baril de pétrole se maintient dans une fourchette entre 55 et 60 dollars, le déficit commercial devrait s’établir autour de 6 milliards de dollars en décembre 2017. Il en résulterait une balance des paiements déficitaire. Or c’est avec ses réserves de change que l’Algérie parvient à rééquilibrer sa balance des paiements ».

Avant la chute des cours du pétrole, les réserves étaient de 194 milliards de dollars en décembre 2013. À ce rythme, en 2019, anticipait mi-2015 Abdelmalek Sellal, le Premier ministre, les Algériens ne disposeront plus que de 9 milliards de dollars. Ce qui ouvrirait alors franchement la porte à de l’endettement externe, comme ce fut le cas avec le prêt de la BAD consenti en novembre à l’Algérie. Le premier depuis dix ans.


_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».


Dernière édition par docleo le Mar 7 Mar 2017 - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4420
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 7 Mar 2017 - 21:07

Il y a un mois sellal vendait aux algeriens qu'ils allaient gagner des devises en exportant du ciment...
http://www.tsa-algerie.com/20170307/sellal-critique-politique-industrielle-de-gouvernement/ a écrit:

Quand Sellal critique la politique industrielle de son gouvernement


« Il y a beaucoup de minoteries et de cimenteries dans le pays ». Ces propos, en forme de critique adressée d’abord au ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb, ont été prononcés, lundi 6 mars à l’occasion de la réunion de la Tripartite, par le premier ministre Abdelmalek Sellal
« Actuellement, nous avons atteint la saturation en matière de production de ciment », a-t-il ajouté, appelant les opérateurs économiques algériens à diversifier les investissements.

Abdelmalek Sellal a raison sur le constat. De nombreuses cimenteries ont été réalisées ces dernières années. D’autres projets sont en cours. L’Algérie a besoin de 21 millions de tonnes pour couvrir ses besoins. Cette capacité est déjà dépassée. En 2016, le groupe public GICA affirmait vouloir porter sa production à 29 millions de tonnes en 2018. De quoi couvrir seul la consommation intérieure.


La question qui se pose aujourd’hui est de savoir quoi faire du surplus de production ? Pour le ministre de l’Industrie et des Mines, la réponse est naturellement « l’exportation ». Mais les propos tenus par Sellal montrent que cette option suscite des doutes.

D’abord, le ciment algérien est-il compétitif ? Pas si sûr. Ensuite notre pays a-t-il les moyens d’exporter ? Là encore, le doute est permis L’Algérie a certes construit des cimenteries un peu partout mais elle a oublié l’écosystème qui permet l’exportation. Les usines de ciment sont situées loin des ports et les moyens de transport se font rares. Les chemins de fer ne sont pas développés et nos routes sont difficilement praticables à cause de la circulation. Bref, nous avons un sérieux problème de logistique qui rend nos produits peu compétitifs à l’export..

En fait, les projets de cimenteries ne sont pas le fruit d’une réflexion ou d’une stratégie industrielle comme l’a prétendu le gouvernement. Ils sont partis d’un constat simpliste : « l’Algérie importe beaucoup de ciment, nous allons produire localement… ».

Résultat, l’Algérie va certes cesser d’importer du ciment pour consommer sa production locale. Mais à quel prix ? Des milliards de dollars d’investissements qui n’iront pas à d’autres secteurs plus stratégiques et une surproduction qui va bientôt mettre en difficulté et déstabiliser les entreprises publiques de ciment, étant les plus vulnérables. L’État sera alors dans l’obligation de sortir son chéquier pour les soutenir. Et la boucle sera alors bouclée.

Galloulik la transsaharienne...

Nous avons été intoxiqués et nous nous sommes tous trompés sur l'algérie mes amis!!!!
Ils ont reussi à nous faire croire qu'ils naviguaient à vue!!! en fait ils naviguent au PiF jocolor

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”



Dernière édition par WRANGEL le Mar 7 Mar 2017 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13150
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 7 Mar 2017 - 21:08

Ils sont en roue libre... La chaîne de vélo a détaillé Laughing

Comment vont t'ils réussir à augmenter leur réserve après qu'elles soient passées à 96 milliard usd ? 

Leur situation est pire que ce que l'on avait projeté... lorsque ça va pète et ça petera Inch'Allah, il faudra bien surveiller les frontières !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4420
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 7 Mar 2017 - 21:31

Donc pour resumer, entre l'été 2014 et l'été 2017 ils auront perdu la moitié de leurs réserves de change.
Sachant que ces dernieres entre entre en majorité dans le calcul de la parité dollars/dinars, ils est évident que la situation va se dégrader de maniere exponentielle et que nous n'auront pas 3 ans à attendre pour voir apparaitre une situation à la venezuelienne.

Quand la chute des cours a commencé je n'avais qu'une seule crainte c'est qu'ils prennent des technocrates competents qui auraient judicieusement utilisés leurs réserves. Je crois que ce danger est passé. C'est des vieux qui ne prendront pas de risques qui n'ont confiance que dans le poids de leurs portefeuilles et entre les legislatives les prochaines elections presidentielles et la mort à tout moment de boutef, ne prendront aucun risque.

Sans remontées des cours on va vers le scenario venezuelien à ceci pres que le venezuela n'a pas des barbus qui grenouillent a l'interieur depuis 25ans (ils viennent d'abattre des gars montés au maquis depuis 94 et c'est pas les plus anciens) des barbus amnistiés qui attendent le grand soir et des barbus en stand-by sur 5 de ses 6 frontieres.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 903
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 7 Mar 2017 - 23:56

C'est bien Sellal fait du bon boulot. d'ici 4 moi les reserves de change passeront sous la barre des 100 milliards de dollars après ça va descendre tres vite le clown de sellal est en train de faire couler l'algerie petit a petit. C'est un petit pas pour selal mais un grand pas pour la tranquilité
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 872
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 8 Mar 2017 - 11:30

Fahed64 a écrit:
Ils sont en roue libre... La chaîne de vélo a détaillé Laughing

Comment vont t'ils réussir à augmenter leur réserve après qu'elles soient passées à 96 milliard usd ? 

Leur situation est pire que ce que l'on avait projeté... lorsque ça va pète et ça petera Inch'Allah, il faudra bien surveiller les frontières !

Citation :



ORIENTAL: DE NOUVEAUX POSTES DE CONTRÔLE SUR LA FRONTIÈRE AVEC L’ALGÉRIE

Kiosque360. Le Maroc continue de renforcer la sécurité sur sa frontière avec l’Algérie, notamment dans la région de l’Oriental. C’est ainsi que de nouveaux postes de contrôle s'apprêtent à être érigés. Les détails.

Le Maroc va ériger de nouveaux postes de contrôle sur sa frontière avec l’Algérie, notamment au niveau de la région de l’Oriental, rapporte Akhbar Al Yaoum dans son édition de ce mercredi 8 mars.
Selon le journal, qui se base sur les délibérations du Conseil régional, réuni mardi, il s’agit de la deuxième phase de la construction de ces postes, pour parachever un programme initié depuis peu; et accompagner l’édification d’une clôture métallique s’étalant sur cent kilomètres.

Citant les autorités locales, Akhbar Al Yaoum explique que les nouveaux postes de contrôle seront mis en place essentiellement dans la province de Saidia et les localités avoisinantes. Et, à en croire le journal, rien ne vient perturber cette opération puisque la mise à disposition du foncier nécessaire à sa réalisation ne s'est heurtée à aucun problème. En effet, les habitants vivant sur les terrains où devaient être prélevés les lots requis ont opté pour un règlement à l’amiable avec les autorités. La procédure d’expropriation n'a eu à être utilisée que dans deux cas.

Citant toujours des sources informées, le journal rassure quant à la maîtrise par les autorités de la situation sécuritaire dans cette région sensible.
De plus, Akhbar Al Yaoum affirme que les autorités ont redoublé de vigilance depuis que des mouvements de migrants subsahariens vers le territoire national ont été détectés, mais aussi et surtout depuis que les enquêteurs du BCIJ (Bureau central des investigations judiciaires) en sont arrivés à la conclusion que les armes saisies chez les membres de l’une des dernières cellules terroristes demantelées avaient transité par l’Algérie.
http://fr.le360.ma/politique/oriental-de-nouveaux-postes-de-controle-sur-la-frontiere-avec-lalgerie-110497

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 872
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 8 Mar 2017 - 14:08

La compagnie Air Algérie qui devait faire concurrence à la RAM en Afrique et prendre ses parts de marché Laughing

Citation :


Air Algérie : Abdelmalek Sellal dévoile un scandale

La compagnie nationale de transport aérien Air Algérie est touchée par un nouveau scandale, dévoilé hier par le premier ministre Abdelmalek Sellal lors de la réunion tripartite qui s’est tenue à Annaba.

En effet, le premier ministre Abdelmalek Sellal a évoqué hier le cas de la compagnie aérienne Air Algérie, déclarant que cette dernière employait actuellement 9500 personnes, alors qu’elle n’avait en fait besoin que de 3000 employés. Ce sont donc 6500 employés de plus dont Air Algérie n’a pas forcément besoin, et qui engendrent des dépenses énormes pour la compagnie, selon les chiffres évoqués par Sellal.

Dans la même optique, Sellal a également évoqué le sujet du Hadj, déclarant que le quota de 28 000 hadjis algériens était encadré par 900 accompagnateurs alors que le même nombre de hadjis français n’était encadré que par 25 accompagnateurs. Ces chiffres donnent donc un aperçu des énormes sommes que l’État pourrait bien économiser en ces périodes de crise, d’autant plus que ces dépenses ne sont pas forcément nécessaires.

http://kabylie-news.observalgerie.com/la-une/air-algerie-abdelmalek-sellal-devoile-scandale/

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3487
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 8 Mar 2017 - 14:26

ralek1 a écrit:
La compagnie Air Algérie qui devait faire concurrence à la RAM en Afrique et prendre ses parts de marché  Laughing  

Citation :


Air Algérie : Abdelmalek Sellal dévoile un scandale

La compagnie nationale de transport aérien Air Algérie est touchée par un nouveau scandale, dévoilé hier par le premier ministre Abdelmalek Sellal lors de la réunion tripartite qui s’est tenue à Annaba.

En effet, le premier ministre Abdelmalek Sellal a évoqué hier le cas de la compagnie aérienne Air Algérie, déclarant que cette dernière employait actuellement 9500 personnes, alors qu’elle n’avait en fait besoin que de 3000 employés. Ce sont donc 6500 employés de plus dont Air Algérie n’a pas forcément besoin, et qui engendrent des dépenses énormes pour la compagnie, selon les chiffres évoqués par Sellal.

Dans la même optique, Sellal a également évoqué le sujet du Hadj, déclarant que le quota de 28 000 hadjis algériens était encadré par 900 accompagnateurs alors que le même nombre de hadjis français n’était encadré que par 25 accompagnateurs. Ces chiffres donnent donc un aperçu des énormes sommes que l’État pourrait bien économiser en ces périodes de crise, d’autant plus que ces dépenses ne sont pas forcément nécessaires.

http://kabylie-news.observalgerie.com/la-une/air-algerie-abdelmalek-sellal-devoile-scandale/

Attention si ils veulent faire du netoyage, ils commencerons par se débarrasser des 3000 bons éléments
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1736
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 8 Mar 2017 - 20:59

Citation :

L’aggravation de l’état de santé de Bouteflika



Agé de 79 ans, le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, enfermé dans son Palais de Zéralda transformé en maison de cure médicale, ne fait plus que de rares apparitions en public depuis l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime en 2013. Mais son état de santé s’est considérablement aggravé ces derniers jours. Le 2O février dernier, le président algérien renonçait à recevoir la chancelière Angela Merkel alors que plusieurs ministres et collaborateurs de cette dernière étaient présents sur place dès le dimanche.

La médecine impuissante….

La présidence algérienne avait prétexté alors « une bronchite aigue ». D’après les informations de Mondafrique, il s’agirait d’un accident cérébral d’une particulière gravité qui nécessiterait des soins en France ou en Suisse où Bouteflika a l’habitude d’être suivi. Depuis, les services allemands, explique un ancien ministre algérien qui réside à Genève, sont extrêmement pessimistes sur l’espérance de vie du président algérien.

Hélas, un tel transfert à l’étranger parait désormais impossible à envisager compte tenu de l’état général du chef de l’Etat algérien. Cet automne, lors des examens approfondis qui avaient été effectués en Suisse sur la personne de Bouteflika, la conclusion des équipes médicales avait été sans appel. Les médecins ne peuvent plus guère améliorer l’état du président algérien.

…et la diplomatie au chomage technique



Pour l’instant, les rares officiels à s’exprimer démentent les rumeurs qui se multiplient sur les réseaux sociaux sur la fin prochaine de Bouteflika. Il reste que chaque jour apporte une nouvelle confirmation qu’à Alger, le temps politique et diplomatique est suspendu. Hier lundi, l’Iran a annoncé le report de la tournée africaine du président iranien qui devait le conduire dans trois pays dont l’Algérie. Prévue initialement avant le 21 mars, début du Nouvel An perse (Naïrouz), la tournée aura lieu à une date ultérieure, afin de « donner le temps nécessaire à la finalisation des modalités et formalités protocolaires de ces visites».

http://mondafrique.com

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 11:12

Citation :

Arrestation d’un ex député FLN pour intelligence avec Madrid


Ancien député de la wilaya de Tlemcen (2002/2007), Ahmed Belkacemi est derrière les barreaux de la prison d’El-Harrach. Il a été arrêté par les services de renseignements et des investigations qui l’ont présenté au procureur de la république du tribunal de Sidi M’hammed (Alger- Centre) qui l’a placé sous mandat de dépôt. Il est accusé d’intelligence avec les services de renseignements espagnols. C’est son épouse qui l’a dénoncé.

C’est après avoir été dénoncé par son épouse que l’ancien député a été arrêté par les services de renseignements et d’investigation avant d’être présenté devant le procureur de la république qui l’a placé sous mandat de dépôt en attendant sa traduction devant la justice.

Il est à rappeler que l’accusé est un ancien militant du parti du Front de Libération Nationale a fait ses classes de militantisme dans les rangs de l’Union Nationale de la Jeunesse Algérienne, une organisation satellite de l’ex-parti unique. Il a été barré des listes électorales pour la législature 2007/2012) depuis qu’il avait affiché son soutien à l’ancien secrétaire général du FLN, Ali Benflis, lors de la présidentielle 2004.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1157
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 16:10



,

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4420
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 19:53

http://www.tsa-algerie.com/20170309/fruits-legumes-prix-fous-produits-rares/ a écrit:

Fruits et légumes : des prix fous, des produits rares

Le haricot vert à 500 dinars le kilo, l’ail à 1 800 DA, la banane dépasse les 800 DA : les prix de certains fruits et légumes sont devenus fous. Au marché des fruits et légumes Réda Houhou d’Alger centre, tout est cher. La tomate et la courgette sont affichées respectivement à 150 et 180 dinars le kilo. Même les légumes de saison sont touchés par la flambée comme les petits pois (140 DA), l’artichaut (150 DA).

Le record de la hausse est battu par l’ail dont le prix dépasse 1 800 DA le kilogramme. Du jamais vu ! Par conséquent, les ménages se contentent d’acheter quelques gousses pour l’assaisonnement de leurs plats. L’ail local, qui vient de faire son entrée sur le marché, est proposé à 300 DA le kilogramme, mais les quantités restent insuffisantes pour le rééquilibrage du marché. La hausse du prix de l’ail a même inspiré les internautes sur les réseaux sociaux où des dessins montrant des époux offrant à leurs épouses des gousses d’ail à la place des fleurs à l’occasion du 8 mars foisonnent. Le haricot vert est non seulement cher, mais il a quasiment disparu des étals. « Il n’y a pas assez sur le marché, c’est ce qui explique son prix trop élevé », explique un commerçant.

Outre les légumes, les fruits sont également touchés par la flambée. La pomme algérienne oscille entre 180 et 600 DA le Kg, la poire est proposée à 550 DA. Pour l’orange, un fruit de saison, son prix varie entre de 80 DA et 250 DA le kilo, selon la qualité. Les fruits exotiques ont quasiment disparu des étals. Et lorsqu’ils sont disponibles, ils sont hors de prix. La banane par exemple s’affiche à plus de 700 DA. Chez certains commerçants, elle est cédée à 850 DA. Le kiwi est un peu plus cher, son prix s’approche des 1 000 DA le kilo. Des produits hors de portée de la majorité des Algériens. Le blocage des importations des fruits et légumes est l’un des facteurs à l’origine de la hausse vertigineuse de certains produits.

L’Association de protection du consommateur (Apoce) dénonce la spéculation et l’appétit féroce des commerçants qui se sucrent sur le dos des consommateurs. Son président, Mustapha Zebdi a expliqué à TSA que « la marge bénéficiaire de certains légumes et fruits dépasse le prix du produit lui-même », accusant des commerçants « véreux de profiter de cette conjoncture » pour augmenter les prix.

L'interdiction d'importation des fruits et legumes de saison et la baisse des quotas d'importations, c'est bon pour conserver ses devises mais assassin pour le portefeuille des algériens.

On a donc ici l'illustration parfaite des capacités de la production agricole algerienne à nourrir les autochtones. S'ils passent au zero importations ca promet...   Basketball bounce

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4420
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 20:17

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule....

http://www.tsa-algerie.com/20170309/petrole-cours-plus-bas-trs-lopep-depasse-objectif-de-reduction/ a écrit:

Pétrole : les cours au plus bas depuis trois mois, l’Opep dépasse son objectif de réduction

Inquiétude sur les marchés pétroliers ( pas ca ). Le cours du baril de Brent (référence pour Sahara Blend algérien) est de nouveau en baisse sensible autour de 2% à 52 dollars, ce jeudi 9 mars, à la mi-journée. Ce recul intervient après une chute de plus de 5% enregistrée la veille. Un plus bas en 3 mois.

En cause, une « explosion » des stocks de brut aux États-Unis. Ils ont bondi de 8,21 millions de barils par jour, atteignant ainsi un record, à 528,39 millions de barils. La publication de ces réserves a entraîné une baisse des cours du Light Sweet Crude de 5,03% à la bourse de New York. Idem à Londres, où est coté le Brent.

En parallèle, cette baisse du baril est également due à un raffermissement du dollar, en raison du resserrement des taux d’intérêt de la Réserve fédérale (banque centrale) américaine attendu la semaine prochaine. Actuellement, un euro vaut 1,05 dollar.

L’Opep dépasse son objectif de réduction de production

Pourtant, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a allègrement surpassé son objectif de réduction de production, dont le principe avait été fixé par l’Accord d’Alger en septembre dernier. En effet, le ministre koweïtien du Pétrole, Essam El Marzouk, annonce un taux de réalisation de 140% des coupes dans la production de l’Opep pour le mois de février. Ce niveau de recul est principalement dû à l’Arabie saoudite, qui a réduit son extraction de brut bien en deçà de son quota officiel.

En revanche, les pays non-Opep, comme la Russie, n’ont réalisé que 50 à 60% de leur objectif assigné, selon El Marzouk. Un niveau « acceptable », souligne-t-il cependant. Une prochaine réunion ministérielle, à laquelle l’Algérie prendra part, doit avoir lieu le 26 mars prochain au Koweït afin d’évaluer le respect des accords conclus, précise le ministre koweïtien.


_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4420
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 22:08

http://www.tsa-algerie.com/20170309/rencontre-entre-bouteflika-mae-espagnol-annulee-a-derniere-minute/ a écrit:

La rencontre avec le MAE espagnol annulée à la dernière minute : Bouteflika prolonge son absence


Le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, Alfonso Dastis, a achevé sa visite à Alger, ce jeudi 9 mars, sans rencontrer le président Abdelaziz Bouteflika.

Selon nos informations, le chef de la diplomatie espagnole devait être reçu en audience par le chef de l’État avant que le rendez-vous ne soit annulé à la dernière minute.

Selon nos sources, la délégation espagnole a été informée de l’annulation de l’audience à la dernière minute, juste avant l’heure prévue. Aucune explication ne lui a été fournie.

C’est la première fois qu’un ministre espagnol des Affaires étrangères effectue une visite en Algérie sans être reçu par Bouteflika. Une annulation qui risque de relancer les interrogations sur son état de santé.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3487
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 22:31

Ca devient carrément du grand n'importe quoi.
Pourquoi ils créent pas le poste de vice président et apres ils laissent bouteflika forever president ? !
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3007
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 22:42

WRANGEL a écrit:
Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule....

http://www.tsa-algerie.com/20170309/petrole-cours-plus-bas-trs-lopep-depasse-objectif-de-reduction/ a écrit:

Pétrole : les cours au plus bas depuis trois mois, l’Opep dépasse son objectif de réduction


Inquiétude sur les marchés pétroliers ( pas ca ). Le cours du baril de Brent (référence pour Sahara Blend algérien) est de nouveau en baisse sensible autour de 2% à 52 dollars, ce jeudi 9 mars, à la mi-journée. Ce recul intervient après une chute de plus de 5% enregistrée la veille. Un plus bas en 3 mois.

En cause, une « explosion » des stocks de brut aux États-Unis. Ils ont bondi de 8,21 millions de barils par jour, atteignant ainsi un record, à 528,39 millions de barils. La publication de ces réserves a entraîné une baisse des cours du Light Sweet Crude de 5,03% à la bourse de New York. Idem à Londres, où est coté le Brent.

En parallèle, cette baisse du baril est également due à un raffermissement du dollar, en raison du resserrement des taux d’intérêt de la Réserve fédérale (banque centrale) américaine attendu la semaine prochaine. Actuellement, un euro vaut 1,05 dollar.

L’Opep dépasse son objectif de réduction de production

Pourtant, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a allègrement surpassé son objectif de réduction de production, dont le principe avait été fixé par l’Accord d’Alger en septembre dernier. En effet, le ministre koweïtien du Pétrole, Essam El Marzouk, annonce un taux de réalisation de 140% des coupes dans la production de l’Opep pour le mois de février. Ce niveau de recul est principalement dû à l’Arabie saoudite, qui a réduit son extraction de brut bien en deçà de son quota officiel.

En revanche, les pays non-Opep, comme la Russie, n’ont réalisé que 50 à 60% de leur objectif assigné, selon El Marzouk. Un niveau « acceptable », souligne-t-il cependant. Une prochaine réunion ministérielle, à laquelle l’Algérie prendra part, doit avoir lieu le 26 mars prochain au Koweït afin d’évaluer le respect des accords conclus, précise le ministre koweïtien.


un gisement de plus d'1,2 milliards de barils de pétrole aurait été découvert ces derniers jours en Alaska!

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3007
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 22:47

Fox-One a écrit:
Ca devient carrément du grand n'importe quoi.
Pourquoi ils créent pas le poste de vice président et apres ils laissent bouteflika forever president ? !

ils cultivent le culte de la personnalité! le but est de laisser Bouteflika mourrire sur le trône. c'est pour "l'Histoire". leur facination caché du Maroc est sans limite. Bouteflika s'était toujours donné comme objective de singer feu Hassan II...jusqu'à la mort...quitte foutre le pays en l'air.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3487
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 23:01

Qu'ils se fasse pas trop d'illusion. Il n'aura jamais des obsèques comme celle de Feu Hassan II.
A moins que son entourage attendent la fin des traveau dans la mosquée made in china d'alger pour annoncer l'enevitable
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13150
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 23:19

Ont t'ils pensait au mausolée made in China aussi? 

N'oubliez pas que il est aussi amis al mou3minine selon certain imam Laughing

Allah ychafih et lui raconte la vie Inch'Allah. Inch'Allah Bouteflika President jusqu'à ses 100 ans Smile

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
adminPC
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 68
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 9 Mar 2017 - 23:33

Fahed64 a écrit:
Ont t'ils pensait au mausolée made in China aussi? 

N'oubliez pas que il est aussi amis al mou3minine selon certain imam Laughing

Allah ychafih et lui raconte la vie Inch'Allah. Inch'Allah Bouteflika President jusqu'à ses 100 ans Smile
Amine Basketball

Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 872
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 10 Mar 2017 - 10:30

Regardez ce que Ramtane Lamamra a dit au ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, Alfonso Dastis Quecedo, lors de sa visite à Alger:
Citation :


S'agissant de la question du Sahara Occidental, M. Lamamra a indiqué avoir réitéré à son homologue espagnol "l'attachement de l'Algérie à l'autodétermination du peuple du Sahara Occidental, ainsi que son soutien aux efforts du secrétaire général de l'ONU (...) notamment à la faveur de l'adhésion du Maroc à l'Union africaine, susceptible de participer à la création d'un nouveau climat politique qui serait, nous l'espérons, favorable à la résolution de ce conflit".

http://www.aps.dz/algerie/54498-l-algérie-est-un-partenaire-crucial-dans-la-lutte-contre-le-terrorisme

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 10 Mar 2017 - 12:53

C'est dans la continuité de leur propagande de vaincus.. que le retour du Maroc à l'UA est une reconnaissance du polisario...

Le régime ridiculus a tout fait pour nous empêcher de rentrer à l'UA et il a échoué. Et il a constaté que 42 pays en Afrique, s'en foutent de lui. Alors il ment pour cacher le k*k* dans lequel il patauge..

Le plus important maintenant, après notre succès à l'UA, c'est de voir ce que l'Espagne fera dans le nord du Maroc, notamment par le biais des réseaux racistes locaux qu'elle entretient, pour dissuader le Maroc d'inscrire Sebta et Mellilia à l'agenda de l'UA..

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5210
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 10 Mar 2017 - 18:38

il faut peut etre commencer par interdire les femme mules dans un premier temps je ne comprend pas ce laxisme a combattre la contrebande mais en meme temps a accepter ce qu ils appellent la contrabande vivrière qui ne fait les affaires que des gros contrebandiers qui ont besoin de ces femme pour sortir des tonnes de marchandises des enclaves
fin du hs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: