Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31 ... 35 ... 40  Suivant
AuteurMessage
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1173
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 4 Avr 2017 - 0:45

le Maroc et la Chine

http://www.2m.ma/fr/confidences-de-presse/#!/programs/prog:confidences-de-presse/confidences-de-presse-dimanche-02-avril-1

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1018
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 4 Avr 2017 - 20:17

Un article d'un magazine Sud Africain sur la politique marocaine en Afrique :

Citation :
Morocco is reminding us that the North is also part of Africa

While the likes of Nigeria, Kenya and South Africa grab the headlines, North Africa’s economic role on the continent is routinely omitted. The lack of attention paid to the region reflects a traditional disconnect, symbolised geographically by the Sahara desert.

Political and economic ties between the North’s leading economies and their sub-Saharan peers have historically been, at best, limited. While there has been some activity from Egypt in recent years, notably hosting a major investment summit in Sharm El Sheikh last February, Morocco is redefining the continent’s North–South relations.

Fresh off readmission to the African Union (AU) during its 28th summit in Ethiopia last month, the country’s leader King Mohammed VI has just returned from Ghana, meeting the country’s new president Nana Akufo-Addo, rounded off by the signing of 20 memorandums of understanding on deepening economic ties. It has become a familiar routine for the monarch, who has toured much of the continent in the past year promoting the merits of partnership with the kingdom. Other countries visited include Rwanda, Nigeria, Zambia and Ethiopia.

While rejoining the AU was a major driver of the charm offensive – a break from a historical focus on Europe – its continental strategy goes much further. Moroccan companies, especially banks, have been investing south of the Sahara for years. Today, an estimated 85% of the country’s foreign direct investment is in the region.

The country is also driving Africa’s sustainability agenda, positioning itself as arguably the leader in promoting green investment and development. It is building the world’s largest solar power plant, the Ouarzazate Solar Power Station, or Noor.

Phase one is already active, and when complete, the project will have a total generating capacity of 580MW. This is backed up by a growing global profile. In December Morocco hosted Cop 22, the UN’s annual, global climate change summit, the first in Africa.

All of this is good news for the continent. The disconnect between North and sub-Saharan Africa is nonsensical, undermining regional integration efforts and costing Africa in lost investment and trading opportunities. Not to mention its corrosive effect on any claims to pan-Africanism.
Long-term vision

Everything about Morocco’s Africa push suggests it is part of a long-term vision. With some luck the kingdom’s lead on bridging the divide will encourage its northern peers to step up their efforts as well. There is much to gain.

Aside from the obvious need for more trade between North and South, Morocco is arguably also well positioned as a regional and continental hub for trade and investment to and from Europe. The potential for North African commercial centres like Casablanca and Cairo to perform such a role is virtually unexplored, for no good reason.

http://africanbusinessmagazine.com/region/north-africa/morocco-reminding-us-north-also-part-africa/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RadOne
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 811
Inscrit le : 11/10/2009
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 4 Avr 2017 - 20:19

Maroc - Angola : rencontre diplomatique

http://afrique.le360.ma/maroc-autres-pays/politique/2017/04/04/10830-maroc-angola-la-defense-au-centre-dune-rencontre-diplomatique-10830
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1851
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 4 Avr 2017 - 20:26

Le président du parlement sénégalais à propos de la demande d'intégration à la CEDEAO

Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Commandant
Commandant


messages : 1015
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 4 Avr 2017 - 21:30

Socket-error a écrit:
Un article d'un magazine Sud Africain sur la politique marocaine en Afrique :

Citation :
Morocco is reminding us that the North is also part of Africa

While the likes of Nigeria, Kenya and South Africa grab the headlines, North Africa’s economic role on the continent is routinely omitted. The lack of attention paid to the region reflects a traditional disconnect, symbolised geographically by the Sahara desert.

Political and economic ties between the North’s leading economies and their sub-Saharan peers have historically been, at best, limited. While there has been some activity from Egypt in recent years, notably hosting a major investment summit in Sharm El Sheikh last February, Morocco is redefining the continent’s North–South relations.

Fresh off readmission to the African Union (AU) during its 28th summit in Ethiopia last month, the country’s leader King Mohammed VI has just returned from Ghana, meeting the country’s new president Nana Akufo-Addo, rounded off by the signing of 20 memorandums of understanding on deepening economic ties. It has become a familiar routine for the monarch, who has toured much of the continent in the past year promoting the merits of partnership with the kingdom. Other countries visited include Rwanda, Nigeria, Zambia and Ethiopia.

While rejoining the AU was a major driver of the charm offensive – a break from a historical focus on Europe – its continental strategy goes much further. Moroccan companies, especially banks, have been investing south of the Sahara for years. Today, an estimated 85% of the country’s foreign direct investment is in the region.

The country is also driving Africa’s sustainability agenda, positioning itself as arguably the leader in promoting green investment and development. It is building the world’s largest solar power plant, the Ouarzazate Solar Power Station, or Noor.

Phase one is already active, and when complete, the project will have a total generating capacity of 580MW. This is backed up by a growing global profile. In December Morocco hosted Cop 22, the UN’s annual, global climate change summit, the first in Africa.

All of this is good news for the continent. The disconnect between North and sub-Saharan Africa is nonsensical, undermining regional integration efforts and costing Africa in lost investment and trading opportunities. Not to mention its corrosive effect on any claims to pan-Africanism.
Long-term vision

Everything about Morocco’s Africa push suggests it is part of a long-term vision. With some luck the kingdom’s lead on bridging the divide will encourage its northern peers to step up their efforts as well. There is much to gain.

Aside from the obvious need for more trade between North and South, Morocco is arguably also well positioned as a regional and continental hub for trade and investment to and from Europe. The potential for North African commercial centres like Casablanca and Cairo to perform such a role is virtually unexplored, for no good reason.

http://africanbusinessmagazine.com/region/north-africa/morocco-reminding-us-north-also-part-africa/

African Business n'est pas Sud Africain. C'est publié à Paris. Boite Française
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1018
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 4 Avr 2017 - 21:47

Autant pour moi Alpha Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 900
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Avr 2017 - 0:07

Citation :


A Paris, le président Alpha Condé détaille son projet pour l'Union africaine

Dans un entretien accordé au site du quotidien Le Monde, le président de l’Union africaine évoque l’adhésion du Maroc à l'organisation, ses projets pour la présidence et l’indépendance de l’Afrique vis-à-vis des puissances étrangères.

Alpha Condé, président de l'Union africaine et de la République de Guinée, était à Paris pour participer au colloque "Tout Afrique: les enjeux d’une approche continentale", organisé par l’Agence française de développement, et rencontrer le président français François Hollande. Durant sa visite dans la capitale française, le chef d’État a accordé une interview au site du quotidien français Le Monde. Il y dévoile ses projets pour l’Union africaine dont il a été élu président au mois de janvier, et évoque notamment le conflit du Sahara.

L’UA "renforcée" par l’adhésion marocaine

Dans cet entretien, le président guinéen évoque tout d’abord de l’adhésion du Maroc à l’Union au mois de janvier dernier. Alpha Condé affirme que la présence du Maroc au sein de l’UA permet à l’organisation panafricaine d'être "renforcée". Pour le successeur du Tchadien Idriss Déby, le royaume peut contribuer à la résolution des problèmes liés à "la pauvreté, l’immigration, le climat, l’énergie".

Lorsqu’il est interrogé sur la résolution du conflit du Sahara au sein de l’institution qu'il dirige, Alpha Condé répond que "le problème est entre les mains des Nations unies", tout en précisant que les initiatives entamées dans le sens de la résolution du conflit au sein de l’UA "ne seront pas mises sur la scène publique". Une position qui n’est pas sans rappeler celle du Maroc qui a encouragé les organes de l’UA à soutenir le processus de résolution du différend mis en place par l’ONU.

Autonomie et zone de libre-échange pour l’UA

Alpha Condé décline également son programme en tant que président de l’UA dans cette interview. Il appelle notamment à mettre en place les réformes préconisées par le président rwandais Paul Kagame afin que les États membres de l’UA paient une contribution correspondant à 0,2% de leurs exportations pour permettre à l’organisation panafricaine de devenir "autonome". Cette contribution, explique Alpha Condé, assurera un financement excédentaire de l’UA sachant que cet excédent sera déposé à la Banque africaine de développement.

Sans donner plus de précisions, le président Condé annonce également son intention de "mettre en pratique le mot d’ordre lancé en faveur de la jeunesse" et "de développer le commerce intra-africain grâce à la zone de libre-échange". Une référence au projet de zone de libre-échange africaine (ZLEC) mis sur pieds en janvier 2012 lors du 18e sommet de l’Union.

Lors de l’annonce du projet, l’ancienne présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, avait déclaré que la zone devait être mise en oeuvre avant la fin de l’année 2017. Le président de l’UA compte également défendre l’intégration d’une sixième zone région de l’UA qui sera celle de la diaspora africaine.

Indépendance vis-à-vis de l’Europe

Durant cet entretien, Alpha Condé évoque aussi la résolution de la crise en Gambie après le départ de Yahya Jammeh. Pour le président guinéen, la résolution de cette crise suite à l’intervention de la Cédéao signifie qu’il existe "une volonté politique" de la part des pays africains de résoudre les problèmes du continent.

Alpha Condé affirme également que tous les problèmes du continent africain "sont liés à l’ingérence étrangère". À titre d’exemple, il cite l’intervention internationale en Libye qui est devenue "un cancer pour l’Afrique [...] où prolifèrent les armes et le terrorisme". Alpha Condé souhaite également voir une "Afrique unie" où l’on ne confondrait plus "les présidents qui gèrent bien ou mal leur pays".


http://telquel.ma/2017/04/13/ua-a-paris-le-president-alpha-conde-detaille-son-projet-pour-lafrique_1543323

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 900
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 14 Avr 2017 - 19:21

Citation :


Sahara: la Zambie tente de clarifier son soutien au Maroc


À Rabat le 14 avril, lors d’une rencontre avec Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères zambien affirme que son pays "soutient le Maroc sur toutes les questions". Sur la reconnaissance de la RASD, la Zambie affiche depuis un an des positions changeantes.


Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a rencontré son homologue zambien, Harry Kalaba, le 14 avril à Rabat. À l’issue de leur entrevue, le ministre zambien a déclaré à la presse que son pays "soutient le Maroc sur toutes les questions", rapporte l’agence officielle MAP. Harry Kalaba a souligné l’importance d’un soutien mutuel "dans tous les domaines". "C’est dans un esprit de fraternité que nous espérons que le Maroc et la Zambie continuent à travailler ensemble pour une coopération étroite", a-t-il dit.

Le retour du Maroc à sa famille institutionnelle africaine est "une excellente chose", a également relevé le ministre, ajoutant que l’Afrique veut bien "travailler en étroite collaboration avec le Maroc" qui devra apporter sa "précieuse contribution" à l’UA, pour relever les défis auxquels fait face le continent.

Ce retour "va faire de l’Afrique un meilleur endroit. Nous nous attendons à ce que le continent soit intégré et qu’il soit un continent d’unité pour la réalisation des rêves de notre peuple", a-t-il insisté, mettant en exergue le rôle de catalyseur de croissance du Maroc au niveau du continent. Il a également salué l’excellence des relations entre les deux pays qu’il a qualifiées de "robustes", assurant que son pays œuvre à développer davantage ses liens en faveur des peuples marocain et zambien.


Faut-il croire Lusaka ?

Ces déclarations interviennent après moult tergiversations de la Zambie sur la reconnaissance de la RASD. Le 18 juillet 2016, la Zambie signait avec 28 États la motion de Kigali, "regrettant l’absence du Royaume du Maroc des instances de l’Union africaine" et "décidant d’agir en vue de la suspension, prochaine, de la 'République arabe sahraouie démocratique' des activités de l’Union africaine, et de tous ses organes". Quelques jours plus tôt, le 9 juillet, lors d’une rencontre entre Nasser Bourita et Harry Kalaba, ce dernier avait annoncé que son pays ne reconnaissait plus la RASD. Puis le 5 décembre, Saadia El Alaoui, ambassadrice du Maroc à Lusaka, était reçue par le président Edgar Lungu. Dans la foulée, la presse zambienne annonce que Mohammed VI est attendu dans le cadre de la deuxième partie de sa tournée en Afrique, qui l’a déjà mené à Madagascar, en Éthiopie et au Nigéria. Au terme de sa visite au Nigéria, le roi rentre finalement au Maroc et, le 14 décembre, le ministre des Affaires étrangères zambien annonce que la visite du roi est reportée à l’"année prochaine", sans plus d’explication.

En dépit du retrait de sa reconnaissance en juillet, la Zambie n’a en fait cessé d’envoyer des signaux contradictoires. Dès le 9 octobre en effet, "le président Lungu assurait au ministre des Affaires étrangères de la RASD Salem Ould Salek que la Zambie restait déterminée à renforcer ses relations avec les Sahraouis pour le bénéfice mutuel des deux pays", selon le Lusaka Times.

Le 10 janvier, Edgar Lungu recevait le président du Polisario Brahim Ghali en visite officielle, confirmant ainsi la reprise des relations diplomatiques entre la RASD et la Zambie.

Le 9 février, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, recevait à son tour son homologue zambien, Harry Kalaba. À l’issue de leur rencontre, Lamamra déclare que "l’Algérie et la Zambie sont sur la même ligne en ce qui concerne la solidarité avec les peuples du Sahara occidental et de Palestine". Il annonce dans la foulée que le président zambien a accepté de rendre visite au président Bouteflika durant l’année 2017.

Vents oscillants

Mohammed VI s’était finalement rendu en Zambie le 19 février. À Lusaka, le souverain avait présidé avec le président Edgar Lungu la signature de 19 accords de coopération dans les domaines de la protection des investissements, la finance, mais aussi l’industrie et les énergies renouvelables. Le ministère des Affaires étrangères zambien avait alors une nouvelle fois tenté de clarifier la situation dans une déclaration accordée à la MAP à l’issue de la visite royale. "Je réitère ma déclaration faite à Rabat le 9 juillet 2016", a souligné le chef de la diplomatie zambienne en référence au retrait annoncé lors de sa visite au Maroc.

Quelques jours plus tard, le ministère des Affaires étrangères zambien publiait pourtant un communiqué dans lequel il annonçait que "contrairement à ce que rapportent certains médias, la visite du roi Mohammed VI ne s’est pas conclue par le retrait de la reconnaissance de la RASD", et dont l'authenticité de la source avait été confirmé à Telquel.ma par la porte-parole du ministère de Harry Kalaba.

À l’époque, selon une source au sein de la diplomatie marocaine, cette déclaration réaffirmait le retrait de la reconnaissance de la RASD, car celui-ci avait "eu lieu bien avant en juillet 2016 dans une déclaration télévisée du ministre des Affaires étrangères zambien". Pour notre interlocuteur, la diplomatie zambienne a affiché "une attitude claire" vis-à-vis du Maroc, car "elle a signé la motion des 28", a "soutenu par écrit le retour du Maroc à l’UA", et n’a invité "aucun représentant du Polisario lors de la visite royale".


http://telquel.ma/2017/04/14/sahara-la-zambie-tente-de-clarifier-son-soutien-au-maroc_1543454

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 19 Avr 2017 - 11:28


Citation :

L'ambassadeur du Maroc à l'ONU à son homologue vénézuélien: quant on est incapable de nourrir son peuple, on ne vient pas donner de leçons aux autres



Récidivant dans sa croisade idéologico-politique contre le Maroc, le représentant du Venezuela a demandé que la réalisation des ODD s’accomplisse en prenant en considération les territoires occupés, tels la Palestine et le Sahara marocain.

Dans sa réponse, l’ambassadeur Hilale a ironisé en s’interrogeant si le représentant du Venezuela ne s’est pas trompé de réunion ou d’agenda en faisant allusion au Sahara marocain.

Il lui a précisé que le Maroc n’a pas attendu l’adoption des ODD pour lancer un modèle de développement durable au Sahara avec une enveloppe budgétaire de 7 milliards de dollars, ajoutant que le taux d’investissement dans cette région lui assure un développent durable avec l’inclusivité et la participation de toutes les composantes de sa population. "Ce qui n’est pas le cas pour le Venezuela, la dernière dictature de l’Amérique latine", a-t-il précisé.

M. Hilale a précisé qu’au Sahara marocain, les hommes, les femmes et les enfants mangent à leur faim et ne traversent pas les frontières pour s’approvisionner en denrées alimentaires, comme c’est le cas actuellement au Venezuela.

“Plus dramatique, les enfants vénézuéliens cherchent leurs nourritures dans les poubelles”, a-t-il martelé, regrettant que la population du pays le plus riche de la région avec son pétrole et son gaz soit condamnée à la pauvreté et à la misère en raison de la captation de ses richesses nationales par l’oligarchie dictatoriale chaviste.

L’ambassadeur Hilale a exprimé sa surprise au sujet de l’appel à l’assistance humanitaire des Nations Unies, lancé aujourd’hui par le président Maduro, reconnaissant ainsi le fiasco de son régime, alors que le pays regorge de pétrole et de gaz.

Le diplomate marocain a qualifié cette demande de preuve de la faillite de son gouvernement et surtout de sa diplomatie.

Au moment où son peuple ne trouve pas de médicaments pour se soigner, ni de quoi de se nourrir, ni de lait pour les bébés et que le gouvernement ferme les écoles pour économiser l’électricité, son ambassadeur à New York se permet de se balader dans ses deux jets privés entre les Etats-Unis et les pays des Caraïbes.

Omar Hilale a en outre souligné qu’il ne peut pas y avoir de développement durable sans démocratie, sans respect des droits de l’homme, sans l’Etat de droit, déplorant que la dictature et la famine déshonorent ce grand pays de l’Amérique latine et qu’aucun développement durable n’est possible sous la dictature chaviste actuelle.

Interpellant directement son collègue vénézuélien, l'ambassadeur Hilale lui a demandé de faire preuve d’humilité et de modestie, car il n’a pas de leçons à donner au Maroc au moment où son régime affame son peuple et tire quotidiennement sur les manifestants pacifiques qui n’aspirent à rien d’autres qu’à la démocratie, la dignité, et la nourriture pour survivre.

Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3508
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 19 Avr 2017 - 12:11

Adam a écrit:

Citation :

L'ambassadeur du Maroc à l'ONU à son homologue vénézuélien: quant on est incapable de nourrir son peuple, on ne vient pas donner de leçons aux autres




Récidivant dans sa croisade idéologico-politique contre le Maroc, le représentant du Venezuela a demandé que la réalisation des ODD s’accomplisse en prenant en considération les territoires occupés, tels la Palestine et le Sahara marocain.

Dans sa réponse, l’ambassadeur Hilale a ironisé en s’interrogeant si le représentant du Venezuela ne s’est pas trompé de réunion ou d’agenda en faisant allusion au Sahara marocain.

Il lui a précisé que le Maroc n’a pas attendu l’adoption des ODD pour lancer un modèle de développement durable au Sahara avec une enveloppe budgétaire de 7 milliards de dollars, ajoutant que le taux d’investissement dans cette région lui assure un développent durable avec l’inclusivité et la participation de toutes les composantes de sa population. "Ce qui n’est pas le cas pour le Venezuela, la dernière dictature de l’Amérique latine", a-t-il précisé.

M. Hilale a précisé qu’au Sahara marocain, les hommes, les femmes et les enfants mangent à leur faim et ne traversent pas les frontières pour s’approvisionner en denrées alimentaires, comme c’est le cas actuellement au Venezuela.

“Plus dramatique, les enfants vénézuéliens cherchent leurs nourritures dans les poubelles”, a-t-il martelé, regrettant que la population du pays le plus riche de la région avec son pétrole et son gaz soit condamnée à la pauvreté et à la misère en raison de la captation de ses richesses nationales par l’oligarchie dictatoriale chaviste.

L’ambassadeur Hilale a exprimé sa surprise au sujet de l’appel à l’assistance humanitaire des Nations Unies, lancé aujourd’hui par le président Maduro, reconnaissant ainsi le fiasco de son régime, alors que le pays regorge de pétrole et de gaz.

Le diplomate marocain a qualifié cette demande de preuve de la faillite de son gouvernement et surtout de sa diplomatie.

Au moment où son peuple ne trouve pas de médicaments pour se soigner, ni de quoi de se nourrir, ni de lait pour les bébés et que le gouvernement ferme les écoles pour économiser l’électricité, son ambassadeur à New York se permet de se balader dans ses deux jets privés entre les Etats-Unis et les pays des Caraïbes.

Omar Hilale a en outre souligné qu’il ne peut pas y avoir de développement durable sans démocratie, sans respect des droits de l’homme, sans l’Etat de droit, déplorant que la dictature et la famine déshonorent ce grand pays de l’Amérique latine et qu’aucun développement durable n’est possible sous la dictature chaviste actuelle.

Interpellant directement son collègue vénézuélien, l'ambassadeur Hilale lui a demandé de faire preuve d’humilité et de modestie, car il n’a pas de leçons à donner au Maroc au moment où son régime affame son peuple et tire quotidiennement sur les manifestants pacifiques qui n’aspirent à rien d’autres qu’à la démocratie, la dignité, et la nourriture pour survivre.

Source

affraid . c'est carrément un viol recto verso.... pauvre ambassadeur vénézuélien Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 19 Avr 2017 - 23:23

Non Fox-One c'est un viol paisible et respectueux je file
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Commandant
Commandant


messages : 1173
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 19 Avr 2017 - 23:49

Citation :
MAROC-ANGOLA: SIGNATURE D’UN ACCORD DE PARTENARIAT STRATÉGIQUE

Kiosque360. Le Maroc continue de travailler à la concrétisation du partenariat stratégique Sud-Sud. Après la conclusion des accords de partenariats stratégiques avec quatorze pays africains pour l’exportation des engrais de l’OCP, l’Angola vient d’annoncer l'importation des engrais marocains.

C’est officiel. L’Angola sera approvisionnée par les engrais de l’Office chérifien des phosphates, (OCP), dès le mois de mai prochain. Et c’est le ministre angolais de l’Agriculture, Marcos Nhunga, qui vient de l’annoncer sur la télévision officielle de son pays.
Ces engrais seront livrés à l’Angola à des prix très compétitifs, soit à des prix dix fois moins élevés que ceux payés aujourd’hui par le pays, a précisé le ministre angolais.

Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l’information dans son édition de ce jeudi 20 avril, ces futures exportations s’inscrivent dans le cadre d’un accord de partenariat stratégique entre le Maroc et l’Angola.
D’après le quotidien, le Maroc mise ainsi sur le phosphate pour mieux consolider ses partenariats avec les pays africains et renforcer sa position en Afrique.

Après l’ouverture de filiales dans quatorze pays africains pour mieux exporter les engrais de l’OCP ou en produire localement, la politique de concrétisation du partenariat Sud-Sud profite donc désormais à l’Angola.
Le Maroc, en tant que pôle économique puissant et partenaire crédible, mise sur des partenariats gagnant-gagnant pour mieux servir le continent africain.

Pour rappel, en novembre 2016, le Groupe OCP avait annoncé la construction d’un gigantesque complexe de production d’engrais en Ethiopie, pays à fort potentiel agricole.
Ce complexe, qui nécessitera un investissement de 2.4 milliards de dollars, produira environ 2.5 millions de tonnes d’engrais d’ici 2022. Cette production couvrira les besoins des agriculteurs, dans un pays où l’agriculture est le pilier de l’économie.

En décembre 2016, l’OCP a signé un autre accord de partenariat stratégique avec le groupe Dangote, au Nigeria. Les deux groupes, qui ont engagé 2.5 milliards de dollars, prévoient une production d’environ un million de tonnes d’engrais d’ici 2018.
http://fr.le360.ma/politique/maroc-angola-signature-dun-accord-de-partenariat-strategique-116011

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 979
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 21 Avr 2017 - 0:34

https://www.facebook.com/MarocDiplomatie/
Citation :
Communiqué: Le Maroc suit avec grande préoccupation la situation interne en République bolivarienne du Venezuela:
Le Royaume du #Maroc déplore que les manifestations pacifiques qui ont eu lieu cette semaine au #Venezuela, aient fait de nombreuses victimes, y compris des morts parmi les jeunes qui y prenaient part.
La large contestation populaire que connait le Venezuela est le résultat de la détérioration profonde de la situation politique, économique et sociale dans le pays.
Cette situation est sans commune mesure avec les ressources importantes en hydrocarbures dont dispose le pays, et qui restent, malheureusement, accaparées par une oligarchie minoritaire au pouvoir.
Les citoyens vénézuéliens s’en trouvent privés de leurs droits humains les plus élémentaires à la médication, à l’alimentation, à l’accès à l’eau potable et aux services sociaux de base.
Le Royaume du Maroc condamne vigoureusement la violation des droits politiques, économiques et sociaux dans ce pays. Il appelle le gouvernement vénézuélien à une gestion pacifique de cette crise et au respect de ses obligations internationales.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 979
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 21 Avr 2017 - 17:25

La video de l'intervention de Ambassadeur Hilale lors de la session dédiée au financement des ODD (Objectifs de Développement Durable)

A partir de 4:30

Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1851
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 21 Avr 2017 - 22:29

première retombée des vacances du roi à cuba : la TVM a annoncé au journal de 21 H la reprise des relations diplomatiques entre le maroc et cuba et l'ouverture d'ambassades réciproques.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1851
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 21 Avr 2017 - 22:41

Le texte de l'accord maroc cuba pour le rétablissement des relations diplomatiques

Citation :
http://www.medias24.com/MAROC/Les-plus-de-Medias-24/172780-Retablissement-des-relations-diplomatiques-entre-le-Maroc-et-Cuba.html?utm_source=MailingList&utm_medium=email&utm_campaign=Urgent.+R%C3%A9tablissement+des+relations+diplomatiques+Maroc-Cuba
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 979
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 21 Avr 2017 - 23:29

www.mapexpress.ma/actualite/activite-gouvernementale/le-maroc-deplore-la-situation-dramatique-des-immigrants-syriens-sur-le-territoire-algerien-et-denonce-les-comportements-inhumains-des-autorites-algeriennes-a-leur-encontre/

Citation :

Le Maroc déplore la situation dramatique des immigrants syriens sur le territoire algérien et dénonce les comportements inhumains des autorités algériennes à leur encontre

| MAP Express

Vendredi, 21 avril, 2017 à 21:43

Le Maroc déplore la situation dramatique des immigrants syriens sur le territoire algérien et dénonce les comportements inhumains des autorités algériennes à leur encontre

Rabat – Les autorités marocaines ont déploré la situation dramatique des immigrants syriens sur le territoire algérien et les conditions difficiles qu’ils traversent et dénoncent les comportements inhumains des autorités algériennes à l’encontre de ces immigrants.

Un communiqué du ministère de l’Intérieur indique, vendredi, que les autorités marocaines “déplorent la situation dramatique de ces immigrants et les conditions difficiles qu’ils traversent dans l’autre partie des frontières marocaines et dénoncent les comportements inhumains des autorités algériennes à l’encontre de ces immigrants surtout qu’il s’agit de femmes et d’enfants dans une situation très vulnérable”.

Les autorités marocaines ont enregistré récemment l’encerclement par les autorités algériennes de 55 citoyens syriens sur le territoire algérien, dans la zone frontalière maroco-algérienne, près de la ville de Figuig, ajoute le ministère, précisant que ces immigrants ont été autorisés par les autorités algériennes à atteindre cette zone frontalière via le territoire algérien en plusieurs groupes depuis la nuit du 17 avril 2017.

Les autorités expriment “leur étonnement du fait que les autorités algériennes n’ont pas pris en considération la situation de ces immigrants en les expulsant par force vers le territoire marocain, contrairement aux règles de bon voisinage prônées par le Royaume du Maroc”, souligne la même source, relevant que l’arrivée de ces immigrants à cette zone frontalière “malgré les difficultés liées aux reliefs pour y accéder via le territoire algérien et les contraintes des conditions météorologiques n’aurait pas été possible sans l’assistance et le soutien des autorités algériennes”.

“Ce n’est pas la première fois que les autorités algériennes procèdent à l’expulsion d’immigrants vers le territoire marocain, des comportements similaires ayant été enregistrés par le passé”, conclut le ministère.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4438
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 22 Avr 2017 - 0:02

mbarki_49 a écrit:
première retombée des vacances du roi à cuba : la TVM a annoncé au journal de 21 H la reprise des  relations diplomatiques entre le maroc et cuba et l'ouverture d'ambassades réciproques.
VENI VIDI SIGNATI king

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1851
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 22 Avr 2017 - 21:25

L'ambassadeur algérien à rabat convoqué par nos affaires étrangères à propos des 54 réfugiés syriens bloqués à la frontière près de figuig

Citation :
http://www.medias24.com/MAROC/NATION/172792-Migrants-syriens-a-la-frontiere-l-ambassadeur-algerien-a-Rabat-convoque-aux-Affaires-etrangeres.html?utm_source=MailingList&utm_medium=email&utm_campaign=Maroc+Alg%C3%A9rie
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1761
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 22 Avr 2017 - 22:18

C est bien cette fermeté. Bravo bourita

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 22 Avr 2017 - 23:41



Qui est le nôtres là dedans?? Y avons nous un Mokhazni??

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 900
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 22 Avr 2017 - 23:52

Citation :


JEAN-LUC MÉLENCHON: "TANGER M'A VACCINÉ DE NAISSANCE CONTRE L'INTOLÉRANCE"


A quatre jours du premier tour de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon multiplie les interviews et meetings dans l'espoir de convaincre les plus indécis. Ce jeudi, le candidat de la "France insoumise" était l'invité de Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV, dans son l'émission "Entretien d’embauche".

Lors de cette interview, un peu tendue d'ailleurs, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur son programme et en a profité pour rappeler qu'"il ne soutient aucune dictature".

Interpellé sur son parcours, le candidat a évoqué, encore une fois, son enfance marocaine: "Tanger, c'était une ville internationale extraordinaire. Si vous voulez, ça m'a vacciné de naissance contre l'intolérance. On était tellement différents. Mes petits copains parlaient toutes sortes de langues: l'arabe, l'espagnol, le portugais..." a-t-il déclaré avant de se pencher sur son départ pour la France.

Pour rappel, ce n'est pas la première fois que Jean-Luc Mélenchon évoque le Maroc dans ses interviews en France. Récemment invité d'"On n'est pas couché", le candidat de la France Insoumise a cité le Maroc en exemple sur la question de l'immigration. "Est-ce qu'il faudrait faire une campagne de régularisation [en France]?", lui a-t-on demandé. "Mais bien sûr! Le Maroc l’a fait, l’Espagne l’a fait… Tout le monde le fait, et chez nous, parce qu’on a peur d’une femme qui est Madame Le Pen, (...) et de l’influence qu’elle peut avoir sur les gens, aussitôt tout le monde se cache!", avait t-il déclaré sous un tonnerre d'applaudissements.

Né à Tanger en 1951 d'un père receveur des postes et d'une mère institutrice, Jean-Luc Mélenchon a en effet passé les onze premières années de sa vie dans la ville du détroit, dont il garde le souvenir "des odeurs de la mer, côté Atlantique" et "des promenades boulevard Pasteur, avec tout à coup cette ouverture sur le détroit de Gibraltar".

Ces derniers jours, Jean-Luc Mélenchon a vu sa cote de popularité monter en puissance. Il s'est distingué des autres candidats grâce à sa campagne innovante et originale. Il est notamment le premier homme politique français à avoir utilisé la technique du hologramme en meeting. Dans les débats, c'est lui qui a marqué les esprits.


http://fr.le360.ma/monde/jean-luc-melenchon-tanger-ma-vaccine-de-naissance-contre-lintolerance-116091

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
ScorpionDuDesert
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 464
Inscrit le : 15/08/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 23 Avr 2017 - 0:00

Adam a écrit:


Qui est le nôtres là dedans?? Y avons nous un Mokhazni??

Fillon
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 979
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 23 Avr 2017 - 0:09

@Adam dhktini Allah ydhk yamk
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4438
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 23 Avr 2017 - 0:43

Marine

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 30 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31 ... 35 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: