Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royal Air Marine Royale Marocaine البحرية الملكية ال
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AFRIQUE - toutes l'actualités

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Shugan188
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1470
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Dim 19 Nov 2017 - 20:05

Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5770
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Dim 19 Nov 2017 - 21:26

meme s'il na pas démissionné il y a toujours un ultimatum que l'armée lui a lancé qui se fini demain a midi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2159
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Dim 19 Nov 2017 - 22:08

c'est pour la façade il est fini
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2405
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 20 Nov 2017 - 1:16

Citation :

Zimbabwe, le rôle trouble de Mengistu, l’assassin du Négus Haïla Sélassié




Mengistu Haile Mariam, l’ancien dictateur éthiopien en exil au Zimbabwe depuis 1991, condamné à mort par contumace dans son ancien pays et citoyen zimbabwéen depuis 2002, est très proche des officiers généraux zimbabwéens impliqués dans la chute de la “maison Mugabe”.

L’un des pires dictateurs contemporains, Mengistu Haile Mariam, aura aussi été le conseiller politique et militaire, très écouté, du plus vieux chef de l’Etat de la planète. L’assassin du Négus Haïlé Sélassié, le commanditaire de centaines de milliers de victimes, l’organisateur de terribles purges politiques, le condamné à mort pour génocide, le destructeur méthodique de l’économie éthiopienne, notamment par l’expropriation des paysans, le grand inquisiteur de la “terreur rouge” Mengistu Haile Mariam a trouvé une seconde vie au Zimbabwe, en professant ses méthodes staliniennes et en menant un train de vie que ne renieraient pas de nombreux chefs de l’Etat.
Discret, mais incontournable

Outre sa proximité avec Robert Mugabe, Mengistu est resté longtemps le principal conseiller du Joint Operations Command (JOC), ayant pour modèle le tristement célèbre DERG que dirigea jadis Mengistu en Éthiopie. Le Joint Operations Command regroupe les seuls chefs de l’Armée, de la Sécurité, de la Police, de l’Aviation et des Renseignements, sous la direction du chef d’état-major de l’armée, le général Constantine Chiwenga et la supervision d’ Emmerson Mnangagwe, ancien vétéran de la guerre de libération et l’homme fort du régime, jusqu’à l’émergence de l’ambition présidentielle de Grace Mugabe.

Le “crocodile” Mnangagwe, de la même espèce que Mengistu, avait tissé sa toile avec ses fonctions ministérielles antérieures à la Justice, à la Sécurité, à la Défense et aux Renseignements, piliers du régime dictatorial de Robert Mugabe. Alors que l’impétueuse et scandaleuse “Gucci” Grace Mugabe n’avait pas encore dévoilé à son mari ses intentions politiques, Robert Mugabe fit de son compagnon de route, en 2014, le premier vice-président, c’est-à-dire son futur successeur. Mengistu avait applaudi sinon conseillé un tel choix.

La succession de Mugabe en question

Les observateurs politiques zimbabwéens ont remarqué que, depuis début 2016, Mengistu, bien que domicilié dans sa luxueuse ferme de Vumba, proche du Mozambique, était souvent aperçu à Harare, dans le quartier chic de Gunhill, entouré d’une garde quasi présidentielle. Il est vrai qu’il avait échappé à plusieurs tentatives d’enlèvement et d’assassinat.

Comme l’affirme certaines sources médiatiques du Zimbabwe, Mengistu côtoyait notamment Constantine Chiwenga et surtout Emmerson Mnangagwa. Les trois hommes voyaient poindre, avec inquiétude, l’ambition irrésistible de Grace Mugabe avec le soutien de cadres civils de la Zanu-PF. Selon le media Spotlight Zimbabwe, Mengistu n’aurait cessé de mettre en garde les chefs militaires et Emmerson Mnangagwe des risques pesant sur la succession de Mugabe avec Grace Mugabe à la manoeuvre.

Pour le fin stratège qu’est toujours Mengistu, le vieux lion Mugabe, affaibli par le poids de ses 93 ans et la maladie, nécessitant des hospitalisations de plus en plus fréquentes à Singapour, ne pouvait plus résister aux assauts de Grace Mugabe pour lui succéder. Il fallait donc hâter son départ.

Un vieux projet de mise à l’écart de Mugabe

Dans son édition du 16 mars 2016, le Spotlight Zimbabwe rapportait une réunion organisée par le Joint Operations Command, avec la présence de Mengistu, pour évoquer une transition politique en douceur, sans putsch, afin de préserver le rôle de l’armée et des vétérans de la guerre de libération. Selon le média, sans donner une échéance précise, le général Constantine Chiwenga et Emmerson Mnangagwe entendaient hâter le départ de Robert Mugabe. Ce scénario ne fut pas mis en oeuvre car la santé de Mugabe se détériorait et Emmerson Mnangagwe était toujours le successeur putatif. En revanche, Grace Mugabe pouvait trouver là des arguments pour son projet politique. Avec le brutal limogeage d’Emmerson Mnangagwe, le 6 novembre 2017, et sa fuite au Mozambique, le contexte de la succession de Mugabe changeait totalement. Le Joint Operations Command ne pouvait plus laisser la voie libre à Grace Mugabe et à son clan de civils de la Zanu-PF. Depuis le 14 novembre 2017, dans l’urgence, le processus est donc en cours. Emmerson Mnangagwe va revenir à Harare pour organiser la succession, la patience des militaires pour obtenir la démission de Robert Mugabe aura donc des limites. La Namibie attend Robert et Grace Mugabe.

Nul doute que Mengistu préfère la prise du pouvoir par son ami le “crocodile” Mnangagwe, adepte des méthodes staliniennes, et le général Chiwenga, interdit de séjour aux États Unis d’Amérique et dans l’Union européenne, à celle de Grace Mugabe qui aurait très bien pu fermer les yeux sur une exfiltration, vers l’Ethiopie, d’un exilé soudainement devenu encombrant.

https://mondafrique.com/zimbabwe-role-trouble-de-mengistu-lassassin-negus-haila-selassie/

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25161
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 20 Nov 2017 - 15:52

Citation :
Mugabe a accepté les conditions de sa démission, selon CNN


Reuters 20/11/2017


Le président zimbabwéen Robert Mugabe a accepté les conditions de sa démission, et sa lettre de démission a été rédigée, rapporte lundi la chaîne CNN en citant une source au fait des tractations.

En vertu de l'accord sur sa démission, Robert Mugabe et son épouse Grace ont obtenu de bénéficier d'une immunité complète, ajoute CNN.

https://www.lorientlejour.com/article/1085068/mugabe-a-accepte-les-conditions-de-sa-demission-selon-cnn.html
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2159
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 20 Nov 2017 - 17:44

à la poubelle de l'histoire ivrogne!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 20 Nov 2017 - 18:37

Dans son pays le tableau n'est pas tous noir. L'un des taux d’alphabétisation les plus élevé d’Afrique, sa plus grande erreur aura été de confisquer les terres aux blancs qui couvraient tous les besoins du pays. Jusqu'à aujourd’hui 80% de ces réserves sont à l’arrêt.
L’Afrique du Sud suivra la même trajectoire en cas d’expropriation des fermiers blancs, c'est le zimbabwe avec 10 ans de décalage.
A terme nos sandaleux n'auront plus aucun support en Afrique.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1368
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 20 Nov 2017 - 18:56

bens.othman a écrit:
Dans son pays le tableau n'est pas tous noir. L'un des taux d’alphabétisation les plus élevé d’Afrique, sa plus grande erreur aura été de confisquer les terres aux blancs qui couvraient tous les besoins du pays. Jusqu'à aujourd’hui 80% de ces réserves sont à l’arrêt.
L’Afrique du Sud suivra la même trajectoire en cas d’expropriation des fermiers blancs, c'est le zimbabwe avec 10 ans de décalage.
A terme nos sandaleux n'auront plus aucun support en Afrique.

plutôt son unique réalisation, si les autochtones ne savent pas gérer les exploitations agricoles il suffit de leur apprendre

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 20 Nov 2017 - 20:06

simplet a écrit:
bens.othman a écrit:
Dans son pays le tableau n'est pas tous noir. L'un des taux d’alphabétisation les plus élevé d’Afrique, sa plus grande erreur aura été de confisquer les terres aux blancs qui couvraient tous les besoins du pays. Jusqu'à aujourd’hui 80% de ces réserves sont à l’arrêt.
L’Afrique du Sud suivra la même trajectoire en cas d’expropriation des fermiers blancs, c'est le zimbabwe avec 10 ans de décalage.
A terme nos sandaleux n'auront plus aucun support en Afrique.

plutôt son unique réalisation, si les autochtones ne savent pas gérer les exploitations agricoles il suffit de leur apprendre

.
L'expropriation brutale sans véritable vision ni formation derrière a conduit ce pays dans 2 crises économiques successives très graves au point qu'il s'est vidé de ses forces vives qui ont émigré vers les pays voisins (Afrique du sud)
Avant l’arrivée des colons toutes ces terres étaient cultivées par les autochtones, d'ailleurs les mercenaires au service de la reine d’Angleterre ont acquis ces terres par la force, elles n’étaient pas inoccupés.

Aujourd’hui même en les récupérant et après 30 ans de reforme (la première vague d'expropriation a commencé dés 1990) ils sont toujours incapable de produire quoique ce soit.
L'Afrique post-colonial est une assisté. A tel point que les tribus primitifs ante-colonisation avaient un meilleur mode de vie et une meilleur productivité que les sociétés africains actuelles.

C'est pour ça que je suis sévère contre les migrants, en se déplaçant ils exportent leur problèmes et ne règle en aucun cas les problèmes qui émanent de leur pays d'origines (corruption, assistanat permanent, culture de la fainéantise etc...
Ce que je dis s'applique au Maghreb aussi.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1368
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 20 Nov 2017 - 20:55

bens.othman a écrit:


Aujourd’hui même en les récupérant et après 30 ans de reforme (la première vague d'expropriation a commencé dés 1990) ils sont toujours incapable de produire quoique ce soit.
L'Afrique post-colonial est une assisté. A tel point que les tribus primitifs ante-colonisation avaient un meilleur mode de vie et une meilleur productivité que les sociétés africains actuelles.

C'est pour ça que je suis sévère contre les migrants, en se déplaçant ils exportent leur problèmes et ne règle en aucun cas les problèmes qui émanent de leur pays d'origines (corruption, assistanat permanent, culture de la fainéantise etc...
Ce que je dis s'applique au Maghreb aussi.

les prochains responsables vont remédier aux lacunes même dans les 50 prochaines années ça serait une bonne chose que de laisser des millions d’hectares aux mains d'une poignée de colons

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mar 21 Nov 2017 - 22:20


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25161
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 22 Nov 2017 - 15:26

Citation :
Zimbabwe : Mnangagwa sera investi président vendredi


AFP 22/11/2017


L'ancien numéro 2 du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, sera investi président vendredi, trois jours après la démission de Robert Mugabe qui a dirigé le pays d'une main de fer pendant trente-sept ans, ont annoncé mercredi les médias d'Etat.

"L'investiture du camarade Mnangagwa est prévue vendredi", affirme le site du groupe audiovisuel public ZBC. En exil depuis son éviction du pouvoir, l'ancien vice-président, 75 ans, doit arriver à Harare mercredi à 18h00 (16h00 GMT), précise la ZBC alors que son retour était précédemment fixé à 13h00.

https://www.lorientlejour.com/article/1085532/zimbabwe-mnangagwa-sera-investi-president-vendredi.html
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2405
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Ven 24 Nov 2017 - 22:12

MAP a écrit:

SM le Roi félicite M. Emmerson Mnangagwa à l’occasion de son investiture Président de la République du Zimbabwe


vendredi, 24 novembre, 2017 à 20:11

Rabat – Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à M. Emmerson Mnangagwa à l’occasion de son investiture comme Président de la République de Zimbabwe.
Dans ce message, SM le Roi exprime à M. Emmerson Mnangagwa Ses sincères vœux de succès dans la réalisation des aspirations du peuple zimbabwéen frère à davantage de progrès et de prospérité.

Le Souverain réaffirme, à cette occasion, au Président de la République du Zimbabwe le soucis du Royaume du Maroc de donner une nouvelle impulsion à la coopération avec son pays au service des intérêts supérieurs des deux peuples frères, et en contribution au renforcement de la coopération et de la solidarité entre les pays du continent africain.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25161
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Sam 25 Nov 2017 - 15:38

Citation :
Zimbabwe: la justice juge légal le coup de force de l'armée


AFP 25/11/2017


La justice zimbabwéenne a jugé légal le coup de force de l'armée qui a abouti à la démission mardi du président Robert Mugabe, estimant que cette intervention visait à empêcher des personnes non élues d'occuper des fonctions électives.

"Les actes des Forces de défense zimbabwéennes visant à empêcher les proches de l'ancien président Robert Mugabe d'usurper le pouvoir sont constitutionnels", a estimé vendredi un tribunal de Harare, cité samedi par la télévision nationale ZBC.

Ce tribunal avait été saisi par deux citoyens zimbabwéens, a précisé ZBC.
Les militaires ont pris le contrôle du pays dans la nuit du 14 au 15 novembre pour s'opposer à l'éviction du vice-président d'alors Emmerson Mnangagwa, qui barrait la route de la Première dame Grace Mugabe pour la succession de son mari.

Un porte-parole des généraux avait alors démenti toute tentative de coup d'Etat contre le gouvernement, assurant que son opération ne visait qu'à éliminer des "criminels" de l'entourage du chef de l'Etat, en l'occurrence son épouse Grace et ses soutiens.

Placé en résidence surveillée, Robert Mugabe a résisté pendant plusieurs jours aux pressions de l'armée, de son parti et de la rue, avant de présenter mardi sa démission, sous la menace d'une procédure de destitution par le Parlement.

Après un bref exil sud-africain, Emmerson Mnangagwa a prêté serment vendredi comme président du pays.
Dans son discours d'investiture, il a promis de redresser l'économie, de lutter contre la corruption et que les élections prévues en 2018 seraient "libres et honnêtes".

https://www.lorientlejour.com/article/1086025/zimbabwe-la-justice-juge-legal-le-coup-de-force-de-larmee.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Ven 8 Déc 2017 - 15:57

Citation :
Un grand nombre de casques bleus tués et blessés dans une attaque dans l'est du Congo


De nombreux soldats des forces de maintien de la paix des Nations unies au Congo ont été tués et d’autres blessés dans une attaque survenue dans l’est du pays.
Au Nord-Kivu, province de l'est de la République démocratique du Congo, un «grand nombre» de casques bleus ont trouvé la mort et de nombreux autres ont été blessés dans une attaque survenue jeudi soir, a affirmé Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint des Nations unies aux Opérations de maintien de la paix.
https://fr.sputniknews.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2405
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Ven 8 Déc 2017 - 17:05


_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 5226
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Ven 8 Déc 2017 - 17:29

J'ai lu que les 14 peacekeeper décédés sont tous Tanzaniens.

RIP et bon rétablissement aux blessés

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Anass009
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 505
Inscrit le : 06/10/2013
Localisation : morroco
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Ven 8 Déc 2017 - 21:05

Tanzanian President John Magufuli on Friday expressed utter shock over the killing of at least 14 Tanzanian peacekeepers in a raid on a United Nations base in eastern Democratic Republic of the Congo (DRC).

The peacekeepers were killed by suspected militiamen on Thursday night, the

"I have been shocked with sadness the killing of our courageous young soldiers who were on a peacekeeping mission in our neighboring DRC,"

https://article.wn.com/view/2017/12/08/Tanzanian_president_expresses_shock_over_killing_of_14_peace/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25161
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mar 12 Déc 2017 - 18:15

Citation :
Mine d’or de Houndé : Environ 6 à 8 tonnes attendues chaque année

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMBARA (stagiaire)
lundi 11 décembre 2017


Après le lancement officiel de ses travaux de construction le 30 juin 2016, la mine d’or de Houndé est désormais prête à offrir ses premiers lingots d’or. Le président du Faso, Roch Kaboré, a procédé ce 09 décembre 2017 dans la région des Hauts-bassins (province du Tuy) à l’inauguration du nouveau gisement aurifère dont l’exploitation est assurée par Houndé Gold Operation SA, filiale de la compagnie minière Endeavour mining.



Houndé God Operation SA, succursale de la société minière canadienne Endeavour mining a officiellement reçu, à travers la coupure symbolique du ruban par le président du Faso, le feu vert des autorités du pays pour déployer son équipe à la conquête du métal précieux dans le sous-sol de Houndé chef-lieu de la province du Tuy. La réserve d’or de Houndé s’insère ainsi dans le paysage socioéconomique et industriel du Burkina Faso à travers cette cérémonie d’inauguration intervenue ce 09 décembre 2017. Une inauguration qui selon le ministre en charges des mines et des carrières, Oumarou Idani, n’est que le prolongement d’un long processus ayant pour finalité de faire de cette réserve, une exploitation minière de référence dans le pays.


Sébastien De Montessus PDG de Endeavour mining

Ce sont plus de 20 milliards de francs cfa de recettes fiscales que l’Etat burkinabè recouvrira de cette mine dont la production annuelle est estimée à environ 6 à 8 tonnes d’or. A en croire le président directeur général (PDG) du groupe Endeavour Mining, Sébastien De Montessus, ce filon favorisera la création de 700 emplois directs permanents en phase de production et de milliers d’emplois temporaires avec une priorité particulière donnée aux ressortissants de Houndé. Cette nouvelle carrière est donc pour lui un moyen d’impulser le développement local dans la province du Tuy et partant dans la région des Hauts-bassins. « La mine de Houndé est un vrai bassin de consommation ce qui permet d’être un vecteur de développement pour les entrepreneurs locaux et pour la création de nouveaux emplois » a soutenu Sébastien De Montessus.


Coupure du ruban par le président du Faso avec les responsables de la mine à sa droite et le ministre Oumarou Idani à sa gauche

En plus des milliers de collaborateurs mis à contribution dans la réalisation de l’industrie et la construction des 403 maisons pour la relocation des populations, le PDG de la compagnie minière canadienne entend mettre en œuvre un certain nombre de projets au grand bonheur des populations de Houndé. « On réfléchit à des investissements plus particuliers qui ont des atouts dans la région notamment dans le domaine de l’agriculture et l’agro-industrie » a-t-il annoncé. Ainsi des projets de développement économique comme l’abattoir frigorifique, les installations de stockage et de conservation de fruits et de produits maraîchers, des installations d’industries de transformations du soja, la promotion du micro crédit, etc. sont autant de projets qui devront voir le jour dans le cadre du programme « Class M » de la société minière destiné à créer un véritable pôle de développement.

Que cette mine contribue à la contribution à la création des emplois pour les jeunes de la localité, c’est tout le souhait et ce à quoi le président du Faso a interpellé les premiers responsables de la mine à s’y investir afin de relever les défis environnementaux, économiques et sanitaires. Pour le président Kaboré l’inauguration de ce gisement aurifère est d’une grande importance mais son exploitation devra se faire dans le respect des engagements et le maintien du dialogue avec les communautés locales.


Oumarou Idani ministre des mines et des carrières

11e du pays, la mine d’or de Houndé vient, à en croire le ministre Oumarou Idani, porter le nombre des industries minières en production à 12 dont une de Zinc. « Quatre autres mines sont en construction dont celle de Boungou entrera en production au 3e trimestre de 2018. Aussi, 05 nouveaux permis d’exploitations ont été délivrés aux partenaires du secteur miner » a-t-il précisé tout en relevant que de 36 tonnes en 2015 et 38,5 tonnes en 2016, le pays a franchi la barre de 40 tonnes en fin novembre 2017 pour ce qui concerne la production minière.

Lancés le 30 juin 2016, les travaux de constructions de ce site aurifère n’auront duré que 18 mois. Un succès que monsieur De Montessus doit à l’efficacité de son équipe, à l’accompagnement du gouvernement burkinabè à la fois dans l’acquisition des différents permis et dans l’assainissement de la gouvernance du secteur minier mais aussi et surtout à la bonne collaboration des populations locales.

En effet le Burkina Faso s’est doté depuis 2015 d’un nouveau code minier qui s’il est totalement mis en application devrait permettre de soutenir les intérêts des populations, de mieux protéger l’environnement, de mieux protéger les investisseurs et leurs investissements. D’une durée initiale de vie de 10 ans, l’exploitation de la mine d’or de Houndé pourrait, selon le PDG du groupe Endeavour, s’étendre à 15 voire 20 ans en fonction du potentiel à découvrir.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA

http://hauts-bassins.lefaso.net/spip.php?article437&rubrique1
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14077
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 18 Déc 2017 - 21:14

La zuma n'a pas été élue à la tête de l'ANC

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5770
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 18 Déc 2017 - 21:24

reste a prendre la température du remplacant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2405
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 20 Déc 2017 - 17:18

Citation :

New Rumblings In The Horn Of Africa Over Ethiopia’s Grand Renaissance Dam



Tensions are rising between Egypt and Ethiopia over the latter’s Grand Renaissance Dam.

Cairo recently reiterated its longstanding position that it’s against Addis Ababa’s construction of this megaproject on the Blue Nile river through which it receives most of its water, believing that the dam would allow Ethiopia to control downstream Egypt’s access to this resource and thus place it in a strategically vulnerable position. The Horn of African state hit back at the latest criticism by stating that it won’t be thwarted in carrying out this nationally important development project, and it also refuted the rumors which claimed that Qatar was partially funding the dam. Egypt’s latest infowar campaign against Ethiopia’s initiative is thought to be fueled in part by Sudan’s strategic realignment towards Addis Ababa in this dispute and more broadly in a larger Silk Road context, which has totally changed the dynamics and correspondingly placed Cairo on the defensive.

This simmering situation is much bigger than its trilateral format would suggest because it’s taken on contours of the Gulf Cold War over the past couple of months. Qatar worked quickly to patch up its previously rough relationship with Ethiopia ever since the Saudi-led but Emirati-orchestrated effort to “isolate” Doha on purported anti-terrorist pretexts, while at the same time its pro-Egyptian UAE former partner doubled down on its military presence in Ethiopia’s neighboring rival of Eritrea and the self-declared statelet of “Somaliland” on the pretense of using their territories to aid in the disastrous War on Yemen. Altogether, a dangerous trend is emerging whereby the Gulf Cold War is expanding to the Horn of Africa in seeing an Emirati-aligned Egypt encouraged by its GCC partners to behave more bellicosely towards a Qatari-backed Ethiopia, with the Grand Renaissance Dam becoming a transregional symbol of proxy discord.

Egypt knows that it will forever remain dependent on Ethiopia in the event that the project is completed, which would in turn place the world’s most populous Arab state and the GCC’s top non-Gulf ally under the influence of Qatar’s allies in Addis Ababa, something which is unacceptable for both President Sisi and his monarchic sponsors so long as Doha is perceived as supporting the Muslim Brotherhood that threatens them all. Short of any formal state-to-state conflict, Egypt and the UAE could use Eritrea as a launching pad for organizing anti-government destabilization efforts against Ethiopia, something that Cairo is already suspected of doing when it comes to Addis Ababa’s concerns that they’ve been manipulating the country’s centrally positioned and most populous plurality of the Oromo to that end.

Should proxy warfare operations heat up in the Horn of Africa, then the implications could be geopolitically profound because they could endanger China’s Silk Road railway through Djibouti to the Ethiopian capital, which could in turn offset the spread of multipolarity to this strategic region. Amidst all of this, Sudan’s crucial position between the two most directly competing parties will become all the more important as a “balancing” force, but it will more than likely take China’s discrete Great Power diplomatic involvement to alleviate interstate tensions just like it decisively did between Bangladesh and Myanmar last week.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25161
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mar 26 Déc 2017 - 22:46

Citation :
Côte d'Ivoire/Casques bleus tués: 20 ans de prison pour un ex-ministre


AFP 26/12/2017


L'ex-ministre ivoirien Hubert Oulaye a été condamné mardi à vingt ans de prison pour complicité d'assassinat de dix-huit personnes, dont sept soldats de l'ONU, par la cour d'assises d'Abidjan, dont le verdict a été accueilli dans un silence de mort.

"C'est une condamnation sans preuve. C'est une condamnation politique", a réagi M. Oulaye, qui a pu regagner son domicile alors que ses avocats promettent un pourvoi en cassation.

L'avocate générale, Mireille Kouassi, avait requis la réclusion à vie pour les deux accusés, Hubert Oulaye, 64 ans, ministre de la Fonction publique de l'ex-président Laurent Gbagbo dans les années 2000, et Maurice Djire, 37 ans, dans le cadre de la mort de ces 18 personnes lors d'une attaque dans l'ouest de la Côte d'Ivoire en juin 2012.

Elle assure que "de manière évidente, Hubert Oulaye a fourni les moyens financiers en vue de l'installation d'une rébellion dans l'Ouest", estimant que "le complice est parfois plus dangereux que l'auteur".

https://www.lorientlejour.com/article/1091325/cote-divoire-casques-bleus-tues-20-ans-de-prison-pour-un-ex-ministre.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25161
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Jeu 28 Déc 2017 - 18:07

Citation :
Une Algérienne, nouvelle cheffe de la mission de l'ONU en RD Congo


AFP 28/12/2017


Leila Zerrougui, une Algérienne ayant déjà occupé plusieurs fonctions importantes à l'ONU, a été nommée par le patron des Nations unies Antonio Guterres cheffe de la mission de paix en République démocratique du Congo (Monusco), a annoncé mercredi un communiqué de l'organisation.

Egalement représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU, Leila Zerrougui doit prendre ses fonctions en janvier en remplacement de Maman Sidikou (Niger), arrivé au terme de son mandat, a-t-on précisé de même source.

La nouvelle cheffe de l'ONU en RDC a plus de 30 ans d'expérience en droit international et en protection des civils, à des postes souvent de direction, précise le communiqué.
Elle a notamment été la représentante spéciale du secrétaire général pour les enfants dans les conflits armés (2012-2016) et adjointe du représentant de l'ONU en RD Congo (2008-2012). C'est aussi une spécialiste de la défense des personnes les plus vulnérables, notamment les femmes et les enfants, et elle a travaillé dans de nombreux groupes de l'ONU chargés de défendre les droits de l'homme.

Née en 1956, Leila Zerrougui a une formation de juriste en Algérie qui l'avait conduite à être nommée en 2000 à la Cour suprême de ce pays.

La Monusco est présente depuis 1999 en RDC. Avec quelque 18.000 militaires et policiers, plus de 4.000 civils, un budget de 1,14 milliard de dollars par an, c'est la mission de l'ONU la plus importante et la plus onéreuse au monde de l'Organisation des Nations unies.

https://www.lorientlejour.com/article/1091576/une-algerienne-nouvelle-cheffe-de-la-mission-de-lonu-en-rdcongo.html
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1847
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Jeu 28 Déc 2017 - 19:47

Weah nouveau président du Libéria avec 61% des voix.

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   

Revenir en haut Aller en bas
 
AFRIQUE - toutes l'actualités
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Application du numérus clausus dans toutes les filières
» Revues Littéraires
» Des idées pour l'Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: