Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42
AuteurMessage
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1357
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 14 Avr 2018 - 18:20

Citation :
Conférence de presse d’Ahmed Ouyahia
...
11h28. Interrogé sur sur Ould Abbes qui a divulgué la présence de Sahraouis dans l’avion, Ouyahia ne répond pas à la question et préfère revenir sur l’interprétation faite par les médias marocains. “On n’a jamais nié la solidarité de l’Algérie avec le peuple sahraouis. L’autorité sahraouie a même publié les noms des victimes sahraouis, avec leurs fonctions ».
...
10h28.  Ouyahia est interrogé sur le retard des messages de condoléances du Maroc et de la France. Ouyahia : « Est-ce que notre rôle est de construire des relations ou de rentrer dans des crises ? ».
...
TSA


_________________
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 996
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 15 Avr 2018 - 14:26

Citation :


UN OPPOSANT ALGÉRIEN PRÉDIT «UNE IMPLOSION CHAOTIQUE» DE L’ALGÉRIE


Saïd Saâdi, fondateur du Rassemblement pour la culture et la démocratie (opposition), qu’il a quitté définitivement en février dernier, n’exclut pas un cinquième mandat pour le président Bouteflika, estimant que les ingrédients d’«une implosion chaotique» de l’Algérie sont réunis. Détails.

Invité par la Fédération des Amazighs d’Amérique du Nord (FAAN), hier samedi, à l’occasion du Festival amazigh de Montréal, Saïd Saâdi, fondateur du Rassemblement pour la culture et la démocratie, qu’il a quitté définitivement le 9 février dernier, a largué une bombe: «la nation algérienne peut aller vers une implosion chaotique».

Pour l’ancien patron du RCD, tous les ingrédients de cette «implosion chaotique» sont là et le risque, qu’à Dieu ne plaise, ne viendrait pas de la Kabylie, contrairement à ce que l’on pourrait penser. «Il y a des forces centrifuges qui sont en mouvement. On parle souvent de la Kabylie mais ce n’est pas vrai, ce n’est pas par là que risque de venir le grand danger. Il faut voir ce qui se passe au Sud. J’étais à Tamanrasset et à Djanet au mois de décembre, il y a le M’zab qui est en train de bouillir, le Sud-Ouest. C’est une erreur de croire que nous sommes dans un pays normal et qu’il s’agit de gérer une élection à venir», dira-t-il, cité par un confrère algérien.


Et ce n’est surtout pas le spectre d’un 5e mandat pour Bouteflika qui va éviter le chaos à l’Algérie. «Il ne faut pas se leurrer, sauf miracle, pourvu qu’il advienne. C’est parti pour un cinquième mandat», a-t-il averti.


A ceux qui mettent encore en doute la candidature de Bouteflika pour un 5e mandat, il a répondu sur le mode de l’ironie: «Ce n’est pas nouveau tout ça. C’était vrai aussi en 2014, je ne vois pas pourquoi on ne continuerait pas à élire une chaise roulante cette fois aussi»!

Soit. Mais la crise en Algérie serait beaucoup plus profonde et complexe pour la circonscrire à une question de parti ou de personnes. «Je crois que vous prenez l’affaire par le mauvais bout. Si on commence à s’enfermer dans des agendas électoraux dans une crise comme celle-là, on est cuits. Nous n’avons pas une crise de programme ou une crise qui affecte un parti. Nous avons une crise qui est fondamentale sur la construction de la Nation. Et si on ne remet pas tout à plat, je ne le souhaite pas mais je le redoute, on peut aller vers une implosion chaotique de la nation», a-t-il ancore averti.

Un avertissement qui n'est pas nouveau, bien d'autres, provenant d'Algérie ou de renseignements occidentaux, ont été lancés. Sauf que ce n'est pas de cet oeil inquiet que des apparatchiks algériens en rupture de ban le voient. Et évidemment c'est le peuple algérien frère qui va payer les frais de la politique suicidiaire de ces dirigeants qui n'ont d'yeux que sur leurs intérêts et ceux de leurs familles.



http://fr.le360.ma/monde/un-opposant-algerien-predit-une-implosion-chaotique-de-lalgerie-163380

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2050
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 16 Avr 2018 - 15:45

JA a écrit:

Algérie : le Premier ministre souhaite un 5e mandat de Bouteflika


Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a émis le souhait que le président Abdelaziz Bouteflika brigue un 5e mandat l'an prochain, une semaine après un appel en ce sens du chef du parti au pouvoir.


« Nous ne pourrions être que ravis que le président poursuive ses fonctions à la tête de l’Etat », a déclaré M. Ouyahia lors d’une conférence de presse, selon des propos cités par la presse dimanche.

A un an de la fin du mandat du chef de l’Etat, en avril 2019, les spéculations vont bon train en Algérie autour d’une nouvelle candidature du président Bouteflika, 81 ans, au pouvoir depuis 1999 et très affaibli depuis cinq ans par les séquelles d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

« Désir des militants de le voir poursuivre son œuvre »

Le 7 avril, le secrétaire général du Front de libération national (FLN), parti de M. Bouteflika, avait publiquement fait part du « souhait » et du « désir des militants de le voir poursuivre son œuvre » après 2019.

Deux jours plus tard, en fauteuil roulant, M. Bouteflika faisait une très rare apparition devant la population, en inaugurant dans le centre d’Alger une mosquée historique rénovée et deux nouvelles stations de métro.

Le chef de l’Etat est très affaibli depuis l’AVC dont il a été victime en 2013, qui a affecté sa mobilité et son élocution, suscitant des spéculations sur son état de santé et sa capacité à gouverner.

« L’image ne ment pas »

Cette sortie « a été pour le peuple algérien l’occasion de voir son président et l’image ne ment pas », s’est félicité M. Ouyahia, estimant qu’elle avait permis de montrer que « le président n’est pas une « poupée » ».

« Certains sont allés jusqu’à dire que les images montrant à la télévision le président recevant ses hôtes étrangers étaient truquées », s’est-il insurgé, « nous n’avons rien à cacher ».

Ces derniers mois, M. Bouteflika est essentiellement apparu devant les caméras de la seule télévision publique, présidant le conseil des ministres à sa résidence médicalisée ou y recevant des dirigeants étrangers.

En mai et novembre, lors des élections législatives puis locales, il avait été accompagné en fauteuil roulant à un bureau de vote d’Alger où il avait déposé son bulletin dans l’urne devant les médias privés et internationaux.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3851
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 16 Avr 2018 - 16:00

Ca leur arange on dirait, ils peuvent faire tout ce qui leur chante, et quand ca foire, c'est la faute au pauvre Ouajdi !
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1357
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 17 Avr 2018 - 17:16

On n'utilise pas la planche à billets impunément sans conséquences :

Citation :
La Banque mondiale anticipe une « crise financière » en Algérie et une forte inflation

La Banque mondiale a tiré la sonnette d’alarme, lundi 16 avril, au sujet d’utilisation par l’Algérie du financement non conventionnel, la qualifiant de « très préoccupante » et annonçant que « le pays se dirige vers une crise financière ».

Prévoyant dans son dernier rapport de suivi de la situation économique du pays que le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) de l’Algérie devrait s’établir à 3,5% en 2018, la Banque mondiale se montre toutefois beaucoup plus pessimiste dans ses perspectives au-delà de cette année.

Une croissance « anémique »

« La croissance devrait reprendre rapidement en 2018 par suite du processus d’expansion budgétaire. La croissance et l’inflation globales augmenteront parallèlement à la réalisation des nouveaux investissements publics annoncés dans le budget de 2018 », prévoit la Banque mondiale, qui précise que « le taux de croissance devrait, de ce fait, s’établir à 3,5% et le taux d’inflation à 7,5% en 2018 ».

« Il sera toutefois difficile pour le taux de croissance du PIB de dépasser le seuil de 2% sur la période 2019/2020, ce qui représente une progression anémique pour un pays à revenu intermédiaire comptant une très forte proportion de jeunes », déplore l’institution internationale.

« La production des nouveaux puits pétroliers continuera d’être importante et stimulera la croissance, tandis que le secteur hors hydrocarbures subira l’essentiel du processus de rééquilibrage des finances publiques que les autorités envisagent de reprendre vers le milieu de 2019 », indique la Banque mondiale, qui estime qu’il « sera toutefois difficile de résister à la tentation de retarder à nouveau ce rééquilibrage, même si le pays se dirige vers une crise financière déclenchée par le recours au seigneuriage pour financer le déficit budgétaire ».

Une inflation de 9% en 2020

L’Algérie a mis en place l’année dernière le financement non conventionnel, également appelé procédé de la « planche à billets », pour couvrir son déficit budgétaire en créant des dinars algériens sans contrepartie de valeur.

« Le double déficit continuera de s’aggraver en 2018, et l’intention manifestée par les autorités de recourir au financement monétaire est très préoccupante », affirme la Banque mondiale. « Dans le cadre budgétaire actuel (2018-2020), adopté dans la loi de finances de 2018, les dépenses publiques resteront très élevées et ne seront pas contrebalancées par l’augmentation des recettes publiques qui pourrait résulter de la remontée escomptée des cours et de la production du pétrole », indique en outre l’institution internationale.

« La persistance du déficit budgétaire pourrait toutefois provoquer une forte création de monnaie, les autorités ayant jusqu’à présent refusé de financer le déficit en procédant à des emprunts extérieurs », écrit par ailleurs la Banque mondiale, qui prévoit un taux d’inflation 7,5% pour cette année, 8.1% en 2019 et 9% en 2020.

TSA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5520
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 19 Avr 2018 - 18:59

Citation :

Bamako rappelle ses diplomates en Algérie pour consultation au sujet de la situation des ressortissants maliens

https://maghrebemergent.info/actualite/internationale/88400-bamako-rappelle-ses-diplomates-en-algerie-pour-consultation-au-sujet-de-la-situation-des-ressortissants-maliens.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13605
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 19 Avr 2018 - 19:26

Très intéressant Cool

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3186
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 19 Avr 2018 - 19:35

Fahed64 a écrit:
Très intéressant Cool

Pas tant que ça.
Alger va les menacer de ne plus contrôler les terroristes...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5520
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 19 Avr 2018 - 20:01

ca fait un moment que ca va pas entre les deux pays a commencer par l'expulsion massive de maliens et l'attaque de l'ambassade algerienne a bamako et la le rappel des diplomates

j'arrive pas a comprendre les algeriens ils construisent la transaharienne jusqu a abuja la future route des grande exodes vers le nord et ils ne veulent pas de subsahariens

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3186
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 19 Avr 2018 - 20:51

il ne faut pas chercher loin! le junte au pouvoir apprend le racisme dés le plus jeune age!
Le pire c'est que c'est sélectif, car ils n'agiront jamais de la sorte avec l'européen ou l'américain. Complexe d'infériorité vis à vis de son voisinage, elle se vange contre les pauvres subsahariens. Surtout que l'Algérie a une responsabilité dans l'instabilité de beaucoups de pays subsaharien en y ayant exporté des terroristes et continue de les destabiliser.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Revenir en haut 
Page 42 sur 42Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: