Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Britannique/British Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 19 Déc 2016 - 20:09

Citation :
British Army to form first strike brigade, cut MBT numbers

Tim Ripley, London - IHS Jane's Defence Weekly

19 December 2016


The British Army is to lose one of its three Challenger 2 regiments under plans announced on 15 December to create the new
'Strike Brigade' concept Source: Crown Copyright



The British Army is to create an experimental group to trial the concepts of operation for its new 'strike brigades' and bring the new General Dynamics Ajax family of armoured vehicles into service.

Announced to Parliament by UK defence secretary Michael Fallon on 15 December, the move will however see the British Army lose one of its three Challenger 2 main battle tank (MBT) regiments. The unit will instead convert to the Ajax vehicle.

Under what Fallon called the "Army 2020 Refine" process, four infantry battalions will become specialised advisory units for the experimental group. He also said that two new army reserve infantry battalions and a reserve explosive ordnance disposal regiment would be formed from 2017.

"The Strategic Defence and Security Review (SDSR) significantly increased the readiness levels required of the army, underpinned by investment in new capability and a war-fighting division as part of Joint Force 2025," Fallon said in a written ministerial statement announcing the start of the strike brigade project.

The Strike Experimentation Group is planned to be set up in Warminster by 2017 and army sources say the units involved would likely transition into the first strike brigade by the end of the decade. The 1st Strike Brigade will have two units equipped with the Ajax vehicle, including the Household Cavalry Regiment and the King's Royal Hussars, which currently operates Challenger 2s. The 1st Battalion Scots Guards and The Highlanders, 4th Battalion, The Royal Regiment of Scotland will serve in the brigade with the Mechanised Infantry Vehicle (MIV).

A new group to command the new specialised infantry battalions, which are to be dedicated advisory units, would be formed at York by 2017, before moving to Aldershot by 2020. This eventually comprise the 1st Battalion, The Royal Regiment of Scotland, 4th Battalion, The Rifles, 2nd Battalion, The Princess of Wales's Royal Regiment, and the 2nd Battalion, The Duke of Lancaster's Regiment.
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Jeu 22 Déc 2016 - 20:37

Citation :
MOD awards £46M to start Challenger 2 Tank life extension project competition


From:Ministry of Defence and Harriett Baldwin MP First published:22 December 2016 ...



The Ministry of Defence (MOD) has awarded new contracts to BAE Systems and Rheinmetall Land Systeme GmbH to progress the Challenger 2 Life Extension Project.


The agreements, worth £23 million each, signal the start of the competitive Assessment Phase. We are building the most adaptive force to meet the threats of the future and this phase will enable the companies to develop innovative upgrades which will keep the formidable Challenger 2 Main Battle Tank, crucial for the delivery of a modern ground manoeuvre warfighting capability as part of Joint Force 2025, in service with the British Army until 2035.

Minister for Defence Procurement Harriett Baldwin said:


“Modernising the British Army’s Main Battle Tank under the Challenger 2 Life Extension Project involves partnerships across Defence exploring innovative solutions.

“Backed by a rising Defence budget and a £178 billion equipment plan, these tanks, just like the brand new Ajax armoured vehicle, are crucial to the British Army.”

Challenger 2 has been in service since 1998 and has proven its worth in combat time and again; most notably during operations in Iraq in the 2000s.

Recent developments in electronics, computing and sight optics mean upgrades to several of the tank’s components are now possible.

The total value of the Challenger 2 Assessment Phase is £53 million. This includes both £23 million Assessment Phase contracts and a further £7 million to cover additional work.

The MOD’s investment will allow BAE Systems and Rheinmetall to undertake technical studies, produce detailed digital models and consider how upgrades will be integrated onto the current platform.

At the end of the Assessment Phase the companies will present their solutions to the MOD for consideration. The Demonstration and Manufacture Phases of the project will follow.

Chief of Materiel (Land) for Defence Equipment and Support (DE&S), Lieutenant General Paul Jaques, said:

“Challenger 2 is an excellent Main Battle Tank with an impressive operational track record.

“The Challenger 2 Life Extension Project will upgrade the vehicle with the latest technology to make it available for operations out to 2035.”

Challenger 2 has a crew of four and carries a 120 millimetre main gun and two 7.62 millimetre machine guns, with a top speed of around 59 kilometres per hour.

It is currently in service with the Queen’s Royal Hussars, the King’s Royal Hussars and the Royal Tank Regiment.

https://www.gov.uk/government/news/mod-awards-46m-to-start-challenger-2-tank-life-extension-project-competition
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 2 Jan 2017 - 20:18

Citation :
lundi 2 janvier 2017

ZIS : les Britanniques font plus que nous



Dans le combat contre Daech, la Grande-Bretagne n'est pas en reste, comme elle le signale sur un site
internet dédié, avec une pédagogie compréhensible par un enfant de cinq ans. Cela commence par une carte, qui n'oublie (presque) aucun site de déploiement :



A l'ouest, on reconnaît le porte-avions (l'Akrotiri, une des bases permanentes en Méditerranée) de la Royal Air Force, relativement bien placé. Les Britanniques en sont néanmoins réduits à y déployer deux types de chasseurs (Tornado, Typhoon) du fait des limites du deuxième, et du fait du format limité de leur chasse. Ils engagent toutefois un modèle de tanker flambant neuf (le nôtre, unique, a 52 ans bien sonnés...), qui contribue bien à l'endurance des chasseurs de la zone, y compris des Français.
La Royal Air Force mobilise aussi des drones Reaper dans cette zone, y compris pour des tirs. Du fait d'un format plus réduit de sa flotte, la France doit concentrer l'effort à Barkhane, et pour l'instant, sans armement à bord de ces engins efficaces. Il faut le rappeler, la seule guère à laquelle participent actuellement les Britanniques se tient au Moyen-Orient, ce qui leur permet aussi d'être plus présents en Europe de l'Est, que ne le sont les Français.
Sur l'effort global, la Grande-Bretagne engage plus de personnel (1350 contre 1200 Français), et a formé plus d'Irakiens (30.000, contre 6.130 par les Français).
Evidemment, cette course à l'échalote peut faire sourire. Mais personne ne l'ignore, quand les canons auront cessé d'illuminer le théâtre, les Irakiens feront aussi leurs comptes, et on parlera contrats. Les Italiens, par exemple, pourtant pas les plus actifs, ont réussi à se faire signer leurs premiers contrats. Et le déploiement de jets allemands, pourtant pas essentiels à l'effort général, n'est pas le résultat du hasard.



La carte de Chammal produite ce jour par l'EMA. Pas de petit drapeau français en Jordanie, à H5, ni à Mossoul, ni à Erbil. Et, mais c'est pour l'anecdote, l'île de Chypre a été rayée de la carte, au passage...


http://lemamouth.blogspot.fr/2017/01/zis-les-britanniques-font-plus-que-nous.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 6 Jan 2017 - 19:27

Citation :
Challenger 2 Theatre Entry Standard (CR2 TES)



http://www.snafu-solomon.com/2017/01/challenger-2-theatre-entry-standard-cr2.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 6 Jan 2017 - 20:24

Citation :
6 jan. 2017 | Par Guillaume Belan

A400M: Airbus signe le contrat de soutien de la flotte britannique



A400M Atlas britannique © UK MoD



Le ministère de la Défense britannique (MOD) vient d'accorder un marché de 410 millions de livres à Airbus pour le MCO (maintien en condition opérationnelle) de sa flotte d'A400M Atlas.

Selon le ministère de la défense britannique, ce contrat doit assurer au moins 400 emplois au Royaume Uni.

La RAF dispose actuellement de 14 transporteurs Atlas. L'objectif de 22 Atlas devrait être atteint en 2019.

Ce contrat inclut l'entretien, la mise à niveau et la réparation de la flotte britannique pour la prochaine décennie.


http://www.air-cosmos.com/a400m-airbus-signe-le-contrat-de-soutien-de-la-flotte-britannique-88267
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 6 Jan 2017 - 20:33

Citation :
Star Wars à la sauce anglaise

Actualités  Nathan Gain  6 janvier, 2017  


MBDA pourrait prochainement concrétiser le rêve de tout fan de Star Wars : la création d’une arme laser. La branche britannique du missilier européen et ses partenaires*, réunis au sein du consortium UK Dragonfire, ont signé hier un contrat de 35M€ avec le ministère de la défense britannique pour le développement d’un démonstrateur d’arme laser à haute intensité.



Voilà à quoi pourrait ressembler le segment terrestre de l’arme laser développée par UK Dragonfire  
         (Crédit photo: MBDA)



« Il s’agit d’un programme de démonstration important visant à affiner notre connaissance de ce qui est encore une technologie immature » afin de « fournir une réponse plus efficace aux menaces émergentes auxquelles pourraient être confrontées les forces armées britanniques », a déclaré Peter Cooper, chargé du projet au sein du Laboratoire de science et de technologie de défense britannique (Dstl), lors de la cérémonie de signature.

Financé par l’ambitieux « Innovation Fund », auquel Londres a alloué près de 800M£ (1Md€), ce projet évaluera les technologies laser existantes en prévision d’une démonstration du système en 2019. Durant deux ans, UK Dragonfire analysera la capacité du laser à traquer et suivre une cible à différentes distances et dans des conditions météorologiques variées, tant sur mer que sur terre. En cas de succès, l’arme pourrait être déployée au sol et sur mer durant la prochaine décennie, et dans les airs d’ici 2040.

Le choix de MBDA pour piloter le projet n’est pas anodin, le groupe revendiquant trois décennies de recherches en la matière. En juin 2015, un faisceau laser d’une puissance de 20kW conçu par la filiale allemande de MBDA détruisait un mini drone volant à 500 m de distance en 3.39 secondes. Un succès qui permettait à l’industrie européenne de remettre les compteurs à zéro avec les États-Unis. En novembre 2013, l’US Army, pour ne citer que le segment terrestre, testait en effet avec succès le système « High Energy Laser Mobile Demonstrator » (HEL MD). Grâce à un faisceau laser d’une puissance de 10 kW (un peu moins que le flash d’un appareil photo), le HEL MD neutralisa alors quelques drones en vol et près de 90 obus de mortier, éveillant de facto la curiosité d’organismes de recherches étrangers – alliés ou non.

Tels les miroirs ardents imaginés par Archimède, une arme laser utilise un faisceau concentré d’énergie électromagnétique pour chauffer un point précis d’une cible et en assurer quasi instantanément la destruction. Étudiées depuis les années 80 au travers du programme américain de « Guerre des étoiles », les armes lasers présentent de nombreux avantages par rapport à l’armement conventionnel. Peu onéreuses onéreux (de l’ordre d’un euro par tir), imparables car opérant à la vitesse de la lumière, et pratiquement indétectables par l’humain, de telles armes pourraient provoquer une rupture technologique comparable à l’invention de la poudre, à condition de solutionner l’épineuse question de sa consommation énergétique.


*Qinetiq, Leonardo-Finmeccanica, GKN, Arke, BAE Systems et Marshall ADG


http://forcesoperations.com/star-wars-a-la-sauce-anglaise/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 6 Jan 2017 - 20:46




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 6 Jan 2017 - 20:54

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 10 Jan 2017 - 20:41

Citation :
09/01/2017

Les AW159 « Wildcat » anglais au complet !





Le 14 décembre dernier, l’hélicoptériste Leonardo (ex AgustaWestland) a remis le 62e et dernier hélicoptère AW159 « Wildcat » au ministère britannique de la Défense. L’hélicoptère a rejoint la base aérienne de Yeovilton, principale base d'opération de l'armée britannique et de la Royal Navy pour l’AW159 « Wildcat ».

La Royal Navy a commandé un total de 28 hélicoptères « Wildcat » HMA.2 pour remplacer les anciens Lynx HMA.8 qui vont progressivement partir à la retraite d’ici 2017. De son côté l'armée britannique a passé commande pour 34 AW159 « Wildcat » de reconnaissances désignés AH.1.

Un contrat de 271 millions de livres sterling (environ 320 millions d'euros) a été signé avec le ministère britannique de la Défense et Leonardo pour fournir les services de soutien et de formation à l’ensemble de la flotte 62 hélicoptères AW159 « Wildcat », exploités par l'armée britannique et la Royal Navy.



AW159 Lynx Wildcat :

L’AW159 Lynx « Wildcat » est prévu pour remplacer les Lynx de première génération, ce nouvel hélicoptère multi-rôle de six tonnes, est commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense. Le premier a été livré à la fin de 2011.

Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire, face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d’affichage, utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs disposés dans le nez comportent une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime dispose d’un radar Selex-ES Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intègre un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, il dispose d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marines et pourra également tirer la future arme de surface a guidage autonome (FASGW).



Photos : 1 & 3 AW159 Wildcat HMA.2 t 2 AW159 Wildcat AH.1 de l’armée britannique @ Rick Ingham

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/01/09/les-aw159-wildcat-anglais-au-complet-862844.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mar 10 Jan 2017 - 22:41

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 16 Jan 2017 - 23:11

Citation :
16 jan. 2017 | Par Emmanuel Huberdeau

Un contrat de 269 M£ pour le programme Crowsnest

  
Les Merlin Mk2 remplaceront les Sea King Mk7 ASaC à partir de 2018 © Leonardo Helicopters



Le ministère de la défense britannique a attribué a Lockheed Martin un contrat de 296 M£ pour la production du système de surveillance et de contrôle aérien du programme Crowsnest.

Lockheed est le maitre d'oeuvre de l'intégration du système de surveillance et de contrôle à bord des Merlin Mk2 de la Royal Navy qui seront embarqués sur les porte-aéronefs "Queen Elizabeth" et "Prince of Wales". Ces appareils seront dotés du radar Searchwater et du système de mission Cerberus de Thales. Leonardo Helicopters (Concepteur des Merlin) sera également impliqué dans le programme d'intégration.

Les Merlin Mk2 remplaceront à partir de 2018 les Sea King Mark7 ASaC qui sont actuellement employés par la Royal Navy pour les missions de commandement et de contrôle. Rappelons que les nouveaux porte-aéronefs britanniques n'étant pas équipés de catapultes ne peuvent mettre en oeuvre des appareils de guet aérien à voilure fixe tel que le Hawkeye.

Selon Thales, "nouvelle génération du CROWSNEST représente un changement majeur, tant pour sa fonctionnalité utilisateur que pour ses capacités opérationnelles". Le fournisseur du radar et du système de missions précise également que les opérateurs de ces équipements disposeront "d'une interface homme-machine optimisée, dotée d'une technologie d'écran tactile, alliée à un système autonome de suivi basé sur l'intelligence artificielle. Le nouveau système offre aux opérateurs un outil d'identification de cibles nettement amélioré ainsi que la possibilité de répertorier les contacts aéroportés. En outre, il introduit le radar à synthèse d'ouverture inverse et des actions de soutien électroniques totalement intégrées".

http://www.air-cosmos.com/un-contrat-de-269-m-pour-le-programme-crowsnest-88639
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 22 Jan 2017 - 20:18

Citation :
Londres accusé d'avoir dissimulé un essai de missile nucléaire raté


AFP 22/01/2017


Le gouvernement britannique était accusé dimanche d'avoir dissimulé l'existence d'un essai de missile nucléaire raté en 2016, quelques semaines avant un vote décisif sur le renouvellement du programme au parlement.

La Première ministre Theresa May a refusé de dire dimanche à la BBC si elle était au courant de cet incident au moment d'appeler les députés à approuver, le 19 juillet dernier, le renouvellement des quatre sous-marins nucléaires Trident du pays.

Citant sous couvert de l'anonymat un haut responsable de la Royal Navy, le Sunday Times a rapporté que le test d'un missile nucléaire Trident II D5 non armé avait "connu une sérieuse défaillance" au large de la Floride en juin.

"La cause demeure top secret (...) mais le missile aurait dévié de sa trajectoire pour se diriger vers les Etats-Unis après son lancement du HMS Vengeance, l'un des quatre sous-marins nucléaires britanniques", écrit le journal. "L'échec désastreux de notre premier test nucléaire en quatre ans a fait souffler un vent de panique au plus haut niveau gouvernemental et militaire", a souligné la source du Sunday Times.

En fin de compte, "Downing Street a décidé de dissimuler" l'affaire puisque le gouvernement "savait à quel point l'information serait dommageable pour la crédibilité de notre capacité de dissuasion nucléaire si elle était rendue publique", a ajouté la même source.
"C'est une erreur assez catastrophique lorsqu'un missile se dirige dans la mauvaise direction", a commenté dimanche le leader de l'opposition, le travailliste Jeremy Corbyn, militant anti-nucléaire de longue date.

Interrogée lors de l'émission politique phare de la BBC, Theresa May a esquivé la question de savoir si elle était au courant de l'incident lorsque les députés ont voté en faveur du renouvellement du programme Trident pour un coût d'au moins 41 milliards de livres (47 milliards d'euros). "J'ai toute confiance dans nos missiles Trident", a seulement déclaré la Première ministre, ajoutant que des essais avaient lieu "régulièrement".

Un porte-parole du ministère de la Défense a confirmé que "la Royal Navy a conduit en juin un essai de routine de lancement de missile Trident non-armé". Le sous-marin "Vengeance et son équipage ont été testés avec succès. Nous avons une confiance absolue en notre programme de dissuasion nucléaire", a-t-il ajouté.

Le Royaume-Uni est l'une des trois nations de l'Otan possédant l'arme nucléaire avec la France et les Etats-Unis.

https://www.lorientlejour.com/article/1030725/londres-accuse-davoir-dissimule-un-essai-de-missile-nucleaire-rate.html
Revenir en haut Aller en bas
damix12
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 381
Inscrit le : 30/11/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 22 Jan 2017 - 23:18

La Royal Navy fait face à une activité accrue des sous-marins russes

Fin novembre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait indiqué que les « incursions dans le golfe de Gascogne de sous-marins russes » mettaient « au défi » les capacités de patrouille maritime de la Marine nationale. Mais, visiblement, la France n’est pas la seule concernée : le Royaume-Uni l’est tout autant. Dans un message adressé à l’occasion de la nouvelle année aux marins britanniques, le chef d’état-major de la Royal Navy (First Sea Lord), l’amiral Sir Philip Jones, a affirmé que « l’activité des forces navales russes dans le nord de l’Europe et la Baltique a atteint son plus haut niveau depuis la fin de la Guerre Froide. » Et si la surveillance des navires de surface, comme le porte-avions « Amiral Kouznetsov » et son escorte, ne suscite, a priori, pas trop d’inquiétudes, il en va tout autrement avec les sous-marins russes, dont les missions dans les eaux du nord de l’Écosse ont augmenté significativement, d’après une source interrogée par le quotidien « The Telegraph ». Et pour cause, cette région est celle où est implantée la base de Faslane, qui abrite les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) Vanguard, sur lesquels repose exclusivement la dissuasion britannique. Pour le Dr Andrew Foxall, le directeur du Centre d’études sur la Russie de la Henry Jackson Society, le plus inquiétant n’est pas tant le nombre de missions des sous-marins russes que les renseignements qu’ils sont en mesure de collecter. Toutefois, selon lui, le triangle définit par les positions de l’Islande, du Royaume-Uni et du Groenland est train de devenir une « zone de confrontations secrètes », comme c’était le cas lors de la Guerre Froide. D’où d’ailleurs l’intention des États-Unis de déployer, à nouveau, des avions de patrouille maritime sur la base islandaise de Keflavik. Cela étant, le regain d’activité de la flotte sous-marine russe, qui a bénéficié de l’entrée en service de nouveaux navires ainsi que de la modernisation de modèles plus anciens, avait déjà été signalé l’an passé par le vice-amiral britannique Clive Johnstone, le patron du Maritime Command de l’Otan. Et il avait expliqué que les sous-marins russes disposaient désormais de « meilleurs systèmes », d’un « rayon d’action plus important, et donc de plus de liberté pour opérer » et d’équipages mieux formés et entraînés que par le passé ». Seulement, si l’activité sous-marine russe est redevenue aussi importante que pendant la Guerre Froide, les moyens de la Royal Navy (ainsi que, au passage, ceux de la Marine nationale, confrontée au même problème dans le golfe de Gascogne) ne sont plus du tout les mêmes qu’il y a 30 ans. Par exemple, la marine britannique a perdu 40 frégates entre 1980 et 2016 et ne dispose plus, en comptant les destroyers, que 19 navires de surface dits de premier rang. Qui plus est, le Royaume-Uni a perdu temporairement sa capacité de patrouille maritime en envoyant à la ferraille ses avions Nimrod. Cependant, des 9 P-8 Poseidon ont été commandés auprès de Boeing pour remédier à cette faiblesse. Reste que la Royal Navy fait face à de problèmes financiers. Ainsi, elle doit trouver 500 millions de livres pour régler des problèmes constatés sur ses destroyers de Type 45. Et elle devra réaliser des économies et réduire ses effectifs, qui sont déjà taillés au plus juste. a écrit:
Revenir en haut Aller en bas
damix12
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 381
Inscrit le : 30/11/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 22 Jan 2017 - 23:24

9 P-8 Poseidon pour la marine britannique pour faire face aux sous marins russes

Le Royaume-Uni va acquérir neuf avions de patrouille maritime Publié le 23/11/2015 19:05 | Mis à jour le 24/11/2015 18:03 Des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins mais pas d’avions de patrouille maritime. Cherchez l’erreur… Le Royaume-Uni va restaurer la crédibilité de sa dissuasion avec la commande annoncée de neuf avions de patrouille P-8 Poseidon à l’américain Boeing. Le Premier ministre britannique, David Cameron, a fait cette annonce lundi 23 novembre en présentant la Revue stratégique de défense et de sécurité 2015, équivalent britannique du Livre blanc sur la défense français. Elle prévoit 178 milliards de livres (254 milliards d’euros) d’investissements de défense dans les dix prochaines années, dont une rallonge de 12 milliards de livres (17 milliards d’euros) « pour répondre à diverses menaces dans un monde toujours plus dangereux et incertain », selon le communiqué du 10, Downing Street. Ces 12 milliards de livres serviront notamment à l’achat des avions Poseidon pour faire face à la menace des sous-marins russes. La Marine nationale à la rescousse A l’heure actuelle, faute d’avions de patrouille maritime, le Royaume-Uni doit régulièrement faire appel à des moyens français, américains ou canadiens pour faire face aux incursions des sous-marins russes à proximité de Faslane, la base des SNLE britannique. Un avion Atlantique 2 de la Marine nationale vient ainsi de patrouiller pendant au moins dix jours après la détection d’un bâtiment en plongée au nord de l’Ecosse. L’information est donnée par le site de The Telegraph en date du 22 novembre. Celui-ci précise qu’il a opéré à partir de la base de la RAF de Lossiemouth, au nord de l'Ecosse, de même qu’un avion canadien. Les Poseidon effectueront des missions de surveillance, de patrouille maritime, mais aussi de recherche et sauvetage, de lutte anti-sous-marine et de lutte en surface. Ils devraient être basés à Lossiemouth. Le coût unitaire du P-8 Poseidon est en 2015 de 171,5 millions de dollars (161,5 millions d’euros). Airbus, Finmeccanica, Saab, Kawasaki Heavy Industries étaient également sur les rangs pour fournir les avions de patrouille maritime dont le Royaume-Uni a besoin. Ces concurrents faisaient valoir que le P-8 Poseidon ne peut actuellement mettre en œuvre que des armements américains. Le Royaume-Uni n'a plus d'avions de patrouille maritime depuis 2011 et le retrait du service des derniers Nimrod MR2, à bout de souffle après 40 ans de service. L'année précédente, le gouvernement britannique avait pris la décision d'interrompre, pour des raisons budgétaires, le programme Nimrod MRA4 qui devait leur donner un successeur. a écrit:



Revenir en haut Aller en bas
damix12
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 381
Inscrit le : 30/11/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 22 Jan 2017 - 23:26

Revenir en haut Aller en bas
damix12
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 381
Inscrit le : 30/11/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Dim 22 Jan 2017 - 23:53

Un exercice naval "Sea Dagger 2017" animé par la Royal Navy et les pays du Golf ravive les tensions avec l'Iran

http://militaryedge.org/articles/uae-british-naval-exercise-gulf-tensions-iran/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 23 Jan 2017 - 19:49

Citation :
GB/sous-marin: "défaillance" d'un tir selon la presse, un ministre parle de "succès" d'un test


Londres, 23 jan 2017 (AFP) -


Le ministre britannique de la Défense Michael Fallon a affirmé lundi que le sous-marin HMS Vengeance avait été "testé avec succès", malgré les informations de presse affirmant qu'un test de tir de missile nucléaire avait connu une "grave défaillance".

"Contrairement aux informations de la presse du week-end, le HMS Vengeance et son équipage ont été testés avec succès et ont été certifiés comme aptes à rejoindre le cycle opérationnel", a-t-il affirmé lors d'une séance convoquée en urgence par le Parlement.

"La capacité et l'efficacité de la dissuasion nucléaire indépendante du Royaume-Uni ne sont pas mises en doute", a encore assuré M. Fallon.

Citant sous couvert de l'anonymat un haut responsable de la Royal Navy, le Sunday Times a rapporté dimanche que le test d'un missile nucléaire Trident II D5 non armé avait "connu une grave défaillance" au large de la Floride en juin.

"La cause demeure top secret (...) mais le missile aurait dévié de sa trajectoire pour se diriger vers les Etats-Unis après son lancement du HMS Vengeance, l'un des quatre sous-marins nucléaires britanniques", écrivait le journal, sans préciser où le missile a fini sa course.

"L'échec désastreux de notre premier test nucléaire en quatre ans a fait souffler un vent de panique au plus haut niveau gouvernemental et militaire", soulignait la source du Sunday Times.

Interrogé spécifiquement sur ce tir de missile nucléaire, le ministre de la Défense s'est refusé à plusieurs reprises à "commenter les détails des opérations des sous-marins" nucléaires Trident.

"Le gouvernement a une confiance absolue en notre dissuasion et dans les équipages de la Royal Navy qui nous protègent", a-t-il répété.

Dimanche, un porte-parole du ministère de la Défense avait confirmé que "la Royal Navy a conduit en juin un essai de routine de lancement de missile Trident non-armé".

Pour Kate Hudson, secrétaire générale de la campagne pour un désarmement nucléaire, "la dissimulation continue. Michael Fallon a refusé aujourd'hui de dire pourquoi le parlement n'a pas été informé de la crise du missile Trident".

"Il est évident qu'on ne peut pas faire confiance au gouvernement pour dire aux députés et au grand public la vérité sur cette crise", a-t-elle ajouté dans un communiqué, appelant à l'ouverture d'une enquête.

Le Royaume-Uni est l'une des trois nations de l'Otan possédant l'arme nucléaire avec la France et les Etats-Unis. Le pays a approuvé, le 19 juillet dernier, le renouvellement des quatre sous-marins nucléaires Trident du pays.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14141-gbsous-marin-qdefaillanceq-dun-tir-selon-la-presse-un-ministre-parle-de-qsuccesq-dun-test
Revenir en haut Aller en bas
damix12
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 381
Inscrit le : 30/11/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 23 Jan 2017 - 19:59

Ca tombe trés mal toute cette histoire surtout avec les sous marins russes qui rodent dans les parages. D'ailleurs la chambres des députés britanique vient de signer un accord pour moderniser quatre de leur sous marins lanceur d'engins.

/https://fr.sputniknews.com/defense/201701221029719471-londres-trident-USA-bavure/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Mer 25 Jan 2017 - 22:14

Citation :
British Armed Forces News

Royal Navy and RAF escort Russian carrier group

Royal Navy frigate HMS St Albans along with 3 RAF Typhoons are currently shadowing Russian Warships Petr Velikiy and the Admiral Kuznetsov as they pass by the UK on journey home after completing their mission in the eastern Mediterranean.

Image: © Crown copyright 2017
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Jeu 9 Fév 2017 - 21:45

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 10 Fév 2017 - 18:56

Citation :
Royaume-Uni : les matériels en question


10 février 2017/Actualité Industrie et matériels


Il s’agit d’un véritable réquisitoire contre la BITD britannique. Le rapport du vice-amiral Chris Parry, jadis en charge des capacités opérationnelles au sein du MoD, sur le destroyer Type 45 démontre que cette plateforme de plus d’un milliard d’euros l’exemplaire, présentée comme révolutionnaire, serait en fait une cible de choix pour les sous-marins d’attaque russes ou chinois en cas de conflit. L’évaluation de son empreinte acoustique révèle en effet qu’il est si bruyant qu’il serait détectable à plus de 100 milles nautiques par la sous-marinade russe.

Le problème est que d’autres révélations démontrent un manque de fiabilité certain de l’industrie de défense britannique. Ainsi, selon le très conservateur Sunday Times, le char de combat Ajax ne pourrait être transporté par mer sans être au préalable démonté, quant au drone Watchkeeper, qui a mis plus de douze ans avant d’être déployé au sein de l’Army, il a de nouveau suscité la polémique, fin 2016, après un nouveau crash survenu au Pays de Galles.

Si les services de communication du MoD ont, à chaque fois, évoqué des erreurs humaines, sous couvert d’anonymat, les militaires britanniques contactés par leurs homologues français évoquent, eux, des ruptures de liaisons de données toutes aussi imprévisibles que systématiques.

http://www.ttu.fr/royaume-uni-materiels-question/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 10 Fév 2017 - 22:44

Citation :
L’armée britannique perdra 18 000 hommes d’ici mars 2018

Actualités Nathan Gain 10 février, 2017



Les forces terrestres britanniques seront réduites d’au moins de 17 950 membres d’ici au printemps 2018 révèle un document publié le 8 février par le ministère de la Défense britannique. Intitulé « Ministry of Defence Vote A », ce document clé définit le nombre maximal de soldats engagés dans les forces armées du Royaume-Uni jusqu’au 31 mars 2018. Il reste néanmoins soumis au vote du Parlement, une étape qui pourrait davantage accentuer la réduction des effectifs.


(Crédit photo: MoD/Crown)

Le budget de défense britannique étant en hausse depuis deux ans (42Md€ pour 2017-2018), peut-être devons nous chercher l’origine de cette réduction d’effectifs dans un élan de pragmatisme affiché par une British Army en proie à une crise majeure de recrutement. En effet, à quoi bon s’évertuer à augmenter son contingent si l’on arrive à peine à maintenir celui-ci ?

Car malgré l’octroi de 3.5M€ supplémentaires pour le lancement d’une campagne de recrutement « de la dernière chance », la British Army peine à insuffler toute vocation militaire parmi la jeunesse britannique. Peu soutenus, mal payés, rarement déployés à l’étranger – contrairement à une Royal Navy qui verra ses effectifs augmentés de 500 marins en 2018 – les « Terriens » ont le moral à zéro, nous expliquent des sources au sein de l’armée. Difficile d’en vouloir à ces jeunes qui, face à l’accumulation de petites frustrations, préfèreront consacrer leur « capital motivation » à devenir trader dans la City qu’à continuer à tourner en rond dans une caserne du – magnifique mais isolé – Pembrokeshire.

Principale victime de cette tendance au sein des forces terrestres : l’infanterie, qui n’a pu convaincre que 2380 nouvelles recrues pour les 3480 postes ouverts en 2016. Dans ces conditions, il sera de plus en plus difficile, voire impossible pour Londres de respecter l’un des préceptes fondamentaux du livre blanc publié en 2015, à savoir de « s’engager à maintenir la taille des forces armées régulières ».

La majorité de l’ « effort » sera fourni par les forces de réserve de l’armée britannique, qui perdra près de 16% de ses forces, soit 12 920, pour plafonner à 80 410 réservistes.

L’armée régulière n’échappera pas non plus à la saignée et passera de 112 900 à 107 930 membres l’année prochaine. La coupe principale proviendra des sous-officiers et militaires du rang, qui perdront 6300 membres. Seules rescapées, les forces coloniales et du Commonwealth, les Gurkhas et autres troupes présentes à l’étranger verront leurs effectifs passer de 3270 à 4400 militaires. Détail non négligeable, ces chiffres incluent « une marge de 10% (9810) pour assumer d’éventuels imprévus », explique le ministère de la Défense, au lieu des 5% de marge définis pour la période 2016-2017.

http://forcesoperations.com/larmee-britannique-perdra-18-000-hommes-dici-mars-2018/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Ven 10 Fév 2017 - 22:57

Citation :
The Parachute Regiment a ajouté 8 photos.

2 PARA Machine Guns conduct a delay operation with live ammunition.
The live range was part of a two week package covering more advanced aspects of GPMG SF before 2 PARA assumes the role of AMBG in a
couple of months time.


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Sam 11 Fév 2017 - 18:59

Citation :
Irak : Londres met fin à des centaines d'enquêtes sur des violations des droits de l'homme


Londres, 10 fév 2017 (AFP) -


Le gouvernement britannique a décidé de supprimer l'organe chargé d'enquêter sur les accusations de violations des droits de l'homme par des soldats britanniques en Irak, a annoncé vendredi le ministère de la Défense britannique, laissant des centaines d'affaires irrésolues.

Créé en 2010 par l'ancien gouvernement travailliste, l'Iraq Historic Allegations Team (IHAT) enquête actuellement sur 675 affaires, dont des allégations d'homicides. Seuls 20 dossiers seront transmis à la Royal Navy Police, la police de la Marine britannique.

"Ce constituera un soulagement pour nos soldats, qui ont vu des soupçons peser sur eux pendant trop longtemps", a déclaré le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon.

Une commission parlementaire avait affirmé plus tôt vendredi que des vétérans de la guerre d'Irak avaient été "intimidés" et certains même espionnés par les enquêteurs de l'IHAT, qui ont résolu plusieurs centaines d'affaires.

Amnesty International a aussitôt fustigé cette décision, estimant que les violences commises en Irak "ne devaient pas être mises sous le tapis".

Elle a également critiqué le transfert de 20 dossiers à la police de la Marine britannique.

"La réputation de l'armée britannique est en jeu : toute allégation crédible concernant des violations des droits de l'homme commises par les forces britanniques en Irak et en Afghanistan doivent faire l'objet d'enquêtes indépendantes, menées par un organe indépendant de l'armée", déplore l'ONG dans un communiqué.

Amnesty souligne que "les forces britanniques ont commis des choses horribles dans leurs prisons", citant le cas emblématique de Baha Moussa, réceptionniste d'hôtel décédé en 2003 à Bassorah (sud de l'Irak) après avoir subi "une série épouvantable de violences gratuites" par des membres du Premier Bataillon du Queen's Lancashire Regiment (1QLR), selon une enquête publique britannique publiée en 2011.

Le Royaume-Uni avait déjà annoncé en octobre son intention de déroger à la Convention européenne des droits de l'Homme en période de guerre, pour éviter des poursuites "abusives" contre ses soldats, une décision qui avait été qualifiée de rétrograde par les organisations des droits de l'Homme.

Environ 120.000 soldats britanniques ont servi en Irak pendant le conflit. Les dernières troupes de combat ont quitté l'Irak en 2009, mais Londres y a maintenu jusqu'en 2011 un petit nombre de militaires chargés d'entraîner les forces irakiennes.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14231-irak--londres-met-fin-a-des-centaines-denquetes-sur-des-violations-des-droits-de-lhomme
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   Lun 13 Fév 2017 - 20:07

Citation :
The Fusiliers

Throwback Thursday - one year ago today Y Company of the FIRST FUSILIERS were on exercise deep in the Bruneian jungle, moving to the Line
Of Departure for their final attack.



 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Britannique/British Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Britannique/British Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée Britannique
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise
» Armée de terre , 102.000 hommes d’ici 2015
» SAS britannique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: