Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royal Air Marine Royale Marocaine البحرية الملكية ال
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AFRIQUE - toutes l'actualités

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Chiffalo
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 82
Inscrit le : 19/08/2016
Localisation : *****
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 30 Oct 2017 - 16:32

http://www.rfi.fr/afrique/20171029-cote-ivoire-union-africaine-union-europeenne-abidjan-rasd-republique-saharouie-ebba
Citation :

Sommet UA-UE: la République sahraouie est bien invitée



Par RFI

La République arabe sahraouie démocratique (RASD) est bien invitée à participer au 5ème sommet Afrique -Europe qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains, à Abidjan. Après plusieurs jours de suspense et de tractations, la Côte d'Ivoire a fini par envoyer une note à l'Union africaine (UA) pour confirmer que tous les Etats membres de l'UA étaient conviés, n'en déplaise au Maroc qui se serait bien passé de la présence de la République sahraouie dont il ne reconnaît pas l'existence et ne s'était pas privé de le dire. Ebba Kalondo, porte-parole du président de la Commission de l'Union africaine - le tchadien Moussa Faki Mahamat - explique que la Côte d'Ivoire ne fait que se conformer à ses obligations et appliquer une décision prise lors la réunion du Conseil exécutif qui s'est tenue, à Addis-Abeba, le 16 octobre dernier.

"Tous les pays hôtes qui hébergent les sommets ou les réunions de l’Union africaine sont obligés d’inviter tous les Etats membres de cette Union." Ebba Kalondo

29-10-2017 - Par Florence Morice
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3331
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 30 Oct 2017 - 17:05

...pour l'instant.
le travail ne fait que commencer, les lignes bougerons dans les prochaines années.

Il est clair qu'à Alger on va jouer de la derbouca parlant d'une "victoire" et revers pour le Maroc...blablabla...waf waf waf...

C'est tout ce qu'ils ont à se mettre sous la dent en cette période de vache maigre diplomatique sur ce dossier.

Rappelons que le polisario est invité car la Côte d'Ivoire ne fait que se conformer à ses obligations et appliquer une décision prise lors la réunion du Conseil exécutif qui s'est tenue, à Addis-Abeba, le 16 octobre dernier.

"Tous les pays hôtes qui hébergent les sommets ou les réunions de l’Union africaine sont obligés d’inviter tous les Etats membres de cette Union." Ebba Kalondo

Donc ca viendras autrement...
Le Maroc est patient, et la patience paie...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1368
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 30 Oct 2017 - 18:54

Chiffalo a écrit:
http://www.rfi.fr/afrique/20171029-cote-ivoire-union-africaine-union-europeenne-abidjan-rasd-republique-saharouie-ebba
Citation :

Sommet UA-UE: la République sahraouie est bien invitée






Par RFI

La République arabe sahraouie démocratique (RASD) est bien invitée à participer au 5ème sommet Afrique -Europe qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains, à Abidjan. Après plusieurs jours de suspense et de tractations, la Côte d'Ivoire a fini par envoyer une note à l'Union africaine (UA) pour confirmer que tous les Etats membres de l'UA étaient conviés, n'en déplaise au Maroc qui se serait bien passé de la présence de la République sahraouie dont il ne reconnaît pas l'existence et ne s'était pas privé de le dire. Ebba Kalondo, porte-parole du président de la Commission de l'Union africaine - le tchadien Moussa Faki Mahamat - explique que la Côte d'Ivoire ne fait que se conformer à ses obligations et appliquer une décision prise lors la réunion du Conseil exécutif qui s'est tenue, à Addis-Abeba, le 16 octobre dernier.

"Tous les pays hôtes qui hébergent les sommets ou les réunions de l’Union africaine sont obligés d’inviter tous les Etats membres de cette Union." Ebba Kalondo

29-10-2017 - Par Florence Morice




ils se foutent de leur gueule pour gagner du temps

Very Happy

c'est pas cette note que doit recevoir  la Commission de l'Union africaine

Citation :
la Côte d'Ivoire a fini par envoyer une note à l'Union africaine (UA) pour confirmer que la RASD était conviée a partciper

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1368
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mar 31 Oct 2017 - 22:27

Ils ne sont pas du tout rassuré

Citation :
Pourquoi la Côte d’Ivoire insiste pour maintenir le Sommet UA-UE à Abidjan

Le président ivoirien reçu par son homologue français en septembre dernier. D. R.
Par Houari Achouri – C’est la fin du suspense concernant la participation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) au Sommet Union africaine-Union européenne (UA-UE), prévu les 29 et 30 novembre 2017 à Abidjan (Côte d’Ivoire). Un communiqué du ministère sahraoui de l’Information a indiqué, samedi, que la RASD a reçu une invitation le 27 octobre de la part de la Commission de l’UA (bureau du Président), à l’instar de tous les pays membres.


Le communiqué du ministère sahraoui a précisé que cette invitation fait suite à une note de la Côte d’Ivoire adressée à tous les Etats membres de l’UA, sans exclusive, pour participer au 5e Sommet qu’abritera Abidjan. Tout cela est conforme à la décision du conseil exécutif de l’UA (conseil des ministres des Affaires étrangères) prise lors de la tenue de sa session extraordinaire le 16 octobre en cours à Addis-Abeba.

Mais l’agitation qui se passe à Abidjan incite à la vigilance, selon les observateurs. Ainsi, sous couvert d’une invitation du président Ouattara et soi-disant pour rendre compte au Parlement européen des avancées dans la préparation de ce Sommet, la visite de l’eurodéputée franco-marocaine Rachida Dati en Côte d’Ivoire sert à montrer que la question du transfert du Sommet à Addis-Abeba n’est pas d’actualité et que tout se déroule normalement. En même temps, le président ivoirien a effectué visite-éclair en Guinée (autre capitale de la Françafrique), pays qui assure la présidence en exercice de l’UA, pour obtenir son soutien pour le maintien du Sommet à Abidjan. A cette occasion, le Président ivoirien a a promis que la Côte d’Ivoire prendra toutes les dispositions, de concert avec l’UA, afin que cet important événement se déroule bien.

Que va faire le Maroc, soutenu par la France ? Il est clair que la tournure que prennent les événements, à quelques jours de la tenue du Sommet, signifie l’échec des manœuvres du Makhzen et des pressions qu’il a exercées sur l’institution européenne – directement ou par le biais de pays européens qui lui sont favorables – afin d’exclure la RASD.

On se rappelle ce qui s’est passé à Maputo, au Mozambique, lors de la réunion ministérielle sur le développement de l’Afrique (Ticad-VI), en août dernier : la diplomatie marocaine avait cherché à empêcher la participation de la RASD ; elle a essuyé un cuisant et humiliant échec suite à la mobilisation des pays africains. C’est la même riposte que l’UA s’apprête à opposer au duo Paris-Rabat s’il venait à vouloir saborder le 5e Sommet UA-UE. Car la RASD est décidée, avec l’UA, à ne pas se laisser priver de sa participation à ce Sommet, comme c’est son droit au même titre que tous les Etats membres de l’Union. Le ministre des Affaires étrangères sahraoui, Mohamed Salem Ould Salek, a averti que sans la RASD, «il n’y aura pas de Sommet entre Africains et Européens». La délocalisation du Sommet vers Addis-Abeba, siège de l’UA, reste une option ouverte en cas d’impasse liée aux manœuvres du Maroc et d’empêchement de la RASD d’y participer.

https://www.algeriepatriotique.com/2017/10/31/cote-divoire-insiste-maintenir-sommet-ua-ue-a-abidjan/

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2407
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 6 Nov 2017 - 18:31

Citation :

Le norvégien Yara investit 2 milliards de $ dans une usine d’engrais au Mozambique


En Afrique, Yara voit son avenir en grand. La compagnie vient en effet d’annoncer un investissement de 2 milliards de $ dans la construction d’une usine d’engrais au Mozambique. L’infrastructure produira jusqu’à 1,3 million de tonnes d’ammoniac et d’urée chaque année.

« L’Afrique deviendra notre plus grand marché à certains égards. Je pense que les fondamentaux (disponibilité foncière, climat, etc.) sont présents.» a indiqué Svein Tore Holsether (photo), directeur général du groupe norvégien.

Dans son expansion, la firme se heurtera aux ambitions marocaines portées par l’Office chérifien des phosphates (OCP) qui essaime les usines d’engrais sur tout le continent.

Ecofin Hebdo

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1470
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 6 Nov 2017 - 19:52

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/06/en-afrique-du-sud-le-president-et-les-gangsters_5210642_3212.html

Citation :

En Afrique du Sud, le président et les « gangsters »

Un livre dénonce la protection dont bénéficieraient des membres de la pègre de la part de Jacob Zuma. Les services de renseignement demandent qu’il soit retiré de la vente.

Par Jean-Philippe Rémy (Johannesburg, correspondant régional)

Le livre format pdf pour ceux qui veulent le lire https://mega.nz/#!aIMxXKxJ!hnVrmSneJSosqWyJAjqPMA1BJQuNg5yvUFQC0wak8nA
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1470
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Lun 6 Nov 2017 - 21:24

https://mondafrique.com/bruits-de-bottes-sahel/

Citation :

Bruits de bottes au Sahel

La redaction de Mondafrique

Depuis quelques jours, des forces militaires réunies sous la bannière du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) sont entrées en opération. Le but affiché est de lutter contre le terrorisme. Jusqu’à quel point? Une chronique de notre confrère algérien de “l’Opinion”, Brahim Takheroubt

Le G5 Sahel est une initiative concrétisée en 2014 par la signature de l’acte de naissance de l’organisation par cinq chefs d’Etat dont celui de la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad. La convention portant création de cette organisation a été signée à Nouakchott le 19 décembre 2014.

Elle a été lancée officiellement, en juillet dernier, à Bamako au Mali, en présence du président français Emmanuel Macron. Le premier constat est que le Comité d’état-major opérationnel conjoint (Cemoc), initiative militaire régionale regroupant la Mauritanie, le Mali, le Niger et l’Algérie, lancée en avril 2010 et qui n’a pas montré de résultats concluants, est mis hors jeu.

Deuxième constat est que la première puissance régionale, l’Algérie, en l’occurrence, ne fait pas partie de cet ensemble nouvellement créé. Pourtant, c’est le pays qui partage quelque 2786 km de frontières avec ce GS5! Ensuite, tous les officiels militaires et politiques américains ainsi que français ne tarissent pas d’éloges sur «le rôle leader de l’Algérie dans la région» et son «expérience avérée dans le domaine de la lutte contre le terrorisme» allant jusqu’à solliciter «son expertise en la matière».

Or sur le terrain des opérations antiterroristes, l’Algérie n’est ni consultée ni sollicitée. Ce qui nous amène à poser un certain nombre de questions sur les vrais objectifs de cette alliance militaire. Le terrorisme, les flux migratoires, la précarité et la misère brandis pour expliquer la présence militaire de puissances occidentales dans la région ne sont en réalité que des faire-valoir. Il y a actuellement au Sahel des forces de l’ONU pour le maintien de la paix, il y a 4000 soldats des unités françaises de l’opération Barkane, une bonne partie d’un contingent de 6000 soldats américains sur le continent, sont stationnés dans cette région.

Les Américains comptent même ouvrir une base aérienne dans la région d’Agadez, qui servira de support aux interventions de l’Africom au Mali, le Tchad, le Burkina Faso et la Libye, où ils effectuent déjà des frappes aériennes. Sans compter les armées nationales que comptent les pays du Sahel et les centaines d’espions qui pullulent dans la région. C’est quand même trop exagéré par rapport à la nature de la menace.

Les experts les plus aguerris et les observateurs les plus avertis sont unanimes à soutenir que le nombre de terroristes qui activent dans la région ne dépasse pas quelques centaines. Même leur fédération opérée en mars dernier sous la bannière de «Ansar Al Islam Wa Al Mouslimine» n’augmente pas les effectifs. Elle ne fait que coordonner les opérations et le partage des champs d’action. Toutes ces fortunes dépensées se sont-elles trompées d’objectifs?

Il ne serait pas alors surréaliste de supposer que ce sont de purs intérêts géostratégiques qui, au Moyen-Orient, mobilisent les Américains et les Occidentaux en Afrique. Il y a quelques décennies il s’agissait de combattre l’influence soviétique au Moyen-Orient et aujourd’hui en Afrique c’est l’avancée chinoise qu’il faut stopper. Depuis 2009, la Chine est devenue le plus grand partenaire commercial de l’Afrique; le chiffre d’affaires étant passé de 10 milliards de dollars en 2000 à 220 en 2014.

Récemment, le président chinois Xi Jinping s’était engagé à débourser 60 milliards de dollars au développement des infrastructures en Afrique. Tout simplement une provocation pour les Occidentaux qui peinent à asphalter une piste au nord du Mali. Voilà qui clôt la boucle des interrogations, mais qui ouvre de sombres perspectives pour le continent.

Washington ne va-t-il pas rééditer en Afrique les mêmes interventions catastrophiques qui ont conduit à la destruction pure et simple des Etats pourtant solides, à la mort de centaines de milliers de personnes et de smillions de réfugiés?
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1368
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Jeu 9 Nov 2017 - 13:35

Ça prouve qu'ils n'ont pas reçu d'invitation jusqu’à maintenant

Citation :
Conflit du Sahara occidental : Ould Salek appelle l'ONU, l'UA et la France à assumer leur responsabilité


Interrogé sur la participation de la RASD au prochain Sommet UE-UA prévu fin novembre à Abidjan (Côte d'Ivoire), le ministre sahraoui a affirmé qu'"il n'y aura pas de Sommet UE-UA sans la RASD, cela a été ratifié par l'UA et il existe un accord entre l'UE et l'UA".

"Le Maroc avec la complicité de la France essayé de dresser des obstacles. Il s'agit pour nous, pour l'UA et pour l'UE d'un sommet entre deux organisations. Il n'est pas question d'exclure un pays quelconque", a-t-il soutenu.

http://www.radioalgerie.dz/news/fr/article/20171108/125431.html

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1037
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mar 14 Nov 2017 - 15:17

Possible coup d'état en ce moment contre Mugabe.. L'armée est dans les rues.


_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2407
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mar 14 Nov 2017 - 17:39

Citation :

Revenus des compagnies aériennes étrangères en Afrique : plus d’ 1,2 milliard $ bloqués (IATA)


Au total, plus d’1,2 milliard $ de revenus des compagnies étrangères opérant dans le secteur des transports aériens, ont été bloqués dans neuf pays africains pour pénurie de dollars, a révélé ce lundi, l'Association du transport aérien international (IATA).

Dans les détails, l'Angola est le pays ayant bloqué le plus gros montant, plus de 500 millions $, tandis que le Soudan retient 200 millions $ sur son territoire. Alors que le Nigeria devait à ces compagnies, l’équivalent de 600 millions $ l’année dernière, en octobre, ce montant est tombé à 221 millions $, en raison de difficultés qu’a rencontrées le Naira.

Frappés par un marasme budgétaire aigu en raison de l’effondrement des prix mondiaux des matières premières, neuf gouvernements africains ont dû interdire le rapatriement des bénéfices en dollars des compagnies aériennes étrangères, pour contrer la pénurie de devises.

Selon L’IATA, cette restriction a pesé lourd dans les comptes des compagnies en question.

Pour précision, les neuf pays concernés sont : l'Angola, l'Algérie, l'Erythrée, l'Ethiopie, la Libye, le Mozambique, le Nigeria, le Soudan et le Zimbabwe.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mar 14 Nov 2017 - 18:55

Citation :
Un convoi de chars vu à l'extérieur de la capitale du Zimbabwe


AFP 14/11/2017


Un convoi de plusieurs chars était visible mardi sur une des artères principales des environs de la capitale zimbabwéenne, Harare, au lendemain d'une mise en garde sans précédent du chef de l'armée à l'encontre du président Robert Mugabe, ont rapporté à l'AFP des témoins.

"J'ai vu un long convoi de véhicules militaires, dont des chars, il y a environ une heure. Je ne sais pas dans quelle direction ils allaient", a déclaré à l'AFP sous couvert de l'anonymat une vendeuse de fruits près du centre commercial Westgate, à environ 10 km du centre de la capitale.
Une deuxième témoin a confirmé à l'AFP avoir vu le convoi. La raison de la présence de ce convoi n'était pas claire dans l'immédiat.
Le porte-parole de l'armée n'était pas joignable dans l'immédiat.

Dans une mise en garde sans précédent, le chef de l'armée du Zimbabwe, le général Constantino Chiwenga, a dénoncé lundi l'éviction la semaine dernière du vice-président du pays et prévenu que l'armée pourrait "intervenir" si la "purge" ne cessait pas au sein du parti présidentiel, la Zanu-PF, au pouvoir depuis l'indépendance en 1980.

Le vice-président, Emmerson Mnangagwa, 75 ans, longtemps pressenti comme dauphin du président Mugabe, a été démis de ses fonctions la semaine dernière et a fui le pays, après un bras de fer avec la première dame, Grace Mugabe, 52 ans.
M. Mnangagwa était vu comme l'un des lieutenants les plus fidèles de Mugabe, ayant travaillé à ses côtés depuis plus de 40 ans et son éviction a provoqué l'émoi dans la région.

Les déclarations de lundi du chef de l'armée semblaient viser les efforts de plus en plus offensifs de Grace Mugabe pour se rapprocher du pouvoir et critiquer publiquement ses opposants, dont M. Mnangagwa. Avec l'éviction de ce dernier, elle se retrouve en position idéale pour succéder à son époux âgé de 93 ans.
Malgré son grand âge et sa santé fragile, Mugabe a été investi par la Zanu-PF pour l'élection présidentielle de 2018.

Réagissant aux déclarations du chef de l'armée, le principal parti d'opposition au Zimbabwe, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), et la branche jeunesse du parti présidentiel ont tous deux exhorté au maintien du régime civil.

https://www.lorientlejour.com/article/1083977/un-convoi-de-chars-vu-a-lexterieur-de-la-capitale-du-zimbabwe.html
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 5235
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mar 14 Nov 2017 - 20:37

J'espère de tout coeur que les mutins réussiront leur coup, contre ce vieillard dictateur Mugabe en enfer , et pour une seule raison, c'est un ennemi du Maroc et de son intégrité territoriale. Alors que son peuple meurt de faim et vit sous une dictature féroce, il se permet de cracher son venin sur nous sans honte.

Au diable Mugabe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1368
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 15 Nov 2017 - 13:22

Citation :
Direct – Zimbabwe : Robert Mugabe « détenu », selon la présidence sud-africaine


La situation évolue très rapidement au Zimbabwe. Robert Mugabe a affirmé être « détenu » à son homologue sud-africain, tandis que l'armée zimbabwéenne a pris le contrôle des points névralgiques de la capitale. Suivez les informations en direct.

Cet article est réactualisé régulièrement, les heures sont données en GMT +1 ; L’heure locale à Harare est à GMT +2

• Le président zimbabwéen Robert Mugabe a dit être « détenu à son domicile » à son homologue sud-africain Jacob Zuma.

• L’armée zimbabwéenne, qui a pris le contrôle des points clés de la capitale la nuit dernière, a affirmé s’en prendre uniquement aux « criminels qui entourent » le président dans un message à la télévision publique. « Ceci n’est pas un coup d’État militaire » a également affirmé le porte-parole de l’armée, le général Sibusiso Moyo.

• Jacob Zuma a envoyé deux de ses ministres à Harare pour « rencontrer le Président Robert Mugabe et les Forces de défense zimbabwéennes ». Plus tôt dans la journée, il avait « appelé au calme et à la retenue et exprimé l’espoir que les développements au Zimbabwe n’amènent pas un changement inconstitutionnel de gouvernement » dans un communiqué.

14 h – Les vétérans de guerre prenne position contre Mugabe

Le président Robert Mugabe doit être évincé de la présidence du pays et de la présidence de la ZANU-PF, a estimé Victor Matemadanda, le secrétaire général de l’Association zimbabwéenne des vétérans de guerre lors d’une conférence de presse. Il a également estimé que l’intervention de l’armée dans la nuit de mardi à mercredi était « pour le bien du Zimbabwe ». Les vétérans ont un poids politique très important au Zimbabwe.

13 h – L’Union européenne appelle à une « résolution pacifique »

« Nous appelons toutes les parties concernées à passer de la confrontation au dialogue avec pour objectif une résolution pacifique », a déclaré Catherine Ray, porte-parole des services extérieurs de l’Union européenne, lors d’un point presse de la Commission européenne.

12 h – Le Royaume Uni met en garde ses ressortissants

L’ancienne puissance coloniale a demandé à ses ressortissants « d’éviter toute activité politique » dans le pays. Londres a également souligné que « les autorités avaient parfois usé de la force pour réprimer les manifestations ».

11 h 30 – La présidence sud-africaine affirme que Robert Mugabe dit être « détenu »

« Le président Zuma s’est entretenu plus tôt aujourd’hui avec le président Robert Mugabe, qui lui a dit qu’il était détenu à son domicile mais a ajouté qu’il allait bien », a annoncé la présidence sud-africaine dans un communiqué.

Jacob Zuma, fidèle soutien de son homologue zimbabwéen, s’est prononcé plus tôt dans la journée contre tout changement de régime « inconstitutionnel » chez son voisin. Se disant « très préoccupé » par la situation, le président sud-africain a dépêché sur place deux envoyés spéciaux pour rencontrer le président Mugabe et les forces armées.

« Le président envoie la ministre de la Défense et des Anciens combattants, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, et le ministre de la Sécurité d’Etat, Bongani Bongo, au Zimbabwe pour rencontrer le président Robert Mugabe et l’armée zimbabwéenne », a annoncé la présidence dans un communiqué.

http://www.jeuneafrique.com/493043/politique/direct-zimbabwe-robert-mugabe-detenu-selon-la-presidence-sud-africaine/?utm_source=Facebook&utm_medium=Articles&utm_campaign=PostFB_15112017

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6588
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 15 Nov 2017 - 13:42

bien fait pour sa gueule, ainsi que pour Pretoria qui perd son pion

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 5235
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 15 Nov 2017 - 13:52

Pretoria et Alger aussi. Ce salopard et ses acolyte été automatiquement contre nos intérêts sur me dossier du Sahara Marocain.
Maintenant qu'il crève comme un rat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2159
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 15 Nov 2017 - 16:02

si les vétérans l'abandonnent il est foutu ! un de moins ! le prochain sera maduro suivi de zuma
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1368
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 15 Nov 2017 - 16:32

kurahee a écrit:
si les vétérans l'abandonnent il est foutu ! un de moins ! le prochain sera maduro suivi de zuma

notre vrai ennemi est Thabo Mbeki et sa clique, Zuma a juste maintenu le cap

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5775
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 15 Nov 2017 - 18:11


_________________
Revenir en haut Aller en bas
F-35
sergent
sergent
avatar

messages : 216
Inscrit le : 09/05/2010
Localisation : Germany
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 15 Nov 2017 - 18:28

mourad27 a écrit:

Je crois que notre MAE doit vite réagir et dépêcher des envoyés spéciaux pour parler aux putschistes et leur conforter la position et leur présenter le MAROC comme leur nouvel allié dans le continent et leur assurer un soutien diplomatique et économique bien sûr (vue que l’Afrique du sud va leur couper le fil).
Il faut être smart et gérer ces moments d'occasions pour tirer le max du profit.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Mer 15 Nov 2017 - 23:14

Citation :
Zimbabwe: Guterres appelle à "la retenue"


AFP 15/11/2017


Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé mercredi le Zimbabwe "à la retenue", après la prise de contrôle des rues de la capitale par l'armée.

Il réclame "le calme, l'absence de violences et de la retenue", a indiqué un porte-parole adjoint de l'ONU, Farhan Haq. "Préserver les droits fondamentaux, dont la liberté d'expression et de réunion est d'une importance vitale", estime aussi Antonio Guterres, selon le porte-parole.


Pour le patron de l'ONU, "les différences politiques doivent être résolues de manière pacifique et par le dialogue, en accord avec la Constitution du pays", a-t-il ajouté.

L'armée du Zimbabwe a pris le contrôle des rues de la capitale, Harare, au cours d'une opération visant selon elle à éliminer des "criminels" dans l'entourage du président Robert Mugabe, qui règne sur le pays depuis 1980.

Après plusieurs jours d'un bras de fer provoqué par le limogeage du vice-président Emmerson Mnangagwa, l'armée zimbabwéenne retenait mercredi Robert Mugabe dans sa résidence.

https://www.lorientlejour.com/article/1084244/zimbabwe-guterres-appelle-a-la-retenue.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Jeu 16 Nov 2017 - 16:45

Citation :
Zimbabwe: le chef de l'opposition appelle le président Mugabe à démissionner


AFP 16/11/2017


Le chef de l'opposition au Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, a appelé jeudi son rival historique, le président Robert Mugabe, à démissionner à la suite du coup de force de l'armée qui l'a assigné à résidence dans la nuit de mardi à mercredi.

"Dans l'intérêt du peuple zimbabwéen, Robert Mugabe doit démissionner", a déclaré le chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) lors d'une conférence de presse à Harare. Appelant de ses voeux la mise en place d'un "mécanisme de transition" en vue d'élections libres, il a précisé ne pas avoir été contacté par les militaires à ce sujet.

https://www.lorientlejour.com/article/1084449/zimbabwe-le-chef-de-lopposition-appelle-le-president-mugabe-a-demissionner.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Jeu 16 Nov 2017 - 17:12

Citation :
Mugabe a refusé de démissionner lors de discussions avec l'armée (source)


AFP 16/11/2017


Le président du Zimbabwe Robert Mugabe, 93 ans, au pouvoir depuis trente-sept ans, a refusé de démissionner après le coup de force militaire, lors d'un entretien jeudi avec des généraux, a dit à l'AFP une source proche de l'armée.

"Ils se sont rencontrés aujourd'hui (jeudi). Il a refusé de démissionner, je pense qu'il essaie de gagner du temps", a déclaré cette source.

https://www.lorientlejour.com/article/1084458/mugabe-a-refuse-de-demissionner-lors-de-discussions-avec-larmee-source.html
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4118
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Jeu 16 Nov 2017 - 20:02

http://afrique.le360.ma/senegal/politique/2017/11/16/16514-lutte-antiterroriste-bientot-une-ecole-de-cyber-securite-dakar-16514
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Ven 17 Nov 2017 - 14:56

Citation :
Zimbabwe: "la partie est finie", lance le chef des anciens combattants à Mugabe


AFP 17/11/2017


Le chef des anciens combattants de la guerre d'indépendance du Zimbabwe a exhorté vendredi le président Robert Mugabe à quitter le pouvoir et appelé la population à manifester samedi à Harare pour soutenir l'armée qui a pris le contrôle du pays.

"Nous lançons un avertissement ferme à Mugabe et à sa femme (Grace): la partie est finie", a lancé le très influent Christopher Mutsvangwa lors d'une conférence de presse dans la capitale Harare.
"Les généraux ont fait un travail fantastique, c'est fini, les jeux sont faits", a martelé M. Mutsvangwa, "il doit démissionner (...) selon les termes fixés par les gars en uniforme".
"Nous voulons rétablir notre fierté, demain est le moment de le faire (...), nous pouvons finir le travail commencé par l'armée", a-t-il ajouté, en appelant la population à se mobiliser en masse samedi dans les rues de la capitale.

Traditionnels piliers du régime avec l'armée, les anciens combattants se sont récemment opposés à Robert Mugabe, 93 ans, dont 37 au pouvoir, et à son épouse Grace, 52 ans, qui ne cachait plus sa volonté de lui succéder.

L'armée a pris le contrôle de Harare dans la nuit de mardi à mercredi quelques jours après l'éviction du vice-président Emmerson Mnangagwa, longtemps considéré comme le principal dauphin de Mugabe.

https://www.lorientlejour.com/article/1084631/zimbabwe-la-partie-est-finie-lance-le-chef-des-anciens-combattants-a-mugabe.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   Sam 18 Nov 2017 - 16:48

Citation :
Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections à presque 100%


AFP 18/11/2017

Le parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE), au pouvoir depuis près de quarante ans dans le pays, a remporté une nouvelle fois, sans surprise et avec des scores à la soviétique, les élections législatives, sénatoriales et municipales du 12 novembre, selon les résultats officiels rendus publics vendredi soir.

Le PDGE et ses 14 partis alliés obtiennent la totalité des 75 sièges de sénateurs et ont été élus à la tête de toutes les mairies du pays, a annoncé le président de la Commission électorale nationale, Clemente Engonga Nguema Onguene.
Ils remportent également 99 des 100 sièges de la Chambre des députés, où un unique député de l'opposition, membre du parti Citoyens pour l'innovation (CI) a été élu, dans la circonscription de la capitale Malabo.
Le CI, dont c'était la première participation à une élection et qui espérait faire une entrée remarquée au parlement, obtient par ailleurs un unique conseiller municipal, également à Malabo.

Quelque 300.000 électeurs équato-guinéens étaient appelés à voter dans ce pays où le multipartisme a été introduit en 1991, mais dirigé sans partage depuis 1979 par le président Teodoro Obiang Nguema, 74 ans, recordman de longévité pour un président en Afrique.

La victoire du PDGE, qui détient depuis des décennies tous les rouages du pouvoir, ne faisait aucun doute. Il était opposé à une coalition d'opposition regroupant l'Union du centre droit (UCD) et la Convergence pour la démocratie sociale (CPDS), et au parti CI, dont le leader Gabriel Nse Obiang, ex-lieutenant de l'armée revenu de 13 années d'exil en Espagne, a été interdit de participer aux scrutins par la justice locale, après s'être déjà vu interdit de prendre part à la présidentielle de 2016.

Des responsables de ces formations d'opposition ont dénoncé de multiples "fraudes" et "irrégularités" le jour du vote le 12 novembre, alors que l'accès à internet a été coupé le jour même et est resté très restreint jusqu'à l'annonce des résultats vendredi soir.

La participation aux scrutins a été de 84% pour un total de 273.502 votants, a affirmé le président de la Commission électorale, également ministre de l'Intérieur.
"Je remercie le peuple de Guinée Equatoriale pour sa maturité politique et l'ordre qui a régné durant le vote. Il n'y a pas eu d'incidents pendant le vote, le processus électoral s'est déroulé dans la transparence", a déclaré M. Nguema Onguene lors de la lecture des résultats.
"Aucune protestation des résultats ni revendication n'a été enregistrée", a-t-il affirmé.

https://www.lorientlejour.com/article/1084834/guinee-equatoriale-le-parti-au-pouvoir-remporte-les-elections-a-presque-100.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AFRIQUE - toutes l'actualités   

Revenir en haut Aller en bas
 
AFRIQUE - toutes l'actualités
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Application du numérus clausus dans toutes les filières
» Revues Littéraires
» Des idées pour l'Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: