Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 15 ... 23  Suivant
AuteurMessage
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 4 Avr 2017 - 23:49

D'ou est sortis cet algerien Ait Ali chapeau un vrai analyste.C'est mieux que ces thericien de maghreb emergent qui patogent tout le temp.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Avr 2017 - 2:30

juba2 a écrit:
D'ou est sortis cet algerien Ait Ali chapeau un vrai analyste.C'est mieux que ces thericien de maghreb emergent qui patogent tout le temp.
C'est un ancien du ministere des finances. Il etait honnete et a laissé tombé sa fonction il y a deja quelques années.
Il est purement factuel et ne se cache pas la realité. Il a sorti deja quelques bombes. Par exemple pourquoi les reserves d'or de l'algerie nefigurent elles pas au bilan de la banque d'algerie. Aucun journaliste n'a osé reprendre l'info qui est verifiable par tous. Trop de sujets prioritaires sur banana et batata surement.



il a aussi enqueté sur les projets de fermes geantes americano-algeriennes et a detruit scientifiquement ces fumisteries.

https://www.facebook.com/ferhat.aitali/posts/1483251255049358
https://www.facebook.com/ferhat.aitali/posts/1483399591701191
https://www.facebook.com/ferhat.aitali/posts/1484239454950538

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1024
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Avr 2017 - 15:58

Maroc 4 Algérie 1 Razz
Citation :
Algérie – Maroc : le match des indicateurs économiques

https://www.tsa-algerie.com/algerie-maroc-le-match-des-indicateurs-economiques/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Avr 2017 - 16:54

Socket-error a écrit:
Maroc 4 Algérie 1  Razz
Citation :
Algérie – Maroc : le match des indicateurs économiques

https://www.tsa-algerie.com/algerie-maroc-le-match-des-indicateurs-economiques/

pas de match nul qui tienne !!! c'est 5-1 pour nous

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6601
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Avr 2017 - 20:35

nos indicateurs sociaux economiques ne sont pas fabuleux non plus et

 il  n y  à vraiment rien de bien glorieux à reussir à faire mieu que les dino qui dirigent en  face

alors attention  à ne pas se rejouir à se comparer entre derniers  de la classe

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3545
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Avr 2017 - 20:39

Alloudi a écrit:
nos indicateurs sociaux economiques ne sont pas fabuleux non plus et

 il  n y  à vraiment rien de bien glorieux à reussir à faire mieu que les dino qui dirigent en  face

alors attention  à ne pas se rejouir à se comparer entre derniers  de la classe  

+500.000
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 915
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Avr 2017 - 19:25

Citation :


Algérie : Abdelmalek Sellal s’inquiète de la baisse des investissements français


Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a déploré ce jeudi "l'inquiétante tendance baissière" des investissements français en Algérie, devant son homologue Bernard Cazeneuve en visite à Alger, alors que de grands projets industriels sont en suspens dans le pays.

Lors de leur rencontre à huis clos au palais du gouvernement à Alger, jeudi 6 avril, le chef du gouvernement, Abdelmalek Sellal a fait part de ses inquiétudes, alors que l’exécutif algérien tarde à donner son feu vert à un important projet d’usine d’assemblage du groupe automobile français PSA dans le pays.

« Je dois relever l’inquiétante tendance baissière des investissements français en Algérie, [ces] trois dernières années, […] en contradiction par rapport à notre ambition commune de partenariat stratégique, singulièrement dans le secteur industriel », aurait déclaré Abdelmalek Sellal, si l’on en croit le texte retranscrivant son allocution et distribué par ses services.

S’il est « appréciable et remarquable par certains résultats atteints », « le chemin parcouru par nos deux pays dans le domaine de la consolidation de leurs relations bilatérales est sans doute encore insuffisant », a conclu Abdelmalek Sellal.

L’exécutif algérien met ici en relief le fait qu’aucun projet bilatéral d’envergure ne s’est concrétisé depuis l’ouverture d’une usine Renault près d’Oran fin 2014.

Des accords encore en suspens

Des protocoles d’accords économiques, qui concernent notamment un projet de co-entreprise de Schneider Electric et une collaboration avec Alstom dans les bus électriques, ont toutefois été signés ce jeudi par les deux Premiers ministres.

Mais les accords plus importants espérés par PSA ou encore Air Liquide en Algérie restent encore à conclure.

Après François Hollande

Lors de son arrivée à Alger mercredi soir, Bernard Cazeneuve s’est pourtant félicité du fait que « jamais autant que pendant ce quinquennat qui s’achève, les relations franco-algériennes n’ont été aussi fortes, aussi denses, aussi confiantes ».

Le Premier ministre algérien a de son côté affirmé qu’une réunion d’une structure franco-algérienne de coopération économique, le Comefa, « pourrait sans doute » se tenir à Alger « durant le deuxième semestre », soit avec le nouvel exécutif français issu des élections du printemps.

http://www.jeuneafrique.com/425755/politique/algerie-abdelmalek-sellal-sinquiete-de-baisse-investissements-francais/

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 915
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Avr 2017 - 19:48

Citation :


Algérie Télécom : le rapport accablant de la Cour des comptes


EXCLUSIF. Que se passe-t-il à Algérie Télécom (AT) ? Un rapport de la Cour des comptes d’une soixantaine de pages, consulté par TSA, révèle toute une série « d’anomalies » et de dysfonctionnements inquiétants au niveau du groupe public historique.

Des infractions passibles du pénale

La Cour des comptes relève au moins deux cas « susceptibles de tomber sous dispositions du Code pénal », relève-t-on. C’est le cas du contrat du 24 août 2013 avec une entreprise chinoise, grand fournisseur d’Algérie Télécom.

De plus de 48 millions de dollars (pour une partie en devise) et près de 370 millions de dinars (pour la partie en monnaie locale), le premier marché en question a un coût global équivalent à plus de 51 millions de dollars.

Dans ce cas précis, « la Cour estime que le contrat a été négocié et conclu contre les intérêts de l’entreprise, ce qui peut constituer une infraction aux règles de la discipline budgétaire et financière et est susceptible de tomber sous les dispositions du Code pénal », note le rapport.

En cause : la fourniture, l’installation et la mise en service d’une commande d’un million d’accès à internet de type MSAN. L’on relève, à travers ce contrat, une série d’anomalies inquiétantes mettant gravement en cause les responsables d’Algérie Télécom en charge de la négociation.

Tout d’abord, le mode de passation choisi par AT en mars 2013, soit le gré à gré simple, est en contradiction directe avec la procédure interne qui ne prévoyait pas une telle procédure.

Le gré à gré simple, permettant de contourner le lancement d’appels d’offres plus transparent n’a été approuvé qu’au mois d’avril 2013.

« La question se pose donc sur l’objectif d’introduction de cet article au moment où l’entreprise s’apprêtait à acquérir [des équipements] pour un montant très important, alors qu’au départ elle [Algérie Télécom, NDLR] a recouru (…) à l’appel d’offre international ouvert pour l’achat de ces mêmes équipements », relève la Cour des comptes.

Des prix multipliés par « presque 4 »!

Par ailleurs, AT avait acquis un système de gestion et d’exploitation (BMS) pour ces accès MSAN en 2010. Problème, le groupe public s’est fourni auprès de deux fournisseurs chinois, dont Huawei, qui a livré un équipement « qui ne permet d’opérer que les MSAN de ces deux fournisseurs », note la même source.

Cela signifie qu’en recourant exclusivement à ces deux fournisseurs, AT s’est placée dans une situation de « dépendance technologique » avec « par conséquent le gros risque de se voir imposer des prix excessifs au moment de la conclusion du contrat et surtout dans le service après-vente », s’inquiète le rapport. Une crainte justifiée : « En effet, les deux fournisseurs ont fortement augmenté les prix des équipements, de leur installation et mise en service », constate le document. « Le fournisseur a multiplié par deux le prix de l’équipement en USD et par presque quatre le prix en DA de son installation et mise en service » entre 2011 et 2013, pour un matériel identique, relève la Cour des comptes.

Dans le même temps, la commission des marchés avait émis « une réserve fondamentale » sur le gré à gré, tant il n’est censé être valable « que pour les wilayas dans lesquelles sont implantés les équipements », précise la même source. Surtout, l’Union internationale des télécommunications (UIT) recommande expressément « que tous les équipementiers fournissent des équipements qui s’adaptent à tous les systèmes » BMS. Chose que ni les fournisseurs chinois, ni la partie algérienne n’a jugé bon de faire.

Une perte d’économies de 16,7 millions de dollars

Dans le rapport, la Cour des comptes pointe directement vers la responsabilité du P-DG d’alors, Azouaou Mehmel. Le processus de négociation fait état d’un rapport de présentation évoquant « une dernière offre de 48,61 millions de dollars » pour la quantité de 1 millions d’accès MSAN.

Dans le même temps, Huawei s’engageait à fournir 400.000 accès gratuits en cas de commande comprise entre 1 et 2 millions d’unités. Cette offre grimpait à 800.000 accès offerts pour une commande supérieure à 2 millions et inférieure à 3 millions, puis une troisième offre de 1,2 millions d’accès pour toute commande supérieure à ce seuil de 3 millions.

Ainsi, « le contrat, contrairement à la commission des marchés, a été approuvé par le PDG le 04/09/2013 pour un montant de 48,61 millions de dollars (…) et 267 millions de dinars, en contradiction avec le visa de la commission des marchés (…). Par conséquent, la dernière étape des négociations et les clauses contractuelles définitives ont échappé au contrôle interne de la commission centrale des marchés », indique le rapport.

Une mise en cause directe de l’ancien P-DG. Surtout que la Cour des comptes a relevé « une perte d’économie pour AT, dans le cas où elle [commande] plus de 1 million d’accès (ce qui a été le cas pour ce contrat, estimée à 16,7 millions de dollars ».

73,1 millions de dinars « offerts » et un retard de 300 jours sans pénalités de retard

Le 04 septembre 2013, Algérie Télécom signe un contrat avec un fournisseur chinois (non spécifié) pour un montant de 4 millions de dollars (fournitures) et 97 millions de dinars (prestations de services), portant sur une extension et mise à niveau d’une solution NGN de classe 5 (réseau téléphonique multimédia). Pourtant, « il a été conclu pour un montant global équivalent à 430,53 millions de dinars » contre 404,35 millions de dinars prévus dans le rapport de présentation. Un surcoût non-justifié de 26 millions de dinars.

Dans le même temps, le contrat, dans son article 30, prévoit « que l’assistance et les supports techniques (…) pendant la période de garantie (36 mois) sont gratuits. Or, Algérie Télécom a octroyé une convention d’assistance technique, annexée au contrat, prévoyant le paiement forfaitaire de 73,1 millions de dinars. Ces prestations sont pourtant explicitement mentionnées dans l’article 30, qui prévoit leur fourniture gratuitement. La Cour estime alors « que les responsables ont agi contre les intérêts de l’entreprise en signant la convention pour un montant forfaitaire ».

Ce n’est pas tout : le projet a accusé un retard de 302 jours, selon la même source. Le fournisseur fait alors l’objet de pénalités de retard de 43,05 millions de dinars, sa demande de dispense ayant été rejetée par le PDG d’Algérie Télécom. Mais « le montant en question ne figure pas sur la liste de la facturation des pénalités de retard », précise la Cour des comptes, qui « estime que les pénalités (…) n’ont pas été appliquées ».

Ces deux anomalies, qui vont à l’encontre des intérêts d’Algérie Télécom, peuvent constituer « une infraction aux règles de la discipline budgétaire et sont susceptibles de la qualification pénale », selon le rapport.

Un contrat irrégulier de 300 millions de dinars

Autre contrat, autre montant : 300 millions de dinars pour une société libano-algérienne de droit algérien (capitaux mixtes, avec une majorité libanaise) pour la fourniture de la fibre optique. De nouveau signé de gré à gré simple en date du 01/03/2010, ce marché porte sur une année seulement. Mais cette signature est « caractérisé[e] par le recours à cette société de manière irrégulière et contre les intérêts de l’entreprises [AT, NDLR] », estime encore la Cour des comptes.

En vertu de la « préférence nationale », cette société algéro-libanaise a bénéficié d’une augmentation de 15%, en plus de 21% pour les frais d’approche, soit un total de 39,15%, indique la Cour des comptes. Seulement, « AT a d’abord fait une consultation restreinte de quelques fournisseurs étrangers (sans consulter le fournisseur local en question) pour déterminer le prix de référence à négocier avec le fournisseur de droit algérien (…), calculé sur la base du prix le moins disant de la consultation », indique le rapport.

« Or, la préférence nationale ne doit être appliquée normalement que lors de l’évaluation commerciale, en d’autres termes après consultation y compris de l’opérateur national et après acceptation de son offre technique », poursuit la même source. Une étape qu’a manifestement sautée Algérie Télécom.

Surtout, cet opérateur national n’avait pas besoin de la préférence nationale de 15% pour être compétitif, assure la Cour des comptes. Surtout, « le prix de référence retenu par AT pour déterminer le prix (…) n’était pas le moins disant », comme l’exige la réglementation, précise le rapport.

Pire, après avoir bénéficié des majorations (frais d’approche de 21% et 15% pour la préférence nationale), cet opérateur a « obtenu un avenant de 203,04 millions de dinars durant l’année d’exécution du contrat ».

La Cour des comptes liste ainsi toute une série de contrats douteux, ayant occasionné des surcoûts, des pertes d’économies dont l’attribution est jalonnée d’irrégularités déconcertantes. Pour les cas relevant du Code pénal, la Cour des comptes affirme qu’ils feront « l’objet d’un rapport circonstancié ».
https://www.tsa-algerie.com/algerie-telecom-le-rapport-accablant-de-la-cour-des-comptes/

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 915
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Avr 2017 - 19:57

Citation :


http://afrique.le360.ma/algerie/economie/2017/04/06/10866-algerie-energies-renouvelables-lappel-doffres-plombe-par-les-exigences-des-bailleurs-de-fonds

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Avr 2017 - 21:36

Chapeau les algériens!!!! Ils ont tellement bien développé leur industrie automobile qu'ils peuvent se permettre de refuser 4 constructeurs dont SUZUKI, NISSAN et KIA.

https://www.tsa-algerie.com/montage-automobile-lexamen-de-quatre-projets-ajourne-par-le-gouvernement/ a écrit:

Montage automobile : l’examen de quatre projets ajourné par le gouvernement


Quatre projets de montage automobile devaient obtenir le feu vert du gouvernement le 27 mars dernier à l’occasion de la réunion du CNI (Conseil national de l’investissement). Mais ils ont été ajournés. Les projets Nissan – présenté par le concessionnaire Hasnaoui – Saipa et Suzuki, présentés par le groupe Tahkout – et Kia – présenté par Larboui- n’ont pas franchi l’étape décisive du CNI.

Voir suite....



Chapeau selllal et compagnie Laughing

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3545
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Avr 2017 - 21:51

WRANGEL a écrit:
Chapeau les algériens!!!! Ils ont tellement bien développé leur industrie automobile qu'ils peuvent se permettre de refuser 4 constructeurs dont SUZUKI, NISSAN et KIA.

https://www.tsa-algerie.com/montage-automobile-lexamen-de-quatre-projets-ajourne-par-le-gouvernement/ a écrit:

Montage automobile : l’examen de quatre projets ajourné par le gouvernement



Quatre projets de montage automobile devaient obtenir le feu vert du gouvernement le 27 mars dernier à l’occasion de la réunion du CNI (Conseil national de l’investissement). Mais ils ont été ajournés. Les projets Nissan – présenté par le concessionnaire Hasnaoui – Saipa et Suzuki, présentés par le groupe Tahkout – et Kia – présenté par Larboui- n’ont pas franchi l’étape décisive du CNI.

Voir suite....



Chapeau selllal et compagnie Laughing

Fini de blaguer, notre nouveau gouvernement doit demontrer une efficacité et ramener ses pauvres industriels errants vers le Royaume. Une occas a ne pas rater pour enfoncer le couteau dans la cuisse et tourner le poignet pour empêcher la plaie de se fermer Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13220
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Avr 2017 - 22:28

Ils ont eu VW ils se disent ALLAH yja3l Lbaraka ! c'est bon on est au top !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 7 Avr 2017 - 1:03

C"est surtout qu'il est devenu flagrant que ce modele n'est ni bon pour l'algerie ni viable pour les constructeurs.
https://www.tsa-algerie.com/montage-automobile-sellal-annonce-un-recalibrage-des-projets/ a écrit:

Montage automobile : Sellal annonce un recalibrage des projets

Le premier ministre Abdelmalek Sellal a fait savoir que le gouvernement est en phase d’analyser la situation pour mettre de l’ordre dans le secteur de l’industrie automobile.

« Nous sommes en train d’analyser la situation de l’industrie automobile », a indiqué M. Sellal lors de la conférence de presse avec son homologue français, Bernard Cazeneuve, ce jeudi à Alger.

« Il ne suffit pas de ramener des véhicules en pièces détachées et de les monter ici, et inonder le marché. Pourquoi faire ? », s’est-il interrogé dans une allusion faite à la polémique née après la publication sur les réseaux sociaux de plusieurs photos montrant des véhicules assemblés presque totalement, destinés à l’usine Hyundai de Tiaret.

Pour Sellal, l’Algérie doit impérativement « re-calibrer » les futurs projets de l’industrie automobile en fonction du besoin du marché algérien, mais aussi du marché africain.

« On a décidé d’analyser la situation et de recalibrer nos projets de (montage) de véhicules selon ce que le marché algérien peut consommer et selon ce que nous pourrions exporter en Afrique sachant que la transsaharienne est en phase de finalisation », a-t-il souligné.

Ca va recalibrer sec

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 7 Avr 2017 - 1:17

Vous vous souvenez quand ils traitaient notre pays de mendiant.
https://www.tsa-algerie.com/sellal-critique-la-baisse-des-investissements-francais-en-algerie/ a écrit:

Sellal critique la baisse des investissements français en Algérie


http://www.jeuneafrique.com/425755/politique/algerie-abdelmalek-sellal-sinquiete-de-baisse-investissements-francais/ a écrit:

Algérie : Abdelmalek Sellal s’inquiète de la baisse des investissements français



http://elwatan.com/actualite/la-tendance-baissiere-des-investissements-francais-en-algerie-est-inquietante-selon-sellal-06-04-2017-342739_109.php a écrit:

La tendance baissière des investissements français en Algérie est "inquiétante" , selon Sellal


http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/a-alger-cazeneuve-trouve-une-porte-rouverte-aux-investissements-francais-06-04-2017-6832086.php a écrit:

A Alger, Cazeneuve trouve une porte rouverte aux investissements français



Si j'avais le manque d'éducation de nos voisins, je serais tenté de dire que ce n'est pas seulement une porte qu'a trouvé ouverte cazeneuve à alger....

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1616
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : Hna & Lhih
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 7 Avr 2017 - 10:09

Socket-error a écrit:
Maroc 4 Algérie 1  Razz
Citation :
Algérie – Maroc : le match des indicateurs économiques

https://www.tsa-algerie.com/algerie-maroc-le-match-des-indicateurs-economiques/

faut lire aussi les commentaires en bas. franchement ce peuple de Nifiens n'a que ce qu'il mérite
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 11:59

Citation :

Algérie : cette petite voiture iranienne qui fait trembler Renault


La mise en place d'une usine de construction automobile à Frenda par le groupe iranien Saïpa déplaît aux géants français leaders sur le marché algérien.

En Algérie, le leadership du constructeur automobile français Renault est sérieusement mi en cause. La menace s’appelle Saïpa, une marque iranienne quasiment méconnue. Elle fera bientôt une entrée fracassante en Algérie et compte bien casser les prix du marché longtemps dominé par les français Renault et Peugeot. Ce qui ne plait guère aux lobbyistes favorables aux deux marques françaises.

En juin prochain, à Frenda, dans la wilaya de Tiaret, à 320 Km au sud-ouest d’Alger, La marque iranienne lancera une usine de montage de véhicules dont le prix de vente, moins d’un million de dinars Algériens, défie toute concurrence. A partir de l’été 2017, elle sera la voiture la moins chère commercialisée en Algérie. Bien en dessous de la Symbol, le véhicule économique monté par Renault à Oran. L’usine de Frenda, qui sera supervisée par des ingénieurs iraniens, sera financée et construite par le goupe Tahkout du milliardaire algérien Mahieddine Tahkout. La livraison annuelle annoncée sur le marché algérien est estimée à 20 000 véhicules.

Pressions françaises

Pour Renault la menace est réelle. D’importantes parts de marchés risquent d’être perdues. Dans les milieux d’affaires algériens, la polémique fait rage car les lobbyistes français ont lancé une violente campagne pour faire pression sur les autorités. « Renault est le premier qui a fait confiance à l’Algérie en montant sur place un projet industriel. Nous craignons une concurrence déloyale car rien ne nous permet de garantir que l’usine sera conforme aux normes internationales du montage de véhicules », confie une source proche de Renault Algérie.

Selon nos informations, Abdesslam Bouchouareb, le ministre algérien de l’industrie, subit des pressions pour renforcer les mesures de contrôle autour de ce projet iranien. D’ailleurs, le courant ne passe plus entre le milliardaire algérien Tahkout et Bouchouareb. Ce dernier est accusé de défendre les intérêts français au détriment des enjeux de l’industrie algérienne. De leur côté, les iraniens refusent de céder à la polémique et renouvellent leur confiance à leur partenaire algérien qui s’active pour réussir l’inauguration de l’usine. Les iraniens promettent un meilleur taux d’intégration et un véritable transfert de technologie. Un argument qui met les français dans une posture très délicate. Mais la guerre des constructeurs ne fait que commencer en Algérie. Et Renault pourrait bien perdre sa couronne.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3024
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 12:23

mdr...lol...xpdr...
ils pensent faire du chantage à renault en menaçant de faire entrer les iraniens dans le marché automobile algérien. Surtout que Saïpa dépend énnormément de ses licences autorisés par PSA et Renault! sinon ils sont indépendant pour fabriquer des véhicules au design digne des années 1980 qui colleront bien au paysage désastreux de "l'industrie" automobile algérien.
C'est aussi à cause de cette mentalité de tordu que personne ne veut s'impliquer en Algérie avec un haut degré de transfert technologique.
Eux qui avaient fait la promesse au peuple d'une voiture 100% algérienne!

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
sagittarius
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 58
Inscrit le : 22/03/2013
Localisation : Meknès
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 15:22

Shocked Shocked affraid loooool


_________________
Revenir en haut Aller en bas
iznassen
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 815
Inscrit le : 22/06/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 16:37

Il faut demander aux irakiens ce que ça vaut une Saipa .

Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3024
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 16:49

ils sont loin des normes occidentales en terme de sécurité. je ne pense pas que le client algérien s'orienterai vers cette marque de voiture.

Mais bon...elle est à l'image du développement de l'Algérie...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 915
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 19:42

Citation :


L'Italie va cesser ses importations du gaz algérien par gazoduc en 2019


Le gazoduc algérien qui passe par la Tunisie n'alimentera plus l'Italie.


Dans une déclaration rapportée par le média italien Il Sole 24 Ore localisé à Milan où l’Italie ne renouvellera pas son contrat d’importation de gaz à long terme (par gazoduc) avec l’Algérie par le ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda. L'information non démentie par les autorités italiennes. Le Ministre de l’Energie , défendant les intérêts de l'Algérie, dans une déclaration faite à Alg24 en date du 07 avril 2017 ,a répondu pour qui « le ministre italien pose un problème italien en rappelant que les contrats de gaz naturel avec l’Algérie vont arriver à terme …….Il se pose la question de savoir s’ils (contrats gaziers) vont être renouvelés ou pas sur des périodes long terme", poursuit-il…. Cette déclaration vient suite à "l’annonce que l’Algérie veut transformer localement son gaz pour avoir plus de valeur ajoutée et accroître ses ressources en devises , qui préoccuperait la partie italienne.

La récente déclaration du ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, est d’une extrême gravité. Elle pose le problème de la sécurité et de la transition énergétique de l’Algérie

1.- La stratégie future de l’Algérie pour assurer sa sécurité est d’assoir rapidement avec une réorientation de sa politique économique, une économie diversifiée dans le cadre des valeurs internationales, ne devant plus vivre de l’illusion de la rente éternelle des hydrocarbures. L’Algérie doit méditer attentivement la récente déclaration du ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda. Elle est d’une extrême gravité. L'Algérie selon lui ne pouvant à l’avenir honorer ses engagements internationaux en livraison de gaz du fait de la forte consommation intérieure.

Ce dernier annonce que le contrat gazier signé entre l’Algérie et l’Italie (par gazoduc) qui prendra fin en 2019 ne sera pas renouvelé. L’Italie prévoit un déficit de 14 milliards de mètres cubes d’approvisionnement de l’Italie en gaz d’ici 2019-2020 qu’elle comblera par un contrat à long terme avec les Pays-Bas en 2020, puis avec la Norvège en 2026. Il y aura lieu de tenir compte également de la concurrence de la Russie, l’entrée de l’Iran, bientôt de la Libye, du récent accord Europe–Israël pour l’acheminement d’importants volumes de gaz à travers la construction d’un nouveau oléoduc. Et que deviendront les contrats à terme qui expireront pour l’Algérie entre 2018/2019 avec les autres partenaires au moment avec l’accroissement des marchés spot, sachant que plus de 33% des recettes de Sonatrach proviennent du gaz naturel ? D’autant plus que le marché Asie est pratiquement fermé, ne pouvant concurrencer pour l’Asie le Qatar, l’Iran et la Russie, sans compter la percée du pétrole/gaz de schiste américain.

2.- Rappelons qu’au Conseil des ministres de janvier 2015, il a été établi l’Etat des réserves au 31 décmbre 2014 : 2700 milliards de mètres cubes gazeux et 10 milliards de barils de pétrole. L’Algérie à travers des subventions généralisées et mal ciblées est l’un des modèles les plus énergétivores en Afrique et en Méditerranée, avec un taux de croissance qui a atteint ou même dépassé les 14% par an pour l’électricité.

Une récente étude menée par le ministère de l’Energie fait ressortir que pour les hydrocarbures, le taux de croissance de la consommation est de +5,4% soit 1,2 TEP /an/ habitant ; +8% par an pour les carburants ; +7% par an pour le gaz naturel. Toujours dans ce même registre, les prévisions de la CREG annoncent des besoins internes entre 42 (minimum) et 55 (maximum) milliards de m3 de gaz naturel en 2019. Sonelgaz prévoit, quant à elle, 75 milliards de m3 en 2030. et selon le bilan énergétique 2015, publié par le secteur, la répartition de la consommation d’énergie primaire est la suivante, production totale : 155 millions TEP, dont 63% exportés et 37% consommés sur le marché intérieur (y compris pour la génération électrique). Quant la consommation des ménages et autres, elle aurait atteint 16,5% ; la consommation des transport, 13% et la consommation de l’industrie & BTP : 7,5% alors que dans les pays développés et émergents le ratio de l’économie productive est bien plus important. En Algérie il existe un véritable paradoxe : la consommation résidentielle (riches et pauvres payent le même tarif ; idem pour les carburants et l’eau) représente 60% contre 30% en Europe et la consommation du secteur industriel 10% contre 45% en Europe montrant le dépérissement du tissu industriel, soit moins de 5% du produit intérieur brut

3.- Aussi des actions coordonnées doivent être mises en place dans le cadre d’une vision stratégique de développement tenant compte des nouvelles mutations mondiales. Il s’agira notamment d’améliorer l’efficacité énergétique par d’une nouvelle politique des prix (prix de cession du gaz sur le marché intérieur environ un dixième du prix) occasionnant un gaspillage des ressources qui sont gelés transitoirement pour des raisons sociales. C’est la plus grande réserve pour l’Algérie impliquant de revoir les politiques de l’habitat, du transport et une sensibilisation de la population devant revoir la politique des prix.

A cet effet, une réflexion doit être engagé pour la création d’une chambre nationale de compensation, que toute subventions devra avoir l’aval du parlement pour plus de transparence, chambre devant réaliser un système de péréquation, tant interrégionales que socioprofessionnelles, segmentant les activités afin d’encourager les secteurs structurants et tenant compte du revenu par couches sociales. La seule solution pour continuer à exporter est d’aller vers des énergies alternatives pour couvrir les besoins nationaux dont le développement des énergies renouvelables. Le Programme national de développement des énergies renouvelables en Algérie prévoit une production d'ici à 2030 de 22.000 mégawatts d'électricité de sources renouvelables, destinée au marché intérieur, en plus de 10.000 mégawatts (MW) supplémentaires à exporter. L'objectif est de réduire de plus de 9% la consommation d'énergie fossile à l'horizon en 2030 et d'économiser 240 milliards m3 de gaz naturel, soit 63 milliards de dollars sur 20 ans.

La phase initiale de ce programme a déjà été lancée et, depuis la fin de 2016, le programme national de développement de l’énergie renouvelable est de permettre le développement à grande échelle, des installations renouvelables, grâce à une industrie nationale. Celle-ci comprendra tous les éléments de la chaîne de valeur renouvelable, dont l’ingénierie, l’équipement et la construction, supposant que la mise en œuvre du programme, fasse appel aux investisseurs pour 4.000 MW en technologie solaire afin qu’ils construisent des centrales pour l’énergie renouvelable sur des sites présélectionnés, ce qui facilitera les aspects procéduraux, et permettra d’accroître le rythme de mise en œuvre des études sur la connexion de ces sites au réseau électrique étant en cours pour déterminer la capacité des centrales électriques à installer.

En résumé, des choix stratégique pour assurer la sécurité énergétique du pays et la transition énergétique qui se fera progressivement s’impose en urgence. Car il est incontestable que les gisements fossilifères du pays commencent à ce tarir alors que la consommation énergétique nationale est en croissance importante et va continuer de l’être. Une nouvelle politique tant industrielle, moins énergivores, ces complexes auxquelles on livre le gaz à de pris subventionnés, en plus des exonérations fiscales loin de l’activisme et de l’irréalisme, qu’énergétique et un nouveau management stratégique de Sonatrach s’imposent.


http://www.lematindz.net/news/23988-litalie-va-cesser-ses-importations-du-gaz-algerien-par-gazoduc-en-2019.html

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 19:48

Basketball

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 915
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 19:52

Le gaz de l'Azerbaïdjan remplacera celui de l'Algérie

Il faut dépêché une délégation marocaine en Italie pour leur parler du Gazoduc Maroc-Nigéria!

Citation :


Gaz: l'Italie ne reconduira pas des contrats à long terme avec l'Algérie


L'Algérie aura du mal à reconduire un contrat à long terme de son gaz avec l'Italie. Les récentes déclartions du ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, ont été claires là-dessus. L'Italie veut absolument se mettre à l'abri de "mauvaises surprises".

Évoquant l'importance du projet du gazoduc Transadriatique (TAP) visant l’acheminement du gaz naturel azerbaïdjanais vers l’Europe revêt une importance stratégique pour l’Italie et la construction du gazoduc se poursuivra, a déclaré Carlo Calenda, ministre italien du Développement économique.

"Le choix du gazoduc TAP aura un effet positif pour la sécurité de l’approvisionnement, la diversification des sources de gaz, la croissance du nombre de fournisseurs qui sont en concurrence dans les marchés italien et européen et notamment le prix", a précisé le ministre, selon la presse azerbaïdjanaise.

Ce dernier a surtout souligné l'importance de la diversification des sources et des itinéraires que doit assurer l'Italie pour se mettre à l'abri de tout "contretemps".

"A présent, l’Italie importe 45 % du gaz russe. Les autres grands fournisseurs sont l’Algérie et la Libye". Ces dernières, estiment les italiens, restent "des régions instables.

Les accords à long terme avec l’Algérie expireront en 2019, a rappelé le ministre italien. Après cette date, "l’Italie aurait un déficit de 14 milliards m3 de gaz. De ce point de vue, TAP est un projet crucial", a-t-il encore expliqué.

Selon l'Agence Agenzia Nova, cette même optique a été reprise par Gilberto Dilores, directeur général de la sécurité de l'approvisionnement et l'infrastructure énergétique du ministère du Développement économique.

Pour lui, il est plus que crucial de diversifier les sources d'approvisionnement pour l'Italie pour ne pas se retrouver dans des situations.

Le ministre Algérien de l'Energie a, pour sa part, révélé sur une chaîne de télévision privée que l'Algérie comptait valoriser son gaz localement. Pour lui les déclarations du ministre italien relèvent d'un "problème italo-italien".

En tout état de cause, les pays importateurs de gaz vont de plus en plus sur le marché spot et abandonnent les contrats à long terme.


http://www.huffpostmaghreb.com/2017/04/08/litalie-ne-reconduira-pas-des-contrats-a-long-terme-de-gaz-avec-lalgerie_n_15873788.html


_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4442
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 19:58

http://www.algerie-focus.com/2017/04/conseiller-commerce-exterieur-de-france-patron-dune-entreprise-algerienne-letrange-double-vie-pdg-de-djezzy/ a écrit:

Conseiller du commerce extérieur de la France et patron d’une entreprise algérienne/ L’étrange double vie du PDG de Djezzy

C’est du jamais vu. PDG d’une grosse entreprise algérienne et… conseiller commerce extérieur de la France ! C’est la double vie que mène le PDG de Djezzy, une entreprise algérienne puisque l’Etat algérien est l’actionnaire majoritaire de cet opérateur de téléphonie mobile après avoir acquis 51 % des parts de son capital en août 2014 avec pas moins de 2,6 milliards de dollars.

Une double vie qui compromet dangereusement les intérêts économiques de notre pays. Vincenzo Nesci a été effectivement reconduit dans ses fonctions de conseiller du commerce extérieur de la France selon le décret du 15 février 2017 rendu public par le service public de la diffusion du droit. Dans le cadre de ce poste, il doit collaborer en permanence avec les services de l’Etat français, explique clairement la charte de déontologie du Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France.

Cela signifie clairement que Vicenzo Nesci doit oeuvrer et militer pour avantager et renforcer les intérêts de la France dans son travail quotidien. Il s’agit d’un travail exigeant et stratégique relié directement au lobbying exercé par la France pour décrocher des marchés à l’international. D’ailleurs, dans la même charte de déontologie, il est expliqué clairement que les Conseillers de Commerce Extérieur de la France (CCE) “ne doivent pas faire usage à l’extérieur du CNCCEF des informations reçues à l’occasion des réunions de Comités, Commissions, Groupes d’Expertise et de Conseil d’Administration, qui pourraient être utilisées à l’encontre d’intérêts français”.

Les intérêts français sont donc le cheval de bataille de Vicenzo Nesci. Or, ce dernier dirige Djezzy, l’un des plus importants opérateurs de téléphonie mobile et l’une des entreprises algériennes les plus stratégiques. Comment un tel manager peut-il défendre les intérêts algériens lorsqu’il est payé et instruit par l’Etat français de privilégier les intérêts français ? Comment va-t-il réagir face à une situation mettant les intérêts de la France en concurrence avec les intérêts de l’Algérie ?

Aucun de nos hauts responsables n’a pris le soin d’étudier cette question délicate laissant ainsi la destinée de Djezzy entre les mains d’un homme officiellement appartenant au lobby d’un Etat étranger. Pourtant, dans la même charte régissant les activités du CCE, il est indiqué que “les CCE ne doivent pas utiliser” leurs fonctions “pour rechercher des clients.” “Leur activité professionnelle ne doit faire aucune référence à leur mandat de CCE, que ce soit sur une carte de visite, sur le site de leur société ou dans le cadre de leur activité de conseil aux entreprises. Le choix de leur mission ne doit pas également les placer dans une situation de conflit d’intérêt avec leur activité professionnelle”.

Vicenzo Nesci est bel et bien dans une situation de conflit d’intérêt en continuant de diriger Djezzy tout en œuvrant pour les intérêts économiques de la France. Les dirigeants algériens semblent l’ignorer. Ils exposent ainsi la sécurité économique de notre pays en danger.

Ils reussissent encore à m"épater!!!! A chaque fois tu te dis qu'au dessus c'est le soleil mais à chaque fois ils repoussent les limites.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1024
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Avr 2017 - 20:24

ralek1 a écrit:
Le gaz de l'Azerbaïdjan remplacera celui de l'Algérie  

Il faut dépêché une délégation marocaine en Italie pour leur parler du Gazoduc Maroc-Nigéria!

Citation :


Gaz: l'Italie ne reconduira pas des contrats à long terme avec l'Algérie


L'Algérie aura du mal à reconduire un contrat à long terme de son gaz avec l'Italie. Les récentes déclartions du ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, ont été claires là-dessus. L'Italie veut absolument se mettre à l'abri de "mauvaises surprises".

Évoquant l'importance du projet du gazoduc Transadriatique (TAP) visant l’acheminement du gaz naturel azerbaïdjanais vers l’Europe revêt une importance stratégique pour l’Italie et la construction du gazoduc se poursuivra, a déclaré Carlo Calenda, ministre italien du Développement économique.

"Le choix du gazoduc TAP aura un effet positif pour la sécurité de l’approvisionnement, la diversification des sources de gaz, la croissance du nombre de fournisseurs qui sont en concurrence dans les marchés italien et européen et notamment le prix", a précisé le ministre, selon la presse azerbaïdjanaise.

Ce dernier a surtout souligné l'importance de la diversification des sources et des itinéraires que doit assurer l'Italie pour se mettre à l'abri de tout "contretemps".

"A présent, l’Italie importe 45 % du gaz russe. Les autres grands fournisseurs sont l’Algérie et la Libye". Ces dernières, estiment les italiens, restent "des régions instables.

Les accords à long terme avec l’Algérie expireront en 2019, a rappelé le ministre italien. Après cette date, "l’Italie aurait un déficit de 14 milliards m3 de gaz. De ce point de vue, TAP est un projet crucial", a-t-il encore expliqué.

Selon l'Agence Agenzia Nova, cette même optique a été reprise par Gilberto Dilores, directeur général de la sécurité de l'approvisionnement et l'infrastructure énergétique du ministère du Développement économique.

Pour lui, il est plus que crucial de diversifier les sources d'approvisionnement pour l'Italie pour ne pas se retrouver dans des situations.

Le ministre Algérien de l'Energie a, pour sa part, révélé sur une chaîne de télévision privée que l'Algérie comptait valoriser son gaz localement. Pour lui les déclarations du ministre italien relèvent d'un "problème italo-italien".

En tout état de cause, les pays importateurs de gaz vont de plus en plus sur le marché spot et abandonnent les contrats à long terme.


http://www.huffpostmaghreb.com/2017/04/08/litalie-ne-reconduira-pas-des-contrats-a-long-terme-de-gaz-avec-lalgerie_n_15873788.html


Les européens cherchent simplement à mettre la pression sur les Algériens car la plupart des contrats long termes arrivent a échéances dans 2 à 3.

ENI a réussi fin 2016 a ouvrir une brèche, en arrêtant l’indexation de son contrat avec la Sonatrach sur le prix du pétrole.

Leurs but c'est l'achat du gaz Algérien sur le marché spot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 15 ... 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: