Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 1 Fév 2017 - 10:54

Kursad2 a écrit:
Le projet de missile balistique-croisière longue portée (BORA = Vent catabatique en turc) est officialisé par la Turquie. C'était un projet secret depuis 2009 et les livraisons sont en cours au sein de l'armée. Pas encore d'information sur la portée qui est tenu secrète encore aujourd'hui.


Le même jour, le sous-secrétaire de l'industrie de la défense nationale turque a félicité nos frères Pakistanais pour le projet de missile de croisière lancé depuis un sous-marin.. Bizarre...

https://twitter.com/IsmailDemirSSM/status/825737118446137345



Apparemment, le missile Bora développé en toute discrétion aurait une portée supérieure de 1 000km, missile testé au Pakistan. Un autre programme suit son cours, le programme Yildirim...

Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 1 Fév 2017 - 13:27

As-tu un avis objectif sur ce dossier " BORA" ? Very Happy


Les forces turques continuent à titiller les grecs autour des ilots de Kardak, avec l'éventualité d'un accrochage.

Les garde-côtes turcs ont chassé les grecs encore tout à l' heure ... Laughing


http://www.hurriyet.com.tr/kardakta-sicak-dakikalar-turk-ucagi-alcak-ucus-yapti-40352890

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 1 Fév 2017 - 17:16

RecepIvedik a écrit:
As-tu un avis objectif sur ce dossier " BORA" ? Very Happy

Les forces turques continuent à titiller les grecs autour des ilots de Kardak, avec l'éventualité d'un accrochage.

Les garde-côtes turcs ont chassé les grecs encore tout à l' heure ... Laughing

http://www.hurriyet.com.tr/kardakta-sicak-dakikalar-turk-ucagi-alcak-ucus-yapti-40352890

Plusieurs projets secrets sont menées par l'armée turque dont les missiles balistiques et de croisière. Il faut se dire que c'est un projet datant de 2009.. Il faudrait voir le % de CEP, la vraie portée et la charge utile. Faut pas oublier que l'armée turque avait commander des véhicules à BMC..



Sinon pour les gardes-côtes turcs au dessus l'île de Kardak en mer Egée toute à l'heure, un message clair à la Grèce...



Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 1 Fév 2017 - 17:34

Pense tu toujours qu'on aura notre loramids en 2100 ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 1 Fév 2017 - 17:43

RecepIvedik a écrit:
Pense tu toujours qu'on aura notre loramids en 2100 ?

Je sais pas ce que veut le gouvernement, ils changent de programme par rapport à leur rapprochement politique. Un jour, ca sera un système occidental, un autre chinois et un autre russe, en ce miment, ils pensent aux Russes.

Je suis d'avis d'annuler tout ce projet et de concevoir au niveau national un système au fur à mesure du développement des systèmes AA courte et moyenne portée. Les chercheurs et ingénieurs prendront en expérience.
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 1 Fév 2017 - 17:52

Pour pouvoir mener à terme ce genre de projet hautement stratégique, on est obligé de le faire secrètement. Tu n'es pas sans ignorer le sort qu'il a été réservé par le passé à de nombreux ingénieurs turcs travaillant dans l'armement.

On est donc obligé de tantôt acheter chinois tantôt discuter avec les européens, tantôt annuler un appel d'offre et d'en relancer un...

Ceci permet aux ennemis de la Turquie d'imaginer que les turcs ne savent pas comment faire ni quoi faire, mais surtout aux turcs de gagner du temps pour mener a terme ce projet...


La Turquie a les moyens de ses ambitions... Et je ne serais pas surpris s'il est bientôt question d'une Turquie avec l' arme nucléaire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6428
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 1 Fév 2017 - 19:44

Les Sud coréens ont devellopés un systeme locale (le Cheolmae) pour remplacer leurs MIM-23, ainsi qu un missile balistique.
La Turquie gagnerait peut etre à un rapprochement avec ces dernier dans ce domaine, non ?

voir meme une collaboration triangulaire Turquie-Indonesie-Coree du Sud (la collaboration entre les 2 derniers est deja bien avancée)

autre chose, aprés les derniers evenement que se soit par apport aux troubles regionaux, internes ou aux frictions avec les US, l UE, l OTAN, la Russie, Israel

La Turquie peut elle envisager l option Nuke pour se sanctuariser Question

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 1 Fév 2017 - 21:47

Alloudi a écrit:
Les Sud coréens ont devellopés un systeme locale (le  Cheolmae) pour remplacer leurs MIM-23, ainsi qu un missile balistique.
La Turquie gagnerait peut etre à un rapprochement avec ces dernier dans ce domaine, non ?

voir meme une collaboration triangulaire Turquie-Indonesie-Coree du Sud (la collaboration entre les 2 derniers est deja bien avancée)

autre chose, aprés les derniers evenement que se soit par apport aux troubles regionaux, internes ou aux frictions avec les US, l UE, l OTAN, la Russie, Israel

La Turquie peut elle envisager l option Nuke pour se sanctuariser Question

Pour le programme de missile balistique, la Turquie collabore de façon intense avec le Pakistan et c'est une bonne chose et cela peut nous suffire en terme de technologie. Pour les missiles AA longue portée se pose un problème, les Chinois sont redevables de la technologie russe, le HQ-9 n'a pas l'air d'égaler le S-400, ça serait une copie du S-300. Les Européens sont pas crédibles niveau politique, ils pourront bloquer tout projet en affirmant que la démocratie n'est plus respectée en Turquie (le blabla habituel), les US ne vendent pas leur technologie aux autres. Pour la Corée du Sud, je connais pas leur programme avec précision, il faut que je me documente. Merci pour le tuyau.

Le seul moyen est de développer un système en toute discrétion comme pour le cas du missile BORA qui aurait une portée supérieure de 1 000km (on connaît pas le CEP, la charge utile (TNT? RDX? etc..).
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Fév 2017 - 15:05

Citation :
La Turquie met en garde la Grèce contre les "provocations"

Les autorités turques accusent la Grèce de se livrer à des provocations et mettent en garde contre un "point de non-retour" si les tensions continuent de s'aggraver entre les deux pays.
La Turquie a exprimé son mécontentement après la décision de la justice grecque de refuser la semaine passée l'extradition de huit militaires soupçonnés d'avoir pris part au coup d'Etat manqué commis en juillet. Ankara a alors annoncé que les relations avec la Grèce allaient être revues.

Hier, Athènes a signalé des incursions caractérisées d'un avion militaire turc au dessus de la mer Egée, ce que le ministre grec de la Défense Panos Kammenos a qualifié de "comportement de cow-boy".

"Cela fait longtemps que la Grèce fait de la provocation. Nous nous comportons raisonnablement afin qu'il n'y ait pas de tensions avec nos voisins", affirme le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu cité par le quotidien Hurriyet.

"Nous savons comment apporter la réponse appropriée. Si la situation se dégrade, ce qu'à Dieu ne plaise, si se produit un indicent hasardeux, il n'y aura pas de retour", ajoute-t-il.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/02/97001-20170202FILWWW00091-la-turquie-met-en-garde-la-grece-contre-les-provocations.php

Sinon, la répartition de la source de la production d'électricité en Turquie, on remarque que les énergies renouvelables prennent une grande place, l'énergie éolienne dépasse les 10% :

- Barrage: 28.26%
- Charbon: 18.11%
- Gaz: 16.78%
- Lignite: 13.20%
- Éolien: 12.19%
- Géothermie: 1.63%
- Importation 3.37%
- Rivière: 3.52%

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18354
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Fév 2017 - 19:47

Citation :
La Turquie met en garde la Grèce contre les "provocations"


Reuters 02/02/2017


Les autorités turques accusent la Grèce de se livrer à des provocations et mettent en garde contre un "point de non-retour" si les tensions continuent de s'aggraver entre les deux pays.

La Turquie a exprimé son mécontentement après la décision de la justice grecque de refuser la semaine passée l'extradition de huit militaires soupçonnés d'avoir pris part au coup d'Etat manqué commis en juillet.

Ankara a alors annoncé que les relations avec la Grèce allaient être revues.

Mercredi, Athènes a signalé des incursions caractérisées d'un avion militaire turc au dessus de la mer Egée, ce que le ministre grec de la Défense Panos Kammenos a qualifié de "comportement de cow-boy".

"Cela fait longtemps que la Grèce fait de la provocation. Nous nous comportons raisonnablement afin qu'il n'y ait pas de tensions avec nos voisins", affirme le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu cité par le quotidien Hurriyet.

"Nous savons comment apporter la réponse appropriée. Si la situation se dégrade, ce qu'a Dieu ne plaise, si se produit un indicent hasardeux, il n'y aura pas de retour", ajoute-t-il.

Le ministre ne précise pas ce qu'il entend par cette expression.

La Grèce et la Turquie avaient failli s'engager dans une guerre en 1996 à propos d'îlots inhabités connus sous le nom d'Imia en grec et de Kardak en turc.

Les deux pays, qui appartiennent à l'Otan, jouent un rôle central dans la gestion de la crise des migrants.

https://www.lorientlejour.com/article/1032925/la-turquie-met-en-garde-la-grece-contre-les-provocations.html
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Capitaine
Capitaine


messages : 897
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 2 Fév 2017 - 22:42

Alloudi a écrit:


La Turquie peut elle envisager l option Nuke pour se sanctuariser Question


Je pense que les acquis turcs dans le domaine nuke sont bien plus important que ce qu'on sait. Une coopération avec le Pakistan dans ce domaine n'est absolument pas à exclure, bien au contraire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 4 Fév 2017 - 13:07

La campagne pour le référendum est lancée, une campagne de "oui" est lancé par les pro-Erdogan, le chef de la mafia islamo-nationaliste, devenu un soutien du Président Erdogan Sedat Peket dit oui.. Ainsi que plusieurs personnalités du Show, du foot, des comédiens, des artistes..



Pour Sedat Peker, il est très aimé en Turquie, c'est notre Pablo Escobar. Il avait un torturé un violeur dans sa villa, je pense que Mourad (Polat en Turquie) Alemdar ce sont un peu inspiré de lui:



Il avait aussi frappé un soutien au PKK à l'aéroport:



Après sa sortie de prison, il s'est rapproché des thèses islamo-nationaliste. Il est devenu un homme de bras pour le pouvoir.



Citation :
Istanbul, vitrine ottomane d’une Turquie post-impérial

Avec plus de 15 millions d’habitants, deux fois plus qu’en 1990, Istanbul est la métropole la plus populeuse du bassin méditerranéen. Etendue sur plus de 100 kilomètres à la jonction de l’Europe et de l’Asie, l’ancienne capitale ottomane s’affirme toujours plus comme l’emblème du dynamisme économique et de l’identité refabriquée d’une Turquie devenue un acteur régional majeur. « C’est le bien le plus précieux du pays », aime à rappeler Recep Tayyip Erdogan, le président islamo-conservateur turc, lui-même originaire du très populaire quartier de Kasimpasa et ancien maire de l’immense agglomération. « Erdogan affiche clairement sa politique vis-à-vis de sa ville natale : en faire une plate-forme de promotion et une source de richesse pour l’ensemble de la Turquie », relève Jean-François Pérouse, géographe urbain et turcologue, directeur de l’Institut français d’études anatoliennes (IFEA) d’Istanbul, qui, depuis plus d’un quart de siècle, étudie cette mégalopole en perpétuelle transformation et ses immenses chantiers qui concentrent plus de 12 % de l’ensemble de l’investissement public du pays.

« Il s’agit d’un effort pour faire d’Istanbul la vitrine de l’émergence et la capitale d’une Turquie puissante en quête de reconnaissance internationale » écrit Jana J. Jabbour, enseignante à Sciences Po Paris dans son étude sur la politique étrangère menée par l’AKP, le parti islamo-conservateur au pouvoir depuis 2002 et « l’invention d’une diplomatie émergente ».

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/03/istanbul-vitrine-ottomane-d-une-turquie-post-imperiale_5073895_3232.html

Après le Royaume-Uni avec le Brexit, au tour du Mexique..

Citation :
Le Mexique et la Turquie veulent signer un accord de libre-échange

Le Mexique et la Turquie ont convenu vendredi d'accélérer leurs négociations en vue de la signature d'un accord de libre-échange alors que les menaces protectionnistes du président américain Donald Trump se précisent.

Le ministre mexicain des Affaires étrangères Luis Videgaray et son homologue turc Mevlut Cavusoglu ont indiqué que leurs deux gouvernements avaient déjà eu plusieurs discussions et se rencontreront de nouveau durant les prochaines semaines. "Nous avons convenu d'accélérer nos efforts pour parvenir à un accord" a déclaré M. Videgaray aux journalistes. "Aujourd'hui, plus que jamais, le Mexique est ouvert au monde. Le Mexique veut construire et renforcer ses liens commerciaux ainsi qu'en matière d'investissements avec tous les pays amis, indépendamment de leur distance géographique" a-t-il expliqué.

Son homologue turc a proposé de renforcer le groupe MIKTA, une initiative de coopération politique et commerciale créée en 2013 qui réunit le Mexique, l'Indonésie, la Corée du Sud, la Turquie et l'Australie. "Ensemble nous ferons plus d'efforts pour rendre cette initiative, ce forum, plus pertinent politiquement, plus efficace et plus visible" a déclaré M. Cavusoglu. Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique se préparent à renégocier l'Accord nord-américain de libre-échange (Aléna), que Donald Trump a qualifié de "désastre total" pour son pays. Devant la menace de Donald Trump de quitter l'Aléna, le second plus grand pays d'Amérique latine accélère les négociations avec l'Union européenne et cherche à tisser des liens commerciaux avec d'autres pays.

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_le-mexique-et-la-turquie-veulent-signer-un-accord-de-libre-echange?id=9521376
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 5 Fév 2017 - 11:54

Citation :
La Turquie va créer une base scientifique an Antarctique



Le ministre de la Science, de l’Industrie et de la Technologie, Faruk Ozlu a fait savoir que la Turquie créerait une base scientifique en Antarctique

Le ministre de la Science, de l’Industrie et de la Technologie, Faruk Ozlu a fait savoir que la Turquie créerait une base scientifique en Antarctique.

M. Ozlu qui a fait des inspections sur les lieux proposés par la préfecture pour la création du Centre scientifique et technologique à Duzce, a ensuite répondu aux questions des journalistes.

Il a noté que la Turquie construirait une base scientifique en Antarctique.

« Pour la paix dans la région, nous allons mettre la science en avant plan. Nous allons envoyer en Antarctique, nos professeurs chercheurs de l’université technique d’Istanbul et d’autres universités. La Turquie possédera une base scientifique en Antarctique. Car d’autres pays y travaillent également » a-t-il continué.

M. Ozlu a souligné que l’Antarctique apparaissait visiblement sur la carte de Piri Reis.

« Nous allons faire préparer une belle carte pour l’exposer au musée où se trouvent les documents de pays revendiquant des droits en Antarctique. Nous revendiquons aussi des droits car nous sommes les premiers à faire état de l’existence d’un lieu appelé Antarctique sur la carte de Piri Reis » a assuré M. Ozlu.

http://www.trt.net.tr/francais/science-sante/2017/02/05/la-turquie-va-creer-une-base-scientifique-an-antarctique-665501
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 5 Fév 2017 - 13:01

Alors qu'on parle de référendum en Turquie, n'oublions pas que le peuple turc est assez divisé sur la question, même après la tentative de coup d'état, on ressentait cela, on peut voir dans le reportage de France :

Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 6 Fév 2017 - 12:22

La Turquie décide d'abonder de 200 milliards $ sont fond souverain les transferts à partir de banque d'état, de la banque centrale, le fond de souverain de l'armée fusionne avec le fond souverain de l'état Turc.

Le fond souverain financera les grands projets sans pour autant demander un crédit à l'étranger. Fournira aussi un financement pour les banques islamiques. Fournira aussi un financement pour les projets de l'industrie de la défense militaire, pour la R&D des nouvelles technologie & les produits à haute valeur ajoutée. Le fond achètera des entreprises étrangères ou pourra augmenter sa part dans les grandes entreprises mondiales.

Pour rappel, le fond souverain de l'armée turque:

Citation :
L’armée est présente dans l’économie du pays à travers deux organismes : le Fonds de pension des forces armées (OYAK) et la Fondation pour le renforcement des forces armées (TSKGV).

Fondé en 1961, l’OYAK est un holding militaro-industriel coiffant une trentaine d’entreprises (construction automobile, agroalimentaire, travaux publics, assurances, tourisme…) et employant dans les années 2000 plus de 30 000 salariés. Il possède, à travers OYAK Bank, l’une des plus grandes institutions financières du pays.

Le TSKGV, qui coiffe également plus d’une trentaine d’entreprises de production d’armements allant de la conception à la fabrication de systèmes électroniques militaires, de fabrication sous licence de chasseurs F-16 et de production de radars et d’armement classique (blindés, armes lourdes et légères de diverses catégorie, transport de troupes…). Elle emploie plus de 20 000 salariés. Ces deux holdings réalisent un chiffre d’affaires estimé à plusieurs milliards de dollars par an.
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 6 Fév 2017 - 20:14

Kursad2 a écrit:
La Turquie décide d'abonder de 200 milliards $ sont fond souverain les transferts à partir de banque d'état, de la banque centrale, le fond de souverain de l'armée fusionne avec le fond souverain de l'état Turc.

Le fond souverain financera les grands projets sans pour autant demander un crédit à l'étranger. Fournira aussi un financement pour les banques islamiques. Fournira aussi un financement pour les projets de l'industrie de la défense militaire, pour la R&D des nouvelles technologie & les produits à haute valeur ajoutée. Le fond achètera des entreprises étrangères ou pourra augmenter sa part dans les grandes entreprises mondiales.

Pour rappel, le fond souverain de l'armée turque:

Citation :
L’armée est présente dans l’économie du pays à travers deux organismes : le Fonds de pension des forces armées (OYAK) et la Fondation pour le renforcement des forces armées (TSKGV).

Fondé en 1961, l’OYAK est un holding militaro-industriel coiffant une trentaine d’entreprises (construction automobile, agroalimentaire, travaux publics, assurances, tourisme…) et employant dans les années 2000 plus de 30 000 salariés. Il possède, à travers OYAK Bank, l’une des plus grandes institutions financières du pays.

Le TSKGV, qui coiffe également plus d’une trentaine d’entreprises de production d’armements allant de la conception à la fabrication de systèmes électroniques militaires, de fabrication sous licence de chasseurs F-16 et de production de radars et d’armement classique (blindés, armes lourdes et légères de diverses catégorie, transport de troupes…). Elle emploie plus de 20 000 salariés. Ces deux holdings réalisent un chiffre d’affaires estimé à plusieurs milliards de dollars par an.


Une autre nouvelle, toutes les entreprises étatiques sont transférées au sein du fond souverain turc. Il s'agit de banques publiques, de transport (Turkish Airlines) d'entreprises d'énergie (GRDF, Areva, GDF et EDF turc), la Bourse d'Istanbul, Türk Telekom (la part publique 6%), entreprise de télécommunications publique (Türksat), La Poste, et surtout toutes les entreprises publiques de l'industrie de défense nationale. C'est un très grand transfert est entrain se réaliser.

Les entreprises d'état et leur valeur:

Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 586
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 7 Fév 2017 - 13:12

Je pensait qu'il n'y avait que les algériens pour innover dans ce domaine mais la le maire d'ankara a fait fort quand meme     .
INSOLITE. LE MAIRE D'ANKARA VOIT UNE MAIN ÉTRANGÈRE DERRIÈRE DES SÉISMES a écrit:

http://fr.le360.ma/monde/insolite-le-maire-dankara-voit-une-main-etrangere-derriere-des-seismes-106919

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 7 Fév 2017 - 17:15

Les Italiens aussi le disent concernant leur séisme dans le centre du pays(a cause de leur hostilité a l'UE.) ......... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 8 Fév 2017 - 13:03

Trump et Erdogan ont parlé plus de 45 minutes. Ils se sont mit d'accord sur la Syrie. La Turquie demande la fin de l'aide au YPG et la participation de la Turquie a la bataille de Raqqah tout en éliminant le YPG. La première visite du chef de la CIA se fera en Turquie, il est attendu demain à Ankara. La Turquie demande aussi l'extradition de Gulen.

La Turquie et les USA ont décidé de renforcer leurs relations économique et commerciale.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18354
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 9 Fév 2017 - 18:56

Citation :
Soldats turcs tués en Syrie : Moscou et Ankara renforceront leur coopération contre l'EI, selon le Kremlin


AFP 09/02/2017


La Russie et la Turquie renforceront leur coordination militaire en Syrie, après la mort de trois soldats turcs tués "accidentellement" dans un raid de l'aviation russe dans le nord du pays, a annoncé jeudi le Kremlin.

"La coordination militaire sera renforcée dans le cadre de l'opération en Syrie contre les combattants de l'Etat islamique et les autres organisations extrémistes", a indiqué le Kremlin dans un communiqué après une conversation téléphonique entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

https://www.lorientlejour.com/article/1034279/soldats-turcs-tues-en-syrie-moscou-et-ankara-renforceront-leur-cooperation-contre-lei-selon-le-kremlin.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18354
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 9 Fév 2017 - 22:45

Citation :
La diplomatie turque défend son rapprochement avec la Russie


AFP 09/02/2017


Le ministre turc des Affaires étrangères a défendu jeudi à Madrid le rapprochement d'Ankara avec Moscou, une manière d'"équilibrer" sa politique étrangère face aux atermoiements de l'Union européenne.

"Nous devons équilibrer notre politique extérieure entre nos voisins à l'est, au nord et à l'ouest", a affirmé Mevlut Cavusoglu lors d'une conférence organisée par le groupe de réflexion Real Instituto Elcano à Madrid. "Nous n'avons pas d'alternative", a-t-il justifié, son pays, membre-clé de l'Otan, étant frontalier à la fois de l'Union européenne, de la Syrie et de l'Iran.

Auparavant le ministre a longuement critiqué l'Union européenne, les négociations de la Turquie dans la perspective d'une adhésion, entamées en 2005, étant au point mort, et les relations UE-Turquie de plus en plus froides. "Soyez honnêtes avec nous : si vous ne voulez pas de nous, dites-le", a lancé en conclusion M. Cavusoglu à l'Union européenne.

La Turquie a menacé de suspendre l'accord controversé visant à endiguer le flux de réfugiés provenant de Syrie vers l'Europe, conclu en mars 2016 avec l'UE. "Nous en avons vraiment assez du deux poids deux mesures", a déclaré Mevlut Cavusoglu, évoquant par exemple la Croatie, dont l'adhésion a été plus rapide.

Depuis l'été 2016, les relations entre la Turquie et la Russie se sont parallèlement réchauffées, une embellie matérialisée par un accord en octobre pour un gazoduc en mer Noire. Cette nouvelle donne n'a pas été remise en question par l'assassinat de l'ambassadeur russe à Ankara en décembre.

Longtemps opposées sur le dossier syrien, notamment sur le sort du président syrien Bachar el-Assad, la Turquie et la Russie ont en outre récemment décidé de coordonner leur actions contre l'EI dans ce pays.
Mevlut Cavusoglu a également justifié le rapprochement avec la Russie par la situation de son pays, la comparant à celle de l'Ukraine, proche géographiquement des deux et tiraillée entre l'Europe et la Russie.
"Des pays comme la Turquie et l'Ukraine (...) n'ont pas à choisir", a-t-il assuré.
La Russie a annexé en 2014 la péninsule ukrainienne de Crimée, et un conflit opposant l'armée ukrainienne à des séparatistes prorusses dans l'est du pays a fait plus de 10.000 morts depuis près de trois ans.

https://www.lorientlejour.com/article/1034314/la-diplomatie-turque-defend-son-rapprochement-avec-la-russie.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18354
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 10 Fév 2017 - 18:37

Citation :
Soldats tués en Syrie: versions contradictoires d'Ankara et de Moscou


AFP 10/02/2017


Moscou et Ankara ont livré vendredi deux versions divergentes des circonstances de la mort la veille de trois soldats turcs dans un bombardement russe en Syrie, où les deux pays coopèrent contre le groupe Etat islamique.

Le Kremlin a affirmé vendredi que ces frappes visant des "terroristes" avaient été effectuées à partir de coordonnées fournies par les Turcs. Mais l'état-major turc a ensuite affirmé avoir notifié les Russes de la présence de ses soldats dans la zone.

Trois militaires turcs ont été tués et 11 blessés jeudi dans un bombardement qualifié d'"accidentel" par Ankara et Moscou de l'aviation russe dans la région d'al-Bab, un bastion de l'EI dans le nord de la Syrie.

"Nos militaires se sont basés, lors des frappes sur les terroristes, sur les coordonnées transmises par nos partenaires turcs. Et aucun militaire turc ne devait se trouver dans la zone définie par ces coordonnées", a indiqué vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"Il y a eu une absence de coordination dans la transmission des coordonnées", a ajouté M. Peskov en réponse à une question sur une "erreur" des Turcs.

"Les causes de l'incident sont claires. Il n'y a aucun débat. Le président (Poutine) a présenté ses condoléances et a regretté ce qui s'est passé", a poursuivi M. Peskov.

Mais l'état-major turc a dans la soirée de vendredi réfuté cette version, affirmant que les coordonnées indiquant l'emplacement de ses hommes avaient été fournies à plusieurs reprises à la partie russe.

"Nos unités touchées par l'avion (russe) le 9 février se trouvaient au même emplacement depuis environ 10 jours", a indiqué l'armée turque dans un communiqué cité par l'agence de presse progouvernementale Anadolu.

L'état-major turc affirme avoir indiqué aux Russes l'emplacement de ses unités mercredi après qu'un projectile se fut écrasé près de leurs positions.

"Les coordonnées indiquant l'emplacement de nos unités ont été réitérées le même jour (mercredi) à 23h11 au personnel responsable du centre d'opérations de Hmeimim", dans le nord-ouest de la Syrie, où la Russie a une base aérienne, a déclaré l'état-major turc.

"A peu près au même moment, l'attaché militaire russe à Ankara a été invité au quartier général de l'état-major où les coordonnées indiquant l'emplacement des soldats qui avaient déjà été transmises lui ont été remises en main propre", a ajouté l'armée turque.

L'armée turque opère en soutien des rebelles syriens qui cherchent à progresser face aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans son bastion d'al-Bab, dans le nord de la Syrie.

Ankara et Moscou ont procédé ensemble à des frappes aériennes contre l'EI à al-Bab, après avoir signé le 12 janvier un accord spécifiant des mécanismes pour "coordonner" leurs frappes contre des "cibles terroristes".

Cette coopération en Syrie traduit l'amélioration des relations entre les deux pays après une grave crise née en novembre 2015, quand la Turquie avait abattu un avion de combat russe survolant la frontière syro-turque.

https://www.lorientlejour.com/article/1034438/moscou-et-ankara-se-renvoient-la-responsabilite-dune-bavure.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18354
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 13 Fév 2017 - 22:45

Citation :
"Mon objectif était de tuer des chrétiens", dit l'auteur de la tuerie d'Istanbul


Photo d'archives de l'assaillant ouzbek Adbulgadir Masharipov.

turquie
Lors de son audition ce week-end, Abdulgadir Masharipov a indiqué préférer la peine de mort à toute autre condamnation.


OLJ/Reuters 13/02/2017



L'auteur de l'attaque contre une discothèque d'Istanbul qui a fait 39 morts, dont trois Libanais, dans la nuit du Nouvel an a déclaré devant des juges qu'il visait des chrétiens, rapporte lundi le quotidien turc Hürriyet.

Au cours de la même audition, qui s'est déroulée à huis clos ce week-end, Abdulgadir Masharipov a redit qu'il avait d'abord envisagé de passer à l'action dans le secteur de la place Taksim mais que les mesures de sécurité renforcées l'avaient décidé à se replier sur le Reina, une boîte de nuit huppée au bord du Bosphore.

"Je n'ai participé à aucune action avant le Reina. J'avais l'intention d'agir contre des chrétiens durant leur fête, de me venger de leurs actes criminels dans le monde. Mon objectif était de tuer des chrétiens", a dit le suspect ouzbek, selon la transcription publiée par Hürriyet.

L'attaque a été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) en représailles à l'implication militaire de la Turquie dans le conflit syrien.

Capturé le 16 janvier, Abdulgadir Masharipov avait déjà déclaré aux enquêteurs avoir reçu l'ordre d'attaquer les environs de Taksim mais modifié sa cible en raison des mesures de sécurité draconiennes mises en place autour de la place. Il avait alors précisé que ces instructions venaient de Raqqa, le fief de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie.

Lors de son audition ce week-end, il a dit n'éprouver aucun regret. "Je ne pense pas avoir fait quoi que ce soit contre la république de Turquie. Je n'ai rien fait contre la Turquie. Je me suis vengé. Je ne regrette pas ce que j'ai fait."

Il a ajouté préférer la peine de mort à toute autre condamnation. "Je suis resté en vie mais j'étais allé là-bas pour mourir", a-t-il dit, toujours selon Hürriyet.

La peine de mort n'a plus cours en Turquie depuis 2002 mais la question de son rétablissement a été posée par le président Recep Tayyip Erdogan à la suite du coup d'Etat manqué de juillet dernier.

https://www.lorientlejour.com/article/1034896/mon-objectif-etait-de-tuer-des-chretiens-dit-lauteur-de-la-tuerie-distanbul.html
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 14 Fév 2017 - 11:30

Istanbul en 4K:



En parlant de ville..

Les villes se transforment en Turquie avec l'arrivé millions de migrants, les municipalités veulent modernisées leurs villes, les axes perpendiculaires sont privilégiées, comme ici à Antep à la frontière syrienne:

Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 259
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 17 Fév 2017 - 14:36

Erdogan redis qu'il veut réinstaurer la peine de mort en Turquie.

La chaine qatari diffusera prochainement la série Etugrul, histoire qui relate l'ancêtre des Ottomans pendant la période des croisades, les guerres intestines au Moyen-Orient, l'arrivée des Mongols et l'établissement des tribus turcs en Syrie, Irak et en Anatolie


_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développé les technologies robotiques devront se battre contre des robots"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: