Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28 ... 31 ... 36  Suivant
AuteurMessage
jimmy hendrix
2eme classe
2eme classe


messages : 16
Inscrit le : 07/12/2016
Localisation : casablanca
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 19:05

Je suis en désaccord totale avec tes dires , Sebta et Mellilia n'ont jamais été considérées comme un territoire espagnole et ça n'a rien à voir avec le sentimentalisme ou l'idiologie ou être décalé( termes d'ailleurs agressifs ,despotes, hors contexte , et qui ont été vidés de leur substance ) .Même l'Europe ne les reconnaît pas comme un territoire espagnole et encore moins l'ONU, et si cette dernière n 'a pour l'instant pas prie position , c'est parce que nos responsables n'ont pas fait le nécessaire . En revanche, si je suis ton raisonnement , la Chine n'aurait jamais pu récupérer Hong-Kong , l'Espagne ne revendiquerait pas Gibraltar , puisque d'après toi , il suffit de coloniser une partie de notre territoire pour que ça devienne légale , et en plus tu t'appuie sur un pseudo droit international ! Heureusement que tu n'es pas diplomate , autrement , nous serions tous des esclaves à ramper devant l'ennemi .Abdelkrim doit se retourner dans sa tombe !!!
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1734
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 20:11

ralek1 a écrit:
youssef_ma73 a écrit:
ralek1 a écrit:



Vous reconnaissez l'homme à droite de Mohamed VI ?

C'est M. Ahmad Ahmad, l'actuel président de la CAF, dans une mosquée à Madagascar lors de la dernière visite du roi au pays. La photo a été prise bien avant les élections de la CAF. Le Maroc l'a vu venir et l'a soutenu contre le tout puissant Issa Hayatou, patron incontesté du football africain depuis 1988!
http://far-maroc.forumpro.fr/t126p450-foot-international#456591
Le Maroc ne l'a pas vu venir le Maroc a décidé avec la Tunisie de faire chuter Hayatou depuis l'épisode de la CAN et les sanctions qu'il voulait leur  imposer.
Son désir de délocaliser le siège de la CAF lui a valu la fureur du Caire aussi.
La Tunisie a voulu présenter un candidat contre lui, mais lors d'une réunion à Casablanca le Maroc, l'Egypte et la Tunisie ont décidé de soutenir le candidat malgache et les tunisiens ont retiré leur candidat.

Peut être que tu as raison! Mais que faisait un simple candidat à la présidence de la CAF à droite de Mohamed VI?, ce n'était pas le président de Madagascar, ce n'était pas le premier ministre, ce n'était pas un Cheikh ou homme religieux. Ce n'était pas encore le président de la CAF, mais juste un candidat qui peut gagner ou perdre. Et encore plus de chance de perdre que de gagner., étant donnée que Issa Hayatou a été considéré comme indéboulonnable. Malgré tout, il prend sa place juste à côté du roi Mohamed VI! C'est tout un symbole!

C'est le  vice président du sénat malgache.

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4365
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 21:59

http://www.niameyetles2jours.com/la-gestion-publique/politique/2103-555-le-niger-favorable-a-une-integration-du-maroc-au-sein-de-la-cedeao a écrit:

Le Niger favorable à une intégration du Maroc au sein de la Cedeao

- La nouvelle est connue suite à la visite officielle de l’émissaire du royaume cherifien Salaheddine Mezouar au Niger. Reçu ce lundi par le Président nigérien, l’émissaire marocain a annoncé à la presse qu’il a abordée avec Mahamadou Issoufou le souhait du Maroc d’intégrer la Cedeao. « Le Chef de l’Etat nigérien a assuré le Roi Mohamed VI de tout son soutien pour l’intégration du Maroc au sein de la Cedeao, » rapporte Salaheddine Mezouar.

Avant d’ajouter que pour lui « la Cedeao est un espace auquel son pays est attaché sur les plans humain , historique, économique et religieux, et aussi un espace qui représente un potentiel futur et qui, avec l’intégration du Maroc, peut devenir le 16ème espace économique du monde. »

Outre ce sujet, d’autres points ont également été au menu des discussions comme les décisions prises au sommet de l’action, tenu en marge de la Cop22 déroulée au Maroc en décembre 2016. Sur le sujet, l’émissaire du roi Mohammed VI rapporte que le président Mahamadou Issoufou prendra la tête de la Commission « Développement du Sahel » censée mobiliser des fonds et lancer différentes initiatives pour sauver le fleuve Niger, le lac Tchad, etc.

La revue des relations entre les deux pays, les questions liées à la sécurité, au développement ont également été débattues par les deux officiels.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 713
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 22:27

Evil or Very Mad

Citation :


Examen de la coopération algéro-marocaine dans les ressources en eau

Détails 21 Mar 2017

ALGER - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a reçu lundi à Alger l’ambassadeur du Maroc Ahssen Abdelkhalek avec lequel il a examiné la mise en œuvre d’un programme de coopération bilatérale, selon un communiqué du ministère. Cette rencontre a permis de passer en revue l'état de la coopération entre les deux pays en application du mémorandum d'entente portant création du Comité technique mixte sur la coopération dans le domaine des ressources en eau, note la même source.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-economie/25973-examen-de-la-coopération-algéro-marocaine-dans-les-ressources-en-eau

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
adminPC
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 68
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 23:07

ralek1 a écrit:
Evil or Very Mad

Citation :


Examen de la coopération algéro-marocaine dans les ressources en eau

Détails 21 Mar 2017

ALGER - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a reçu lundi à Alger l’ambassadeur du Maroc Ahssen Abdelkhalek avec lequel il a examiné la mise en œuvre d’un programme de coopération bilatérale, selon un communiqué du ministère. Cette rencontre a permis de passer en revue l'état de la coopération entre les deux pays en application du mémorandum d'entente portant création du Comité technique mixte sur la coopération dans le domaine des ressources en eau, note la même source.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-economie/25973-examen-de-la-coopération-algéro-marocaine-dans-les-ressources-en-eau

D'autres pays aurait fermé leurs ambassades pour des problèmes moins grave que ceux que nous avons avec cette junte militaro-mafieuse.

Des fois je ne comprend pas les messages des notres scratch
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6955
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 23:18

C'est la3eme reunion entre l'embassadeur du Maroc et le ministre algeriens: la 1ere entre lui et grine ministre de la com. algerienne la viper,la 2eme avec le ministre de l'energie et maintenent avec celui de l/eau ,je le repete pas de confiance ou donner quelque chose walou pas de concession. Ils preparent leur retraite pour vivre au Maroc en cas ou sa pette la bas.
Revenir en haut Aller en bas
adminPC
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 68
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 23:51

juba2 a écrit:
C'est la3eme reunion entre l'embassadeur du Maroc et le ministre algeriens: la 1ere entre lui et grine ministre de la com. algerienne la viper,la 2eme avec le ministre de l'energie et maintenent avec celui de l/eau ,je le repete pas de confiance ou donner quelque chose walou pas de concession. Ils preparent leur retraite pour vivre au Maroc en cas ou sa pette la bas.

Tu penses vraiment qu'on va commettre l'erreur de les accueillir en cas de révolte ?

Je ne pense pas, premièrement parce que cette junte en a fait bavé au Maroc depuis plus de 50 ans.

Deuxièmement on risque de se prendre leurs remplaçant  dans la gueule qui vont continuer à nous emmerder si on livre pas leurs bourreaux

Troisièmement ils n'ont rien à nous donner en échange
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4365
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 23:53

adminPC a écrit:
ralek1 a écrit:
Evil or Very Mad

Citation :


Examen de la coopération algéro-marocaine dans les ressources en eau

Détails 21 Mar 2017

ALGER - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a reçu lundi à Alger l’ambassadeur du Maroc Ahssen Abdelkhalek avec lequel il a examiné la mise en œuvre d’un programme de coopération bilatérale, selon un communiqué du ministère. Cette rencontre a permis de passer en revue l'état de la coopération entre les deux pays en application du mémorandum d'entente portant création du Comité technique mixte sur la coopération dans le domaine des ressources en eau, note la même source.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-economie/25973-examen-de-la-coopération-algéro-marocaine-dans-les-ressources-en-eau

D'autres pays aurait fermé leurs ambassades pour des problèmes moins grave que ceux que nous avons avec cette junte militaro-mafieuse.

Des fois je ne comprend pas les messages des notres scratch

Tot ou tard, ce dossier du sahara sera fermé à notre avantage, en attendant il ne faut surtout pas oublier que cette junte miltaro-mafieuse depuis 1962 nous a rendus et continue à nous rendre d'incommensurables services.
Et quand l'algerie tombera dans l'anarchie leurs responsables seront accueillis et bien recus chez nous. Tu n'imagines pas ce que nous leurs devons. Bouteflika est une véritable bénédiction pour l'avenir du Royaume, une divine surprise.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
adminPC
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 68
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 21 Mar 2017 - 23:59

WRANGEL a écrit:
adminPC a écrit:
ralek1 a écrit:
Evil or Very Mad



http://www.aps.dz/les-breves/breves-economie/25973-examen-de-la-coopération-algéro-marocaine-dans-les-ressources-en-eau

D'autres pays aurait fermé leurs ambassades pour des problèmes moins grave que ceux que nous avons avec cette junte militaro-mafieuse.



Des fois je ne comprend pas les messages des notres scratch

Tot ou tard, ce dossier du sahara sera fermé à notre avantage, en attendant il ne faut surtout pas oublier  que cette junte miltaro-mafieuse depuis 1962 nous a rendus et continue à nous rendre d'incommensurables services.
Et quand l'algerie tombera dans l'anarchie leurs responsables seront accueillis et bien recus chez nous. Tu n'imagines pas ce que nous leurs devons. Bouteflika est une véritable bénédiction pour l'avenir du Royaume, une divine surprise.

Capiche Basketball
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5174
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 22 Mar 2017 - 0:36

la dernière fois que les marocains et algériens ont parlé et meme signé un accord en rapport
si je me rappelle bien les algeriens ont souhaité profité entre autre de l'expertise marocaine en construction de "barrages collinaire " c'était en 2011 lors de la visite de saad eddine elothmani en tant que MAE fraichement nommé par SM pour sa première visite a l'etranger

je ne sais pas si y a une coïncidence avec sa nomination comme chef du gouverment

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 991
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 22 Mar 2017 - 17:15

La3fou a moulana :

Citation :
Intégration : après le Maroc, la Tunisie et le Tchad veulent aussi rejoindre la CEDEAO

En Afrique, tous les Etats veulent être à l’Ouest. C’est du moins ce qu’on est tenté de croire depuis l’annonce du Maroc, de la Tunisie et du Tchad de devenir membres à part entière de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le sujet suscite beaucoup de débat dans les instances économiques et/ou politiques ouest africaine. Si certains économistes y voient un signe de la redynamisation des économies des Etats de l’Union, d’autres mettent en garde contre cette volonté subite des Etats du Nord et du l’Est d’intégré la CEDEAO.

En effet, selon le Docteur Bertin Koovi, spécialiste des questions de l’économie fondamentale, l’adhésion d’autres à la CEDEAO sera un frein à la Construction d’une économie des peuples négro africains car dit-il, ces Etats sont à la quête d’extension de leur espace économique. Il souligne également que si ces Etats intègre la CEDEAO, ils auront tous les avantages de la libre circulation des biens, notamment en direction du Nigéria, le plus gros marché de consommation de la CEDEAO, ce qui pourrait créer un déséquilibre économique total.

Dans un entretien accordé à la Radio France Internationale (Rfi), le Président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza dit avoir reçu les émissaires de ces pays pour échanger sur le sujet. « C’est heureux pour nous que la CEDEAO suscite autant d’engouement. Mais nous devons en profiter pour voir comment accélérer l’intégration et voir si tout ceci peut amener à booster les relations que nous avons avec les pays frères » a-t-il signifié. Il a précisé tout de même que la décision d’intégration de ces nations à la communauté relève de la Conférence des Chefs d’Etat.
https://beninwebtv.com/2017/03/integration-apres-maroc-tunisie-tchad-veulent-rejoindre-cedeao-html/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 713
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 22 Mar 2017 - 19:22

Socket-error a écrit:
La3fou a moulana :

Citation :
Intégration : après le Maroc, la Tunisie et le Tchad veulent aussi rejoindre la CEDEAO

En Afrique, tous les Etats veulent être à l’Ouest. C’est du moins ce qu’on est tenté de croire depuis l’annonce du Maroc, de la Tunisie et du Tchad de devenir membres à part entière de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le sujet suscite beaucoup de débat dans les instances économiques et/ou politiques ouest africaine. Si certains économistes y voient un signe de la redynamisation des économies des Etats de l’Union, d’autres mettent en garde contre cette volonté subite des Etats du Nord et du l’Est d’intégré la CEDEAO.

En effet, selon le Docteur Bertin Koovi, spécialiste des questions de l’économie fondamentale, l’adhésion d’autres à la CEDEAO sera un frein à la Construction d’une économie des peuples négro africains car dit-il, ces Etats sont à la quête d’extension de leur espace économique. Il souligne également que si ces Etats intègre la CEDEAO, ils auront tous les avantages de la libre circulation des biens, notamment en direction du Nigéria, le plus gros marché de consommation de la CEDEAO, ce qui pourrait créer un déséquilibre économique total.

Dans un entretien accordé à la Radio France Internationale (Rfi), le Président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza dit avoir reçu les émissaires de ces pays pour échanger sur le sujet. « C’est heureux pour nous que la CEDEAO suscite autant d’engouement. Mais nous devons en profiter pour voir comment accélérer l’intégration et voir si tout ceci peut amener à booster les relations que nous avons avec les pays frères » a-t-il signifié. Il a précisé tout de même que la décision d’intégration de ces nations à la communauté relève de la Conférence des Chefs d’Etat.
https://beninwebtv.com/2017/03/integration-apres-maroc-tunisie-tchad-veulent-rejoindre-cedeao-html/

Ce que je trouve malsain dans cette demande d'adhésion tunisienne c'est qu'ils l'ont formulée juste après la demande du Maroc, sans attendre la décision qui sera prise. A peine le Maroc à montrer ses intentions, ils ont crié comme des gamins "moi aussi, mois aussi, mois aussi…". Comment ça se fait qu'ils n'ont pas pensé à la CEDAO jusqu'à la présentation de la demande marocaine? Ne serait-il pas plus diplomatique d'attendre d'abord le sort qui sera réservé à la demande du Maroc? Je pense que la stratégie tunisienne n'est pas innocente. Ils ont mis les pays de la CEDAO dans une situation délicate: comment justifieront-ils une réponse négative à la demande tunisienne s'ils répondent favorablement à celle du Maroc? Cette demande de la Tunisie nous a pas facilité la tâche. Beaucoup d'hommes politiques en Afrique de l'Ouest parlent aujourd'hui d'une sorte d'invasion de leur espace par les pays du nord africain. Sans la demande simultané de la Tunisie, l'adhésion du Maroc aurait pu passer sans faire beaucoup de bruit.

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2973
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 22 Mar 2017 - 19:31

les tunisiens ont justement profité que la demande marocaine ait été plutôt bien acceuillis pour passer par la même porte! car si ils attendent l'officialisation de l'entrée du Maroc à la CEDEAO, le risque est qu'en plus de cette annonce, la CEDEAO déclare que plus aucun pays ne pourrait y entrée ou, que le Maroc dedans demande à changer les règles d'adhésion...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4365
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 22 Mar 2017 - 19:32

ralek1 a écrit:
Socket-error a écrit:
La3fou a moulana :

Citation :
Intégration : après le Maroc, la Tunisie et le Tchad veulent aussi rejoindre la CEDEAO

En Afrique, tous les Etats veulent être à l’Ouest. C’est du moins ce qu’on est tenté de croire depuis l’annonce du Maroc, de la Tunisie et du Tchad de devenir membres à part entière de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le sujet suscite beaucoup de débat dans les instances économiques et/ou politiques ouest africaine. Si certains économistes y voient un signe de la redynamisation des économies des Etats de l’Union, d’autres mettent en garde contre cette volonté subite des Etats du Nord et du l’Est d’intégré la CEDEAO.

En effet, selon le Docteur Bertin Koovi, spécialiste des questions de l’économie fondamentale, l’adhésion d’autres à la CEDEAO sera un frein à la Construction d’une économie des peuples négro africains car dit-il, ces Etats sont à la quête d’extension de leur espace économique. Il souligne également que si ces Etats intègre la CEDEAO, ils auront tous les avantages de la libre circulation des biens, notamment en direction du Nigéria, le plus gros marché de consommation de la CEDEAO, ce qui pourrait créer un déséquilibre économique total.

Dans un entretien accordé à la Radio France Internationale (Rfi), le Président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza dit avoir reçu les émissaires de ces pays pour échanger sur le sujet. « C’est heureux pour nous que la CEDEAO suscite autant d’engouement. Mais nous devons en profiter pour voir comment accélérer l’intégration et voir si tout ceci peut amener à booster les relations que nous avons avec les pays frères » a-t-il signifié. Il a précisé tout de même que la décision d’intégration de ces nations à la communauté relève de la Conférence des Chefs d’Etat.
https://beninwebtv.com/2017/03/integration-apres-maroc-tunisie-tchad-veulent-rejoindre-cedeao-html/

Ce que je trouve malsain dans cette demande d'adhésion tunisienne c'est qu'ils l'ont formulée juste après la demande du Maroc, sans attendre la décision qui sera prise. A peine le Maroc à montrer ses intentions, ils ont crié comme des gamins "moi aussi, mois aussi, mois aussi…". Comment ça se fait qu'ils n'ont pas pensé à la CEDAO jusqu'à la présentation de la demande marocaine? Ne serait-il pas plus diplomatique d'attendre d'abord le sort qui sera réservé à la demande du Maroc? Je pense que la stratégie tunisienne n'est pas innocente. Ils ont mis les pays de la CEDAO dans une situation délicate:  comment justifieront-ils une réponse négative à la demande tunisienne s'ils répondent favorablement à celle du Maroc? Cette demande de la Tunisie nous a pas facilité la tâche. Beaucoup d'hommes politiques en Afrique de l'Ouest parlent aujourd'hui d'une sorte d'invasion de leur espace par les pays du nord africain. Sans la demande simultané de la Tunisie, l'adhésion du Maroc aurait pu passer sans faire beaucoup de bruit.
Exactement, ca ressemble a une opé de parasitage

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2973
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 22 Mar 2017 - 19:57

ralek1 a écrit:
Evil or Very Mad

Citation :


Examen de la coopération algéro-marocaine dans les ressources en eau

Détails 21 Mar 2017

ALGER - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a reçu lundi à Alger l’ambassadeur du Maroc Ahssen Abdelkhalek avec lequel il a examiné la mise en œuvre d’un programme de coopération bilatérale, selon un communiqué du ministère. Cette rencontre a permis de passer en revue l'état de la coopération entre les deux pays en application du mémorandum d'entente portant création du Comité technique mixte sur la coopération dans le domaine des ressources en eau, note la même source.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-economie/25973-examen-de-la-coopération-algéro-marocaine-dans-les-ressources-en-eau

j'avais vu il y a plusieurs années une vidéo ou Bouteflika qui faisait une visite dans l'ouest était interpelé sur les resouces hydriques. Et il avait dit qu'il fallait prendre des contacts avec le Maroc pour règler ça.
Je crois que les verssants Est de nos reliefs déverssent leurs eaux vers l'Algérie et que certaines nappes phréatiques comunes sont dans leurs majorités plus importantes au Maroc.
C'est ce que l'on appel la guerre de l'eau.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 689
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 22 Mar 2017 - 21:03

BOUBOU a écrit:
ralek1 a écrit:
Evil or Very Mad

Citation :


Examen de la coopération algéro-marocaine dans les ressources en eau

Détails 21 Mar 2017

ALGER - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a reçu lundi à Alger l’ambassadeur du Maroc Ahssen Abdelkhalek avec lequel il a examiné la mise en œuvre d’un programme de coopération bilatérale, selon un communiqué du ministère. Cette rencontre a permis de passer en revue l'état de la coopération entre les deux pays en application du mémorandum d'entente portant création du Comité technique mixte sur la coopération dans le domaine des ressources en eau, note la même source.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-economie/25973-examen-de-la-coopération-algéro-marocaine-dans-les-ressources-en-eau

j'avais vu il y a plusieurs années une vidéo ou Bouteflika qui faisait une visite dans l'ouest était interpelé sur les resouces hydriques. Et il avait dit qu'il fallait prendre des contacts avec le Maroc pour règler ça.
Je crois que les verssants Est de nos reliefs déverssent leurs eaux vers l'Algérie et que certaines nappes phréatiques comunes sont dans leurs majorités plus importantes au Maroc.
C'est ce que l'on appel la guerre de l'eau.

C'est intéressent que vous souleviez cette question puisque l’Algérie s'est lancée avant de rétrograder (avec la crise) dans l'exploitation du gaz de schiste. Faut faire gaffe à ce qu'ils n'affectent pas nos nappes communes, s'ils veulent exploiter le shiste à 3ai saleh libre à eux, mais dans nos zones frontalières faut rester vigilent.

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 713
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 22 Mar 2017 - 21:52

BOUBOU a écrit:
ralek1 a écrit:
Evil or Very Mad

Citation :


Examen de la coopération algéro-marocaine dans les ressources en eau

Détails 21 Mar 2017

ALGER - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a reçu lundi à Alger l’ambassadeur du Maroc Ahssen Abdelkhalek avec lequel il a examiné la mise en œuvre d’un programme de coopération bilatérale, selon un communiqué du ministère. Cette rencontre a permis de passer en revue l'état de la coopération entre les deux pays en application du mémorandum d'entente portant création du Comité technique mixte sur la coopération dans le domaine des ressources en eau, note la même source.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-economie/25973-examen-de-la-coopération-algéro-marocaine-dans-les-ressources-en-eau

j'avais vu il y a plusieurs années une vidéo ou Bouteflika qui faisait une visite dans l'ouest était interpelé sur les resouces hydriques. Et il avait dit qu'il fallait prendre des contacts avec le Maroc pour règler ça.
Je crois que les verssants Est de nos reliefs déverssent leurs eaux vers l'Algérie et que certaines nappes phréatiques comunes sont dans leurs majorités plus importantes au Maroc.
C'est ce que l'on appel la guerre de l'eau.


Citation :


Maroc-Algérie: La guerre des eaux… usées

Le 01/04/2013

Les eaux usées entraînées par l’oued Bouchtate créent des tensions chez nos voisins
Cultures touchées, animaux morts, nuisances sur la santé et nuées d’insectes dans toutes les localités
Les travaux d’exécution de certains regards et collecteurs laissent à désirer

Les débordements de ces eaux constatés au niveau de la zone de Bouchtate représentent une nuisance pour l’environnement et l’homme, d’où la nécessité d’entamer des actions urgentes pour que cela ne se reproduise plus. Il faut stopper l’hémorragie avant que ce phénomène de pollution ne soit irréversible
Navrant constat. Il a suffi de fortes précipitations pour que les eaux usées se diluent dans les eaux pluviales provoquant la colère des habitants des villages Oukacha, Jouadra et Zghamime qui longent le déversoir pluvial de Bouchtate. Ces eaux saumâtres, aux miasmes putrides ont submergé terres agricoles et réseaux routiers et se déversent au-delà de la frontière algérienne (à proximité de Maghnia, ville située à 24 km de Oujda) ce qui crée de lourdes tensions avec nos voisins. Un problème récurrent à chaque qu’il y a des pluies importantes.Un débordement déplorable qui porte préjudice à la qualité de la nappe phréatique avoisinante, à certaines cultures maraîchères, aux conditions sanitaires et d’hygiène de la population à l’élevage et à l’aspect environnemental, expliquent les habitants de ces localités.

Des contrariétés accentuées par les odeurs dégagées et liquides organiques qui embourbent les parcelles agricoles et recouvrent puits et affluents. Les regards bouchés et les raccordements défectueux d’une canalisation qui n’arrive pas à contenir le débit des eaux usées doivent inciter à plus de vigilance dans l’octroi des marchés pour la réalisation de ces travaux. Des mesures urgentes sont à prendre pour préserver la qualité des eaux souterraines et stopper «l’hémorragie» des eaux usées incontrôlables avant que ce phénomène de pollution ne soit irréversible. Les eaux usées contiennent tous les micro-organismes secrétés avec les matières fécales : bactéries, virus, protozoaires et helminthes.

Pourtant les eaux rejetées dans l’oued Bouchtate peuvent être traitées à la station d’épuration au lieu de se perdre dans la nature. «À chaque fois que les pluies sont fortes nous vivons le calvaire à cause des failles dans l’exécution des travaux de canalisation des eaux usées et pluviales», expliquent à l’unisson un groupe d’habitants du village Jouadra. De son coté Ahmed Mehdaoui, agriculteur et éleveur, riverain de l’Oued Bouchtate déclare que sur un total de 100 brebis, il a perdu une trentaine à cause de la pollution des eaux et des herbes qu’elles broutent. Son de cloche différent chez Mohamed Belghiri du Douar Zramime qui soulève un autre problème en évoquant les odeurs des eaux usées et la nuisance des insectes qui les envahissent tout au long de l’année.

Les responsables de la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité d’Oujda (RADEEO) tiennent un tout autre discours: l’eau transvidée dans l’oued Bouchtate est une eau pluviale. Mais il est possible que l’eau pluviale, en cas de fort débit, entraîne avec elle des eaux usées. Cela ne représente que 10 % de la totalité des eaux déférées. D’autant plus que c’est un phénomène courant avec les canalisations unitaires et déversoirs de ce genre. «Concernant le cas évoqué, la Radeeo a dépêché un camion hydrocureur qui a fait le curage des regards et canaux bouchés», précise Radoine Hsini, Chef de division ingénierie et investissement à la Régie. Et d’ajouter «ces problèmes sont dus aux rejets de certains résidus industriels et d’abattoirs ainsi qu’à quelques actions de vandalisme qui détériorent les infrastructures».

La réalisation du déversoir d’orage en question a nécessité 67 millions de DH. De même le programme prioritaire d’assainissement liquide et protection de la ville d’Oujda contre le risque d’inondations a été réalisé pour un coût global de 550 millions DH. Une mise à niveau renforcée par l’extension du réseau d’assainissement et la réalisation de plusieurs collecteurs et stations de pompage et renouvellement, d’une dizaine de bassins de rétention, d’intercepteurs ainsi qu’un délesteur (long de 10 km). Des efforts qui, en principe, devraient assurer une protection optimisée de Oujda contre ce type de débordement. De plus, Oujda est équipée de la première station d’épuration à lagunage aéré à l’échelle nationale. Une Step qui s’étale sur 60 ha et qui a nécessité 255 millions de DH. La capacité de traitement de cette Step avoisine les 40.000 m3 par jour. La technologie utilisée est le lagunage aéré suivi d’un traitement tertiaire. Tout ce qu’il y’a de mieux sur le plan national.

L’objectif du traitement est de réduire la pollution engendrée par les eaux usées et la réutilisation des eaux clarifiées en agriculture. De fait des projets sont en cours et initiées par la Division provinciale d’agriculture DPA pour l’irrigation de 1.480 ha à partir de cette Step. Deux cultures au programme l’olivier et plantes fourragères avec 241 millions de DH comme investissement provisoire. L’évaluation des paramètres physico-chimiques de cette station situe ces eaux usées dans la tranche de concentration élevée, explique une étude réalisée par la Société royale des sciences de Liège. De plus ces eaux obéissent à un contrôle permanent et ne sont pas traitées par des produits chimiques. Par conséquent la qualité des effluents produits les rend aptes à une réutilisation pour l’irrigation agricole.

http://www.leconomiste.com/article/905089-maroc-alg-rie-la-guerre-des-eaux-us-es

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1101
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 23 Mar 2017 - 0:25

ralek1 a écrit:
Evil or Very Mad

Citation :


Examen de la coopération algéro-marocaine dans les ressources en eau

Détails 21 Mar 2017

ALGER - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a reçu lundi à Alger l’ambassadeur du Maroc Ahssen Abdelkhalek avec lequel il a examiné la mise en œuvre d’un programme de coopération bilatérale, selon un communiqué du ministère. Cette rencontre a permis de passer en revue l'état de la coopération entre les deux pays en application du mémorandum d'entente portant création du Comité technique mixte sur la coopération dans le domaine des ressources en eau, note la même source.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-economie/25973-examen-de-la-coopération-algéro-marocaine-dans-les-ressources-en-eau


apres 60 ans de l’indépendance que le Maroc décide enfin  de construire un barrage sur Guir




les algeriens ont construit un barrage sur Guir depuis 68




.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 713
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 23 Mar 2017 - 9:39

Citation :


Washington exige du Maroc et des autres alliés de fournir davantage d’aides à l’effort de guerre contre Daesh

L’administration Trump a appelé, mercredi à Washington, l’ensemble des pays membres de la coalition internationale contre Daesh à appuyer davantage les efforts de guerre contre l’organisation terroriste. Le Maroc, qui a pris part à la réunion, est évidemment concerné par cette demande.

Le Maroc a pris part, hier soir à Washington, à la réunion ministérielle de la coalition internationale contre Daesh, composée de 68 Etats. C’est le premier baptême du feu pour le successeur de John Kerry à la tête du Département d'Etat. La lutte contre le terrorisme est un sujet fédérateur pour la nouvelle administration Trump.

Au conclave de Washington des ant-Daesh, le royaume était représenté par le ministre délégué aux Affaires étrangères, Nasser Bourita. C’est dire l’importance qu’accorde Rabat à l’une des priorités de la politique étrangère du nouveau locataire de la Maison blanche.
Le Maroc répondra-t-il favorablement à la demande de Tillerson ?

A l’instar des autres représentants des 67 pays, le n°2 de la diplomatie marocaine a dû écouter le discours inaugural de Rex Tillerson avec une attention particulière. Et pour cause, le Secrétaire au Département d'Etat a demandé clairement aux participants à la réunion de consentir davantage d’appuis matériel, financier et logistique ainsi que dans le renseignement dans le combat contre l’organisation d’Aboubakr Al Baghdadi.

L’Américain a souligné devant ces invités que son pays «assure aujourd’hui 75%» de l’aide militaire à ces «partenaires en Irak et en Syrie dans leurs combats contre Daesh». Tillerson de rajouter :
«Les Etats-Unis feront leur part du devoir. Mais les circonstances sur le terrain exigent de chacun de vous de fournir plus. Je demande à chaque pays d’examiner comment il peut aider ces sérieux efforts de stabilisation, notamment en y contribuant militairement et financièrement.»
Ce genre de discours émanant de représentants de l’administration Trump ne constitue pas une surprise. Le 15 février à Bruxelles, le ministre de la Défense, le général James Mattis, a tenu le même message à l’adresse des membres de l’OTAN.

Au même titre que les autres pays de la coalition internationale contre Daesh, le Maroc est hautement concerné par la requête américaine. Des intérêts stratégiques sont en jeu à commencer par la question du Sahara occidental et l’avenir de l’offensive diplomatique marocaine en Afrique de l’Ouest. Une région à laquelle Rex Tillerson accorde une attention particulière au point d'en faire référence dans son discours.


...Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/52161/washington-exige-maroc-autres-allies.html

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 991
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 23 Mar 2017 - 10:04

simplet a écrit:


apres 60 ans de l’indépendance que le Maroc décide enfin  de construire un barrage sur Guir




les algeriens ont construit un barrage sur Guir depuis 68




.

Le barrage Algérien est vieux et il connait beaucoup de déperdition d'eaux. Il a une capacité de 360 millions de m3 qui n'arrive jamais à remplir. Le barrage marocain aura une capacité de 220 millions de m3.

Actuellement le Maroc est entrain de construire 3.065 millions de m3 de capacités additionnelles :
http://www.water.gov.ma/patrimoine/barrages/barrages-en-cours/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1101
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 23 Mar 2017 - 10:45

Socket-error a écrit:


Le barrage Algérien est vieux et il connait beaucoup de déperdition d'eaux. Il a une capacité de 360 millions de m3 qui n'arrive jamais à remplir. Le barrage marocain aura une capacité de 220 millions de m3.

 

mais il a 40 ans de retard

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2973
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 23 Mar 2017 - 10:58

on voit bien ce barrage sur google earth.
donc l'eau de ce barrage provient bien d'un fleuve arrivant du Maroc.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 991
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 23 Mar 2017 - 11:02

simplet a écrit:
Socket-error a écrit:


Le barrage Algérien est vieux et il connait beaucoup de déperdition d'eaux. Il a une capacité de 360 millions de m3 qui n'arrive jamais à remplir. Le barrage marocain aura une capacité de 220 millions de m3.

 

mais il a 40 ans de retard

.

Je suis d'accord on aménage beaucoup ce voisin déméritant.

Mais bon, vaut mieux tard que jamais. Il faudra construire un maximum de barrages sur le coté Est de nos frontières.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 991
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 23 Mar 2017 - 11:19

Notre politique migratoire, continue de jaser nos voisins du nord :

Citation :
Ceuta, fragile frontière européenne dépendante du Maroc

La route espagnole des migrants a connu un regain d’activités depuis le début de l’année. A Ceuta, l’Espagne compte sur le Maroc pour contrôler une frontière fragile et très convoitée.

Le calme est revenu à Ceuta. Les 17 et 20 février, plus de 800 migrants subsahariens avaient franchi les grillages de la ville espagnole enclavée au nord du Maroc. Depuis, sur la route qui y mène depuis l’aéroport de Tanger, situé à 70 kilomètres, les automobilistes doivent franchir trois barrages de gendarmerie, et croisent une trentaine de fourgons de police ainsi que de nombreux gardes ruraux qui sillonnent deux par deux la forêt qui surplombe l’enclave.

Sans ce déploiement des forces de sécurité marocaines, la frontière de Ceuta, comme celle de Melilla, l’autre ville espagnole située non loin, pourrait-elle être protégée de manière effective ? « C’est une frontière fragile, reconnaît le maire-président de la ville autonome, Juan Jesus Vivas. Comme toutes les frontières extérieures de l’Union européenne [UE], avec la spécificité d’être, avec Melilla, la seule frontière terrestre de l’UE en Afrique. Et, comme ailleurs, nous ne pouvons pas faire face à l’immigration illégale seuls. Nous avons besoin de la collaboration des pays de transit. »

Depuis la mort par noyade de quinze personnes qui tentaient de regagner à la nage la plage du Tarajal, en février 2014, les gardes civils de Ceuta, visés par une enquête judiciaire, se plaignent du manque de soutien des autorités espagnoles. Ils n’ont plus le droit d’utiliser des balles de gomme et des fumigènes contre les migrants.
Expulsion immédiate

« Si le Maroc n’agit pas, nous ne pouvons rien faire, tranche le porte-parole de l’Association unifiée de gardes civils, Omar Mohamed. Nous dépendons à 90 % de lui. Quand le Maroc baisse la garde, les migrants s’organisent, et que pouvons-nous faire face à plusieurs centaines d’hommes décidés à passer, armés de pierres, parfois de barres de fer ? »

Non seulement le Maroc, dont les méthodes de répression sont plus dures, est indispensable à l’Espagne si elle veut stopper les migrants avant qu’ils ne commencent à escalader les grillages de barbelés aux lames tranchantes, hauts de six mètres. Mais sans sa coopération, il est impossible d’expulser aussitôt ceux qui réussissent à passer l’obstacle par des portes aménagées dans les grillages, comme l’a légalisé l’Espagne en 2015 après une vive polémique.

Est-ce à dire que les assauts des 17 et 20 février ont été rendus possibles du fait d’une faiblesse du Maroc ? Les autorités espagnoles se gardent bien de l’affirmer tant...

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/03/23/ceuta-fragile-frontiere-europeenne-dependante-du-maroc_5099460_3214.html

Il faudra demander une vrai contre partie pour faire leur sale boulot !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 991
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 23 Mar 2017 - 15:43

Que faire maintenant, car notre position est difficilement tenable à long terme !!

Citation :
Réunion des ministres africains des Finances : Le Maroc boude les travaux

La réunion des ministres africains des finances devrait débuter ce jeudi, dans un grand hôtel de Dakar (Sénégal). Mais un hic bloque les travaux. Il s’agir du Maroc qui boude la réunion.

Le Gouvernement du Maroc ne veut toujours pas entendre parler de la République Arabe Sahraouie démocratique. Les supputations vont bon train dans la capitale sénégalaise, eu égard au comportement du Maroc. L’information est vérifiée et toute la presse en parle, actuellement. C’est une réunion qui concerne les ministres africains des finances.

Les autorités du Royaume chérifien qui ont fait le déplacement de Dakar, ont refusé de s’asseoir autour d’une même table avec celles de la République Arabe Sahraouie démocratique. Un tel comportement tarde le démarrage des travaux. La rencontre se déroule dans un grand hôtel de Dakar.

http://africtelegraph.com/reunion-ministres-africains-finances-maroc-boude-travaux/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 27 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28 ... 31 ... 36  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: