Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 31 ... 40  Suivant
AuteurMessage
alphatango
Commandant
Commandant


messages : 1013
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 10:55

Autant pour moi. Je me referrais à la carte postée par Ralek1. J'aurais du verifier.

Pour la visite en Mauritanie, c'est bluffant mais cela rentre dans la logique de l'admission au sein de la CEDEAO: Il ne sert à rien que le Maroc accède à la CEDEAO si la Mauritanie n'en fait pas partie.

Cela nous ramene aussi au probleme de Guerguerat car la CEDEA est une zone de libre echange (le coté politique est venu après) et de libre circulation des biens et services.
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 769
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 11:20

simplet a écrit:


.
L’attitude du député démontre toute la suffisance et l'arrogance avec laquelle ils nous traitent. Il leur faut certainement 1 autre millions de migrants pour qu'ils comprennent qu'ils n'ont aucun droit sur nous en matière migratoire. Il faut adopter la même politique que l'UE . créer un tas d’ONG, multiplier les lois droits de l'hommistes, et traiter les dossiers séparément. Il faut prendre le contrôle de l'AMDH et couper les financements occultes, et en faire un instrument politique.

La cours de justice européenne a suspendu l'accord agricole car le Maroc n'est pas souverain sur le Sahara, je suis sur que la cours de justice de la cedeao (faudrait penser à la créer) peut aussi condamner le Maroc pour negligeance en matière de droits de l'homme et de l'esprit africain fraternelle.

Il faut impérativement renégocier le traités en matière migratoire, incluant tous les pays de la cedeao. L'UE profitait de l'absence d'un bloc régional pour négocier séparément et en tirer  des bénéfices. Maintenant qu'on va renter dans la cedeao il y a une continuité territorial entre les pays sources et les pays de transits. Il n'y a plus aucune raison d'assumer ce phénomène tous seul.

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1173
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 15:41

alphatango a écrit:

Pour la visite en Mauritanie, c'est bluffant mais cela rentre dans la logique de l'admission au sein de la CEDEAO: Il ne sert à rien que le Maroc accède à la CEDEAO si la Mauritanie n'en fait pas partie.

justement ça sert a resserrer l’étau, la Mauritanie doit suivre elle n'aura plus le choix

la Mauritanie c'est 72% de population noir africaine

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9807
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 16:13

PGM a écrit:
L'intelligence consisterait à embarquer la Mauritanie.  C'est un non sens territorial sans la Mauritanie car c'est elle qui nous mets en relation avec la Cedeao.

Je le disais la semaine dernière. Il faut renouer avec la Mauritanie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
QuickShark
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 388
Inscrit le : 28/06/2012
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 16:16

Encore faudrait-il que la Mauritanie veuille renouer avec nous, et au train où vont les choses, leur président semble bien décidé à éloigner son pays le plus possible de notre giron.

_________________
"Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais", Hassan II
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9807
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 16:26

Faut juste lui expliquer qu'il peut pas déménager

_________________
Revenir en haut Aller en bas
QuickShark
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 388
Inscrit le : 28/06/2012
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 16:33

Ou demander à l'un de ses généraux de s'installer au palais présidentiel de Nouakchott. Cette solution devrait être plus sérieusement envisagée par les nôtres, si on attend son éviction "démocratique" en 2019 on va en voir des vertes et des pas mures d'ici là, il n'hésitera pas une seconde à favoriser un déplacement de masse depuis les camps des polzeux vers Lagouira rien que pour nous narguer. On devrait sérieusement commencer à nous rapprocher des généraux mauritaniens pro-marocains pour "l'inciter à se déporter" prochainement, à Tindouf ou Alger tiens!

_________________
"Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais", Hassan II
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1760
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 16:51

Il lui reste pas beaucoup de temps. Donc patience.
Sinon tout rapprochement ne doit pas toucher aux opposants Mauritaniens

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1173
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 18:43

L’ambassadeur du Maroc auprès de la CEDEAO remet ses lettres de créance au président de la Commission

Citation :




Abuja – Le Président de la Commission Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel Alain De Souza, a reçu, jeudi à Abuja, M. Moha Ou Ali Tagma, qui lui a remis ses lettres de créance en tant qu’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume du Maroc auprès de la CEDEAO.

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1851
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 2 Mar 2017 - 23:49

Moha ou Ali Tagma, un grand monsieur, fin connaisseur de l'afrique. Ci-dessous article du huffington post de juillet 2016 le concernant

Citation :
Qui est Moha Ouali Tagma, le "Monsieur Afrique" de la diplomatie marocaine?


Publication: 28/07/2016 14h00 CEST Mis à jour: 28/07/2016 14h00 CEST MOHA OUALI TAGMA

DIPLOMATIE - Lors d'une cérémonie tenue récemment à l'ambassade de France, à Rabat, l'ancien directeur des Affaires africaines au ministère des Affaires étrangères Moha Ouali Tagma a été décoré des insignes de chevaliers de l’Ordre national du mérite de la république française. Une consécration de plus pour ce diplomate chevronné, nommé ambassadeur du Maroc au Nigeria lors du Conseil des ministres qui s'est tenu à Laâyoune, en février 2016, et qui a été l'un des artisans du retour du Maroc à l'Union africaine (UA).

Une enfance à Aïn Leuh

Né en 1954 à Aïn Leuh, une commune rurale marocaine de la province d'Ifrane, Moha Ouali Tagma "est élevé dans l’idéal de la liberté nourri des récits de la Seconde Guerre mondiale", écrivait Jeune Afrique dans un article consacré au Monsieur Afrique de la diplomatie marocaine. Car "son père, militaire, a participé aux campagnes de libération de l’Europe occupée par l’Allemagne nazie (Corse, île d’Elbe, Provence, Alsace…)", poursuit Jeune Afrique.

Le jeune Ouali Tagma "fréquente le très réputé collège d’Azrou. Il y reçoit une éducation francophile dans un établissement créé par les Français pour fournir au royaume ses généraux, préfets et autres grands commis de l’État. Puis il décroche une licence en sciences politiques à l’université de Fès, avant de rejoindre l’École nationale d’administration de Rabat (ENA)", raconte Jeune Afrique.

Une fois diplômé, le voici qui rejoint le ministère des Affaires étrangères, en 1981. En 1982, il est nommé chargé d’affaires à Malabo, en Guinée équatoriale, poste qu'il maintiendra jusqu'à 1987.

Négocier l'adhésion du Maroc à l'OMC

De 1987 à 1989, il est nommé premier conseiller auprès de l'ambassade du Maroc à Libreville, au Gabon. À l'époque, Moha Ouali Tagma a été "accueilli à bras ouverts par Omar Bongo Ondimba, qui entretient des relations étroites avec son 'frère' Hassan II", écrit Jeune Afrique.

En 1990, Ouali Tagma fait ses valises pour la Suisse, où il rejoint la mission permanente du royaume du Maroc à Genève. Chargé du dossier du GATT, il négociera activement l’adhésion du Maroc a l’Organisation mondiale du commerce (OMC), qui se concrétisera le 1er janvier 1995. Il restera à Genève jusqu'en 1998, avant d’être nommé, en 1999, directeur du personnel et de la formation au ministère des Affaires étrangères.

Après ce retour au siège à Rabat, "il fait ses valises en 2003 pour Dakar. Mohammed VI a succédé à Hassan II et multiplie les voyages au sud du Sahara. L’ambassadeur l’accueille cinq fois au Sénégal", poursuit le magazine. Les relations maroco-sénégalaises sont alors au beau fixe, et "en remerciement pour ses bons et loyaux services, le président sénégalais et son épouse offriront à Moha Ouali Tagma un dîner d’adieu à leur domicile particulier", révèle Jeune Afrique.

En 2008, Moha Ouali Tagma est nommé ambassadeur du Maroc en Pologne, où il cherchera à développer les relations entre Rabat et Varsovie, et préparera, en 2010, la visite officielle du premier ministre marocain Abbas El Fassi en Pologne. En récompense pour la qualité de ses services, lors d'une cérémonie qui s’est déroulée à la résidence de Pologne à Rabat, en 2014, en présence, entre autres du conseiller royal Moulay Slimane Alaoui, des ambassadeurs d’Allemagne, d’Espagne, d’Algérie, du Sénégal, de Croatie, de la République tchèque, de Roumanie, des Pays Bas, du Portugal, Moha Ouali Tagma a reçu une haute décoration polonaise: la Croix de Chevalier de l'Ordre du Mérite, suite à la décision du président de la république de Pologne Bronisław Komorowski.

Les Affaires africaines et l'UA

En 2012, Moha Ouali Tagma prend la tête de la Direction des affaires africaines au ministère des Affaires étrangères en remplacement de Nezha Alaoui M'hammdi, qui assurait l'interim après le départ à la retraite d’Abdellatif Bendahane. Une consécration naturelle pour ce diplomate chevronné, qui a passé pas moins de 30 ans en Afrique. À la tête de la direction des Affaires africaines, il pose les fondements de la stratégie du Maroc envers l'Union africaine (UA), et évoquait déjà la possibilité de mener une "opération d'envergure, en concertation très étroite avec un noyau dur de Chefs d'Etat amis (Sénégal, Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Gabon, Guinée équatoriale) visant à obtenir la majorité de 2/3 des Etats membres de l'UA sur le projet de résolution de suspension de la pseudo 'RASD'".

http://www.huffpostmaghreb.com/2016/07/28/moha-ouali-tagma-maroc_n_11237228.html
Revenir en haut Aller en bas
ZATOICHI..
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 24
Inscrit le : 19/12/2016
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 6:34

Le ROI MOHAMED VI évite le Mali, mais poursuit sa tournée sous régionale : Les vraies raisons de la visite avortée du souverain chérifien

Citation :

Bon nombre de citoyens maliens pensent et  à juste raison que

la coopération économique entre le  Maroc et le Mali est des plus prometteuses que celle avec le grand voisin algérien.

C’est d’ailleurs pour la bonne santé de cette coopération que  le roi Mohamed VI du Maroc était attendu au Mali pour l’inauguration de la polyclinique prénatale de Sébénicoro à Bamako. Mais, contre toute attente, cette visite a été annulée au dernier moment suscitant ainsi une polémique stérile. Quelles peuvent en être les vraies raisons du report de la visite du souverain chérifien ? Est-ce la santé précaire du Président IBK en serait-elle une raison? Ou selon un confrère, la pression de l’Algérie sur le Mali qui menace de jeter du lest dans la crise au nord du Mali ? Le Mali n’est-il pas en train de rater une occasion idoine de tourner le dos définitivement à l’Algérie qui souffle en même temps le chaud et le froid dans la crise du septentrion malien ?

Attendu avec grand espoir par le public bamakois pour venir inaugurer l’une des cliniques les plus modernes, c’est finalement par un communiqué laconique des services de communication de la présidence de la République que cette visite a été reportée à une date sine die. Sans trop de précisions comme cela est de coutume, ce qui a donné lieu à toutes sortes de supputations, d’interprétations et de commentaires parfois abjects sur les réseaux sociaux. Si certains commentateurs ont avancé les raisons de santé du Président de la République, d’autres ont surtout spéculé sur la thèse de l’annulation par le roi Mohamed VI de l’étape du Mali, sans renoncer à sa tournée sous régionale.

Les raisons sont à chercher dans la grande rivalité algéro-marocaine, où le grand voisin algérien voit d’un mauvais  œil le rapprochement de plus en plus renforcé entre le Mali et le Maroc.

La position du Mali est d’autant plus complexe que l’Algérie semble avoir la clé de la porte qui renferme la paix et la stabilité au nord du Mali, comme en témoigne tous les différents accords de paix signés entre le Mali et les groupes rebelles qui portent sa marque.

Le pays de Bouteflika semble mener pression sous-marine sur le gouvernement malien afin qu’il annule la visite du roi au Mali, au risque d’ouvrir toutes les vannes au nord pour inonder le désert sahélien de jihadistes et de narco trafiquants.

Selon toutes vraisemblances, la maladie du Président IBK aurait été tout simplement un prétexte pour décourager le roi dont le protocole n’accepte pas qu’il soit accueilli par un Premier ministre à l’aéroport, fut-il Modibo Keita. Par ce faux fuyant, le Mali ne serait-il pas en train de perdre un partenaire stratégique qui a posé plus d’actes salvateurs au  Mali que l’Algérie dont on ne connait de bienfait que les ravitaillements en produits de première nécessité les régions de Kidal, Taoudéni, Ménaka et Gao.

En somme, à quand l’indépendance réelle du Mali qu’enfin nous décidions pour nos intérêts  en choisissant librement avec qui collaborer au grand bénéfice de notre Peuple. Il est fort à parier aujourd’hui qu’en consultant le Peuple dans le cadre d’un référendum pour choisir OUI au Maroc et NON à l’Algérie, le OUI l’emporterait à une écrasante majorité. Comme pour dire que le Peuple malien pencherait indubitablement pour le Maroc, qui a à son actif beaucoup de réalisations socio-économiques et religieuses.


Youssouf Sissoko

http://www.maliweb.net/politique/roi-mohamed-vi-evite-mali-poursuit-tournee-regionale-vraies-raisons-de-visite-avortee-souverain-cherifien-2090312.html

Revenir en haut Aller en bas
blackbird130
2eme classe
2eme classe


messages : 46
Inscrit le : 28/02/2014
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 10:38

Pauvre Mali, en tout cas c'est ce que confirment les bamakois que je fréquente ici, et ils se sentent déçus également
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1018
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 11:38

Le chantage de l'UE continu !

Citation :
Maroc-UE; L'accord agricole appliqué autrement?

Lors d'une présentation devant les eurodéputés de la Commission de l'agriculture, le 28 février dernier, par un représentant du service juridique du Parlement européen, Giovanni Mendola, et d'un représentant du Service d'action extérieure de l'UE, Vincent Piket, sur les implications de l'arrêt de la Cour de justice de l'UE du 21 décembre 2016, sur le Sahara dans l'accord de libre-échange agricole Maroc-UE, les deux hommes ont estimé qu'il fallait respecter l'arrêt de la Cour.  Cependant, ils estiment qu'il faut placer cet arrêt dans le cadre général des relations entre le Maroc et l'UE, des relations privilégiées avec une coopération stratégique très importante, que ce soit dans les domaines économique, politique, migratoire et sécuritaire.

Vincent Piket, qui représente la branche politique de l'UE, a, de son côté, souligné que «l'UE va travailler en étroite collaboration avec le Maroc et que toute solution exige une coopération au niveau politique avec le Royaume». Des relations très importantes mais qui, en même temps, ont souffert depuis un an du problème du Sahara, a-t-il reconnu, avant d'affirmer: «Aujourd'hui, nous ne disposons pas d'une base juridique pour appliquer des tarifs préférentiels aux produits en provenance du Sahara occidental». Le temps presse, a-t-il indiqué, et les opérateurs économiques européens travaillant avec le Maroc attendent. Ils veulent un cadre juridique clair et s'interrogent sur la politique tarifaire à appliquer aux produits en provenance du Sahara. «Nous avons pas mal de demandes de leur part dans ce sens. Respecter le raisonnement de l'arrêt de la Cour de justice n'est pas aisé, d'autant plus que deux autres affaires sont en attente devant le Tribunal de l'UE et de la Cour de justice (1). Il faudra anticiper car les avis de ces deux institutions seront rendus cette année», précise Piket.

Mais comment faire concrètement pour trouver une solution à un problème qu'il a lui-même qualifié «d'exercice d'équilibrisme politique»? Réponse de Vincent Piket: «Nous coopérons déjà avec Rabat depuis l'arrêt de la Cour de justice de décembre 2016 et nous travaillons ensemble en vue de trouver une solution par le biais de rencontres diplomatiques au Maroc et à Bruxelles ainsi que de contacts exploratoires techniques. Il faudrait trouver une solution qui tienne la route sur le plan juridique». Et d'ajouter: «Nous souhaitons étendre la couverture géographique de cet accord de libéralisation agricole conformément aux résolutions de l'ONU». Problème: l'arrêt de la Cour de justice a dit que l'accord de libéralisation agricole «ne s'applique pas au Sahara occidental à moins que l'on prouve que les populations du Sahara aient consenti à ce que cet accord s'applique à ce territoire»?

Pour sa part, Vincent Piket reconnaît  que «ce ne sera pas facile aussi bien du point de vue politique que technique de respecter cet élément de l'arrêt». En même temps, il a tenu à préciser: «Nos relations sont très bonnes avec le Maroc et nous allons trouver une solution. D'ailleurs, hier mercredi 1er mars, une discussion technique à Rabat a eu lieu à ce sujet avec les partenaires marocains et dès qu'il y aura un progrès, nous demanderons un mandat de négociation pour adapter l'accord de libéralisation agricole avec le Maroc».

   Opérateurs économiques: Comment répondre aux attentes

   Durant le débat avec les deux invités de la commission de l'agriculture, certains députés, notamment espagnols, leur ont demandé «que dire à nos agriculteurs et à nos pêcheurs pour qui l'accord de libéralisation agricole avec le Maroc apportait beaucoup de satisfactions? Faut-il négocier un nouvel accord? Il y a un vide juridique et que répondre à ces nombreuses familles espagnoles qui sont très préoccupées»? A cela Vincent Piket a répondu qu'il est urgent de traiter ce dossier et que l'UE recherche une solution réaliste et soutenable du point de vue juridique. «Nous avons aussi deux affaires pendantes devant le Tribunal de l'UE et de la Cour de justice de l'UE dont il faudra tenir compte et ce sera un véritable exercice d'équilibrisme politique d'autant plus que personne n'ignore que ce dossier est très sensible aux yeux des Marocains. Nous ne souhaitons pas faire obstacle au processus de paix de l'ONU et au contraire contribuer à la relance du processus de paix de l'ONU et Federica Mogherini va s'efforcer de contribuer à relancer le processus de paix au niveau de l'ONU.
http://www.leconomiste.com/article/1009098-maroc-ue-l-accord-agricole-applique-autrement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 769
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 12:16

Citation :

Pourquoi le Maroc va intégrer la Cedeao: Les vraies raisons



La nouvelle a d’abord fait sourire certains: le Maroc demanderait à adhérer à la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Loin d’être une plaisanterie, la démarche de Mohamed VI est tout à fait sérieuse, comme le prouve la tournée actuelle qu’il effectue dans la région, et qui vise à concrétiser ce projet hors-norme.

Sur le plan pratique, les textes de la Cedeao sont silencieux sur le processus d’adhésion. Mais l’organe décisionnaire de la Cedeao étant la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, qui sont tous des amis des intérêts du souverain chérifien, la suite à la demande officielle formulée par les autorités marocaines le 24 février et adressée à Mme Ellen Johnson Sirleaf, présidente actuelle de l’organisation sous-régionale, sera sans aucun doute positive.

Mais qu’est-ce qui motive Mohamed VI?

Voyant la possibilité de se substituer à la France déclinante, que la puissance publique marocaine a d’ailleurs déjà remplacé comme premier investisseur étranger dans certains pays du pré-carré colonial français, le roi veut prendre la place que cherchait Kadhafi sur le continent, mais par d’autres moyens moins flamboyants et en utilisant le flou des textes en vigueur. Subtilement, à la manière du voleur chinois et sous prétexte de booster l’intégration africaine qui manque cruellement de leadership, le Maroc se trace de nouvelles frontières.

Le roi anticipe le soutien des services français, qui contrôleront le système non plus à travers l’Europe et l’euro, mais plutôt par la sous-traitance marocaine et le dirham interposés. Le Maroc francophone pourrait être, pendant quelque temps, moins dangereux aux yeux de Paris, que le Nigeria ou l’Afrique du Sud.

Les principales économies sous régionales sont d’ores et déjà acquises à sa cause.

Le Nigéria y gagne gros, avec le pharaonique projet de gazoduc sous-marin, devant relier le Nigeria à l’Europe, en passant par le Maroc. Le gazoduc sera sécurisé par les pays membres de l’espace Cedeao, auquel le Maroc exigerait d’appartenir avant de sortir les fonds nécessaires à sa réalisation, au lieu de passer par l’Algérie, son frère ennemi.

La Côte d’Ivoire y gagne aussi énormément, avec les relations d’affaire opaques et enrichissantes entre le palais royal chérifien et le couple royal ivoirien.

Et c’est ainsi que les chefs d’Etats ouest-africains, au lieu de sonner timidement le glas de la Françafrique, tellement nuisible au bien-être et à la prospérité de des populations de la zone, marchent plutôt résolument vers la pérennisation de celle-ci, en la dotant d’un nouveau paravent.

La sous-tutelle marocaine rassurerait ainsi ceux que la tutelle directe française semble choquer.

Rappelons que le Maroc était, il y a moins d’un siècle, un pays membre de la zone franc et que sa sortie a été tellement fructueuse pour ses intérêts qu’il est devenu aujourd’hui un grand investisseur dans l’ensemble du continent africain, qui l’a d’ailleurs réintégré comme membre de l’Union africaine.

http://www.connectionivoirienne.net/124587/pourquoi-le-maroc-va-integrer-la-cedeao-les-vraies-raisons

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4438
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 13:52

https://www.infomediaire.net/news/maroc/presidentielles-au-liberia-george-weah-se-rapproche-du-roi-mohammed-vi a écrit:

Présidentielles au Libéria : George Weah se rapproche du Roi Mohammed VI

Infomédiaire Maroc - Dans la perspective des élections présidentielles 2017 du Libéria, auxquelles l’actuelle présidente Ellen Johnson ne se présentera pas, l’ancienne gloire du football, George Weah, qui n’a pas eu de chance lors des dernières présidentielles, fait déjà du Lobbying en faveur de sa candidature.

Et selon Les Eco, qui cite Africa Intelligence, il se serait déplacé cette semaine à Abidjan spécialement pour rencontrer le Roi Mohammed VI afin de lui présenter sa candidature.

Une démarche qui, toujours selon la même source, ‘‘vise à mobiliser du soutien africain, notamment auprès du Royaume du Maroc qui s’impose comme acteur incontournable dans le continent’’.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 900
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 14:02

WRANGEL a écrit:
https://www.infomediaire.net/news/maroc/presidentielles-au-liberia-george-weah-se-rapproche-du-roi-mohammed-vi a écrit:

Présidentielles au Libéria : George Weah se rapproche du Roi Mohammed VI


Infomédiaire Maroc - Dans la perspective des élections présidentielles 2017 du Libéria, auxquelles l’actuelle présidente Ellen Johnson ne se présentera pas, l’ancienne gloire du football, George Weah, qui n’a pas eu de chance lors des dernières présidentielles, fait déjà du Lobbying en faveur de sa candidature.

Et selon Les Eco, qui cite Africa Intelligence, il se serait déplacé cette semaine à Abidjan spécialement pour rencontrer le Roi Mohammed VI afin de lui présenter sa candidature.

Une démarche qui, toujours selon la même source, ‘‘vise à mobiliser du soutien africain, notamment auprès du Royaume du Maroc qui s’impose comme acteur incontournable dans le continent’’.

George Weah est un ami du Maroc de longue date. Il passe beaucoup temps au Maroc. Il a assisté à l'organisation de tous les matchs de football organisé à Laayoune.

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8348
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 14:48

iznassen a écrit:
"3azi tire et oublie" ..




1er avertissement on ne tolère pas ce terme raciste ici Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1851
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 16:58

Une des raisons qui pousserait le roi à prolonger ses séjours en afrique, serait de convaincre les chefs d'état à admettre le mroc à la cedeao, décision qui est du ressort des chefs des états membres de cette organisation

Citation :
Marcel De Souza: « Au vu de nos textes, le Maroc ne peut pas être membre de la CEDEAO, mais c’est aux chefs d’États de décider »

Le sommet des chefs d’État de la CEDEAO prévu pour juin prochain au Libéria devra statuer sur la demande marocaine. Le président de la commission de la CEDEAO livre à Telquel.ma ses premières impressions.

Après avoir repris son siège au sein de l'Union Africaine (UA), le Maroc veut transformer son statut de membre observateur à la CEDEAO à un statut de membre actif.  En accord avec la volonté de Mohammed VI, le royaume a adressé le 24 février dernier sa demande à Ellen Johnson Sirleaf ,présidente du Liberia et Présidente en exercice de la CEDEAO pour une adhésion à part entière au sein de la Communauté. Marcel De Souza, président de la commission de la CEDEAO livre les premières réactions de l'organisation régionale.

Que pensez-vous de la demande du Maroc de rejoindre la CEDEAO en tant que membre à part entière ?

Le Maroc pense que l’Ouest peur être prolongé jusqu’au Nord. Nous allons voir dans quelles mesures le Maroc peut être membre de la CEDEAO. Au vu de nos textes actuels, le Maroc ne peut pas être admis comme pays membre parce que notre communauté régionale est basée sur l’intégration économique et sur la délimitation physique à l’Afrique de l’ouest. Cela dit, comme évoqué plus haut, on peut prolonger « l’Ouest ». Nous soumettrons le dossier aux chefs d’État qui décideront. Par ailleurs, je pense que sans admettre le Maroc comme pays membres nous pourrions signer un accord de partenariat économique.

Quels sont les premiers échos des pays membres ?

Le roi a parlé aux différents chefs d’État de la demande marocaine. Je trouve que c’est une très bonne action et c’est à l’actif du roi. Après l'intégration à l’UA, le Maroc se tourne vers la CEDEAO. Nous avons encore au sein de la CEDEAO de l’espace pour tous ceux qui veulent venir. Le Maroc est un pays qui a pu se développer sans pétrole. Il a développé son savoir-faire dans les infrastructures, l'automobile, les fertilisants, l’agriculture… On est prêt à accueillir à bras ouverts tous les pays, pourvu que ce soit dans un esprit gagnant-gagnant.

Sur le volet économique, quels aspects pourrait prendre cet esprit gagnant-gagnant ?

Nous avons déjà mis au point un comité paritaire dont les premières réunions ont eu lieu à Rabat. La signature de l’accord de partenariat économique se fera dans deux mois. Une fois fait, cela engagera le Maroc et la CEDEAO dans des relations sud-sud plus étroites dans un esprit gagnant — gagnant. Il faut dire qu’il y a un engouement pour la CEDEAO. C’est grâce à notre sérieux et à la visibilité qu’offre notre communauté que certains pays veulent nous rejoindre. La CEDEAO avance dans son projet de tarif extérieur commun et d’une union douanière. C’est un aspect important pour que nos partenaires et nous-mêmes puissions donner un vrai coup de pouce à la croissance économique. Je pense que c’est la raison pour laquelle le roi a adressé sa demande.

Vous étiez en visite à Rabat il y a quelques jours pour parler justement d'une coopération sud-sud avec le Maroc. Quelle était la teneur de ces échanges ?

Nous avons discuté des différents projets y compris les actions des banques marocaines telles que Attijariwafa bank et BMCE bank of africa. Nous avons négocié pour que notre bras armé et financier qui est la banque de développement d’investissement de la CEDEAO puisse avoir une ligne de crédit pour favoriser le commerce import –export entre le Maroc et la CEDEAO.

http://telquel.ma/2017/03/03/marcel-souza-cedeao-maroc_1537838
Revenir en haut Aller en bas
iznassen
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 814
Inscrit le : 22/06/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 3 Mar 2017 - 21:03

rmaf a écrit:
iznassen a écrit:
"3azi tire et oublie" ..




1er avertissement on ne tolère pas ce terme raciste ici  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad

Toutes mes excuses chers amis .. c'est un humour mal placé ..
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1173
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 5 Mar 2017 - 15:57

pour une fois ils ont raison

Citation :
Les visées du Maroc derrière sa demande d’adhésion à la CEDEAO


La politique africaine du Maroc est basée sur trois impératifs:

1) Réduire l’influence de l’Algérie dans le Sahel où elle jouit d’un poids considérable, notamment aux yeux de l’Union Européenne qui a désigné le 18 mars 2013, un Représentant Spécial de l’UE pour le Sahel.

2) Lutter contre l’engagement de plus en plus de l’Union Africaine, et surtout la Commission Africaine, dans la défense du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

3) Expulser la RASD de l’Union AFricaine.
Pour arriver à ses fins, le Maroc compte sur ses alliés dont la majorité sont des pays membres de la CEDEAO. Ceux-ci lui ont conseillé de s’adhérer á l’Union Africaine pour leur donner un argument pour défendre ses intérêts. L’adhésion du Maroc à l’organisation panafricaine était le plan A.

Le plan B vient de Dakar, mais il a échoué, avec l’échec de la candidature du sénégalais Abdoulaye Bathily pour pour succéder Mme Dlamini Zuma à la tête de la Commission Africaine.

L’adhésion du Maroc à la CEDEAO serait le plan C pour s’assurer davantage de soutien des pays membres de cette organisation et bénéficier des avantages économiques offerts par l’Union Européenne à cette assemblée régionale.

Une fois le loup dans la bergèrie, il pourra sévir en toute liberté


http://plan-paix-onu.blogspot.com/2017/03/les-visees-du-maroc-derriere-sa-demande.html

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 900
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 5 Mar 2017 - 18:25

simplet a écrit:
pour une fois ils ont raison

Citation :
Les visées du Maroc derrière sa demande d’adhésion à la CEDEAO


La politique africaine du Maroc est basée sur trois impératifs:

1) Réduire l’influence de l’Algérie dans le Sahel où elle jouit d’un poids considérable, notamment aux yeux de l’Union Européenne qui a désigné le 18 mars 2013, un Représentant Spécial de l’UE pour le Sahel.

2) Lutter contre l’engagement de plus en plus de l’Union Africaine, et surtout la Commission Africaine, dans la défense du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

3) Expulser la RASD de l’Union AFricaine.
Pour arriver à ses fins, le Maroc compte sur ses alliés dont la majorité sont des pays membres de la CEDEAO. Ceux-ci lui ont conseillé de s’adhérer á l’Union Africaine pour leur donner un argument pour défendre ses intérêts. L’adhésion du Maroc à l’organisation panafricaine était le plan A.

Le plan B vient de Dakar, mais il a échoué, avec l’échec de la candidature du sénégalais Abdoulaye Bathily pour pour succéder Mme Dlamini Zuma à la tête de la Commission Africaine.

L’adhésion du Maroc à la CEDEAO serait le plan C pour s’assurer davantage de soutien des pays membres de cette organisation et bénéficier des avantages économiques offerts par l’Union Européenne à cette assemblée régionale.

Une fois le loup dans la bergèrie, il pourra sévir en toute liberté


http://plan-paix-onu.blogspot.com/2017/03/les-visees-du-maroc-derriere-sa-demande.html

.

Là, ils montrent que s'ils veulent vraiment dire quelque chose d'intelligent, ils le font.

On constate deux choses importantes:

1- ils ne se doutent plus sur la possibilité de l'expulsion de leur république fantôme. Ca devient de plus en plus évident pour eux.

2- Ils parlent du soutien des pays de la CEDAO au Maroc sans dire un mot sur la position du Nigéria dans ce conflit. Ils parait qu'ils se sont rendus compte qu'ils ont perdu le soutien de ce pays.

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9807
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 5 Mar 2017 - 18:47

Il faut pas oublier la lutte algero-nigérianes pour un poste a l'UA.

http://www.jeuneafrique.com/398245/politique/commission-paix-securite-de-lua-nigeria-mettre-fin-a-domination-de-lalgerie/

Abuja n'à pas digéré.  Par ailleurs Abuja a bien noté qu'Alger n'à tenté de réactiver son projet de gazoduc qu'après que le maroc ait présenté le sien. Ce qui leur a faire dire qu'alger ralentissait ce projet a escient pour sauvegarder ses part de marché...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 900
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 5 Mar 2017 - 20:00

PGM a écrit:
Il faut pas oublier la lutte algero-nigérianes pour un poste  a l'UA.

http://www.jeuneafrique.com/398245/politique/commission-paix-securite-de-lua-nigeria-mettre-fin-a-domination-de-lalgerie/

Abuja n'à pas digéré.  Par ailleurs Abuja a bien noté qu'Alger n'à tenté de réactiver son projet de gazoduc qu'après que le maroc ait présenté le sien. Ce qui leur a faire dire qu'alger ralentissait ce projet a escient pour sauvegarder ses part de marché...

J'imagine même que le Maroc leur a dit pendant la signature de l'accord du gazoduc la chose suivante: "maintenant que nous avons signé avec vous ce projet pour le rendre concret, les algériens viendront vous voir pour vous demander de relancer le leur. Vous comprendrez alors que ce n'est aucunement des raisons économiques qui les ramèneront vers vous".

Et sans surprise, voilà ce qui s'est passé après:

Citation :


Ce megaprojet panafricain destiné à donner une ouverture sur la Méditerranée au gaz nigérian a été abordé avant-hier à Alger. Le vice-président du Nigeria en visite en Algérie a évoqué ce grand chantier à l’issue de l’entretien que lui a accordé le président de la République. Yemi Osinbajo a également rappelé la route de l’Unité africaine, la dorsale économique du continent et la liaison par fibre optique entre les capitales des deux pays Alger et Abudja, un projet qui a vu le jour dans le cadre du Nepad.
Le séjour algérois du vice-président du Nigeria intervient quelques jours après la visite du roi Mohammed VI à Abudja où il a été question du lancement d’un gazoduc maroco-nigérian

http://www.algerie360.com/algerie/politique/le-projet-du-gazoduc-alger-lagos-maintenu-le-maroc-perd-sa-grande-bataille/

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4438
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 5 Mar 2017 - 20:00

 J'avais aussi lu que les algériens avaient assuré aux nigéria qu'ils ne présenteraient personne à ce poste. A la trairise ils ont donc ajouté l'infamie.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1173
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 5 Mar 2017 - 20:58

PGM a écrit:
Il faut pas oublier la lutte algero-nigérianes pour un poste  a l'UA.

http://www.jeuneafrique.com/398245/politique/commission-paix-securite-de-lua-nigeria-mettre-fin-a-domination-de-lalgerie/

Abuja n'à pas digéré.  Par ailleurs Abuja a bien noté qu'Alger n'à tenté de réactiver son projet de gazoduc qu'après que le maroc ait présenté le sien. Ce qui leur a faire dire qu'alger ralentissait ce projet a escient pour sauvegarder ses part de marché...

y a aussi ça



,

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 23 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 31 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: