Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
ralek1
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1027
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 11 Mar 2018 - 12:45

Quand on sait qu'ils ont mis à la tête de la Sonatrach un agent américain (Ali Ould Kaddour), jugé coupable d'espionnage par un tribunal algérien, il n'y a plus de doute.



Citation :



Des soldats américains déployés en Algérie ? Ce que dit la liste ambigüe du Pentagone


Pour qu'une prime de risque soit versée aux soldats américains déployés au Niger, un élu pris l'exemple algérien, cité dans un document officiel. Pourtant, aucun soldat étranger n'est officiellement stationné dans le pays.

Aveu ou simple formulation ambiguë ? Selon le New York Times, le représentant démocrate Joe Courtney a dénoncé lors d'une audience devant la Commission des forces armées des Etats-Unis, le 6 mars, le fait que les soldats américains en poste au Mali ou au Niger – où quatre d'entre eux sont morts dans une embuscade en octobre dernier – ne percevaient pas la prime de risque que le Pentagone accorde à ses troupes déployées dans des pays où elles font face à un «danger imminent».

Pour faire valoir son argument, l'élu démocrate aurait «fait remarquer pendant l'audition que les troupes américaines stationnées en Algérie, au Tchad, en Egypte ou au Kenya recevaient déjà une telle somme [de 225 dollars par mois]», selon la formulation du célèbre quotidien, qui ne cite pas les propos exacts de Joe Courtney.

Le Washington Post fait la même observation, remarquant : «Les troupes américaines déployées en Algérie [...] sont déjà éligibles [à cette prime] selon les directives de paie du Pentagone.» Formulation maladroite ou révélation ?

Que disent les directives de paie du Pentagone ?

Le document en question dresse en fait une liste des «zones de primes de danger imminent» (Imminent Danger Pay Areas), des pays où les soldats américains qui seraient en poste peuvent prétendre à une prime. L'Algérie figure en effet depuis le 7 mars 1995, sur cette liste. Aucune date de fin n'est précisée.

Parmi les autres pays mentionnés sur cette lite, on trouve la République islamique d'Iran, depuis le 4 novembre 1979, l'année où le Chah, soutenu par Washington, a été renversé. On retrouve également Cuba, où il est précisé que la prime ne concerne que les soldats opérant à Guantanamo.

Pour autant, le document n'atteste pas que des troupes américaines sont effectivement déployées en Algérie, ni dans les autres pays mentionnés.

Comme le rappelle le site algérien TSA, Alger a toujours refusé toute présence militaire étrangère sur son territoire, et officiellement, aucun soldat étranger n'y est déployé.


https://francais.rt.com/international/48609-soldats-americains-sont-ils-deployes-algerie

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 10502
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 11 Mar 2018 - 14:36

Je pense que cela concerne les Marines en charge de la protection des représentations diplomatiques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2150
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 13 Mar 2018 - 19:43

Citation :
Le FMI critique sévèrement la politique économique du gouvernement

On attendait depuis plusieurs mois et avec beaucoup de curiosité la réaction du FMI au virage économique effectué par les autorités algériennes à l’automne dernier. La réaction est venue de la mission d’experts qui viennent d’achever une visite de 15 jours en Algérie. Elle est sans ambiguïtés.

Le communiqué signé par le Chef de mission, Jean-François Dauphin, s’apparente en termes à peine mesurés à un véritable réquisitoire contre la démarche mise en œuvre par le gouvernement depuis un peu plus de 6 mois.

Changement de stratégie
Les experts du FMI commencent par prendre acte des nouvelles orientations économiques algériennes et du nouvel agenda imposé par les échéances électorales.

« Depuis la fin 2017, les autorités ont modifié leur stratégie macroéconomique à court terme. Pour stimuler la croissance et la création d’emplois, elles ont adopté un budget expansionniste pour 2018, dont le déficit sera financé principalement par la banque centrale, et ont renforcé les barrières à l’importation. Elles entendent reprendre la consolidation budgétaire à compter de 2019, en vue de rétablir l’équilibre budgétaire en 2022 ».

Le point de vue du FMI sur ce virage économique ne laisse pas beaucoup de place au doute. Il risque purement et simplement d’aggraver les déséquilibres dont souffre déjà l’économie algérienne.

Un point de vue exprimé avec une franchise très inhabituelle et presque brutale : « La mission partage le double objectif des autorités de stabiliser l’économie et promouvoir d’une croissance plus durable et plus inclusive, mais elle considère que le nouveau dosage de politique économique à court terme est risqué et pourrait entraver la réalisation de ces objectifs. Les nouvelles mesures risquent d’aggraver les déséquilibres, accentuer les tensions inflationnistes et accélérer la perte de réserves de changes. En conséquence, il se peut que l’environnement économique ne devienne propice ni aux réformes, ni au développement du secteur privé ».

Mise en garde contre le recours à la planche à billets
Les experts venus de Washington ont eu l’occasion de développer ces positions lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier. Parmi les sujets évoqués principalement, le premier a été celui de la planche à billets.

Pour la mission du FMI les choses sont claires : « Il est possible de renforcer les finances publiques graduellement. La consolidation budgétaire est nécessaire pour ajuster le niveau des dépenses au niveau réduit des recettes, mais elle peut se faire à un rythme régulier sans recourir au financement monétaire de la banque centrale ».

Jean François Dauphin précise en conférence de presse : « Les expériences internationales montrent que le financement monétaire du déficit budgétaire entraîne un risque d’accélération de l’inflation ».

Si l’État est forcé d’y recourir « il convient de limiter les montants empruntés et la durée de l’endettement ». Il ajoute que, dans une telle situation, « la Banque centrale doit jouer son rôle de garant de la stabilité des prix en réabsorbant une partie de la liquidité créée par le financement monétaire ».

L’alternative à la planche à billets est également rappelée. « Il s’agit de recourir à un large éventail d’instruments de financement, notamment l’émission de titres de dette publique au taux du marché, des partenariats publics-privés, des ventes d’actifs et, idéalement, d’emprunts extérieurs pour financer des projets d’investissements bien choisis ».

Dinar et commerce extérieur : de mauvais choix
La mission du FMI n’est pas convaincue non plus par la politique menée depuis plus de 18 mois par les autorités monétaires algériennes qui s’appuie sur la stabilisation du taux de change officiel du dinar vis-à-vis du dollar et ignore les développements en cours sur le marché parallèle.

Elle rappelle sur ce chapitre la position classique de l’institution qui préconise « une dépréciation progressive du taux de change combinée à des efforts visant à éliminer le marché parallèle des changes qui favoriserait aussi l’ajustement ».

Les experts expriment également leur scepticisme à propos des récentes décisions concernant le contrôle des importations : « La politique commerciale doit avoir pour objectif principal d’encourager les exportations plutôt que d’imposer des barrières non tarifaires aux importations, barrières qui créent de distorsions ».

Précisions de Jean François Dauphin : « Les mesures de restriction des importations prises de manière quantitative et administrative sont souvent sources de tensions inflationnistes et se révèlent fréquemment inefficaces du fait qu’elles sont contournées sur le marché intérieur d’une manière ou d’une autre ».

Des réformes structurelles sans tarder
Dans un contexte marqué par la temporisation des autorités algériennes face au dossier les plus lourds de réforme de l’économie algérienne les experts du FMI affirment enfin de nouveau qu’ « une masse critique de réformes structurelles est nécessaire pour promouvoir l’émergence d’une économie tirée par le secteur privé et diversifiée, et réduire ainsi la dépendance au pétrole et au gaz ».

Il convient d’agir sans tarder sur plusieurs fronts pour simplifier la bureaucratie, améliorer l’accès au crédit, renforcer la gouvernance, ouvrir davantage l’économie à l’investissement étranger et améliorer le fonctionnement du marché du travail.

En conférence de presse, le Chef de mission revient sur le sujet sensible des subventions énergétiques : « Les subventions mises en place avec un objectif social sont en réalité profondément injustes. En Algérie, les 20% de la population les plus riches consomment en moyenne 6 fois plus de produits énergétiques que les 20% les plus pauvres. Plus le citoyen est riche plus il en est bénéficiaire du système actuel de subventions ».

https://www.tsa-algerie.com/le-fmi-critique-severement-la-politique-economique-du-gouvernement/
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 9516
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 13 Mar 2018 - 19:50

Citation :
Algérie Épidémie : La rougeole a tué 5 personnes et 2317 cas ont été recensés dans 13 wilayas du pays

«Nous sommes en situation de veille sanitaire... Nos équipes se sont déplacées rapidement dans les wilayas concernées pour faire face à cette situation.»

Hier, lors de la tenue de la 11ème édition des Journées nationales, organisée par le Syndicat algérien de la pharmacie officine à Alger, le directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Djamel Fourar, a souligné qu'un total de 2317 cas de rougeole ont été recensés dans 13 wilayas du pays, dont 1047 à El Oued et 797 autres à Ouargla, selon le dernier bilan arrêté avant-hier par le ministère de la Santé. Cette maladie depuis quelques semaines fait couler beaucoup d'encre sur le nombre de victimes; à ce propos le responsable vient expliquer et mettre la lumière sur ce sujet en précisant qu'en date «du 11 mars en fin de journée, la situation épidémiologique de la rougeole au niveau national fait ressortir plus de 2300 cas recensés dans 13 wilayas, dont près de 1050 à El-Oued et 797 à Ouargla.

Par ailleurs, parlant du nombre exact de décès depuis le début de l'apparition de l'épidémie le 25 janvier 2018 à El Oued, il indique qu'il n'y a pas eu d'autres cas, «qui s'élèvent à cinq»! «Au total quatre missions ont été dépêchées par le ministère de la Santé depuis le mois de février dans les deux wilayas les plus touchées, en plus de celle d'Illizi», en ajoutant dans ce sens, que près de 112.000 personnes ont été vaccinées à El Oued et 68 000 autres à Ouargla. Vu la gravité de la situation, le ministère est en alerte. «Nous sommes en situation de veille sanitaire et je tiens à souligner la réactivité de nos équipes qui se sont déplacées rapidement dans les wilayas concernées pour faire face à cette situation», a-t-il ajouté, en précisant que seuls les cas graves nécessitent une hospitalisation. «La plupart des cas recensés sont des formes communes ne nécessitant pas une hospitalisation», a-t-il détaillé, faisant savoir que le bilan des cas suivis en milieu hospitalier sera rendu public incessamment.

Tout en imputant l'apparition de cette épidémie aux perturbations ayant caractérisé la campagne de vaccination contre la rougeole, en mars 2017, en raison de la réticence des parents à s'y soumettre, le docteur Fourar a indiqué que seulement 45% des enfants avaient été vaccinés, contre les 95% escomptés. «Ce manquement est un terrain propice à l'apparition de l'épidémie», a-t-il regretté. A ce propos, il a tenu à mettre en garde les citoyens contre «la dangerosité de cette maladie virale, l'une des plus contagieuses, aussi bien sur la santé des enfants que celle des adultes», d'où, a-t-il insisté, «la nécessité d'être vigilants dès qu'il y a manifestation d'un quelconque cas de rougeole». Il a rappelé que la tranche d'âge de la population concernée par la vaccination se situe entre 6 mois et 40 ans, tout en rassurant sur la chaîne de froid des vaccins qui ne fait l'objet d'aucune mise en cause, dès lors que ces derniers «n'expirent pas avant juillet 2018 et que sur chaque flacon, un témoin (mouchard) indique s'il est mal conservé ou pas». Le représentant du ministère a adressé un message à la population afin qu'elle facilite le travail des équipes de santé oeuvrant à prodiguer les vaccins, considérant injustifiée la réticence affichée à l'égard de cette procédure. Il termine par «si elle avait été menée à bien, on aurait évité cette épidémie».

http://www.lexpressiondz.com/actualite/288271-la-rougeole-a-tue-5-personnes.html

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
iznassen
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 851
Inscrit le : 22/06/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 14 Mar 2018 - 13:28


L'Ambassade algérienne à Bamako attaqué par des maliens suites a des expulsions de subsahariens par le régime d'Alger.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14162
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 15 Mar 2018 - 0:01

Playmobil en avant les histoires.....

Citation :
Le gouvernement fixe les prix d’usine des véhicules assemblés en Algérie

Algérie – Le gouvernement, par la voix du ministère de l’Industrie et des mines, a publié aujourd’hui, mercredi 14 mars, les prix d’usine des véhicules assemblés en Algérie.
Les prix rendus publics aujourd’hui concernent quatre usines d’assemblage agréées en Algérie. Il s’agit de Renault Production Algérie (RAP), Tahkout Manufacturing Company (TMC), Sovac Production Algérie et SPA Gloviz.

Cette liste de prix a été établie par le département de Youcef Yousfi après une vive polémique relative aux prix exorbitants des véhicules produits localement, comparativement à ceux importés.

Liste des prix sortie usine des véhicules particuliers montés ou fabriqués en Algérie........

https://www.alg24.net/gouvernement-prix-dusine-vehicules-assembles-algerie/

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2150
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 15 Mar 2018 - 21:23

Citation :


Jane’s Information Group, cabinet britannique spécialisé dans le renseignement de défense, a estimé dans un rapport publié, lundi 12 mars, que l’Algérie est « incapable de sécuriser entièrement ses vastes frontières contre une pénétration terroriste ».

« L’Algérie a déployé des milliers de troupes additionnelles sur les frontières avec la Tunisie et la Libye avec pour objectif de prévenir des incursions djihadistes. Compte tenu des distances à couvrir, cela demeure insuffisant pour prévenir toutes les infiltrations »,  affirme le rapport.

« Dans le désert au Sud, les groupes djihadistes basés dans les zones frontalières du Mali, de Tunisie et de Libye maintiennent la capacité de pénétrer profondément en Algérie pour effectuer des attaques, principalement contre des complexes énergétiques », ajoute Jane’s.

« Malgré des déploiements additionnels par l’armée sur les frontières et la construction de barrières physiques de défense après l’assaut djihadiste de janvier 2013 contre le complexe gazier d’In Amenas, les saisies d’armes incluant des RPGs, MANPADs et des munitions à Illizi et Tamanrasset ont continué à avoir lieu », indique le rapport du cabinet britannique.

« Il est probable que ce soit le plus souvent des cargaisons destinées à la Libye plutôt qu’à être utilisées en Algérie, mais cette vulnérabilité souligne toutefois la nature poreuse des frontières algériennes », affirme Jane’s.

« La coopération régionale en matière de sécurité reste faible, bien que l’Algérie ait intensifié sa coopération en matière de sécurité avec les États voisins », estime en outre le rapport de Jane’s. « Par exemple, l’Algérie a coordonné et partagé des renseignements avec les forces tunisiennes dans la zone frontalière. Sur le front libyen, la situation est plus problématique, compte tenu de la présence de milices rivales et de l’absence de forces militaires étatiques efficaces », indique le rapport.

« La coopération militaire algérienne avec les forces maliennes, nigériennes et mauritaniennes est assez limitée, la doctrine militaire établie donnant la priorité à l’amélioration de la sécurité frontalière plutôt qu’aux opérations transfrontalières », précise en outre le rapport du cabinet de renseignements.

https://www.tsa-algerie.com/les-defis-de-la-securisation-de-nos-frontieres-vus-par-un-cabinet-britannique-de-renseignement/
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5830
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 17 Mar 2018 - 2:19

le fameux atelier VW (seat skoda)  ils installent juste le moteur pot d'echapement et roue c'est l'industrie auto dz une idée du taux d'integration local ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1058
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 20 Mar 2018 - 19:11

Je crois rêver, l'Algérie, le paradis sécuritaire dans la région refuse les visas à la Turquie, well. c'est de bonne guerre. Comme si j'allais baver pour y aller. bounce bounce

Citation :
Suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie : Alger dit non à Erdogan

Par Sadek Sahraoui – Les autorités algériennes ont émis un refus catégorique à la proposition de suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie formulée par Ankara en marge de la dernière visite du président Recep Tayyip Erdogan. La raison ? «La suppression des visas avec la Turquie ne peut être envisagée actuellement en raison de profondes divergences entre les deux pays sur les dossiers sécuritaires et sur les conflits en cours dans la région d’Afrique du Nord», a expliqué dimanche une source diplomatique au quotidien Le Jeune Indépendant.

Ce diplomate, ajoute Le Jeune Indépendant, a souligné que «les experts turcs et algériens avaient discuté cette proposition en préparation de la visite à Algérie, en février dernier, du président turc Recep Tayyip Erdogan, mais la partie algérienne a conclu que la suppression des visas ne peut être à l’ordre du jour dans les circonstances dans lesquelles sont plongées les régions d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient». «Nous ne pouvons accepter de courir le risque de supprimer les visas lorsqu’on sait que la Turquie est malheureusement un territoire de transit des djihadistes vers la Syrie, l’Irak et aujourd’hui vers la Libye», a précisé ce diplomate, qui a ajouté que cette option, une fois retenue, «pourrait être préjudiciable à l’Algérie qui fait face à la menace terroriste à ses frontières, notamment avec la Libye, qui attire de nombreux terroristes ou mercenaires de plusieurs nationalités».

Ce diplomate de haut rang a insisté par ailleurs sur l’idée que le retour sur le continent des terroristes de la légion africaine de Daech après leur débâcle en Irak et en Syrie constitue un argument supplémentaire pour ne pas envisager la suppression des visas.

«Des terroristes ou recruteurs munis de passeports turcs peuvent passer par nos aéroports ou s’infiltrer en Algérie», a-t-il ajouté, soulignant que «la question de la sécurité du pays fait partie des principes constamment rappelés par le président Abdelaziz Bouteflika ».

A la question de savoir si la Turquie a donné des garanties en matière de contrôle des mouvements de voyageurs et de terroristes entre l’Algérie et la Turquie en tant que préalable afin que les visas soient supprimés entre les deux pays, la même source a indiqué au Jeune Indépendant que «nos deux pays divergent en matière de définition du terrorisme».

https://www.algeriepatriotique.com/2018/03/19/suppression-visas-entre-lalgerie-turquie-alger-envoie-balader-erdogan/

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2512
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 20 Mar 2018 - 20:27

Citation :
Suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie : Alger dit non à Erdogan

Par Sadek Sahraoui – Les autorités algériennes ont émis un refus catégorique à la proposition de suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie formulée par Ankara en marge de la dernière visite du président Recep Tayyip Erdogan. La raison ? «La suppression des visas avec la Turquie ne peut être envisagée actuellement en raison de profondes divergences entre les deux pays sur les dossiers sécuritaires et sur les conflits en cours dans la région d’Afrique du Nord», a expliqué dimanche une source diplomatique au quotidien Le Jeune Indépendant.
....


Erdogan a dû dire un ''non'' au régime de la poubelle, sur l'affaire du Sahara

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14162
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 20 Mar 2018 - 22:21

C'est assez incroyable ! Mais c'est tant mieux pour nous, ils sont acculé et savent qu'ils jouent le tout pour le tout ! Une fois leur infirme batards out de L'UA.... On va les déclarer organisation terroriste ( Al Khiam prépare déjà le terrain)

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1058
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 22 Mar 2018 - 12:02

Adam a écrit:
Citation :
Suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie : Alger dit non à Erdogan

Par Sadek Sahraoui – Les autorités algériennes ont émis un refus catégorique à la proposition de suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie formulée par Ankara en marge de la dernière visite du président Recep Tayyip Erdogan. La raison ? «La suppression des visas avec la Turquie ne peut être envisagée actuellement en raison de profondes divergences entre les deux pays sur les dossiers sécuritaires et sur les conflits en cours dans la région d’Afrique du Nord», a expliqué dimanche une source diplomatique au quotidien Le Jeune Indépendant.
....


Erdogan a dû dire un ''non'' au régime de la poubelle, sur l'affaire du Sahara

Pourtant il l'a toujours dit depuis le début comme ces prédécesseurs. La Turquie est même contre l'autonomie du Sahara Occidental.

L'Algérie et la Turquie ne sont pas des pays amis et je dirais même ennemis idéologiquement, la Turquie voit l'Algérie comme un pays communiste socialisant. La Turquie soutien le Maroc pour le Sahara Occidental. La guerre en Syrie que l'Algérie s'oppose. L'Algérie préférant soutenir Bachar Al-Assad et la Turquie soutenant les rebelles. L'Algérie voit d'un mauvais oeil la montée en puissance de la Turquie dans la région du MENA et de son armée. Rien ne pourra réconcilier les deux pays dans un avenir proche.  Je pense qu'une coopération de la Turquie avec la Tunisie et le Maroc serait plus utilise qu'une coopération avec l'Algérie sans l'état actuel des choses. La Turquie ayant supprimer les visas pour les citoyens marocains et tunisiens pour le Maghreb. Sans oublier l'offensive économique et politique de la Turquie dans les pays africains limitrophes à l'Algérie, la Turquie y gagne de l'influence et un part de marché grandissant.

Je dirais une entente cordiale hypocrite entre les deux pays et cela dure depuis l'indépendance de l'Algérie, la Turquie ayant traîner des pieds pour reconnaître l'indépendance de l'Algérie à cause de ses propres intérêts. La seule chose qui marche entre l'Algérie et la Turquie est le tourisme et le commerce, la Turquie ayant un temps mettre un visa pour les citoyens Algériens mais l'afflux de tourisme est dynamique et l'idée fut écartée. L'Algérie voit Erdogan comme un potentiel ennemi idéologique. Le gouvernement Algérie à peur qu'Erdogan joue avec la carte des FM en Algérie en soutenant des parties opposées au FLN comme il a put faire en Syrie et en Libye, d'ailleurs en Libye les deux pays s'opposent aussi, ils s'opposent dans presque tous les dossiers.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2150
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 22 Mar 2018 - 21:06

Citation :
L’Algérie a rapatrié 27.000 migrants subsahariens : « Nous avons le droit de préserver notre sécurité »

L’Algérie a rapatrié 27.000 migrants subsahariens vers leurs pays d’origine ces trois dernières années, a affirmé ce jeudi 22 mars à l’APN Noureddine Bedaoui, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales.

L’opération se poursuit, a expliqué le ministre, « dans le cadre du strict respect des droits de l’Homme », « en dépit de ce qui se dit et s’écrit dont le but est de ternir l’image de l’Algérie ».

Bedoui dit comprendre les motivations des migrants qui fuient les conditions difficiles dans leur pays, mais regrette que ces personnes « soient exploitées par des réseaux criminels ». « Nous avons le droit de préserver notre sécurité », insiste-t-il.

Dans un autre chapitre, le ministre affirme que la harga touche « une infime partie des Algériens ». Ce phénomène est « en recul », grâce à « la stabilité politique et économique du pays », selon Bedoui.

Le ministre de l’Intérieur a détaillé dans son intervention les mesures de facilitation et d’incitation prises par le gouvernement à l’effet d’encourager les jeunes à investir et apporter leur contribution au développement économique et social en Algérie.

https://www.tsa-algerie.com/lalgerie-a-rapatrie-27-000-migrants-subsahariens-nous-avons-le-droit-de-preserver-notre-securite/
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2150
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 23 Mar 2018 - 17:03

No comment !

Citation :
Industrie/Renault Algérie importe ses "Stepway" de Roumanie

Le secteur de la construction automobile en Algérie est à ses premiers balbutiements. Néanmoins, les images des usines lancées récemment représentants des voitures dans des emballages importées en l'état, les employés sur place n'ayant finalement comme mission que de placer les roux, ont choqués les algériens qui s'attendaient à un minimum d'intégration. L'usine Renault Algérie a été jusque-là épargnée par cette polémique autour de ce taux d'intégration. Or, l'unité algérienne de la marque au "Losange" ne déroge pas à cette règle. Le site de l'association des constructeurs automobiles de Roumanie (www.acarom.ro) a révélé dans une information publiée le 20 mars dernier que l'usine romaine de Dacia a expédié vers l'Algérie, durant les deux premiers mois de l'année en cours (janvier et février), 8036 véhicules en SKD, qui veut dire "semi-assemblés". Cette usine roumaine de Mioveni a produit au total, durant ces 60 jours, 56 666 véhicules. En somme, l'usine de Tlilat, à Oran, a importé près de 14% de ce qui a été produit en Roumanie. Les 8036 véhicules importés en SKD sont des "Sandero Stepway". Il faut signaler, par ailleurs, que Renault Algérie importe ses "Symbol" en SKD de Russie. La Renault Algérie, lancée en 2014, a atteint actuellement une capacité d'assemblage de 50 000 véhicules par an. Celle de Russie est de 180 000 alors que l'usine de Roumanie produit chaque année plus de 600 000 unités.

http://www.algerie-focus.com/2018/03/industrie-renault-algerie-importe-ses-stepway-de-roumanie/
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5830
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 24 Mar 2018 - 15:01

ils importent la stepway de roumanie mais forment leurs  équipes a casablanca a somaca
au passage ils nous vendent leur gaz importent nos legumes via des intermediaires francais ou espagnols chakchouka
la politique économique selon bouteflika

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Barsdz
Adjudant
Adjudant


messages : 345
Inscrit le : 12/08/2014
Localisation : in the water
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 25 Mar 2018 - 0:31

Kursad2 a écrit:
Adam a écrit:
Citation :
Suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie : Alger dit non à Erdogan

Par Sadek Sahraoui – Les autorités algériennes ont émis un refus catégorique à la proposition de suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie formulée par Ankara en marge de la dernière visite du président Recep Tayyip Erdogan. La raison ? «La suppression des visas avec la Turquie ne peut être envisagée actuellement en raison de profondes divergences entre les deux pays sur les dossiers sécuritaires et sur les conflits en cours dans la région d’Afrique du Nord», a expliqué dimanche une source diplomatique au quotidien Le Jeune Indépendant.
....


Erdogan a dû dire un ''non'' au régime de la poubelle, sur l'affaire du Sahara

Pourtant il l'a toujours dit depuis le début comme ces prédécesseurs. La Turquie est même contre l'autonomie du Sahara Occidental.

L'Algérie et la Turquie ne sont pas des pays amis et je dirais même ennemis idéologiquement, la Turquie voit l'Algérie comme un pays communiste socialisant. La Turquie soutien le Maroc pour le Sahara Occidental.F]] La guerre en Syrie que l'Algérie s'oppose. L'Algérie préférant soutenir Bachar Al-Assad et la Turquie soutenant les rebelles.[/u] L'Algérie voit d'un mauvais oeil la montée en puissance de la Turquie dans la région du MENA et de son armée. Rien ne pourra réconcilier les deux pays dans un avenir proche.  Je pense qu'une coopération de la Turquie avec la Tunisie et le Maroc serait plus utilise qu'une coopération avec l'Algérie sans l'état actuel des choses. La Turquie ayant supprimer les visas pour les citoyens marocains et tunisiens pour le Maghreb. Sans oublier l'offensive économique et politique de la Turquie dans les pays africains limitrophes à l'Algérie, la Turquie y gagne de l'influence et un part de marché grandissant.

Je dirais une entente cordiale hypocrite entre les deux pays et cela dure depuis l'indépendance de l'Algérie, la Turquie ayant traîner des pieds pour reconnaître l'indépendance de l'Algérie à cause de ses propres intérêts. La seule chose qui marche entre l'Algérie et la Turquie est le tourisme et le commerce, la Turquie ayant un temps mettre un visa pour les citoyens Algériens mais l'afflux de tourisme est dynamique et l'idée fut écartée. L'Algérie voit Erdogan comme un potentiel ennemi idéologique. Le gouvernement Algérie à peur qu'Erdogan joue avec la carte des FM en Algérie en soutenant des parties opposées au FLN comme il a put faire en Syrie et en Libye, d'ailleurs en Libye les deux pays s'opposent aussi, ils s'opposent dans presque tous les dossiers.

En1:l'Algérie n'a jamais soutenu une guerre,c'est logique qu'elle reste opposer à l'intervention Turque en Syrie ou n'importe quel pays qui intervient.
En 2: Rien ne pourra réconcilier Shocked je sais pas si c'est en ton nom ou tu la lu quelque part et si c'est le cas je serais curieux merci
En 3: Je suis d'accord mais je pense que les deux nations ont dépasser ce cap d'ailleurs le Bussiness entre les deux état le prouve
Et à titre personnel je suis pour la suppression de visa entre tout Etat Musulman mais malheuresement tu dois savoir que l'Algérie n'est pas prête au retour et au transit au cas ou de milliers de terroriste donc je comprend cette position,d'ailleurs les turcs qui vienne en Algérie n'ont aucune difficulté pour le Visa ça va tràs tràs vite merci

-------

http://far-maroc.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=4425
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Actualités Algeriennes
» Actualités Algeriennes
» Actualités Algeriennes
» Actualités Algeriennes
» Les actualités de la Marine Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: