Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités nationales

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 23 ... 28  Suivant
AuteurMessage
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1339
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Dim 26 Nov 2017 - 19:44

Adam a écrit:
La frange Ramid a gagné. Mais cette décision certainement pilotée en mode marionnettiste par El othmani et en marionnettiste du marionnettiste par El Himma / Manouni, risque de pousser aux extrêmes la jeunesse du parti, qui elle, s'accroche à Benkirane et veut affirmer son opposition au palais. Il y en a quelques uns qui flirtent de moins en moins hypocritement avec une espèce de républicanisme islamiste à la AKP. La députée Amina Maa El Ainine en serait la figure de proue de ce courant...

le respect des statut  ne fera que grandir le parti , c'est le changement des statuts au profit du Zaim a la Bouteflika qui risque d’anéantir le parti de l'interieur, le PJD sort gagnant et donne le bon exemple au autres qui sont devenu des boutiques electorales

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1205
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 27 Nov 2017 - 18:38

HS: Je remercie les moderateurs pour le travail de nettoyage récent. Fin HS
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1472
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 30 Nov 2017 - 14:29

El Hajeb : Sans commentaire affraid



Allah n3al li mah7cham

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bendari
2eme classe
2eme classe


messages : 13
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 30 Nov 2017 - 22:20

Socket-error a écrit:
El Hajeb : Sans commentaire affraid



Allah n3al li mah7cham
C'est la faute du poids lourd
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5628
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 1 Déc 2017 - 19:34

un glissement de terrain ça peut arriver partout du calme
par contre sur la video malgré beaucoup de volontarisme il y a  quand meme pas mal  d'amateurisme et de manquements  aux regles elementaire de sécurité


une petite vague pourrait embarquer pas mal de monde amassé sur le bord du fleuve ils n ont rien a faire ici surtout que visiblement les moyens sur place ne permettent pas de repecher une personne embarqué par la crue
des deux coté du fleuve tout ce beau monde n'y a rien a faire
du coté du pont les mokhazni n ont rien a faire la ils n ont aucune utilité faut laisser les concernée travailler dans un espace aéré
les mec qui passent et repassent en dessous de du bras levé de l'excavatrice ne savent pas le risque qu elle prennent a ce que je sache c est interdit une erreur ou un probleme technique et tu as des personnes ecrasées en un clein d'oeil bref

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5628
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 1 Déc 2017 - 19:45

le bus kamikaz avant la catastrophe tout ça pour jouj franc normalement il faut que le chauffeur soit traduit en justice

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5628
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 2 Déc 2017 - 21:58

une voiture WWWW qui se prend la glissière de sécurité et sur autoroute ce n est ni al route ni l'état mécanique du vehicule cherchez autre choses y a que chez nous ou tu peux voir ce genre de gâchis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1472
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Sam 2 Déc 2017 - 23:03

mourad27 a écrit:
une voiture WWWW  qui se prend la glissière de sécurité et sur autoroute   ce n est ni al route ni l'état mécanique du vehicule cherchez autre choses y a que chez nous ou  tu peux voir ce genre de gâchis

Quelle autoroute entre Jdida et Marrakech ?!!

C'est juste un chauffard qui ne connait pas encore très bien son nouveau véhicule, qui se fait avoir par une chaussé glissante à cause de la pluie.

Même en France tu peux avoir la même chose en temps de pluie ou verglas si tu freines brusquement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2180
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 4 Déc 2017 - 11:08

AFP / JA a écrit:

Au Maroc, les routes touristiques du cannabis

Les guides de voyage et les promoteurs du tourisme au Maroc n'en parlent jamais. Et pourtant, le tourisme du cannabis attire chaque année dans ce pays des milliers de visiteurs amateurs de "kif".


« Le climat ici est très spécial. Rien ne pousse à part le kif! », plaisante Hassan, un quadragénaire rencontré dans un hôtel de la région de Ketama (nord), considérée comme « la Mecque de la production de haschich ».

« C’est notre principale richesse », explique Hassan, qui porte au poignet une ostensible montre en or et reste discret sur la raison de ses fréquents allers-retours vers Casablanca.

Attablée dans le bar de l’hôtel, Beatrix, une Allemande de 57 ans au look baba cool, roule un joint au vu de tout le monde. Celle qui se dit « habituée des lieux » explique être « tombée amoureuse » de la région pour « la qualité de son haschich et la gentillesse de ses habitants ».

Au Maroc où la culture du cannabis faisait vivre 90 000 ménages en 2013, selon les derniers chiffres officiels disponibles, vendre ou consommer de la drogue est interdit par la loi.

Mais à Ketama, où d’abondantes plantations de kif accueillent le visiteur, le haschich fait partie du patrimoine local et sa consommation est largement tolérée.

‘Bombola Ganja’

Avec des amis, Beatrix a organisé à la mi-septembre un « festival » à Ketama, le « Bombola Ganja » – en fait, une soirée entre copains fumeurs devant la piscine de l’hôtel. Sur l’affiche diffusée sur la page Facebook de l’évènement, les plants de cannabis relèguent au second plan les DJ venus mixer de la « trance psychédélique ». Les organisateurs ont aussi glissé un message appelant à légaliser le cannabis à des fins médicinales.

Pourquoi ont-ils choisi Ketama? « Difficile de répondre », élude avec prudence Abdelhamid, le directeur de l’hôtel. « Certains sont attirés par les montagnes, les randonnées, le climat », affirme-t-il, sans évoquer l’attrait de la culture locale du haschich.

Quelques milliers de touristes viennent chaque année à Ketama, principalement d’Europe, mais aussi des grandes villes marocaines. Mais « la région n’est pas bien exploitée et il y a des dysfonctionnements (…), les routes sont désastreuses, l’eau manque », regrette l’hôtelier.

Et l’image de la ville a décliné avec le temps. Dans les années 1960 et 1970, Ketama était très prisée des hippies. Mais peu à peu, la destination a commencé à traîner une réputation de « zone de non-droit » – le guide du Routard appelait même à la fin des années 1990 les touristes à « bannir absolument » cette région de leur programme.

« Le tourisme a connu un net recul », confirme Mohamed Aabbout, un militant associatif local.

Il explique aussi cette désaffection par « l’extension de la culture du kif à d’autres villes du nord Maroc ».

Ville bleue à la main verte

À une centaine de kilomètres à vol d’oiseau, la ville de Chefchaouen, avec sa médina bleue accrochée à flanc de montagne, a progressivement ravi à Ketama sa position de destination phare.

Avec ses maisons pittoresques, ses ruelles entrelacées, ses venelles pavées, celle que l’on surnomme « Chaouen » est le chef-lieu d’une autre région réputée pour sa production de kif.

Ici, petits trafiquants et faux guides accostent immanquablement les touristes pour proposer du haschich ou une visite dans des fermes à la rencontre des « kifficulteurs ».

Certaines maisons d’hôtes offrent également ce « service » pour une quinzaine d’euros. Sans le mentionner dans leur catalogue.

À la terrasse d’un café stratégiquement situé, un homme s’approche de potentiels acheteurs: « Celle-ci c’est la meilleure, frère! », lance Mohamed, qui expose au nouveau venu sa grosse boulette de hachisch.

N’est-ce pas interdit? « Ici tu peux fumer où tu veux, mais pas devant le commissariat! », plaisante-t-il, avant de suggérer de se rendre sur « le terrain » voir comment est « travaillé » le kif.

Mexicaine, afghane et beldia

Mohamed accompagne un groupe de touristes à quelques kilomètres dans un village pauvre où le vert des champs s’étend à perte de vue.

« Ici tu as la plante mexicaine, l’afghane, la beldia (locale en arabe) », énumère le guide. Selon lui, la plupart des fermiers importent des graines permettant d’obtenir de plus grandes quantités.

À quelques mètres de là, de jeunes Français sillonnent les plantations avec un « guide », étape préalable à la « démonstration ».

Les deux groupes se retrouvent devant une modeste ferme où un agriculteur, après avoir tapoté sur un seau, récupère la poudre qui se forme au fond, entre dans son atelier. Il revient quelques minutes après avec le produit fini.

Des femmes du village assistent à la scène, l’air amusé, tandis que des poules picorent autour de la maisonnette.

« Ça, ça va direct à la cité. Direct à Saint-Ouen! » dans la région parisienne, lance un badaud, en claquettes et maillot de foot du Paris-Saint-Germain, qui vient d’acheter 200 euros de cannabis.

Comme ces jeunes, nombreux sont ceux qui viennent à Chaouen pour son kif.

La ville est toutefois parvenue en quelques années à élargir la palette de ses visiteurs.

« Il y a 20 ans, les touristes étaient essentiellement de jeunes Espagnols qui venaient fumer. Maintenant, les non-fumeurs viennent aussi pour le bleu de la ville, très apprécié par les touristes chinois », explique le patron d’une agence de voyage.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2180
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 6 Déc 2017 - 15:05

AFP / JA a écrit:

Maroc : un haut fonctionnaire condamné à dix mois de prison pour corruption


Poursuivi dans une affaire de corruption liée à l'attribution d'un marché public, l'ancien patron de l'Agence nationale de l'assurance-maladie (ANAM) a écopé mardi d'une peine de dix mois de prison ferme.


Hazim Jilali avait fait l’objet d’une plainte après avoir réclamé des pots-de-vin pour l’attribution d’un marché public. Dans la foulée, il avait été interpellé et placé en détention en juin dernier à la prison de Salé, près de Rabat.

Un ancien journaliste dans le banc des accusés

Mardi, il a été condamné par la chambre criminelle de première instance à Rabat à deux ans de prison, dont 10 mois ferme.

Dans le banc des accusés figurait également un ancien journaliste de la première chaîne de télévision publique, reconverti en dirigeant d’une agence de communication. Il a écopé pour sa part de 2 ans de prison, dont 6 mois ferme, dans la même affaire.

Une « stratégie nationale » contre la corruption

La corruption est un mal endémique dans le royaume chérifien, classé 90e sur 176 pays dans le dernier indice mondial sur la perception de la corruption, établi par l’ONG Transparency International.

Pour endiguer ce fléau, le Maroc s’est doté d’une « stratégie nationale » de lutte contre la corruption. Un numéro vert et un site internet ont été créés pour permettre aux Marocains de dénoncer les actes de corruption de façon anonyme. Depuis, les annonces d’arrestations et de condamnations pour corruption sont de plus en plus fréquentes.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1472
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 6 Déc 2017 - 15:21

Il y a aussi un ancien journalise de condamner dans cette affaire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1638
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FR13
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 7 Déc 2017 - 6:39

c'est Labyad , ancien presentateur de JT FR a la RTM , et producteur de la chaine MRE ATLAS TV
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 10301
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 7 Déc 2017 - 16:28

Le parlement hollandais invite le père d'un ressortissant marocain a témoigner sur une affaire interne au Maroc !!! et ce, sans donner la parole de manière contradictoire !!! ils débloquent ces hollandais


Citation :
Le père de Zefzafi invité ce jeudi au Parlement hollandais
Par H24info - 7 décembre 2017


Ahmed Zefzafi, père du leader du Hirak Nasser Zefzafi, passe ce 7 décembre devant les députés du Parlement hollandais, il y tiendra un plaidoyer sur la situation des détenus du Hirak.

Le père de Nasser Zefzafi est annoncé ce 7 décembre au Parlement hollandais. L'information a été révélée par la commission des affaires étrangères de l'institution représentative du royaume batave.

Selon un communiqué de la commission, Ahmed Zefzafi aura une heure pour expliquer aux députés des Pays-Bas la situation des détenus du Hirak du Rif.

Le père du leader du mouvement rifain a été invité par le groupe parlementaire du Parti socialiste hollandais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2180
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 7 Déc 2017 - 23:58

C'esr la pêche aux voix des riffains de hollande .. Le ps hollandais a 14 siéges sur 150 au parlement. Il est ultraminoritaire au sein de l'opposition largement dominée par l'extreme droite. Il voudrait capter le vote riffain en exploitant ce genre d'energumene et en diabolisant le maroc...

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2180
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 8 Déc 2017 - 13:39

JA a écrit:

Habib El Malki : « Il faut faire évoluer la Constitution marocaine »





Sanctions royales, crise du Rif, alliance avec les islamistes du PJD, diplomatie parlementaire… Habib El Malki, le troisième personnage de l’État répond aux questions qui fâchent.

«C’est une table que je fréquente depuis un quart de siècle », nous confie Habib El Malki, qui nous a donné rendez-vous dans un restaurant discret du centre-ville de Rabat, à quelques encablures seulement du Parlement, où il siège depuis 1993.

Tout en dégustant son tagine de pageot royal, le président de la Chambre des représentants prend son temps pour répondre aux questions : le ton solennel, le verbe mesuré… On comprend mieux pourquoi il est réputé consensuel et a duré en politique.

Une qualité qui a permis à cet économiste de formation d’être élu au perchoir début 2017, alors que la coalition gouvernementale n’était même pas encore formée et que son parti, l’Union socialiste des forces populaires (USFP), n’était même pas assuré d’en faire partie. Entretien.

Jeune Afrique : Jamais le roi n’a été aussi critique envers la classe politique que lors de ses derniers discours. Comment prenez-vous ce ton sévère de la part du chef de l’État ?

Habib El Malki : Mohammed VI est un grand réformateur. Il est porteur d’une vision réaliste de ce que doit être le Maroc des vingt prochaines années. Son ton est compréhensible, car il y a un décalage dans le rythme qui crée parfois des malaises : certains sont au stade de la marche tandis que d’autres sont à celui de la course.

Que pensez-vous des sanctions royales à la lumière de l’enquête sur le projet Al Hoceima, phare de la Méditerranée ?

C’est l’une des rares fois où l’on assiste à un rappel à l’ordre de cette ampleur. Cela reflète une gouvernance exigeante, qui est salutaire pour le pays et contribue à l’émergence d’une nouvelle culture : la responsabilité n’est pas un privilège.

Mais croyez-vous que le rapport a été impartial et que les sanctions ont été justes ?

S’il y a des limites aux enquêtes des départements des Finances et de l’Intérieur, ainsi qu’au rapport de la Cour des comptes, il faut les étudier de près. Ils ont le mérite d’avoir soulevé un véritable problème de gouvernance. Et personnellement, je considère que les mesures décidées par le roi s’inscrivent dans l’édification d’un État de droit, dont l’un des piliers est justement le principe de reddition des comptes.

Les problèmes de gouvernance ne se limitent pas aux seuls projets d’Al Hoceima. Pourquoi le Parlement ne prend-il pas les devants pour lancer des enquêtes sur d’autres projets d’envergure qui connaissent des dysfonctionnements ?

Le règlement intérieur de la Chambre des représentants permet aux groupes parlementaires de constituer des commissions d’enquête. Les bureaux des commissions permanentes peuvent également engager des missions d’information. Il y a effectivement ces deux possibilités, et si demain un groupe parlementaire prend cette initiative, le bureau de la Chambre ne pourra que l’approuver.

De manière générale, quelle lecture faites-vous de la crise du Rif à l’origine de ce « séisme politique » ?

Dès le début de ce mouvement revendicatif social, l’USFP a été le premier parti à tenir un conseil régional, à Tanger, pour discuter de la situation avec ses élus locaux. Nous avons soutenu les revendications de la population d’Al Hoceima, que nous considérions comme étant à caractère social.

C’est tout à fait légitime de réclamer des écoles, des hôpitaux, des routes, des emplois, l’accès à l’eau… Au niveau parlementaire, il y a eu plusieurs questions orales et écrites. Et nous avons même consacré une des séances mensuelles, en présence du chef du gouvernement, à la thématique de la justice territoriale pour parler des problèmes du Rif.

Mais il est vrai que l’installation dans la durée de ce mouvement a posé problème. Et c’est ce qu’il faut analyser, tout en soulignant le comportement responsable des forces de l’ordre et l’attitude pacifique, de manière générale, des manifestants. De part et d’autre, les choses n’ont pas débouché sur quoi que ce soit d’irréversible.

Pourquoi l’USFP n’appelle-t-elle pas à la libération des détenus du Rif, comme le font d’autres formations politiques ?

Il faut juste respecter les procédures : la grâce est royale alors que l’amnistie est parlementaire. Il y a un procès en cours, mais je crois que le temps politique peut réguler le temps pénal, quand les conditions seront réunies.

Être président du Parlement alors que l’on appartient à un parti qui compte à peine le minimum requis pour un groupe parlementaire ne vous complique-t-il pas la tâche ?

Pas du tout ! La fonction de président de chambre est une fonction d’arbitre. Un président doit être respectueux de l’esprit et de la lettre des textes qui organisent le Parlement, mais doit être ouvert à toutes les composantes de la Chambre.

Jusqu’à présent, tous les problèmes sont réglés de manière consensuelle, dans la concertation et en prenant en considération les positions des uns et des autres, dans le strict respect du règlement intérieur. Une institution parlementaire est de toute façon une institution de négociation.

Comment avez-vous pris le niet d’Abdelilah Benkirane, le chef du gouvernement destitué, quant à la participation de l’USFP au gouvernement ?

Dès le début, l’USFP a exprimé, par la voix de son premier secrétaire, le souhait de contribuer à cette nouvelle expérience gouvernementale, comme cela a été décidé lors de notre 10e congrès national. Et jusqu’à présent, nous ne comprenons pas les causes de ce niet catégorique.

Qu’est-ce qui a changé entre 2011 et 2016, pour que l’USFP accepte de s’allier au PJD et insiste pour revenir aux affaires ?

La politique conduit à des impasses quand elle n’est pas soutenue par une capacité d’adaptation marquée par une grande lucidité. L’USFP a été une école de l’opposition pendant quarante ans. Mais le Maroc actuel n’a rien à voir avec le Maroc d’antan. Nous sommes passés des alliances idéologiques aux alliances inscrites dans une logique programmatique. Et puis les réformes en cours ont été, pendant de longues années, revendiquées et défendues par notre parti.

Alors il est tout à fait normal que l’USFP soit partie prenante dans cette expérience d’édification d’un Maroc nouveau tourné vers la démocratie et la modernité, d’autant plus que l’avènement de la Constitution de 2011 est la consécration d’un parcours du combattant que l’USFP a mené depuis sa création.

La Constitution de 2011 n’a-t-elle pas montré ses limites lors du blocage gouvernemental que le Maroc a vécu pendant six mois ?

Effectivement, il faut faire évoluer la Constitution à la lumière des enseignements tirés de la pratique démocratique. Il serait peut-être utile de remédier au vide juridique qui pose problème lorsque le parti arrivé premier aux législatives n’arrive pas à rassembler une majorité.

Peut-être faudrait-il solliciter la formation arrivée deuxième ou engager de nouvelles élections. En tout cas, la loi fondamentale doit prévoir ce genre de cas pour avoir la marge de manœuvre nécessaire pour sortir d’une situation de blocage.

Vous êtes président de l’Union interparlementaire arabe. Quel rôle pourrait jouer cette instance pour contribuer à désamorcer la crise entre le Qatar et les autres pays du Golfe ?

Le comité exécutif de l’Union interparlementaire arabe se réunit ces jours-ci. Et l’un des points que nous allons discuter est de savoir comment contribuer à jeter les bases d’un dialogue serein et responsable entre les différents pays du monde arabe.

Quid de la diplomatie parlementaire marocaine en Afrique ?

J’ai participé récemment aux travaux du congrès de l’Union parlementaire africaine qui s’est déroulé au Burkina Faso. Nous sommes également en train de préparer notre adhésion au Parlement panafricain, lié à l’Union africaine. Il faut savoir que le rôle joué par le Maroc au sein de sa famille africaine est très apprécié.

À titre d’exemple, « la déclaration de Rabat » présentée à la COP23 a été élaborée à la suite d’une journée climat tenue avec les Parlements africains. Car il y a un nouveau ciblage de notre diplomatie parlementaire qui lui permet d’être plus efficace.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2180
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Dim 10 Déc 2017 - 20:22

B N: El Otmani vient d'être élu SG du PJD en succession à Benkirane

El Othmani 1006 voix.. Driss El Azami (maire de Fés) 912 voix

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1472
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Dim 10 Déc 2017 - 20:28

Le contraire m'aurait surpris tellement on lui a bien préparer le terrain !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13741
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Dim 10 Déc 2017 - 23:32

La farce continue clown

Et devinez quoi à la fin l'autre, le psychologue servira de fusible aussi Laughing

PS: suite au discours du roi et à son mécontentement sur le model de développement du pays (i.e l'acaparation des richesses par une bourgeoisie voleuse qui ne participe nullement en bien au pays )
J'ai hâte de voir les "orientation"et "mesures" qu'il prendra ...

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4496
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 11 Déc 2017 - 4:04

Fahed64 a écrit:
La farce continue clown

Et devinez quoi à la fin l'autre, le psychologue servira de fusible aussi Laughing

PS: suite au discours du roi et à son mécontentement sur le model de développement du pays (i.e l'acaparation des richesses par une bourgeoisie voleuse qui ne participe nullement en bien au pays )
J'ai hâte de voir les "orientation"et "mesures" qu'il prendra ...

Y a t(il une version en francais de ce discours svp??

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 10301
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 11 Déc 2017 - 17:14

Citation :
Mohammed VI ordonne une purge au ministère de l'Intérieur

Sur instructions royales, un wali et six gouverneurs ont été limogés ce 11 décembre. Des dizaines d'agents d'autorité, dont 122 caïds, sont également concernés.


Le roi Mohammed VI a reçu, ce 11 décembre à Casablanca, le chef du gouvernement, le ministre de l'Intérieur et Driss Jettou, Premier président de la Cour des comptes.

Lors de cette audience, Driss Jettou a remis au souverain le rapport sur les CRI (Centres régionaux d'investissement).

Le roi a ordonné à Abdelouafi Laftit de mettre fin aux fonctions d'un wali, de six gouverneurs, de six secrétaires généraux, de 26 pachas et chef d'arrondissements urbains.

Sont également concernés par ces mesures 122 caïds et 17 khalifas.

Par ailleurs, le wali, les six gouverneurs et 86 agents d'autorité seront déférés devant des conseils de discipline alors que des blâmes ont été adressés à 87 autres agents d'autorité.

tel quel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1472
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 11 Déc 2017 - 17:14

Citation :
Un wali et six gouverneurs suspendus par le roi

Nouveau coup de balai. Le roi Mohammed VI a validé la suspension d’un wali, de six gouverneurs et de 86 agents d’autorités. La décision a été prise ce lundi matin à l’issue d’une réception accordée par le souverain, au Palais royal de Casablanca, au chef du gouvernement, au ministre de l’Intérieur et au premier président de la Cour des comptes, en présence de Fouad Ali El Himma, conseiller du roi.



Cette mesure fait suite aux hautes instructions royales, formulées le 24 octobre dernier et portant sur l’évaluation du fonctionnement des Centres régionaux d’investissement (CRI) par la Cour des comptes ainsi que sur des enquêtes menées par le ministère de l’Intérieur au niveau national concernant les différents responsables relevant de ce département.

http://fr.le360.ma/politique/un-wali-et-six-gouverneurs-suspendus-par-le-roi-146793

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2180
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 11 Déc 2017 - 17:58

Ce coup de balai 'MLU' qu’opère M6 au Maroc, pourrait-il être mis en parallèle de ce que mène MBS en Arabie??

n'a-t-ON pas sciemment laissé pourrir Al Hoceima pour justifier ce lifting ??

Après les politiques et les bureaucrates, viendrait-il le tour des businessmans qui truandent au fisc, recrutent au noir .... ???

Citation :

Communiqué du Cabinet Royal


lundi, 11 décembre, 2017 à 17:16

”SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste a reçu, lundi au Palais Royal à Casablanca, le Chef du gouvernement, le ministre de l’Intérieur et le premier président de la cour des comptes, en présence de M. Fouad Ali El Himma, conseiller du Souverain.

Cette audience intervient suite aux hautes instructions données auparavant par le Souverain lors de l’audience qui leur avait été accordée le 24 octobre 2017, en rapport avec l’évaluation de l’action des centres régionaux d’investissement (CRI), par la Cour des comptes, et les investigations nécessaires entreprises au niveau national par le ministère de l’Intérieur concernant les responsables, tous grades confondus, relevant de ce département.

A cette occasion, M. Driss Jettou a présenté à Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, un rapport comportant les conclusions des investigations menées par la Cour des comptes concernant l’évaluation de l’action des centres régionaux d’investissement. Ces investigations, menées dans le cadre d’une approche de concertation avec les différentes institutions concernées, ont permis de relever les anomalies qui empêchent ces Centres de remplir leur mission fixée par la Lettre Royale adressée au Premier-ministre en date du 9 janvier 2002.

Ainsi, ces Conseils ont pu réaliser des résultats significatifs notamment en rapport avec leur rôle dans la création d’entreprises. Toutefois, ils ont été moins performants en ce qui concerne l’accompagnement et l’aide aux investisseurs. Dans ce cadre, il est relevé particulièrement l’absence de suivi post-création, la non-assistance aux petites et moyennes entreprises, outre l’absence de données actualisées ou d’études détaillées sur l’investissement et sur le potentiel économique des régions, ainsi que l’inefficience de la commission régionale d’investissement.

Il s’avère alors essentiel pour les CRI de se défaire de l’approche purement bureaucratique qui caractérise leur action pour se pencher sur le traitement des dossiers qui leur sont soumis au niveau local au lieu de les renvoyer, de manière non justifiée, aux services centraux à Rabat, et de s’approprier totalement leurs missions impliquant esprit d’initiative, proactivité et mobilisation des potentialités.

Parallèlement à cela et pour assurer un suivi permanent du dispositif national d’aide à l’investissement, il convient de mettre en place la commission de haut niveau, prévue par la Lettre Royale de 2002, chargée de préparer les mesures nécessaires à la mise en œuvre de la réforme de l’investissement et du suivi de son application.

Dans ce cadre, Sa Majesté le Roi que Dieu L’assiste, a donné Ses Hautes instructions au Chef du gouvernement afin d’œuvrer avec l’ensemble des secteurs concernés et avec la Cour des comptes en vue de soumettre à la Haute appréciation Royale, dans un délai ne dépassant pas deux mois, les propositions relatives à la réforme et à la mise à niveau des Centres régionaux d’investissement pour qu’ils accomplissent leurs missions d’incitation à l’investissement, de promotion du développement, d’exploitation des grandes potentialités d’investissement qu’offre l’économie nationale et d’accompagnement du développement que connait le Maroc.

SM le Roi a insisté également sur la nécessité d’accorder un intérêt particulier à la formation des cadres de ces centres et leur qualification pour être à la hauteur des missions qui leurs sont assignées afin de relever les défis du développement, sur le plan local et national, dans notre pays.

Sa Majesté le Roi a mis l’accent en outre sur la nécessité pour les Centres régionaux d’investissement d’accorder une attention particulière aux petites et moyennes entreprises, de les accompagner et d’apporter l’écoute nécessaire à leurs ambitions, afin de contribuer à transcender les obstacles qu’elles affrontent et garantir ainsi leur développement, eu égard à leur importance et leur rôle dans la promotion du développement et la création de l’emploi.

Sa Majesté le Roi a rappelé que ces centres doivent accorder une attention égale aussi bien aux petites et moyennes entreprises qu’aux grandes entreprises, sachant que certaines grandes sociétés disposent d’interlocuteur institutionnel représenté par la commission nationale des investissements, présidée par le Chef du Gouvernement, en plus du fait qu’elles disposent de structures efficaces et de mécanismes particuliers de suivi et d’évaluation.

Par la suite, le ministre de l’Intérieur a soumis à Sa Majesté le Roi les résultats des investigations menées par le ministère, en se basant sur les enquêtes et les rapports de terrain relatifs au suivi continu de l’action des agents d’autorité.

Ces investigations ont relevé des cas de manquement dans l’exercice de la responsabilité chez un certain nombre d’agents d’autorité de différents grades. Il s’agit de :

. Un wali,
· Six gouverneurs,
· Six secrétaires généraux,
· 28 Pachas, chefs de cercle et chefs de district urbain,
· 122 Caïds,
· 17 khlifas

En application du principe constitutionnel de reddition des comptes à l’encontre de tous ceux qui auront manqué à leurs devoirs et responsabilités professionnels, le ministre de l’Intérieur a soumis à l’appréciation Royale des propositions de mesures disciplinaires à l’endroit des responsables concernés, comme suit:

1- Pour le Wali et les six gouverneurs : suspension de leurs fonctions et leur traduction devant les conseils disciplinaires compétents,

2- Pour les responsables appartenant aux autres grades d’agents d’autorité : suspension de leurs fonctions de 86 agents d’autorité en attendant de les traduire devant les conseils disciplinaires compétents pour prendre les sanctions adéquates,

3- Des blâmes à l’encontre de 87 agents d’autorité,

Dans ce cadre, Sa Majesté le Roi a donné Ses Hautes instructions pour prendre les mesures légales qui s’imposent à ce sujet’’.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1339
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 11 Déc 2017 - 22:21

PGM a écrit:
Citation :
Mohammed VI ordonne une purge au ministère de l'Intérieur

Sur instructions royales, un wali et six gouverneurs ont été limogés ce 11 décembre. Des dizaines d'agents d'autorité, dont 122 caïds, sont également concernés.


Le roi Mohammed VI a reçu, ce 11 décembre à Casablanca, le chef du gouvernement, le ministre de l'Intérieur et Driss Jettou, Premier président de la Cour des comptes.

Lors de cette audience, Driss Jettou a remis au souverain le rapport sur les CRI (Centres régionaux d'investissement).

Le roi a ordonné à Abdelouafi Laftit de mettre fin aux fonctions d'un wali, de six gouverneurs, de six secrétaires généraux, de 26 pachas et chef d'arrondissements urbains.

Sont également concernés par ces mesures 122 caïds et 17 khalifas.

Par ailleurs, le wali, les six gouverneurs et 86 agents d'autorité seront déférés devant des conseils de discipline alors que des blâmes ont été adressés à 87 autres agents d'autorité.

tel quel

avec 18 ans de retard

il aurait du le faire depuis le premier jour de son intronisation

ça nous aurait éviter des dizaine de km2 d'habitats insalubre, la prolifération des marchands ambulants dans les artères des villes et des dizaine de maux . on aurait gagné des points de croissance si cette mafia a été decapité

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1638
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FR13
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 11 Déc 2017 - 23:00

simplet a écrit:
PGM a écrit:
Citation :
Mohammed VI ordonne une purge au ministère de l'Intérieur

Sur instructions royales, un wali et six gouverneurs ont été limogés ce 11 décembre. Des dizaines d'agents d'autorité, dont 122 caïds, sont également concernés.


Le roi Mohammed VI a reçu, ce 11 décembre à Casablanca, le chef du gouvernement, le ministre de l'Intérieur et Driss Jettou, Premier président de la Cour des comptes.

Lors de cette audience, Driss Jettou a remis au souverain le rapport sur les CRI (Centres régionaux d'investissement).

Le roi a ordonné à Abdelouafi Laftit de mettre fin aux fonctions d'un wali, de six gouverneurs, de six secrétaires généraux, de 26 pachas et chef d'arrondissements urbains.

Sont également concernés par ces mesures 122 caïds et 17 khalifas.

Par ailleurs, le wali, les six gouverneurs et 86 agents d'autorité seront déférés devant des conseils de discipline alors que des blâmes ont été adressés à 87 autres agents d'autorité.

tel quel

avec 18 ans de retard

il aurait du le faire depuis le premier jour de son intronisation

ça nous aurait éviter des dizaine de km2 d'habitats insalubre, la prolifération des marchands ambulants dans les artères des villes et des dizaine de maux . on aurait gagné des points de croissance si cette mafia a été decapité

.

Sans doute il estimait que c’était trop dangereux en début de règne . les examples du Caid Fennich , Capitaine adibe ...etc ne manquent pas
Revenir en haut Aller en bas
Anass009
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 437
Inscrit le : 06/10/2013
Localisation : morroco
Nationalité : MoroccanUS

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 12 Déc 2017 - 22:05

VTOL AERO produce first moroccan helico drone can be used for military or civilian missions




https://www.hespress.com/orbites/374525.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités nationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités nationales
Revenir en haut 
Page 18 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 23 ... 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: