Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6428
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 19 Déc 2016 - 22:51

FAR SOLDIER a écrit:
Non Alloudi le mec a par la suite été criblé de balles il est mort.


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3317
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 19 Déc 2016 - 23:03

La 3 guerre mondiale n'as jamais été aussi proche, la paix mondiale ne tien qu'a un fil.
Certains sont pret a déclencher l'apocalypse pour satisfaire les prophéties de fin du monde
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 3:13

Les 2 Présidents ont eu un échange téléphonique.

Ils ont mis l'accent sur la volonté de certains de saper le rapprochement russoturque. Ils ont indiqué que ce rapprochement continuera malgré l'acte abject de ce soir.

Je ne crois pas trop aux coïncidences dans ce genre de situation. Le terroriste a exécuté l'Ambassadeur au moment précis où l'avion de Cavusoglu ( MAE ) décollait pour Moscou. Ceux qui sont exclus des négociations pour une fin du conflit en Syrie sont clairement les auteurs de ce message.

La Turquie subit une attaque très très violente sur plusieurs fronts à la fois. Notre émancipation se fera peut être dans la douleur mais elle se fera..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 9:59

La télévision d' Etat Russia 24 désigne bien feto comme probable auteur de l'assassinat de l' Ambassadeur.

Cet acte odieux aura j' espère l' effet inverse de ce qui était espéré. Les relations russo turc en sortiront plus soudés qu'affaiblis.


J'ai lu l'analyse d'un éditorialiste ce matin ...

Selon lui le message était à l' attention de l'émir du Qatar qui lui aussi est en Turquie. La lecture des événements est très compliqué.
Le Katar ayant injecté une dizaine de milliards de dollars chez le russe Rosneft...

http://www.reuters.com/article/us-russia-rosneft-privatisation-idUSKBN13Z0QB

edition : Une délégation russe est arrivé en Turquie. Une vingtaine de personne, composé de médecins, procureurs, et agents. La lumière sur l' affaire sera faite en collaboration entre les services turcs et russes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2905
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 11:32

mon ami, a vous lire, le moindre attentat ou assassinat en Turquie est un message pour d'autres...Qatar, Russie, Arabie S, USA, Europe...

Moi ce que je constate, c'est de graves défaillances dans le système de sécurité et de renseignement turc.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 11:42

Certains événements sont effectivement des messages envoyés aux uns ou aux autres selon l' événement.

La Turquie est le centre de la confrontation de diverses puissances. On y peut rien à ça.

Et excuse moi mais l' assassinat de l'ambassadeur d'une puissance mondiale est loin d' être un simple assasinat. Il revêt forcement un caractère spéciale, pouvant même être le départ d'une confrontation armée. En tout cas je ne pense pas pas que cet acte restera impuni.

Concernant la sécurité, je ne connais pas le protocole concernant les ambassadeurs des pays tiers en Turquie. Je ne saurais effectivement pas dire si c'est aux services turcs d'assurer la sécurité ou si l' ambassadeur à son propre service de sécurité. Mais je n'ai lu aucune accusation des russes faisant le reproche d'un manque de sécurité à l' Etat turc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1241
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 11:49

Au delà de cet assassinat, la Turquie ne fait que récolter le fruit de sa politique désastreuse en Syrie, on ne déstabilise pas un grand pays voisin comme la Syrie sans se brûler les doigts. Même Erdogan a failli y laisser la tête et il est en train de se rendre compte que les pseudos alliés Khalijis n'ont aucune capacité d'influence à part financer des poseurs de bombe, et ne peuvent pas le protéger contre la colère de l'occident, d'où son rapprochement avec la Russie, et vous allez voir dans moins d'une décennie il aura rétabli ses relations avec les régimes qu'il combat aujourd'hui (Syrie, Egypte).

Sinon pour cet assassinat je pense que c'est un illuminé échaudé par les années de propagande sunnite vs chiites qui a eu cours dans la région depuis 6 ans. Maintenant il faut voir s'il n'a pas été "aidé" ou juste "influencé" par des protagonistes ayant un intérêt à ce que la situation s'envenime entre la Russie et la Turquie. Je n'y crois pas du tout mais cette région m'a souvent réservé de grandes surprises.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9573
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 12:07

Pourquoi parfois faire compliquer quand une reponse simple suffit ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 12:27

Il se peut effectivement que ce soit aussi simple que ça. L'enquête le dira.

Citation :

Ambassadeur russe tué en Turquie: le Kremlin raconte à qui profite l’attaque © Sputnik. Natalia Seliverstova

INTERNATIONAL 11:47 20.12.2016(mis à jour 12:00 20.12.2016)

Le meurtre d’Andreï Karlov avait des motifs politiques et visait à miner les relations russo-turques, estime le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Le Kremlin est lui aussi persuadé que l’assaillant cherchait à enfoncer un coin entre Moscou et Ankara.
Meurtre de l’ambassadeur: «Une tentative de saboter la rencontre sur la Syrie» Saper la normalisation des relations russo-turques et empêcher la lutte contre le terrorisme en Syrie. Tel est l'objectif que se sont fixé ceux qui sont responsables du crime de l'ambassadeur russe Andreï Karlov à Ankara, a affirmé le chef de la diplomatie russe. Or, les moyens pour l'atteindre sont mauvais, « impossible d'y parvenir », a souligné Sergueï Lavrov. Le meurtre de M. Karlov est un terrible drame, a-t-il fait remarquer, ajoutant qu'il était crucial de comprendre qui était derrière le crime.
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a de son côté confirmé qu'il s'agissait d'une provocation. « Sur fond d'une telle provocation, la seule chose raisonnable que notre pays et la Turquie peuvent faire est de devenir plus proches et s'unir pour agir d'une manière efficace contre ceux qui sont derrière la provocation », a-t-il indiqué. Confirmant les propos du chef de la diplomatie russe, le porte-parole du Kremlin a lui aussi estimé que la démarche visait à mettre à mal les relations entre les deux pays.

Poutine: le meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie est une provocation « Cela profite à ceux qui cherchent à enfoncer un coin entre Moscou et Ankara et empêcher la normalisation des relations entre la Russie et la Turquie sur le plan bilatéral ainsi qu'en ce qui regarde le règlement du conflit en Syrie », a poursuivi M. Peskov. Rappelons qu'un homme armé a tiré lundi dans le dos de l'ambassadeur russe Andreï Karlov alors que ce dernier visitait une exposition photo baptisée La Russie vue par les Turcs à Ankara. Selon les témoins, avant d'attaquer l'ambassadeur, l'assaillant a crié « Allah Akbar » et évoque une « vengeance pour Alep ». L'agresseur, né en 1994, s'appelait Mevlüt Mert Altıntaş et était membre d'une unité spéciale de la police. Il a été éliminé au cours d'une opération policière lancée suite à l'attaque.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201612201029260317-crime-karlov-ambassadeur-turquie/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1241
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 14:10

+1 PGM.
Dans tous les cas la Russie a perdu un ponte de la diplomatie, son CV est impressionnant, il a fait les deux corées, du temps de l'URSS et de la Russie, il parlait couramment le coréen, il était chef de département dans le ministère, et il a été ambassadeur en Turquie pendant la période la plus compliquées de l'histoire de leur relation, le genre de diplomates aguerris au situation de crise et très difficile à remplacer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 20:54

Le MAE Turc échange par tel avec John Kerry concernant l' attentat dont à été victime l' Ambassadeur Russe.

Il lui a indiqué que l'auteur des faits est un membre du feto. En effet plusieurs éléments tendent à prouver ceci. Il a été pris sous l' aile des "Abi ( grand frère )" de feto dès le collège. il a logé dans les maisons de feto lors de son cursus estudiantin. Il vivait dans une maison appartenant à un journaliste poursuivi pour appartenance à feto. Son oncle est poursuivi pour financement du feto.

Autrement dit Cavusoglu vient d'indiquer à son homologue américain, que le commanditaire de l'assassinat du diplomate russe, est sur le territoire US, sous la protection du CIA...

Affaire à suivre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
el3dess
2eme classe
2eme classe


messages : 3
Inscrit le : 13/09/2016
Localisation : Bousmaa
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 20 Déc 2016 - 21:59

Obama avait parlé de sanctions contre la Russie après le hack des élections, peut être un lien ?
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 21 Déc 2016 - 8:15

PGM a écrit:
Pourquoi parfois faire compliquer quand une reponse simple suffit ?

Peut-être que oui ,si ce n'est que les déclarations de Poutine et Erdogan vont dans le même sens qu'RecepIvedik .......un acte interprété comme un casus belli ............
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 21 Déc 2016 - 8:28

RecepIvedik a écrit:
Le MAE Turc échange par tel avec John Kerry concernant l' attentat dont à été victime l' Ambassadeur Russe.

Il lui a indiqué que l'auteur des faits est un membre du feto. En effet plusieurs éléments tendent à prouver ceci. Il a été pris sous l' aile des "Abi ( grand frère )" de feto dès le collège. il a logé dans les maisons de feto lors de son cursus estudiantin.  Il vivait dans une maison appartenant à un journaliste poursuivi pour appartenance à feto. Son oncle est poursuivi pour financement du feto.

Autrement dit Cavusoglu vient d'indiquer à son homologue américain, que le commanditaire de l'assassinat du diplomate russe, est sur le territoire US, sous la protection du CIA...

Affaire à suivre...


Les US n’accepterons jamais une Turquie basculant dans le camp Russe ........même si le plan A a échoué il vous reviendrons dessus ............Erdogan est un très bon politicien ,mais par-contre la géo-stratégie avec comme adversaire les US c'est tout autre chose ,la preuve ,le putsch ,il ne la pas vue arrivé ...............malheureusement un avenir sombre pour la Turquie se prépare No
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 21 Déc 2016 - 9:07

vinseeld a écrit:



Les US n’accepterons jamais une Turquie basculant dans le camp Russe ........même si le plan A a échoué il vous reviendrons dessus ............Erdogan est un très bon politicien ,mais par-contre la géo-stratégie avec comme adversaire les US c'est tout autre chose ,la preuve ,le putsch ,il ne la pas vue arrivé ...............malheureusement un avenir sombre pour la Turquie se prépare No

Tant que les interlocuteurs de la Turquie n'auront pas assimilés le fait qu'ils doivent considérer la Turquie comme leur égal, ils n'obtiendront plus rien de la part de la Turquie.
Les US ne sont que le paravent de la GB. le Brexit, ainsi que l'élection de Trump, tendent à faire penser que la GB à décidé de se passer de paravent et de redevenir un acteur mondial en tant que tel, au yeux de tous. Les US ne seront plus d'actualité sur la scène mondiale dans très peu de temps.

Le peuple turc a bien assimilé qu'il est en guerre. Il a bien assimilé qu'il est attaqué de toutes parts. Je ne sais pas si le terme le peuple turc est prêt est convenable mais en tout cas il sait ce qui l'attend s'il fait l' erreur de tomber dans les pièges tendus par les ennemis de la Turquie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 21 Déc 2016 - 10:50

Dans un acte désespéré de retenir la Turquie dans son giron, l' UE va annoncé aujourd'hui qu'elle élargit l'union douanière avec la Turquie.
Tous les produits agricole turc auront accès au marché commun, les entreprises turcs auront un accès totale à tous les appels d' offres de l' UE et l'éventail des échanges de produits industriels va être élargit..


A l'heure où la Turquie indique qu'elle veut une décision claire et précise de l' UE concernant son adhésion, d'ici la fin de l' année, l' Ue répond donc par l'accord douanier... Laughing

Ciao UE, bienvenue OCS ...


source turc : http://www.sabah.com.tr/ekonomi/2016/12/21/abden-cok-onemli-adim-kapilar-tamamen-aciliyor#



_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 21 Déc 2016 - 12:59

Voilà la boucle est bouclée.. Al Nosra revendique l'attentat suicide contre l' Ambassadeur de Russie.

https://fr.sputniknews.com/international/201612211029279643/

Le tireur est lié au feto. Donc Al Nosra et feto sont bel et bien amis, et sont deux flag différents d'une même entité ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 21 Déc 2016 - 22:18


_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 21 Déc 2016 - 22:37

RecepIvedik a écrit:
Voilà la boucle est bouclée.. Al Nosra revendique l'attentat suicide contre l' Ambassadeur de Russie.

https://fr.sputniknews.com/international/201612211029279643/

Le tireur est lié au feto. Donc Al Nosra et feto sont bel et bien amis, et sont deux flag différents d'une même entité ...  


Retournement de situation ... Al Nosra dément être lié à l'attentat et annonce que le communiqué de revendication publié par le journal égyptien est un faux..

source turc : http://www.turkiyegazetesi.com.tr/dunya/431046.aspx

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 22 Déc 2016 - 0:11

https://francais.rt.com/opinions/30971-qui-profite-moment-sarajevo-turquie a écrit:
Qui profite du «moment Sarajevo» turc ?
21 déc. 2016

Certains font un parallèle entre l'assassinat de l'ambassadeur russe Andreï Karlov et celui de Franz Ferdinand qui a déclenché la Première Guerre mondiale. Le journaliste Pepe Escobar s'interroge : et si cette poudrière pouvait tout faire sauter ?

Pepe Escobar est un analyste indépendant en géopolitique. Il a été reporter pour le compte d’Asia Times Online.

On ne passera pas quatre chemins : Ankara-2016 n'est pas Sarajevo-1914. Ce n'est pas un prélude à la Troisième Guerre mondiale. Quiconque a planifié l'assassinat de l'ambassadeur de Russie en Turquie Andreï Karlov – un diplomate de la vieille école, calme et qui sait garder son sang-froid – risque de subir un puissant contrecoup.

L'assassin, Mevlut Mert Altintas, était un diplômé de l'académie de police de 22 ans. Il avait été suspendu de la police nationale turque (TNP) en raison de liens présumés avec l'organisation terroriste fethullahiste (FETO) après le putsch manqué du 15 juillet contre Recep Erdogan, mais avait repris son service en novembre.

Ce n'est pas un secret que les gulénistes infiltrent massivement la TNP. Un des résultats de cette attaque sera une nouvelle et implacable répression de Recep Erdogan et de l'AKP contre le réseau de Fethula Gulen. L'enquête turque devra se concentrer non seulement sur l'échec (majeur) des services de sécurité au centre d'art moderne d'Ankara, mais aussi sur bien des choses dépassant ce cadre. Il n'est pas très rassurant que le ministre de l'Intérieur turc, Suleyman Soylu, ait publié une déclaration très laconique trois heures après les faits.

Le tueur, en costume noir et cravate, a crié des slogans de revanche «pour Alep» - «Allahou Akbar» y compris - en turc comme en mauvais arabe, ce qui pourrait signifier une connexion avec la rhétorique d'un groupe islamiste, même si ce n'est pas une preuve concluante.

Le projet de l'OTAN-CCG de changement de régime en Syrie a presque complétement échoué
Le timing est crucial. L’attaque a eu lieu un jour avant que les ministres des Affaires étrangères de la Russie, de la Turquie et de l'Iran se réunissent à Moscou pour une discussion stratégique sur la Syrie. Ils étaient déjà en contact étroit depuis quelques semaines sur la façon de conclure un accord global sur Alep, et pas seulement.

Et ceci juste après un accord crucial préalablement établi entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, impliquant pas moins que l’utilisation par des milliers de «rebelles modérés» répondant aux ordres de la Turquie d’un «couloir» pour quitter Alep. Ankara était pleinement partante pour ce plan. Cela élimine en soi la possibilité qu’Ankara soit à l'origine d'une fausse alerte.

Le président Poutine, pour sa part, a clairement dit qu'il voulait être informé au sujet de la personne ayant «dirigé» le tueur. Quelque chose qui pourrait être interprété comme un code subtil pour le renseignement russe, déjà très au courant de tout.

Le tableau général

Au niveau bilatéral, Moscou et Ankara travaillent maintenant étroitement sur la lutte contre le terrorisme. Le ministre turc de la Défense a été invité en Russie pour des négociations sur le système anti-aérien. Le commerce bilatéral est en plein essor, y compris la création d'un fonds d'investissement commun. Sur le front énergétique, le Turkish stream, en dépit de l'obsession de l'administration Obama pour le faire échouer, est devenu le sujet d'une loi à Ankara en début du mois.

Les atlantistes sont consternés par le fait que Moscou, Ankara et Téhéran soient maintenant pleinement engagés dans la conception d'un futur d’après-battaille de la ville syrienne d'Alep, excluant ouvertement le combo OTAN-CCG (Conseil de coopération du Golfe).

C'est dans ce contexte que doit être interprétée la récente arrestation d'un groupe d'agents de l'OTAN-CCG – déployés par la «coalition» menée-depuis-les-coulisses par les Etats-Unis – par les forces spéciales syriennes à Alep.

Le parlementaire syrien Fares Shehabi, chef de la Chambre de commerce d'Alep, a publié les noms des officiers de la coalition arrêtés. La plupart sont des Saoudiens. Il y a un Qatari. La présence d'un Marocain et d'un Jordanien s'explique par le fait que le Maroc et la Jordanie sont des membres «non officiels» du CCG.


Le tableau général ne pouvait pas être plus insupportable pour les atlantistes néo-conservateurs/néolibéraux
Et puis il y a un Turc, un Américain (David Scott Winer) et un Israélien. L'OTAN ne se manifeste donc que par l'intermédiaire de deux agents, mais le lien OTAN-CCG est plus qu'établi. Si on apprend plus d’information – et c'est encore un gros «si» – il peut bien s’agir du personnel militaire de la coalition et des commandants sur le terrain, ayant conseillé des «rebelles modérés» par le passé et qui sont maintenant un outil de négociation formidable entre les mains de Damas.

Les deux, l'OTAN et le CCG, gardent un silence absolu. Cela pourrait signifier un accord dans l'ombre pour la libération des prisonniers de grande valeur, renforçant encore l'emprise de Damas.

Le président Poutine a, de facto, établi un axe entre la Russie, l'Iran et la Turquie qui traite des faits sur le terrain syrien - parallèlement à la mascarade des Nations unies, lourde et sans solution, qui se déroule à Genève. Moscou souligne diplomatiquement que les travaux de l'axe complètent Genève. En fait, c'est le seul travail fondé sur la réalité. Et il est censé signer et sceller des paramètres définitifs sur le terrain avant que Donald Trump n'entre à la Maison Blanche.

En bref : le projet de l'OTAN-CCG de changement de régime de plusieurs milliards de dollars sur cinq ans (et toujours en cours) en Syrie a presque complétement échoué. Le rusé Erdogan semble avoir appris sa leçon de realpolitik. Sur le front atlantique néanmoins, cela ouvre de nombreuses voies pour canaliser le ressentiment géopolitique.

Le tableau général ne pouvait pas être plus insupportable pour les atlantistes néo-conservateurs/néolibéraux. Lentement mais sûrement, Ankara s’est tourné vers la voie «eurasianiste». Bye bye à l'UE et finalement à l'OTAN. Saluons la Nouvelle Route de la Soie, alias OBOR, One Belt, One Road, menée par la Chine, l'Union économique eurasiatique (UEE) dirigée par la Russie, l'Organisation de coopération de Shanghai, le partenariat stratégique Russie-Chine. Et la Turquie en tant que principale plaque tournante de l’intégration eurasiatique.

Pour que tout cela se réalise, Recep Erdogan a conclu qu'Ankara devait coller à la stratégie de long terme de l’axe Russie-Chine-Iran pour pacifier et reconstruire la Syrie et en faire une plaque tournante de la Nouvelle Route de la Soie. Entre cela et une «alliance» d'intérêts passagers avec le Qatar, l'Arabie saoudite et les Etats-Unis, c'était certainement une évidence.

Mais ne vous y trompez pas. Il y aura du sang.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2016 - 22:42

Malgré les guerres que nous menons, les grands projets d'infrastructure continuent leurs mise en service ..

Après le pont sur le golf de Marmara, le troisième pont sur le Bosphore, le tunnel sous le Bosphore a été mis en service et est ouvert à la circulation.

Avrasya Tuneli ( Tunnel Eurasie ) :



_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2016 - 8:56

Certains aiment à parler de danse du ventre, de retournement de veste ou je ne sais quoi concernant la politique étrangère et la diplomatie turque...

Quand je compare avec la politique étrangère et la diplomatie de la première démocratie du monde et surtout la première puissance du monde, je me dis que la diplomatie turc est plutôt très bien menée..

Declaration de l'ambassadeur US y' a 2 jours. Dans chaque phrase y'a du 180° , de la danse du ventre, du 360 °...

Citation :
La Turquie devrait être prudente dans son rapprochement avec la Russie (ambassadeur américain)

John Bass a condamné l'assassinat de son homologue russe, Andrey Karlov à Ankara, en début de semaine, et a nié les allégations sur une implication des États-Unis

24.12.2016 ~ 26.12.2016

La Turquie devrait être prudente dans son rapprochement avec la Russie, selon l'ambassadeur des États-Unis d'Amérique à Ankara, John Bass.

C'est ce qu'a affirmé l'ambassadeur dans un entretien diffusé par une chaîne de télévision turque, NTV, vendredi.

Interrogé sur le rapprochement entre Ankara et Moscou, Bass a rappelé que son pays le soutient et le comprend, étant donné que la Turquie et la Russie partagent une frontière importante dans la région de la mer Noire, outre de profondes relations commerciales et une longue histoire.

«J'estime que la Turquie et la Russie peuvent avoir une relation dans le cadre du respect, mais j'attendrais de la part d'Ankara qu'il fasse preuve de prudence à l'égard des politiques et pratiques du gouvernement russe dans la région, a-t-il déclaré. L'une des allégations qui me dérangent dans les médias turcs, c'est que les États-Unis chercheraient à saboter ce rapprochement car ils voudraient diviser la Turquie et voir son échec. Aucun pays autre que les États-Unis ne serait autant rattaché à la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Turquie. Par contre, la Russie est le seul pays européen qui a recouru à la force militaire pour annexer un territoire ou redécouper des frontières internationales. Donc nous souhaitons que la Turquie tienne compte de ces réalités lorsqu'elle approfondit ses relations avec la Russie.»

John Bass a en outre condamné l'assassinat de son homologue russe, Andrey Karlov à Ankara, en début de semaine, et a nié les allégations selon lesquelles les États-Unis y seraient impliqués.

Bass s'est félicité des démarches entreprises par la Turquie et de l'approche diplomatique qu'elle a adoptée pour résoudre la question syrienne.

Il a ajouté que les États-Unis continuent de soutenir des groupes qui luttent contre l'organisation terroriste Daesh en Syrie, dont des mouvements arabes syriens et le PYD (branche syrienne de l'organisation terroriste PKK).

«Cela ne signifie pas un soutien direct au PYD, a-t-il affirmé. Nous ne leur fournissons pas d'armes ou de munitions.»

L'ambassadeur a souligné que la campagne menée en Syrie depuis deux ans vise à vaincre Daesh et à traiter la question syrienne via des opérations militaires pour qu'elle ne pose plus un problème stratégique à la Turquie, pays allié de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

«C'est la raison pour laquelle nous n'avons jamais soutenu l'unification de ce qu'on appelle les cantons en Syrie, a-t-il dit. Voici pourquoi nous voulons que personne ne puisse changer la structure démographique ou l'administration en se reposant sur les victoires militaires contre Daesh dans les zones concernées.»

Interrogé sur les excuses présentées par la CIA et le Secrétaire d'État américain John Kerry, pour avoir accusé la Turquie d'échange pétrolier avec Daesh, Bass a dit: «Selon des indices initiaux, une partie de ce pétrole a été découverte à la frontière turco-syrienne. Le gouvernement turc a pris des mesures importantes pour empêcher la contrebande dans cette région. Durant notre coopération sur l'étude de l'incident, nous avons remarqué qu'il n'y avait plus autant de contrebande et nous en avons informé le gouvernement turc.»

L'ambassadeur a fait remarquer que le gouvernement russe qui avait accusé fermement la Turquie de contrebande pétrolière, n'a pris aucune initiative pour corriger la situation, contrairement aux États-Unis.

«Nous avons admis que nos évaluations avaient perdu leur sens, a-t-il ajouté. Nous l'admettons quand nous faisons une erreur. Nous nous attendons à ce que plusieurs autres gouvernements agissent de la même manière.»

AA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 27 Déc 2016 - 7:38

Les bombes utilisées lors de l' attentat d'Istanbul et de Kayseri ont les même composition..

Quelqu'un a déjà entendu parler du RDX ? Il y'en avait dans les 2 bombes. Signature GB.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 27 Déc 2016 - 8:56

La Turquie a développée une intelligence artificielle pour les drones. Ce logiciel donnera la capacité aux drones une prise de décision qui pourra être partager avec les autres drones sans que l'humain intervienne. Les drones pourront se communiquer sur la démarche a suivre. Aussi le logiciel permet de telechargé le programme et les missions de vol sans que l'humain intervienne qui renforcera la surveillance les convois militaires avex précision avec plusieurs drones simultanément. Le logiciel aussi permet de renforcer le décollage et l'atterrissage automatique.

Logiciel développé grace a l'institut de recherche TUBITAK, Aselsan et STK.
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 28 Déc 2016 - 8:49

http://aa.com.tr/fr/turquie/erdogan-accueille-alpha-condé-à-ankara-/715217 a écrit:
Erdogan accueille Alpha Condé à Ankara

- Après une cérémonie de bienvenue, les deux dirigeants et leurs délégations sont passées aux entretiens au palais présidentiel dans la capitale turque.

AA – Ankara – Nur Gülsoy

Le président de la République de turque, Recep Tayyip Erdogan a accueilli, mardi, son homologue guinéen, Alpha Condé à Ankara.

Une cérémonie officielle a été organisée au palais présidentiel à Ankara.

Erdogan a accueilli Condé à l'entrée principale du palais.

Les hymnes nationaux des deux pays ont été joués durant la cérémonie.

Condé a salué le corps de la Brigade des Gardes de cérémonie.

Après la présentation des délégations turque et guinéenne, Erdogan et Condé sont passés aux entretiens.

Le vice-Premier ministre Mehmet Simsek, le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, le ministre de l'Éducation nationale, Ismet Yilmaz, le porte-parole de la Présidence, Ibrahim Kalin et d'autres responsables ont participé à la cérémonie.


Citation :
La Turquie offre des tracteurs aux fermiers somaliens


-L’agence turque de Coopération et de Coordination (TIKA) a offert neuf tracteurs à des fermiers somaliens dans les bassins des fleuves Shabele et Jubba

AA - Ankara - Tuncay Çakmak

L’agence turque de Coopération et de Coordination (TIKA) a offert neuf tracteurs à des fermiers somaliens.

Dans un communiqué de la TIKA rendu public mardi, l’agence informe que plusieurs fermiers dans différentes régions de Somalie vont se voir offrir des tracteurs agricoles.

Certaines terres autour des fleuves Shabele et Jubba sont tellement fertiles qu’elles peuvent fournir jusqu’à quatre récoltes par an, offrant ainsi un potentiel agricole énorme à ce pays d’Afrique orientale.

Le seul frein est l’accès aux moyens techniques modernes.

Pour venir en aide à ces fermiers, le bureau de la TIKA à Mogadiscio a mis sur pied un projet pour leur fournir des tracteurs produits en Turquie.

Les neufs engins ont été remis aux fermiers sélectionnés lors d’une cérémonie officielle, mardi, à Mogadiscio, la capitale du pays.

Les officiels et les représentants du ministère somalien de l’Agriculture ont exprimé leurs remerciements à la TIKA mais aussi au président turc Recep Tayyip Erdogan pour les aides que la Turquie apporte à la Somalie depuis plusieurs années.

Le représentant de la TIKA en Somalie, Galip Yilmaz, a indiqué que les projets de l’agence pour soutenir l’agriculture en Somalie vont se poursuivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: