Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 13 Juin 2017 - 18:58

Citation :
Erdogan fustige le projet de référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien


AFP 13/06/2017


Le référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien est une "erreur" et une "menace" pour l'intégrité territoriale de l'Irak, a déclaré mardi le président turc Recep Tayyip Erdogan.

"Faire un pas vers l'indépendance du nord de l'Irak est une erreur et une menace pour l'intégrité territoriale de l'Irak", a déclaré M. Erdogan, lors d'un discours retransmis à la télévision.

La présidence du Kurdistan irakien a annoncé la semaine dernière la tenue le 25 septembre d'un référendum sur son indépendance, malgré l'opposition de Bagdad.
Mais la Turquie, elle-même en proie sur son territoire à un conflit avec des séparatistes kurdes qui a fait plus de 40.000 morts depuis 1984, est fermement opposée à toute constitution d'un Etat kurde à sa frontière, malgré de bonnes relations entretenues avec le dirigeant kurde irakien Massoud Barzani.

Elle a déclenché en août dernier une opération militaire dans le nord de la Syrie pour en chasser les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), mais également pour empêcher aux Kurdes syriens de faire la jonction entre les cantons qu'ils contrôlent dans cette région en proie à une guerre civile.

"Nous avons toujours défendu l'intégrité de l'Irak et nous continuerons à la défendre", a poursuivi M. Erdogan, ajoutant qu'un tel référendum "n'est dans l'intérêt de personne".

https://www.lorientlejour.com/article/1056913/erdogan-fustige-le-projet-de-referendum-sur-lindependance-du-kurdistan-irakien.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 14 Juin 2017 - 23:57

Citation :
La Grèce terre d'asile pour les Turcs pourchassés par le régime



"Il n'y a plus aucune justice en Turquie": comme Cevheri Güven, journaliste de 38 ans, des centaines de Turcs ont pris le chemin de l'exil en
Grèce, redevenue porte de sortie pour les dissidents du pays voisin. Photo AFP / SAKIS MITROLIDIS

Diplomatie
"Nous avons peur que le président turc Erdogan envoie des gens pour nous enlever", confie un journaliste.


OLJ/Catherine BOITARD avec Vassilis KYRIAKOULIS/AFP

14/06/2017


"Il n'y a plus aucune justice en Turquie": comme Cevheri Güven, des centaines de Turcs ont pris le chemin de l'exil en Grèce, redevenue porte de sortie pour les dissidents du pays voisin.

"C'est le seul pays frontalier démocratique, la Bulgarie, elle, renvoie en Turquie tous les réfugiés politiques", justifie M. Güven, 38 ans, poursuivi pour appartenance à la mouvance güléniste, accusée d'avoir mené le putsch manqué du 15 juillet.
Interdit de sortie du territoire turc, privé de passeport, ce journaliste, cadre du magazine Nokta, a franchi clandestinement le fleuve frontalier d'Evros en septembre avec sa femme, également journaliste, et leurs enfants, 5 et 8 ans.

A temps, après avoir été arrêté plusieurs fois et faire l'objet de nouvelles recherches, pour échapper à sa condamnation par contumace à 22 ans et six mois de prison prononcée en mai. Lui dément toute implication dans la tentative de renversement du régime.
Redoutant "la torture", le couple avait auparavant vécu caché pendant près de deux mois.

D'autres passent par les îles grecques, suivant la même route que celle du grand exode de 2015. Au total, près de 400 Turcs ont demandé l'asile en Grèce depuis juillet.
Leur arrivée rappelle l'afflux des militants de gauche ou kurdes dans les années 80-90.
Pour certains, ils ne font que passer, visant le nord ou l'ouest de l'UE.
"L'Europe doit se préparer dans les années à venir à accueillir des réfugiés turcs", indique à l'AFP un autre exilé, sous couvert d'anonymat.


La peur des 'espions' turcs
En onze mois, le régime turc a emprisonné plus de 50.000 juges, policiers, fonctionnaires, journalistes... et plus de 100.000 ont été limogés ou suspendus.
Les passeurs spéculent sur cette clientèle aux abois.

"Une famille syrienne aurait payé moins de 1.000 euros, nous avons payé 15.000 euros", note M. Güven.
S'il se réjouit que ses enfants, inscrits à l'école grecque, puissent entamer une nouvelle vie, il reste taraudé par l'inquiétude.
"Nous avons peur que (le président turc) Erdogan envoie des gens pour nous enlever".
Des soupçons de refoulements, près de la frontière, de deux groupes de réfugiés, dont des enfants, fin mai, ont encore ravivé ces craintes.

Selon ces allégations, relayées par la Fédération internationale des droits de l'homme, ils ont été remis par des policiers grecs à des hommes masqués et renvoyés de force.
Parmi eux, le rédacteur en chef de Nokta, condamné à la même peine que M. Güven. Les médias turcs ont annoncé pour leur part qu'il avait été arrêté le 24 mai alors qu'il s'apprêtait à fuir en Grèce.
"Il a été renvoyé", insiste M. Güven, sans pouvoir dire par qui.

Les autorités grecques affirment enquêter, et démentent toute implication officielle.
"Ce serait illogique", alors que le pays a pris le risque cet hiver de défier Ankara en refusant d'extrader huit officiers turcs ayant fui en hélicoptère au lendemain du putsch, commente une source policière.

Mais les demandes d'asile traînent. M. Güven attend toujours la réponse à la sienne.
A l'isolement - "nous nous méfions les uns des autres" - s'ajoutent les difficultés financières, avec les "biens saisis et les comptes gelés" en Turquie, relève-t-il.


Le boom de l'exil doré
En pleine crise économique, la Grèce offre de fait peu d'opportunités.
En contrepartie, "la proximité géographique et culturelle fait que nous nous sentons chez nous ici", relève-t-on parmi un tout autre groupe d'arrivants turcs, celui des nouveaux immigrants. Ceux-ci, "en demande d'Europe et de sécularisme, ne se reconnaissent plus dans une Turquie en voie de réislamisation", explique cet immigré, sous couvert d'anonymat.
Appartenant souvent à l'ancienne élite, ils profitent de l'offre grecque d'un permis de séjour renouvelable contre un achat immobilier d'au moins 250.000 euros.

"Il y a un boom de ce marché", relève Michalis Katsaros, agent immobilier dans le nord de la Grèce.
Athènes a délivré depuis le début de l'année 1.684 de ces permis, contre 1.550 pour tout 2016.
Les bénéficiaires vivent souvent encore entre les deux pays, mais veulent s'assurer une base arrière au cas où.
Ironie de l'histoire, à Athènes ils élisent surtout la banlieue balnéaire cossue du Phalère.
C'est là où se sont installés beaucoup des quelque 50.000 Grecs d'Istanbul chassés en mars 1964 de l'ex-capitale ottomane, sur fond de querelle chypriote.
"Ils nous accueillent, nous aident, ce sont des retrouvailles", s'amuse un des nouveaux venus.

https://www.lorientlejour.com/article/1056894/la-grece-terre-dasile-pour-les-turcs-pourchasses-par-le-regime.html
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 433
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 15 Juin 2017 - 10:08

1$ = 3.48£ en Turquie. Le $ au plus bas niveau depuis plus d'un an face à la Livre turque.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Hier à 17:06

Citation :
Turquie: explosion près d'une installation de l'Otan


AFP 22/06/2017


Une explosion provoquée par une grenade assourdissante s'est produite jeudi matin près d'une installation de l'Otan à Izmir, dans l'ouest de la Turquie, sans faire de victimes, ont rapporté les médias turcs.

L'explosion a eu lieu un peu avant 08H00 (05H00 GMT), a précisé l'agence progouvernementale Anadolu, selon laquelle un mur séparant le terrain de l'Otan d'un cimetière ainsi que les vitres de bâtiments avoisinants ont été endommagés.

Les premiers éléments de l'enquête indiquent que l'explosion a été provoquée par une grenade assourdissante, a ajouté Anadolu. Un témoin cité par l'agence a affirmé que l'explosion a eu lieu juste après le passage d'un véhicule militaire. La Turquie a été frappée ces deux dernières années par une vague d'attentats meurtriers, liés aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ou à la rébellion kurde. A Izmir justement un commando lourdement armé avait fait exploser le 5 janvier une voiture piégée devant le palais de justice, faisant deux morts.

Cette attaque avait été revendiquée par les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical kurde proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

https://www.lorientlejour.com/article/1058655/turquie-explosion-pres-dune-installation-de-lotan.html
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 433
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Hier à 23:39

En Turquie, selon un décret gouvernemental, les condamnés pour terrorisme seront obligés à effectuer leur service militaire en Turquie. Le décret publié dans le journal officiel concerne les combattants du PKK et de l'EI qui sont capturés et d'autres organisations terroristes. Le décret alourdi aussi la peine de prison pour les déserteurs enfuient à l'étranger de l'armée turque d'une peine de prison de 1-5 ans. Après leur peine de prison, les déserteurs seront envoyés dans les casernes pour effectuer leur service militaire.

Le service militaire est de 15 mois pour les hommes et devient obligatoire pour les femmes lors d'un conflit armé. Les Turcs vivant à l'étranger sont dans l'obligation de verser 1000$ pour être acquitter du service national mais sont susceptible d'être appeler à l'armée si conflit. La relève militaire d'une mobilisation militaire concerne chaque citoyen de 16-65 ans.

L'armée turque compte 700 000 - 800 000 hommes. 18 millions d'hommes et 17 millions de femmes sont potentiellement mobilisable. L'armée turque compte 5 millions de fusils d'assaut dans les stocks. 2 millions d'hommes sont mobilisable en 48h.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
QuickShark
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 383
Inscrit le : 28/06/2012
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 1:16

Kursad2 a écrit:
En Turquie, selon un décret gouvernemental, les condamnés pour terrorisme seront obligés à effectuer leur service militaire en Turquie. Le décret publié dans le journal officiel concerne les combattants du PKK et de l'EI qui sont capturés et d'autres organisations terroristes. Le décret alourdi aussi la peine de prison pour les déserteurs enfuient à l'étranger de l'armée turque d'une peine de prison de 1-5 ans. Après leur peine de prison, les déserteurs seront envoyés dans les casernes pour effectuer leur service militaire.

Le service militaire est de 15 mois pour les hommes et devient obligatoire pour les femmes lors d'un conflit armé. Les Turcs vivant à l'étranger sont dans l'obligation de verser 1000$ pour être acquitter du service national mais sont susceptible d'être appeler à l'armée si conflit. La relève militaire d'une mobilisation militaire concerne chaque citoyen de 16-65 ans.

L'armée turque compte 700 000 - 800 000 hommes. 18 millions d'hommes et 17 millions de femmes sont potentiellement mobilisable. L'armée turque compte 5 millions de fusils d'assaut dans les stocks. 2 millions d'hommes sont mobilisable en 48h.

N'est-il pas risqué de laisser des condamnés pour terrorisme dans les casernes à manier des armes pour effectuer leur service militaire?! Qu'est ce qui garanti qu'à la première occasion ces condamnés ne retournent pas les armes contre les soldats turcs dans des opérations suicide? Franchement je ne comprends pas le but d'une telle décision si tu pouvais mieux m'éclairer la dessus kursad je t'en serais reconnaissant.

_________________
"Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais", Hassan II
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: