Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités nationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9838
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 5 Juin 2017 - 16:53

RIP.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sraboutibada
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 159
Inscrit le : 17/07/2014
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 5 Juin 2017 - 17:24

Benkirane invite les parents de zefzafi chez lui (Arabe)

_________________
J'aime une femme, elle m'a donné le sein
M'a appris à m'tenir, à différencier l'Homme et le chien queen
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 915
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 5 Juin 2017 - 17:45

Citation :


AFFAIRE ZEFZAFI: LES DÉTAILS DE LA SÉANCE DEVANT LE JUGE D’INSTRUCTION



Kiosque360. Nouveaux éléments dans l’affaire des événements d’Al Hoceima. 19 personnes accusées dans le cadre de ce dossier ont été transférées à la prison d’Oukacha, après une enquête menée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ).

Du nouveau dans l’affaire des personnes arrêtées en marge des événements d’Al Hoceima. 19 personnes accusées dans le cadre de ce dossier ont été transférées à la prison d’Oukacha, après une enquête menée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Une personne a, en revanche, été libérée, rapporte le quotidien Assabah, dans son édition de ce lundi 5 juin.

D’après le journal, les accusés ont été transférés à la prison d’Oukacha vers minuit, samedi 3 juin dernier. Pour sa part, Nasser Zefzafi n’a pas été déféré devant le procureur du roi auprès de la cour d’appel de Casablanca. Par ailleurs, la détention préventive de quatre des collaborateurs du leader du mouvement contestataire d’Al Hoceima a été prolongée en attendant la finalisation de l’enquête.

Assabah rapporte également que les personnes arrêtées dans cette affaire sont accusées de l'incendie d'un véhicule, de tentative d'homicide, d'atteinte à la sécurité intérieure de l'État, de perception de sommes d'argent pour favoriser une activité et une propagande de nature à porter atteinte à l'unité du royaume et à déstabiliser la loyauté des citoyens envers l’État marocain et les institutions du peuple marocain, d'avoir abrité une personne recherchée pour crime, d'incitations à remettre en cause l'intégrité territoriale du royaume et d'autres crimes punis par le Code pénal.

L’enquête révèle qu’il a été émis deux types d’accusations. Le premier, soit le plus grave, concerne les personnes qui ont tenté de dresser les citoyens contre l’État marocain. Le deuxième type se rapporte à la coordination des manifestations organisées dans le but d’«améliorer la situation des habitants d’Al Hoceima».
Assabah précise que l’un des accusés dans cette affaire aurait reçu des financements du Polisario.

Le journal Al Ahdath Al Maghribia affirme de son côté que Nasser Zefzafi sera déféré devant le parquet mardi 6 juin prochain. Le journal précise que la BNPJ avait traduit devant la justice Mohammed Jalloul, ainsi que plusieurs autres accusés. Le juge d’instruction a ensuite décidé de transférer les prévenus à la prison locale. Ils avaient été arrêtés vendredi 26 mai dernier pour atteinte à l'unité du royaume et sa souveraineté.

Pour sa part, Akhbar Al Yaoum affirme, dans son édition de ce lundi 5 juin, que Mohammed Jalloul et ses 5 complices ont passé près de 12 heures devant le juge auprès du tribunal d’appel de Casablanca. Une seule personne a été libérée, soit Rachid El Moussaoui. Il devra s’acquitter d’une caution de 30 dirhams et sera soumis à une surveillance judiciaire. Jalloul et ses complices font partie de l’un des trois groupes arrêtés en marge des événements d’Al Hoceima. Ils ont d'ailleurs nié tous les chefs d’accusations et affirmé qu’ils avaient été violentés par les agents de police lors de leur arrestation et durant le vol qui les avait conduits à Casablanca.


http://fr.le360.ma/politique/affaire-zefzafi-les-details-de-la-seance-devant-le-juge-dinstruction-121935

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
prince09
sergent
sergent
avatar

messages : 206
Inscrit le : 20/07/2010
Localisation : Germany
Nationalité : Maroco-Allemand

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 6 Juin 2017 - 12:43

Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 6 Juin 2017 - 23:58


_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 7 Juin 2017 - 1:24

Adam a écrit:
Wink

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 7 Juin 2017 - 15:38

http://www.jeuneafrique.com/445513/societe/maroc-islamistes-de-al-adl-wal-ihssane-veulent-descendre-rue-solidarite-rif/ a écrit:

Maroc : les islamistes de Al Adl Wal Ihssane veulent descendre dans la rue en solidarité avec le Rif

La plus grande organisation islamiste du pays participera à une marche nationale prévue ce dimanche pour contrer la "hogra" (mépris) et la répression de l'État. "Le Maroc est sur un volcan ", prévient le chef spirituel de Al Adl Wal Ihssane.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9838
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 7 Juin 2017 - 16:53

Qawma le retour !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1087
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 7 Juin 2017 - 22:37

Hhhhhhhhhhhhh don qichote
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1616
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : Hna & Lhih
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 0:21

l'opportunisme encore et toujours..
ils vont se faire démonter par les FA et CMI. c'est peut etre ce qu'ils cherchent
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1868
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 1:05

Pour changer de "hirak rif"
Citation :
Découverte: le premier "homo sapiens" connu était marocain

Une équipe internationale de paléoanthropologues a pu établir à partir d’ossements découverts à 100 kilomètres de Marrakech que le plus ancien représentant de notre espèce vivait au Maroc... il y a 315.000 ans.

Le Maroc et le Maghreb "se retrouvent au centre des débats sur l’origine de l’homme actuel". La publication le 7 juin d’un article de la revue scientifique Nature bouleverse la connaissance sur l’histoire de notre espèce. Les recherches d’une équipe internationale dirigée par le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin du Collège de France et dont fait partie le professeur à l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine de Rabat Abdelouahed Ben-Ncer ont permis d’établir que "le plus ancien représentant connu de notre espèce, Homo sapiens, vivait il y a environ 315.000 ans au Maroc," résume Hervé Morin pour Le Monde.

Auparavant, les plus anciens ossements humains retrouvés provenaient d’Afrique du Sud et de l’Est, et dataient de 200.000 ans. C’était jusqu’à ce que les scientifiques découvrent des ossements humains sur le site de Jebel Irhoud, à 100 kilomètres à l’ouest de Marrakech.

Jusqu’à preuve du contraire, le Maroc devient donc le berceau de l’humanité. "Notre idée est qu’en fait, l’émergence de l’homme moderne est plus ancienne encore, et qu’il s’agit d’un phénomène panafricain", nuance Jean-Jacques Hublin lors d’une conférence le 6 juin au Collège de France, ajoutant que de nombreuses zones en Afrique n’ont pas été fouillées.

En outre, des ossements bien plus anciens de nos ancêtres primates ont déjà été retrouvés. Toumaï vivait au Tchad il y a 7 millions d’années, l’australopithèque Lucy en Éthiopie il y a 3,2 millions d’années. Les homo habilis ont pu être situés en Afrique orientale il y a 2,5 millions d’années et certains homo erectus avaient déjà quitté l’Afrique il y a 1,8 million d’années. Cependant, en l’état actuel de la science, le plus ancien homo sapiens dont les ossements ont été retrouvés est bien mort au Maroc.

http://telquel.ma/2017/06/07/decouverte-premier-homo-sapiens-connu-etait-marocain_1549890
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Commandant
Commandant


messages : 1035
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 12:53

Quand on attend le dimanche pour faire une manifestation... c'est qu'il n'y a pas vraiment urgence. Au Venezuela, ils n'attendent pas le dimanche pour sortir dans les rues.
Donc c'est un volcan bien endormi sur lequel nous nous trouvons
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 774
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 15:04

alphatango a écrit:
Quand on attend le dimanche pour faire une manifestation... c'est qu'il n'y a pas vraiment urgence. Au Venezuela, ils n'attendent pas le dimanche pour sortir dans les rues.
Donc c'est un volcan bien endormi sur lequel nous nous trouvons

Ils commencent à se décrédibiliser au sein même de la population, dans une video on voit deux femmes qui invitent les fidèles à prier dehors au lieu de remplir les mosquées comme ça ils pourront manifester après.
La stratégie du on occupe les petites ruelles pour donner l'impression du surnombre. Les méthodes de mafieux pour obliger les commerçants à fermer même si ils ne veulent pas. Sur les réseaux sociaux, on sature tous les sujets qui traite de ces événements.
Tous ça c'est du déjà vu ! Le plus étonnant est que tous ces trublions d'aujourd'hui seront les plus grand serviteurs du makhen demain (ex: illias el omari)

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 15:09

Et (ex: Hamid Chabat)..

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 21:02

https://www.almaghreb24.com/%D8%B9%D9%84%D9%85-%D9%85%D8%B1%D8%AA%D8%B2%D9%82%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D8%A8%D9%88%D9%84%D9%8A%D8%B3%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D9%88-%D9%8A%D8%B1%D9%81%D8%B1%D9%81-%D9%81%D9%8A-%D9%88%D9%82%D9%81%D8%A9-%D8%AA/ a écrit:

علم مرتزقة البوليساريو يرفرف في وقفة تضامنية مع الزفزافي أمام سفارة المغرب بباريس



_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3024
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 22:53

Il y a clairement une réccupération des mouvements sociaux dans le rif. et une ingérence étrangère... Twisted Evil feu vert!

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4756
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 23:03

Ils sont finalement sympa le polisario ils mâche le travail au makhzen .
Barakallah oufihoum en ce Ramadan Smile

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
iznassen
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 815
Inscrit le : 22/06/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 8 Juin 2017 - 23:17

Revenir en haut Aller en bas
Djaaf
1ere classe
1ere classe


messages : 75
Inscrit le : 04/12/2012
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 9 Juin 2017 - 1:30

Apparement certains membres du Hirak en France n'étaient pas au courant de la présence du Polisario, celà dit ca n'a pas dérangé beaucoup d'entres eux comme on peut le voir sur cette  video:


Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 12 Juin 2017 - 23:08

Carnegie a écrit:

A New Rif Revolt?



In an interview, Carnegie’s Intissar Fakir discusses ongoing protests in Morocco’s north.



Since October of last year, Morocco’s Rif region, particularly the town of Al-Hoceima, has been the site of ongoing protests that have intensified in recent days. In order to shed some light on what is taking place, in early June Diwan interviewed Carnegie’s Intissar Fakir, editor of Sada and a Morocco expert. She had addressed events in Al-Hoceima last year in an article written for Diwan titled “A Bouazizi Moment?”

Michael Young: What is the unrest in Morocco’s northern Rif region about?

Intissar Fakir: The ongoing protests began in October 2016, as a reaction to the death of a young fish vendor, Mouhcine Fikri, who was crushed to death in a garbage compactor while attempting to retrieve fish that the police had confiscated and thrown away. Fikri’s death became a powerful symbol of the neglect, disenfranchisement, and disdain of which many people in the Rif region feel they are victims. The protests have been sustained over the course of almost eight months, though they have ebbed and flowed in intensity. These protests—larger ones had been taking place monthly and smaller ones weekly, biweekly, or on a more ad-hoc basis—have increased in intensity and frequency since early April. They are increasingly being referred to as the Hirak al-Rif, or the Rif Movement, suggesting growing momentum and significance. The protests two weekends ago were the largest yet and led to clashes with police and mass arrests.

Initially the protests were about finding justice for Mouhcine Fikri but have increasingly become focused on addressing the various economic, social, and administrative challenges the Rif region faces. Development in Morocco is uneven, large parts of the country are underserved, and many Moroccans face striking poverty and lack of access to basic resources, including clean water, healthcare, and education, to say nothing of economic opportunity. The Rif also happens to have a contentious history. The Hoceima region was the seat of the short-lived Rif Republic in 1921–1926, which emerged from a revolt against colonization. And in the late 1950s, the early years of Morocco’s independence, then-crown prince Hassan led a bloody campaign to quash dissent there, neglecting the region thereafter. Various attempts more recently to revive the Rif region have fallen short of its basic needs.

MY: What has been the government’s response to the protests?

IF: The government has struggled in its response. In the initial aftermath of Fikri’s death, officials sought to calm public anger by proceeding swiftly with investigations into the incident and holding accountable those (directly) responsible. More recently, government officials have talked about the need to address the underlying causes of the anger, notably by proposing new economic and social development programs—something that many in the region feel they have been deprived of. But these initial positive moves have not been sufficient to lessen tensions. The moves have also been overshadowed by the government’s periodic efforts to claim protesters are acting on behalf of “outside powers” or have “separatist” tendencies.

Heavy state security remains in Al-Hoceima, and the security forces have at times intervened forcefully to disperse protesters. There have been reports that police confronted protesters with rubber bullets and tear gas. Following protests on May 25, the security forces arrested about 40 protesters (fifteen of whom have been released so far), including Nasser Zefzafi. There have also been reports in the local press that the protesters might have been tortured. Zefzafi, who rose to prominence in recent months and has caught the state’s attention, has been referred to by local media outlets close to the government as the “self-proclaimed” leader of the Hirak. His arrest drew widespread condemnation, and solidarity protests and sit-ins broke out in other cities—not only in northern Morocco but also in Rabat, Casablanca, Marrakech, and elsewhere. He was arrested for “threatening national security” after interrupting an imam’s sermon to call on the audience to join the protests. The Ministry of Interior’s increasingly heavy-handed crackdown, Zefzafi’s arrest on overblown charges, and statements labeling protesters as “agents,” “separatists,” or “agitators” are certain to inflame these legitimate feelings of anger and disenfranchisement.

Prime Minister Saadeddine al-Othmani and the rest of the government have largely been seen as unable to address the tension. Many in Morocco have highlighted the absence of a national figure who can intervene to calm the situation, hear the protesters’ demands, and promise credible solutions. Political parties and figures have been cautious about wading into what they regard as a potentially explosive situation, especially as the Ministry of Interior and the government struggle to manage a response to the growing crisis. Ilyas al-Omari, the leader of the Authenticity and Modernity Party and a native of the Rif, has called for dialogue to lessen tensions—a call that is seen as disingenuous, as he himself is part of the state apparatus with which protesters are angry.

More recently, local branches of three major parties called for more restraint from the Ministry of Interior and for the release of Zefzafi and other protesters. A government delegation met with local protest leaders on May 22, offering various local development initiatives valued at about $1 billion, but this attempt did not immediately deescalate protests. Other initiatives have also been planned, including Minister of Housing Nabil Benabdallah’s announcement on May 25 that 5,000 housing units would be built in the region in response to housing shortages—as per the king’s instructions, according to the state news agency.

King Mohammed VI, beyond mentions that he has instructed officials to carry out various initiatives, has not spoken about the demonstrations, in keeping with his efforts to remain above the fray. There have been calls on Facebook for the king to personally intervene to calm the situation. Although these calls highlight the image of the king as a savior, they overestimate the impact that such an image carries in the Rif, with its contentious history and long-running sense of marginalization.

MY: Where do things go from here, and what does this mean for Morocco’s stability? Might this affect the king’s legitimacy?

IF: To quell the anger at this point, the government probably has to offer something more concrete and significant than what it has offered so far. While protests are fairly common in Morocco—whether they are organized by various interest groups with specific demands (such as unions and syndicates) or more generalized public protests—they have been sustained for a long period of time, and they still continue to grow in numbers and prominence as the government resorts to crackdowns.

The future of these protests and their propensity for greater unrest will largely depend on how the government deals with them. So far efforts to find the right response have not only missed the mark, but appear to have made matters worse. The frustrations in the Rif can echo across the country—and already have. But if the government unequivocally acknowledges and deals with the disenfranchisement and neglect endured in the region, including but not limited to the incident of Fikri’s death, it is not likely that the protests will spread into wider unrest.

Though Morocco remains stable and the king remains the main legitimate power broker, these protests point toward a greater popular willingness to hold him accountable for conditions in the country. Protests remain the only avenue left in the absence of governance structures that can effectively address the people’s concerns and needs. While the protesters are not calling for the removal of the monarchy, many do increasingly want the government (and the monarchy that runs it) to be answerable for the state of the country. What the king does with his legitimacy and popular support will determine the future of the protests and the country.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1616
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : Hna & Lhih
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 14 Juin 2017 - 9:51

Une émission de France 24 en arabe interdite au Maroc

Citation :
Une émission en arabe de France 24 a été annulée par les autorités au Maroc, faute d'autorisation de tournage dans le pays, où la chaîne d'information reste normalement accréditée, a-t-on appris mardi de sources concordantes.


Suite ..

http://www.europe1.fr/international/une-emission-de-france-24-en-arabe-interdite-au-maroc-3360419
Revenir en haut Aller en bas
FarLouati
sergent
sergent
avatar

messages : 211
Inscrit le : 29/03/2015
Localisation : suisse
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 14 Juin 2017 - 20:15

Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 15 Juin 2017 - 0:57

Citation :

TV : France 24 tourne ‘‘clandestinement’’ au Maroc


Le Ministère de la Culture et de la Communication a démenti, hier, les informations relayées au sujet d'une décision du ministère d’interdire la Chaîne ‘‘France 24’’ d’exercer de façon définitive au Maroc, affirmant que ces informations ‘‘ne sont ni justes, ni précises’’.

‘‘Il s’agit tout au plus de l’interdiction de tournage d’une émission du programme ‘’Hadith Al Awassim’’ (Le débat des capitales). Le ministère ayant pris connaissance que les préparatifs du tournage de l’émission et sa diffusion depuis Rabat se déroulaient de façon clandestine et contraire aux procédures juridiques relatives à l’obtention de l’autorisation de tournage que le ministère a l’habitude de délivrer et de façon normale à l’ensemble des médias étrangers sur la base d’une demande écrite et conformément à la procédure en vigueur'', a tenu à préciser le Ministère dans un communiqué.

Le ministère fait part de son étonnement de voir la chaîne ‘‘France24’’ recourir au procédé du tournage clandestin, auprès d’une maison de production audiovisuelle qui n’est d’ailleurs nullement autorisée par le Centre Cinématographique Marocain d’exécuter ou de produire un programme télévisuel pour le compte d’une chaîne TV qu’elle soit nationale ou étrangère, ajoute le communiqué.

Et en agissant de la sorte, ‘‘France24’’ aura enfreint les dispositions de l’article III de la Loi relative à l’organisation de l’industrie cinématographique.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1868
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 15 Juin 2017 - 22:36

Citation :
Le Marocain Adnane Remmal remporte le Prix du public de l'inventeur européen de l'année

Le biologiste s'est distingué par ses travaux sur le développement d'une nouvelle méthode améliorant l'efficacité des antibiotiques.

C'est la consécration de plusieurs années de travail pour le chercheur marocain. Adnane Remmal a remporté ce jeudi 15 juin le Prix du public de l'inventeur européen de l'année lors d'une cérémonie à Venise pour son traitement "anti-antibiotique". La récompense lui a été décernée par l'Office européen des brevets (OEB). Développé dans son laboratoire de l'Université Ben Abdellah de Fès, ce médicament se pose comme une alternative au recours systématique aux antibiotiques, ces derniers ayant rendu les bactéries de plus en plus résistantes, voire impossibles à traiter.

Le 13 mai 2015, Adnane Remmal avait déjà remporté le Prix de l'innovation pour l'Afrique pour un traitement semblable chez les animaux. Le biologiste proposait alors une solution permettant d'améliorer la production des élevages, tout en respectant la santé des consommateurs.

Avec ce nouveau prix, le biologiste confirme la nécessité de trouver des alternatives aux antibiotiques. "L'innovation d'Adnane Remmal a non seulement le potentiel de sauver des vies, mais peut offrir un nouvel outil dans la lutte contre la menace croissante des microbes résistant aux antibiotiques", déclarait le président de l'OEB, Benoît Battistelli, lors de l'annonce des finalistes 2017.

Adnane Remmal, qui a travaillé d'arrache-pied pour que "cette découverte reste marocaine à 100%", pourrait voir son médicament disponible à la vente d'ici la fin d'année.

http://telquel.ma/2017/06/15/marocain-adnane-remmal-remporte-prix-linventeur-europeen-lannee_1550753
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 16 Juin 2017 - 0:52

Déclarations de Macron à propos du Rif:

Citation :
«Nous avons évoqué [la situation dans le Rif] dès le début de la visite»

«Le roi du Maroc est préoccupé du sort de cette région qui lui est chère et où il a l'habitude de passer du temps»

«Il ne m'appartient pas de juger d'un sujet de politique intérieure, mais le roi considère comme légitime qu'il y ait des manifestations, qui sont prévues dans le droit constitutionnel»

«Il souhaite apaiser la situation en répondant aux prémices de ces mouvements et en apportant une considération à cette région»

«Je n'ai pas eu lieu de craindre une volonté de répression.. plutôt d'une volonté de répondre dans la durée aux causes profondes de la contestation"


_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités nationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités nationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: