Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités nationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36 ... 40  Suivant
AuteurMessage
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1356
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 13:02

Socket-error a écrit:


Certains nous dise que c'est normal de porter les couleurs de la république du Rif : je dis que c'est de la foutaise, république et monarchie sont complètement contradictoire.

Donc si c'était un "royaume du Rif" t'aurais accepté ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1024
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 13:11

pyromane a écrit:
Socket-error a écrit:


Certains nous dise que c'est normal de porter les couleurs de la république du Rif : je dis que c'est de la foutaise, république et monarchie sont complètement contradictoire.

Donc si c'était un "royaume du Rif" t'aurais accepté ?

Je ne parle pas de l’acceptabilité de la chose, mais de son caractère sous-jacent.

Comment peux-tu être nationalise et souverainiste, et dans le même temps soulever un drapeau séparatiste.

Il faut appeler un chat un chat.

Ce caractère sous-jacent me rebute de ce soulèvement d'Al Houceima.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1356
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 13:37

Socket-error a écrit:
pyromane a écrit:
Socket-error a écrit:


Certains nous dise que c'est normal de porter les couleurs de la république du Rif : je dis que c'est de la foutaise, république et monarchie sont complètement contradictoire.

Donc si c'était un "royaume du Rif" t'aurais accepté ?

Je ne parle pas de l’acceptabilité de la chose, mais de son caractère sous-jacent.

Comment peux-tu être nationalise et souverainiste, et dans le même temps soulever un drapeau séparatiste.

Il faut appeler un chat un chat.

Ce caractère sous-jacent me rebute de ce soulèvement d'Al Houceima.

Ce drapeau n'est séparatiste que dans ta tête. Pour moi c'est un drapeau de la résistance marocaine, donc il appartient à tous les marocains. Surtout il ne faut pas voir dans les symboles plus que ce qu'ils sont. Ca reste des symboles. Je rappelle que le drapeau marocain officiel a été décidé par le protectorat et que ce n'est que parce qu'il a été récupéré par la résistance qu'il a acquit sa légitimité, donc ce qu'il faut voir c'est l'histoire du symbole et non le symbole lui même. Dernière chose, le drapeau de la république du Rif est sur fond rouge, la couleur des alaouites, famille régnante au Maroc, je ne vois pas comment tu peux y voir un symbole séparatiste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1024
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 13:54

@Pyromane Le drapeau marocain avait un fond rouge depuis des siècles, ils ont effectivement ajouté l'étoile verte en 1915.

La république du Rif a existé 4 ans. Quel message tu veux passer en soulevant ce drapeau ?

Ps : la note rouge ce n'est pas moi Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1356
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 14:11

Socket-error a écrit:
@Pyromane Le drapeau marocain avait un fond rouge depuis des siècles, ils ont effectivement ajouté l'étoile verte en 1915.

La république du Rif a existé 4 ans. Quel message tu veux passer en soulevant ce drapeau ?

Ps : la note rouge ce n'est pas moi Wink

Je veux dire qu'en adoptant la même symbolique, la république du Rif admettait son appartenance à la nation marocaine, j'aurais aimé qu'elle puisse libérer les autres régions mais hélas ce n'était pas possible à l'époque. Il n'y a aucun soupçon de séparatisme dans ce qu'à fait Abdelkrim, combattre les occupants fussent ils soutenus par le palais est acte patriote et non une trahison.

PS : Je ne fais jamais attention aux notes, je ne trouve pas qu'elles rapportent quoique ce soit à la discussion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1024
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 14:42

pyromane a écrit:
Socket-error a écrit:
@Pyromane Le drapeau marocain avait un fond rouge depuis des siècles, ils ont effectivement ajouté l'étoile verte en 1915.

La république du Rif a existé 4 ans. Quel message tu veux passer en soulevant ce drapeau ?

Ps : la note rouge ce n'est pas moi Wink

Je veux dire qu'en adoptant la même symbolique, la république du Rif admettait son appartenance à la nation marocaine, j'aurais aimé qu'elle puisse libérer les autres régions mais hélas ce n'était pas possible à l'époque. Il n'y a aucun soupçon de séparatisme dans ce qu'à fait Abdelkrim, combattre les occupants fussent ils soutenus par le palais est acte patriote et non une trahison.

PS : Je ne fais jamais attention aux notes, je ne trouve pas qu'elles rapportent quoique ce soit à la discussion.

ça rejoint ce que je disais plus haut, cette histoire de drapeaux va ouvrir les plaies.

Personnellement, je pense qu'ils auraient mieux fait de protester sans aucuns drapeaux.

Il faut pas être aveugle pour distinguer la lute de pouvoir entre la république autoproclamé de Abdelkrim et la monarchie à l'époque.

Bref, concentrez-vous sur vos revendications sociales et économiques plutôt que cette histoire de république rifain

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 14:44

Citation :

Laâyoune: Les cas enregistrés de Brucellose humaine isolés et traités (Direction régionale de la Santé)


vendredi, 2 juin, 2017 à 15:11

Rabat – Quelques cas de Brucellose humaine, isolés et sporadiques, ont été diagnostiqués à Laâyoune, a annoncé la Direction régionale de la Santé, affirmant que ces cas, qui demeurent normaux et sans complications, ont été traités et les personnes souffrant de cette maladie ont reçu les médicaments gratuitement.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9838
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 15:02

En ce moment sur fb on trouve les trolls habituels dès lors qu'on parle d'identité dans un pays arabe :

http://www.tabrat.info/?p=3165

Dès qu'une brèche sécessionniste apparaît, on retrouve l'appui détestable de l'extrême droite israélienne.

Par ailleurs :

Citation :
Al Hoceima : «Le gouvernement est décidé à répondre aux demandes et à consolider la stabilité», affirme El Othmani


Le chef du gouvernement tente de corriger les erreurs de communication à la fois de son cabinet et de sa majorité au sujet du la «Mobilisation» à Al Hoceima.

Saâdeddine El Othmani a saisi l’occasion de la réunion de ce jeudi du conseil de gouvernement pour aborder le «Hirak» d’Al Hoceima. Dans un exercice destiné à rassurer les contestataires, il a affirmé dans une allocution que ce dossier est «présent sur l’agenda de l’exécutif comme le sont les autres régions» du royaume. Et pourtant son cabinet a refusé de répondre aux interrogations des députés lors de la session des questions orales à la Chambre des représentants du mardi 30 mai.
«Le gouvernement suit le dossier du développement de la région. Des ministres se sont rendus sur place pour s’assurer de l’état d’avancement de la réalisation des projets. Ces projets sont stratégiques, la construction d’un hôpital ne se fait pas du jour au lendemain», a-t-il déclaré.
Répondre aux demandes et consolider la sécurité et la stabilité
Il a également réitéré la volonté de son cabinet à réaliser tous les promesses entrant dans le cadre d’«Al Hoceima phare de la Méditerranée», 2015-2019, lancé par le roi Mohammed VI en octobre 2015 avec un budget de 6,515 milliards de dh. El Othmani a d’ailleurs exhorté les ministres concernés par ce programme à suivre sa mise en œuvre «avec efficience».
«Nous sommes déterminés à répondre favorablement à ces demandes mais d’une manière raisonnable et rapide selon notre capacité». Et de préciser que son gouvernement est décidé «à protéger les biens privés et publics, et à consolider la sécurité et la stabilité de notre pays».
Sur le même sujet, El Othmani a annoncé qu’il a tenu des réunions au sujet du mouvement de contestations à Al Hoceima, avec les titulaires des départements de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, et la Justice, Mohamed Aujjar. «Nous allons donner, d’ailleurs, la parole au ministre de la Justice pour présenter un exposé sur les derniers développements» dans la ville, a-t-il conclu.
Reste à savoir si les propos du chef du gouvernement seront audibles auprès de la population d'Al Hoceima qui reste mobilisée chaque soir.


...Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/54249/hoceima-gouvernement-decide-repondre-demandes.html

et un autre article sur le retour des baltajis :

https://www.yabiladi.com/articles/details/54287/maroc-baltajis-reprennent-service-l-occasion.html

_________________


Dernière édition par PGM le Ven 2 Juin 2017 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ichkirne
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 657
Inscrit le : 19/08/2011
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 15:19

Il faut être conscient du potentiel subversif du drapeau de la République du Rif. Le brandir dans un contexte de contestation sur fond de réclamations sociales et économiques tout à fait légitimes, alors que le contexte dans lequel il fut conçu est clairement celui de libération, de décolonisation, met en évidence son ambivalence, au sens psychiatrique du terme, c'est-à-dire au besoin il peut être présenté comme emblème de résistance face à la 7ogra, au Makhzen etc, mais aussi comme emblème de différenciation par rapport aux autres Marocains en tant que peuple et de séparation d'avec le Maroc en tant que terre. Cette ambivalence il l'a acquise au fil du temps par l'usage que l'on a fait de lui. Hélas, c'est cette même ambivalence que j'ai sentie chez certains Rifains qui me rappellent ces Kabyles qui ne veulent sous aucun prétexte être perçus comme Algériens. Ils sont certes très minoritaires, ces Rifains, mais le plus troublant c'est qu'ils soient tolérés par les autres. Il ne faut pas oublier qu'être tolérant vis-à-vis d'une chose peut aussi vouloir dire y être perméable.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 994
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 2 Juin 2017 - 23:54

http://www.economie-entreprises.com/les-raison-de-la-colere/

http://www.economie-entreprises.com/a-quand-le-bout-du-tunnel/
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 0:50

Citation :

La monarchie marocaine croit-elle en ses mythes?


Dans le sillage des protestations de 2011, la monarchie marocaine a procédé à des réformes supposées crédibiliser la voie des urnes et faire taire la voix de la rue. Six ans plus tard, un gouvernement est formé de manière déliée avec les résultats des urnes, au moment même où l’arène protestataire se transforme en hydre à cent têtes. A l’heure des contre-révolutions, la monarchie marocaine aurait-elle commencé à croire aux métarécits dont elle fait l’objet? En effet, aux yeux de nombreux observateurs, elle a confirmé sa réputation d’«experte en survie» en 2011 et son «triomphe» est presque inscrit dans ses gènes. Naturaliser ce phénomène revient néanmoins à occulter que cet équilibre est tributaire d’efforts d’adaptation sisyphéens, du moins tant que le roi règne et gouverne. Plus précisément, les sept facteurs de stabilité, habituellement invoqués, méritent d’être nuancés.

Une légitimité religieuse et historique?


Oui, la monarchie s’est investie dans la production et la réactualisation d’un important dispositif de légitimation. Mais la fragilité de ce territoire s’observe quotidiennement et les proclamations de royalisme puisent avant tout dans un registre pragmatique. En outre, s’octroyer le monopole de l’usage politique de «Dieu» et de «la patrie» ne déconflictualise pas pour autant ces questions. Les instrumentaliser contre les protestataires du Rif exacerbe les tensions.

Un soutien externe infaillible?


Oui, la monarchie se distingue par son aptitude à mobiliser des ressources externes, à s’adapter à son environnement, et le royaume est d’autant plus perçu comme un havre de paix que le contexte régional est chaotique. Mais, l’histoire l’a encore montré, ces facteurs ne produisent pas un effet systématiquement protecteur.

Une armée apprivoisée?


Oui, depuis les complots militaires de 1971 et 1972, la monarchie a développé un arsenal de stratégies préventives. Cependant, on a pu le constater récemment, pendant les conjonctures critiques, rien n’est totalement décidé à l’avance, ne serait-ce que parce que les acteurs en présence ne calculent plus comme ils le font d’habitude.

Un usage «maîtrisé» de la répression?


Oui, la monarchie a appris de ses erreurs passées et de celles de ses voisins: le recours à une répression ciblée et modulée a contribué à éviter l’embrasement en 2011. Toutefois, dans le Maroc d’aujourd’hui, le seuil de tolérance de la répression est d’autant plus bas que les protestataires ne se perçoivent plus comme impuissants.

Des institutions représentatives qui diluent les griefs?



Oui, le Maroc est doté de sphères partisane et associative denses, censées renouveler les clientèles, fragmenter les challengers et diluer les griefs. Depuis l’avènement de Mohammed VI, la mise en scène d’un roi «éclairé» au chevet de «l’homme malade» (la classe politique) conforte la centralité de la monarchie. Mais, par-delà les discours de «réhabilitation» de l’action politique, la saga de la formation du gouvernement, désigné en avril 2017, a véhiculé le message suivant: l’élite politique doit ses positions à sa force dans la «société de cour», proportionnellement à sa faiblesse dans la société. Or les recettes habituelles sont en train de tourner à vide et la monarchie est sur le point de devenir le seul réceptacle de griefs croissants.

Une arène protestataire «routinisée»?



Oui, l’occupation de la rue au Maroc s’est pacifiée au cours des deux dernières décennies. Néanmoins, l’arène protestataire ne cesse de s’étendre socialement et géographiquement en faisant écho aux mutations à l’œuvre: l’érosion continue de la peur des autorités, le desserrement accéléré de l’emprise des intermédiaires classiques, le renforcement des capacités de coordination d’actions collectives pacifiques et durables. Autrement dit, à l’exemple des acteurs qui tiennent le pavé depuis sept mois dans le Rif, les protestataires apprennent également de leurs erreurs et de celles de leurs voisins. Mais, par-delà les apprentissages accumulés de part et d’autre, la force des événements peut entraîner les protagonistes en présence au-delà de tout ce qu’ils ont imaginé.

Une «subtilité» quasi innée de la monarchie?



Oui, au cours des dernières décennies, la monarchie a dû sa survie, principalement, à sa capacité d’anticipation. Reste à souligner un élément crucial. En 2011, tandis que Ben Ali et Moubarak vantaient l’«exceptionnalité» de leur régime tout en y croyant, la monarchie marocaine s’est également distinguée par une campagne de communication dans ce sens, mais en se gardant bien de se laisser berner par ses propres mythes.

Et, aujourd’hui, qu’en est-il? Aurait-elle commencé à croire aux récits, ressassés en guise de réassurance par une partie de l’élite, trop faible pour défendre le trône, mais qui cultive l’illusion que celui-ci pourra indéfiniment la préserver aussi bien des aléas du suffrage universel que des risques révolutionnaires?

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 915
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 3:01

Citation :


A CAUSE DU HIRAK, LES AUTORITÉS BRITANNIQUES DÉCONSEILLENT LA DESTINATION MAROC




Les touristes anglais fans du Maroc sont dans l’embarras. Le ministère britannique des Affaires étrangères conseille à ses citoyens de différer leurs voyages d'agrément dans le royaume à cause du Hirak Al Hoceima. Les détails.

Le ministère britannique des Affaires étrangères appelle ses citoyens à mettre leur voyage au Maroc en stand-by. Les autorités justifient ce qui ressemble à un avertissement en citant les derniers incidents à Al Hoceima.

«Le Maroc est une destination privilégiée pour les touristes anglais, trois heures suffisent pour atteindre cette terre exotique, mais le ministère des Affaires étrangères alerte sur les dangers d'un déplacement au Maroc dans le contexte actuel», peut-on lire sur les colonnes du journal britannique Express.

Le ministère des Affaires étrangères insiste surtout sur la région nord du Maroc. «Les touristes viennent de recevoir une mise en garde de la part du ministère des Affaires étrangères à propos de leur visite de certaines régions du Maroc. De violentes protestations dans le nord du Maroc ont débuté en octobre dernier», poursuit le communiqué des autorités relayé par plusieurs médias britanniques.


http://fr.le360.ma/monde/a-cause-du-hirak-les-autorites-britanniques-deconseillent-la-destination-maroc-121607

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 968
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 10:53

En espérant que la censure ne passera pas par là ...


http://www.parismatch.com/Actu/International/Au-Maroc-affrontements-entre-manifestants-et-policiers-a-Imzouren-1276208 a écrit:
Au Maroc, affrontements entre manifestants et policiers à Imzouren

Paris Match| Publié le 03/06/2017 à 11h48|Mis à jour le 03/06/2017 à 11h49
La Rédaction, par AFP















Vendredi après-midi, des affrontements ont opposé manifestants et policiers dans une localité de la province d'Al-Hoceïma, dans le nord du Maroc.

Des affrontements ont opposé vendredi après-midi manifestants et policiers dans une localité de la province d'Al-Hoceïma, dans le nord du Maroc, théâtre d'une vive contestation populaire depuis une semaine, a-t-on appris de sources concordantes.

Ces violences ont éclaté en début d'après-midi à l'issue de la prière à Imzouren, une petite ville à une quinzaine de kilomètres au sud-est de la ville d'Al-Hoceïma, a indiqué à l'AFP un activiste local.

Plusieurs centaines de jeunes s'en prenaient à coups de pierres aux forces anti-émeutes, qui de leur côté ont fait usage d'un canon à eau, lançaient des pierres et chargeaient à intervalles réguliers, protégées derrière leur bouclier, pour disperser les émeutiers et démanteler les quelques barricades de fortune, a indiqué à l'AFP un journaliste marocain présent sur place.

Plusieurs supports en ligne de la presse marocaine ont diffusé images et vidéos des affrontements, dont on ne connaît pas le bilan.

Un mot d'ordre de boycott des prêches officiels dans les mosquées a été très suivi ce vendredi à Imzouren. La ville observe également depuis vendredi un mouvement de grève générale, avec la quasi-totalité des commerces fermés, selon le même activiste.

Cette grève a été lancée depuis la ville voisine d'Al-Hoceïma à l'initiative du "hirak", le mouvement de contestation populaire qui agite depuis près de sept mois la province et revendique le développement de cette région du Rif qu'il estime "marginalisé".

Nasser Zefzafi, son leader, ainsi que ses principaux animateurs ont été arrêtés en début de semaine par la police et sont accusés notamment "d'atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat".

Une province en ébullition

La province est depuis lors en ébullition. A l'exception de quelques heurts le week-end dernier, la contestation, avec manifestations nocturnes quotidiennes depuis une semaine, est restée pacifique dans la ville d'Al-Hoceïma, mais elle est nettement plus tendue à Imzouren.

"Le problème ici est que les autorités empêchent les gens de se rassembler, ou de venir manifester depuis les villages voisins, ce qui crée beaucoup de tensions", a accusé l'activiste contacté par l'AFP.

Les affrontements ont duré jusqu'en fin d'après-midi, selon cette source. Le soir même, une marche a eu lieu dans les rues de ce gros bourg, apparemment sans incident

Dans la ville d'Al-Hoceïma, pour la huitième nuit consécutive, des manifestants se sont rassemblés vers 22h00 locales (et gmt) après la rupture du jeûne du ramadan dans le quartier de Sid Abed, aux cris de "Nous sommes tous Zefzafi", a-t-on constaté.

Ils n'étaient que quelques centaines ce vendredi soir, une mobilisation en baisse par rapport aux jours précédents.

Le rassemblement était néanmoins marqué par une nette tension, alors que les forces de l'ordre avaient pris position à proximité dans et autour du quartier et empêchaient les badauds de converger vers le lieu de la manifestation.

"C'est anormal que la police exige ma pièce d'identité pour que je rentre chez moi", s'est plainte une habitante.

La manifestation s'est dispersée sans violence peu avant minuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13220
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 11:02

RecepIvedik a écrit:
En espérant que la censure ne passera pas par là ...




Ne t'en fait pas, Al hamdoulilah nous ne vivons pas dans une dictature comme en Turquie. Notre Roi et leader,  est d'une ligné respectable puisque descendant de notre prophète sws. Il n'a pas d'ambition personnelle de sultanat puisque légitimement Roi par l'histoire Smile

 De plus les gens chez nous ne se font pas arrêter par dizaine de milliers sans raison Like a Star @ heaven

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 968
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 11:59

Je ne vais pas rentrer dans ton jeu Fahed64.

Je ne suis pas là pour briser tes rêves. Si toi tu crois à ce que tu écris c'est bien. Crois-y. Mais pas parce que une chose est dite et répété qu'elle est forcement vrai.

Sinon, il y a un animal qu'on appelle l'autruche. Tu connais ? Tu sais l'animal qui enfoui sa tête dans le sable .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13220
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 12:08

RecepIvedik a écrit:
Je ne vais pas rentrer dans ton jeu Fahed64.

Je ne suis pas là pour briser tes rêves. Si toi tu crois à ce que tu écris c'est bien. Crois-y. Mais pas parce que une chose est dite et répété qu'elle est forcement vrai.

Sinon, il y a un animal qu'on appelle l'autruche. Tu connais ? Tu sais l'animal qui enfoui sa tête dans le sable .


N'est ce pas RecepIvedik Laughing Venant de toi c'est savoureux ! 

Je sais aussi une autre chose... vous nous avez pas batardisé !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1765
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 12:32

Recep qui parle d autruche  les kurdes s ils pointent leur nez vous les canardez.

J espère que en regardant ces photos tu verras autres choses que les tueries de votre police et armée

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 968
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 12:56

Appelez ça comme vous voulez...

Mais ramener le sujet sur RTE, la Turquie, ou les Kurdes, alors que je poste un article sur le soulèvement de la population marocaine, sur un sujet qui parle de l'actualité marocaine est pour moi faire l'autruche.

Puisque vous insistez.... Et pour répondre a Fahed64.

Tu parles de batardisation. Donc les colons batardise les colonisés si je suis ton raisonnement.
Alors effectivement les Turks ne vous ont pas batardisé, puisqu'ils ne vous ont pas colonisé.

Mais excusez moi. D'autres s'en sont chargé. Les Français par exemple vous ont colonisé un demi siècle..
Ceci explique cela peut être...

Bon Ramadan à tous ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1087
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 13:10

Hhhhhhh un turc pour donner des leçons hhhhh à qui à des marocains hhhh ça fait du bien de rigoler un peu en ce ramadan chaud
Revenir en haut Aller en bas
sraboutibada
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 159
Inscrit le : 17/07/2014
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 13:29

Ces derniers échanges n'ont aucune valeur ajoutée. Vous êtes tous membres depuis bien longtemps, je ne comprend pas en quoi lancer un conflit maintenant sur un tel sujet reflétera de bien sur forum?

_________________
J'aime une femme, elle m'a donné le sein
M'a appris à m'tenir, à différencier l'Homme et le chien queen
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 13:44

Citation :

Les messages attribués aux FAR circulant sur les réseaux sociaux par des inconnus fustigeant des personnes ou prennent position à l’encontre de certains faits, n’ont aucune relation avec l’institution militaire


samedi, 3 juin, 2017 à 12:18

Rabat – Les messages attribués aux Forces Armées Royales (FAR) circulant actuellement sur les réseaux sociaux par des inconnus vêtus de tenues militaires et fustigeant des personnes ou prennent position à l’encontre de certains faits et événements, n’ont aucune relation avec l’institution militaire, a indiqué une source proche des FAR.

Dans un souci d’éclairer l’opinion publique, la source proche des Forces Armées Royales affirme que l’Institution militaire n’a pas de page Facebook et que les personnes qui communiquent à travers les réseaux sociaux et WhatsApp au nom des FAR enfreignent la loi.

Ladite source rappelle que les FAR communiquent à travers des communiqués diffusés sur des canaux officiels, et en aucun cas à travers les réseaux sociaux et les applications de messagerie instantanée.

MAP

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2299
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 14:18

RecepIvedik a écrit:


Tu parles de batardisation. Donc les colons batardise les colonisés si je suis ton raisonnement.
Alors effectivement les Turks ne vous ont pas batardisé, puisqu'ils ne vous ont pas colonisé.


C'est quoi cette facilité avec laquelle vous parler de batardisation confused vous croyez que c'est une source de fièrté confused Sachez que seuls les batards sont capables de ce genre de pratiques ignobles . Tu crois que ca te rendrait plus viril de faire un bébé à une femme et de la quitter elle et ton propre enfant Neutral

Fin du HS

_________________
" Par l'évolution des actes , celui qui dépouille est dépouillé à son tour "
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9838
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 15:47

On revient au sujet du topic. Evil or Very Mad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 994
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 3 Juin 2017 - 22:27

https://www.medias24.com/MAROC/IDEES/Tribunes/173942-Ce-que-les-evenements-du-Rif-disent-de-nous.html
Citation :

Ce que les événements du Rif disent de nous


Les événements du Rif appartiennent à la catégorie des grands moments de tension que le Maroc connaît périodiquement depuis son indépendance. Des moments qui lui permettent de diagnostiquer ses dysfonctionnements, ses failles, ses limites et choisir de nouvelles orientations, parfois pertinentes et d’autres qui se sont avérées catastrophiques.

Les événements du Rif ont mis à nu beaucoup de fragilités et de graves lacunes.

L’une des grandes fragilités révélées par ces événements est la faiblesse de notre construction nationale. Nous avons tous les éléments pour forger une nation solide, forte, cohérente, millénaire, qui a vécu les mêmes victoires et les mêmes défaites, soudée par une religion majoritaire, et qui se reconnaît dans la même histoire et les mêmes symboles.

Sauf que tous ces éléments ont été mal agencés et présentés après l’Indépendance. Certaines parts de notre Histoire nationale ont été mises en avant et valorisées tandis que d’autres, comme la poussière mise sous un tapis pour qu’on ne la voit pas, ont été négligées et reléguées au second plan.

Nous assistons maintenant aux limites de ces choix. Tous les discours actuels sur la Fitna, “le séparatisme“, l’abondance des drapeaux marocains sur les réseaux sociaux, les accusations de trahison expriment une grande fébrilité, un manque de confiance en soi, et une précarité extrême du sentiment national.

Une nation qui n’a pas foi en elle car elle pressent que ses fondements sont fragiles. La méfiance qui s’installe entre des composantes du même pays est synonyme d’un malaise, longtemps enfoui, mais qui ressurgit maintenant.

Nous couvions une ancienne fièvre, elle apparaît maintenant avec ses tremblements et ses spasmes qui affaiblissent le corps. On vient de percevoir que l’édifice national est bancal.

Une grande partie de la population marocaine découvre subitement une partie de son histoire méconnue et cachée.

Elle voit un drapeau dans les manifestations de El Hoceima qu’elle ne connaît pas, n’a jamais vu dans un manuel scolaire, ni aperçu dans une série ou un film marocain.

Elle ne sait rien sur ce drapeau rouge-blanc-vert, symbole d’une résistance commune des tribus rifaines face à l’occupation espagnole, et imaginé par le génie politique de l’émir Abdelkrim pour rassembler toutes les forces de la région.

Elle entend parler vaguement d’une répression sanglante du Rif en 1958/1959, sans savoir pourquoi, qui et comment.

L’Histoire est une femme jalouse, qui déteste qu’on l’ignore ou la maltraite, et elle finit toujours par prendre sa revanche. La raison technocratique qui domine maintenant dans la prise de décision ne pourrait pas comprendre cela.

Le poids de l’Histoire et la force des symboles ne peuvent pas être modélisés par un cabinet de conseil et aucun slide ne peut le contenir.

Elle pense qu’il suffit de construire des routes, des ponts et des marinas pour tout régler. Sauf que c’est nécessaire mais pas suffisant. Ce sont les passions, les symboles, les appartenances, les convictions et les mots qui animent les gens, pas les édifices et les pierres.

La manière de gérer actuellement ne pourrait qu’aggraver ce malaise et ébranler ce qui est déjà fragile. Les insultes et les accusations lancées par des imbéciles à l’égard des gens du Rif resteront dans les têtes et les esprits. Comme ce mot malheureux “d’Awbach“ prononcé par Hassan II en 1984 n’a jamais été oublié.

L’approche sécuritaire est également catastrophique car elle renforcera les ressentiments, la haine et le rejet. Nous payerons tous le prix de ces bêtises et insanités. Les prochains chantiers dans le Rif seront économiques et sociaux, mais il y plus primordial et important: le chantier historique et symbolique, celui d’une nation qui n’exclut personne dans son récit collectif.
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3484
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Dim 4 Juin 2017 - 0:20

Adam a écrit:
Citation :

Les messages attribués aux FAR circulant sur les réseaux sociaux par des inconnus fustigeant des personnes ou prennent position à l’encontre de certains faits, n’ont aucune relation avec l’institution militaire




samedi, 3 juin, 2017 à 12:18

Rabat – Les messages attribués aux Forces Armées Royales (FAR) circulant actuellement sur les réseaux sociaux par des inconnus vêtus de tenues militaires et fustigeant des personnes ou prennent position à l’encontre de certains faits et événements, n’ont aucune relation avec l’institution militaire, a indiqué une source proche des FAR.

Dans un souci d’éclairer l’opinion publique, la source proche des Forces Armées Royales affirme que l’Institution militaire n’a pas de page Facebook et que les personnes qui communiquent à travers les réseaux sociaux et WhatsApp au nom des FAR enfreignent la loi.

Ladite source rappelle que les FAR communiquent à travers des communiqués diffusés sur des canaux officiels, et en aucun cas à travers les réseaux sociaux et les applications de messagerie instantanée.

MAP


Voilà les mecs qui se font passer pour des FAR


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités nationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités nationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 35 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: