Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Investissements et projets Marocains en Afrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Investissements et projets Marocains en Afrique   Mar 11 Juil 2017 - 20:43

Citation :

Les exportations du Maroc vers l’Afrique de l’Ouest ont triplé depuis 2008



L’Afrique de l’Ouest est le premier partenaire commercial du Maroc en Afrique avec une part de 58,2% en 2016. Les exportations marocaines vers la région ont plus que triplé entre 2008 et 2016, passant de 3,2 milliards de dirhams à 10,2 milliards (€ 927 millions). L’industrie agroalimentaire tient une place de choix dans ces échanges.

Le solde est largement excédentaire en faveur du Maroc car du côté des importations du Maroc en provenance de l’Afrique de l’Ouest, elles sont faibles, un milliard de dirham en 2016, et ont progressé moins vite  sur la période (759 millions de dirhams), selon une étude de l’Office des Changes. Au niveau des fournisseurs du Maroc, l’Afrique de l’Ouest se situe à la deuxième place (28%) derrière l’Afrique australe (50%).

Les principaux clients du Maroc dans la région sont le Sénégal (19%), la Mauritanie (17%), la Côte d’Ivoire (14%) et le Nigéria (14%). Les principaux fournisseurs du Maroc sont le Nigeria (37%), la Guinée (21%), la Côte d’Ivoire (10%) et le Togo (9%).

L’industrie agroalimentaire domine les échanges

En huit années, l’industrie chimique a ravi la première place à l’industrie agroalimentaire dans exportations marocaines vers l’Afrique de l’Ouest. Elles représentent 29,2% des exportations du Maroc (contre 12% en 2008) et celles de l’industrie agroalimentaire 23,7% (contre 37,2% en 2008). Se place en troisième position la fabrication de machines et appareils électriques (10,2%).

En revanche, pour l’Afrique de l’Ouest, les exportations vers le Maroc sont largement tournées vers l’agro-alimentaire et l’agriculture. Ainsi la part de l’industrie alimentaire est passée de 39% en 2008 à 65,5% en 2016, premier poste d’exportation tandis que l’agriculture arrive en deuxième position avec 16% mais en net recul par rapport à 2008 (43,8%).



L'Afrique de l’Ouest également première zone d’investissement du Maroc

Au niveau des investissements directs marocains en Afrique sub-saharienne, l’Afrique de l’Ouest est également la première zone avec une moyenne de 65% sur les cinq dernières années (2011-2015), indique l'Office des Changes. La Côte d’Ivoire est le premier destinataire puis le Nigéria.

Globalement sur l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne, les investissements du Maroc se situent dans le secteur bancaire (44%), les holdings (20%) et l’immobilier (9%). Quant aux échanges commerciaux, ils ont enregistré une croissance moyenne de 9,1% sur la période 2008-2016 avec un solde excédentaire en faveur du Maroc qui a été presque multiplié par 10 sur la période pour atteindre 11,9 milliards de dirhams en 2016.

#Source

...........................
...........................

Citation :

Le groupe marocain Sefrioui investit € 12,3 millions dans le manioc au Sénégal


Le groupe marocain Sefrioui a investit €12,3 millions dans la culture du manioc sur 2 500 hectares dans les environs du lac de Guiers au Nord du Sénégal.

La production de manioc sera destinée à la transformation en amidon et une usine sera construire à Gnithu, indique nos confrères Financial Afrik. L’objectif est de produire 16 000 tonnes d’amidon.

Plus tôt cette année, le groupe marocain avait décidé d’investir €115 millions dans le riz dans les communes de Démette et Dodel situées aussi dans le Nord du Sénégal.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 930
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Investissements et projets Marocains en Afrique   Mar 11 Juil 2017 - 21:19

https://www.medias24.com/MAROC/ECONOMIE/ENTREPRISES/174983-La-BCP-acquiert-la-BIA-et-devient-le-premier-groupe-bancaire-du-Niger.html
Citation :

La BCP acquiert la BIA et devient le premier groupe bancaire du Niger


Le groupe BCP annonce la finalisation de la prise de contrôle de la Banque Internationale pour l'Afrique au Niger (BIA-Niger), deuxième institution bancaire du pays. Déjà présent à travers Banque Atlantique Niger, cette nouvelle acquisition permet au Groupe BCP de se hisser au rang de premier groupe bancaire du Niger.

L'opération a consisté en l’acquisition de la participation de l’Etat, combinée à une augmentation du capital pour renforcer significativement les fonds propres de la banque. Au terme de ces opérations, le groupe BCP détient, à travers sa filiale Atlantic Business International (ABI), 69,51% du capital et des droits de vote de BIA-Niger.

Cette prise de contrôle effectif de BIA-Niger intervient cinq ans après celle du groupe Banque Atlantique présent dans tout l’espace UEMOA. selon un communiqué de la BCP, "elle confirme la détermination du Groupe BCP, en tant qu’acteur régional de premier plan, à contribuer plus activement au développement socio-économique du continent, notamment en favorisant la bancarisation et l’accès aux services financiers à toutes les catégories sociales".

Sur le plan social, le Groupe BCP précise que l'ensemble des emplois et acquis sociaux seront préservés.

"En rejoignant le Groupe BCP, BIA-Niger bénéficiera de l’expertise et de l’appui d’un actionnaire de référence qui lui permettra également d’accélérer son agenda stratégique", selon le communiqué.

La cérémonie de signature de la convention entérinant le rachat a eu lieu ce mardi 11 juillet 2017 à Niamey, en présence de plusieurs représentants de l’Etat nigérien dont Hassoumi Massaoudou, Ministre des Finances, Ahmat Jidoud, Ministre délégué au Budget, et Maman Laouali Abdou Rafa, Directeur Général des Opérations financières et des Réformes au ministère des Finances.

Le Groupe BCP était représenté notamment par Mohamed Benchaaboun, Président, Kamal Mokdad, Directeur Général en charge de l’International, Mohamed Karim Mounir, Directeur Général de la BCP, et Habib Koné, Directeur Général d’ABI.
v
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 875
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Investissements et projets Marocains en Afrique   Mer 12 Juil 2017 - 11:19

Citation :


UNE COLÈRE ROYALE RAPPELLE À EL OTHMANI LES ENGAGEMENTS AFRICAINS DU MAROC


Kiosque360. Suite au retard enregistré dans l’exécution des conventions et accords signés en Afrique, Saâd-Eddine El Othmani a chargé Mounia Boucetta d'en effectuer le suivi.

Le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, n’a eu d’autre choix que de confier à Mounia Boucetta, secrétaire d’État auprès du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, la mission du suivi des accords et projets signés durant les différentes tournées royales, suite au retard enregistré dans la concrétisation de ces dossiers.

Dans son édition du mercredi 12 juillet, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia affirme que si l’unité créée au niveau de la présidence du gouvernement se charge du suivi des chantiers royaux au niveau local, le ministère des Affaires étrangères hérite de la même tâche au niveau des pays africains. D’ailleurs, lundi dernier, une délégation ministérielle présidée par Mounia Boucetta, est arrivée à Addis-Abeba. Plusieurs réunions de travail ont alors eu lieu avec de hauts responsables éthiopiens, dans le cadre d’une tournée de suivi des projets signés en marge de la visite royale en Éthiopie, en novembre 2016. Lors de cette visite, la délégation marocaine, qui comprenait des représentants des secteurs publics et privés, a exposé les outils et les moyens à mettre en place pour renforcer les relations entre les deux pays.

De son côté, le quotidien Assabah, dans son édition du jour, affirme que la visite de Mounia Boucetta en Éthiopie fait partie d’une tournée au niveau de la région, tournée qui la mènera vers d’autres pays dont le Rwanda, la Tanzanie, Madagascar et la Zambie. Des sources gouvernementales citées par Assabah confirment que l’alerte lancée par El Othmani concernant ces dossiers fait suite à des instructions royales exigeant l’opérationnalisation des mémorandums d’ententes signés l’an dernier. Ce sujet a été au centre des discussions entre la délégation marocaine et les responsables éthiopiens, à en croire Assabah. Le journal détaille l’agenda de Boucetta et affirme qu’en plus des réunions, la délégation marocaine a visité le futur emplacement du centre de formation dans les domaines de l’eau et l’irrigation, prévu pour 2019. La délégation a également visité le siège de l’OCP à Addis-Abeba.



http://fr.le360.ma/politique/une-colere-royale-rappelle-a-el-othmani-les-engagements-africains-du-maroc-126959

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 875
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Investissements et projets Marocains en Afrique   Sam 15 Juil 2017 - 13:12

Citation :


Tchad: La chute du prix du ciment grâce au Maroc


Inaugurée depuis le 12 juin par président Tchadien Idriss Deby, la cimenterie marocaine de Lamadji a une capacité de production entre 500.000 et 1 million de tonnes.

LE RÔLE DU MAROC PEUT RÉVOLUTIONNER LE DÉVELOPPEMENT EN AFRIQUE, A ESTIMÉ IDRISS DÉBY


Le ciment de la société marocaine CIMAF devrait être commercialisé à partir de la semaine prochaine, selon une source proche du dossier. La société a déjà arrêté le prix du sac à moins de 4300 Fcfa. A cela s'ajoute une taxe forfaitaire de l'Etat. Le prix fixe ne devrait pas dépasser la somme de 6000 Francs CFA, ce qui pourrait permettre à la classe moyenne d'en profiter pour se construire au moins un logement.

Inaugurée depuis le 12 juin par président Tchadien Idriss Deby, la cimenterie marocaine de Lamadji a une capacité de production entre 500.000 et 1 million de tonnes. Avec une taxe de 1200 Francs CFA, le ciment marocain pourrait rapporter à l'Etat jusqu'à deux milliards quatre-cent-mille Francs CFA.


http://www.alwihdainfo.com/Tchad-La-chute-du-prix-du-ciment-grace-au-Maroc_a56123.html

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Investissements et projets Marocains en Afrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Investissements et projets Marocains en Afrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Des idées pour l'Afrique
» Zone Afrique Equatoriale
» (AFRIQUE DU NORD)
» 3 avril : 12e Festival couleurs d'Afrique à St-Hilaire-de-la-Côte
» Projets des Ports Normands Associés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: