Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Britannique/British Armed Forces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25603
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Sam 8 Déc 2018 - 21:40

Citation :
Warrior 2 completes unmanned firing trials

Samuel Cranny-Evans, London - Jane's Defence Weekly

07 December 2018


The Warrior 2 during its trials. An important element of the upgrade is the stabilised cannon that allows the vehicle to fire on the
move, a capability that improves both its lethality and survivability on the modern battlefield. Source: Lockheed Martin UK




Lockheed Martin UK’s Warrior Capability Sustainment Programme (WCSP) demonstration vehicle (Warrior 2) completed its unmanned live firing trials at the Five Tips Firing Range in Lulworth, Dorset, at the end of November.

The company’s WCSP director, Lee Fellows, told Jane’s on 5 December, “The vehicles are now out in the field successfully proving the enhanced capability and upgrades through live mobility and firing trials, demonstrating reliability to the customer.”

During the unmanned firing trials, WCSP demonstration vehicles covered more than 2,000 km and fired more than 150 rounds from the CT40 cased telescope weapon system. The completion of the unmanned firing trials means that it is now safe to move on to manned firing trials with the vehicle.

The next step for the WCSP programme is manned live fire and reliability growth trials. Lockheed Martin UK told Jane’s that it had started training British soldiers to use the new capability ahead of the manned trials.

“This is an absolutely critical capability for a modern army and I’m now looking forward to progressing to the next stage of the demonstration programme,” said Fellows
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25603
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Sam 8 Déc 2018 - 21:55




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25603
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 9 Déc 2018 - 21:26

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 22192
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 10 Déc 2018 - 19:30

Citation :
NORTH ATLANTIC OCEAN -- The F-35 Pax River Integrated Test Force is testing aboard the HMS Queen Elizabeth for phase two of the First of Class Flight Trails (Fixed Wing). Phase two tests include external stores, minimum performance short-takeoffs, shipborne rolling vertical landing and night operations. A third phase followed by operational testing is scheduled for 2019. Together the events will help the UK ministry of Defence reach initial operating capability (maritime) in 2020.







_________________


Dernière édition par Fremo le Lun 10 Déc 2018 - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5453
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 10 Déc 2018 - 19:48

Je n'arrive pas a voir tes photos Fremo. Même sur le sujet de l'armée argentine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 22192
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 10 Déc 2018 - 20:51

C'est bon ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5453
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 10 Déc 2018 - 22:04

Fremo a écrit:
C'est bon ?

Oui c'est bon. Merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8708
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 11 Déc 2018 - 12:34

Bonjour,

Pour la première fois, les Eurofighter de la RAF basés à Lossiemouth assurent la défense aérienne du territoire britannique (Quick Reaction Alert) armées de missiles air-air METEOR, annonce le ministère de la défense britannique.

https://www.gov.uk/government/news/typhoons-launch-with-new-missile
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25603
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 23 Déc 2018 - 20:35

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25603
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mer 2 Jan 2019 - 21:03

Citation :
Le Royaume-Uni envisage d’établir des bases militaires dans les Caraïbes et en Asie du Sud-Est

Posté dans Europe par Laurent Lagneau Le 02-01-2019




À la fin des années 1960, sous l’impulsion du Premier ministre travailliste Harold Wilson, le Royaume-Uni décida d’abandonner la plupart des bases militaires dont il disposait de par le monde, en particulier celles situées à « l’est de Suez » [un « mot » emprunté à l’écrivain Rudyard Kipling, passé désormais dans le langage courant pour désigner cette politique de retrait, ndlr]. Et, à l’époque, la Grande-Bretagne ne faisait pas encore partie de la Communauté économique européenne [CEE].

Ce retrait militaire était alors motivé par plusieurs raisons. D’une part, à l’ère de la dissuasion nucléaire et des mouvements de décolonisation, ces bases militaires britanniques n’étaient plus aussi pertinentes que par le passé. D’autre part, elles étaient trop coûteuses à entretenir. Ce retrait fut achevé en 1997, avec la rétrocession de Hong Kong à la Chine.

Au tournant des années 2010, la présence militaire britannique outre-Mer se limitait notamment à l’Allemagne, à Chypre, à Bruneï [avec l’École de guerre de la Jungle et un bataillon des Royal Gurkha Rifles, dans le cadre du British Military Garrison Brunei] ainsi qu’à l’océan Indien [British Forces British Indian Ocean Territories, ndlr] et aux îles Falklands. Plus récemment, la Royal Navy a inauguré une base à Bahreïn. Une première depuis la stratégie dite « à l’est de Suez ».

Mais le ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson, a l’intention de rompre avec la politique définie en 1967/68. Ainsi, a-t-il indiqué, dans les colonnes du Sunday Telegraph, le 30 décembre, Londres envisage d’établir au moins deux nouvelles bases militaires outre-Mer. Il s’agit, a-t-il expliqué, de permettre au Royaume-Uni de « devenir un véritable acteur mondial » après sa sortie de l’Union européenne [Brexit].

« Le moment est venu d’être à nouveau un véritable acteur mondial – et je pense que les forces armées jouent un rôle très important à cet égard », a fait valoir M. Williamson, qui a aussi annoncé que le Royaume-Uni allait établir des « relations plus étroites » avec l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, les États des Caraïbes et les pays d’Afrique. En clair, avec le Commonwealth.

Cela étant, M. Williamson n’a pas voulu dire où seraient précisément implantées ces bases militaires britanniques qu’il appelle de ses voeux. « Nous examinons des opportunités non seulement en Extrême-Orient mais également dans les Caraïbes », a-t-il seulement déclaré.

Les propos du ministre britannique ont cependant été critiqués au sein de son propre camp politique, lequel est divisé entre pro et anti-Brexit. Ainsi, la députée conservatrice Anna Soubry, hostile à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, a accusé M. Williamson ne de pas avoir les moyens de ses ambitions.

« Quel fouillis total. Être membre de l’UE n’a aucune incidence sur notre politique de défense. Cela n’a jamais été le cas. Sauf que le Brexit appauvrira notre pays, ce qui signifie moins d’argent à dépenser pour la défense », a lancé Mme Soubry.

Au sein de l’opposition travailliste, le député Chris Leslie n’a pas été moins sévère. « Les déclarations de Gavin Williamson selon lesquelles le Brexit permettrait au Royaume-Uni de construire des bases en Extrême-Orient ou dans les Caraïbes trahissent une ignorance de la stratégie militaire », a-t-il estimé.

http://www.opex360.com/2019/01/02/le-royaume-uni-envisage-detablir-des-bases-militaires-dans-les-caraibes-et-en-asie-du-sud-est/
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 22192
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mer 2 Jan 2019 - 21:29

Vers le retour de la Royal Navy dans les eaux internationaux ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mer 9 Jan 2019 - 17:06

Citation :
Environ 20% des soldats de la British Army seraient inaptes pour être déployés sur un théâtre extérieur

Une British Army réduite mais plus réactive : tel a été le pari fait par Londres en 2010, en décidant de porter les effectifs des forces terrestres britanniques à seulement 82.000 soldats professionnels, comme au temps de la guerre des Boers [1899-1902]. Certains généraux exprimèrent leurs doutes au sujet de cette politique, estimant qu’elle allait avoir des conséquences négatives en termes de compétences et de capacités. Et le temps leur a donné raison.
Actuellement, la British Army est confrontée à au moins trois problèmes importants en matière de ressources humaines. En premier lieu, et pour un faisceau de raisons différentes, comme les restrictions budgétaires, l’incertitude sur les carrières, la faible activité opérationnelle ou encore des mesures controversées, comme celles concernant le logement, beaucoup d’engagés ont préféré quitter l’uniforme avant le terme de leur contrat. En 2016, ils furent ainsi plus de 10.000 à faire un tel choix.
Le second problème est lié au premier : la British Army n’est pas assez attractive, ce qui fait qu’elle peine à recruter. La réduction annoncée de ses effectifs a envoyé un mauvais signal à la jeunesse britannique dans la mesure où il a brouillé le message sur la nécessité de recruter de nouveaux soldats. À cela, il faut aussi prendre en compte le faible taux de chômage britannique ainsi que les aspects démographiques et sociaux.

Et pour couronner le tout, les campagnes de communication de la British Army n’ont pas toujours été très efficaces. Et celle qui vient d’être lancée risque bien de ne pas donner les résultats espérés. En s’adressant aux « millenials », elle a apparemment commis quelques impairs, avec une affiche ciblant les « snow flakes » [flocons de neige], ce qui est peçu comme une insulte outre-Manche [les « snow flakes » sont considérées comme étant plus fragiles, moins résilients et « pleurnichards »], à telle enseigne que le soldat choisi pour illustrer l’affiche de recrutement a exprimé son intention de démissionner de l’armée.
Les difficultés en matière de recrutement (qui expliquent la décision d’assouplir les critères d’admission au sein des forces britanniques pour les ressortissants du Commonwealth ainsi que celle d’ouvrir les spécialités de combat aux femmes) ainsi que le taux élevé de démissions font que 5.000 postes sont actuellement vacants au sein de la British Army.
Mais cette dernière aurait un troisième problème sur les bras. Selon le quotidien The Times, plus de 20% des soldats de la British Army sont inaptes pour être envoyés sur un théâtre extérieur, principalement pour des raisons de santé.
« 7.200 soldats ne peuvent ainsi être envoyés outre-mer pour raisons de santé, tandis que 9.910 autres ne peuvent accomplir que des tâches limitées et ne sont donc pas considérés comme pleinement déployables », avance en effet le quotidien.
Des chiffres confirmés par le ministère britannique de la Défense [MoD], lequel s’est voulu toutefois rassurant. « Les Forces armées ont suffisamment de personnel pour les opérations destinées à assurer la sécurité du Royaume-Uni », a-t-il fait valoir, ajoutant que les soucis de santé des soldats de la British Army sont « pour la plupart mineurs » et qu’ils n’étaient pas de nature à les « empêcher de s’acquitter de leurs tâches essentielles. »
En réalité, il existe trois catégories : les soldats aptes sans limitation d’emploi, classés « Medically Fully Deployable » [MFD], ceux qui le sont partiellement parce qu’ils ont des problèmes de santé mineurs (blessures sportives par exemple), classés « Medically Limited Deployable » [MLD] et considérés comme apte à un déploiement avec des restrictions, et ceux qui sont inaptes, classés « Medically Not Deployable » [MND].
Enfin, d’autres soldats ne peuvent pas être engagés dans une opération extérieure soit parce qu’ils n’ont pas l’âge légal pour cela, soit parce qu’ils n’ont pas reçu l’entraînement nécessaire.
Cela étant, jamais la totalité des effectifs d’une force armée n’est sollicitée en même temps. Tout simplement parce qu’il existe d’autres contraintes (disponibilité des matériels, préparations opérationnelles, etc). Mais au regard de son format actuel, ce taux n’inaptitude est élevé pour la British Army, d’autant plus qu’il n’est que de 15-16% pour la Royal Navy et la Royal Air Force.
http://www.opex360.com/2019/01/09/environ-20-des-soldats-de-la-british-army-seraient-inaptes-pour-etre-deployes-sur-un-theatre-exterieur/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25603
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 14 Jan 2019 - 19:48

Citation :
Les F-35B britanniques ont atteint leur capacité opérationnelle initiale

Posté dans Forces aériennes, Otan par Laurent Lagneau Le 14-01-2019




Un peu plus de trois ans après l’US Marine Corps [USMC], la Royal Air Force [RAF] a annoncé, le 10 janvier, que ses F-35B Lightning II, c’est à dire la version STOVL [pour décollage court et atterrissage vertical] ont atteint leur capacité opérationnelle initiale [IOC], lors d’une cérémonie organisée à la base aérienne de Marham, en présence de Gavin Williamson, le ministre britannique de la Défense.

Concrètement, a expliqué ce dernier, cela veut dire que ces appareils sont désormais « prêts à être déployés pour des opérations dans le monde entier ». Le Royaume-Uni n’est pas le premier pays européen à avoir prononcé l’IOC de ses F-35 : l’Italie l’a précédé pour ses F-35A en décembre dernier.

Actuellement, la RAF dispose de 9 F-35B, lesquels sont mis en oeuvre par le No. 617 Squadron [ou « Dambusters Squadron »], qui, autrefois doté de chasseurs bombardiers Tornado Gr4, a participé en novembre à l’exercice Pointblank, aux côtés de Rafale français et de F-15 américains.

Les F-35B britanniques sont donc désormais qualifiés pour emporter des missiles AIM-120 AMRAAM [Advanced Medium-Range Air-to-Air Missile] et AIM-132 ASRAAM [Advanced Short-Range Air-to-Air Missile, conçu par MBDA] ainsi que des bombes à guidage laser Raytheon Paveway IV.

Sur les 138 F-35 que le Royaume-Uni envisage de commander, 17 ont été livrés. Outre les 9 exemplaires utilisés par le No. 617 Squadron, 8 autres sont actuellement aux États-Unis, notamment à la base d’Edwards, où est installé le No. 17 Squadron, l’unité d’essais et de réception de la RAF. Un 18e exemplaire devrait être prochainement livré.

Le mois dernier, le ministère britannique de la Défense a confirmé la commande de 17 F-35B supplémentaires. Les livraisons de ces dernier s’étaleront de 2020 à 2023. Au total, 48 appareils de ce type seront exploités conjointement par la Royal Air Force et la Fleet Air Arm de la Royal Navy. Par la suite, les plans de Londres n’ont pas encore été précisés. Il n’est en effet pas encore décidé si des F-35A [la version dite « classique »] seront commandés ultérieurement.

Par ailleurs, M. Williamson a profité de l’occasion pour annoncer le succès de la modernisation des Eurofighter Typhoon de la RAF, dans le cadre du projet « Centurion », doté de 425 millions de livres. Désormais, ces appareils peuvent emporter le missile de croisière Storm Shadow [Scalp pour les Français], le missile air-air Meteor et le missile air-sol Brimstone. « Cela signifie que ces avions ont renforcé leurs capacités d’interception et de frappe au sol, prenant ainsi le relai des Tornado, qui approchent de la retraite », a commenté le ministre britannique.

« Les incroyables F-35 sont prêts à fonctionner, un Typhoon modernisé a le pouvoir de dominer le ciel jusqu’en 2040 et nous continuons à regarder plus loin vers un avenir ambitieux », a affirmé M. Williamson. Entre-temps, peut-être que le Royaume-Uni aura avancé sur le projet « Tempest », qui vise à concurrencer le Système de combat aérien futur [SCAF] franco-allemand.

« Je suis fier de confirmer que la capacité de combat de la RAF a franchi une nouvelle étape importante […]. Grâce à leur technologie furtive de pointe, nos F-35 sont maintenant prêts à être déployés en opération », a fait valoir l’Air Chief Marshal Sir Stephen Hillier, le chef d’état-major de la RAF.

Justement, et alors que les F-35B américains ont déjà connu leur baptême du feu lors d’une mission en Afghanistan, ceux de la RAF pourraient être prochainement déployés sur la base d’Akrotiri, à Chypre. Du moins, c’est ce que croit savoir la chaîne d’information SkyNews, qui a aussi évoqué leur éventuel engagement au sein de la coalition anti-jihadiste. Mais cela dépendra de la situation sur le terrain qu’il y aura en Syrie au printemps prochain.

http://www.opex360.com/2019/01/14/les-f-35b-britanniques-ont-atteint-leur-capacite-operationnelle-initiale/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25603
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Aujourd'hui à 19:03

Citation :
British Army a ajouté 3 photos.

Army Apache attack helicopters are currently deployed in Norway for Exercise Clockwork, operating in temperatures of -30C.
During the exercise the helicopters will be working alongside Wildcat battlefield reconnaissance helicopters of the Commando Helicopter Force. Full story: https://bit.ly/2SQRO5o



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Britannique/British Armed Forces
Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» Armée Britannique/British Armed Forces
» Armée Britannique/British Armed Forces
» Forces Armées Nigeriennes / Niger Armed Forces ( FAN )
» Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية
» Forças Armadas Portuguesas/Portuguese Armed Forces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: