Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Britannique/British Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Sam 1 Oct - 10:04

Citation :
UK Royal Navy conducts study to plan amphibious capability integration in Queen Elizabeth carriers

Dr Lee Willett, Rosyth, Scotland - IHS Jane's Navy International
30 September 2016



Key Points
UK Royal Navy is developing a requirement and plans to augment the amphibious capabilities of its aircraft carriers, as directed in 2015 SDSR
However, the primary role of the two ships remains the delivery of carrier strike operations
The UK Royal Navy (RN) is conducting study work to determine how to optimise the planned integration of an amphibious capability element into its Queen Elizabeth-class aircraft carriers.

The two carriers - the future HM ships Queen Elizabeth and Prince of Wales - are dedicated to generating carrier strike operations. However, the size and scale of the 65,000-tonne platforms provides the flexibility to support additional roles.

In its 2015 Strategic Defence and Security Review (SDSR), the UK government stated its intent to "enhance a Queen Elizabeth-class aircraft carrier to support this amphibious capability".

Enhanced amphibious outputs, when integrated with the strike and air support capabilities inherent in the vessels' carrier strike role, will enable the ships to conduct a range of tasks from the sea, including amphibious operations, commando and special forces raids, and counter-terrorism operations. For the carrier undertaking amphibious operations, the intent is for the ship to be able to deliver ashore by air an assault force up to two companies strong.

As reported previously, IHS Jane's understood that second ship Prince of Wales would likely be developed to provide increased amphibious capability, but that the work carried out on Prince of Wales to meet this requirement would also augment the ability of lead carrier Queen Elizabeth to support amphibious operations. It seems likely that both ships will be modified in the same way to deliver broadly the same amphibious capability, in terms of improving the arrangement of facilities for an embarked military force (EMF). However, work on Queen Elizabeth will be completed post-delivery, whereas time remains available to re-organise the amphibious spaces on Prince of Wales prior to build completion and to implement the modifications in a more dedicated manner.





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 4 Oct - 17:31

Citation :
Les militaires britanniques bientôt exemptés du droit humanitaire européen lors d’opérations extérieures


Posté dans Europe par Laurent Lagneau Le 04-10-2016




La Convention européenne des droits de l’Homme (CEDH) s’applique aux 47 pays membres du Conseil de l’Europe, institué en 1949 par le Traité de Londres. Et elle s’applique aussi pour les forces armées de ces derniers quand elles sont déployés sur un théâtre d’opérations extérieur, ce qui peut donner lieu à des poursuites.

Aussi, le 4 octobre, Londres a annoncé son intention de déroger au droit humanitaire européen pour ses forces armées afin d’éviter des poursuites qu’il estime abusives suite à des opérations extérieures. Il s’agirait ainsi de permettre aux militaires britanniques de ne plus être soumis à la Convention européennes des droits de l’Homme quand ils prennent part à des interventions à l’étranger, selon les circonstances.

« Mon gouvernement fera en sorte que nos troupes soient reconnues pour le travail incroyable qu’elles font. Ceux qui servent en première ligne auront notre soutien lorsqu’ils rentrent à la maison », a en effet déclaré Mme le Premier ministre Theresa May, via un communiqué. « Nous leur offrirons notre gratitude et nous mettrons fin à l’industrie de plaintes vexatoires qui a poursuivi ceux qui ont servi dans les précédents conflits », a-t-elle ajouté.

L’essentiel des poursuites visant des soldats britanniques concerne l’intervention en Irak de 2003. Pour les prendre en compte, le gouvernement britannique a créé l’Iraq Historic Allegations Team. Cet organisme, chargé d’enquêter sur les accusations de violations des droits de l’Homme portées par des civils irakiens, avait reçu, au 31 mars 2016, 1.374 plaintes pour mauvais traitements, disparitions, voire meurtre. Et seulement 326 cas ont été résolus, donnant lieu à des compensations d’un montant total de 20 millions de livres.

Quoi qu’il en soit, pour le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, le « système juridique [du Royaume-Uni, ndlr] a été exploité pour porter des accusations fausses contre nos soldats sur une échelle industrielle » et « cela a causé un grand désarroi à des gens qui ont risqué leur vie pour nous protéger, cela a coûté des millions aux contribuables, et il y a un risque sérieux que cela empêche nos forces armées de faire leur travail. »

L’affaire « Hasan contre le Royaume-Uni », qui a fait l’objet d’un arrêt de la Cour européenne des droits de l’Homme le 16 septembre 2014, en est un exemple. En avril 2013, Tarek Hasan avait été arrêté et détenu au camp Bucca, en Irak, par les forces britanniques. Puis il fut retrouvé mort quelques mois plus tard.

Son frère, après avoir été débouté par les juridications britanniques, avait donc saisi la CEDH, laquelle rejeta la responsabilités de Londres, la mort de Tarek Hasan étant survenue quatre mois après être sorti de Camp Bucca, qui plus est dans une région éloignée de son lieu de détention et non contrôlée par la British Army. En outre, la victime fut tuée par une rafale de fusil Kalachnikov, une arme qui n’est pas utilisée outre-Manche.

Cela étant, le gouvernement britannique a précisé que si ses militaires seront exemptés de la Convention européenne des droits l’Homme dans certains conditions, ils resteront soumis aux obligations des Conventions de Genève.

http://www.opex360.com/2016/10/04/les-militaires-britanniques-bientot-exemptes-du-droit-humanitaire-europeen-lors-doperations-exterieures/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 4 Oct - 20:03

Citation :
4 oct. 2016 | Par Guillaume Belan

Thales étudie le futur des drones pour la Royal Navy



Le Watchkeeper pour la première fois en ambiance marine © Thales



L’industriel français a annoncé par communiqué son implication dans un exercice de grande envergure nommé « Unmanned Warrior » avec la Royal Navy visant à déterminer la faisabilité de l'utilisation de systèmes sans pilote et autonomes en milieu marin. A l'occasion de cet événement, le système Watchkeeper et le navire de surface sans équipage (USV) Halcyon, permettront à Thales de démontrer ses capacités technologiques autonomes.

Ainsi, pour la première fois, le Watchkeeper sera déployé dans un contexte maritime et utilisera son radar I-Master pour pister de petites menaces asymétriques et rapides telles que des jet-skis et des bateaux à grande vitesse. Jusqu’à présent le Watchkeeper avait uniquement pris part à des opérations terrestre, à l’instar de l’Afghanistan. Le Watchkeeper permettra d’apporter à la Royal Navy une capacité ISR (Intelligence, Surveillance et Reconnaissance) avec son autonomie de vol dépassant les 16 heures.

En tant que fournisseur du programme MAPLE (Maritime Autonomous Platform Exploitation), Thales travaille également avec l'industrie, le Laboratoire des sciences et technologies de la défense (Dstl) et la division maritime de la Royal Navy pour étudier les systèmes de gestion et contrôle intégrés des drones. Le système de combat de démonstration initial ACER (Autonomous Control Exploitation and Realisation) sera déployé sur le navire Northern River et fera partie intégrante de l'événement. Ce dernier se déroulera au cours du projet de la Navy afin de disposer, à terme, d'un système de combat à architecture ouverte pour sa future flotte de navires de surface

« En parvenant à réunir un grand nombre de fournisseurs de systèmes issus de la défense, de l'industrie et du monde universitaire, l’exercice Unmanned Warrior est devenu le catalyseur d'un niveau de discussion et de participation qui servira de référence pour les projets collaboratifs » a déclaré le commandant Peter Pipkin, Officier du Fleet Robotics.

http://www.air-cosmos.com/thales-etudie-le-futur-des-drones-pour-la-royal-navy-83465
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 4 Oct - 20:24

Citation :
La construction du prochain sous-marin nucléaire lanceur d’engins britannique va commencer


Posté dans Europe, Forces navales par Laurent Lagneau Le 04-10-2016




À une large majorité, les députés britanniques ont approuvé, en juillet dernier, le renouvellement de la flotte de 4 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la classe Vanguard mis en oeuvre par la Royal Navy au titre de la dissuasion nucléaire. Le montant total de la facture est estimé à plus de 31 milliards de livres sterling.

Mais, plusieurs contrats avaient déjà été notifiés à cette fin par le ministère britannique de la Défense (MoD), BAE Systems ayant été chargé, en 2011, de réaliser les études de conception des quatre futurs SNLE. En outre, Rolls Royce s’était vu confier la réalisation des réacteurs nucléaires. En tout, ce programme, appelé « Successor », devrait faire travailler par moins de 850 entreprises et générer, à terme, 6.000 emplois hautement qualifiés d’ingénieurs et de techniciens.

Maintenant que le feu vert politique a été donné, le MoD a a débloqué, le 1er octobre, la somme de 1,3 milliard de livres afin de permettre à BAE Systems Submarines de lancer le chantier du premier des quatre futurs SNLE de la Royal Navy. La cérémonie de découpe de la première tôle aura lieu le 5 octobre, au chantier naval de Barrow-in-Furness, dans le nord de l’Angleterre.

« Les sous-marins lanceurs d’engins du Royaume-Uni sont la garantie ultime de la sécurité de notre nation. Nous les utilisons tous les jours pour dissuader les menaces les plus extrêmes », a commenté Michael Fallon, le ministre de la Défense. « Nous ne pouvons pas savoir quels seront les nouveaux dangers auxquels nous pourrions faire face dans les année 2030, 2040 et 2050. Donc, nous agissons maintenant pour les remplacer », a-t-il justifié.

« Cet investissement financier supplémentaire du MoD est une marque de confiance dans notre capacité à construire ces navires sophistiqués », s’est félicité Tony Johns, directeur général de BAE Systems Submarines. « Nous travaillons à la conception de cette nouvelle classe de sous-marins depuis plus de cinq ans et nous sommes maintenant en mesure de commencer la production à la date que nous nous étions fixés en 2011″, a-t-il ajouté.

Selon le MoD, les SNLE du programme Successor seront les sous-marins les « plus grands et les plus avancés » de la Royal Navy et leur « conception ainsi que leur construction seront technologiquement les plus complexes de l’histoire du Royaume-Uni. »

Pour rappel, les 4 futurs SNLE britanniques, dont le premier exemplaire entrera en service d’ici 2030, auront le même compartiment « missiles » que les 12 SSBN-X qui remplaceront les 18 sous-marins de la classe Ohio de l’US Navy étant donné que les uns et les autres mettront en oeuvre le même type de missile balistique « Trident ».


http://www.opex360.com/2016/10/04/la-construction-du-prochain-marin-nucleaire-lanceur-dengins-britannique-va-commencer/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mer 12 Oct - 20:16

Citation :
12 oct. 2016 | Par Emmanuel Huberdeau

Les Typhoon britanniques déployés en Asie



La RAF déploie ses Typhoon en Malaisie et en Corée du Sud © Crown



Le 2 octobre 2016, huit chasseurs Typhoon de la Royal Air Force sont arrivés sur la base aérienne de Butterworth en Malaisie. Les appareils britanniques participent à l'exercice Bersama Lima 16 impliquant également la Malaisie, Singapour, l'Australie et la Nouvelle Zélande du 4 au 21 octobre.

Les Typhoon sont arrivés du Royaume-Uni en compagnie d'un ravitailleur en vol A330 MRTT Voyager. Le voyage n'a cependant pas été direct et les appareils britanniques ont effectués plusieurs escales.

Selon la RAF, ce déploiement prouve les capacités de projection "stratégique" du Typhoon. L'exercice pourrait d'ailleurs permettre à la RAF de faire la démonstration en Malaisie des capacités du Typhoon. Kuala Lumpur prévoit d'acquérir 18 nouveaux chasseurs pour remplacer ses Mig-29 à un horizon encore incertain. L'Eurofighter est en lice tout comme le Rafale, le Super Hornet ou encore le Su-35.

En Novembre, la RAF enverra aussi un détachement de Typhoon en Corée du Sud. Ils seront accompagnés d'un Voyager et d'un avion de transport stratégique C-17 Globemaster. Ces appareils participeront à un exercice avec les chasseurs F-15K et F-16C/D sud coréens sur la base de Osan du 4 au 11 novembre.

http://www.air-cosmos.com/les-typhoon-britanniques-deployes-en-asie-83841
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 14 Oct - 19:49

Citation :
14 oct. 2016 | Par Guillaume Belan

La RAF estime avoir neutralisé 1700 combattants de Daech



Tornado GR4 © Crown



La défense britannique vient de publier des statistiques qui révèlent que le nombre de combattants de Daech tués par les bombardements de la Royal Air Force en Irak et en Syrie depuis le début des opérations, il y a deux ans, atteint plus de 1700 tués.

Les chiffres publiés, mis à jour à la fin septembre, montrent qu'environ 1.571 combattants de Daech ont été tués en Irak et 181 en Syrie depuis le début des opérations en décembre à 2015.

Selon la défense britannique, qui prévient qu'il ne s'agit que d'estimations, les résultats des frappes sur place étant peu évident à confirmer, il n'y aurait eu aucune victime civile.

Michael Fallon, le secrétaire d'état à la défense britannique a déclaré hier « Daesh est vaincu. Le mouvement recule. Daech occupe maintenant moins de 10% du territoire irakien. Depuis deux ans nous avons réalisé des progrès significatifs. Le combat reste dur. Mais, la Grande-Bretagne ne faiblira pas. »

http://www.air-cosmos.com/la-raf-estime-avoir-neutralise-1700-combattants-de-daech-83991
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 17 Oct - 20:22

Citation :
2nd Battalion The Royal Anglian Regiment - The Poachers

Life often throws up unexpected obstacles. Luckily The Poachers have had 70 Gurkha Field Squadron, The Queen's Gurkha Engineers, to help
them get over theirs during Exercise ASKARI STORM.


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
silent eagle
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1249
Inscrit le : 17/04/2012
Localisation : somewhere
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 18 Oct - 10:17

UK has selected the German Boxer as future 8x8 armoured infantry fighting vehicle for British army




Citation :
According a report from The Times website, United Kingdom have taken the decision to purchase 800 Boxer 8x8 wheeled armoured infantry vehicles from the German Company ARTEC GmBH, a Joint Venture of Krauss-Maffei Wegmann, Rheinmetall MAN Military Vehicles and Rheinmetall Military Vehicles Nederland.

Also according the Times website, Military officials believe that the collapse of the pound after Brexit will force the British government to delay or cancel projects that are not already on the books.
As a result, the British Ministry of Defence wants to fast-track the purchase of a fleet of up to 800 eight-wheeled infantry vehicles from Germany, according to defence industry sources.

A previous program of the British army, part of the Future Rapid Effects System, fell apart after the MoD and General Dynamics failed to reach an agreement on a contract in 2008 after its Piranha 5 had been nominated as the preferred vehicle.

In September 2015, British army has launched a new program to equip its armed forces with a new 8x8 wheeled infantry fighting vehicle to supply mechanized infantry units.

The contenders were the French Company Nexter with the VBCI, American Company General Dynamics with the Stryker, Finnish Company Patria with its AMV and German Company Rheinmetall/Krauss-Maffei Wegmann with the Boxer.

The Boxer is a German-Dutch multirole armoured fighting vehicle designed to accomplish a number of operations through the use of installable mission modules. It is produced by the ARTEC GmbH (ARmoured vehicle TEChnology) industrial group, and the program is being managed by OCCAR (Organisation for Joint Armament Cooperation).

The Boxer vehicles are in service with Netherlands, Germany and Lithuania. On August 22, 2016, OCCAR on behalf of the Republic of Lithuania and ARTEC signed a contract for the procurement of BOXER Infantry Fighting Vehicles.

The Boxer design is based on a modular structure selected to give the maximum flexibility for multipurpose operations. The vehicle incorporates a high level of standardisation and uses commercially proven automotive components.

The Boxer can be fitted with latest generation of modular armour to offer high level of protection gainst ballistic and mine threats.

http://www.armyrecognition.com/october_2016_global_defense_security_news_industry/uk_has_selected_the_german_boxer_as_future_8x8_armoured_infantry_fighting_vehicle_for_british_army_11710161.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arabic-army.com/
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 21 Oct - 20:02

Citation :
Le futur sous-marin nucléaire lanceur d’engins britannique sera le HMS Dreadnought


Posté dans Europe, Forces navales par Laurent Lagneau Le 21-10-2016




Le 21 octobre 1805, l’amiral britannique Horatio Nelson remportait la bataille navale de Trafalgar en détruisant les deux tiers des navires français et espagnols alors engagés contre la Royal Navy près du détroit de Gibraltar. Depuis, ce jour est célébré chaque année sous le nom de « Trafalgar Day ». Et l’amirauté britannique a pris l’habitude de faire de grandes annonces à cette occasion.

Ainsi, par exemple, le 21 octobre 1960, le premier sous-marin nucléaire (d’attaque) britannique était lancé sous le nom de HMS Dreadnought, en référence aux huit précédents navires ayant porté cette appellation depuis 1553, et dont certains marquèrent un tournant dans l’histoire navale.

Ce fut notamment le cas du cuirassé HMS Dreadnought, le premier grand navire de guerre propulsé par des turbines à vapeur et dont l’architecture passait pour révolutionnaire au moment de son lancement, c’est à dire en 1906. Ce navire marqua une rupture technologique dans le domaine de la marine de guerre.

Cela étant, le premier sous-marin nucléaire britannique fut retiré du service en 1980. Et, depuis, le nom de Dreadnought était tombé dans l’oubli, avant d’être repris, l’an passé, pour désigner un concept futuriste de navire de guerre (le Dreadnought 2050), imaginé par des ingénieurs de Startpoint, un collectif d’entreprises de l’armement soutenu par le ministère de la Défense et la Royal Navy.

Pour autant, la lignée des Dreadnought ne va pas s’éteindre car la Royal Navy a attendu le Trafalgar Day pour annoncer que son futur sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE), jusqu’alors appelé « Successor », sera le dixième navire à porter ce nom.

« À l’occasion du jour le plus important dans le calendrier de la Royal Navy – le Trafalgar Day – Sa Majesté la Reine a donné son consentement pour que ce bâtiment puisse porter le nom de Dreadnought », a en effet annoncé la marine britannique.

Le chantier du HMS Dreadnought – 17.200 tonnes – a commencé le 5 octobre au chantier naval de Barrow-in-Furness, sous l’égide de BAE Systems. Trois autres SNLE de ce type seront livrés à la Royal Navy. Ces navires les sous-marins les « plus grands et les plus avancés » de la marine britannique et leur « conception ainsi que leur construction seront technologiquement les plus complexes de l’histoire du Royaume-Uni », fait valoir Londres.

http://www.opex360.com/2016/10/21/le-futur-marin-nucleaire-lanceur-dengins-britannique-sera-le-hms-dreadnought/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Sam 29 Oct - 19:48

Citation :
28 oct. 2016 | Par Emmanuel Huberdeau

Premier vol d'un Merlin Mk4


Le premier Merlin Mk4 doit être livré en 2017 © Royal Navy



La Royal Navy a annoncé, le 28 octobre 2016, le premier vol d'un hélicoptère AW101 Merlin Mk4 destiné aux Royal Marines. L'appareil est un Merlin Mk3, auparavant opéré par la Royal Air Force, ayant subit un programme de maritimisation conduit par Leonardo (Agusta Westland). En 2014, un contrat de 910M€ avait été attribué à Leonardo pour la maritimisation de 25 AW101 (Cette somme comprenait également le MCO des hélicoptères d'attaque Apache pendant 5 ans).

Cette nouvelle variante du Merlin a abandonné sa livrée verte de la Royal Air Force pour le gris des appareils embarqués de la Royal Navy. Le rotor a été modifié afin qu'il puisse être replié pour gagner de la place en vue de son stockage sur les bâtiments de combat. L'avionique a aussi été adaptée et modernisée à un standard équivalent à celle des Merlin Mk2 déjà en service dans la Royal Navy (Version anti sous-marine).

Le premier Merlin Mk4 doit être livré en 2017 à la Royal Navy. Il opérera au sein du "Commando Helicopter Force". Les Merlin Mk4 seront employés comme hélicoptères de manoeuvre et opéreront principalement depuis les bâtiments amphibies de la Royal Navy. Ils effectueront notamment des missions de transport de troupes et de matériel pendant les opérations de débarquement. Les Merlin Mk4 remplaceront les Sea King Mk4 auparavant opérés par les Royal Marines.

http://www.air-cosmos.com/premier-vol-d-un-merlin-mk4-84645
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 4 Nov - 18:50

Citation :
4 nov. 2016 | Par Emmanuel Huberdeau

MBDA : lancement de la phase de démonstration et de production du Sea Ceptor


Le Sea Ceptor équipera les futures frégates Type 26 de la Royal Navy © MBDA



Le missilier européen MBDA a annoncé, le 4 novembre 2016, avoir reçu un contrat de 100M£ pour le lancement des phases de démonstration et de production du missile de défense aérienne Sea Ceptor sur les futures frégates Type 26 (T 26) de la Royal Navy. Le contrat a été attribué par le ministère de la défense britannique (MOD).

La phase de développement du Sea Ceptor avait été lancé en janvier 2012 pour un montant global de 483 M£. En 2013, un contrat de 250M£ avait été attribué à MBDA pour lancer la production du nouveau missile surface-air Sea Ceptor.

La phase démonstration et de production du Sea Ceptor à bord des T 26 durera dix ans, a annoncé MBDA. Elle comprendra des travaux de conception pour l'intégration des missiles sur les bâtiments et la fabrication des équipements électroniques pour les huit frégates Type 26.

Le Sea Ceptor est un missile de défense aérienne qui est en cours de qualification sur les frégates Type 23 de la Royal Navy. Il a également été sélectionné par la marine néo zélandaise pour ses frégates "Anzac". Le Sea Ceptor est un engin "tire-et-oublie" doté d'un autodirecteur électromagnétique lui permettant théoriquement de faire face à des attaques dites saturantes. Aux dires du MoD, le Sea Ceptor doit être capable de protéger une surface d'environ 1300 kilomètres carrés autour du navire qui en sera équipé.

http://www.air-cosmos.com/mbda-lancement-de-la-phase-de-demonstration-et-de-production-du-sea-ceptor-84847
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 6 Nov - 17:01

Citation :
Les avions AWACS britanniques cloués au sol pour un problème électrique


Posté dans Europe, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 06-11-2016




La Royal Air Force dispose actuellement de 7 avions E-3D Sentry AEW.1, acquis à la fin des années 1980. Comme leurs homologues français, ces appareils sont fortement sollicités pour les opérations en cours contre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie (un exemplaire est basé à Chypre dans le cadre de l’opération Shader) ainsi que pour les mesures de réassurance décidées en 2014 par l’Otan au profit des pays baltes et de la Pologne, après l’annexion de la Crimée par la Russie.

Seulement, les AWACS britanniques ne seront pas disponibles pendant un certain temps. « Á la suite d’une inspection technique de routine sur les E-3D, un problème relatif au système de câblage électrique a été constaté. Comme la sécurité est notre préoccupation première, la flotte volera à nouveau quand ce problème aura été réglé », a indiqué un porte-parole de la RAF, selon Defense News.

Les travaux, effectués sur la base aérienne de Coningsby, pourraient prendre des semaines. La maintenance des AWACS de la RAF a été confiée à un consortium emmené par Northrop Grumann UK.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle mésaventure arrive à la Royal Air Force. Ainsi, en 2012, les E-3D AEW.1 avaient été brièvement cloués au sol après la découverte de défauts sur les rotodômes (c’est à dire l’antenne du radar primaire de 9 mètres de diamètre) sur deux d’entre-eux.

Initialement, il était prévu de retirer du service les E-3D AEW.1 en 2025. Mais il a été décidé, dans le cadre de la dernière Strategic Defence and Security Review publiée l’an passée par le gouvernement britannique, de les prolonger jusqu'en 2035, ce qui demandera une remise à niveau d’ici 2020.

http://www.opex360.com/2016/11/06/les-avions-awacs-britanniques-cloues-au-sol-pour-probleme-electrique/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 8 Nov - 19:23

Citation :
Mars Attaque

Pas fréquent.

Vu en Irak, un des 24 véhicules Bushmaster (par Thales modifiés pour les SAS britanniques.


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Jeu 10 Nov - 20:04

Citation :
Royal Marines a ajouté 3 photos.

Junglie 441 touches down on the deck of French assault ship FS Tonnerre – the first time the Royal Marines’ new helicopter has landed on board this Marine Nationale warship.

Somewhere off the north Cornish coast, a French aircraft handler lashes the 14-tonne Commando carrier to the flight deck of the assault ship.

Pilot and squadron operations officer Lt Cdr Tom Burrows was given a two-hour window to ‘play’ with the 21,000-tonne assault ship (a hybrid of HMS Ocean and Bulwark).

The flying (sorry) visit was a taster ahead of a possible deployment by two battlefield Merlins with Tonnerre’s sister Mistral next year.




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 14 Nov - 17:00

Citation :
Le Royaume-Uni et la Norvège renforcent leur coopération militaire


Posté dans Diplomatie, Europe, Otan par Laurent Lagneau Le 14-11-2016




En septembre 2014, le Royaume-Uni, le Danemark, les trois pays baltes et la Norvège signèrent une lettre d’intention afin de créer une force expéditionnaire commune devant être pleinement opérationnelle d’ici 2018 pour des missions menées au profit de l’Otan et des Nations unies.

Alors que la Grande-Bretagne s’apprête à quitter l’Union européenne, le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, a conclu, le 10 novembre, avec son homologue norvégien, Mme Ine Marie Eriksen Søreide, un accord visant à renforcer la coopération militaire entre Londres et Oslo, en particulier dans le domaine de la surveillance maritime.

« Compte tenu de notre proximité géographique et des défis communs dans le contexte stratégique de l’Atlantique Nord, nous sommes bien placés pour une coopération future en matière de surveillance maritime », a en effet expliqué Mme Søreide, pour qui les capacités concernant en particulier les opérations anti-sous-marins sont « importantes pour l’Otan et les alliés proches ».

La ministre norvégienne a ainsi implicitement fait référence à la Finlande et à la Suède qui ont exprimé des inquiétudes au sujet de possibles incursions de sous-marins « étrangers » (c’est à dire russes) dans leurs eaux territoriales.

« En intensifiant la coopération avec la Norvège dans le domaine de la patrouille maritime, nous garderons la Grande-Bretagne plus sûre », a, de son côté, commenté le ministre britannique.

Dans le détail, l’accord signé par M. Fallon et Mme Søreide portera sur les avions de patrouille maritime. Dans ce domaine, les deux pays s’apprêtent à moderniser leurs capacités. Le dernier Livre blanc norvégien sur la Défense, publié en juin dernier, recommande en effet le remplacement des actuels P3C Orion. Il s’agit même d’une priorité pour Oslo. Quant au Royaume-Uni, il a d’ores et déjà commandé 9 avions de type P-8 Poseidon auprès du constructeur américain Boeing.

http://www.opex360.com/2016/11/14/le-royaume-uni-la-norvege-renforcent-leur-cooperation-militaire/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 14 Nov - 20:37

Citation :
The Royal Scots Borderers - 1 SCOTS

They're all at it!

D Company have now joined C Company on exercise in Otterburn. Incorporating support weapon assets into the Rifle Companies, ensuring
awareness of how to employ them properly, massively increases our flexibility on the battlefield.

We should probably also mention that A Company are conducting their own exercise up at Magilligan Training Centre at the moment. They
obviously couldn't deal with being left out!

Great effort all round from the Jocks - getting the basics right in testing conditions will ensure success wherever we find ourselves in the future!




Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2743
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 15 Nov - 18:50

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 18 Nov - 20:28

Citation :
Feu vert US à la vente de 26 Predator B pour le Royaume-Uni




La facture est conséquente: un milliard de dollars!

Le DoS (Department of State) a autorisé une FMS (foreign military sale) au profit du Royaume-Uni. Cette vente porte sur 26 Predator B (16 et 10 en option).

La liste des équipements à fournir comporte aussi:
Citation :
"twelve (12) Advanced Ground Control Stations (GCSs) (8 with option for additional 4); four (4) New Launch and Recovery Element GCSs; four (4) Upgrades to existing Blk 15 Launch and Recovery Element GCSs (2 with option for additional 2); twenty-five (25) Multi-spectral Targeting Systems (12 + 2 spares, with option for additional 10 + 1 spare); twenty-five (25) AN/APY-8 Lynx IIe Block 20A Synthetic Aperture Radar and Ground Moving Target Indicators (SAR/GMTI) (12+ 2 spares, with option for additional 10 + 1 spare); Eighty-six (86) Embedded Global Positioning System/Inertial Guidance Units (EGIs) (3 per aircraft) (48 + 5 spares, with option for additional 30 + 3 spares). This sale also includes communications equipment, Identification Friend or Foe (IFF) equipment; weapons installation kits; TPE331-10YGD engines; unique and common spares package; support equipment; U.S. Air Force technical orders; country specific technical orders; Contractor Logistics Support for two (optional three) years; contractor provided aircraft components, spares, and accessories; personnel training; and other related elements of logistical and program support."

General Atomics Aeronautical Systems a été chargé des modalités pratiques (fournitures des matériels, formation et soutien).

Actuellement, les Britanniques disposent de 10 MQ-9 Reaper.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/11/17/feu-vert-us-a-la-vente-de-26-predator-b-pour-le-royaume-uni-17182.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 18 Nov - 21:36

Citation :
Les destroyers de la Royal Navy privés de missiles anti-navires en 2018?


Posté dans Europe, Forces navales par Laurent Lagneau Le 18-11-2016




C’est ce que l’on appelle une « rupture temporaire de capacité » : faute de moyens, les destroyers et autres frégates de la Royal Navy ne pourront plus compter sur leurs missiles anti-navires en cas de nécessité.

En effet, affirme le quotidien britannique « The Telegraph« , les RGM-84 Harpoon, actuellement en dotation au sein de la Royal Navy, seront retirés du service d’ici 2018. Et rien n’a été prévu pour les remplacer d’ici-là, un missile de nouvelle génération étant attendu, au mieux, dans 10 ans.

Qu’à ne cela tienne, pourrait-on penser, il reste encore les missiles anti-navires Sea Skua mis en oeuvre par les hélicoptères embarqués. Peine perdue, là aussi. Ces engins rejoindront aussi les Harpoon, étant attendu qu’ils doivent être remplacés par le Sea Venom, c’est à dire l’ANL (Anti-navire léger), en cours de développement dans le cadre d’une coopération franco-britannique. Mais cette nouvelle munition ne sera pas prête avant 2020…

En outre, un hélicoptère ne peut constituer qu’une solution complémentaire, étant donné que, par exemple, son utilisation dépend des conditions météorologiques.

« C’est comme si [l'amiral] Nelson avait décidé de se débarrasser de ses canons pour revenir au mousquet », a les sources de la Royal Navy interrogées par The Telegraph.

Sans missiles anti-navires, les capacités des destroyers britanniques vont être dégradées, étant donné que l’artillerie du bord n’a pas la même portée des Harpoon, qui peuvent frapper une cible à 140 km de distance. « C’est une rupture capacitaire importante et le gouvernement est irresponsable. Cela montre que nos navires de guerre sont pour la vitrine et non pour le combat », a commenté l’ex-amiral Chris Parry

Cela étant, ce ne sont pas les solutions qui manquent : il serait en effet possible, pour la Royal Navy, de se procurer un nouveau stock de missiles Harpoon, d’opter pour l’Exocet MM40 ou le Naval Strike Missile norvégien. Seulement, l’argent manquerait pour financer une telle acquisition, les fonds étant siphonnés par la construction de deux porte-avions et le renouvellement des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) par ceux de la classe HMS Dreadnought.

http://www.opex360.com/2016/11/18/les-destroyers-de-la-royal-navy-prives-de-missiles-anti-navires-en-2018/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 22 Nov - 17:19

Citation :
Un rapport déplore la chute du nombre de destroyers et de frégates en service au sein de la Royal Navy


Posté dans Forces navales par Laurent Lagneau Le 22-11-2016




Historiquement, la puissance britannique doit beaucoup à la Royal Navy. Or, cette dernière risque de n’être plus que l’ombre d’elle-même au rythme où va la réduction du nombre de ses navires dits de premier rang.

Au début des années 1980, la flotte de surface de la marine britannique comptait 3 porte-avions, 2 navires d’assaut amphibie, 53 frégates, 13 destroyers, 1 croiseur, 22 patrouilleurs et 36 bâtiments dédiés à la lutte contre les mines.

Sachant que les frégates (et les sous-marins nucléaires d’attaque) constituent la colonne vertébrale d’une marine qui veut continuer à jouer les premiers rôles, la Royal Navy n’a cessé d’en perdre lors des 35 dernières années. Elle en comptait 35 en 1990, puis 21 en 2000 et 17 en 2010. Actuellement, seules 13 frégates de type 23 (classe Duke) sont opérationnelles.

S’agissait des destroyers, la tendance est identique, même si leur nombre a été réduit plus progressivement. La marine britannique en disposait 13 en 1990, contre seulement 6 actuellement.

Selon les disponibilités, la Royal Navy peut compter sur 19 navires de surface dits de premier rang. Or, pour le comité de la Défense de la Chambre des communes, cette situation est plus que préoccupante. (Et encore, il n’a pas abordé la question des missiles anti-navires qui manqueront à ces bâtiments à partir de l’année prochaine…)

Ainsi, la commande concernant les frégates de type 26, qui doivent remplacer les 13 de type 23, a été réduite à 8 unités. Et la dernière Strategic Defense and Security Review (SDSR), publiée en novembre 2015, prévoit l’acquisition, en complément, de 5 frégates d’une nouvelle classe, connues sous le nom de « General Purpose Frigate » (GPF ou Type 31), seront plus légères (et donc moins coûteuses), avec des capacités « polyvalentes ».

Ce choix est identique à celui fait par la France avec la réduction de 13 à 8 du nombre de Frégates multimissions (FREMM) commandées et le lancement, pour 5 unités, de la Frégate de Taille Intermédiaire (FTI), ce type de navire étant censé être plus facilement exportable.

Seulement, le programme des frégates de type 26 a pris du retard, alors que le premier navire doit entrer en service en 2022. Et le comité de la Chambre des communes, s’il l’estime pertinent, le projet de General Purpose Frigate soulève quelques interrogations au sujet de capacités militaires qu’il fournira à la marine britannique.

Il faut « veiller à ce que le programme ‘General Purpose Frigate’ donne à la Royal Navy les capacités dont elle a besoin et non des navires pas assez performants destinés seulement à atteindre la cible des 19 frégates et destroyers et pouvant éventuellement être adaptés à l’exportation », plaide le rapport.

S’agissant des destroyers de type 45 (classe Daring), leur disponibilité est affectée par des problèmes liés à leur système de propulsion, notamment quand ces navires sont envoyés dans les mers chaudes. Et là, les députés britanniques voient rouge.

« Il est clair que les essais des turbines ont été l’une des causes majeures des problèmes rencontrés par les destroyers de type 45 quand ils sont entrés en service. Ceci est une faute grave du ministère de la Défense et des industriels », accuse le rapport.

En outre, poursuit-il, « il est étonnant que les spécifications des destroyers de type 45 n’aient pas compris l’obligation pour ces navires de fonctionner à pleine capacité et pour des périodes prolongées dans les régions chaudes, comme celle du Golfe (arabo-persique) » et c’est « une faute inexcusable » pouvant avoir des « conséquences potentiellement dangereuses. »

Mais plus généralement, le comité « Défense » de la Chambre des communes déplore surtout le faible nombre de navires de surface que peut aligner la Royal Navy. Les anciens chefs d’état-major de la marine britannique entendus par les députés sont unanimes : ce format est « insuffisant ».

Pour l’amiral Alan West, baron de West of Spithead, il faudrait au moins 30 frégates et destroyers pour permettre à la Royal Navy de mener à bien tous ses engagements. Ce nombre avait été arrêté en 1998, à l’occasion de la SDSR publiée cette année-là. Et, depuis, les besoins n’ont pas diminué, bien au contraire. D’autant plus que, à l’avenir, la marine de Sa très gracieuse Majesté devra armer au moins un groupe aéronaval constitué autour de l’un de ses deux futurs porte-avions…

http://www.opex360.com/2016/11/22/rapport-deplore-la-chute-du-nombre-de-destroyers-de-fregates-en-service-au-sein-de-la-royal-navy/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 27 Nov - 20:22

Citation :
SPTA Military

The King's Royal Hussars – à Salisbury Plain.




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 11 Déc - 19:37

Citation :
UK orders two more River-class OPVs

Nicholas de Larrinaga, London - IHS Jane's Defence Weekly

09 December 2016


Concept image of a Batch 2 River-class OPV. Source: BAE Systems



BAE Systems has been awarded a GBP287 million (USD361 million) contract to build two more Batch 2 River-class offshore patrol vessels (OPVs) for the Royal Navy, it was announced on 8 December.

The order of two more OPVs was set out in the United Kingdom's 2015 defence review, and will add to the three vessels of the same class already under construction. According to the UK Ministry of Defence (MoD) the latest contract also includes support for all five Batch 2 vessels.

To be known as HMS Tamar and HMS Spey, the vessels are expected to be delivered to the Royal Navy in 2019.

Describing the role of the vessels, the MoD said, "Like the other vessels of its class, HMS Tamar and HMS Spey will carry out counter-terrorism, anti-piracy, anti-smuggling and maritime defence operations, and are expected to be equipped with a 30mm cannon and a flight deck capable of receiving a Merlin helicopter."

The two new vessels are expected to replace HMS Clyde , the Modified Batch 1 River-class OPV that was commissioned into service in 2007. The three Batch 1 River-class vessels (HMS Tyne, HMS Severn and HMS Mersey), all of which were commissioned in 2003, are due to be replaced by the three Batch 2 vessels already under construction. The first of these, HMS Forth , is currently fitting out in Scotstoun and is due for commissioning in 2017.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mer 14 Déc - 17:25

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 16 Déc - 16:49

Citation :
Fallon confirms USMC F-35s to join maiden deployment of HMS Queen Elizabeth


Gareth Jennings, London - IHS Jane's Defence Weekly

16 December 2016


Seen here about to launch from USS Wasp, the F-35B is to be flown by both the US Marine Corps and the Royal Navy/Royal Air Force
during the maiden operational deployment of HMS Queen Elizabeth in 2021. Source: US Navy



The UK defence secretary confirmed on 15 December previously revealed plans to have the US Marine Corps (USMC) embark aboard the Royal Navy's new Queen Elizabeth aircraft carrier on its maiden operational deployment in 2021.

The announcement was made by Michael Fallon during a meeting in London with his US counterpart, Ashton Carter, and confirms plans already divulged by the UK Ministry of Defence (MoD) and US Department of Defense (DOD) to have the USMC operate its Lockheed Martin F-35B Lightning II Joint Strike Fighters (JSFs) on the carrier alongside those fielded by the Royal Navy (RN) and Royal Air Force (RAF).

"As Britain's pre-eminent operational partner, including in our current fight against [the Islamic State], the interoperability of British and American forces is crucial," Fallon said. "Having British and US F-35s alongside each other aboard HMS Queen Elizabeth on its first operational tour will further cement our close defence ties as Britain steps up internationally."

In July 2015 the USMC was the first F-35 operator to announce initial operating capability (IOC), and with deliveries progressing and squadrons being stood up the service is already advanced in ship trials of the short take-off and vertical landing (STOVL) aircraft aboard its own Wasp- and America-class amphibious assault vessels. In contrast, the UK has received just seven aircraft to date (of which four are training/test assets), and will not formally stand up its first operating unit or embark on ship trials until 2018.

With the USMC being a few years ahead of the UK in respect to standing up its F-35B capabilities, the arrival of the service aboard Queen Elizabeth will help 'de-risk' the ship for the RN by providing not only the know-how of flying this new aircraft type from the new aircraft carrier, but also by providing the JSF numbers needed while the RN and RAF continue to build up their own joint inventory.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21855
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 19 Déc - 18:53

Citation :
British Army Watchkeeper landing problems persist


Tim Ripley, London - IHS Jane's Defence Weekly

19 December 2016



A computer glitch that causes Thales Watchkeeper 450 (WK450) unmanned aerial vehicles (UAVs) to mistakenly think they have
landed has not been fixed, according to a new inquiry report released by the UK Defence Safety Authority (DSA).


The British Army has yet to fix a problem with its Watchkeeper UAVs that causes them to crash on landing in bad weather. (Thales)

Problems with the WK450's laser-altimeter makes the UAV's fight control system shut down on final approach to runways in bad weather, causing the aircraft to crash. This issue first led to the loss of a Watchkeeper in October 2014. However, according to a new service inquiry report from the DSA released on 15 December, the problem has not been solved yet.

This report into a second WK450 crash on 2 November 2015 suggests that as well as not fixing the technical problems, the Royal Artillery, which operates the 54 strong Watchkeeper fleet, is still struggling to infuse "air mindedness" into its UAV personnel and it will take time to turn these shortcomings around.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Britannique/British Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée Britannique
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise
» Armée de terre , 102.000 hommes d’ici 2015
» SAS britannique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: