Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MPSO 2016

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25314
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: MPSO 2016   Lun 19 Sep 2016 - 15:16

Citation :
Varsovie : un salon pour patienter


19 septembre 2016/ Actualité Industrie et matériels




L’édition 2016 du salon polonais MSPO de Kielce aura été une réussite en termes de participation, avec près de 600 exposants, confirmant l’intérêt porté par les industriels de la défense au marché polonais, y compris par les Chinois, présents pour la première fois avec une dizaine de stands.

Les Français n’étaient pas en reste avec 13 sociétés représentées, dont DCNS, Airbus, Safran, Thales, Xblue ou Renk France. Le positionnement de nombreux industriels sur les grands contrats locaux explique cet engouement, qui bénéficie aux organisateurs du salon, sans pour autant assurer aux majors de la défense de futures commandes… qui se font d’ailleurs attendre.

Le ministère polonais de la Défense a annoncé qu’une liste de priorités, mise à jour, du plan de modernisation des armées à dix ans devrait être officialisée sous peu. Des sources locales indiquent que devrait y figurer en tête le programme de défense sol-air couche basse «Narew», estimé à 5 milliards d’euros et dans lequel de nombreux industriels sont candidats, comme MBDA (avec le VL Mica ou le CAMM-ASRAAM), Diehl (IRIS-T SL), Rafael (Spyder) et Raytheon (Nasams). Pour l’heure, ce programme n’a fait l’objet que de Rfi et aucune consultation n’a encore été lancée.

Viendrait ensuite le programme «Polish Shield» (Wisla en polonais), pour lequel Raytheon a une longueur d’avance avec le système Patriot : une demande de cotation pour le prix de huit batteries a été formulée, comprenant le transfert de l’Integrated battle and command system (IBCS), un C2 permettant de contrôler l’ensemble des systèmes du champ de bataille en cours de développement chez Northrop Grumman, et qui ne devrait être opérationnel qu’en 2019. Washington acceptera-t-il de transférer cette technologie qui ne peut, pour l’instant, pas être incluse dans une procédure FMS ? A l’affût, le consortium MEADS croit encore en ses chances dans l’éventualité d’un échec des négociations sur le Patriot, un espoir alimenté par de récentes demandes d’informations de la partie polonaise. Du côté de MBDA, avec son SAMP/T, si on ne se fait guère d’illusion, on reste tout de même en position d’attente, dans l’éventualité d’un nouveau rebondissement.

La cyberdefense et le naval sont aussi des priorités (programmes de corvettes Czapla et Mieclzik et de sous-marins Orka…). Enfin, l’équipement de la défense territoriale, créée il y a peu (500 millions d’euros), et les nombreux programmes de véhicules terrestres (même si on ne sait pas clairement lesquels sont prioritaires) devraient, eux aussi, figurer dans cette liste.

Quant aux programmes de drones, figureront ils dans la liste ? Il se pourrait, selon certaines sources, que, face aux difficultés rencontrées par PGZ pour mener à bien les différents programmes, le ministère souhaite laisser le temps au consortium public de trouver les bons partenariats industriels. Ne figurerait pas non plus le programme d’artillerie Homar, pour lequel Lockheed Martin (GMLRS) et Israel Military Industries (Lynx) sont au coude-à-coude.

Côté français, on notera la signature d’une lettre d’intention (LoI) entre TDA Armaments (filiale de Thales) et PGZ sur les roquettes de 68 mm à induction, qui pourraient être proposées si le Tigre d’Airbus Helicopters était retenu par la Pologne. Mais aussi le MoU signé entre ASB Aerospatiale Batteries (Bourges) et l’institut polonais IMN-CLAIO visant à renforcer leur coopération sur la production de piles thermiques pour roquettes et missiles. Peut-être le début d’une success story polonaise pour le PDG d’ASB, Michel Hainaut : présents sur tous les missiles de MBDA, ces dispositifs pourraient être proposés dans le cadre de compensations industrielles (offsets), si le missilier européen décrochait, par exemple, le contrat Narew.

http://www.ttu.fr/varsovie-salon-patienter/
Revenir en haut Aller en bas
 
MPSO 2016
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Kabiliste Claude Mashala vide son sac : Kabila ne partira pas en 2016 confirmé
» Essai Bébé 2 Année 2015/2016
» Filmographie Barbie complète 1987 - 2016
» MEUSE - A607 (1980-2016) : généralités
» OOSTENDE VOOR ANKER 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Salons et expositions internationales-
Sauter vers: