Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37  Suivant
AuteurMessage
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 10 Jan 2019 - 21:47

Erdogan voulait montrer que la Turquie a des muscles et devenir le caïd de la région, résultat, il a sacrifié les bonnes relations de son pays avec les voisins et les opportunités d'échanges commerciaux ainsi offertes. La Syrie offrait à la Turquie la possibilité d'accéder, par voie terrestre (qui revient mois cher que le fret maritime), aux marchés du Liban, de la Jordanie et des pays du Golf. Le coût se mesure en manque à gagner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 13 Jan 2019 - 11:44

Samyadams a écrit:
Alors, Barbaros Pacha, il paraît que c'est la "joie" à Ankara, Erdogan aurait "adoré" l'injonction de Bolton de ne pas toucher aux Kurdes du YPG Laughing
Je vois déjà Erdogan applaudir (en cachette) la prise de contrôle du nord-est de la Syrie par les troupes d'"Assad doit partir" et les troupes turques, massivement déployées aux frontières de la Syrie, plier bagages, les larmes aux yeux, en voyant s'évaporer, à tout jamais, le rêve d'un nouvel empire ottoman mdr
Tu te rappelles, Barbaros, de nos débats enflammés sur le forum à propos de l'invasion de la Syrie par les terroristes takfiristes coupeurs de têtes "modérément modérés", après transit par la Turquie, quand tu affirmais, avec assurance, que les jours du président Assad étaient comptés ? Les événements ont prouvé que j'avais raison  
(mes excuses aux membres du forum pour cette digression, c'est un vieux compte à régler avec mon vieil ami Barbaros Pacha, un "loup gris", dont la couleur est en fait celle du caméléon)  je file

Toute les allégations sont fausses et Erdogan a redit qu'ils détruiront le YPG, il a même refusé de rencontré Bolton. Le président turc Erdogan: "Les commentaires de John Bolton sont inacceptables et constituaient une grave erreur (qui voulait que la Turquie épargne le YPG). Peu importe le kurde, le turc ou l'arabe. S'il / elle est un terroriste, nous ferons le nécessaire."

Le Président Erdoğan: (Opération à l'est de l'Euphrate) "Après la réunion avec John Bolton, l'opération peut avoir lieu a tout moment. Une nuit, nous pouvons venir soudainement."



Samyadams a écrit:
Erdogan voulait montrer que la Turquie a des muscles et devenir le caïd de la région, résultat, il a sacrifié les bonnes relations de son pays avec les voisins et les opportunités d'échanges commerciaux ainsi offertes. La Syrie offrait à la Turquie la possibilité d'accéder, par voie terrestre (qui revient mois cher que le fret maritime), aux marchés du Liban, de la Jordanie et des pays du Golf. Le coût se mesure en manque à gagner.

La Turquie devrait avoir un esprit hégémonique et non amical avec ses voisins et avec tous les pays du MENA que ça soit avec le bâton ou la carotte..

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 13 Jan 2019 - 11:48

La Turquie lancera la production en masse de la chanvre, la chanvre fut partiellement interdit à cause de ses effets psychotropes, la chanvre sera produit pour le biocarburant, pour l'alimentation, papeterie et le textile.

Le gouverneur de la province du nord-ouest de la Turquie, Kırklareli, a annoncé que sa province commencerait à cultiver des plantes de cannabis après la demande du président Erdoğan de relancer la production de cette plante en Turquie.

Le cannabis sera exporté vers des pays qui légalise l'utilisation du cannabis, frappé le marché de la drogue douce avec une légalité.. La chanvre sera utilisé dans le textile, biocarburant, l'industrie et l'alimentation.. La Turquie fut le premier producteur de cannabis au monde dans les années 70 avant son interdiction.. La Turquie exploitera aussi de l'opium pour son industrie pharmaceutique et interdira les importations..

Erdogan: "Ceux qui nous interdisaient de planter de l'opium plantaient de l'opium. Commençons maintenant un processus de production de chanvre. Nous verrons qu'il existe de nombreux avantages dans de nombreux domaines."


_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
RED BISHOP

messages : 6776
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 13 Jan 2019 - 14:37

La Turquie va concurrencer le Rif....lol

Non mais c'est clair qu'il y a un débat au niveau international autour du Canabis.
moi-meme je ne suis pas contre la production de cette plante pour des objectifs industriel et médical

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 13 Jan 2019 - 18:12

Turquie: À Tchaldiran, pas loin de la frontière iranienne, les températures sont descendus à -40°C, un renard est retrouvé congelé par les habitants. C'est une congélation instantanée.








_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
YASSINE
Sous lieutenant
Sous lieutenant
YASSINE

messages : 620
Inscrit le : 21/12/2008
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 14 Jan 2019 - 7:07

Trump menace de "dévaster" l'économie de la Turquie si elle s'en prend aux Kurdes

https://www.lepoint.fr/monde/syrie-trump-menace-de-devaster-l-economie-de-la-turquie-si-elle-s-en-prend-aux-kurdes-14-01-2019-2285468_24.php
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM

messages : 10626
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 14 Jan 2019 - 11:33

Avec sa gestion jusqu'au boutiste du dossier Khashoggi, RTE s'est attiré l'inimitiée tenace de Trump et des salauds. Tôt ou tard ils tenteront de faire payer RTE. Dans une région où tout se règle à coup de vengeance, il est à craindre que la Turquie soit la cible d'attaques vicieuse. Le désengagement US de Syrie est un cadeau à Poutine et non à RTE.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
Alloudi

messages : 7228
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 14 Jan 2019 - 12:29

Faut voir si  il peu faire le poid face au trio Washington-Ryad-Tel-aviv

Sans que la Turquie n y l' aisse des plumes

La sortie virulente de Trump s explique sûrement par le traitement réserve a Bolton

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 14 Jan 2019 - 16:46

Je ne vais pas plaindre Erdogan, il a commencé par prendre une bonne voie, celle de bonnes relations avec les pays voisins et tous les avantages économiques et politiques qui vont avec. Seulement, "chassez le naturel, il revient au galop". Il a fallu qu'Erdogan se mette à avoir la folie des grandeurs, se rêvant sultan d'un nouvel empire néo-ottoman, avec la cruauté envers les Syriens en prime. Non seulement il s'est fait rabattre le caquet par les Russes, après les avoir bêtement provoqués, mais le voilà devenu la cible des Américains, qui n'auront pas beaucoup de peine à mettre l'économie turque à genoux, en raison d'une autre faute d'Erdogan, celle d'avoir facilité aux entreprises turques de se surendetter, en mettant la pression sur la banque centrale pour qu'elle garde ses taux directeurs bas.
Je lui en veux presque pour avoir cru au début que c'était un bon dirigeant, mais un islamiste reste ce qu'il est,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 15 Jan 2019 - 14:33

Il faut pas prendre Trump au sérieux, il change de positions assez facilement, 24h après son discours sur la dévastation de l'économie turque. Trump dit tout le contraire sur le développement économique entre Etats-Unis et la Turquie. Les deux dirigeants ont parlé par téléphone.

L'économie turque diversifie son économie, c'est ce qui se passe..


_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 15 Jan 2019 - 16:35

Ce n'est pas Trump qu'il faudrait craindre, mais le "Deep state" noyauté par les néo-conservateurs. Pour donner des coups bas à la Turquie, les assassins économiques de Washington n'ont pas besoin de l'autorisation de Trump. La chute récente de la livre turque est, d'ailleurs, la preuve que les coups de hache ont déjà commencé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 20 Jan 2019 - 16:28

La puissance électrique des centrales géothermiques en Turquie atteignent 1 347MW plaçant la Turquie au 4ème rang mondial après les Etats-Unis, les Philippines et l'Indonésie.. Devant l'Islande, la Nouvelle-Zélande, la Chine et le Japon..

En Turquie, l'énergie renouvelable atteint 51% de l'électricité produite..

Objectif 2023: 5 000MW pour l'énergie géothermique..


_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 26313
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 31 Jan 2019 - 15:48

Citation :
Turquie : le tourisme étranger augmente de près de 22% en 2018



Des gens nourrissant des mouettes à l'arrière d'un ferry traversant le Bosphore, à Istanbul, le 29 janvier 2019. / AFP / BULENT KILIC

AFP 31/01/2019


Près de 40 millions de touristes étrangers ont visité la Turquie en 2018, une hausse de 21,84% par rapport à 2017, confirmant une reprise après une période noire pour le secteur, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère du Tourisme.
"Le tourisme en Turquie continue de monter et de battre les records de ces dernières années", s'est félicité le ministère dans un communiqué.

La Turquie a accueilli au total un peu plus de 46 millions de visiteurs en 2018, dont 39,49 millions d'étrangers et 6,62 millions de Turcs vivant à l'étranger, selon le texte. Ce nombre dépasse même celui de 2015, année au cours de laquelle 42 millions de visiteurs sont venus en Turquie, avant une baisse globale de 24,6% enregistrée en 2016.

Le secteur du tourisme a été lourdement affecté par la situation politique et sécuritaire du pays en 2015 et 2016, années marquées notamment par une série d'attentats sanglants, liés aux jihadistes du groupe Etat islamique et à la rébellion kurde, et une tentative de putsch à l'été 2016. Cette année-là, les revenus du tourisme avaient baissé de près de 30%, avant de se redresser de près de 20% en 2017.

En 2018, ils ont à nouveau augmenté de 12,3% par rapport à 2017, atteignant 29,5 milliards de dollars, a annoncé jeudi l'Office national des statistiques (Tüik). La situation s'est en effet stabilisée, le pays n'ayant notamment pas connu d'attentat majeur depuis celui du Nouvel An 2017, revendiqué par le groupe Etat islamique.

La majorité des visiteurs étrangers en 2018 sont venus de Russie (5,9 millions de visiteurs, soit une hausse de 26,49% par rapport à 2017), d'Allemagne (4,5 millions, +25,88) et de Bulgarie (2,4 millions, +28,82), selon les chiffres du ministère.

Dans l'ouest de la Turquie, à Éphèse, vestige de la cité byzantine qui abritait un grand temple dédié à Artémis, l'une des sept merveilles du monde dont il ne reste plus grand chose aujourd'hui, environ 1,5 million de personnes sont venues en 2018, contre 996.800 en 2017, selon le ministère du Tourisme.

Un weekend de janvier, plusieurs groupes de touristes évoluaient entre les ruines d’Éphèse, inscrites au registre du patrimoine mondial de l'Unesco en 2015 et cinquième site le plus visité de Turquie.
"Certains amis m'ont avertie : +Tu sais, tous ces événements d'il y a 2-3 ans ?+", admet Shi, une touriste chinoise rencontrée à Éphèse. "Mais bon je pense que maintenant ça va. Je ne m'inquiète pas."
Pour Martin, un touriste slovaque amoureux de la Turquie, "le terrorisme est partout". "Aujourd'hui c'est plus sûr en Turquie qu'à Paris ou Londres", estime-t-il.

https://www.lorientlejour.com/article/1155320/turquie-le-tourisme-etranger-augmente-de-pres-de-22-en-2018.html
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 10 Fév 2019 - 19:41

Le déficit des comptes courants de la Turquie est résorbé depuis 3 mois, La Turquie n'aura plus de dette des comptes courants cette année si la performance continue dans l'exportation et par le remplacement des produits importés par des produits nationaux avec l'afflue de touristes, le prix du pétrole compte aussi.

La dette publique devrait diminuer aussi autour de 25% du PIB.

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 27 Fév 2019 - 16:14

La Turquie découvre du gaz dans la région de la Thrace orientale. Les réserves de gaz decouverts en Turquie dans la region de la Thrace est de 3 milliards m3. Ce qui équivaut à 10 ans de consommation pour 300 000 foyers, une réduction des importations de gaz de 1 milliard $.

La Turquie lance aujourd'hui le plus grand exercice naval militaire de son histoire face à l'Egypte, Grèce, Chypre et aux couples Arabie Saoudite-EAU. Mavi Vatan (La patrie bleue). Mobilisation générale de la marine de guerre en mer noire, mer de Marmara, mer Égée et Méditerranée

Les 16 investigateurs du soulèvement du parc de Gezi dont Osman Kavala et Mehmet Ali Alabora sont jugés pour tentative de soulèvement et destruction de la République, tentative de renversement du gouvernement par la force, le procureur de la République recquiert la perpétuité.








Publicité à l'aéroport d'Atatürk d'Istanbul sur la nouvelle loi de citoyenneté turque en investissant 250 000$.



Antarctique: l'expédition turque atteint l'Antarctique pour l'exploration scientifique du continent. La Turquie inaugure sa première base scientifique sur le continent de l'Antarctique






_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 2 Mar 2019 - 10:48

La Turquie est sur le point de signer des accords de libre échange avec le Japon, l'Ukraine, la Thaïlande, l'Indonésie, l'Equateur (très bonne nouvelle) et 13 autres pays d'Asie et d'Afrique.

Les exportations turques augmentent de 5.1% en janvier 2019. Les importations diminuent de 27.2%, le déficit commercial se résorbe de 72.5%,

Exportations: 13.2 milliards $
Importations: 15.6 milliards $
Diminution du déficit commercial: 72.5%.

Tension diplomatique entre la Chine et la Turquie concernant les Ouighours, la Turquie traitant la Chine d'acte de barbarie le sort des Ouighours. Le commerce turc est déficitaire pour la Turquie (-20 milliards $), une imposition de taxes supplémentaires n'est pas à exclure.

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 26313
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 11 Mar 2019 - 16:42

Citation :
La Turquie en récession, mauvaise nouvelle pour Erdogan

Par: rédaction
11/03/19 - 10h45  Source: Belga

 
Le président turc Recep Tayyip Erdogan en meeting à Diyarbakir, Turquie, le 9 mars 2019.
© epa.



La Turquie est entrée en récession pour la première fois depuis 2009, d'après les données publiées lundi, une mauvaise nouvelle pour le gouvernement à trois semaines d'élections municipales.


Le Produit intérieur brut (PIB) s'est contracté de 3% au quatrième trimestre 2018 en glissement annuel, selon l'Office nationale des statistiques (Tüik), et de 2,4% par rapport au trimestre précédent.

Or, au troisième trimestre déjà, le PIB avait déjà reculé de 1,1%, ce qui signifie que la Turquie est entrée en récession, une première depuis 2009. Une récession se définit par deux trimestres consécutifs de recul du PIB.

La croissance pour l'ensemble de l'année 2018 s'est établie à 2,6%, contre 7,4% en 2017.

Crise diplomatique avec Washington

Ce ralentissement s'explique en grande partie par une très forte inflation sur fond de crise de la livre turque survenue en août, due aux tensions diplomatiques entre Ankara et Washington et à la défiance des marchés à l'égard des politiques économiques menées par le gouvernement turc.

La devise turque a ainsi perdu près de 30% de sa valeur en 2018, mais s'est stabilisée depuis le début de l'année. Un dollar s'échangeait lundi vers 10h00 contre 5,44 livres.

L'inflation se maintenait à 19,67% en rythme annuel en février, repassant toutefois sous le seuil symbolique de 20% pour la première fois depuis août.

https://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/3521761/2019/03/11/La-Turquie-en-recession-mauvaise-nouvelle-pour-Erdogan.dhtml  
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1417
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 12 Mar 2019 - 1:06

Kursad2 a écrit:
La Turquie est sur le point de signer des accords de libre échange avec le Japon, l'Ukraine, la Thaïlande, l'Indonésie, l'Equateur (très bonne nouvelle) et 13 autres pays d'Asie et d'Afrique.

Les exportations turques augmentent de 5.1% en janvier 2019. Les importations diminuent de 27.2%, le déficit commercial se résorbe de 72.5%,

Exportations: 13.2 milliards $
Importations: 15.6 milliards $
Diminution du déficit commercial: 72.5%.

Tension diplomatique entre la Chine et la Turquie concernant les Ouighours, la Turquie traitant la Chine d'acte de barbarie le sort des Ouighours. Le commerce turc est déficitaire pour la Turquie (-20 milliards $), une imposition de taxes supplémentaires n'est pas à exclure.

lol!

Kursad2 a écrit:


La Maroc peut mettre fin à l'accord de libre échange mais après ça qui fera confiance au Maroc? La Turquie gagne sa bataille commerciale face au Maroc en proposant aux clients des meilleurs produits abordables et de qualité, ce qui est utile serait de proposer des produits mieux que les produits turcs, pour ça faut surtout secouer les producteurs et les hommes d'affaires au Maroc avec une vraie politique d'Etat.

Tout le monde parle des bienfaits de l'OMC, mais être dans l'OMC est un challenge, ce n'est pas un acquis, sinon faites comme les Algériens, à vous de voir en sortant de l'OMC.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 12 Mar 2019 - 4:01

simplet a écrit:
Kursad2 a écrit:
La Turquie est sur le point de signer des accords de libre échange avec le Japon, l'Ukraine, la Thaïlande, l'Indonésie, l'Equateur (très bonne nouvelle) et 13 autres pays d'Asie et d'Afrique.

Les exportations turques augmentent de 5.1% en janvier 2019. Les importations diminuent de 27.2%, le déficit commercial se résorbe de 72.5%,

Exportations: 13.2 milliards $
Importations: 15.6 milliards $
Diminution du déficit commercial: 72.5%.

Tension diplomatique entre la Chine et la Turquie concernant les Ouighours, la Turquie traitant la Chine d'acte de barbarie le sort des Ouighours. Le commerce turc est déficitaire pour la Turquie (-20 milliards $), une imposition de taxes supplémentaires n'est pas à exclure.

lol!

Kursad2 a écrit:


La Maroc peut mettre fin à l'accord de libre échange mais après ça qui fera confiance au Maroc? La Turquie gagne sa bataille commerciale face au Maroc en proposant aux clients des meilleurs produits abordables et de qualité, ce qui est utile serait de proposer des produits mieux que les produits turcs, pour ça faut surtout secouer les producteurs et les hommes d'affaires au Maroc avec une vraie politique d'Etat.

Tout le monde parle des bienfaits de l'OMC, mais être dans l'OMC est un challenge, ce n'est pas un acquis, sinon faites comme les Algériens, à vous de voir en sortant de l'OMC.

Tu mélanges les deux cas. Le Maroc et la Turquie ont un accord de libre échange donc les questions de taxes, de normes et réglementaires sont réglés.

La Turquie n'a pas signé de traité de libre échange avec la Chine, la Turquie peut augmenter les tarifs douaniers selon les principes de l'OMC.

Les deux cas ne sont pas identiques.

_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1417
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 12 Mar 2019 - 16:55

Kursad2 a écrit:

Tu mélanges les deux cas. Le Maroc et la Turquie ont un accord de libre échange donc les questions de taxes, de normes et réglementaires sont réglés.

La Turquie n'a pas signé de traité de libre échange avec la Chine, la Turquie peut augmenter les tarifs douaniers selon les principes de l'OMC.

Les deux cas ne sont pas identiques.

je mélange rien c'est toi qui vante les bienfaits de l'OMC  quand ça arrange votre pays, et soudain tu prône le protectionnisme
l'OMC et pour la libre circulation des échanges et oeuvre pour l'abolition les barrières douanières

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
Alloudi

messages : 7228
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 12 Mar 2019 - 18:20

simplet, c est pas aux turcs de se soucier de ce qu'ont signent

si les notre ont signé un mauvais accord de libre echange sans que nous ayons les epaule pour etre concurentiels,
c est les notres qui sont à blamer pas les turcs , ni les tunisiens, ni les US...

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1417
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 12 Mar 2019 - 20:14

Alloudi a écrit:
simplet, c est pas aux turcs de se soucier de ce qu'ont signent

.

oui bien sur, c'est juste un complément de discussion qu'on a eu ailleurs

Kursad2 a écrit:
simplet a écrit:


tout simplement faut mettre fin a l'accord de libre échange avec la Turquie, je sais pas ce que les responsables qui ont signé cet accord ont dans la cervelle

.

La Maroc peut mettre fin à l'accord de libre échange mais après ça qui fera confiance au Maroc? La Turquie gagne sa bataille commerciale face au Maroc en proposant aux clients des meilleurs produits abordables et de qualité, ce qui est utile serait de proposer des produits mieux que les produits turcs, pour ça faut surtout secouer les producteurs et les hommes d'affaires au Maroc avec une vraie politique d'Etat.

Tout le monde parle des bienfaits de l'OMC, mais être dans l'OMC est un challenge, ce n'est pas un acquis, sinon faites comme les Algériens, à vous de voir en sortant de l'OMC.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
Kursad2

messages : 1144
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 17 Mar 2019 - 10:59

La Turquie est devenu le 12ème exportateur d'armement au monde, l'objectif est d'être dans le top 10 en 2019..



Erdogan ouvre les portes du plus ancien temple du monde, Göbeklitepe, construit il y a 12 000 ans, 7 500 ans avant les pyramides de Khéops en Egypte. Erdogan déclare: « Göbeklitepe montre la profondeur des racines de civilisation en Anatolie ». 2019 sera l'année Göbeklitepe.







L'histoire resurgit de chaque coin de la Turquie.

La plus ancienne ville du monde se trouve en Turquie (Catalhöyük), construite aux alentours de 9 000 ans avant JC. Pas de rues mais les gens avaient accès à leur habitations par le toit. Ils enterré leurs morts dans leurs habitations même.






_________________
"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
BOUBOU

messages : 3444
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 17 Mar 2019 - 14:01

J'aime la Turquie, mais quand je voit ces annonces "premier temple au monde, première ville au monde, naissance de la civilisation...etc". je ne peut m'empêcher de faire le lien avec les dictatures qui pour regonfler les troupe (et la population!) avec de supposées découvertes historique les concernant et faisant d'eux "the first and the best people".


_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
RED BISHOP

messages : 6776
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 17 Mar 2019 - 20:15

C'est le retour des Empires asiatiques, c'est un cycle.

Enntre le Tsar Poutine de toutes les Russies, l'Empereur Xi Jingping de Chine, le Maharaja Modi de l'Empire des Indes, voila le Sultan Ottoman Erdogan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Revenir en haut 
Page 36 sur 37Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Fils de politique méritocratie
» La politique en musique
» Problèmes actuels de politique internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: