Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44  Suivant
AuteurMessage
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1159
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Juil 2017 - 13:57

Y a deux pays qui ont vraiment aidé le Maroc,

Le Koweit qui a financé beaucoup de nos Barrages et routes a des taux avantageux et nos relations été formelle état a état, pas des relation de Cheikh avec responsables comme avec les autre pays du golf

aussi l'Irak avant l’embargo, le textile Marocain tourné en pleine capacité

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
al_bundy
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1147
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Juil 2017 - 14:00

oui mais en volume ça se chiffrait à combien?
Regardes juste les investissement des saoudiens aux états unis, c'est effarant! Ils maintiennent à flot un pays qui est border line niveau dette! Le pire c'est que je suis sure que si un jour ksa sombre, ces derniers auront jouer un rôle là dedans.

_________________


Ces gifs animés proviennent du mangas "Les chevaliers du zodiaques: the lost canvas".
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 880
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Juil 2017 - 14:54

En même temps, l'argent que peuvent gagner ces pays en investissant aux USA n'est jamais sécurisé. Ils peuvent gagner autant qu'ils veulent sur le papier mais un jour, en cas de conflit, le Big Brother se donnera le droit de mettre la main dessus et la loi américaine l'autorise à le faire. D'ailleurs, ils l'ont déjà fait et personne n'a bougé le petit doigt. Un petit rappel:

Citation :


En 1963, le président Kennedy avait gelé les actifs du gouvernement et des citoyens cubains placés aux États-Unis. Ce gel reste effectif aujourd’hui, bien que beaucoup des titulaires d’origine de ces comptes soient décédés. Le bureau de contrôle des actifs étrangers a constamment refusé les requêtes de citoyens cubains vieillissants demandant l’accès à des sommes dérisoires placées dans des comptes bancaires américains pendant plus de 40 ans, car les ouvrir irait à l’encontre de la politique étrangère des États-Unis. La valeur totale des actifs cubains est sujette à polémique. Le gouvernement cubain prétend que, après avoir dépensé des centaines de millions de dollars en poursuites judiciaires contre le régime de Castro, les États-Unis n’ont plus qu’environ 76 millions de dollars, dont 58 millions appartiendraient à des particuliers. Le gouvernement américain proteste qu’il reste plus de 223 millions de dollars (PDF), sans préciser ce qui revient respectivement au gouvernement et aux Cubains ordinaires.

http://www.slate.fr/story/34947/actifs-geles-dictateurs

Cet argent gelé et qui appartient aux cubains n'est pas une exception. Les USA avaient déjà gelé l'argent de l'Irak en 1990, et d'autres pays européens ont gelé l'argent de la Syrie. Le gouvernement d'Obama a saisi 30 milliards de dollars appartenant à Kadhafi qui ne pouvait rien faire:

Citation :


Le dirigeant libyen n’a probablement aucun recours du côté des tribunaux non plus, car la loi qui permet au président de geler des avoirs étrangers ne prévoit pas de contrôle juridictionnel et les États-Unis ne reconnaissent l’autorité d’aucun tribunal international pour arbitrer ce genre de litige.

http://www.slate.fr/story/34947/actifs-geles-dictateurs

Et pour que les américains restituent les sommes gelées au gouvernement Libyen qui lui succède, il faut que ce dernier soit reconnu par les USA. C'est une condition:

Citation :

Quand Kadhafi sera mort ou aura perdu le pouvoir, et que les États-Unis auront reconnu le gouvernement qui lui succédera, le président lèvera le gel des avoirs appartenant au gouvernement libyen. L’avenir des avoirs personnels de Kadhafi est moins clair.

Excepté en temps de guerre, le président américain n’a pas le droit (PDF) de saisir unilatéralement de l’argent bloqué pour le donner à quelqu’un d’autre. Il peut convaincre les tribunaux de le faire en revanche, s’il prouve que cet argent est le fruit de corruption ou de blanchiment d’argent. Dans ce cas, un juge peut le transférer au gouvernement américain qui pourra à son tour le rediriger vers le nouveau gouvernement libyen.

http://www.slate.fr/story/34947/actifs-geles-dictateurs



_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1159
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Juil 2017 - 16:22

ralek1 a écrit:
En même temps, l'argent que peuvent gagner ces pays en investissant aux USA n'est jamais sécurisé. Ils peuvent gagner autant qu'ils veulent sur le papier mais un jour, en cas de conflit, le Big Brother se donnera le droit de mettre la main dessus et la loi américaine l'autorise à le faire. D'ailleurs, ils l'ont déjà fait et personne n'a bougé le petit doigt. Un petit rappel:



personne ne connait les détails sur leur accords


_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9784
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Juil 2017 - 20:44

Avec les précautions d'usage :

http://m.le360.ma/politique/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-la-visite-du-roi-salman-a-tanger-127307

Salmane et son fiston attendus à Tanger le 22/7 pour un mois. On y évoque une visite de Merkel a tanger, entre autre.
Faudrait déposer une tirelire "rif" à l'entrée de Tanger

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Silent Urban SERE
Caporal
Caporal
avatar

messages : 119
Inscrit le : 04/03/2017
Localisation : Barcelone
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Juil 2017 - 20:50

PGM a écrit:
Avec les précautions d'usage :

http://m.le360.ma/politique/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-la-visite-du-roi-salman-a-tanger-127307

Salmane et son fiston attendus à Tanger le 22/7 pour un mois. On y évoque une visite de Merkel a tanger, entre autre.
Faudrait déposer une tirelire "rif" à l'entrée de Tanger

lol! À mimti Kerchi 😂, j'ai explosé de rire. Et c'est pas faux, surtout à cette Lalla Merkel, elle a les poches pleines.

Ça sera une sorte de 3awn lfari9 avec un tabsil, et des ghramat  😂 (celui qui a pas vécu ça, est un bobo marocain) 😎 Twisted Evil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Juil 2017 - 21:32

Ce qui est agaçant c'est que pleins de ces chefs d'Etat viennent voir le saoudien à Tanger, sans même daigner adresser un telegram de courtoisie au souverain du pays..
Sont révolus les temps de Hassan II où ça adressait des lettres au Roi, quand ça survolait juste l'espace aérien du Maroc...

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9784
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Juil 2017 - 22:33

Les protocoles prévoient toujours des échanges de courtoisie dans ces cas. L'intérieur est nécessairement dans la boucle. Les ambassadeurs préparent et informent les autorités locales.
De la même manière je crois que SM n'a rencontré aucun officiel en Hollande...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 989
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 15 Juil 2017 - 14:26

Encore une fois, certains mélangent investissements et placement des réserves. Vous mélangez aussi investissements publics et privés.

l'Arabie Saoudite n'avait pas de fonds souverain jusqu'à il y a un an ou deux et ses investissements sont tournés vers l'intérieur du pays.

Le Koweït et Abu Dhabi sont les premiers à avoir créé des fonds souverains dans les années 70 et des fonds d'aide au développement. Le Maroc à reçu énormément d'aide du FADES et d'autres. Pour ce qui est des investissements, ADIA et KIA (avant KIO) fonctionnent comme tout fonds d'investissements. Ils donnent une plus grande pondération aux gros marchés financiers. Au Maroc, la bourse étant montante depuis 2011... On ne peut pas s'attendre à de grosses positions.
En private equity ces fonds veulent des structures qui sont basées sur le common law car Cela évite de se retrouver devant des cours de justice locales en cas de litige. Longtemps le Maroc n'avait aucune offre dans ce domaine. C'est avec l'arrivée de l'autre conseiller du roi (ancien vendeur chez Deutsche) que les choses bougent.

Pour revenir à l'Arabie Saoudite, l'état n'a pas d'investissements aux us ou en Europe. Comme le Rial est fixé au dollar, ils doivent acheter des bons du Trésor. Ils étaient les troisièmes plus gros acheteurs après la Chine et le Japon. Mais ce ne sont pas des investissements ce sont des opérations de change.

Enfin, il y a l'investissement privé. Là, les saoudiens font fort. Ils possèdent tellement d'immobilier à Manhattan et Londres que cela en devient ridicule. Il en va de même pour les grosses familles emiraties qataris et Koweitiennes. Il s'agit avant tout d'investissements dans l'immobilier et dans des fonds de private equity. Ils achètent aussi bcp d'obligations... Car ils adorent la rente.
Mais pourquoi investissent-ils aux US et en grande Bretagne ? C'est une assurance vie. Si les choses tournent mal au pays ils auront de l'argent et une carte de séjour en Europe ou aux states... Et ça, nous ne pouvons pas l'offrir et ils savent que nous ne pourrons pas leur offrir un asile au cas où ils tombent en disgrace chez eux.

Donc, nous ne recevons pas autant d'investissement que cela car nous ne structurons pas nos investissement dans un environnement legal anglo-saxon et nous ne pouvons pas offrir le "safe haven" face à leur regime.


Dernière édition par alphatango le Dim 16 Juil 2017 - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5217
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 15 Juil 2017 - 20:21


_________________
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1159
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 15 Juil 2017 - 23:12

Citation :
Hilale rend visite au contingent marocain en République Centrafricaine

Dans le cadre de la mission qu'il effectue en République Centrafricaine (RCA), en sa qualité de Président de la Configuration RCA de la Commission de la Consolidation de la Paix des Nations Unies, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, s’est rendu, vendredi à Bangassou, au sud-est du pays, où il a rencontré les membres du contingent marocain qui y sont déployés au sein des forces de la MINUSCA.

Hilale était accompagné d’une délégation civile et militaire du Secrétariat de l’ONU ainsi que de la Représentante Spéciale Adjointe du Secrétaire Général en RCA, la Marocaine Najat Rochdi.

MHilale a transmis aux membres du Contingent marocain la bienveillance et la sollicitude du roi pour l’abnégation dans l’accomplissement de leur mission en RCA. Il leur a également fait part du soutien et de l’admiration de l’ensemble du peuple marocain pour leur bravoure, leur professionnalisme et pour leur action en faveur de la paix.

L’Ambassadeur leur a fait part des condoléances et de la solidarité du Secrétaire Général de l’ONU et de son engagement à arrêter et traduire en justice les responsables des meurtres des casques bleus marocains. Il a aussi transmis un message de solidarité de l’ensemble des membres des Nations Unies, ainsi que leur appréciation pour leur persévérance et les services rendus, dans des conditions difficiles, pour le rétablissement de la paix, la protection des civils mais également pour leurs actions sociales en faveur des populations locales, dans leur zone de déploiement.

Hilale s’est ensuite entretenu avec Mohammed Boungab, Commandant du contingent, et les officiers, qui lui ont brossé un tableau de la situation dans cette localité du sud-est du pays, qui est le théâtre depuis le mois de mai dernier, de violences perpétrées par les groupes armés, qui s’attaquent tant à la population locale qu’aux casques bleus qui y sont déployés.

Le Commandant du contingent marocain a prié M. Hilale de bien vouloir transmettre à Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, leur fierté de servir la cause de la paix en Afrique, et leur détermination à poursuivre leur mission, quels que soient les sacrifices, afin d’aider la RCA à sortir de la crise et permettre à son peuple de retrouver la paix, la réconciliation nationale et le développement.

Durant cette visite, Hilale a été reçu par le Maire et les autorités locales de Bangassou ainsi que par l’Evêque de cette ville. Ce dernier l’a chargé de transmettre au roi sa gratitude et celle de toute la population locale pour le geste hautement apprécié, de l’envoi l’année dernière de cartables et fournitures scolaires aux enfants de la communauté, dans sa double composante musulmane et chrétienne.

Cette visite de trois jours en RCA fera l’objet d’un rapport que Hilale, Président de la Configuration RCA, soumettra à la Commission de la Consolidation de la paix et au Conseil de Sécurité des Nations Unies.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 880
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 16 Juil 2017 - 11:58

Citation :


Entre le Maroc et l'Espagne, une frontière au bout du fil



AFP le 16/07/2017 à 11:02, mis à jour à 11:030


Le Penon de Velez de la Gomera, l'une des sept enclaves espagnoles sur le littoral nord du Maroc, près du parc naturel d'Al-Hoceïma, le 25 juin 2016 ( AFP/Archives / Mustafa EL HASSOUNI )


C'est l'une des plus petites frontières terrestres au monde: longue d'une soixantaine de mètres, la corde en plastique bleu s'étire sur la plage au milieu de barques en bois et filets rongés par l'eau de mer.

"N'approchez pas de la ficelle!", hurle depuis sa casemate, casque de travers, une sentinelle marocaine, sortie de sa torpeur digestive par l'arrivée d'un journaliste de l'AFP.

"Les Espagnols en face pourraient vous tirer dessus avec des balles en caoutchouc", reprend, un ton en dessous, le soldat, avant de se rasseoir aussitôt à l'ombre de son abri en bois, accroché à la montagne face à la Méditerranée.

Vestiges de conflits séculaires, le Penon de Velez de la Gomera est l'une des sept enclaves espagnoles sur le littoral nord du Maroc, dont le royaume revendique toujours la souveraineté.

Si ces poussières de l'empire colonial ont perdu toute utilité militaire, une autre enclave, Perejil, ou Leïla selon les Marocains, fut dans les années 2000 l'objet d'une grave crise entre Madrid et Rabat, qui marquera mardi son quinzième anniversaire.

Une poignée de soldats marocains s'y étaient installés unilatéralement et l'incident se solda le 18 juillet 2002 par l'intervention, sans effusion de sang, des commandos espagnols.

Plus d'une décennie plus tard, le sujet ne fait plus vraiment polémique au Maroc. La presse locale résumait sobrement ces derniers jours: "la donne a changé" entre Madrid et Rabat, devenus les meilleurs partenaires.

- Bientôt un grillage? -

Pourtant, la frontière entre les deux pays ne tient parfois qu'un à un fil comme celui qui sépare le village marocain de Badès et l'enclave espagnole du Penon de Velez de la Gomera.

"Ici, on n'a pas vraiment de problèmes avec les Espagnols, même si notre village est comme occupé", raconte Hamed Aharouch, 27 ans, installé sur une chaise en plastique devant sa baraque de pêcheur.

Perdu au coeur du parc naturel d'Al-Hoceïma, au terme d'une piste poussiéreuse sillonnant la montagne, le village croupion de Badès a des allures de bout du monde.

Tel un paquebot échoué, la presqu'île espagnole, du haut de ses 87 mètres, domine toute la baie, une anse enchanteresse cernée de pentes rocailleuses tombant dans les eaux bleutées.

La bannière espagnole or et rouge flotte sur l'ancienne forteresse conquise au XVIe siècle.


Le Penon de Velez de la Gomera, l'une des sept enclaves espagnoles sur le littoral nord du Maroc, près du parc naturel d'Al-Hoceïma, le 27 juin 2016 ( AFP/Archives / Mustafa EL HASSOUNI )


Une piste d'hélicoptère a été aménagée dans la roche, qui sert au ravitaillement du Penon, interdit aux bateaux espagnols. En contrebas, un poste d'observation depuis lequel une sentinelle jette parfois un oeil distrait.

L'eau a reculé ces dernières années: l'île du Penon, qui abrite une base militaire, est devenue presqu'île, séparée du territoire marocain par un banc de sable grisâtre.

"Il parait que les Espagnols veulent mettre un grillage à la place de la ficelle bleue. Là on n'est pas d'accord!", proteste Hamed. "Déjà qu'on ne peut pas s'approcher!"

"De toute façon on ne peut rien dire", continue-t-il, fataliste. "L'Etat (marocain) nous empêche de faire quoi que ce soit. Même nos militaires nous crient dessus dès qu'on s'approche trop du fil".

- 'Foutue frontière' -

En août 2012, une poignée d'activistes marocains étaient montés sur le rocher du Penon, d'où ils avaient été chassés manu-militari. L'incident en était resté là.

"Les Espagnols? Ils nous menacent avec leurs armes, ils n'ont rien à faire ici", grogne Ali El-Guedouch, 55 ans, figure locale avec sa casquette hors d'âge estampillée "trophée Hassan II".

"Il ne devrait pas y avoir cette foutue frontière au milieu de notre village", grimace-t-il, le visage fripé. "Autrefois je pêchais sur le rocher, aujourd'hui impossible".


Le Penon de Velez de la Gomera, l'une des sept enclaves espagnoles sur le littoral nord du Maroc, près du parc naturel d'Al-Hoceïma, le 22 juin 2016 ( AFP/Archives / Mustafa EL HASSOUNI )



"Bon, si le commandant de garnison espagnole est sympa, tu peux quand même t'approcher tranquille avec ta barque", concède-t-il.

On a peine à imaginer, mais Badés fut au cours de l'histoire un port très actif, point de passage entre l'Europe et la capitale impériale Fès.

"Le premier problème en fait ici c'est l'isolement", constate en chœur la bande de pêcheurs.

"C'est comme si nous n'étions ni au Maroc ni en Espagne", résume Ali.



http://www.boursorama.com/actualites/entre-le-maroc-et-l-espagne-une-frontiere-au-bout-du-fil-bac0f61cdcbcc714e6e3cba45e9e3599

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3487
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 18 Juil 2017 - 18:10

pourquoi l'Espagne ressort ces dernières semaines le dossier des évènement de 2002 sur l'ilot Laila. notamment la vidéo de l'arrestation par les FS espagnoles de 6 militaires désarmés Marocains. la multiplication des interviews de ses mêmes soldats espagnoles, bien sur visage non découvert... pourquoi exactement ce timing et est ce que ca un lien ou un autre avec la situation dans le Rif ou avec l'élargissement de notre ZEE dans nos provinces du sud ?

Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 763
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 18 Juil 2017 - 20:00

ils peuvent gesticuler comme ils veulent et célébrer la crise de l’îlot comme une grande Reconquista, il suffirait de laisser passer 2 ou 3 vagues de migrants qui attendent patiemment dans nos forets pour les voir stresser et venir négocier.
On a un levier de contre-puissance qui équilibre nos rapports de forces.

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9784
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 18 Juil 2017 - 20:24

Fox-One a écrit:
pourquoi l'Espagne ressort ces dernières semaines le dossier des évènement de 2002 sur  l'ilot Laila. notamment la vidéo de l'arrestation par les FS espagnoles de 6 militaires désarmés Marocains. la multiplication des interviews de ses mêmes soldats espagnoles, bien sur visage non découvert... pourquoi exactement ce timing et est ce que ca un lien ou un autre avec la situation dans le Rif ou avec l'élargissement de notre ZEE dans nos provinces du sud ?


15 eme anniversaire aujourd'hui (du 11 au 18/7/2002)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3487
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 18 Juil 2017 - 20:45

bens.othman a écrit:
ils peuvent gesticuler comme ils veulent et célébrer la crise de l’îlot comme une grande Reconquista, il suffirait de laisser passer 2 ou 3 vagues de migrants qui attendent patiemment dans nos forets pour les voir stresser et venir négocier.
On a un levier de contre-puissance qui équilibre nos rapports de forces.

et tu crois que les espagnoles ne prennent pas en considération notre petit pouvoir de nuisance par l'immigration clandestine des sub sahariens ou font abstraction de notre coopération dans le domaine sécuritaire et anti terroriste.

je pense que c'est plus louche et plus profond, le fait qu'ils fêtent aux fanfares le 15ème anniversaire de ce grand fait divers qui est l'affaire de l'ilôt.
Revenir en haut Aller en bas
jimmy hendrix
2eme classe
2eme classe


messages : 17
Inscrit le : 07/12/2016
Localisation : casablanca
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 19 Juil 2017 - 18:20

Montrer une vidéo d'une armée avec ses hélicos et navires de guerre contre 6 gendarmes , cela s'appelle : une armée de lâches ! J'aurais préféré qu'ils montrent les archives de la bataille d'Anoual !D'ailleurs , je ne comprends pas pourquoi le Maroc ne faite pas cette bataille tous les ans ?
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1159
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 19 Juil 2017 - 19:07

jimmy hendrix a écrit:
Montrer une vidéo d'une armée avec ses  hélicos et navires de guerre contre 6 gendarmes , cela s'appelle : une armée de lâches ! J'aurais préféré qu'ils montrent les archives de la bataille d'Anoual !D'ailleurs , je ne comprends pas pourquoi le Maroc ne faite pas cette bataille tous les ans ?

les Espagnols et Portugais connaissent tres bien les Moros , c'est vrai des fois ils ont tendance a oublier comme Aznar,



.


_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 940
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 20 Juil 2017 - 20:51

Depuis un mois différent think thank et association nigérians ,expriment dans la presse locale leur opposition à l 'adhésion du Maroc au CEDEAO , le dernier en date
http://www.premiumtimesng.com/foreign/west-africa-foreign/237548-group-opposes-moroccos-bid-join-ecowas.html
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1159
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 20 Juil 2017 - 23:04


Moïse Katumbi Chapwe, rival déclaré du président Joseph Kabila

Spoiler:
 


_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 880
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 22 Juil 2017 - 11:03

Citation :


Le Maroc et le Ghana décident de renforcer les mécanismes de coopération bilatérale


Les mécanismes de coopération entre le Maroc et le Ghana seront renforcés afin d'accompagner la dynamique enclenchée grâce à la dernière visite de SM le Roi Mohammed VI à Accra, a souligné, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.

Les deux pays ont ainsi décidé de tenir régulièrement leurs consultations politiques, lancées en 2001, et de réunir, tous les deux ans, la commission mixte maroco-ghanéenne, un mécanisme mis en place depuis une dizaine d’années, a ajouté M. Bourita dans un point de presse tenu à l’issue d’un entretien avec la ministre ghanéenne des Affaires étrangères, Mme Shirley Ayorkor Botchway.

Les discussions ont également porté sur les moyens de mettre en oeuvre les 24 conventions qui ont été signées durant la visite royale au Ghana, a indiqué le ministre.

M. Bourita a de même souligné que ses entretiens avec son homologue ghanéenne ont été l'occasion de faire le suivi des décisions prises lors de la visite royale au Ghana en février dernier, mettant en exergue le renforcement de la coopération avec le Ghana, un pays qui joue un rôle "très" important au niveau de la CEDEAO et de l’Union Africaine.

A rappeler que Mme Ayorkor Botchway, en visite dans le Royaume, s’était entretenue, jeudi, avec le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

(MAP)

https://www.medias24.com/map/map-24112-Le-Maroc-et-le-Ghana-decident-de-renforcer-les-mecanismes-de-cooperation-bilaterale.html


_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 940
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 24 Juil 2017 - 14:49

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-07-24/nigeria-says-ecowas-studying-ramifications-of-morocco-membership

Citation :

Nigeria Says Ecowas Studying Ramifications of Morocco Membership

@DulueMbachu More stories by Dulue Mbachu

Nigerian lobby groups ask government to reject application

Africa is ‘centerpiece’ of Nigeria foreign policy: Onyeama

The Economic Community of West African States is studying the implications of admitting Morocco following its request last month to join the organization, Nigeria’s Foreign Affairs Minister Geoffrey Onyeama said.

Morocco’s request was accepted “in principle” by leaders of the group known as Ecowas at a June 4 summit in the Liberian capital, Monrovia.

“The principle of course is one of non-hostility to Morocco,” Onyeama said in an interview in the Nigerian capital, Abuja, on July 20. “There’s no enmity there that would mean an immediate and automatic negative response to such a request. What has to be looked at a bit more is all the technical ramifications.”

Still, Nigeria didn’t send a high-level delegation to the Ecowas summit after it emerged that Morocco would present its request to join the 15-member bloc. “We would’ve preferred to have had the opportunity to discuss internally and this was not given by the Ecowas secretariat,” Onyeama said.

Several Nigerian lobby groups, including an organization of retired ambassadors, are putting pressure on the Nigerian government to reject the application because of the decades-old dispute over Western Sahara and Morocco’s geographical distance. Nigeria recognizes the Western Sahara as an independent nation, while Morocco claims it as part of its territory.
‘Economic Diplomacy’

Onyeama, 61, served as deputy director-general of the World Intellectual Property Organization before his appointment as foreign affairs minister in 2015. He sees “economic diplomacy” as part of his role as Nigeria struggles to wean itself off its dependence on crude, he said. The country went through its worst economic contraction in a quarter of a century last year as a plunge in the price and output of its main export took a toll.

Africa is “the centerpiece” of Nigerian foreign policy under President Muhammadu Buhari, Onyeama said, citing Nigeria’s role in a military intervention in Gambia this year, its involvement in peace missions in Darfur, Somalia and South Sudan, and its support for the establishment of a rapid deployment force for the continent.

Nigeria is against African nations leaving the International Criminal Court because the continent has “no mechanism for holding leaders to account,” he said. South Africa and Burundi announced plans last year to leave the court because it has mainly brought African leaders to trial. South Africa revoked its decision this year following a local ruling that declared the proposed pullout unconstitutional.

Relations with South Africa are particularly important to Nigeria for driving Africa’s development, which is why they both have a “bi-national commission” represented at the presidential level, according to Onyeama. It was useful in resolving issues around Nigerians affected by xenophobic attacks in South Africa and there’s a joint-monitoring mechanism now in place to track developments, he said.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13165
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 24 Juil 2017 - 15:21

Et devinez par qui ce groupe d'ambassadeur "retraité" a t'il été payé pour diffuser ce message avec ce timing la.... La santé de leur président est fragile et tout notre stratégie repose sur notre relation entre lui et SM. Si nous ne faisons pas les choses rapidement, la porte risque de se refermer !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 989
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 24 Juil 2017 - 19:46

J'espere que le les notres ont eu l'intelligence de construire une relation qui se base sur plus que la relation personelle entre Buhari et le roi. La sante fragile de Buhari etait un fait connu de tous depuis avant les elections. J'espere que la DGED est suffisament informee pour ne pas avoir neglige ce point.

Le fait est qu'il y a une guerre intestine au sein du pouuvoir Nigerian et qu'il faut se preparer au depart de Buhari. J'espere que notre diplomatie a construit les ponts avec suffisament de pretendants pour que cette alliance ne revienne pas au point de depart (hostilite au Maroc).

Ces messages de quelques ambassadeurs ne montre rien de nouveau. Certains au sein du regime Nigeran voient l'Afrique de l'Ouest comme etant leur chasse gardee et voient d'un mauvais oeil l'arrivee d'un Maroc qui a un poids economique similaire au leur (je ne vais pas revenir sur mon point de vue concernant le PIB national) et un niveau de developpement nettement superieur au leur. Qui plus est, le Maroc a une legitimite historique a etre une sorte de leader regional (pas besoin de revenir sur notre histoire en Afrique jusqu'aux Saadiens). Ils ont peur de perdre leur profondeur strtategique au profit des francophones. A nous de leur montrer que nous leur apporterons plus qu'ils ne perdrons et qu'il vaut mieux etre notre "vassal" que celui des Sud Africains (le terme vassal est dur mais il exprime bien ce que le monde est et nous sommes les vassaux de la France qui est le vassal des Etats Unis).
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9784
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 24 Juil 2017 - 21:37

Tres juste. De l'utilité de rapidement mettre sur les rails et faire aboutir les projets communs. Les hommes partent mais les infrastructures/liens commerciaux/participations croisées, restent.
L'Ethiopie compte tenu des volumes de phosphates produit la bas par l'ocp, ne peut valablement plus revenir à ses options passées. Il faut charger la balance pour ne plus permettre qu'elle fasse des va et viens.
Quand tu échanges des milliards, une valise d'un ou deux millions venue d'Alger ne peut plus faire la différence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 43 sur 44Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: